Vous êtes sur la page 1sur 19

Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et

Sociales de Tanger

KHATTABI Aissam

Terminologie Economique

Licence Sciences économiques et gestion


Semestre 2

2019/2020

1
Axe 3 : Les externalités économiques
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Généralement, dans une économie de marché, les


interactions entre les agents économiques
(entreprises...) font l'objet d'une contrepartie
financière :

3
Les externalités économiques
• Lorsque vous obtenez un bien ou un service
d'un agent économique vous le payez.
et
• Si vous subissez un dommage vous recevez
une indemnité (dédommagement) .

4
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Cependant, il existe des situations où cette contrepartie


(monétaire) n'existe pas :

1/ Un agent économique reçoit un avantage d'un autre agent sans


payer en échange sa valeur monétaire …
ou, le contraire
2/ Il subit un dommage sans que sa perte soit indemnisée.

 Dans les deux cas, les effets sont considérés comme s’ils sont
réalisés à l’extérieur du marché, c'est pourquoi on parle
d’externalités.
5
Les externalités économiques

• Qu’est ce qu’une externalité ?

• C’est L’impact de l’action d’un agent


économique qui entraine soit un avantage soit
un préjudice sur un autre agent économique.

6
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Donc, en économie, on dit externalité ou effet


externe lorsque la production ou la consommation
ou en général l’action d’un agent économique (une
entreprise en particulier …) génère un impact
positif ou négatif sur le bien-être, le
comportement ou l’activité d’un autre agent
économique sans qu’il y ait une transaction ou une
contrepartie monétaire.
7
Les externalités économiques

• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• De ce fait, les externalités sont considérées comme


positives ou négatives.

8
Les externalités économiques
Qu'est-ce qu'une externalité ?

Mais dans la réalité économique, une grande partie


des externalités sont négatives parce que les
entreprises font généralement payer les services
qu’elles rendent, et sont incitées à produire des
externalités négatives pour réduire leurs coûts
(entreprise rationnelle !)

9
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• En général, on trouve deux types d’externalités :

Les externalités Les externalités


positives négatives

10
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Les externalités positives (ou économies externes)


désignent les situations où un acteur économique est
favorisé par l'action d’un autre acteur économique
sans aucune contrepartie monétaire.

11
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Exemple d’externalités positives :


La multiplication des chances de tisser des relations,
des contacts et des échanges d'information dans les
territoires à forte concentration d'activités
industrielles, stimule et favorise l'émergence de
réseaux de firmes ou d’entreprises. Ces réseaux
offrent une externalité positive (la coopération par
exp) qui s’analyse comme un facteur de production
gratuit pour les entreprises de l’espace en question.
12
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Un apiculteur crée une externalité positive puisque


ses abeilles pollinisent gratuitement les champs des
agriculteurs voisins.

13
Les externalités économiques

• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Les externalités négatives (ou déséconomies


externes):
Désignent les situations où un acteur économique est
défavorisé par l'action d’un autre acteur
économique sans aucune indemnisation financière.

14
Les externalités économiques
• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Exemples d’externalités négatives


La pollution provoquée par une zone industrielle est un
exemple d'externalité négative, car l'activité industrielle
engendre des coûts qui ne sont pas supportés par
l'entreprise polluante, mais par l'ensemble de la
communauté concernée par les conséquences
négatives. C'est pourquoi des économistes ont défendu
le principe de « pollueur payeur » qui permet
d'internaliser les coûts de la pollution industrielle.
15
Les externalités économiques

• Qu'est-ce qu'une externalité ?

• Le commerce du tabac est une activité dont les


externalités négatives (coûts des soins...) sont
aujourd'hui bien connues. Au terme d'une longue
procédure judiciaire retardée par d‘efficaces
lobbies, les cigarettiers ont accepté de verser 200
milliards de dollars sur 25 ans pour financer les
soins aux États-Unis (internaliser les externalités)
16
Les externalités économiques
• Principe « d’internaliser les externalités »:
On peut annoncer trois manières pour sortir de cette logique désastreuse
(externalité négative) :

1/Encourager les entreprises à diminuer volontairement leurs externalités


négatives en adoptant des comportements vertueux, c’est le principe de la
certification ( par exemple ISO 14 000 management environnemental).

2/Interdire ou réglementer la production d'externalités négatives, par


exemple en imposant des normes de qualité ou en limitant les seuils
d'émission (des gaz polluants) autorisés pour certains pollueurs...

3/Créer des mécanismes permettant de faire payer les externalités négatives


(la taxation par exemple)

17
Les externalités économiques
• L'internalisation des externalités négatives
progresse depuis les années 1970. En Europe, elle a
même été inscrite dans la Constitution de quelques
pays de l’UE avec le principe « pollueur-payeur
»(2000).

• Cette internalisation peut être effectuée par


exemple en taxant l'activité à l'origine des
externalités négatives.

18
Les externalités économiques

• Pour Ronald Coase (les classiques), si


l'environnement est dégradé c'est parce qu'il
n'appartient à personne : si le sol, les réserves de
poissons ou l'air avaient un propriétaire celui-ci
veillerait à ce que sa propriété soit utilisée de façon
durable.

19

Vous aimerez peut-être aussi