Vous êtes sur la page 1sur 6

(Chapter head:)Variétés abstraites

Soit E un espace topologique

1 Cartes locales et atlas


De…nition 1 On appelle carte locale de dimension n de E notée (U; '),
la donnée d’un ouvert U et d’un homéomorphisme ' tel que ' : |{z}
U !
source
V où V est un ouvert d’un espace vectoriel de dimension n.
|{z}
but

De…nition 2 Considérons les deux cartes suivantes (U1 ; '1 ) et (U2 ; '2 )
et notons par U1;2 = U1 \ U2 . On appel changement de cartes locales
l’homéomorphisme '1;2 dé…ni par '1;2 (x) = '2 ('1 ) 1 (x).

Remark 3 On dit que deux cartes sont C 1 -compatibles, si l’homéomorphisme


'1;2 est un C 1 -di¤éomorphisme.

De…nition 4 On appelle atlas de classe C 1 et de dimension n, la don-


née de cartes locales f(Ui ; 'i )gi2I véri…ant

Les cartes sont deux à deux C 1 -compatibles.

[ Ui recouvrent E.
i2I

De…nition 5 Une structure de sous-variété di¤érentiable sur E est la


donnée d’un atlas de classe C 1 et de dimension n qui soit maximal.

2 Morphismes de variétés
De…nition 6 Soient E et F deux variétés di¤érentielles de classe C 1
et de dimension m et n respectivement, muni d’atlas maximaux A et
B. Soit f : E ! F une application continue, et soit (U; ') 2 A et
(V; ) 2 B. On appelle expression de f dans les cartes (U; ') et (V; )
l’application fx = f ' 1

3 Partitions de l’unité
De…nition 7 Un recouvrement ouvert (Ui )i2I d’un espace topologique E
est dit localement …ni, si pour tout x 2 T , il existe un voisinage U de x
tel que l’ensemble
fi 2 I : Ui \ U 6= g
est …ni.

1
De…nition 8 Un recouvrement ouvert (Ui )i2I d’un espace topologique E
est dit plus …n qu’un autre recouvrement (Vj )j2J , si chaque élément Ui
du premier recouvrement est contenu au moins dans un élément Vj du
second
8i 2 I; 9j 2 J : Ui Vj :

De…nition 9 Un espace topologique E est dit paracompact s’il est séparé


et si de tout recouvrement ouvert de E, il existe un recouvrement ouvert
plus …n localement …ni.

Proposition 10 M est paracompacte , M possède une base topologique


dénombrable.

De…nition 11 Une partition de l’unité sur une variété di¤érentiable M


est une famille ('i )i2I de fonctions positives telles que:

la famille (supp'i )i2I est localement …nie.

supp'i est compact.


P
'i (x) = 1.
i2I

De…nition 12 La partition de l’unité ('i )i2I est dite de classe C l si


toutes les fonctions 'i sont de classe C l .

De…nition 13 Une partition de l’unité ('i )i2I est dite subordonnée à


un recouvrement (Vj )j2J si pour tout i 2 I, il existe j 2 J, telle que
supp'i Uj .

Theorem 14 Pour tout atlas A = f(Ui ; 'i )ji 2 Ig d’une variété para-
compacte de classe C k , il existe un recouvrement ouvert plus …n auquel
est subordonné une partition de l’unité.

4 Espace tangent en un point


De…nition 15 Un vecteur v de Rd est dit tangent à M en un point a de
M s’il existe une courbe paramétrée de classe C 1 telle que : ] "; "[ !
M Rd avec " > 0 satisfaisant à " (0) = a et "0 (0) = v

De…nition 16 On dé…nit l’espace tangent à la sous-variété M au point


a noté par Ta M comme l’ensemble des vecteurs tangents à une courbe
tracée dans M .

2
De…nition 17 Soit M une sous-variété de Rd , soit a un point de M ,
soit W un voisinage de a dans Rd , et soit g : M ! W un di¤éomor-
phisme. Alors l’espace tangent à g(M ) en g(a) est l’image de l’espace
tangent à M en a par la di¤érentielle de g et on a

Tg(a) (g (M )) = dg(a) (Ta M ) :

Proposition 18 Soit M une sous-variété de Rd , telle que M = X 2 Rd : f (X) = 0 ,


et soit a un point régulier de M , alors Ta M = ker da f .

Série de T.D. 4

Exercise 19 Soit = f(x; y; z) 2 R3 : xz + 2x + 2y + z = 0g.


1/ Montrer que est une sous-variété de dimension 2.
2/Déterminer le plan tangent à au point (0; 0; 0).

Exercise 20 Soit = f(x; y; z) 2 R3 : 4xy + 2xz + 4y z = 0 et xy + 2x z = 0g.


1/ Montrer que est une sous-variété de dimension 1.
2/Déterminer le plan tangent à au point (0; 0; 0).

Exercise 21 Soient U1 = f(x; y) 2 S1 : y > 0g ; U2 = f(x; y) 2 S1 : y < 0g ;


U3 = f(x; y) 2 S1 : x > 0g ; U4 = f(x; y) 2 S1 : x < 0g, et soient les
applications ('i )i=1;4 telles que '1 (x; y) = '2 (x; y) = x et '3 (x; y) =
'4 (x; y) = y.
1/ Montrer que (Ui ; 'i )i=1;4 sont des cartes.
2/ Donner les formules qui déterminent les changements de cartes.
3/ Montrer que les cartes sont compatibles.
4/ En déduire que S1 est une variété de classe C 1 .

3
Solutions des Exos

Exercise 19.
1/ Posons f (x; y; z) = xz+2x+2y+z = 0, il est 0 clair 1 que f : R3 ! R
z+2
et = f 1 (0), f étant de classe C 1 et Jf = @ 2 A qui ne peut-
x+1
être annulé donc la jacobienne est de rgJf = 1 = dim R. Ainsi f
est une submerssion ) = f 1 (0) est une sous-variété de dimension
n = dim = 3 1 = 2.
2/ le plan tangent à au point (0; 0; 0). On a (0; 0; 0) 2 0 car 1
2
f (0; 0; 0) = 0, de plus (0; 0; 0) est un point régulier car d(0;0;0) f = @ 2 A.
1
Donc le0plan 1 tangent à au point (0; 0; 0) : T(0;0;0) = ker d (0;0;0) f =
x
@
(2; 2; 1) y A = 2x + 2y + z = 0.
z 0 1 0 1 0 1
x x 1
Ainsi z = 2x 2y ) @ y A = @ y A = x @ 0 A+
0 1 z 2x 2y 2
0
y @ 1 A. Donc le plan tangent et le sous espace généré par les vecteurs
20 2 1 0 13
1 0
4@ 0 A ; @ 1 A5 :
2 2

Exercise 20.
1/ Posons f (x; y; z) = (4xy + 2xz + 4y z; xy + 2x z) = (0; 0),
il est clair que f : R3 ! R2 et = f 1 (0; 0), f étant de classe C 1 car
f1 (x; y; z) = 4xy + 2xz + 4y z et f2 (x; y; z) = xy + 2x z sont de
4y + 2z 4x + 4 2x 1
classe C 1 . Jf = rgJf = 2 car les vecteurs
0 1 y + 20 x 1 1
4y + 2z y+2
u1 = @ 4x + 4 A et u2 = @ x A sont linéairement indépendants (il
2x 1 1
n’existe pas 6= 0 : u1 = u2 ). Ainsi f est une submerssion ) =
f 1 (0) est une sous-variété de dimension n = dim = 3 2 = 1.
2/ le plan tangent à au point (0; 0; 0). On a (0; 0; 0) 2 car
f (0; 0; 0) = (0; 0), de plus (0; 0; 0) est un point régulier car d(0;0;0) f =

4
04 1
. Donc le plan tangent à au point (0; 0; 0) : T(0;0;0) =
20 1 0 1
x
04 1 @ A 4y z 0
ker d(0;0;0) f = y = = .
20 1 2x z 0
z 0 1 0 1
x 2y
Ainsi z = 4y et z = 2x ) 4y = 2x ) x = 2y ) y = @ A @ yA=
0 1 z 4y
2
@
y 1 A. Donc le plan tangent et le sous espace généré par les vecteurs
20 4 13
2
4@ 1 A5.
4
Exercise 21. p
U1 = f(x; y) 2 S1 : y > 0g = fx2 + y 2 = 1 : y > 0g = x 2 ] 1; 1[ : y = 1 x2 =
f(x; y) 2 ] 1; 1[ ]0; 1[g p
U2 = f(x; y) 2 S1 : y < 0g = fx2 + y 2 = 1 : y < 0g = x 2 ] 1; 1[ : y = 1 x2 =
f(x; y) 2 ] 1; 1[ ] 1; 0[g n o
p
1 2 2 2
U3 = f(x; y) 2 S : x > 0g = fx + y = 1 : x > 0g = x 2 ]0; 1[ : x = 1 y =
f(x; y) 2 ]0; 1[ ] 1; 1[g n o
p
1 2 2 2
U4 = f(x; y) 2 S : x < 0g = fx + y = 1 : x < 0g = x 2 ] 1; 0[ : x = 1 y =
f(x; y) 2 ] 1; 0[ ] 1; 1[g :
Ainsi (Ui )i=1;4 sont des ouverts.
Les applications ('i )i=1;4 representent des projections P1 et P2 donc
ils sont continues bijectives ainsi que leurs inverses donc des homéo-
morhismes. D’où (Ui ; 'i )i=1;4 sont des cartes.
2/ Concernant les formules de changement de cartes c’est-à-dire trou-
ver 'i;j qui sont dé…nies sur Ui \ Uj 6= avec i 6= j. On a U1 \ U2 =
f(x; y) 2 S1 : y > 0g \ f(x; y) 2 S 1 : y < 0g =
U1 \U3 = f(x; y) 2 S1 : y > 0g\f(x; y) 2 S 1 : x > 0g = f(x; y) 2 S 1 : (x; y) 2 ]0; 1[ ]0; 1[g
U1 \U4 = f(x; y) 2 S1 : y > 0g\f(x; y) 2 S 1 : x < 0g = f(x; y) 2 S 1 : (x; y) 2 ]0; 1[ ]0; 1[g
U2 \U3 = f(x; y) 2 S1 : y < 0g\f(x; y) 2 S 1 : x > 0g = f(x; y) 2 S 1 : (x; y) 2 ]0; 1[ ] 1; 0[g
U2 \U4 = f(x; y) 2 S1 : y < 0g\f(x; y) 2 S 1 : x < 0g = f(x; y) 2 S 1 : (x; y) 2 ] 1; 0[ ] 1; 0[g
U3 \ U4 = f(x; y) 2 S1 : x > 0g \ f(x; y) 2 S 1 : x < 0g = :
Il faudra maintenant déterminé les applications '1;3 ; '1;4 ; '2;3 et '2:4
sachant que 'i;j (x) = 'j ('i ) 1 (x).
tout d’abord on ap p
'1 (x; y) = '1 x; 1 x2 = x ) ('1 ) 1 (x) = x; 1 x2
p p
'2 (x; y) = '2 x; 1 x2 = x ) ('2 ) 1 (x) = x; 1 x2

5
p p
'3 (x; y) = '3 1 y 2 ; y = y ) ('3 ) 1 (y) = 1 y 2 ; y et
p p
'4 (x; y) = '4 1 y 2 ; y = y ) ('2 ) 1 (y) = 1 y2; y .
Ainsi nous aurons p p
'1;3 (x) = '3 ('1 ) 1 (x) = '3 x; 1 x2 = 1 x2 :
p p
'1;4 (x) = '4 ('1 ) 1 (x) = '4 x; 1 x2 = 1 x2 :
p p
'2;3 (x) = '3 ('2 ) 1 (x) = '3 x; 1 x2 = 1 x2 :
p p
'2;4 (x) = '4 ('2 ) 1 (x) = '4 1 x2 ; x = 1 x2 :
3/ les 'i;j (x) i;j=1;4 sont des C 1 -di¤éomorphisme donc les les cartes
sont compatibles.
i=4
4/ il est clair que [ Ui = S1 et les cartes (Ui ; 'i )i=1;4 sont deux à
i=1
deux C 1 -compatibles ) (Ui ; 'i )i=1;4 est un atlas ) S1 est une sous-
variété

Vous aimerez peut-être aussi