Vous êtes sur la page 1sur 3

Chapelet au Saint-Esprit 2

Voici un chapelet spécial pour prier le Saint Esprit en vue de la fête de la Pentecôte
Cette prière se prie sur un chapelet spécial qui se compose de sept groupes de sept grains
rouges séparés par un grain rouge. Le début du chapelet a trois grains rouge après la croix
et avant la médaille.
Manière de le prier:
Avec la Croix:
Faire le signe de croix sur soi et dire: «O Dieu, viens à mon aide! Seigneur, viens vite à
mon secours, Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au
commencement, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen»
Sur les trois grains, dire: Un Je crois en Dieu - Un Notre Père - Un Je vous salue.
Puis énoncer le mystère, le méditer quelques instants en silence.

Dire le Notre Père


Dire les sept Je vous salue Marie
Terminer par le Gloire au Père

Les sept mystères:


1- Jésus est conçu par l’opération du Saint Esprit dans le sein de la Vierge Marie.

Lc 1,30-35: Et l'ange lui dit: «Sois sans crainte, Marie; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus.
Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de
David, son père. Il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas
de fin.»
Mais Marie dit à l'ange: «Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme?»

L'ange lui répondit: «L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te
prendra sous son ombre; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de
Dieu.»

2 –Jésus est révélé comme étant le Messie au Jourdain par la venue sur Lui de l’Esprit
Saint.
Lc 3, 21-22: Or il advint, une fois que tout le peuple eut été baptisé et au moment où Jésus,
baptisé lui aussi, se trouvait en prière, que le ciel s'ouvrit, et l'Esprit Saint descendit sur lui
sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix partit du ciel: «Tu es mon fils;
moi, aujourd'hui, je t'ai engendré.»
3 –Jésus meurt sur la croix pour effacer les péchés et donner l’Esprit Saint.
Jn 19, 28-30: Après quoi, sachant que désormais tout était achevé pour que l'Ecriture
fût parfaitement accomplie, Jésus dit: «J'ai soif.» Un vase était là, rempli de vinaigre. On
mit autour d'une branche d'hysope une éponge imbibée de vinaigre et on l'approcha
de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit: « C'est achevé» et, inclinant la
tête, il remit l'esprit.
4 – Jésus donne aux apôtres l’Esprit Saint par la rémission des péchés.

Jn 20, 19-23: Le soir, ce même jour, le premier de la semaine, et les portes étant closes,
là où se trouvaient les disciples, par peur des Juifs, Jésus vint et se tint au milieu et il
leur dit: «Paix à vous!» Ayant dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples
furent remplis de joie à la vue du Seigneur. Il leur dit alors, de nouveau: «Paix à vous!
Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.» Ayant dit cela, il souffla sur eux
et leur dit: «Recevez l'Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront
remis; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.»
5 – Le Père et Jésus, à la Pentecôte, envoient l’Esprit Saint qui établit l’Eglise avec
puissance pour ensuite la révéler au monde entier.
Ac 2, 1-13: Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans
un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup
de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues
qu'on eût dites de feu; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous
furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues,
selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous
le ciel. Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue: chacun les
entendait parler en son propre idiome. Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient:
«Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens? Comment se fait-il alors que
chacun de nous les entende dans son propre idiome maternel?» Parthes, Mèdes et Elamites,
habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et d'Asie, de Phrygie et de
Pamphylie, d'Egypte et de cette partie de la Libye qui est proche de Cyrène, Romains en
résidence, tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre
langue les merveilles de Dieu!»Tous étaient stupéfaits et se disaient, perplexes, l'un à l'autre:
«Que peut bien être cela?» D'autres encore disaient en se moquant: «Ils sont pleins de vin
doux!»
6 - L’Esprit Saint descend pour la première fois sur les païens.
Ac 10, 34-48: Alors Pierre prit la parole et dit: «Je constate en vérité que Dieu ne fait
pas acception des personnes, mais qu'en toute nation celui qui le craint et pratique la
justice lui est agréable. Il a envoyé sa parole aux Israélites, leur annonçant la bonne
nouvelle de la paix par Jésus Christ: c'est lui le Seigneur de tous. Vous savez ce qui s'est
passé dans toute la Judée: Jésus de Nazareth, ses débuts en Galilée, après le baptême
proclamé par Jean; comment Dieu l'a oint de l'Esprit Saint et de puissance, lui qui a
passé en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient tombés au pouvoir du
diable; car Dieu était avec lui. Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu'il a fait
dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Lui qu'ils sont allés jusqu'à faire mourir en le
suspendant au gibet. Dieu l'a ressuscité le troisième jour et lui a donné de se
manifester, non à tout le peuple, mais aux témoins que Dieu avait choisis d'avance, à
nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d'entre les morts. Et il nous
a enjoint de proclamer au Peuple et d'attester qu'il est, lui, le juge établi par Dieu pour
les vivants et les morts. C'est de lui que tous les prophètes rendent ce témoignage que
quiconque croit en lui recevra, par son nom, la rémission de ses péchés.»
Pierre parlait encore quand l'Esprit Saint tomba sur tous ceux qui écoutaient la parole. Et
tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de voir que le don
du Saint Esprit avait été répandu aussi sur les païens. Ils les entendaient en effet parler en
langues et magnifier Dieu. Alors Pierre déclara: «Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux
qui ont reçu l'Esprit Saint aussi bien que nous?» Et il ordonna de les baptiser au nom de
Jésus Christ. Alors ils le prièrent de rester quelques jours avec eux.
7 – L’Esprit Saint guide l’Eglise en tous temps par les dons et les charismes.
Ac 15,22: Alors les apôtres et les anciens, d'accord avec l'Eglise tout entière, décidèrent de
choisir quelques-uns d'entre eux et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabé. Ce
furent Jude, surnommé Barsabbas, et Silas, hommes considérés parmi les frères.

Vous aimerez peut-être aussi