Vous êtes sur la page 1sur 4

Introduction :

Les volumes de trafic et la population ne cessant de croître au cours des décennies


à venir, la demande en infrastructures de transport sera accrue, mais de nombreux
pays ne disposent pas de suffisamment de fonds ou d’espace pour construire plus
de routes et de rails. Les systèmes de transport autour desquels le monde moderne
a été construit sont sur le point de se transformer considérablement. La
technologie des bus anti bouchon fait son apparition en chine pour aider à
optimiser l'utilisation des routes, permettant ainsi d'économiser des milliards de
dollars dans l'expansion future de l'infrastructure. Avec cette nouvelle
technologie, nous obtiendrons des avantages de développement environnemental
et économique.
Le bus anti bouchon :
Le bus anti bouchon est un projet chinois d'autobus conçu pour enjamber la
circulation afin de fluidifier le trafic.
Baptisé « straddling bus » (bus « chevauchant » ou « enjambant ») ou 3D Express
Coach, un prototype est développé en 2010 par la société chinoise « Shenzhen
Hashi Future Parking Equipment Company » et présenté pour la première fois en
mai lors du Salon de la haute technologie de Pékin (China Beijing International
High-Tech Expo - CHITEC), mais l'expérimentation en condition réelle n'est pas
lancée.
Le projet est relancé en 2016, et un prototype roulant est expérimenté, mais le
montage financier lié au projet se révèle en fait être une opération publicitaire
afin de lever des fonds auprès d'investisseurs chinois, qui seront escroqués pour
un montant total de 26 millions de dollars.
il circulerait sur des rails intégrés des deux côtés de la rue. Il est alimenté
électriquement voyageant à une moyenne de 30 miles par heure. Le coût de la
construction est inférieur au cinquième de celui du métro et la période de
construction peut être complétée en un an.
il est constitué de deux couches. La couche supérieure sert à transporter des
passagers et la couche inférieure fait office de tunnel. Les véhicules de moins de
deux mètres peuvent passer en dessous, que bus soit en mouvement ou à l'arrêt.
Fiche technique :
Dénomination : BUS anti-bouchon, le bus chevauchant ou enjambant (Transit
Elevated Bus (TEB en anglais)
Longueur : 22 mètres
Largeur : 7.8 mètres
Hauteur : 4.8 mètres
Capacité : il peut transporter jusqu’à 1200 passagers
Circulation : sur deux fils de rails
Vitesse commerciale : 65 km/h
Fonctionnement (alimentation) : énergie électrique
Fond d’investissement : 26 millions $ (200 investisseurs chinois)
Les avantages :
 Soulagement des embouteillages : il peut économiser de la route en utilisant
la couche supérieure du véhicule pour les passagers. La conception peut
réduire de 25% à 35% les encombrements causés par le BRT (Bus Rapid
Transit) directement ou indirectement.
 Haute efficacité et grande capacité de passagers : chaque bus peut
transporter 1 200 passagers. Avec 40 véhicules et 40 km aller-retour, il
pourrait transporter environ 400 000 passagers par jour. La vitesse
maximale est de 65 km / h et la vitesse moyenne est de 40 km / h.
 Réduction de la pollution atmosphérique et des émissions de carbone : il
est alimenté par l'électricité. La consommation moyenne de carburant de
chaque bus est de 21,6 t par an et les émissions de carbone de chaque bus
sont estimées à 66 t. 40 autobus urbains peuvent être remplacés par un seul
bus pour ses émissions réduites, ce qui réduira directement 864 tonnes de
consommation de carburant et 2640 tonnes de carbone.
 Faible coût et courte période de construction : il possède plusieurs
caractéristiques et fonctions semblables à celles du métro. Les coûts moyens
de construction d'un métro sont d'environ 100 millions USD par kilomètre,
mais les coûts moyens de construction du bus sont évalués à 20 millions USD
par kilomètre.
Inconvénients :
 Problème de hauteur : Il y a d'abord un problème de hauteur autorisée des
véhicules sur les routes chinoises. Celle-ci est limitée à 4,5 mètre et dans de
nombreuses villes chinoises la hauteur sous certaines routes surélevées est
plus proche de 2,2 mètres. Le bus anti-bouchon mesure 4,8 mètres. Qui plus
est-il ne laisse qu'une hauteur de 2,1 mètres pour les véhicules pouvant
passer en dessous.
 problème de poids : Avec une capacité de quelque 1.200 passagers, le bus
anti-bouchon pèsera sans doute plus de 100 tonnes ce qui est sans doute plus
que ne peuvent supporter de nombreuses routes chinoises.
Conclusion :
Le bus anti bouchon intègre les avantages des technologies de transport en bus
rapide (BRT) et de transport en métro qui peuvent être utilisées pour les routes
très encombrées dans les villes. Il peut être une réponse aux graves problèmes de
congestion et de pollution. Les problèmes de blocage pourraient devenir une
histoire si cette technologie est intégrée aux systèmes de transport urbains.

Vous aimerez peut-être aussi