Vous êtes sur la page 1sur 1

Morus

L., 1753[1]

Le mûrier (Morus) est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Moraceae,


originaire des régions tempérées et subtropicales d'Asie, d'Europe, d'Afrique et d'Amérique,
qui comprend 17 espèces acceptées. Il s'agit d'arbres ou d'arbustes à feuilles caduques qui
sont soit monoïques, soit dioïques. Certaines espèces sont cultivées pour leurs fruits (les
mûres) ou pour leurs feuilles, qui servent de nourriture au ver à soie, ou comme arbres
d'ornement.

Les mûriers ne doivent pas être confondus avec les ronces (Rubus), plantes ligneuses
sarmenteuses de la famille des Rosaceae, dont les fruits des haies sont similaires par
l'aspect et le goût, et communément appelés des mûres ou mûrons, par analogie[2].

Une plantation de mûriers est appelée « mûraie » ou « mûreraie »[3].

Caractéristiques générales

Appareil végétatif

Mûrier à feuilles de platane.

Les mûriers sont des arbustes ou des arbres de taille moyenne, atteignant en général 10
mètres de haut en culture, mais pouvant atteindre 30 mètres de haut chez certaines espèces
à l'état sauvage.

Les feuilles simple, alternes, caduques, sont munies à la base du pétiole de stipules libres,
caduques. Le limbe foliaire, entier ou plus ou moins profondément palmatilobé, à bords
dentelés est de forme variable, généralement ovale, arrondie ou cordiforme à la base, pointue
à l'apex. Il présente de 3 à 5 nervures primaires partant de la base, et des nervures
secondaires pennées[4].