Vous êtes sur la page 1sur 3

Département de Mathématiques

Pr. H. Douzi & Pr. A. Bouidi www.goodprepa.tech Durée 1h30’

Correction d’Analyse Numérique


SMA4-SMI4 ; Juin 2015

Questions de cours
1. Donner la définition de l’interpolation polynomiale d’une fonction donnée en n points
distincts.
Pour n points distincts (xi , yi ) i=1..n il existe un polynôme unique P de degré n-1 qui
passe par ces points : p(xi)=yi c’est le polynôme d’interpolation en ces point.

2. On considère le nombre rationnel x=19,6875 :


Calculer x en base 2 et donner sa représentation en virgule flottante avec une
mantisse de longueur 8 et un exposant compris entre -10 et 10.

En binaire x= (10011,1011)2
En virgule flottante on a : x≈ +25 0,10011101

Problème 1 (Problème linéaire)

On considère le système linéaire A x  b avec :


1 1 1  b1 
   
 ≥ 0, A   0 1 1  et b   b2 
1 0   b 
   3

1. Dans quel cas A est une matrice inversible ?


det(A)=  donc A inversible si ≠0
2. Montrer que dans ce cas A admet une décomposition LU et calculer cette
factorisation.
Les déterminants principales de A sont 1,1 et  donc A admet une décomposition LU
 1 0 0 1 1 1   1 0 0
     
M1   0 1 0  ; M1 A  0 1 1  ; M2   0 1 0
 1 0 1  0  1   1  0 1 1
     
1 1 1  1 0 0
   
donc U  M M A
2 1   0 1 1  et L  M11M 21   0 1 0 
0 0   1 1 1
  
3. Résoudre le système Ax=b pour bT  1 2 1 (utiliser la décomposition LU)


 yT  b1 b2 b3  b2  b1 
 Ly b 
A x  b     T 
  
b3  b2  b1  b3  b2  b1  
Ux  y  x  b b b 

1 2 2
  
Pour bT  1 2 1 on a xT  1 2  2 /  2 /  
4. Indiquer à quelle condition nécessaire, sur b, le système A x=b admet une solution
lorsque  tends vers 0.
Lorsque  tends vers 0 la seule condition pour que x soit finie est b3  b2  b1 =0

5. Calculer la matrice d’itération de la méthode itérative de Jacobi appliquée au


système A x  b , que peut-on déduire de son rayon spectral ?

 1 0 0  0  1  1  0  1  1
    
Matrice d’itération de Jacobi : J   0 1 0  0 0  1 
  0 0  1
 0 0 1 /    1 0 0    1 /  0 0 
    
Les valeurs propres de J sont les racines du polynôme caractéristique :
  1 1
(1   )
det(J  I )  0    1  3 

1/  0  
(Calcul des valeurs propres non comptabilisé : Formule compliquée des racines, par exemple
une des racines est :
1  3 (1/(2 ) + (1/(4 2 ) + 1/(27 3 )) ) - 1/(3 * 3 (1/(2 ) + (1/(4 2 ) + 1/(27 3 )) )

Problème 2 (Problème non linéaire)


On considère les fonctions f et g définies sur l‘intervalle [0,1] par :
1
g ( x)  cos( ) et f ( x)  g( x)  x
x 1
1. Donner le tableau des variations de g et calculer K  sup g' . En déduire que f
x[ 0,1]

admet une racine unique sur [0,1]

sin( 1(1  x))


g' (x) 
(x + 1)2
Donc K  sup g '  g ' (0)  sin(1)  0,8415  1
x[ 0,1]
2. Vérifier que g définie une méthode de point fixe associée à f . En déduire une suite
récurrente convergeant un1 n vers l’unique solution  de f sur [0,1] .

On a g :[0,1]  [0,1] et g est contractante (car K  sup g'  1) donc g admet un


x[ 0,1]
point fixe unique  sur [0,1] , enfin on a f ( x)  0  g( x)  x ,
3. En estimant un1   en fonction de K et de un   Combien de termes de la suite
faut-il calculer pour être sûr d’obtenir une valeur approchée à 106 près de  ?
un    g (un )  g ( )  K un1    K n u0   donc puisque u0    1 la
6  6 log(10)
convergence à 10 est atteinte lorsque K n  106 c’st à dire n   80,04
log(sin(1))

Vous aimerez peut-être aussi