Vous êtes sur la page 1sur 3

Abonnez-vous à DeepL Pro pour éditer ce document.

Visitez www.DeepL.com/Pro pour en savoir plus.

Résumé
Ce chapitre traite des équations de masse, de Bernoulli et L'énergie mécanique est la forme d'énergie associée
d'énergie et de leurs applications. La quantité de masse qui avec la vitesse, l'élévation et la pression du fluide, et il peut
traverse une section transversale par unité de temps est être converti en travail mécanique complètement et
appelée débit massique et s'exprime par : directement par un dispositif mécanique idéal. Les
rendements de divers dispositifs réels sont définis comme
suit

où ρ est la densité, V est la vitesse moyenne, V̇ . est le


débit volumique du fluide, et Ac est l'aire de la section
transversale normale à la direction de l'écoulement. La
relation de conservation de la masse pour un volume de
contrôle est exprimée comme suit

Elle stipule que le taux de variation dans le temps de la


masse à l'intérieur du volume de contrôle plus le débit
massique net sortant de la surface de contrôle est égal à
zéro.

En termes plus simples,

Pour les dispositifs à débit constant, le principe de


L'équation de Bernoulli est une relation entre la pression, la
conservation de la masse s'exprime comme suit
vitesse et l'élévation dans un écoulement incompressible et
Un flux régulier : régulier. Elle s'exprime le long d'une ligne de courant et
dans les régions où les forces visqueuses nettes sont
négligeables comme suit

Flux régulier (simple flux) :


Elle peut également être exprimée entre deux points
quelconques d'une ligne de courant comme suit

Écoulement permanent et incompressible :

L'équation de Bernoulli est une expression de l'équilibre de


l'énergie mécanique et peut être énoncée comme suit : La
Écoulement incompressible et régulier (simple flux) : somme des énergies cinétique, potentielle et d'écoulement
d'une particule de fluide est constante le long d'une ligne de
courant pendant un écoulement stable lorsque les effets de
compressibilité et de friction sont négligeables. En
multipliant l'équation de Bernoulli par la densité on obtient
L'énergie mécanique est la forme d'énergie associée à la
vitesse, à l'élévation et à la pression du fluide, et elle peut
être convertie en travail mécanique complètement et
directement par un dispositif mécanique idéal. Les
rendements de divers dispositifs réels sont définis comme
suit

où P est la pression statique, qui représente la pression Les équations de masse, de Bernoulli et d'énergie sont trois
2 des relations les plus fondamentales de la mécanique des
réelle du fluide ;
ρV est la pression dynamique, qui
fluides, et elles sont largement utilisées dans les chapitres
2
qui suivent. Au chapitre 6, l'équation de Bernoulli ou
représente l'augmentation de la pression lorsque le fluide
l'équation d'énergie est utilisée avec les équations de masse
en mouvement est arrêté ; et est ρgz la pression
et de quantité de mouvement pour déterminer les forces et
hydrostatique, qui tient compte des effets du poids du
les couples agissant sur les systèmes fluides. Dans les
fluide sur la pression. La somme des pressions statique,
chapitres. 8 et 14, les équations de masse et d'énergie sont
dynamique et hydrostatique s'appelle la pression totale.
utilisées pour déterminer les besoins en puissance de
L'équation de Bernoulli stipule que la pression totale le long
pompage dans les systèmes fluides et dans la conception et
d'une ligne de courant est constante. La somme des
l'analyse des turbomachines. Dans les chapitres 12 et 13,
pressions statique et dynamique est appelée pression de
l'équation d'énergie est utilisée pour déterminer les besoins
stagnation, qui représente la pression à un point où le fluide
en puissance de pompage dans les systèmes fluides. 12 et
est amené à s'arrêter complètement de manière
13, l'équation d'énergie est également utilisée dans une
isentropique.
certaine mesure dans l'analyse des écoulements
L'équation de Bernoulli peut également être représentée en compressibles et des écoulements à canal ouvert.
termes de "têtes" en divisant chaque terme par g,

P
où est la hauteur de pression, qui représente la hauteur
ρg
d'une colonne de fluide qui produit la pression statique
V2
P; est la hauteur de chute de vitesse, qui représente
2g
l'élévation nécessaire pour qu'un fluide atteigne la vitesse V
pendant une chute libre sans frottement ; et z est la
hauteur d'élévation, qui représente l'énergie potentielle du
fluide. De plus, H est la hauteur de chute totale de
l'écoulement. La courbe qui représente la somme de la
P
pression statique et des hauteurs manométriques, +z
ρg
est appelée ligne de niveau hydraulique (LNH), et la courbe
qui représente la hauteur de chute totale du fluide,
P V2
+ + z est appelée ligne de pente énergétique (LPE).
ρg 2 g
L'équation d'énergie pour un écoulement incompressible et
régulier est la suivante

Vous aimerez peut-être aussi