Vous êtes sur la page 1sur 11

Université Abou Bekr Belkaid

Faculté De Technologie
Département De Génie
Mécanique

Compte rendu   :

"TP Moteur à Combustion interne "

 Réalisé par  :
 Mahboub Azzedine Merabet Bilal Changu Hamanyati
 Mehadji Soufiane Lalaoui Hanine
1
1) Introduction :

Le moteur à combustion interne trouve essentiellement son application dans le


domaine du transport et particulièrement sur le véhicule routier et marin

Définition :
Un moteur thermique à combustion interne est un organe transformateur d’énergie. Il
transforme l’énergie thermique produite par la combustion (carburante +comburante)
en énergie motrice mécanique.

Un moteur est dit à combustion interne si la combustion se fait à l’intérieur du


moteur. On parle du moteur à combustion externe si l’énergie est transportée par un
fluide caloporteur à l’extérieur de celle-ci. Cas d’une turbine à vapeur par exemple

Les moteurs alternatifs à combustion interne sont généralement sélectionnés


pour la propulsion de véhicules terrestres à quelques exceptions près (moteurs
électriques pour tramways, trolleybus ou voitures électriques), en raison de leur
densité de puissance favorable et leur relativement faible coût de fabrication et
de service (par rapport aux turbines à gaz par exemple).

Le but :
Etablir et interpréter les courbes de performance d’un moteur à combustion interne,
et complète les tableaux.

Le principe :
Un moteur à combustion interne est un moteur qui transforme l’énergie thermique
produire par la réaction de combustion à une énergie mécanique sous le forme de
couple sur un arbre en rotation.

Par exemple de cette TP qui nous ferons :

Moteur à combustion KUBOTA Gh120 :


C’est une motrice essence à quatre temps, un cylindre avec double alimentation, par
un réservoir supérieur et par débitmètre à carburant. Le mélange air-carburant est
assuré par un carburateur à papillon. Le démarrage effectué par un démarreur
manuel à corde.

I. Banc d’essai :
Capteur de vitesse

2
Appareil de commande
et
Frein d’affichage

Arbre d’entrainement

Moteur essence

Débitmètre

Alimentation carburant connections

Partie théorique :
 Pour un nombre de tours donnés (N) le travail est : W = C 2πN
 La puissance de moteur P = W/t P =2C πN/60

C : couple moteur

 Le débit massique de carburant : Qm = ρQv

ρ : masse volumique du carburant = 780 kg/m3 =7.8 g/cl

 la consommation spécifique Cs = Qm/P =Qm/P*3600

 la puissance thermique PThermique= PCI .Qm

PCI : pouvoir calorifique inferieur

 Le rendement globale : η = P/PTHERMIQUE

La transformation de chevaux on Watt :

1 ch. 736 watt

La pouvoir calorifique inferieur d’essence :

PCI = 42.6 MJ/kg = 42600 J/g

2) Partie Expérimentale  :
3
Manipulation1 : la charge à 0%

Mesure N C Qv Qm W P Ptherm Cs
(tr/min) (Nm) (ml/s) (g/s) (J) (ch) (W) (g/Kw.h) ȵ
1
2200 1.47 0.142 0.105 20319.821 0.460 4473 1116.52 0.0756
2
2400 1.5 0.153 0.113 22619.467 0.512 4813.8 1079.53 0.0782
3
2600 1.47 0.142 0.105 24014.334 0.543 4473 945.85 0.0890
4
2800 1.46 0.166 0.123 25685.661 0.581 5239.8 1035.52 0.0818
5
3000 1.43 0.181 0.134 26954.864 0.610 5708.4 1074.48 0.0786

Manipulation2 : la charge à 15 %

Mesur N C Qv Qm W P Ptherm Cs
e (tr/min) (Nm) (ml/s) (g/s) (J) (ch) (W) (g/Kw.h) ȵ

1 2200 1.20 0.143 0.106 16587.609 0.376 4516.6 1378.932 0.061

2 2400 1.28 0.167 0.124 19301.945 0.437 5282.4 1387.922 0.061

3 2600 1.35 0.154 0.114 22053.980 0.499 4856.4 1117.452 0.076

4 2800 1.34 0.167 0.124 23574.511 0.534 5282.4 1135.801 0.074

5 3000 1.35 0.182 0.135 25446.900 0.576 5751 1146.399 0.074

4
Manipulation3 : la charge à 30 %

N C Qv Qm W P Ptherm Cs
(tr/min) (Nm) (ml/s) (g/s) (J) (ch) (W) (g/Kw.h) ȵ
2200 1.93 0.143 0.1060 26664.88 0.603 4515.6 859.831 0.098

2400 2.03 0.154 0.1141 30596.16 0.693 4860.66 805 .336 0.105

2600 2.13 0.167 0.1237 34778.64 0.788 5269.62 767.835 0.110

2800 2.2 0.167 0.1237 38684.8 0.876 5269.62 690.701 0.122

3000 2.33 0.182 0.1349 43897.2 0.994 5746.74 663820 0.154

La courbe P en fonction de N ( 0%, 15% et 30%) :

12

10

8
Puissance (ch)

6
charge à 0%
charge à 15%
charge à 30%
4

0
2000 2200 2400 2600 2800 3000 3200 3400 3600 3800 4000

vitesse de rotation N(tr/min)

Interprétation de P fct(N) :
-Le graphe représente la variation de la puissance mécanique du moteur en chevaux
en fonction de la vitesse de rotation N(tr/min)

5
-Pour chaque charge on remarque une augmentation de puissance en fonction de
vitesse de rotation , donc la puissance et la vitesse de rotation sont proportionnelles

-En comparant les courbes des 3 charges on observe que l'augmentation de


puissance de moteur dans la charge 30% est plus important que les charges 0% et
15%

- le graphe de charge à 0% et à 15% se dirigent vers une puissance commune au


cours d'augmentation de vitesse de rotation

La courbe C en fonction de N ( 0%, 15% et 30%) :

12

10

8
couple C(N.m)

6
charge à 0%
charge à 15%
charge à 30%
4

0
2000 2200 2400 2600 2800 3000 3200 3400 3600 3800 4000

vitesse de rotation N(tr/min)

Interprétation de C fct(N) :
-Le graphe représente la variation du couple C en N.m en fonction de la vitesse de
rotation N(tr/min)

-Pour la charge à 0% on note une diminution du couple en fonction de vitesse de


rotation

-pour la charge à 15% nous sommes attirés par une augmentation du couple en
fonction de vitesse de rotation puis la courbe reste constante

6
-Pour la charge à 30% on remarque une importante augmentation du couple en
fonction de vitesse de rotation

-En comparant les courbes des 3 charges on observe que le couple des 2 courbes à
charge 0% et 15% varient dans un intervalle très petit que la charge à 30%

- on conclure que la charge influe sur les valeurs du couple d'une façon
proportionnelle

La courbe Cs en fonction de N ( 0%, 15% et 30%)  :

Interprétation de Cs fct(N) :
Le graphe représente la variation de consommation spécifique Cs en N.m en
fonction de la vitesse de rotation N(tr/min)

-Pour la charge à 30% on note une diminution du consommation spécifique en


fonction de vitesse de rotation

-pour les charge à 0% et à 15% une diminution de consommation spécifique sur


l'intervalle [2200;2600] jusqu'à atteint la valeur minimale Cs=f(2600) puis une
augmentation dans le reste d'intervalle

-En comparant les courbes des 3 charges on observe que la consommation


spécifique des 2 courbes à charge 15% est plus important à 0% et 30% et plus qu'on
augmente la charge et la vitesse de rotation plus que la consommation diminue

7
- on conclure que la charge influe sur la consommation spécifique

La courbe Qm en fonction de N ( 0%, 15% et 30%) :

12

10

8
Le débit Massique

6
charge à 0%
charge à 15%
charge à 30%
4

0
2000 2200 2400 2600 2800 3000 3200 3400 3600 3800 4000

vitesse de rotation N(tr/min)

Interprétation de Qm fct(N) :

8
La courbe η en fonction de N ( 0%, 15% et 30%)  :

12

10

8
rendement

6
charge à 0%
charge à 15%
charge à 30%
4

0
2000 2200 2400 2600 2800 3000 3200 3400 3600 3800 4000

vitesse de rotation N(tr/min)

Interprétation de η fct (N) :


Le graphe représenté la variation de rendement mécanique en fonction de la

vitesse de rotation N(tr/min).

-pour les trois charge on note une augmentation de rendement en fonction de

vitesse de rotation

_on conclu que c’est augmenter la charge on obtenir un grand rendement

9
3) Conclusion :
- Le rendement qui on relation avec la vitesse de rotation alors le
rendement qui augmente à partir de l’augmentation de cette vitesse.
- La puissance et le couple et le débit et la même relation avec la vitesse de
rotation qui augmente à partir de l’augmentation de vitesse.
- Mais la consommation spécifique qui diminue à partir d’augmentation de
la vitesse cette relation est inverse (opposé).

10
11

Vous aimerez peut-être aussi