Vous êtes sur la page 1sur 5

Les Témoins de Jéhovah

Bibliothèque ! Revues ! La Tour de Garde (édition d'étude) | 1er février 2000

La réussite grâce à la persévérance


La réussite grâce à la persévérance 4

LA PERSÉVÉRANCE est aujourd’hui denrée rare. Beaucoup de gens croient que la


réussite est davantage une question de circonstance que de persévérance. Peut-
on les en blâmer ? En effet, quel message les médias impriment-ils insidieusement
dans les esprits, à grand renfort de slogans publicitaires, sinon que l’on peut
obtenir presque tout ce que l’on veut avec un minimum d’efforts et à peine plus
d’argent ? Quant aux revues et magazines, ils inondent leur public d’histoires de
gens qui ont réussi du jour au lendemain ou de petits génies qui, à peine sortis de
l’école, sont des chefs d’entreprise brassant des millions.

Le journaliste Leonard Pitts trouve cela dommage ; il écrit : “ Dans une société
obsédée par l’intuition, ça a l’air trop facile. [...] On dirait qu’il suffit à n’importe qui
de connaître le truc, d’être doué ou d’avoir une illumination divine pour y arriver. ”

Qu’est-ce que la persévérance ?

Persévérer, c’est ‘ continuer de faire ou d’être ce qu’on a résolu, par un acte de


volonté toujours renouvelé ’, et ce malgré les obstacles et les échecs. C’est aller de
l’avant avec détermination face à l’adversité, être tenace, ne pas baisser les bras.
La Bible souligne l’importance de la persévérance. Ainsi, elle fait ces
recommandations : “ Continuez donc à chercher d’abord le royaume ”, “ continuez
à frapper, et on vous ouvrira ”, “ persévérez dans la prière ” et “ tenez ferme ce qui
est excellent ”. — Matthieu 6:33 ; Luc 11:9 ; Romains 12:12 ; 1 Thessaloniciens 5

5:21.

Persévérer, c’est en grande partie surmonter les inévitables échecs. Proverbes


24:16 déclare : “ Le juste peut tomber sept fois, mais, à coup sûr, il se relèvera. ”
Quelqu’un de persévérant ne songe pas à ‘ laisser tomber ’ devant les difficultés
ou les échecs ; non, il ‘ se relève ’, ‘ continue ’ et réessaie.

Cela dit, beaucoup ne sont pas préparés aux difficultés ou aux échecs. N’ayant
:
jamais cultivé la volonté de persévérer, ils abandonnent facilement. “ Trop de gens
réagissent à l’échec d’une façon qui les dessert, écrit l’auteur Morley Callaghan. Ils
s’apitoient sur eux-mêmes, ils accusent le monde entier, ils s’aigrissent et [...] ils
laissent tomber. ”

C’est regrettable. “ Nous oublions, dit encore Leonard Pitts, qu’il y a une raison de
subir une épreuve, qu’il y a une vertu à l’adversité. ” Quelle vertu ? “ [On] apprend
que l’échec n’est pas mortel, ni la défaite éternelle. On gagne en profondeur. On
acquiert de la trempe. ” La Bible dit simplement : “ Par toutes sortes de labeurs, il
y a un avantage. ” — Proverbes 14:23.

Bien sûr, il n’est pas toujours facile de se ressaisir après un échec. Parfois des
obstacles paraissent insurmontables, ou l’objectif, au lieu de se rapprocher,
semble s’éloigner. On se sent alors dépassé, incapable, peut-être découragé, voire
déprimé (Proverbes 24:10). Cependant, la Bible contient cet encouragement : “ Ne
renonçons [...] pas à faire ce qui est excellent, car le moment venu nous
moissonnerons, si nous ne nous laissons pas gagner par la fatigue. ” — Galates 6:9.

Que faire pour persévérer ?

Pour persévérer dans une voie, la première chose à faire est de se fixer des
objectifs valables et accessibles. L’apôtre Paul l’avait assurément compris, lui qui a
dit aux Corinthiens : “ Voici [...] de quelle façon je cours : je ne cours pas à
l’aventure ; voici de quelle façon je dirige mes coups : je les dirige de façon à ne
pas battre l’air. ” Paul savait que pour voir ses efforts aboutir il devait avoir des
objectifs précis, tel un coureur qui ne pense qu’à franchir la ligne d’arrivée. “ Ne
savez-vous pas que les coureurs, dans une course, courent tous, mais qu’un seul
reçoit le prix ? Courez de manière à l’obtenir ”, exhorta-t-il encore (1 Corinthiens
9:24, 26). Comment y parvenir ?

“ L’homme astucieux est attentif à ses pas ”, lit-on en Proverbes 14:15. Il est donc
sage de réévaluer nos méthodes de temps en temps, en nous demandant où elles
nous mènent et s’il y a besoin de les modifier. Il est indispensable que nous
sachions clairement ce que nous voulons accomplir et pourquoi. Nous serons
moins tentés d’abandonner si nous nous représentons mentalement notre
destination ultime, sans jamais la perdre de vue. “ Quant à tes yeux, ils doivent
regarder en face ”, préconise un proverbe inspiré, afin que “ toutes tes voies soient
solidement établies ”. — Proverbes 4:25, 26.
:
L’étape suivante, après avoir défini vos objectifs, consiste à analyser comment
vous y prendre pour les atteindre. Jésus a posé cette question : “ Lequel d’entre
vous qui veut bâtir une tour ne s’assoit d’abord pour calculer la dépense ? ” (Luc
14:28). Conformément à ce principe, un spécialiste de la santé mentale a fait cette
observation : “ J’ai remarqué entre autres choses chez les gens qui réussissent
qu’ils saisissent nettement la relation de cause à effet dans leur vie. Les gens qui
réussissent comprennent que s’ils veulent quelque chose ils doivent se donner
tous les moyens de l’obtenir. ” Si nous percevons nettement toutes les étapes à
franchir pour arriver à nos fins, il nous sera plus facile de nous concentrer sur
notre but, mais aussi de nous ressaisir en cas de revers. Cette analyse a été la
pierre angulaire de la réussite des frères Wright.

Par conséquent, lorsque vous essuyez un échec, évertuez-vous à le voir sous un


angle positif, pour en tirer une leçon. Analysez la situation, trouvez où vous avez
fait fausse route, puis corrigez l’erreur ou remédiez à la faiblesse. Il est utile d’en
parler avec d’autres, car “ par le conseil les plans sont solidement établis ”.
(Proverbes 20:18.) Tout naturellement, avec chaque effort, vous acquérez plus de
compétence et de savoir-faire, ce qui au bout du compte contribuera à votre
réussite.

Un troisième aspect essentiel de la persévérance est la constance dans l’action. 6

L’apôtre Paul conseille : “ Dans la mesure où nous avons fait des progrès,
continuons à marcher de manière ordonnée dans la même direction. ” (Philippiens
3:16). Selon les propos d’un éducateur, “ la modération et la constance avec le
temps donnent de bons résultats ”. La célèbre fable “ Le lièvre et la tortue ”, que
l’on doit à Ésope , en est un excellent exemple. Pourquoi la tortue, beaucoup plus
lente que le lièvre, a-t-elle quand même remporté la course ? Elle était régulière et
disciplinée ; elle n’a pas renoncé, mais elle a adopté une allure qu’elle pouvait
réalistement garder, et s’y est tenue jusqu’à ce qu’elle passe la ligne d’arrivée.
Effectivement, comme la personne organisée et régulière fait des progrès
continus, elle reste motivée, donc moins susceptible de renoncer ou d’être
éliminée. Oui, ‘ courons de manière à ’ atteindre notre objectif.

Fixons-nous des objectifs valables

Il est évident que notre persévérance n’aura de valeur que si nos objectifs en ont
aussi. Beaucoup de gens s’escriment pour des choses qui n’apportent pas le
bonheur. Mais la Bible dit : “ Celui qui plonge les regards dans la loi parfaite, celle
de la liberté, et qui y persiste [...] sera heureux en la faisant. ” (Jacques 1:25). De
:
fait, l’objectif d’étudier pour comprendre la loi de Dieu exposée dans la Bible est
des plus valable. Pourquoi ? Essentiellement parce que cette loi se fonde sur les
principes parfaits et justes de Dieu. Étant le Créateur, Dieu sait ce qui est le
meilleur pour ses créatures. Nul doute que ses instructions nous rendront
heureux si nous persistons à les apprendre et à les mettre en pratique. “ Mets ta
confiance en Jéhovah de tout ton cœur [...]. Dans toutes tes voies tiens compte de
lui, et lui, il rendra droits tes sentiers ”, promet Proverbes 3:5, 6.

En outre, comme Jésus l’a dit lui-même, apprendre à connaître Dieu et Jésus
“ signifie la vie éternelle ”. (Jean 17:3.) Il ressort des prophéties bibliques que nous
vivons les “ derniers jours ” du système actuel (2 Timothée 3:1-5 ; Matthieu
24:3-13). Bientôt le Royaume de Dieu, son gouvernement juste, revendiquera le
pouvoir sur les habitants de la planète (Daniel 2:44 ; Matthieu 6:10). Ce
gouvernement fera entrer tous les humains obéissants dans une ère de paix, de
prospérité et de bien-être sans précédent (Psaume 37:10, 11 ; Révélation 21:4).
“ Dieu n’est pas partial ”, dit Actes 10:34, et tout le monde est invité à profiter de
ces bienfaits.

La Bible est un livre ancien plein de sagesse et de signification. Il faut du temps et


des efforts pour la comprendre. Cependant, si nous persistons à chercher la
connaissance qu’elle recèle en sollicitant l’aide divine, l’Écriture deviendra limpide
pour nous (Proverbes 2:4, 5 ; Jacques 1:5). Nous avons parfois, il est vrai, du mal à
mettre en pratique ce que nous apprenons. Peut-être nous faudra-t-il changer
certaines de nos pensées ou de nos habitudes. Il est possible même que des amis
ou des membres de notre famille, bien intentionnés, s’opposent à ce que nous
étudiions la Bible. D’où l’importance de la persévérance. L’apôtre Paul nous
rappelle que Dieu donnera la vie éternelle à ceux qui ont “ de l’endurance dans
une œuvre qui est bonne ”. (Romains 2:7.) Les Témoins de Jéhovah se feront un
plaisir de vous aider à atteindre cet objectif.

Soyez-en certain : la réussite vous appartient si vous persévérez dans vos efforts
pour connaître Dieu et sa volonté et mettre en pratique ce que vous apprenez. —
Psaume 1:1-3.

[Illustration, page 6]

La réussite vous appartient si vous persévérez dans vos efforts pour connaître
Dieu et sa volonté.
:
[Crédit photographique, page 4]

Culver Pictures

Copyright © 2021 Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania.


:

Vous aimerez peut-être aussi