Vous êtes sur la page 1sur 34

UNIVERSITÉ CHOUAÏB DOUKKALI

École Nationale de Commerce et de Gestion


El JADIDA
Semestre 6

Mémoire 
Sous le thème :

Transport des étudiants

Réalisé par 
LEMSIEH Saad

Encadré
par :

M.ARARE AHMED encadrant pédagogique

Sommaire

Introduction………………………………………………………………...…………….…….3
Année universitaire 2020/2021
Axe1 : Problèmes de transport fréquentés par les étudiant……6
1) Transports fréquentés par étudiants :………...……………………...........6
2) Problèmes de transport estudiantin :……………………………………...8
3) Impact sur les étudiants…………………………………………………...9

Axe2 : Etude de faisabilité de projet ..……..……….……………….11


1) L’étude de marché………………………………………………….........11
a) La segmentation du marché…….…………………................................................11
b) L’étude de concurrence…………………………...................................................15
c) Le modèle Marketing……………………………………………………………..16
2) L’étude financière……………………………………...……………......16
3) L’étude technique……………………………...…………………… …..18

Axe3 : La mise en œuvre du projet…………………………………………..……..21


1) Le compte d’exploitation prévisionnel………………………………….21
2) La création juridique………...………………………………………….26
3) Les étapes administratives………………………………………………29
a) Le certificat négatif…………………………………………………………………………….29
b) L’établissement du statut de la société……………………………………………30
c) Le bulletin de souscription et de versement……………………………………………30
d) L'ouverture d'un compte bancaire………………………………………………....31
e) L'établissement du procès-verbal de l'assemblée générale…...……………….…..31
f) L’enregistrement du capital et du procès-verbal de constitution………………….31
g) L’inscription au fichier des patentes……..………………………………….........31
h) L'inscription au registre de commerce……...……………………………………..32
i) L’insertion d’une publicité légale…………………………………………………32

Conclusion……………………………………………33

Références………………………………………........34
Introduction

L’urbanisation rapide et le développement socio-économique des villes marocaines génèrent


de plus en plus de besoins de mobilité ainsi pour les étudiants. Toutefois, le déficit en
infrastructures compromet l’efficacité du transport public. Un service de qualité ne peut être

2
garanti qu’avec une prise en compte du transport collectif dans les aménagements urbains.
L’enjeu principal est ainsi de mettre en adéquation l’aménagement urbain et le transport
public en vue d’établir un système de mobilité efficace et qualité, répondant aux besoins des
étudiants.
Plusieurs expériences pertinentes dans le domaine des transports publics ont été développées
par des villes marocaines. Toutefois, il n’y a pas eu à ce jour de réels efforts de capitalisation
et de partage de ces pratiques. D’où l’intérêt que revêt le présent recueil dont l’objectif est de
fournir aux acteurs concernés par le sujet un outil d’aide à la conduite et à la gestion des
programmes visant à améliorer la performance des transports estudiantin.

Dans ce sens, nous en tant que jeunes nous sommes tous fascinés par l’idée
d’entrepreneuriat, donc on a décidé de se lancer dans l’aventure en créant notre propre projet
qui va nous permettre d’une part d’assurer notre emploi et créer de nouvelles opportunités
mais également de mettre directement des solutions pour le transport estudiantin. Après une
longue recherche et bonne connaissance de l’offre et la demande Meknassi, on a opté pour un
projet de transport des étudiants de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales.
Ce projet serai un exemplaire pour les autres villes marocaines afin de résoudre le problème
de transport des étudiants au niveau national.

Dans notre cas, le problème de mobilité dans la ville de Meknès est un réel problème pour
une grande frange des étudiants universitaires qui y réside. Ce problème se pose avec
beaucoup plus d’acuité aux étudiants dont les lieux de résidence sont relativement éloignés
des campus universitaires.

A titre d’exemple, un étudiant résident à OUISSLANE inscrit à la FSJES doit passer plus
d’une heure pour effectuer le trajet reliant sa résidence avec la dite faculté. Si le cours
commence à 8 h, celui-ci doit se pointer au minimum à 6h 45 devant la station de bus ou de
grands taxis la plus proche pour arriver à l’heure. Parfois, l’étudiant prend deux grands taxis
ou deux bus pour se rendre à sa faculté.
L’insatisfaction des étudiants en rapport avec les modes de transport actuels n’est plus à
démontrer aujourd’hui (files d’attente, vétusté de certains bus, surcharge.). On peut même
avancer qu’elle est la principale cause de l’abandon d’études.

Quelle solution proposons-nous pour résoudre ce problème ?

3
Par souci de rentabilité, les principales sociétés de transport en commun par bus ou les
grands taxis recherchent le « taux d’occupation » le plus élevé possible de leurs moyens de
transport. Ces sociétés recherchent à faire « le plein » durant les heures de pointe et
compenser ainsi les taux d’occupation faibles constatés durant les heures creuses.
Notre idée est justement de proposer un itinéraire différent et des moyens de transport
exclusifs.
Nous proposons ainsi :

 Des bus réservés exclusivement aux étudiants universitaires ;


 Des Bus dont l’itinéraire intègre obligatoirement la rocade reliant les quartiers situés
loin au campus universitaire.

Un bus prenant peut en effet parcourir le trajet reliant les quartiers BRIDIA, NAIM et
ANASSI à l’université des sciences juridiques et économiques en 20 minutes maximum. On
est loin des 60 minutes enregistrées actuellement par un bus faisant un grand détour pour
atteindre le même point d’arrivée.
 Les étudiants impliqués bénéficient d’une carte d’abonnement.

Notre idée est donc d’offrir aux étudiants des moyens de transport dédiés, conviviaux et
nécessitant un temps de transport très court.

Comment, concrètement, l’idée sera mise en place ?

L'étude économique et financière ainsi que les stratégies de commercialisation du produit


fabriqué sont des éléments primordiaux dans le plan de création de tout projet. Pour cela nous

4
étions amenés à effectuer cette étape qui constitue l'une des phases motrices de la création de
notre projet. Cette étape est axée sur plusieurs facteurs qui touchent l'activité du projet soit au
niveau juridique, organisationnel, financier ainsi que stratégique.

L’interprétation de tous ces éléments peut juger la faisabilité de notre projet pour faire des
prévisions rationnelles et logiques dans notre stratégie et politique de commercialisation.
Donc dans cette partie nous traitons prioritairement la faisabilité économique qui englobent
tous les éléments déjà cités ainsi que l'élaboration d'un plan de financement qui décrit le
démarrage de notre projet et les prévisions pour les années à venir pour nous aider à prendre
des décisions de manière claire et précise pour prévoir et planifier ainsi que gérer d'une façon
logique les différentes situations possibles.

CHAPITRE 1 : Problèmes de transport fréquentés par les


étudiants

5
Les étudiants qui n’ont pas de voiture sont obligés de prendre les transports en commun,
comme tout le monde. Tout étudiant et surtout les universitaires ont un gros problème avant les
études : ‘le Transport’. Pour cela dans ce premier on va présenter quelles sont les transports
fréquentés par les étudiants, leurs problèmes et l’impact de ces problèmes sur les étudiants.

1) Transports fréquentés par étudiants :

 LES SOCIETES PRIVEES DE TRANSPORT EN COMMUN

Depuis la fin des années 80, le transport urbain en commun est assuré par des sociétés privées.
Ainsi, 18 sociétés sont actives actuellement disposant d'un parc de 760 autobus desservant 97
lignes. Cependant le contrat d'exploitation (autorisation d'exercer) a été résiliée pour 4
sociétés n'ayant pas respecté le cahier des charges.

Il existe différentes sociétés s'occupant du réseau de transport par bus au Maroc. Il existe des
bus dans chaque grande ville du royaume reliant ainsi les différents quartiers de ces

dernières. 

Casablanca : Casabus

Rabat : Alsa

Fès : City Bus Fès

Meknès : City Bus Meknès (Dont on va indiquer au chapitre suivant)

Kénitra : Karama Bus

Tétouan : Vitalis

El Jadida : Equinox

Fkih Bensalah : Prima Bus

Berrechid : City Bus Berrechid

Beni Mellal : Union Bus, Karama Bus

Larrache : Union Bus

Ksar El Kebir : Ama Bus

Khenifra : Karama Bus

Marrakech : Alsa

Agadir : Alsa

6
Tanger : Alsa

Khouribga : Alsa

Taroudant : Karama Bus

Goulomine : Sahl Sahara Bus

Laâyoune : Karama Bus

Oujda : Mobilis www.citybustransport.com

Saidia: Foughal Bus

Berkane : Foughal Bus

Nador : STNB, TRANSNAD

El Hoceima : Imzouren Bus

Taza : Foughal Bus

Guercif : Foughal Bus

Taourirt : Rimal Bus

Tiznit : Lux Transports Tiznit

Errachidia : Lux Transports Errachidia

Ouarzazate : Lux Transports Ouarzazat

Essaouira : Lima Bus

Safi : RATS 

 LES GRANDS TAXIS

Ce moyen de transport urbain est autorisé à desservir des itinéraires fixes reliant le centre-
ville aux différents quartiers périphériques ou reliant les quartiers entre eux. Ces itinéraires
coïncident généralement avec ceux desservis par les autobus.

Les prix des places pratiqués varient de 3 à 6 Dh par parcours, soit 1 à 2 fois le prix d'un ticket
d'autobus. Cependant, ce moyen de transport paraît plus pratique que l'autobus, vu qu'il n'a
pas des horaires fixes et sans surcharge.

7
 LES PETITS TAXIS

Ses services répondent à la demande d'une clientèle déterminée, souvent pressée, ne pouvant
attendre l'arrivée du bus ou ne supportant pas les déplacements par autobus.

Les tarifs pratiqués varient en fonction de la distance à parcourir. La mojorité des conducteurs
utilisent les appareils installés à cet effet indiquant le montant à payer par course. D'autres
conducteurs se contentent d'une somme forfaire, quelquefois après marchandage avec le
client.

Il est à rappeler que chaque petit taxi ne doit pas dépasser trois personnes par course.

Le propriétaire de l'agrément du petit taxi se charge lui-même de la conduite de sa voiture.


Dans certains cas, le propriétaire cède sa voiture à un chauffeur moyennant une somme
forfaitaire journalière.

Il faut noter, que le conducteur du petit taxi doit disposer en plus du permis de conduire
habituel, d'un permis délivré par la Wilaya.

2) Problèmes de transport estudiantin :

Le transport urbain dans la Région connaît des problèmes multiples ; certains sont liés
à l'état de la voirie et à l'absence d'un schéma directeur de circulation, d'autres à
l'insuffisance du parc surtout en l'absence du métro. Toutefois, chaque mode de
transport a ses problèmes spécifiques.

Problèmes des autobus privés :

 Ancienneté du parc d'où pollution et charges d'entretiens très élevées ;

 Insuffisance du parc face à la demande croissante,

 Faibles recettes face aux charges prévues et non prévues (entretien, dégâts
causés à certains autobus lors des rencontres sportives, soutien limité des
autorités de tutelles, tarifs bas des tickets, faible rentabilité des transports
scolaires d'où un impact sensible et remarquable sur les recettes de la Régie
comblées par des dons de la Communauté urbaine),

8
 Concurrence déloyale de la part des sociétés privées de transport urbain suite
au « non-respect » des cahiers de charges,

 Non desserte des quartiers périphériques suite à l'état de la voirie et à


l'insuffisance du parc,

 Absence de passages réservés aux autobus d'où longues attentes allant de 15 à


45 mn.

 Voirie non carrossable dans certains quartiers périphériques mais aussi dans
certaines artères du centre de ville d'où des répercussions néfastes sur l'état des
autobus (crevaisons fréquentes, usure des pneus, et des amortisseurs qui en
résultent des charges supplémentaires) ,

 Encombrement de la circulation suite à des goulots d'étranglements résultants


de l'absence d'un schéma directeur de circulation ou des aménagements tels
que les trémies dans certains endroits appropriés,

Problèmes propres aux taxis :

 Concurrence de la part des grands taxis, empruntant les mêmes itinéraires,

 Concurrence entre les grands et les petits taxis,

 Développement du transport urbain informel malgré qu'il ne soit pas assuré en


cas d'accidents.

 Souci prioritaire du conducteur de rentabiliser la journée (recettes maximales


pour faire face aux charges et dégager un profit) d'où un trajet chronométré et
par conséquent augmentation des risques de la circulation.

3) Impact sur les étudiants

Tout cela provoque des conséquences néfastes qui peuvent nuire le cursus scolaire des
étudiants tel que :

 Les absences régulières

 Absence de passages réservés aux autobus d'où longues attentes allant de 15 à 45 mn.
Les étudiants sont menacés par le vol dans les bus
9
 La surcharge des bus

 Souci prioritaire du conducteur de rentabiliser la journée d'où un trajet chronométré et


par conséquent augmentation des risques de la circulation

Conclusion :
Après avoir indiqué les problèmes de transport vécu par les étudiants, on va prendre le cas de
la ville Meknès comme cas d’étude. On voit que le problème de transport peut être résolu par
la création de l’entreprise Quicky Bus qui aura comme but de fixer les problèmes de transport
des étudiants d’une façon direct.

10
CHAPITRE 2 : Etude de faisabilité de projet :
Afin d’atteindre notre objectif de résoudre les problèmes de transports des étudiants, on
débutera par l’étude de la faisabilité de Quicky Bus qui prendra place à Meknès et qui aura
comme but de satisfaire les étudiants lors de leur déplacement journalier vers les universités.

1- L’étude de marché :
Pour définir et commercialiser un service de transport dédié, il était primordial d'analyser au
préalable la demande potentielle de notre produit. Il fallait donc réaliser une étude de marché
en se procurant les données statistiques relatives au nombre d’étudiants inscrits dans
l’Université des sciences Juridique, économique et social Meknès.

Etablissement Effectifs

FSJES 18 000

a) La segmentation du marché :

Sur ce marché, il y a environ 20 000 étudiants, notre projet cible le segment des étudiants qui
résident dans les quartiers (BRIDIYA .ANASSI…, OUISLAN USINE, BASSATIN..).
Selon l’enquête qu’on a faite avec cette cible, les moyens de transport actuels utilisés par
cette frange de la population estudiantine se répartissent entre « Transport public » en
commun 84% et « Transport personnel » 16% (Voiture ou motocycle).

Moyens de déplacement utilisés


90%

80%

70%

60%

50%

40%

30%

20%

10%

0% Moyen Public Moyen Privé

11
 84% des étudiants interrogés se déplacent par les moyens de transport en commun de
type Bus et grand taxi.
 Les différents Moyens de transport utilisés :

Moyen Pourcentage (%)

Bus 57 %

Grands Taxis 27%

Privé 16%

Total 100%

Moyen de Transport en %

- Les moyens de transport

 Le transport est essentiellement assuré par des autobus, mais les grands taxis sont
aussi un moyen très utilisé.

 Niveau du confort des moyens utilisés :

Confort Pourcentage (%)


12
Non Confortable 64%

Confortable 28%

Très Confortable 8%

Total 100%

- Confort de moyen de transport utilisé :

  64% des étudiants trouvent que le transport collectif actuel en bus est
inconfortable et n’assure pas la sécurité suffisante aux étudiants et le respect des
étudiantes.
 Pourcentage d’insatisfaction :

Problèmes Pourcentage%

Oui 72%

Non 28%

Total 100%

- Problème de transport :

13
 La majorité des étudiants interrogés évoquent les mêmes problèmes lorsqu’il s’agit du
transport en bus ou grands taxis : les files d’attente, les retards, la surcharge etc…
 Besoin de transport universitaire :

Besoin Pourcentage

Oui 80%

Non 20%

Total 100%

- Besoin de Transport Universitaire :

14
 80% des étudiants interrogés sont favorables à la mise en place d'un transport collectif
dédié exclusivement aux étudiants universitaires et utilisant des circuits courts reliant
leurs résidences à leurs lieux de formation.

 La plupart des étudiants voit dans notre projet de création d’autocars dédiés à leurs
déplacements comme une solution durable de leur problème de mobilité.

b) L’étude de concurrence :

Ceux qui assurent actuellement le transport des étudiants et donc les concurrents directs de
notre future entreprise sont les autobus, les grands et petits taxis.

Les forces Les faiblesses


Ce sont des structures déjà implantées dans • Circuits non adaptés aux besoins réels des
le marché du transport collectif ayant un étudiants ;
savoir-faire et une compétence dans ce • Surcharge durant les heures de pointe
domaine. • Lentes attentes dans les arrêts de bus
Ils disposent par ailleurs d'un important parc
de bus à même de couvrir l’ensemble des
quartiers du Meknès.

c) Le modèle marketing :

 Politique produit :
La commercialisation d’un service de transport universitaire s'adressant à des étudiants dont
la motivation d'achat consiste essentiellement en la qualité du service rendu, et à la rapidité du
moyen de transport utilisé.

 Politique de positionnement :
Le positionnement réside dans l'offre d'un service de transport alliant exclusivité, sécurité et
respect des horaires.

15
 Politique de prix :
L'approche qui nous a semblé la plus adéquate dans la fixation de notre prix de vente est
fondée sur la connaissance précise du pouvoir d’achat de la clientèle ciblée et sur l’avantage
concurrentiel dont peut bénéficier l’étudiant désirant adhérer à notre concept. Les cartes
d’abonnement seront privilégiées et les tarifs seront optimisés.

2) L’étude financière :

Le résultat de l’étude de marché doit être traduit en objectif financier c’est à dire faire un
plan de financement prévisionnel qui retrace les besoins du projet et les ressources nécessaires
en contrepartie.

 Les besoins :

BESOINS MONTANT TOTAL


1- IMMOBILISATION INCORPORELLE 1500

FRAIS DE CONSTITUTON<Enregistrement 500


Déplacement 1000
2- IMMOBILISATION CORPORELLE 909000
-AMENAGEMENT DU LOCALE ; 5000
-Peinture 1000
- Design : 500
- Panneaux de pub : 500
- Plâtre et main d’œuvre : 3000
-MATERIEL ET OUTILLAGE ; 900000
-3 Véhicules de transport : 900000

-MOBILER DE BUREAU ; 2000

-Bureau :
-MATERIEL INFORMATIQUE. 2000

-PC complet ; 2000

16
1000
3- IMMOBILISATION FINANCIERES
Avance loyer 1000
4- TRESORERIE ACTIF 138 500
Caisse 138 500

TOTAL 1 050 000

 Les ressources :

RESSOURCES MONTANT
CAPITAL SOCIAL 150 000
EMPRUNT ET DETTES 900 000
Emprunt auprès d’Etablissement de crédit 850 000

Emprunt auprès de la Confédération 50 000


Générale des Entreprises du Maroc
TOTAL 1 050 000

3) L’étude technique :

 Le siège :
Lotissement MARJANE MEKNES, adossé au centre commercial Marjane de la route
d’Agouray.

 Matériels nécessaires :
-Matériel informatique :
Le matériel informatique sera acquis auprès de la société DELL qui offre du matériel de
qualité avec des prix compétitifs. Le coût global du matériel informatique est de : 2000 DH
(HT). *

-Mobilier de bureau :

17
Le mobilier de bureau sera acquis auprès de MOBILIA qui propose un choix très large, des
prix abordables et un service après-vente personnalisé. Le coût du mobilier de bureau est de :
2000 DH (HT). *

-Matériel de transport :
En se basant sur l'étude commerciale effectuée par nos soins, nous aurons besoin de 20
autocars principaux fournisseurs sont : Renault et STCR.
Au début du projet, on va commencer le projet par 3 véhicules de transport Renault avec un
coût de 900 000 DH.

 Charges diverses :
-Installation eau, électricité, téléphone :
Les consommations annuelles sont estimées comme suit :

Consommation mensuelle HT Consommation annuelle HT


Consommation électricité 400 4800
Consommation Eau 250 3000
Consommation téléphone 500 6000
TOTAL 1 150 13 800

 Les ressources humaines :

-Analyse par catégorie :


Le personnel de Quicky Bus sera constitué : d’un Gérant qui sera chargé d’assurer le bon
fonctionnement de l'entreprise, veiller à la rentabilisation de l'activité et superviser le
processus de location de matériel de transport.
 Chargé du service clientèle : diplômé d'une école de commerce il sera chargé de
gérer la relation entreprise-étudiant (régler les problèmes, superviser les opérations de
transport...).
 Une secrétaire : diplômée d'une école de secrétariat, elle sera chargée du standard, de
l'accueil, des affaires administratives et la coordination avec le fiduciaire.
 25 chauffeurs

18
 2 agents de sécurité.
 Une femme de ménage.

-L'organisation du personnel :

Nous envisageons la création d'une entreprise de transport des étudiants, dans laquelle nous
allons recruter des salariés, nous tenons d'en faire la déclaration à l'agent chargé de
l'inspection du travail dans les conditions et formes fixées par voie réglementaire.

Le modèle du règlement intérieur est fixé par l'autorité gouvernementale chargée du travail
en consultation avec les organisations syndicales des salariés les plus représentatives et les
organisations professionnelles des employeurs et doit comporter notamment :

 Des dispositions générales relatives à l'embauche des salariés, au mode de


licenciement, aux congés et aux absences ;
 Des dispositions particulières relatives à l'organisation du travail, aux mesures
disciplinaires, à la protection de la santé et à la sécurité des salariés ;
 Des dispositions relatives à l'organisation de la réadaptation des salariés handicapés à
la suite d'un accident de travail ou à une maladie professionnelle.

Nous portons à la connaissance des salariés le règlement intérieur qui comprendra comme
éléments essentiels les conditions, le lieu, les jours et heures de travail. Ce dernier sera affiché
dans un lieu habituellement fréquenté par le personnel. Il est délivré une copie du règlement
intérieur au salarié à sa demande.

Les principaux éléments constitutifs de notre règlement intérieur :

-Horaire de travail : de 8H à 12H et de 14H à 18H ;


-Les jours de travail : de lundi au samedi ;
-Lieu de travail : Lotissement Marjane Meknès, adossé au centre commercial Marjane
de la route d’Agouray
-Congés : tout salarié peut bénéficier d'un congé annuel payé après avoir travaillé dans
l'entreprise au moins 1 an.

19
Conclusion
Après l’étude de la faisabilité de Quicky Bus qui a connu un succès selon l’étude de
faisabilité, on peut maintenant aboutir à la création de Quicky Bus ce qui nécessitera une
étude financière et administrative du projet.

CHAPITRE 3 : La mise en œuvre du projet


Après une étude de faisabilité de notre projet, il est primordial de mettre en œuvre notre
projet ce qui nécessitera une étude financière et d’indiquer les étapes administratives dont on
a besoin pour la création.

1) Le compte d’exploitation prévisionnel :


a/ Le chiffre d’affaires prévisionnel :
Il y’a lieu de préciser que le chiffre d’affaires de notre jeune entreprise de transport
universitaire sera constitué de trois composantes :
 Les ventes de tickets de bus aux étudiants y compris la vente des cartes d’abonnement
 Les ventes accessoires de prestations de transport liées aux excursions organisées par
les écoles privées sollicitant louer nos moyens de transport ;

20
 La vente d’espaces publicitaires mobiles (affichage publicitaire dans les bus de
l’entreprise).

 Mode de détermination du chiffre d’affaires de l’activité principale (Ventes de


tickets de bus et des abonnements) :
Pour déterminer ce chiffre d’affaires, nous avons tenu compte du nombre moyen de places
par bus, du taux d’occupation à l’aller comme au retour, des heures de passage et du prix du
ticket de bus qu’on a fixé à 4 DH le ticket. On a également tenu compte des paramètres
suivants : 5 jours de travail par semaine, 20 jours par mois et 8 mois par an (Du mois
d’Octobre au mois de juin). Les calculs donnant le chiffre d’affaires lié au transport
universitaire sont consignés dans le tableau suivant :
Tableau de calcul du nombre prévisionnel de tickets de bus vendus
(Hypothèse : 3 Bus avec une capacité de 50 place par b1us) :
Remplissage Calcul du nombre de
Heure de passage Taux d’Aller Retour tickets vendus Nombre de tickets vendus
8h-9h 100% 0% (1) 150
9h-10h 100% 0% 150
10h-11h 100% 50% (2) 225
11h-12h 100% 60% 240
12h-13h 100% 70% 255
13h-14h 100% 80% 270
14h-15h 80% 0% 150
15h-16h 70% 100% 255
16h-17h 60% 100% 240
17h-18h 0% 100% 150
18h-19h 0% 100% 150
Total 2235Tickets

(1): (3bus x 50 places x100%) + (3bus x 50place x 0%) = 150tickets


(2): (3 x 50 x 100%) + (3Bus x 50 x 50%) = 225 tickets

 Détermination du chiffre d’affaires annuel relatif aux ventes de tickets de bus :


 Nombre de tickets vendus/ jour : 2235 tickets
 Nombre de jours travaillés par mois 20 Jours
 Nombre de mois /an 8 mois
 Prix de ticket de bus 4 DH

21
 Chiffre d’affaires annuel 1 430 400 DH
(2235*20jours*8mois*4dh)

 Les recettes accessoires


Nous avons prévu la location aux écoles privées de nos bus avec chauffeurs durant
notamment les congés et vacances. On a estimé les recettes liées à cette activité à un montant
de 80 000 DH à prévoir à partir de la 2ème année d’activité.

 Les recettes publicitaires


On ne prévoit pas de revenus publicitaires durant la première année d’activité en raison du
fait que notre entreprise n’est pas connue par les annonceurs. En prévoit cependant des
recettes de ce type grâce à l’affichage publicitaire mobile dont les supports seront nos trois
bus. Montant prévu à partir de la deuxième année : 300 000 DH.

b/ L’investissement initial : Les options possibles et le choix de notre


entreprise :
Notre entreprise a le choix entre deux options :
Première option : la location de bus :
Nous avons pris contact avec la société City Bus en sollicitant cette dernière de nous faire un
devis pour la location de 3 bus dédiés au transport universitaire. La direction de la dite société
ont fait preuve de beaucoup d’attention et ont manifesté un réel intérêt pour notre projet.
Toutefois le prix de la location qu’ils nous ont présenté est relativement très élevé et ne
permet pas de pratiquer un prix du ticket de bus acceptable par nos clients potentiels (les
étudiants universitaires).

Deuxième option : L’acquisition de 3 autocars d’occasion :


On a pris contact avec un certain nombre de sociétés de transport de personnes dont les
sièges sociaux sont situés dans leur majorité à la gare routière SIDI SAID.
Ces contacts nous ont permis de connaitre le prix des auto- cars d’occasion ayant un âge
compris entre 10 et 12 ans. Comme cela a été précisé au début, nous avons constaté que le
prix moyen de ces moyens de transport se situe entre 250 000 et 300 000 DH l’un.

22
Moyennant un rythme d’entretien régulier, ces autocars peuvent être correctement exploités
10 ans de plus.
Sur la base d’un prix d’acquisition de 300 000 DH, nous avons fait les calculs de rentabilité
et avions conclu que cette option est la plus intéressante, elle assure la rentabilité de
l’investissement et permet à l’entreprise de pratiquer un prix du ticket de 4 DH.

 Le compte d’exploitation prévisionnel :

 Le poste de charges le plus important dans le cas d’une entreprise de transport de


personnes est incontestablement le poste « Consommation de carburant ». D’après les
professionnels, il faut compter une moyenne de 50 litres de gaz oïl pour 100 kms
parcourus par un bus. Nous avons retenu cette moyenne pour nos prévisions de
charges en prenant en compte le prix du litre de gaz oïl de 10 DH.

 Le deuxième poste de charges et non le moindre est celui relatif à l’entretien des autos
cars qu’on va utiliser comme bus. Pour nos prévisions, nous avons retenu un montant
de 10 000 DH par mois et par bus soit 30 000 DH par mois pour 3 bus. Notre
entreprise compte sous-traiter l’entretien de ses moyens de transport en faisant appel à
des professionnels reconnus.

 Concernant les salaires des chauffeurs, nous avons retenu un salaire mensuel moyen
de 4 000 DH par mois. On a prévu également des salaires pour les associés et salariés
de l’entreprise qui vont prendre en charge la gestion et l’administration de l’entité
(5000DH en moyenne par cadre). Il est à préciser que la loi de finances pour l’année
2019 exonère les nouvelles entreprises de payer les charges sociales durant les deux
premières années d’activité.

 En ce qui concerne le local, celui-ci sera loué pour une location mensuelle de10 000
DH et utilisé à titre d’administration de l’entreprise et lieu de gardiennage des bus le
soir et les jours d’arrêts.

 Les comptes d’exploitation prévisionnels des 3 premiers exercices d’activité de notre


entreprise se présentent comme suit :

23
Comptes d’exploitation prévisionnels (3 ans) :

Hypothèse retenue : Augmentation régulière du chiffre d’affaires et des charges variables de


5% :
Rubrique Montant année 1 Montant année 2 Montant année 3
Ventes de tickets de bus 1 430 400 1 501 920 1 577 016
Ventes accessoires 0 80 000 84 000
Affichage publicitaire 0 300 000 315 000
Chiffre d’affaires 1 430 400 1 501 920 1 577 016
Achats consommés de 633 600(*) 665 280 698 544
carburant
Charges locatives 120 000 120 000 120 000
Charges de leasing de 48 000 (1) 48 000 48 000
véhicule utilitaire
Charges de personnels 420 000 (2) 420 000 420 000
Charges d’entretien 240 000 (3) 240 000 240 000
Charges d’assurance 45 000 45 000 45 000
Frais d’habillage de bus 0 204 000 (4) 214 200
Amortissement 90 000 (5) 90 000 90 000
Frais de communication 24 000 25 200 26 460
et divers
Charges financières 63 000 (6) 63 000 63 000
Total Charges 1 683 600 1 920 480 1 965 204
RESULTAT +253 200 +418 560 +388 188
D’EXPLOITATION
( *) Voir ci-dessous explication
 (1) Frais de leasing du véhicule utilitaire : 4 000 DH par mois
 (2) Salaires des 3 chauffeurs et des associés salariés de l’entreprise plus salaire du
gardien de nuit du dépôt
 (3) Charges d’entretien : 10 000 DH par mois et par bus durant 8 mois (10 000 x 3
bus x 8)
 (4) Frais d’habillage des bus pour l’affichage publicitaire : 8 500 DH par bus et par
mois pendant 8 mois
 (5) Amortissement des autos cars : Amortissement sur 10 ans, soit 900 000/10 = 90
000
 (6) Charges d’intérêts : 7% par an, soit un montant d’intérêt annuel de 900 000 x 7%
=63000 DH.

24
 Calcul de la consommation de carburant :
 Nombre de voyages par jour et par bus……………11
 Un voyage comprend un aller et un retour
 La distance est de 12 kms à l’aller comme au retour, soit 24 kms
 Nombre de kms parcouru par jour et par bus : 24 x 11 = 264 kms
 Nombre kms parcouru par mois : 264 x 20 jours, soit 5 280 kms
 Nombre de kms par an : 5 280 kms x 8 mois = 42 240 kms
 Sachant qu’un bus consomme 50 litres au 100, la consommation de carburant par an et
par bus est de : (42 240 x 50)/100 = 21 120litres ;
 Pour un prix de 10 DH le litre, la consommation annuelle de carburant par an et par
bus est de 21 120 x 10 = 211 200Dhs
 Pour 3 bus cela donne : 211 200 x 3 = 633 600Dhs

 Commentaire sur les résultats prévisionnels :


 La baisse légère du résultat net constaté à la fin du 3ième exercice d’activités due à la
tenue en compte des charges sociales sur salaires à partir de cet exercice ( Au cours des
deux premiers, l’entreprise en est exonérée en application de la loi de finances pour
l’année 2019 )
 Avec 3 bus et à partir de la deuxième année, le résultat net moyen de notre entreprise va
osciller entre 380 000 et 400 000 DH, ce qui permet d’envisager l’acquisition d’un bus
d’occasion tous les ans dès la fin du 3ième année d’activité ;
 Les résultats prévisionnels de l’entreprise sont prometteurs et permettent d’envisager la
possibilité de satisfaire la demande de plus en plus croissante des étudiants universitaires
qui désirent un mode de transport dédié, sécurisé et rapide.

2) La création juridique :
 Les soussigne :
On a établi qu’on suit les statuts d’une société à responsabilité limitée (SARL) qu’on a
convenu de constituer.

 FORME - DENOMINATION - OBJET - SIEGE – DUREE :

25
-Art.1(Forme) : il est formé par le soussigné, propriétaire des parts ci-après créés et de celles
qui pourraient l’être ultérieurement, une société à responsabilité limitée qui sera régie par les
lois et règlements en vigueur et notamment le dahir n° 1-97-49 du 5 Chaoual 1417 (13 février
1997) portant promulgation de la loi n° 5-96 ainsi que par les présents statuts.

-Art.2 (Dénomination sociale) : il est formé entre les soussignés, propriétaires des parts ci-
après créés et de celles qui pourraient l'être ultérieurement, une société anonyme sous la
dénomination de « QUICKY BUS »

-Art.3 (Objet) : la société a pour objet d’assurer le transport collectif pour les étudiants de la
faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Meknès.

-Art.4 (Siège social) : le siège social est fixé à : Lotissement Marjane Meknès, adossé au
centre commercial Marjane de la route d’Agouray. Il pourra être transféré en tout autre lieu en
vertu d’une décision collective des associés prise à la majorité requise pour les modifications
statutaires.

-Art.5 (Durée du société) : la durée de la société est fixée à 99 ANS à compter du jour de sa
constitution sauf les cas de dissolution anticipée ou de prorogation prévus aux présents statuts
et par la loi. La décision de prorogation devra être prise un an au moins avant la date
d'expiration de la société, dans les conditions requises pour les modifications statutaires, sur
l’initiative de la gérance.

-Art.7 (Capital social) : le capital social s'élève à 150000 Dhs.

 ADMINISTRATION ET CONTRÔLE DE LA SOCIETE


-Art.8 (Nomination de la gérance) : la société sera administrée par un ou plusieurs gérants,
personne physique, associés ou non.

-Art.9 (Rémunération du gérant) : les conditions de rémunération du ou des gérants seront


fixées dans l’acte de nomination ou dans tout acte postérieur.

26
-Art.10 (Cessation des fonctions du gérant) : le gérant est révocable par décision des
associés représentant au moins les trois quarts des parts sociales, ou par les tribunaux pour
cause légitime, à la demande de tout associé. Le gérant peut renoncer à ses fonctions, à charge
pour lui d'informer les associés et éventuellement les cogérants de sa décision par lettre
recommandée, avec un préavis de six mois. Le décès ou la retraite du gérant n'entraîne pas la
dissolution de la société, un nouveau gérant étant nommé par la collectivité des associés
consultés d'urgence à la requête de l'associé le plus diligent, dans les conditions de quorum et
de majorité liées à la nomination du gérant. La survenance d'une incapacité légale ou
physique, d'une interdiction ou d'une incompatibilité mettant le gérant dans l'impossibilité de
remplir ses fonctions oblige celui-ci à présenter immédiatement sa démission.

-Art.11 (Responsabilité du gérant) : le gérant est responsable, selon le cas, envers la société
ou envers les tiers, soit des infractions aux dispositions légales applicables aux sociétés à
responsabilité limitée, soit des violations des statuts, soit des fautes commises dans sa gestion.

 EXERCICE SOCIAL - COMPTES SOCIAUX - AFFECTATION ET


REPARTION DES RESULTATS :
-Art.12 (Exercice social- Comptes sociaux) : chaque exercice social a une durée d'une
année, qui commence le 01 Janvier et finit le 31 Décembre. Par exception, le premier exercice
commencera le jour de l'immatriculation de la société au registre du commerce et se terminera
le 31 Décembre.
A la clôture de chaque exercice, la gérance dresse l'inventaire de la société ainsi que les états
de synthèse et établit un rapport de gestion sur la situation de la société.

-Art.13 (Affectation et répartition des bénéfices) : le résultat de l’exercice correspond à la


différence entre les produits et les charges de l'exercice après déduction des amortissements et
des provisions. Le bénéfice distribuable est constitué par le bénéfice de l'exercice, diminué
des pertes antérieures et des sommes portées en réserve en application de la loi et des statuts,
et augmenté du report bénéficiaire. Ce bénéfice est réparti entre tous les associés
proportionnellement au nombre de parts appartenant à chacun d'eux.

 TRANSFORMATION – DISSOLUTION – LIQUIDATION

27
-Art.14 (Transformation de la société) : la transformation de la société en une société d'une
autre forme peut être décidée par les associés statuant aux conditions de majorité prévues par
la loi et l’article 29 ci-dessus. Toutefois, la transformation de la société en société anonyme
est décidée à la majorité requise pour la modification des statuts de la société. La décision de
transformation est précédée, obligatoirement, du rapport d'un commissaire aux comptes sur la
situation de la société. La transformation de la société en une société d'une autre forme
n’entraîne pas la création d’une personne morale nouvelle.

-Art.15 (Dissolution- Liquidation) : la société est dissoute à l'arrivée du terme (à défaut de


prorogation), en cas de réalisation ou d'extinction de son objet, par décision judiciaire pour
justes motifs.
La société est en liquidation dès l'instant de sa dissolution pour quelque cause que ce soit.

3) Les étapes administratives :


a) Le Certificat Négatif :
C'est une attestation fournie par le service central du registre de commerce situé à
Casablanca, par lequel celui-ci certifie qu'aucune autre entreprise ne porte déjà le nom que
celui choisi par le demandeur pour son entreprise.
La délivrance du certificat négatif s'effectue dans un délai de 48 heures et elle est faite contre
la remise de deux timbres de quittance de 10 DH chacun et la présentation de la carte
d'identité du demandeur.

28
Demande de certificat négatif

29
Exemple de certificat négatif

b) L’Etablissement du statut de la société :


D'une manière générale, le statut est une suite d'articles définissant les règles de
fonctionnement d'une société chaque catégorie d'entreprise à son propre statut.

c) Le bulletin de souscription et de versement :


C'est un écrit officiel ayant la valeur d'une attestation de versement d'une somme par le
souscripteur. L'établissement du bulletin de souscription et de versement concerne
uniquement les sociétés anonymes. Ce bulletin permet de savoir la somme d'argent versée par
l'associé au compte de la société.

d) L'ouverture d'un compte bancaire :

30
Le créateur doit ouvrir un compte bancaire dans la banque la plus proche du siège social de
l'entreprise. Ce compte sera utilisé pour le payement des dettes et pour le versement ou le
virement des revenus.

e) L'établissement du procès-verbal de l'assemblée générale :


Le procès-verbal est un document le plus souvent imposé par la loi. Il précise les décisions
prises par les participants à l'assemblée générale constitutive. Un exemplaire du procès-verbal
est diffusé apurés des participants et un exemplaire fait l'objet d'un classement par l'émetteur.
L'assemblée constitutive a pour attribution de :
 Nommer le ou les gérants, les premiers administrateurs et le commissaire aux comptes
de la société.
 Procéder à l'approbation des statuts.
 Procéder à la ratification de la nomination de nouveaux administrateurs.

f) L’enregistrement du capital et du procès-verbal de constitution :


L'enregistrement du capital est une opération obligatoire qui se fait apurer des services de
l'enregistrement et du timbre du siège social de la société dans un délai de dix jours.
Le barème des droits d'enregistrement est fixé à 0.5% du montant du capital avec un
minimum de perception de 1000DHS

L'enregistrement des procès-verbaux se fait au droit fixe de 50DHS. Les documents requis
pour l'enregistrement du capital sont :
Les statuts de l'entreprise dûment signés, légalisés et timbrés en nombre suffisant pour que
l'on puisse en utiliser lors des opérations administratives.
g) L’inscription au fichier des patentes :
L'inscription au fichier des patentes se fait auprès de la subdivision des impôts de la ville dont
dépend le siège social de l'entreprise. Les documents nécessaires à cette inscription sont les
suivants :

-Une demande d'inscription à la patente adressée à monsieur le chef de la subdivision des


impôts.
-Une copie enregistrée des statuts de la société.
-Une copie enregistrée du procès-verbal de l'assemblée constitutive.

31
-Le titre de propriété ou le contrat de bail relatif au local abritant le siège social de la société
ou dans le cas échéant une attestation de domiciliation

h) L'inscription au registre de commerce


Le registre de commerce est un répertoire officiel destiné à recevoir l'immatriculation des
entreprises commerciales précisant leurs conditions ainsi que celles de leurs dirigeants.

L'immatriculation se fait au greffe du tribunal de commerce et elle est nécessaire et doit


figurer sur tous les documents émis par une entreprise. L'inscription au registre de commerce
doit s'opérer dans un délai ne dépassant pas trois mois.

Le registre de commerce existe au siège de chaque tribunal de première instance. Il existe


également un registre central pour tout le royaume.

i) L’insertion d’une publicité légale :


L'insertion d'une publicité légale concernant l'entreprise doit se faire dans un journal
quotidien national puis au bulletin officiel. Il suffit de remettre le texte au journal et de payer
les droit de publication.

Conclusion :
Pour conclure notre dernier axe, on voit d’après l’étude financière que notre projet fera une
marge bénéficiaire peu importante en premier lieu, et après une année on aboutira à des gains
importants.

32
Conclusion

D'après cette partie qui constitue une phase primordiale dans notre mémoire, puisqu'elle
contient la faisabilité économique du projet, les besoins de financement , ainsi que la forme
juridique choisie et les prévisions faîtes au niveau de la production et de la demande, de plus
les stratégies de commercialisation qui portent sur la description de nos produits la
détermination des prix le choix des méthodes de communication ainsi que les circuits de
distribution pour faire arriver notre produit au cible visée .

Avoir choisir de se lancer dans le domaine de transport universitaire est loin d'être pour les
membres créateurs un choix hasardeux ou fruit d'une pure fantaisie, mais c’est le résultat
d'une intuition fondée sur des expériences vécues avec les problèmes de déplacement dans
notre vie en étant des étudiants. Ainsi l'ensemble des études menées par le staff créateur,
(étude de marché, étude commerciale, étude technique…) n'a fait qu'approuver et consolider
la mèche de notre motivation pour se lancer dans un secteur pareil.

Choisir de devenir entrepreneur c’est donc choisir de reprendre sa destinée en main. On


prend soi-même les décisions qui s’avèreront bonnes… ou moins bonnes, tout en assumant
ses responsabilités. Devenir entrepreneur répond également à des aspirations personnelles
profondes qui peuvent être la soif de liberté, le goût de l’aventure professionnelle, faire
preuve d’audace. C’est surtout l’ambition de créer et de développer un projet, le voir croître,
s’étoffer avec le temps. Être entrepreneur permet donc d’exprimer son potentiel (créativité,
sens des affaires…) et peut-être de vivre, au bout du chemin, le succès.

33
Références

 www. Amde.ma/création d’entreprise au Maroc ;

 www. Entreprendre.ma/société à responsabilité limitée SARL ;

34

Vous aimerez peut-être aussi