Vous êtes sur la page 1sur 8

MCIL2

Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

III-Diode à jonction PN
Une diode à jonction PN est un monocristal de semi conducteurs consistant en la
jonction de deux types de semi-conducteurs extrinsèques l’un de type P et l’autre de type N.
Si on munit les deux extrémités de la jonction d’électrodes (fils de connexion), l’ensemble
constitue une diode semi-conductrice à jonction PN.

I
Anode cathode

III-1Caractéristiques d’une diode


III-1-1Caractéristique réelle d’une diode à jonction:
1. Dans le sens direct :
𝑒𝑉⁄
𝐼 = 𝐼𝑆 (𝑒 𝑘𝑇 − 1)

2. Dans le sens inverse :


−𝑒𝑉⁄
𝐼 = 𝐼𝑆 (1 − 𝑒 𝑘𝑇 ) ≅ 𝐼𝑠

Si on adopte pour I et V les sens positifs de mesure, on aura pour les deux cas :
𝑒𝑉⁄
𝐼 = 𝐼𝑆 (𝑒 𝑘𝑇 − 1)

C‘est l’équation caractéristique théorique d’une diode à jonction.


La courbe caractéristique I = f(V) est :

V0

VZ : tension de claquage ou tension Zener.


VO : barrière de potentiel ou tension de seuil
Pour le Silicium : VO = 0,6 à 0,7V et pour le Germanium : VO = 0,2 à 0,3V
VO : tension à partir de laquelle la diode commence à conduire.

N.Melizi Page 5
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

III-1-2 Comportement en statique:


L’utilisation du circuit suivant permet de déterminer la droite de charge statique :
D
𝐸 = 𝑅𝐼𝐷 + 𝑉𝐷 ⟹ 𝐸 − 𝑉𝐷 = 𝑅𝐼𝐷 VD
E
𝐸−𝑉𝐷 −1 𝐸 RL V s
⟹ 𝐼𝐷 = ⟹ 𝐼𝐷 = 𝑉𝐷 +
𝑅 𝑅 𝑅

La représentation graphique donne la droite de charge statique.

ID
E/R

0 E VD

Le point (𝐸0 ) correspond au courant minimal (blocage)

Le point (𝐸/𝑅
0
) correspond au courant maximal (saturation).

L’intersection de la caractéristique de la diode et de la droite de charge statique est le point de


fonctionnement statique (P).

III-1-3 Simplification de la caractéristique d’une diode à jonction:


1. La diode en 1ère approximation :
En première approximation, la diode se comporte comme un interrupteur. Dans le sens
direct, c’est un conducteur parfait l’équivalent d’un court circuit (interrupteur fermé), et dans
le sens inverse, c’est un isolant l’équivalent d’un circuit ouvert (interrupteur fermé).

Diode idéale Polarisation directe Polarisation inverse

N.Melizi Page 6
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

La caractéristique I(V) de la diode est représentée par deux demi- droites et dans ce
cas : V0 = 0 et rd = 0.
ID

VD
0

Caractéristique de la diode en 1ère approximation

2. La diode en 2ème approximation :

Dans cette approximation, il faut environ 0.7V à une diode de Silicium pour qu’elle
conduise donc avant d’atteindre cette tension, la diode est bloquée. La diode est une source de
tension Vo dans le sens direct et un circuit ouvert dans le sens inverse.

V0

Diode idéale Polarisation directe Polarisation inverse

ID

VD
0 0.7

Caractéristique de la diode en 2ème approximation

N.Melizi Page 7
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

3. La diode en 3ème approximation

Dans cette approximation, aucun courant ne circule tant que la tension aux bornes de
la diode est inférieure à la tension de seuil, la diode est donc bloquée ; dès que VD dépasse le
seuil, le courant qui traverse la diode augmente en fonction de la tension appliquée VD suivant
une pente qui dépend de la résistance dynamique r d de la diode.

V0 rd

Diode idéale Polarisation directe Polarisation inverse

ID

VD
0 0.7

Caractéristique de la diode en 3ème approximation

IV-Applications des diodes à jonction


IV-1 La diode en régime de redressement
Grâce à leur habilité à conduire le courant dans une direction et le bloqué dans la
direction opposée, les diodes sont utilisées dans des circuits appelés redresseurs qui
convertissent le courant alternatif, en courant continu. Ces redresseurs se trouvent dans tous
les blocs d’alimentation de courant continu qui fonctionnent à partir d’une source de courant
alternatif et qui constituent une partie essentielle de tous les systèmes électroniques, du plus
simple au plus compliqué.
IV-1-1 Redressement simple alternance
Vd
Considérons le circuit ci-contre comportant
une diode en série avec une résistance R. i D
U R UR
La source fournit une tension sinusoïdale donnée
Par : u = uM sinωt.
1 2𝜋
Où f : fréquence en (Hz) 𝑓 = 𝑇 = 𝜔
et ω : pulsation (rad/s).

N.Melizi Page 8
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

On Suppose que la diode est idéale.


- Pendant l’alternance positive de la tension u ( u > 0 ), la diode D est polarisée
en direct donc elle est passante ( i > 0 et vd = 0 ) donc uR = u – vd = u
- Pendant l’alternance négative de la tension u ( u < 0 ), la diode D est polarisée
en inverse donc elle est bloquée ( i = 0 et vd < 0 ) donc uR = 0.

U, UR

0 t

Allures des tensions U et UR

IV-1-2 Redressement double alternance à deux diodes et transformateur à point milieu


Pour ce type de redressement, on utilise :
- Un transformateur à point milieu. C’est à dire deux tensions identiques mais de sens
opposés (u1= -u2).
- Deux diodes (supposées idéales) pour obtenir le redressement des deux alternances
u1 et u2 qui sont en opposition de phase (déphasage π).
D1

U1 UR
Secteur220V
50HZ , R
U2

D2
Redresseur double alternance à deux diodes et
transformateur à point milieu

1. Pendant l’alternance positive de u :


- u1 est positive, D1 conduit donc uR = u1 = u /2.
- u2 est négative, D2 bloquée.
2. Pendant l’alternance négative de u :
- u2 est positive, D2 conduit donc uR = u2 = - u/2 .
- u1 est négative, D1 bloquée.

N.Melizi Page 9
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

U, UR

0 t

Allures des tensions U et UR

IV-1-3 Redressement double alternance à pont de Graetz


Le montage redresseur à pont de Graetz ci-dessous est alimenté par le secondaire d'un
transformateur qui fournit une tension sinusoïdale U :

i
D1 D4

Secteur220V
50HZ U R UR

D3 D2

Redresseur double alternance à pont de Graetz

Les diodes sont supposées idéales.


 Pendant l’alternance positive de u :
- D1 et D2 conduisent, D3 et D4 bloquées donc uR = u
 Pendant l’alternance négative de u :
- D3 et D4 conduisent, D1 et D2 bloquées donc uR = - u

U, UR

0 T’ t
T

Allures des tensions U et UR

La période d’une tension redressée double alternance est T’ = T/2.

N.Melizi Page 10
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

IV-1-4 Filtrage
Le filtrage d’une tension redressée consiste à réduire au maximum l’ondulation donc à
avoir une tension aussi constante que possible. Cette fonction peut être réalisée par un
condensateur.

U C + UR R

Redresseur
Filtrage d’une tension redressée

Dès la première alternance, le condensateur C se charge puis, dès que la tension à ses
bornes devient supérieure à la tension redressée, il se décharge à travers la résistance R.
L’allure de la tension uc pour un redresseur double alternance est :

UC
UM
Um

0 t
T

Allures de la tension filtrée UC

1. Taux d’ondulation
C’est le rapport :
∆𝑈𝑐
𝜃=
∆𝑈𝑐𝑚𝑜𝑦
∆𝑈𝑐 : ondulation de la tension filtrée
avec {2∆𝑈𝑐 = 𝑈𝑀 − 𝑈𝑚 : ondulation crête à crête
𝑈𝑐𝑚𝑜𝑦 : 𝑡𝑒𝑛𝑠𝑖𝑜𝑛 𝑓𝑖𝑙𝑡𝑟é𝑒 𝑚𝑜𝑦𝑒𝑛𝑛𝑒
𝑈𝑀 +𝑈𝑚
Pour les faibles ondulations : 𝑈𝑐𝑚𝑜𝑦 ≅ 2

2. Détermination de la Capacité de filtrage


Pendant la charge du condensateur, la tension filtrée passe de Um à UM donc :
Q = C (UM – Um). Cette charge va être restituée à la résistance R pendant le temps de
𝑈𝑐𝑚𝑜𝑦 𝐼 𝑡 𝑈𝑐𝑚𝑜𝑦 𝑡𝑑
décharge td soit Q = Imoy td avec 𝐼𝑚𝑜𝑦 = , D’où : 𝐶 = 𝑈𝑚𝑜𝑦 𝑑
=
𝑅 −𝑢 𝑀 𝑚 2𝑈𝑐 𝑅𝜃

Si on néglige le temps de charge devant le temps de décharge, alors 𝑡𝑑 ≅ 𝑇, on peut écrire :


𝑈𝑐𝑚𝑜𝑦 𝑇
𝐶= 2𝑈𝑐 𝑅𝜃

N.Melizi Page 11
MCIL2
Module : EF1 Chapitre II : La jonction P

La période T de la tension filtrée est égale à :


- 1/f : pour un redresseur simple alternance,
- 1/2f : pour un redresseur double alternance.
IV-2 La diode Zener
IV-2.1 Définition
Une diode Zener est une diode à jonction spécialement conçue pour être utilisée dans
la zone de courant inverse car le claquage n’est pas destructif pour ce type de diodes.
IV-2.2 Caractéristique d’une diode Zener
1. Dans le sens direct:
La caractéristique de la diode Zener est identique à celle d’une diode simple.
2. Dans le sens inverse:
- Le courant reste nul ou négligeable tant que la tension aux bornes de la diode est
inférieure à VZ (tension Zener).
- à V ≈ VZ, le courant augmente rapidement et la tension reste constante et
indépendante du courant.
La caractéristique de la diode Zener est donnée ci-dessous :

Imin

Imax

IV-2.3 Symbole et utilisation


Une diode Zener peut être symbolisée par l’un des symboles suivants :

Une diode Zener peut être utilisée dans les sources d’alimentation stabilisée, sources
de tension de référence et la protection des circuits.

N.Melizi Page 12