Vous êtes sur la page 1sur 67

Date de compilation: 31 décembre 2020 à 23:58

Laurent Schwartz

THÉORIE MUSICALE
POUR BASSE 4 CORDES
Version 2.02

Ce document est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Com-
mons “Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 Interna-
tional”.

email: Laurent Schwartz


Date de compilation: 31 décembre 2020
©2021
1

Consultez la section téléchargements du site https://www.bassetorius.fr/ pour découvrir les documents dis-
ponibles pour l’apprentissage de la guitare basse 4, 5 et 6 cordes et de la guitare 6 et 7 cordes.

DOCUMENTS PDF (LIVRES)


Déjà disponible en version guitare basse 4, 5 et 6 cordes et version guitare 6 et 7 cordes :
— Théorie musicale
— Recueil de gammes
— Recueil d’arpèges
— Diagrammes (petit livret résumant les plans du recueil de gammes et du recueil d’arpèges)
— Les gammes brisées
— Les arpèges brisés

Mais également :
— Le déliateur (une version basse et une version guitare)
— Le groove du rythme (une version basse et une version guitare)
— Théorie musicale appendice.

SITE INTERNET

Le site internet https://www.bassetorius.fr/ propose des articles et des pistes de réflexion pour les musiciens
de tout bord et propose plus particulièrement d’apprendre la basse, la guitare, la batterie et le chant grâce à
des cours vidéos gratuits mais dispensés par des professionnels ou amateurs éclairés. Il fournit de nombreux
backing tracks et des composants Web pour la consultation des gammes, arpèges ...

Ce site internet fonctionne aussi bien sur PC que sur tablette ou smartphone.

cbed
©2021
2

CE DOCUMENT SE COMPORTERA MIEUX AVEC UNE VERSION RÉCENTE D’ADOBE ACROBAT


READER. IL CONTIENT DES FICHIERS MIDI : CLIQUEZ DROIT SUR UNE PUNAISE ET SELEC-
TIONNEZ "Ouvrir pièce jointe" (assurez-vous de disposer d’un lecteur audio/midi) ou "Enregistrer pièce jointe
sous" puis ouvrez le fichier avec votre lecteur audio/midi.

"Adobe Acrobat Reader" est disponible sur les plateformes MAC et Windows actuellement. Vous pouvez
utiliser la visionneuse PDF Atril sur Linux.

cbed
©2021
TABLE DES MATIÈRES 3

Table des matières

I Introduction 4
1 A propos de ce document 5

2 Présentation 6
2.1 Le rôle du bassiste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
2.2 Les notes sur le manche et la portée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

3 Remarques diverses 7
3.1 Pratiquer avec le métronome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
3.2 Apprendre les notes du manche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
3.3 L’apprentissage du solfège . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

II Les bases de la théorie musicale 8


4 Les intervalles 9
4.1 Le dièse : ] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.2 Le bémol : [ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.3 Le bécarre : \ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.4 Systèmes de notation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
4.5 Échelle de notes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
4.6 Intervalle composé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.7 Intervalle simple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.8 Notation des intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.9 Demi-ton diatonique et chromatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.9.1 Chromatique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.9.2 Diatonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.10 Intervalle mélodique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.10.1 Intervalle ascendant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4.10.2 Intervalle descendant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
4.11 Intervalle harmonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
4.12 Intervalle renversé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
4.12.1 Cycles des intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
4.13 Cycles des intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
4.13.1 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4.14 Les intervalles sur la basse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4.14.1 Cartographie sur la basse 4 cordes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4.14.2 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

5 Tonalité 16
5.1 Tonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
5.2 Diatonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
5.3 Degrés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
5.4 Relative mineure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
5.5 Armure à la clé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
5.6 L’ordre des dièses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
5.7 L’ordre des bémols . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
5.8 Tonalités voisines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
5.9 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

cbed
©2021
TABLE DES MATIÈRES 4

6 Les accords et les arpèges 19


6.1 Construction des accords . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
6.2 État fondamental et renversements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
6.3 Les triades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.1 Renversements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.2 Triade majeure : 1 3 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.3 Triade mineure : 1 [3 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.4 Triade diminuée : 1 [3 [5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.5 Triade augmentée : 1 3 ]5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.6 Triade sus4 : 1 4 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.3.7 Triade sus2 : 1 2 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
6.4 Les tétrades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.1 Renversements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.2 Tétrade de septième majeure : 1 3 5 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.3 Tétrade mineure de septième majeure : 1 [3 5 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.4 Tétrade de septième de dominante : 1 3 5 [7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.5 Tétrade de septième mineure : 1 [3 5 [7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.6 Tétrade de septième semi-diminué : 1 [3 [5 [7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
6.4.7 Tétrade de septième diminué : 1 [3 [5 [[7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
6.4.8 Tétrade de septième majeure avec quinte augmentée : 1 3 ]5 7 . . . . . . . . . . . . . . . 22
6.4.9 Tétrade de septième de dominante avec quinte augmentée : 1 3 ]5 [7 . . . . . . . . . . . . 22
6.4.10 Tétrade de septième majeure avec quinte diminuée : 1 3 [5 7 . . . . . . . . . . . . . . . . 22
6.4.11 Tétrade de septième de dominante avec quinte diminuée : 1 3 [5 [7 . . . . . . . . . . . . . 22
6.4.12 Tétrade de septième suspendue : 1 4 5 [7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
6.4.13 Tétrade de sixième mineure : 1 [3 5 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
6.4.14 Tétrade de sixième majeure : 1 3 5 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
6.5 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
6.6 Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

III Analyse des gammes majeures et mineures 25


7 Introduction aux Gammes 26
7.1 Gamme majeure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
7.2 Gamme mineure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
7.3 Mode . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
7.4 enrichissements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

8 La gamme majeur 27
8.1 La gamme majeure et ses intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
8.2 Harmonisation de la gamme majeure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
8.2.1 Harmonisation en triades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
8.2.2 Harmonisation en tétrades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
8.3 Les modes majeurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
8.3.1 Mode ionien ou gamme majeure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
8.3.2 Mode dorien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
8.3.3 Mode phrygien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
8.3.4 Mode lydien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
8.3.5 Mode mixolydien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
8.3.6 Mode aéolien ou gamme mineure naturelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
8.3.7 Mode locrien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
8.4 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30

9 La gamme mineure naturelle 32


9.1 La gamme mineure naturelle et ses intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
9.2 Harmonisation de la gamme mineure naturelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
9.2.1 Harmonisation en triades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
9.2.2 Harmonisation en tétrades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
9.3 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

cbed
©2021
TABLE DES MATIÈRES 5

10 La gamme mineure harmonique 36


10.1 La gamme mineure harmonique et ses intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
10.2 Harmonisation de la gamme mineure harmonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
10.2.1 Harmonisation en triades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
10.2.2 Harmonisation en tétrades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
10.3 Les modes mineurs harmoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
10.3.1 Mode mineur harmonique I : aéolien \7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
10.3.2 Mode mineur harmonique II : locrien \6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
10.3.3 Mode mineur harmonique III : ionien ]5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
10.3.4 Mode mineur harmonique IV : dorien ]4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
10.3.5 Mode mineur harmonique V : phrygien \3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
10.3.6 Mode mineur harmonique VI : lydien ]2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
10.3.7 Mode mineur harmonique VII : super locrien [[7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
10.4 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39

11 La gamme mineure mélodique 41


11.1 La gamme mineure mélodique et ses intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
11.2 Harmonisation de la gamme mineure mélodique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
11.2.1 Harmonisation en triades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
11.2.2 Harmonisation en tétrades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
11.3 Les modes mineurs mélodiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
11.3.1 Mode mélodique mineur I : ionien [3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
11.3.2 Mode mélodique mineur II : dorien [2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
11.3.3 Mode mélodique mineur III : lydien augmenté (]5) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
11.3.4 Mode mélodique mineur IV : lydien [7 (Bartok) = mixolydien ]4 . . . . . . . . . . . . . . 43
11.3.5 Mode mélodique mineur V : mixolydien [6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
11.3.6 Mode mélodique mineur VI : locrien \2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
11.3.7 Mode mélodique mineur VII : super locrien = altéré . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
11.4 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44

12 La gamme pentatonique 46
12.1 La gamme pentatonique majeure et ses intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
12.2 Les modes pentatoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
12.2.1 Mode pentatonique I : pentatonique majeure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
12.2.2 Mode pentatonique II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
12.2.3 Mode pentatonique III . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
12.2.4 Mode pentatonique IV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
12.2.5 Mode pentatonique V : pentatonique mineure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
12.3 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
12.4 Utilisation des gammes pentatoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

13 La gamme mineure blues 50


13.1 La gamme mineure blues et ses intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
13.2 Les modes mineures blues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
13.2.1 Mode mineur blues I : pentatonique mineure [5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
13.2.2 Mode mineur blues II : pentatonique majeure [3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
13.2.3 Mode mineur blues III . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
13.2.4 Mode mineur blues IV . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
13.2.5 Mode mineur blues V . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
13.2.6 Mode mineur blues VI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
13.3 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

IV Fonction des accords 54


14 Fonctions tonales 55
14.1 Fonction tonique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
14.2 Fonction sous-dominante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
14.3 L’accord de septième suspendue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
14.4 Fonction dominante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
14.5 Fonction dominante secondaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55

cbed
©2021
TABLE DES MATIÈRES 6

14.6 L’accord diminué 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56

15 Cadences typiques 57
15.1 Cadence parfaite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
15.2 Cadence imparfaite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
15.3 Demi-cadence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
15.4 Cadence rompue ou cadence évitée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
15.5 Cadence plagale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
15.6 Cadence IV V I . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
15.7 Cadence II V I . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58
15.8 Anatole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
15.9 Récapitulatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
15.10Exercices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59

16 Règles de substitions d’accords 61


16.1 Substitions diatoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
16.2 Substitutions tritoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
16.3 Substitions par II-V-I : cadence secondaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61

cbed
©2021
7

Première partie

Introduction

cbed
©2021
CHAPITRE 1. A PROPOS DE CE DOCUMENT 8

Chapitre 1

A propos de ce document

Ce document contient des explications sur la théorie musicale utile pour la construction de lignes mélodiques
ou pour l’improvisation de solos sur des grilles d’accords. Il aborde les intervalles, les triades, les tétrades,
l’harmonisation des gammes majeures et mineures, les cadences typiques, la fonction des accords ainsi que les
règles de substitutions d’accords.

cbed
©2021
CHAPITRE 2. PRÉSENTATION 9

Chapitre 2

Présentation

2.1 Le rôle du bassiste


La basse est un instrument rythmique. Il soutient le groove 1 avec la batterie et le guitariste rythmique. La
basse a un rôle d’accompagnement.

2.2 Les notes sur le manche et la portée

Voici la cartographie des notes sur la basse 4 cordes.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

G] A] C] D] F] G] A] C] D] F]
G A[ A B[ B C D[ D E[ E F G[ G A[ A B[ B C D[ D E[ E F G[ G
D] F] G] A] C] D] F] G] A] C]
D E[ E F G[ G A[ A B[ B C D[ D E[ E F G[ G A[ A B[ B C D[ D
A] C] D] F] G] A] C] D] F] G]
A B[ B C D[ D E[ E F G[ G A[ A B[ B C D[ D E[ E F G[ G A[ A
F] G] A] C] D] F] G] A] C] D]
E F G[ G A[ A B[ B C D[ D E[ E F G[ G A[ A B[ B C D[ D E[ E

octave 2 octave 3 octave 4 octave 5


Figure 2.1 – Cartographie de la basse 4 cordes


8
A B C F G A B C D E F G A B C D E F G
E F G D E

1. Répétition de trames rythmiques dans laquelle des variations peuvent avoir lieu.

cbed
©2021
CHAPITRE 3. REMARQUES DIVERSES 10

Chapitre 3

Remarques diverses

3.1 Pratiquer avec le métronome


Il est important de pratiquer votre instrument avec un métronome comme compagnon pour acquérir la
régularité et la précision dans l’effort. De nombreuses applications sont disponibles sur internet, téléphone,
tablette et sur ordinateur.

3.2 Apprendre les notes du manche


Apprendre les notes sur le manche de la basse est essentiel si vous voulez pouvoir échanger avec d’autres
musiciens. Différentes applications disponibles sur mobile et tablette vous permettront cet apprentissage (ex :
L’application pour Android : FretBoardLearn).

Commencez doucement en réduisant le nombre de frettes et le nombre de cordes sur lesquelles vous exercez
votre mémoire puis augmentez au fur et à mesure de vos progrès. Pratiquez 5 à 10mn par jour sur l’application
et biensûr efforcez-vous de vous dire mentalement le nom de la note que vous jouez.

3.3 L’apprentissage du solfège


L’apprentissage du solfège est aujourd’hui simplifié avec les méthodes modernes de notations des partitions :
les tablatures. Sur des applications internet comme songsterr, les tablatures proposées sont accompagnées de
figures rythmiques pour distinguer les variations de rythmes. Les tablatures permettent de connaître les notes
à jouer sur l’instrument à cordes en repérant le numéro des cases ainsi que les cordes à jouer.

Aidez-vous d’un logiciel comme GNU Solfege ou earmaster pour apprendre les figures rythmiques et leurs
significations dans différents contextes.

Un bon exercice est d’utiliser un logiciel comme TUX Guitar ou guitar pro pour retranscrire une mélodie que
vous avez entendu intérieurement ou extérieurement. Le logiciel vous permettra de vérifier à l’oreille si ce que
vous avez saisi est bon ou non.

cbed
©2021
11

Deuxième partie

Les bases
de la
théorie musicale

Dans cette partie, nous allons étudier la notion d’intervalle, d’accord, de tonalité ainsi que les cadences
typiques.

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 12

Chapitre 4

Les intervalles

Un intervalle représente la distance entre deux notes (deux hauteurs de sons). Dans la musique occidentale,
l’échelle de notes est composée de demi-tons.

4.1 Le dièse : ]
Un ] augmente une note d’un demi-ton.

4.2 Le bémol : [
Un [ diminue une note d’un demi-ton.

4.3 Le bécarre : \
Un \ annule tous les ] ou les [ précédemment appliqués à une note.

4.4 Systèmes de notation

C D E F G A B C
Notation anglaise (international) 0^ 2^ 4 ∨ 5 ^ 7 ^ 9 ^ 11 ∨ 12

Do Re Mi Fa Sol La Si Do
Notation française 0 ^ 2 ^ 4 ∨ 5 ^ 7 ^ 9 ^ 11 ∨ 12

^ : 2nde majeure (1 ton), ∨


: 2nde mineure (un demi-ton).

C = Do D = Ré E = Mi F = Fa G = Sol A = La B = Si

Table 4.1 – Système de notation.

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 13

4.5 Échelle de notes

Note* Note** Intervalle Note* Note** Intervalle tons demi-tons

Do C Unisson (1) 0 0

Do] C] Unisson augmentée (]1) Ré[ D[ Seconde mineure ([2) 0.5 1

Ré D Seconde majeure (2) Mi[[ E[[ Tierce diminuée ([[3) 1 2

Ré] D] Seconde augmentée (]2) Mi[ E[ Tierce mineure ([3) 1.5 3

Mi E Tierce majeure (3) 2 4

Fa F Quarte juste (4) Mi] E] Tierce augmentée (]3) 2.5 5

Fa] F] Quarte augmentée (]4) Sol[ G[ Quinte diminuée ([5) 3 6

Sol G Quinte juste (5) 3.5 7

Sol] G] Quinte augmentée (]5) La[ A[ Sixte mineure ([6) 4 8

La A Sixte majeure (6) Si[[ B[[ Septième diminuée ([[7) 4.5 9

Si[ B[ Septième mineure ([7) 5 10

Si B Septième majeure (7) Do[ C[ Octave diminuée ([8) 5.5 11

Do C Octave (8) 6 12

Do] C] Octave augmentée (]8) Ré[ D[ Neuvième mineure ([9) 6.5 13

Ré D Neuvième majeure (9) 7 14

Ré] D] Neuvième augmentée (]9) Mi[ E[ Dizième mineure ([10) 7.5 15

Mi E Dizième majeure (10) 8 16

Fa F Onzième juste (11) 8.5 17

Fa] F] Onzième augmentée (]11) Sol[ G[ Douzième diminuée ([12) 9 18

Sol G Douzième juste (12) 9.5 19

Sol] G] Douzième augmentée (]12) La[ A[ Treizième mineure ([13) 10 20

La A Treizième majeure (13) 10.5 21

... ...

** : Notation utilisée aussi pour la notation des accords.

* : Notation utilisée notamment en France.

Table 4.2 – Échelle de notes.

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 14

Remarque : Lorsque les deux colonnes « intervalle » sont renseignées sur une même ligne, ces intervalles sont
dit enharmoniques. C’est à dire, le même nombre de tons mais des noms différents.

4.6 Intervalle composé


Un intervalle composé est un intervalle plus grand ou égale à l’octave (supérieur ou égale à 6 tons).

Pour ramener un intervalle composé en intervalle simple, on soustrait 7 par octave supplémentaire.

Exemple : 9 −→ 2, ]11 −→ ]4, [13 −→ [6.

4.7 Intervalle simple


Un intervalle simple est un intervalle se situant à l’intérieur d’une octave (inférieur à 6 tons).

4.8 Notation des intervalles


On note les intervalles entre deux notes en nombre arabes. Ce nombre représente la distance entre les deux
notes dans le système de notation.

Exemple :
— C F = 4 car C D E F.
— C G = 5 car C D E F G ...

Ce nombre peut être précédé d’un ou deux ] ou d’un ou deux [.

Exemple :
— D F = [3 car D E F et la distance entre D et F est de 3 demi-tons donc une tierce mineure.
— B F = [5 car B C D E F et la distance entre B et F est de 6 demi-tons donc une quinte diminuée.

Pour l’analyse des gammes, les intervalles sont ramenés à des intervalles simples (à l’intérieur d’une octave).
L’intervalle simple va de 1 à 7.

4.9 Demi-ton diatonique et chromatique


4.9.1 Chromatique
Un demi-ton chromatique est un demi-ton dont la note de départ est la même note que celle d’arrivée mais
altérée. Exemple : DO - DO], SI - SI[ ...

4.9.2 Diatonique
Un demi-ton diatonique est un demi-ton dont la note de départ et d’arrivée est différente. Exemple : SI -
DO, MI - FA, DO - RE[ ...

4.10 Intervalle mélodique


Un intervalle mélodique est un intervalle dont les deux notes sont joués l’une après l’autre. L’intervalle peut
être ascendant (du grave vers les aigus) ou descendant (des aigus vers les graves).

4.10.1 Intervalle ascendant


8
1 6

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 15

4.10.2 Intervalle descendant


8
1 3
4.11 Intervalle harmonique
Un intervalle harmonique est un intervalle dont les deux notes sont joués simultanément.

 
8
C5

4.12 Intervalle renversé


L’addition des demi-tons d’un intervalle et de son intervalle renversé est toujours égale à six tons soit douze
demi-tons (càd l’octave).

La somme d’un intervalle et de son inverse est toujours égale à 9.

Exemple :
— quarte juste (4) + quinte juste (5) = 9.
— sixte mineure ([6) + tierce majeure (3) = 9.

intervalle de départ et son intervalle renversé

majeure mineure

mineure majeure

augmenté diminué

diminué augmenté

juste juste

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 16

4.12.1 Cycles des intervalles

4.13 Cycles des intervalles


A[
G] G G[
F]

[3 C[ [3 B[ [3
F B E A]
E[ B[[
D] A

6 6 6

E[[ D[
D C] C

Figure 4.1 – Cycles des tierces mineures et des sixtes majeures

A] B B] D[
B[ C C]

3 C]]
3 3 3
D] E F
D E]

[6 [6 [6 [6
F] G
G[ F ]] G] A

Figure 4.2 – Cycles des tierces majeures et des sixtes mineures

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 17

C
F 0] G
0[
1[ 1]
A
B[ D E D
2[ 2]
G B 5 : quinte juste

E[ 3[ C F] 3] A 4 : quarte juste

F C] x T onique relative mineure


4[ 4]
A] G]
A[ B[ D] A[ E x T onique majeure
E[
7] 5]
5[ 7[ Tonalités voisines
6]
C] 6[ B
D[ C[
F]
G[

Figure 4.3 – Cycle des quintes justes, des quartes justes et relatives mineures

4.13.1 Exercices

— apprendre par coeur le cycle des quintes et des quartes.


— s’entraîner à retrouver les notes d’un intervalle pris au hasard avec une fondamentale pris au hasard.
Vous pouvez pour cela utiliser l’application internet suivante : Reconnaissance d’intervalles, Construire
les intervalles, Composition des intervalles.
— savoir reconnaître à l’oreille les différents intervalles. Pour cela, vous pourrez utiliser par exemple GNU
Solfege ou earmaster sur ordinateur ou Complete Ear Trainer sur téléphone ou tablette.

4.14 Les intervalles sur la basse


À la basse, deux frettes côtes à côtes sont séparés par un demi-ton (0.5 ton).

Sur la basse, les cordes sont accordées en quartes ascendantes successives. Comme l’intervalle entre les cordes
est toujours le même, les doigtés pour les différents intervalles sont toujours les mêmes.

Certaines notes sont identiques offrant ainsi plusieurs possibilités de doigtés pour atteindre une note. Vous
trouverez donc que pour un intervalle donné, il existe plusieurs possibilités de doigtés.

4.14.1 Cartographie sur la basse 4 cordes

Cartographie des intervalles à recaler sur la fondamentale visée. Elle permet de reconstruire les gammes,
les accords et les arpèges. Sur la basse, les intervalles se répétent car en accordage standard les cordes sont
accordées en quartes ascendantes. Il n’y a donc qu’un seul motif qui se répete.

cbed
©2021
CHAPITRE 4. LES INTERVALLES 18

]5 6 ]6 [1 ]1 ]2 3 ]3 ]4
5 [6 [[7 [7 7 1 [2 2 [3 [4 4 [5

]2 3 ]3 ]4 ]5 6 ]6 [1 ]1
2 [3 [4 4 [5 5 [6 [[7 [7 7 1 [2

6 ]6 [1 ]1 ]2 3 ]3 ]4 ]5
[[7 [7 7 1 [2 2 [3 [4 4 [5 5 [6

3 ]3 ]4 ]5 6 ]6 [1 ]1 ]2
[4 4 [5 5 [6 [[7 [7 7 1 [2 2 [3

Figure 4.4 – Intervalles sur la basse 4 cordes

4.14.2 Exercices
Retrouvez tous les doigtés possibles pour les différents intervalles :
— [2 : seconde mineure
— 2 : seconde majeure
— [3 : tierce mineure
— 3 : tierce majeure
— 4 : quarte juste
— ]4/[5 : quarte augmentée/quinte diminuée
— 5 : quinte juste
— ]5/[6 : quinte augmentée/sixte mineure
— 6/[[7 : sixte majeure / septième diminuée
— [7 : septième mineure
— 7 : septième majeure
— 8 ou 1 à l’octave.

cbed
©2021
CHAPITRE 5. TONALITÉ 19

Chapitre 5

Tonalité

Une tonalité est le ton appartenant au mode majeur ou au mode mineur utilisé dans une œuvre ou une
chanson. Parfois il peut y avoir plusieurs tonalités successives dans un morceau.

5.1 Tonique
Dans la musique tonale, la tonique est le premier degré d’une tonalité. Un accord construit sur ce Ier degré
est appelé « accord de tonique » sa note fondamentale est une tonique.

La tonique donne son nom à la tonalité qui lui est associée : la note do est la tonique de la « tonalité de do »
(sous entendu do majeure).

5.2 Diatonique
Une gamme diatonique est une gamme formée uniquement à partir des notes de la tonalité.

On parle d’harmonie diatonique lorsque tous les mouvements mélodiques se font à l’intérieur d’une seule
gamme.

5.3 Degrés
Les degrés d’une gamme sont numérotés avec des chiffres romains.

Pour une gamme à sept notes : I II III IV V VI VII.

Chaque degré reçoit le même nom que son intervalle avec la tonique.

Par exemple : pour un degré situé à une sixte mineure ([6) de la tonique, sa notation sera : [VI.

5.4 Relative mineure


Toute gamme majeure possède une relative mineure dont la tonique se situe à une tierce mineure descendante
de la tonique majeure.

5.5 Armure à la clé


L’armure à la clé indique le nombre de dièses ou de bémols que l’on retrouve dans une gamme majeure.

5.6 L’ordre des dièses


L’ordre des dièses est le suivant : FA] DO] SOL] RÉ] LA] MI] SI]. Apprenez-le par coeur (c’est l’ordre des
quintes).

cbed
©2021
CHAPITRE 5. TONALITÉ 20

Pour trouver le nombre de dièses dans une gamme. Prenez le dernier dièse de la série ci-dessus qui est un
demi-ton en dessous de la tonique de la gamme majeure. Ajouter tous les dièses se situant aussi avant.

Par exemple : Ré majeur contient un FA] DO].

    
8
C G D A
5
    
8
E B F C

5.7 L’ordre des bémols


L’ordre des bémols est le suivant : SI[ MI[ LA[ RÉ[ SOL[ DO[ FA[. Apprenez-le par coeur (c’est l’ordre des
quartes).

Pour trouver le nombre de bémols dans une gamme. Prenez le bémol correspondant à la tonique que vous
cherchez et ajoutez tous les bémols avant ainsi que le bémol suivant. Exception : FA majeure contient juste un
SI[.

Par exemple : MI[ majeur contient un SI[, MI[ et LA[.

    
8
C F B E
5
    
8
A D G C

5.8 Tonalités voisines


Une tonalité majeure possède deux tonalités voisines majeures. Les gammes des deux tonalités voisines diffé-
rent d’une note de la gamme de la tonalité de référence. La figure 4.3 présente un moyen simple de connaître
les tonalités voisines.

Exemple :
— Gamme C majeur (pas d’altération) a pour tonalités majeures voisines la gamme de F majeur (un bémol)
et la gamme de G majeur (un dièse).
— Gamme G majeur (1 dièse) a pour tonalités majeures voisines la gamme de C majeur (0 dièse) et la
gamme de D majeur (2 dièses).
— Gamme E[ (3 bémols) a pour tonalités majeures voisines la gamme de B[ (2 bémols) et la gamme de A[
majeur (4 bémols) ...

Comme chaque tonalité majeure possède une relative mineure dont les gammes sont composées des mêmes
notes mais pas de la même fondamentale, il y a donc trois tonalités mineures voisines d’une tonalité majeure.

Par exemple pour C majeur (Rappel F majeur et G majeur sont les tonalités majeures voisines de C majeur) :
— C majeur a pour relative A mineur.
— F majeur (un bémol) a pour relative D mineur
— G majeur (un dièse) a pour relative E mineur

Une tonalité majeure ou mineure a donc 5 tonalités voisines.

cbed
©2021
CHAPITRE 5. TONALITÉ 21

5.9 Exercices

— savoir retrouver la relative mineure d’une tonalité majeure.


— savoir calculer le nombre de dièses ou de bémols qu’une gamme majeure contient.

cbed
©2021
CHAPITRE 6. LES ACCORDS ET LES ARPÈGES 22

Chapitre 6

Les accords et les arpèges

Un accord est défini par une fondamentale et des intervalles qui le composent.

Un accord peut être joué de façon harmonique, c’est à dire en jouant tout ou partie des notes de l’accord
de façon simultanée ou en arpèges, c’est à dire en jouant tout ou partie des notes de l’accord une à une dans
l’ordre que vous désirez.

6.1 Construction des accords


Les accords (triades ou tétrades) sont généralement des empilements de tierces. Le livre PDF théorie musicale
appendice disponible sur https://www.bassetorius.fr contient tous les cycles de tierces mineures et majeures
à connaître par coeur. Cela vous aidera dans la construction des accords.

Afin de connaître les notes composant un accord, il faut connaître les intervalles composant l’accord. 3
intervalles pour les triades et 4 intervalles pour les tétrades. Ensuite en fonction de la fondamentale et pour
chaque intervalle de l’accord, vous pourrez calculer les notes de l’accord.

Sur la basse ou la guitare, le placement relatif des intervalles par rapport à une case qui serait la fondamentale
de l’accord est toujours le même. Même si pour chaque intervalle, il y a plusieurs possibilités de placement.

Vous pouvez donc fabriquer un arpége sur votre instrument à partir des notes composants l’accord ou di-
rectement à partir de la fondamentale de l’accord et des intervalles qui le composent sans calculer les notes de
l’accord. Pour chaque arpége, vous remarquerez qu’il y a des motifs (ou patterns) que vous pourrez appliquer
n’importe où sur le manche de basse et sur une grande partie du manche de votre guitare (voir figure 4.4).

6.2 État fondamental et renversements


Lorsque la fondamentale d’un accord est à la basse 1 , on dit qu’il est en position fondamentale.

Si une autre composante de l’accord que la fondamentale (tierce, quinte ou éventuellement septième) est à la
basse, on dit que l’accord/arpège est renversé.

La triade possède deux renversements :


— un renversement par la tierce : on joue d’abord la tierce puis la tierce, la quinte et la fondamentale dans
un ordre quelconque.
— un renversement par la quinte : on joue d’abord la quinte puis la quinte, la fondamentale et la tierce dans
un ordre quelconque.

La tétrade possède trois renversements :


— un renversement par la tierce : on joue d’abord la tierce puis la tierce, la quinte, la septième et la
fondamentale dans un ordre quelconque.
— un renversement par la quinte : on joue d’abord la quinte puis la quinte, la septième, la fondamentale et
la tierce dans un ordre quelconque.
1. la note la plus grave de l’accord ou la première note de l’arpège

cbed
©2021
CHAPITRE 6. LES ACCORDS ET LES ARPÈGES 23

— un renversement par la septième : on joue d’abord la septième puis la septième, la fondamentale, la tierce
et/ou la quinte dans un ordre quelconque.

6.3 Les triades


Une triade est un accord à trois sons. Ces sons ramenés à des intervalles simples sont généralement un
empilement de tierces : une fondamentale, une tierce et une quinte.

6.3.1 Renversements
Une triade possède deux renversements (Vous qualifierez les intervalles selon le cas) :
— renversement par la tierce : tierce (à la basse), quinte, fondamentale.
— renversement par la quinte : quinte (à la basse), fondamentale, tierce.

Pour les triades sus2 et sus4, remplacez la tierce par la seconde majeure ou la quarte juste selon le cas.

6.3.2 Triade majeure : 1 3 5


Contient la fondamentale, une tierce majeure et une quinte juste.

Par convention, un accord lorsqu’il n’est pas notifié autrement est majeur : C −→ triade de Do majeure.

Composition : C : C ^ E ^ G
3 [3

6.3.3 Triade mineure : 1 [3 5


Contient la fondamentale, une tierce mineure et une quinte juste.

L’accord mineur se note m ou min ou - : Cm ou Cmin ou C- −→ triade de Do mineure.

Composition : C min : C ^ E[ ^ G
[3 3

6.3.4 Triade diminuée : 1 [3 [5


Contient la fondamentale, une tierce mineure et une quinte diminuée.


L’accord diminué se note dim ou : Cdim ou C◦ −→ triade de Do diminuée.

Composition : C dim : C ^ E[ ^ G[
[3 [3

6.3.5 Triade augmentée : 1 3 ]5


Contient la fondamentale, une tierce majeure et une quinte augmentée.

L’accord augmenté se note aug ou + : Caug ou C+ −→ triade de Do augmentée.

Composition : C aug : C ^ E ^ G]
3 3

6.3.6 Triade sus4 : 1 4 5


Contient la fondamentale, une quarte juste et une quinte juste.

L’accord sus4 se note sus4 : Csus4 −→ triade de Do sus4.

Composition : C sus4 : C ^ F ^ G
4

6.3.7 Triade sus2 : 1 2 5


Contient la fondamentale, une seconde majeure et une quinte juste.

cbed
©2021
CHAPITRE 6. LES ACCORDS ET LES ARPÈGES 24

L’accord sus2 se note sus2 : Csus2 −→ triade de Do sus2.

Composition : C sus2 : C ^ D ^ G
4

6.4 Les tétrades


Une tétrade est un accord à quatre sons. Ces sons ramenés à des intervalles simples sont généralement un
empilement de tierces : une fondamentale, une tierce, une quinte et une septième.

6.4.1 Renversements
Une tétrade possède trois renversements (Vous qualifierez les intervalles selon le cas) : :
— renversement par la tierce : tierce (à la basse), quinte, septième, fondamentale.
— renversement par la quinte : quinte (à la basse), septième, fondamentale, tierce.
— renversement par la septième : septième (à la basse), fondamentale, tierce, quinte.

Pour les tétrade m6 et M6, remplacez la septième par la sixième majeure.

Pour les tétrade 7sus4, remplacez la tierce par la quarte juste.

6.4.2 Tétrade de septième majeure : 1 3 5 7


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte juste et une septième majeure.

L’accord se note M7 ou Maj7 ou M : CM7 ou CMaj7 ou CM −→ tétrade de Do septième majeure.

Composition : C M7 : C ^ E ^ G ^ B
3 [3 3

6.4.3 Tétrade mineure de septième majeure : 1 [3 5 7


Contient la fondamentale, une tierce mineure, une quinte juste et une septième majeure.

L’accord se note mM7 ou minM7 -M7 -M ou mM : CmM7 ou CminM7 C-M7 C-M CmM −→ tétrade de Do
mineure de septième majeure.

Composition : C mM7 : C ^ E[ ^ G ^ B
[3 3 3

6.4.4 Tétrade de septième de dominante : 1 3 5 [7


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte juste et une septième mineure.

L’accord se note 7 : C7 −→ tétrade de Do septième de dominante.

Composition : C 7 : C ^ E ^ G ^ B[
3 [3 [3

6.4.5 Tétrade de septième mineure : 1 [3 5 [7


Contient la fondamentale, une tierce mineure, une quinte juste et une septième mineure.

L’accord se note m7 ou min7 ou -7 : Cm7 ou Cmin7 ou C-7 −→ tétrade de Do mineure septième.

Composition : C m7 : C ^ E[ ^ G ^ B[
[3 3 [3

6.4.6 Tétrade de septième semi-diminué : 1 [3 [5 [7


Contient la fondamentale, une tierce mineure, une quinte diminuée et une septième mineure.

L’accord se note m7[5 ou ∅ : Cm7[5 ou C∅ −→ tétrade de Do septième semi-diminuée.

cbed
©2021
CHAPITRE 6. LES ACCORDS ET LES ARPÈGES 25

Composition : C m7[5 : C ^ E[ ^ G[ ^ B[
[3 [3 3

6.4.7 Tétrade de septième diminué : 1 [3 [5 [[7


Contient la fondamentale, une tierce mineure, une quinte diminuée et une septième diminuée.

L’accord se note dim7 ou ◦ 7 : Cdim7 ou C◦ 7 −→ tétrade de Do septième diminuée.

Composition : C ◦ 7 : C ^ E[ ^ G[ ^ B[[
[3 [3 [3

6.4.8 Tétrade de septième majeure avec quinte augmentée : 1 3 ]5 7


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte augmentée et une septième majeure.

L’accord se note M7(]5) ou +M7 ou +M : CM7(]5) ou C+M7 ou C+M −→ tétrade de Do septième majeure
augmentée.

Composition : C M7(]5) : C ^ E ^ G] ^ B
3 3 [3

6.4.9 Tétrade de septième de dominante avec quinte augmentée : 1 3 ]5 [7


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte augmentée et une septième mineure.

L’accord se note 7(]5) ou +7 : C7(]5) ou C+7 −→ tétrade de Do septième de dominante augmentée.

Composition : C 7(]5) : C ^ E ^ G] ^ B[
3 3 [[3

6.4.10 Tétrade de septième majeure avec quinte diminuée : 1 3 [5 7


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte diminuée et une septième majeure.

L’accord se note M7([5) ou M([5) : CM7([5) ou CM([5) −→ tétrade de Do septième avec quinte diminuée.

Composition : C M7([5) : C ^ E ^ G[ ^ B
3 [[3 ]3

6.4.11 Tétrade de septième de dominante avec quinte diminuée : 1 3 [5 [7


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte diminuée et une septième mineure.

L’accord se note 7([5) : C7([5) −→ tétrade de Do septième de dominante avec quinte diminuée.

Composition : C 7([5) : C ^ E ^ G[ ^ B[
3 [[3 3

6.4.12 Tétrade de septième suspendue : 1 4 5 [7


Contient la fondamentale, une quarte juste, une quinte juste et une septième mineure.

L’accord se note 7sus4 : C7sus4 −→ tétrade de Do septième suspendue.

Composition : C 7sus4 : C ^ F ^ G ^ B[
4 [3

6.4.13 Tétrade de sixième mineure : 1 [3 5 6


Contient la fondamentale, une tierce mineure, une quinte juste et une sixième majeure.

L’accord se note m6 : Cm6 −→ accord de Do sixième mineure.

Composition : C m6 : C ^ E[ ^ G ^ A
[3 3

cbed
©2021
CHAPITRE 6. LES ACCORDS ET LES ARPÈGES 26

Cet accord est un renversement de l’accord m7[5 par la tierce. Exemple : Cm6 : C E[ G A est le renversement
de Am7[5 : A C E[ G.

6.4.14 Tétrade de sixième majeure : 1 3 5 6


Contient la fondamentale, une tierce majeure, une quinte juste et une sixème majeure.

L’accord se note M6 ou 6 : CM6 ou C6 −→ accord de Do sixième majeure.

Composition : C M6 : C ^ E ^ G ^ A
3 [3

Cet accord est un renversement de l’accord m7 par la tierce. Exemple : CM6 : C E G A est le renversement
de Am7 : A C E G

6.5 Récapitulatif

Nom Intervalles en C

majeur 135 C ^ E ^ G ^ C
3 [3 4

mineur 1 [3 5 C ^ E[ ^ G ^ C
[3 3 4

dim 1 [3 [5 C ^ E[ ^ G[ ^ C
[3 [3 ]4

aug 1 3 ]5 C ^ E ^ G] ^ C
3 3 [4

sus2 125 C ^ D ^ G ^ C
4 4

sus4 145 C ^ F ^ G ^ C
4 4

M7 1357 C ^ E ^ G ^ B ∨
C
3 [3 3

M7(]5) 1 3 ]5 7 C ^ E ^ G] ^ B ∨
C
3 3 [3

M7([5) 1 3 [5 7 C ^ E ^ G[ ^ B ∨
C
3 [[3 ]3

7 1 3 5 [7 C ^ E ^ G ^ B[ ^ C
3 [3 [3

7(]5) 1 3 ]5 [7 C ^ E ^ G] ^ B[ ^ C
3 3 [[3

7([5) 1 3 [5 [7 C ^ E ^ G[ ^ B[ ^ C
3 [[3 3

m7 1 [3 5 [7 C ^ E[ ^ G ^ B[ ^ C
[3 3 [3

mM7 1 [3 5 7 C ^ E[ ^ G ^ B ∨
C
[3 3 3

m7[5 1 [3 [5 [7 C ^ E[ ^ G[ ^ B[ ^ C
[3 [3 3


7 1 [3 [5 [[7 C ^ E[ ^ G[ ^ B[[ ^ C
[3 [3 [3 ]2

7sus4 1 4 5 [7 C ^ F ^ G ^ B[ ^ C
4 [3

m6 1 [3 5 6 C ^ E[ ^ G ^ A ^ C
[3 3 [3

M6 1356 C ^ E ^ G ^ A ^ C
3 [3 [3

Table 6.1 – Récapitulatif des triades et des tétrades

cbed
©2021
CHAPITRE 6. LES ACCORDS ET LES ARPÈGES 27

6.6 Exercices
Voici quelques pistes de travail :
— Entraînez-vous à construire les accords (connaître les notes composant un accord).
— Apprenez à reconnaître les différents types d’accords à l’oreille.

cbed
©2021
28

Troisième partie

Analyse des gammes


majeures et mineures

Dans cette partie, nous allons étudier les gammes majeures et mineures et en extraire leurs modes. On
construira le ou les accords possibles pour chaque mode avec leurs enrichissements.

cbed
©2021
CHAPITRE 7. INTRODUCTION AUX GAMMES 29

Chapitre 7

Introduction aux Gammes

Une gamme est une suite de notes à l’intérieur d’une octave.

Les gammes sont présentées dans différentes tonalités. Les tonalités ont été choisies pour minimiser les alté-
rations 1 . Les notes de chaque gamme sont associées par des liaisons qui indiquent le nombre de demi-tons entre
les notes :

Exemple : C mineur blues : C ^ E[ ^ F ∨


G[ ∨
G ^ B[ ^ C
[3 [3


= 1 demi-ton (2nde mineure), ^ = 2 demi-tons (2nde majeure), ^ : intervalle x.
x

7.1 Gamme majeure


Une gamme majeure est une gamme possédant une tierce majeure. Une gamme majeure sonne plutôt de façon
joyeuse.

7.2 Gamme mineure


Une gamme mineure est une gamme possédant une tierce mineure. Une gamme mineure sonne plutôt de façon
triste.

7.3 Mode
Chaque gamme posséde autant de modes que de notes qui la composent. Un mode est constitué strictement
des mêmes notes que la gamme à laquelle il appartient. Seule la fondamentale change.

7.4 enrichissements
Les enrichissements sont les notes que l’on peut ajouter aux accords pour donner une couleur particulière.
Les enrichissements sont composées de la neuvième (seconde à l’octave) et/ou de la onzième (quarte à l’octave)
et/ou de la treizième (sixte à l’octave). La qualification 2 des enrichissements varie selon le mode ou la gamme
utilisée.

1. Bémols ou dièses
2. l’altération éventuelle : dièse ou bémol

cbed
©2021
CHAPITRE 8. LA GAMME MAJEUR 30

Chapitre 8

La gamme majeur

8.1 La gamme majeure et ses intervalles


La gamme majeure est composée de la façon suivante : T – T – D – T – T – T – D.

T = 1 Ton, D = 1 demi-ton.

Voici la gamme de C (Do) majeure.


8
1 3 4 5 6 7 1
2

C:C ^ D ^ E ∨
F ^ G ^ A ^ B ∨
C

D[ : D[ ^ E[ ^ F ∨
G[ ^ A[ ^ B[ ^ C ∨
D[

D:D ^ E ^ F] ∨
G ^ A ^ B ^ C] ∨
D

E[ : E[ ^ F ^ G ∨
A[ ^ B[ ^ C ^ D ∨
E[

E:E ^ F] ^ G] ∨
A ^ B ^ C] ^ D] ∨
E

F:F ^ G ^ A ∨
B[ ^ C ^ D ^ E ∨
F

F] : F] ^ G] ^ A] ∨
B ^ C] ^ D] ^ E] ∨
F]

G:G ^ A ^ B ∨
C ^ D ^ E ^ F] ∨
G

A[ : A[ ^ B[ ^ C ∨
D[ ^ E[ ^ F ^ G ∨
A[

A:A ^ B ^ C] ∨
D ^ E ^ F] ^ G] ∨
A

B[ : B[ ^ C ^ D ∨
E[ ^ F ^ G ^ A ∨
B[

B:B ^ C] ^ D] ∨
E ^ F] ^ G] ^ A] ∨
B


: 1 demi-ton, ^ : 2 demi-tons

cbed
©2021
CHAPITRE 8. LA GAMME MAJEUR 31

8.2 Harmonisation de la gamme majeure


8.2.1 Harmonisation en triades
Harmonisation de la gamme de Do majeure en triades :


8
III-min IV-Maj V-Maj VI-min VII-dim I-Maj
I-Maj II-min
On obtient donc trois triades principales pour la gamme majeur :
— majeure,
— mineure et
— diminuée.

8.2.2 Harmonisation en tétrades


Harmonisation de la gamme de Do majeure en tétrades :


8
III-m7 IV-M7 V-7 VI-m7 VII-m7 5

I-M7 II-m7
I-M7
On obtient donc quatre tétrades principales pour la gamme majeur :
— septième majeure,
— septième de dominante,
— septième mineure et
— septième semi-diminué.

8.3 Les modes majeurs


Les modes majeurs sont fabriqués à partir de la gamme majeure. Chaque degré devient une tonique et
commence une nouvelle gamme avec les mêmes notes que la gamme majeure.

8.3.1 Mode ionien ou gamme majeure


Voici le mode C ionien :


8
1 3 4 5 6 7 1
2

On obtient une triade x Maj et une tétrade x M7.

8.3.2 Mode dorien


Voici le mode D dorien :


8
2 3 4 5 6 7 1
1

cbed
©2021
CHAPITRE 8. LA GAMME MAJEUR 32

On obtient une triade x min et une tétrade x m7.

8.3.3 Mode phrygien


Voici le mode E phrygien :

    
   
8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x min et une tétrade x m7.

8.3.4 Mode lydien


Voici le mode F lydien :


8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x Maj et une tétrade x M7.

8.3.5 Mode mixolydien


Voici le mode G mixolydien :


8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x Maj et une tétrade x 7.

8.3.6 Mode aéolien ou gamme mineure naturelle


Voici le mode A aéolien :

    
   
8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x min et une tétrade x m7.

8.3.7 Mode locrien


Voici le mode B locrien :

cbed
©2021
CHAPITRE 8. LA GAMME MAJEUR 33

    
 
 
8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x dim et une tétrade x m7[5.

8.4 Récapitulatif

Degrés I II III IV V VI VII

Triades Maj min min Maj Maj min dim

Tétrades M7 m7 m7 M7 7 m7 m7b5

Enrichissements (9 11 13) (9 11 13) ([9 11 [13) (9 ]11 13) (9 11 13) (9 11 [13) ([9 11 [13)

Fonction* T SD T SD D T D

* : T = Tonique, D = Dominant, SD = Sous-dominant.

Table 8.1 – Tableau récapitulatif de la gamme majeure.

Degré Nom du mode composantes

Majeur I Mode ionien 1234567

Majeur II Mode dorien 1 2 [3 4 5 6 [7

Majeur III Mode phrygien 1 [2 [3 4 5 [6 [7

Majeur IV Mode lydien 1 2 3 ]4 5 6 7

Majeur V Mode mixolydien 1 2 3 4 5 6 [7

Majeur VI Mode aéolien 1 2 [3 4 5 [6 [7

Majeur VII Mode locrien 1 [2 [3 4 [5 [6 [7

Table 8.2 – Tableau récapitulatif des modes de la gamme majeure.

cbed
©2021
CHAPITRE 8. LA GAMME MAJEUR 34

Tonalité I◦ II◦ III◦ IV◦ V◦ VI◦ VII◦

C CM D m7 E m7 FM G7 A m7 B∅

G GM A m7 B m7 CM D7 E m7 F] ∅

D DM E m7 F] m7 GM A7 B m7 C] ∅

A AM B m7 C] m7 DM E7 F] m7 G] ∅

E EM F] m7 G] m7 AM B7 C] m7 D] ∅

B BM C] m7 D] m7 EM F] 7 G] m7 A] ∅

F] F] M G] m7 A] m7 BM C] 7 D] m7 E] ∅

G[ G[ M A[ m7 B[ m7 C[ M D[ 7 E[ m7 F∅

D[ D[ M E[ m7 F m7 G[ M A[ 7 B[ m7 C∅

A[ A[ M B[ m7 C m7 D[ M E[ 7 F m7 G∅

E[ E[ M F m7 G m7 A[ M B[ 7 C m7 D∅

B[ B[ M C m7 D m7 E[ M F7 G m7 A∅

F FM G m7 A m7 B[ M C7 D m7 E∅

Table 8.4 – Tableau modal majeur

cbed
©2021
CHAPITRE 9. LA GAMME MINEURE NATURELLE 35

Chapitre 9

La gamme mineure naturelle

A toute gamme majeure correspond une gamme mineure naturelle relative. C’est le mode aéolien de la gamme
majeure.

9.1 La gamme mineure naturelle et ses intervalles


La gamme mineure naturelle est composée de la façon suivante : T – D – T – T – D – T – T.

T = 1 Ton, D = 1 demi-ton.

Voici la gamme de C (Do) mineure naturelle :

     
   
8
1 4 5 6 7 1
2 3

cbed
©2021
CHAPITRE 9. LA GAMME MINEURE NATURELLE 36

C mineur : C ^ D ∨
E[ ^ F ^ G ∨
A[ ^ B[ ^ C

C] mineur : C] ^ D] ∨
E ^ F] ^ G] ∨
A ^ B ^ C]

D mineur : D ^ E ∨
F ^ G ^ A ∨
B[ ^ C ^ D

D] mineur : D] ^ E] ∨
F] ^ G] ^ A] ∨
B ^ C] ^ D]

E mineur : E ^ F] ∨
G ^ A ^ B ∨
C ^ D ^ E

F mineur : F ^ G ∨
A[ ^ B[ ^ C ∨
D[ ^ E[ ^ F

F] mineur : F] ^ G] ∨
A ^ B ^ C] ∨
D ^ E ^ F]

G mineur : G ^ A ∨
B[ ^ C ^ D ∨
E[ ^ F ^ G

G] mineur : G] ^ A] ∨
B ^ C] ^ D] ∨
E ^ F] ^ G]

A mineur : A ^ B ∨
C ^ D ^ E ∨
F ^ G ^ A

B[ mineur : B[ ^ C ∨
D[ ^ E[ ^ F ∨
G[ ^ A[ ^ B[

B mineur : B ^ C] ∨
D ^ E ^ F] ∨
G ^ A ^ B


: 1 demi-ton, ^ : 2 demi-tons

9.2 Harmonisation de la gamme mineure naturelle


9.2.1 Harmonisation en triades
Harmonisation de la gamme de Do mineure naturelle en triades :

  

8
V-min  VI-Maj I-min
I-min II-dim  III-Maj  VII-Maj
IV-min
On obtient donc trois triades principales pour la gamme mineure naturelle :
— majeure,
— mineure et
— diminuée.

9.2.2 Harmonisation en tétrades


Harmonisation de la gamme de Do mineure naturelle en tétrades :

  

8
IV-m7 V-m7  VI-M7  VII-7 I-m7
I-m7 II-m7 5 
 III-M7
On obtient donc quatre tétrades principales pour la gamme mineure naturelle :
— septième majeure,
— septième de dominante,

cbed
©2021
CHAPITRE 9. LA GAMME MINEURE NATURELLE 37

— septième mineure et
— septième semi-diminuée.

9.3 Récapitulatif
La gamme mineure naturelle ayant les mêmes notes que la gamme majeure (c’est en fait le mode aéolien), les
modes sont les mêmes.

Degrés I II [III IV V [VI [VII

Triades min dim Maj min min Maj Maj

Tétrades m7 m7[5 M7 m7 m7 M7 7

Enrichissements (9 11 [13) ([9 11 [13) (9 11 13) (9 11 13) ([9 11 [13) (9 ]11 13) (9 11 13)

Fonction* T SD T SD D SD D

* : T = Tonique, D = Dominant, SD = Sous-dominant.

Table 9.1 – Tableau récapitulatif de la gamme mineure naturelle.

Degré Nom du mode composantes

Mineur naturel I mode aéolien 1 2 [3 4 5 [6 [7

Mineur naturel II mode locrien 1 [2 [3 4 [5 [6 [7

Mineur naturel III mode ionien 1234567

Mineur naturel IV mode dorien 1 2 [3 4 5 6 [7

Mineur naturel V mode phrygien 1 [2 [3 4 5 [6 [7

Mineur naturel VI mode lydien 1 2 3 ]4 5 6 7

Mineur naturel VII mode mixolydien 1 2 3 4 5 6 [7

Table 9.2 – Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure naturelle.

cbed
©2021
CHAPITRE 9. LA GAMME MINEURE NATURELLE 38

Tonalité I◦ II◦ [III◦ IV◦ V◦ [VI◦ [VII◦

Cm C m7 D∅ E[ M F m7 G m7 A[ M B[ 7

Gm G m7 A∅ B[ M C m7 D m7 E[ M F7

Dm D m7 E∅ FM G m7 A m7 B[ M C7

Am A m7 B∅ CM D m7 E m7 FM G7

Em E m7 F] ∅ GM A m7 B m7 CM D7

Bm B m7 C] ∅ DM E m7 F] m7 GM A7

F]m F] m7 G] ∅ AM B m7 C] m7 DM E7

C]m C] m7 D] ∅ EM F] m7 G] m7 AM B7

G]m G] m7 A] ∅ BM C] m7 D] m7 EM F] 7

D]m D] m7 E] ∅ F] M G] m7 A] m7 BM C] 7

A]m A] m7 B] ∅ C] M D] m7 E] m7 F] M G] 7

Fm F m7 G∅ A[ M B[ m7 C m7 D[ M E[ 7

Table 9.4 – Tableau modal mineur naturel

cbed
©2021
CHAPITRE 10. LA GAMME MINEURE HARMONIQUE 39

Chapitre 10

La gamme mineure harmonique

Cette gamme mineure donne une sonorité orientale.

10.1 La gamme mineure harmonique et ses intervalles


La gamme mineure harmonique est composée de la façon suivante : T – D – T – T – D – T+D – D.

T = 1 Ton, D = 1 demi-ton.

Voici la gamme de C (Do) mineure harmonique :

   

8
1 4 5 6 7 1
2 3

cbed
©2021
CHAPITRE 10. LA GAMME MINEURE HARMONIQUE 40

C mineur harmonique : C ^ D ∨
E[ ^ F ^ G ∨
A[ ^ B ∨
C
]2

C] mineur harmonique : C] ^ D] ∨
E ^ F] ^ G] ∨
A ^ B] ∨
C]
]2

D mineur harmonique : D ^ E ∨
F ^ G ^ A ∨
B[ ^ C] ∨
D
]2

E[ mineur harmonique : E[ ^ F ∨
G[ ^ A[ ^ B[ ∨
C[ ^ D ∨
E[
]2

E mineur harmonique : E ^ F] ∨
G ^ A ^ B ∨
C ^ D] ∨
E
]2

F mineur harmonique : F ^ G ∨
A[ ^ B[ ^ C ∨
D[ ^ E ∨
F
]2

F] mineur harmonique : F] ^ G] ∨
A ^ B ^ C] ∨
D ^ E] ∨
F]
]2

G mineur harmonique : G ^ A ∨
B[ ^ C ^ D ∨
E[ ^ F] ∨
G
]2

G] mineur harmonique : G] ^ A] ∨
B ^ C] ^ D] ∨
E ^ F]] ∨
G]
]2

A mineur harmonique : A ^ B ∨
C ^ D ^ E ∨
F ^ G] ∨
A
]2

B[ mineur harmonique : B[ ^ C ∨
D[ ^ E[ ^ F ∨
G[ ^ A ∨
B[
]2

B mineur harmonique : B ^ C] ∨
D ^ E ^ F] ∨
G ^ A] ∨
B
]2


: 1 demi-ton, ^ : 2 demi-tons, ^ : intervalle x
x

10.2 Harmonisation de la gamme mineure harmonique


10.2.1 Harmonisation en triades
Harmonisation de la gamme de Do mineure harmonique en triades :

    

8
V-Maj  VI-Maj I-min
I-min II-dim  III-aug VII-dim
IV-min
On obtient donc quatre triades principales pour la gamme mineure harmonique :
— majeure,
— mineure,
— diminuée et
— augmentée.

10.2.2 Harmonisation en tétrades


Harmonisation de la gamme de Do mineure harmonique en tétrades :


   

8
V-7 VI-M7 I-mM7
I-mM7  III-M7(  5) VII-dim7
II-m7 5  IV-m7
On obtient donc sept tétrades principales pour la gamme mineure harmonique :

cbed
©2021
CHAPITRE 10. LA GAMME MINEURE HARMONIQUE 41

— mineure de septième majeure,


— septième majeure avec quinte augmentée,
— septième majeure,
— septième de dominante,
— septième mineure,
— septième semi-diminuée et
— septième diminuée.

10.3 Les modes mineurs harmoniques


10.3.1 Mode mineur harmonique I : aéolien \7
Voici le mode C mineur harmonique I :

   

8
1 4 5 6 7 1
2 3
On obtient une triade x min et une tétrade x mM7.

10.3.2 Mode mineur harmonique II : locrien \6


Voici le mode D mineur harmonique II :

    
     

8
3 4 5 6 7 1
1 2
On obtient une triade x dim et une tétrade x m7[5.

10.3.3 Mode mineur harmonique III : ionien ]5


Voici le mode E[ mineur harmonique III :

   

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x aug et une tétrade x M7(]5).

10.3.4 Mode mineur harmonique IV : dorien ]4


Voici le mode F mineur harmonique IV :

   

8
1 2 3 4 5 6 7 1

cbed
©2021
CHAPITRE 10. LA GAMME MINEURE HARMONIQUE 42

On obtient une triade x min et une tétrade x m7.

10.3.5 Mode mineur harmonique V : phrygien \3


Voici le mode G mineur harmonique V :

   

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x Maj et une tétrade x 7.

10.3.6 Mode mineur harmonique VI : lydien ]2


Voici le mode A[ mineur harmonique VI :

   

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x Maj et une tétrade x M7.

10.3.7 Mode mineur harmonique VII : super locrien [[7


Voici le mode B mineur harmonique VII :


   

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x dim et une tétrade x dim7.

10.4 Récapitulatif

Degrés I II [III IV V [VI VII

Triades min dim aug min Maj Maj dim

Tétrades mM7 m7[5 M7(]5) m7 7 M7 dim7

Enrichissements (9 11 [13) ([9 11 13) (9 11 13) (9 ]11 13) ([9 11 [13) (]9 ]11 13) ([9 [11 [13)

Fonction* T SD T SD D SD D

* : T = Tonique, D = Dominant, SD = Sous-dominant.

Table 10.1 – Tableau récapitulatif de la gamme mineure harmonique.

cbed
©2021
CHAPITRE 10. LA GAMME MINEURE HARMONIQUE 43

Degré Nom du mode composantes

Mineur harmonique I dorien \7 1 2 [3 4 5 [6 7

Mineur harmonique II locrien \6 1 [2 [3 4 [5 6 [7

Mineur harmonique III ionien ]5 1 2 3 4 ]5 6 7

Mineur harmonique IV dorien ]4 1 2 [3 ]4 5 6 [7

Mineur harmonique V phrygien \3 1 [2 3 4 5 [6 [7

Mineur harmonique VI lydien ]2 1 ]2 3 ]4 5 6 7

Mineur harmonique VII super locrien [[7 1 [2 [3 [4 [5 [6 [[7

Table 10.2 – Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure harmonique.

Tonalité I◦ II◦ [III◦ IV◦ V◦ [VI◦ VII◦

Cm C mM D∅ E[ +M F m7 G7 A[ M B ◦7

Gm G mM A∅ B[ +M C m7 D7 E[ M F] ◦ 7

Dm D mM E∅ F +M G m7 A7 B[ M C] ◦ 7

Am A mM B∅ C +M D m7 E7 FM G] ◦ 7

Em E mM F] ∅ G +M A m7 B7 CM D] ◦ 7

Bm B mM C] ∅ D +M E m7 F] 7 GM A] ◦ 7

F]m F] mM G] ∅ A +M B m7 C] 7 DM E] ◦ 7

C]m C] mM D] ∅ E +M F] m7 G] 7 AM B] ◦ 7

A[m A[ mM B[ ∅ C[ +M D[ m7 E[ 7 F[ M G ◦7

E[m E[ mM F∅ G[ +M A[ m7 B[ 7 C[ M D ◦7

B[m B[ mM C∅ D[ +M E[ m7 F7 G[ M A ◦7

Fm F mM G∅ A[ +M B[ m7 C7 D[ M E ◦7

Table 10.4 – Tableau modal mineur harmonique

cbed
©2021
CHAPITRE 11. LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE 44

Chapitre 11

La gamme mineure mélodique

11.1 La gamme mineure mélodique et ses intervalles


Cette gamme possède deux formes :
— une forme ascendante : gamme mineure mélodique.
— une forme descendante : gamme mineure naturelle.

    

8
min. mél. asc. min. mél. desc.

La gamme mineure mélodique est composé de la façon suivante : T – D – T – T – T – T – D.

T = 1 Ton, D = 1 demi-ton.

Voici la gamme de C (Do) mineure mélodique :

    

8
1 4 5 6 7 1
2 3

cbed
©2021
CHAPITRE 11. LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE 45

C mineur mélodique : C ^ D ∨
E[ ^ F ^ G ^ A ^ B ∨
C

C] mineur mélodique : C] ^ D] ∨
E ^ F] ^ G] ^ A] ^ B] ∨
C]

D mineur mélodique : D ^ E ∨
F ^ G ^ A ^ B ^ C] ∨
D

E[ mineur mélodique : E[ ^ F ∨
G[ ^ A[ ^ B[ ^ C ^ D ∨
E[

E mineur mélodique : E ^ F] ∨
G ^ A ^ B ^ C] ^ D] ∨
E

F mineur mélodique : F ^ G ∨
A[ ^ B[ ^ C ^ D ^ E ∨
F

F] mineur mélodique : F] ^ G] ∨
A ^ B ^ C] ^ D] ^ E] ∨
F]

G mineur mélodique : G ^ A ∨
B[ ^ C ^ D ^ E ^ F] ∨
G

A[ mineur mélodique : A[ ^ B[ ∨
C[ ^ D[ ^ E[ ^ F ^ G ∨
A[

A mineur mélodique : A ^ B ∨
C ^ D ^ E ^ F] ^ G] ∨
A

B[ mineur mélodique : B[ ^ C ∨
D[ ^ E[ ^ F ^ G ^ A ∨
B[

B mineur mélodique : B ^ C] ∨
D ^ E ^ F] ^ G] ^ A] ∨
B


: 1 demi-ton, ^ : 2 demi-tons

11.2 Harmonisation de la gamme mineure mélodique


11.2.1 Harmonisation en triades
Harmonisation de la gamme de Do mineure mélodique en triades :

      

8
V-Maj VI-dim VII-dim I-min
I-min II-min  III-aug
IV-Maj
On obtient donc quatre triades principales pour la gamme mineure mélodique :
— majeure,
— mineure,
— diminuée et
— augmentée.

11.2.2 Harmonisation en tétrades


Harmonisation de la gamme de Do mineure mélodique en tétrades :

 
      

8
V-7 VI-m7 5 I-mM7 
I-mM7 II-m7  III-M7(  5) VII-m7 5 
IV-7
On obtient donc six tétrades principales pour la gamme mineure mélodique :

cbed
©2021
CHAPITRE 11. LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE 46

— mineure de septième majeure,


— septième majeure avec quinte augmentée,
— septième de dominante,
— septième mineure et
— septième semi-diminuée.

11.3 Les modes mineurs mélodiques


11.3.1 Mode mélodique mineur I : ionien [3
Voici le mode C mineur mélodique I :

    

8
1 4 5 6 7 1
2 3
On obtient une triade x min et une tétrade x mM7.

11.3.2 Mode mélodique mineur II : dorien [2


Voici le mode D mineur mélodique II :

    
     

8
3 4 5 6 7 1
1 2
On obtient une triade x min et une tétrade x m7.

11.3.3 Mode mélodique mineur III : lydien augmenté (]5)


Voici le mode E[ mineur mélodique III :

   
      

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x aug et une tétrade x M7(]5).

11.3.4 Mode mélodique mineur IV : lydien [7 (Bartok) = mixolydien ]4


Voici le mode F mineur mélodique IV :

    

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x Maj et une tétrade x 7.

cbed
©2021
CHAPITRE 11. LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE 47

11.3.5 Mode mélodique mineur V : mixolydien [6


Voici le mode G mineur mélodique V :

    
 
  
8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x Maj et une tétrade x 7.

11.3.6 Mode mélodique mineur VI : locrien \2


Voici le mode A[ mineur mélodique VI :


    

8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x dim et une tétrade x m7[5.

11.3.7 Mode mélodique mineur VII : super locrien = altéré


Voici le mode B[ mineur mélodique VII :

    
  
 
8
1 2 3 4 5 6 7 1

On obtient une triade x dim et une tétrade x m7[5.

11.4 Récapitulatif

Degrés I II [III IV V VI VII

Triades min dim aug Maj Maj dim dim

Tétrades mM7 m7 M7(]5) 7 7 m7[5 m7[5

Enrichissements (9 11 13) ([9 11 13) (9 ]11 13) (9 ]11 13) (9 11 [13) (9 11 [13) ([9 [11 [13)

Fonction* T SD T SD D T D

* : T = Tonique, D = Dominant, SD = Sous-dominant.

Table 11.1 – Tableau récapitulatif de la gamme mineure mélodique.

cbed
©2021
CHAPITRE 11. LA GAMME MINEURE MÉLODIQUE 48

Degré Nom du mode composantes

Mineur mélodique I ionien [3 1 2 [3 4 5 6 7

Mineur mélodique II dorien [2 1 [2 [3 4 5 6 [7

Mineur mélodique III lydien augmentée (]5) 1 2 3 ]4 ]5 6 7

Mineur mélodique IV lydien b7 (Bartok) = mixolydien ]4 1 2 3 ]4 5 6 [7

Mineur mélodique V mixolydien [6 1 2 3 4 5 [6 [7

Mineur mélodique VI locrien \2 1 2 [3 4 [5 [6 [7

Mineur mélodique VII Super locrien = altéré 1 [2 [3 [4 [5 [6 [7

Table 11.2 – Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure mélodique.

Tonalité I◦ II◦ [III◦ IV◦ V◦ VI◦ VII◦

Cm C mM D m7 E[ +M F7 G7 A∅ B∅

Gm G mM A m7 B[ +M C7 D7 E∅ F] ∅

Dm D mM E m7 F +M G7 A7 B∅ C] ∅

Am A mM B m7 C +M D7 E7 F] ∅ G] ∅

Em E mM F] m7 G +M A7 B7 C] ∅ D] ∅

Bm B mM C] m7 D +M E7 F] 7 G] ∅ A] ∅

F]m F] mM G] m7 A +M B7 C] 7 D] ∅ E] ∅

C]m C] mM D] m7 E +M F] 7 G] 7 A] ∅ B] ∅

A[m A[ mM B[ m7 C[ +M D[ 7 E[ 7 F∅ G∅

E[m E[ mM F m7 G[ +M A[ 7 B[ 7 C∅ D∅

B[m B[ mM C m7 D[ +M E[ 7 F7 G∅ A∅

Fm F mM G m7 A[ +M B[ 7 C7 D∅ E∅

Table 11.4 – Tableau modal mineur mélodique

cbed
©2021
CHAPITRE 12. LA GAMME PENTATONIQUE 49

Chapitre 12

La gamme pentatonique

12.1 La gamme pentatonique majeure et ses intervalles


La gamme pentatonique majeure est un extrait de la gamme majeure. Elle est composé de cinq notes de la
façon suivante : T – T – T+D – T – T+D.

T = 1 Ton, D = 1 demi-ton.

Cette gamme pentatonique est trés utilisé dans la musique occidentale.

Voici la gamme de C (Do) pentatonique majeure :


8
1 3 5 6 1
2

cbed
©2021
CHAPITRE 12. LA GAMME PENTATONIQUE 50

C pentatonique majeur : C ^ D ^ E ^ G ^ A ^ C
[3 [3

D[ pentatonique majeur : D[ ^ E[ ^ F ^ A[ ^ B[ ^ D[
[3 [3

D pentatonique majeur : D ^ E ^ F] ^ A ^ B ^ D
[3 [3

E[ pentatonique majeur : E[ ^ F ^ G ^ B[ ^ C ^ E[
[3 [3

E pentatonique majeur : E ^ F] ^ G] ^ B ^ C] ^ E
[3 [3

F pentatonique majeur : F ^ G ^ A ^ C ^ D ^ F
[3 [3

F] pentatonique majeur : F] ^ G] ^ A] ^ C] ^ D] ^ F]
[3 [3

G pentatonique majeur : G ^ A ^ B ^ D ^ E ^ G
[3 [3

A[ pentatonique majeur : A[ ^ B[ ^ C ^ E[ ^ F ^ A[
[3 [3

A pentatonique majeur : A ^ B ^ C] ^ E ^ F] ^ A
[3 [3

B[ pentatonique majeur : B[ ^ C ^ D ^ F ^ G ^ B[
[3 [3

B pentatonique majeur : B ^ C] ^ D] ^ F] ^ G] ^ B
[3 [3

^ : 2 demi-tons, ^ : intervalle x
x

12.2 Les modes pentatoniques


12.2.1 Mode pentatonique I : pentatonique majeure
Voici le mode C pentatonique I :


8
1 3 5 6 1
2

On obtient une triade x Maj et une tétrade x M6.

12.2.2 Mode pentatonique II


Voici le mode D pentatonique II :


8
2 4 5 7 1
1

On obtient une triade x sus4 et une tétrade x 7sus4.

12.2.3 Mode pentatonique III


Voici le mode E pentatonique III :

cbed
©2021
CHAPITRE 12. LA GAMME PENTATONIQUE 51


8
1 3 4 6 7 1

Il n’y a pas de quinte dans ce mode mais on peut l’ajouter puisque la quinte non altérée ne colore pas l’accord.
On obtient donc une triade x min et une tétrade x m7.

12.2.4 Mode pentatonique IV


Voici le mode G pentatonique IV :


8
1 2 4 5 6 1

On obtient une triade x sus4 et pour la tétrade, il n’y a rien d’évident ...

12.2.5 Mode pentatonique V : pentatonique mineure

Voici le mode A pentatonique V :


8
1 3 4 5 7 1

On obtient une triade x min et une tétrade x m7.

12.3 Récapitulatif

Degrés I◦ : I II◦ : II III◦ : III IV◦ : V V◦ : VI

Triades Maj sus4 min sus4 min

Tétrades M6 7sus4 m7 - m7

Enrichissements (9) (9 11) (11 [13) (9 11 13) (11)

Table 12.1 – Tableau récapitulatif de la gamme pentatonique.

cbed
©2021
CHAPITRE 12. LA GAMME PENTATONIQUE 52

Degrés I◦ : I II◦ : [III III◦ : IV IV◦ : V V◦ : [VII

Triades min Maj sus4 min sus4

Tétrades m7 M6 7sus4 m7 -

Enrichissements (11) (9) (9 11) (11 [13) (9 11 13)

Table 12.3 – Tableau récapitulatif de la gamme pentatonique mineure.

Degré Nom du mode composantes

Pentatonique I Pentatonique majeure 12356

Pentatonique II 1 2 4 5 [7

Pentatonique III 1 [3 4 [6 [7

Pentatonique IV 12456

Pentatonique V Pentatonique mineure 1 [3 4 5 [7

Table 12.4 – Tableau récapitulatif des modes de la gamme pentatonique.

12.4 Utilisation des gammes pentatoniques


Une gamme pentatonique peut être utilisée sur trois gammes majeures voisines (voir section 5.8).

Par exemple C pentatonique majeure peut être utilisée en tonalité de F majeure, C majeure et G majeure.
Rappel : ces tonalités voisines sont des gammes qui diffèrent d’une note seulement de la tonalité de référence
(ici C majeure).

Pour chacune des gammes majeures ci-dessous, en enlevant les notes entre parenthèses, on obtient la gamme
C pentatonique majeure : C D E G A

 
 
   


  
8
C pentatonique F majeur C majeur G majeur

cbed
©2021
CHAPITRE 13. LA GAMME MINEURE BLUES 53

Chapitre 13

La gamme mineure blues

13.1 La gamme mineure blues et ses intervalles


La gamme mineure blues est la gamme pentatonique mineure diatonique à laquelle on a ajouté une quinte
diminuée.

Elle est donc composé de six notes de la façon suivante : T+D – T – D – D – T+D – T.

T : un ton, D : un demi-ton.

Voici de Do (C) gamme mineure blues :

     
  
8
1 4 5 5 7 1
3

cbed
©2021
CHAPITRE 13. LA GAMME MINEURE BLUES 54

C mineur blues : C ^ E[ ^ F ∨
G[ ∨
G ^ B[ ^ C
[3 [3

C] mineur blues : C] ^ E ^ F] ∨
G ∨
G] ^ B ^ C]
[3 [3

D mineur blues : D ^ F ^ G ∨
A[ ∨
A ^ C ^ D
[3 [3

D] mineur blues : D] ^ F] ^ G] ∨
A ∨
A] ^ C] ^ D]
[3 [3

E mineur blues : E ^ G ^ A ∨
B[ ∨
B ^ D ^ E
[3 [3

F mineur blues : F ^ A[ ^ B[ ∨
C[ ∨
C ^ E[ ^ F
[3 [3

F] mineur blues : F] ^ A ^ B ∨
C ∨
C] ^ E ^ F]
[3 [3

G mineur blues : G ^ B[ ^ C ∨
D[ ∨
D ^ F ^ G
[3 [3

G] mineur blues : G] ^ B ^ C] ∨
D ∨
D] ^ F] ^ G]
[3 [3

A mineur blues : A ^ C ^ D ∨
E[ ∨
E ^ G ^ A
[3 [3

A] mineur blues : A] ^ C] ^ D] ∨
E ∨
E] ^ G] ^ A]
[3 [3

B mineur blues : B ^ D ^ E ∨
F ∨
F] ^ A ^ B
[3 [3


: 1 demi-ton, ^ : 2 demi-tons, ^ : intervalle x
x

13.2 Les modes mineures blues


13.2.1 Mode mineur blues I : pentatonique mineure [5
Voici le mode C pentatonique I :

     
  
8
1 4 5 5 7 1
3

On obtient une triade x min ou x dim, et une tétrade x m7[5 ou x m7

13.2.2 Mode mineur blues II : pentatonique majeure [3


Voici le mode E[ pentatonique II :

    

8
1 2 3 3 5 6 1

On obtient une triade x min ou x Maj et une tétrade m6 ou M6.

13.2.3 Mode mineur blues III


Voici le mode F pentatonique III :

cbed
©2021
CHAPITRE 13. LA GAMME MINEURE BLUES 55

   
     

8
1 2 2 4 5 7 1

On obtient une triade x sus4 et une tétrade x 7sus4.

13.2.4 Mode mineur blues IV


Voici le mode G[ pentatonique IV :


    

8
1  1 ou  2 3 4 6 7 1

On obtient une triade x Maj (la quinte juste peut être ajoutée car elle ne colore pas l’accord) et une tétrade
x M7 en ajoutant la quinte juste.

13.2.5 Mode mineur blues V


Voici le mode G pentatonique V :

   
 
  
8
1 3 4 6 7 1 ou 7 1

On obtient une triade x min (la quinte juste peut être ajouté car elle ne colore pas l’accord) et une tétrade x
m7 ou x mM7 en ajoutant la quinte juste.

13.2.6 Mode mineur blues VI


Voici le mode B[ pentatonique VI :

    
  

8
1 2 4 5 6 6 1

On obtient une triade x sus4. Il n’y a pas de tétrade évidente.

cbed
©2021
CHAPITRE 13. LA GAMME MINEURE BLUES 56

13.3 Récapitulatif

Degrés I◦ : I II◦ : [III III◦ : IV IV◦ : [V V◦ : V VI◦ : [VII

Triades min ou dim min ou Maj sus4 Maj min sus4

Tétrades m7[5 ou m7 m6 ou M6 7sus4 M7 m7 ou mM7 -

Enrichissements (11) (9) ([9 9 11) ([9 ]11) (11 [13) (9 11 [13 13)

Table 13.1 – Tableau récapitulatif de la gamme mineure blues.

Degré Nom du mode composantes

Mineur blues I Pentatonique mineure [5 1 [3 4 [5 5 [7

Mineur blues II Pentatonique majeure [3 1 2 [3 3 5 6

Mineur blues III 1 [2 2 4 5 [7

Mineur blues IV 1 ]1 3 ]4 6 7

Mineur blues V 1 [3 4 [6 [7 7

Mineur blues VI 1 2 4 5 [6 6

Table 13.2 – Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure blues.

cbed
©2021
57

Quatrième partie

Fonction des accords

cbed
©2021
CHAPITRE 14. FONCTIONS TONALES 58

Chapitre 14

Fonctions tonales

Les tableaux 8.1, 9.1, 10.1, 11.1 indiquent les fonctions tonales des accords de chaque degré dans leur gamme
respective.

14.1 Fonction tonique


La fonction tonique est stable. Tout tourne autour de lui. Les cadences harmoniques l’évitent ou concluent
ou non par cet accord.

Cette fonction se note par T.

Exemple : Dans la gamme majeure, les accords du degré I, III et VI sont toniques.

14.2 Fonction sous-dominante


La fonction de sous-dominante est moins stable que la dominante et moins stable que la tonique.

Cette fonction se note par SD.

Exemple : Dans la gamme majeure, les accords du degré II et IV sont des sous-dominantes.

14.3 L’accord de septième suspendue


L’accord de septième suspendue (V sus4) est un accord de sous-dominante (SD).

14.4 Fonction dominante


La fonction dominante est la plus dynamique. Il impose une suite ou une évolution.

Cette fonction se note par D.

Exemple : Dans la gamme majeure, les accords du degré V et VII sont dominantes.

14.5 Fonction dominante secondaire


Un accord de dominant secondaire est un accord emprunté à une autre tonalité qui ne modifie pas la tonalité
principale.

Un accord de dominant secondaire a une fonction de dominante (D) qui appelle une résolution sur la quarte
juste ascendante.

Exemple : D7 G

cbed
©2021
CHAPITRE 14. FONCTIONS TONALES 59

Ci-dessous une récapitulation des résolutions des accords de septième de dominante diatoniques et secondaires
— I7 résoud sur le IV.
— II7 résoud sur le V.
— III7 résoud sur le VI (sur la tonique de la relative mineure)
— ]IV7 résoud sur le VII
— V7 (dominant diatonique) résoud sur I.
— VI7 résoud sur le II.
— VII7 résoud sur le III.

14.6 L’accord diminué 7


Lorsque l’accord diminué est suivi d’un accord situé à un demi-ton au-dessus, alors il a une fonction de
dominante (D).

Le type de l’accord correspondant à cette résolution dépend du degré diatonique. On peut obtenir :
— dim7 m7
— dim7 M7
— dim7 7
— dim7 m7[5

cbed
©2021
CHAPITRE 15. CADENCES TYPIQUES 60

Chapitre 15

Cadences typiques

une cadence est au départ une formule mélodique et harmonique ayant pour fonction de ponctuer (conclure,
ou provoquer un enchaînement) un morceau, ou tout au moins, une phrase musicale.

Voici les cadences typiques :

15.1 Cadence parfaite


Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré V et du degré I et donne un sentiment de repos tonal
complet à la fin d’un morceau ou d’un développement harmonique.

Exemple en C :

 
8 V
I
7
G C

15.2 Cadence imparfaite


Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré I et du degré V ce qui crée un repos transitoire. L’un des
deux accords au moins est à l’état de renversement.

Exemple en C :

 
8 V
I
7
G /D C /G

15.3 Demi-cadence
Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré I et du degré V ce qui crée une impression de suspension
en l’attente d’autre chose.

cbed
©2021
CHAPITRE 15. CADENCES TYPIQUES 61

Exemple en C :

 
8 V
I
C G7

15.4 Cadence rompue ou cadence évitée


Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré V et un degré autre que le I (ex : VI), auquel on s’attend.

Exemple en C :

  
8 V VI V III
7 7 7
G Am N.C. G Em7

15.5 Cadence plagale


Cette cadence consiste généralement en l’enchaînement du degré IV et du degré I. Elle permet de renforcer
le caractère final apporté par une cadence parfaite.

Exemple en C :

 
8 IV
I
F C

15.6 Cadence IV V I
Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré IV, du degré V et du degré I. Elle est trés utilisée en blues.

Exemple en C :

 
8 IV V
I
7
F G C

15.7 Cadence II V I
Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré II, du degré V et du degré I. Elle est trés utilisée en jazz
et en musique actuelle (variété, rock ...).

cbed
©2021
CHAPITRE 15. CADENCES TYPIQUES 62

Exemple en C :

 
8 IV V
I
7
F G C

15.8 Anatole
Cette cadence consiste en l’enchaînement du degré I, du degré VI, du degré II, du degré V. Elle se retrouve
dans de nombreux standards de jazz.

Exemple en C :

 
8 VI II V
I
C Am7 Dm7 G7

15.9 Récapitulatif

Cadence Degrés Tétrades en C Triades en C

Jazz II V I Dm7 | G7 | CM7 Dm | G | C

Blues IV V I FM7 | G7 | CM7 F|G|C

Plagale IV I FM7 | CM7 F|C

Parfaite VI G7 | CM7 G|C

Demi-Cadence IV CM7 | G7 C|G

Rompue V VI G7 | Am7 G | Am

L’anatole I VI II V CM7 Am7 | Dm7 G7 | C Am | Dm G

Biensûr, on peut mélanger les triades et les tétrades.

15.10 Exercices
Voici quelques pistes de travail :
— Apprenez à reconnaître les cadences typiques. Pour cela, vous pouvez utiliser GNU Solfege ou earmaster
par exemple.
— Un autre moyen de faire progresser votre oreille est de mettre le métronome lentement (au début) et
improviser à votre vitesse des lignes mélodiques que vous inventez sur le moment. Vous pouvez aussi vous
initier à la Walking basse.

cbed
©2021
CHAPITRE 15. CADENCES TYPIQUES 63

— Intérioriser les cadences typiques. Pour cela, jouez les arpèges de chaque accord constituant la cadence
typique que vous voulez étudier. Vous pouvez aussi jouer en accords à la basse dans les aigus (au-dessus
de la case 12 par exemple).

Aidez-vous d’un logiciel comme ChordPulse pour dérouler la grille d’accords avec un arrangement sur lequel
vous pourrez improviser. (Band In a Box fait la même chose avec un rendu plus réaliste mais c’est plus cher ...).

cbed
©2021
CHAPITRE 16. RÈGLES DE SUBSTITIONS D’ACCORDS 64

Chapitre 16

Règles de substitions d’accords

Le but de ce chapître est d’exposer les règles de substitutions possibles dans la musique tonale occidentale.
Il n’explique pas le cheminement emprunté pour établir ces règles.

16.1 Substitions diatoniques


Un accord d’une fonction donnée peut être substitué par un autre accord de même fonction.

16.2 Substitutions tritoniques


La substitution tritonique consiste à substituer un accord dominant par un accord dominant construit à la
distance d’un triton (quinte diminuée) de la fondamentale de l’accord de départ.

Tout accord peut être substitué par le [II suivi de l’accord de départ (I).

le substitut tritonique se note sub V/I.


— Sur la cadence II V I
— on calcule II sub V/I I
— on obtient II [II I

Par extension :
— I7 peut être remplacé par [V7
— II7 peut être remplacé par [VI7
— III7 peut être remplacé par [VII7
— IV7 peut être remplacé par VII7
— V7 peut être remplacé par [II7
— VI7 peut être remplacé par [III7
— VII7 peut être remplacé par IV7

16.3 Substitions par II-V-I : cadence secondaire


A n’importe quel accord on peut substituer une progression II-V-I dont le I est la fondamentale de l’accord
à substituer.

Exemple : D donne Em7 A7 D

cbed
©2021
TABLE DES FIGURES 65

Table des figures

2.1 Cartographie de la basse 4 cordes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

4.1 Cycles des tierces mineures et des sixtes majeures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13


4.2 Cycles des tierces majeures et des sixtes mineures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
4.3 Cycle des quintes justes, des quartes justes et relatives mineures . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4.4 Intervalles sur la basse 4 cordes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

cbed
©2021
LISTE DES TABLEAUX 66

Liste des tableaux

4.1 Système de notation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9


4.2 Échelle de notes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

6.1 Récapitulatif des triades et des tétrades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23

8.1 Tableau récapitulatif de la gamme majeure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30


8.2 Tableau récapitulatif des modes de la gamme majeure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
8.3 Tableau modal de la gamme majeure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31

9.1 Tableau récapitulatif de la gamme mineure naturelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34


9.2 Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure naturelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
9.3 Tableau modal de la gamme mineure naturelle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35

10.1 Tableau récapitulatif de la gamme mineure harmonique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39


10.2 Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure harmonique. . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
10.3 Tableau modal de la gamme mineure harmonique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40

11.1 Tableau récapitulatif de la gamme mineure mélodique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44


11.2 Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure mélodique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
11.3 Tableau modal de la gamme mineure mélodique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45

12.1 Tableau récapitulatif de la gamme pentatonique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48


12.3 Tableau récapitulatif de la gamme pentatonique mineure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
12.4 Tableau récapitulatif des modes de la gamme pentatonique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

13.1 Tableau récapitulatif de la gamme mineure blues. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53


13.2 Tableau récapitulatif des modes de la gamme mineure blues. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

cbed
©2021

Vous aimerez peut-être aussi