Vous êtes sur la page 1sur 16

Sousse - Nabeul - Bardo - Sfax

2339024 8 - 29862815

www.takiacademy.com
contact@ takiacademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

Exercice 1 :
On considère un circuit électrique série constitué par un G.B.F délivrant une tension
sinusoïdale u(t) = Um sin(2Nt), un condensateur de capacité C, un résistor de résistance
R = 80Ω et une bobine d’inductance L et de résistance interne r.
Un oscilloscope bicourbe permet de visualiser les tensions u (t) et uR (t).
1- Faire les connexions nécessaires sur l’oscilloscope à fin de visualiser u (t) et uR (t)
respectivement sur les voies X et Y.

L,r C R

G.B.F X Masse Y

2- Préciser l’excitateur et le résonateur.


3- Pourquoi le circuit RLC est dit en oscillations forcées?
4- Etablir l’équation différentielle relative à l’intensité i du courant.
5-
a- Faire la construction de Fresnel pour les valeurs particulières de la fréquence N du GBF.
b- Préciser pour chacun des cas précédents, l’état électrique du circuit.
c- Exprimer Im et tg(i - u) en fonction de L, C, , R, r et Um
d- Représenter l’allure de Im = f(N) pour deux valeurs de R (R1  R2)
e- Que devient l’expression de Im lorsque N= N0 ?
6- On fixe la fréquence du G.B.F à la valeur N1= 348,43Hz.Sur la figure suivante, on donne les
oscillogrammes observés sur l’oscilloscope.
a- Montrer que l’oscillogramme (a) représente u (t).
b- Déterminer le déphasage 12
Δ = i - u. En déduire s’il (a
s’agit d’un circuit capacitif, 8
)
résistif ou inductif.
4 (b)
c- Déterminer les valeurs des
tensions maximales Um et 0
t
URm.
d- Calculer les valeurs de -4
l’intensité maximale Im du
courant et de l’impédance Z1 -8
du circuit.
e- Ecrire u(t) et i(t). -12

2339024 8 - 29862267
1
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

f- Sachant que Ucm = 2,28V.


f1- Faire la construction de Fresnel avec l’échelle : 1cm ⎯⎯→ 1V.

f2- En déduire les valeurs de la résistance interne r de la bobine, son inductance L et la capacité
C du condensateur.
f3- Ecrire dans ce cas uc(t) et ub(t).

2339024 8 - 29862815
2
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

Exercice 2 :
Un générateur de basse fréquence (GBF), délivrant une tension sinusoïdale
u(t) = U 2 sin ( 2 πNt +φu), de valeur efficace U constante et de fréquence N réglable,
alimente un circuit électrique comportant les dipôles suivants , montés en série :
- un condensateur de capacité C= 31,25 μF.
- un résistor de résistance R = 25 Ω.
- une bobine d’inductance L et de résistance propre r.
1°) Pour une fréquence N = N0 de la tension d’alimentation on obtient sur l’écran de
l’oscilloscope les deux courbes ( I ) et ( II ) de la figure -1- ci-dessous correspondant aux
tensions u(t) et uR(t).
a- Indiquer en le justifiant, u et uR ( V )
laquelle des deux
courbes (I) et (II) 11,1.10-3 s
représente la tension 𝟒ξ𝟐 Courbe ( II )
u(t).
b- Quelle grandeur 𝟐. 𝟓ξ𝟐
électrique, autre que la Courbe ( I )
tension uR(t), peut être t (en s)
déterminée à partir de
0
l’autre courbe ? Justifier.
c- Préciser, en le justifiant
l’état d’oscillation du
circuit.
Figure-1-
d- Déterminer :
- les valeurs efficaces U
et I de la tension u(t) et de l’intensité du courant i(t) = I 2 sin ( 2 πNt + φi )
- la fréquence N de la tension u(t) .
e- Montrer qu'à la résonance d'intensité on a : r = R (Error! – 1). Calculer la valeur de L et
r.

2339024 8 - 29862267
3
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

di (t )
2°) l’équation différentielle reliant i(t), sa dérivé première et sa primitive  i (t ) dt
dt
di (t ) 1
s’écrit : (R+r) i(t) + L +  i (t )dt = u(t)
dt C
Pour une fréquence N1 < N0 , nous avons tracé la construction de Fresnel incomplète figure-2
a- Compléter cette construction en traçant, dans l’ordre suivant et selon l’échelle indiquée,
di (t )
les vecteurs de Fresnel représentant u(t) et L .
dt
(R + r) Im

Echelle : 3 cm 2 2 V

b- En déduire à partir de cette construction:


Uc max
- la valeur maximale Im de l’intensité du courant.
- le déphasage Δφ = φi – φu de l’intensité du courant
i(t) par rapport à u(t) .
- la valeur de la fréquence N1.
c- Calculer la puissance moyenne consommée par le
circuit.
Figure 2

2339024 8 - 29862815
4
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

Exercice 3 :
Une portion de circuit AB comporte en série un résistor de résistance R variable, une
bobine de résistance r et d’induction L et un condensateur de capacité C variable. Cette
portion de circuit AB est excitée par un générateur de basse fréquence (GBF) qui délivre
une tension sinusoïdale u(t) = 𝑼𝒎 sin(𝝎𝒕) de fréquence 𝑁 réglable. On observe sur un
oscilloscope bicourbe les tensions 𝒖(t) sur la voie X et 𝒖𝑪 (t) sur la voie Y.
I- Pour une résistance R1 du résistor et pour une capacité C1= 4,5𝝁𝑭 on obtient les
oscillogrammes suivants pour une fréquence N=N1 du GBF :

1- Compléter le schéma de la figure 2 de Sensibilité C1 : 5V.𝒅𝒊𝒗−𝟏 Sensibilité C2 : 5V.𝒅𝒊𝒗−𝟏


l’annexe en indiquant les éléments de la
partie du circuit AB et les connexions aux
bornes de l’oscilloscope permettant cette
visualisation.
2- Montrer que la courbe C1 représente 𝒖(t).
3- Déterminer à partir du graphe : C1
C2
a- la fréquence 𝑵𝟏 .
b- les tensions maximales 𝑼𝒎 et 𝑼𝒄𝒎 .
c- Le déphasage ∆𝝋 = 𝝋𝒖 − 𝝋𝒖𝒄 . Sensibilité horizontale : 𝝅ms.𝒅𝒊𝒗−𝟏
𝝅
d- En déduire que 𝝋𝒊 − 𝝋𝒖 = rad. Préciser
𝟔
alors l’état électrique du circuit.
4- Ecrire 𝒖(t) et 𝒖𝑪 (t).
5- Calculer la valeur de l’intensité maximale 𝑰𝒎 qui traverse le circuit et l’impédance Z du
circuit AB.
6-
a- Faire la construction de Fresnel de l’annexe en traçant dans l’ordre et selon l’échelle
1 𝑑𝑖
indiquée les vecteurs correspondant à u(t) ; 𝑅𝑇 𝑖(t) ; ∫ 𝑖𝑑(t) et 𝐿 avec 𝑹𝑻 = (R1+r)
𝐶1 𝑑𝑡
b- Déduire de cette construction la valeur :
- de la résistance totale du circuit 𝑹𝑻
- de l’inductance L de la bobine.

2339024 8 - 29862267
5
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

7- On modifie la valeur de la capacité à une valeur C2 on constate que l’intensité maximale 𝑰𝒎


qui traverse le circuit reste la même.
𝟏 𝟏
a- Montrer que C1 et C2 vérifie la relation + = 𝟖𝝅²𝑵𝟐𝟏 𝑳
𝐂𝟐 𝐂𝟏
b- Calculer C2.

II- On fixe 𝑹 à 𝑹𝟐 = 𝟑𝟕𝟎Ω, on fait varier la fréquence N du GBF et à l’aide de deux


voltmètres branchés respectivement aux bornes du résistor et aux bornes du condensateur
de capacité C1 on note UR aux bornes du résistor et UC aux bornes du condensateur ce qui
permet de tracer les courbes UR= f ( 𝝎 ) et UC1 = g ( 𝝎 ) de la figure 3 :
1- Donner en fonction de Um ; RT ; ω ; L et C1 l’expression de Im
2- Déduire celle de Qm.
3- Ecrire alors en fonction des 𝑼𝑪 (𝑽); 𝑼𝑹 (𝑽)
mêmes grandeurs les expressions
de UR et UC. 𝑲𝟑 Figure 3
A
4- Trouver l’expression de la 10
pulsation 𝝎 pour laquelle il y
a résonance d’intensité. 9
5-
a- Montrer qu’à la résonance de 8

charge on a : 𝑲𝟐
( R + r )2 𝑲𝟏
𝑵𝟐𝒓 = 𝑵𝟐𝟎 −
8 2 L2 6
b- En déduire dans ce cas que
𝐔𝐦
𝐐𝐦𝐫 = 𝟐
5
𝐑𝐓
𝐑𝐓 √𝛚𝟐𝟎 − 𝟐 B
𝟒𝐋
4
6- Identifier les courbes A et B.
7- Donner les expressions littérales 3
de 𝑲𝟏 , 𝑲𝟐 ; 𝑲𝟑 ; 𝑲𝟒 𝒆𝒕 𝑲𝟓 .
8- Retrouver les valeurs de RT ; L ; 2
C1 et r.
9- Ecrire pour 𝜔 = 500 rad.𝑠 −1 les 1
𝝎(rad.
expressions de i(t) et u(t). 𝒔−𝟏 )
0 100 200 300 𝑲
𝟒 𝑲𝟓 500 600 700 800 900

2339024 8 - 29862815
6
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

III- Choisir les propositions correctes dans chacun des cas suivants :
1- A la résonance d’intensité :
a- u(t) et uc(t) deviennent en quadrature de phase
b- U= UR + Ubc
c- La puissance moyenne consommée par le dipole RLC est maximale.
d- 𝝋𝒊 − 𝝋𝒖 = 𝟎
2- A la résonance de charge:
a- uc(t) est en avance de phase par rapport à u(t).
b- 𝝋𝒊 − 𝝋𝒖 < 𝟎
c- U= UR + Ubc
d- Le circuit est résistif.

2339024 8 - 29862267
7
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

Exercice 4 :
Le circuit électrique de la figure 1 comprend en série :
- Un générateur de tension alternative sinusoïdale
A ~
u(t) = Umsin(2Nt +𝝋𝒖 ) de fréquence N réglable et (r,L) (C)
B
d’amplitude Um constante. A R D
- Un condensateur de capacité C = 13,26 µF. (Figure 1
- Une bobine de résistance r et d’inductance L. ) V
- Un résistor de résistance R = 100 .
- Un ampèremètre et un voltmètre.
1- Pour une fréquence N = N1, on visualise sur un oscilloscope les deux tensions suivantes :
u(t) : aux bornes du générateur sur la
(voie Y1) et uc(t) : aux bornes du u et uc en (V) C1
condensateur sur la (voie Y2) C2
On obtient les courbes de la figure 2.
a)- Reproduire le schéma du circuit et
préciser les connexions à 20
l’oscilloscope qui permettent t(ms)
d’obtenir ces oscillogrammes. 0
5 20
b)- Etablir l’équation différentielle
reliant le courant i, sa dérivée, sa
primitive à u.
c)-Montrer que la courbe C1
représente uC(t). Figure
2- En exploitant les oscillogrammes de la 2
figure2, déterminer:
a)- La fréquence N1
b)- Le déphasage ∆𝛗 = 𝛗𝐮 − 𝛗𝐮𝐜 entre u(t) et uC (t), 𝛗𝐮 𝐞𝐭 𝛗𝐮𝐜 .
c)-L’expression de u(t) et celle de uC (t).
d)- Déduire :
d-1- le caractère du circuit : inductif, capacitif ou résistif.
d-2- L’indication de l’ampèremètre.
d-3- L’impédance Z1 du circuit.

2339024 8 - 29862815
8
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

3- On donne, dans la figure



3, la construction de Fresnel incomplète relatives aux tensions
maximales, le vecteur V 3 représente la tension uC aux bornes du condensateur. L’échelle adoptée
est : 5V→1cm.

Ucm uc

a)- Compléter cette construction sur la feuille annexe à rendre avec la copie.
b)- En déduire que la valeur, de l’inductance L  0,4 H et de la résistance de la bobine r 13 Ω
.
4- Déterminer l’indication du voltmètre branché aux bornes B et D du dipôle formé par la bobine et
le condensateur.
5- En faisant varier la fréquence N du générateur, on constate que pour une valeur N = N2, les deux
courbes u(t) et uC (t) deviennent en quadrature de phase.
a)- Montrer que le circuit est le siège de la résonance d’intensité.
b)- Déterminer la valeur de N2 en justifiant la réponse.
c)- Calculer l’intensité maximale I2m qui traverse le circuit.
d)- Exprimer le coefficient de surtension Q en fonction de C, L, R et r puis calculer sa valeur.

2339024 8 - 29862267
9
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
LES OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEES

Exercice 5:
On considère un dipôle D formé d’un condensateur de capacité C = 1µF en série avec une
bobine d’inductance L et de résistance r. Ce dipôle (D) est monté en série avec un résistor
R, un ampèremètre de résistance faible et un générateur de basse fréquence (GBF) qui
établit aux bornes de l’ensemble une tension u(t) = Umsin(2πNt). Sur l’écran de
l’oscilloscope bicourbe on visualise les tensions u(t) aux bornes du (GBF) et u D(t) aux
bornes du dipôle D. On obtient l’oscillogramme suivant :
1- Faire le schéma du circuit et représenter les
connections avec l’oscilloscope. (I)
2-
a- Montrer que la courbe (I) représente u(t). (II)
b- Calculer le déphasage ∆𝜑 = (φu - φuD )
3- L’ampèremètre indique 33,4mA.
a- Faire la construction de Fresnel correspondante
Sensibilité horizontale : 0,5ms/division
en précisant les vecteurs représentant (𝒕)𝑒𝑡
Sensibilité verticale : 5V/division
𝒖𝑫 (𝒕). Echelle : 2,5V →1cm.
b- Déduire :
b1- l’état électrique du circuit.
b2- la résistance R, la résistance r et l’inductance L de la bobine
b3- la phase initiale φi de i(t).
c- Ecrire dans ce cas 𝑢(𝑡), 𝑢𝐷 (𝑡)𝑒𝑡 𝑖(𝑡).
4- On règle la fréquence du GBF à la valeur 𝑵𝟏 pour que les courbes 𝑢(𝑡)𝑒𝑡 𝑢𝐷 (𝑡) soient en
phase.
a- Montrer que le circuit est en état de résonance d’intensité.
b- Calculer𝑵𝟏 𝑒𝑡 𝑰𝟏 la nouvelle indication de l’ampèremètre.
c- Etablir l’expression de 𝑢𝐷 (𝑡).
d- Calculer la puissance moyenne consommée par le circuit.

2339024 8 - 29862815
10
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
Sousse - Nabeul - Bardo - Sfax

2339024 8 - 29862815

www.takiacademy.com
contact@ takiacademy.com

Vous aimerez peut-être aussi