Vous êtes sur la page 1sur 5

UNIVERSITE PRIVEE DE MARRAKECH

Ecole E2IM- 4éme année ingénierie ENR/EEA


Automate programmable Industrielle- (TP N° 1)
Année 2020-2021

TP 1 : Prise en main de l’environnement de programmation TIA /STEP 7


➢ Présentation de la suite logicielle
La suite logicielle TIA (Totally Integrated Automation) intègre un ensemble de logiciels
destiné aux équipements d'automatismes Siemens, notamment :
- Step7, pour la configuration et la programmation des API
- WinCC pour la création de pages de supervision & visualisations, sur PC ou écrans "Simatic
pannels".
Pour ouvrir TIA, cliquez sur :

 Vue du portail
La vue du portail fournit une vue d’ensemble du projet et un accès aux outils qui permettent
de l’élaborer. Vous pouvez trouver rapidement ce que vous souhaitez faire, et appeler l’outil
qui servira à accomplir la tâche voulue. Si vous le souhaitez, un changement vers la vue du
projet s’effectue automatiquement pour la tâche sélectionnée. Cette vue simplifie donc
principalement la préparation et la mise en place du projet.

Vue "portail" (En bas à gauche de la fenêtre, on peut basculer de la vue du portail vers la vue
du projet).
 Vue du projet
La vue du projet est une vue structurée de tous les éléments constituant le projet. La barre de
menu avec les barres de fonction est situé comme le veut la norme en haut de la fenêtre, le
navigateur du projet et tous les éléments du projet sont sur la gauche, et les menus associés
aux différentes tâches (avec les instructions et les librairies, par exemple) sur la droite.

TP N°1 Pr L. WAKRIM
UNIVERSITE PRIVEE DE MARRAKECH
Ecole E2IM- 4éme année ingénierie ENR/EEA
Automate programmable Industrielle- (TP N° 1)
Année 2020-2021

L'adressage des signaux d’entrée/sortie


Les entrées et sorties TOR de l'API sont regroupées par octets. Chaque entrée ou sortie TOR
sera donc adressée par un numéro d'octet et un numéro de bit à l'intérieur de celui-ci.

TP N°1 Pr L. WAKRIM
UNIVERSITE PRIVEE DE MARRAKECH
Ecole E2IM- 4éme année ingénierie ENR/EEA
Automate programmable Industrielle- (TP N° 1)
Année 2020-2021

 Premier programme
Notre première application va consister à programmer le démarrage direct d’un moteur.
Initialement, le moteur est en arrêt jusqu’à appuyer sur le bouton « Marche ». Quand on
relâche, le moteur continu à tourner jusqu’à appuyer sur le bouton « Arrêt » et le moteur
s’arrête.
Tableau d’affectations
Adresses Variables Commentaires
%I0.0 Marche Demande de mise en marche
%I0.1 Arrêt Demande d’arrêt
%Q0.0 Moteur Démarrer le moteur

Les étapes ci-dessous montrent comment créer un projet pour SIMATIC S7-300 et
programmer la solution pour l'application donnée.
1. Les programmes pour SIMATIC S7-300 sont gérés sous forme de projets. Nous allons
maintenant créer un nouveau projet via la vue portail (« Créer un projet > Nom :
TP1 > Créer »). Nommez le projet "Démarrage direct".
2. « Mise en route » est recommandée pour le début de la création du projet.
Premièrement, nous voulons « Configurer un appareil » (« Mise en route > Configurer
un appareil »).
3. Puis « Ajouter un appareil ». Choisissez alors dans le catalogue la CPU > Ajouter.
4. Le logiciel bouge automatiquement vers la vue du projet avec la configuration
matérielle ouverte. Ici, on peut ajouter des modules supplémentaires depuis le
Catalogue du matériel (fenêtre de droite), et dans la Vue d’ensemble des appareils.
5. Nous allons définir les variables globales de l’API correspondant aux entrées/sorties
physiques de celui-ci. Ces variables globales peuvent être utilisées partout dans le
programme, dans tous les blocs. A cette fin, sélectionnez « Variables API » dans le
navigateur du projet. Avec un double-clic, ouvrez la table des variables API et entrez,
comme montré ci-dessus, les noms des entrées et des sorties.
6. Les séquences du programme sont écrites dans ce que l’on appelle des blocs. De base,
un bloc d’organisation OB1 est créé lors de l’ajout d’une CPU. Ce bloc représente
l’interface du système d’exploitation de la CPU. Il est appelé automatiquement par
celle-ci, et est traité de manière cyclique. Pour cela, cliquer sur Blocs de programme
>Main [OB1]
7. Après avoir terminé la programmation, on passe à charger le programme dans la CPU.
8. Tester le fonctionnement du programme par le simulateur S7-PLCSIM
9. Appuyer sur

TP N°1 Pr L. WAKRIM
UNIVERSITE PRIVEE DE MARRAKECH
Ecole E2IM- 4éme année ingénierie ENR/EEA
Automate programmable Industrielle- (TP N° 1)
Année 2020-2021

 Création des Blocs de données DB

1. Ouvrir un nouveau projet et le nommer DB et Faire la configuration matérielle.


2. Appuyer sur bloc de programme > Ajouter un nouveau bloc > Bloc de données >
nommé DB1 puis remplissez les 3 variables.
3. Appuyer sur OB1 et mettez le programme utilisé auparavant.
4. Pour entrer les variables, mettez le nom du bloc de données crée et choisissez la
variables convenables.
5. Simuler.

 Création des Fonctions FC


 Ouvrir un nouveau projet et le nommer FC et Faire la configuration matérielle.
 Appuyer sur bloc de programme > Ajouter un nouveau bloc > FC > nommé FC1.
Une fenêtre s’ouvre contient deux parties : partie déclaration variables et partie
programme.
 Déclarer les variables (Input ‘bouton marche’ ‘bouton arrêt’, output, inOut ’moteur’)
mettez le programme démarrage direct comme programme fonction.
 Appuyer sur OB1 et faire l’appel à FC1. Mettre les adresses. A partir de ce bloc
d'organisation OB1, des blocs supplémentaires peuvent être appelés à leur tour pour
structurer le programme, comme la fonction FC1. Le but est de diviser une tâche
globale en plusieurs sous-tâches, ce qui permet de programmer et de tester leur
fonctionnalité plus facilement.
 Simuler et visualiser.

 Création des Fonctions FB


On considère l’application suivante : Rotation d’un moteur à deux sens

TP N°1 Pr L. WAKRIM
UNIVERSITE PRIVEE DE MARRAKECH
Ecole E2IM- 4éme année ingénierie ENR/EEA
Automate programmable Industrielle- (TP N° 1)
Année 2020-2021

 Ouvrir un nouveau projet et le nommer FB et Faire la configuration matérielle.


 Appuyer sur bloc de programme > Ajouter un nouveau bloc > FB > nommé FB1.
Une fenêtre s’ouvre contient deux parties : partie déclaration variables et partie
programme.
 Déclarer les variables (ex : Input ‘bouton marche sens 1’ ‘bouton arrêt sens 2’, output,
ex : inOut ’moteur sens 1’) mettez le programme ladder ci-dessus.
 Appuyer sur OB1 et faire l’appel à FB1. Une DB instance 1 est demandé puis Mettre
les adresses.
 Simuler et visualiser.
Manipulation : Commande d’un chariot

Fonctionnement :
Le chariot se déplace du point A, après une action sur un bouton poussoir M, vers le point B,
puis il revient en A. Le cycle ne peut se recommencer que si le chariot est en A et on appuie
sur M.
Partie à préparer
1. Donner le grafcet correspondant au fonctionnement du chariot.
2. Donner les équations des transitions, des étapes et des actions.
3. Donner le tableau d’adressage E/S.
Partie à réaliser sur STEP 7
1. Programmer en LADDER la commande du chariot (programme linéaire).
2. Refaire le même programme en utilisant la programmation structurée (utilisations des
blocs FC, FB, DB, OB1).

TP N°1 Pr L. WAKRIM

Vous aimerez peut-être aussi