Vous êtes sur la page 1sur 7

INTRO SI

La fonction logistique optimise et pilote les flux de marchandise tout au long de la supply chain et du
cycle de vie du produit. C'est une fonction de planification, d’exécution et de maitrise des flux et
des stocks de l’entreprise. Elle prend en compte les flux d’approvisionnement, de production, de
distribution, de soutien et de logistique inverse.

La finalité de la logistique est de satisfaire des besoins exprimés ou latents, internes ou externes, aux
meilleures conditions économiques pour un niveau de service déterminé.

le supply chain manager a donc pour mission de piloter la supply chain en fonction d’un niveau de
service fixé aux meilleures conditions économiques

la fonction logistique s’appuie sur la mise en œuvre de systèmes d’information

On a le :

 Système issue du développement informatique interne de l’entreprise pour effecteur des


Tâches sur mesure
 Système intégré (par exemple : ERP qui est un gros sous-système composé de différents
modules pour satisfaire les Fonction de l’entreprise ou PGI)
 Système ciblé métier (SRM, CRM, WMS, TMS , etc.…)

Le SI est une représentation fiable et actualisée de l’activité du système opérationnel réel aussi
Appelé système de production. Ce système a pour rôle de :

 Collecter et traiter les informations provenant des autres éléments ou de l’environnement


Extérieur
 Stocker les données
 L'information des processus en assurant une couverture fonctionnelle.

LE SI assure une couverture fonctionnelle et diffuse les informations vers les différents acteurs. Il
permet l’intégration des processus

Pour mesurer la qualité des données : Source de la non qualité :


 Qualité du contenu et sécurité - défaut de conception/malveillance
 Accessibilité et flexibilité - données obsolètes, incompatibles.

- défaillance logicielle, redondance

Améliorer la qualité des données :

 Documentation et codification des données


 Compréhension des besoins
 Travailler sur les flux, processus, secteurs...

Conséquence de la non qualité :

 Insatisfaction du client --> dévalorisation de l’entreprise


 Non-conformité des chiffres et hausse des coûts

le SGBD est un logiciel qui permet la sauvegarde, l’interrogation, la recherche et la mise en forme des
données. C’est également un ensemble de logiciel système permettant aux programmateurs d’insérer,
de modifier et de rechercher des données spécifiques dans une grande masse d’information partagé
par plusieurs utilisateurs. Ces informations sont enregistrées sur des serveurs.

Il fournit une vue centralisée des informations à laquelle plusieurs utilisateurs peuvent accéder, à
partir de plusieurs emplacements, de manière contrôlée.

Dans un SGBD relationnelle (SGBDR), le langage le plus utilisé est le SQL, un langage d’acces à la bd,
qui permet de protéger et d’accéder aux données ; .

API : Interface de programmation d’application (langage d’accès à la base de données )

Les composants d’un SGBD sont : la database ; DBMS ; APP ; user. ; app

Les plus connus sont, pour rappel :

 MySQL : libre et gratuit, c'est probablement le SGBD le plus connu. Nous l'utiliserons
dans cette partie ;
 MariaDB : c'est un clone (on dit fork) de MySQL, que des gens ont voulu lancer depuis
que MySQL a été racheté par... Oracle. MariaDB et MySQL sont donc quasiment le
même SGBD.
 PostgreSQL : libre et gratuit comme MySQL, avec plus de fonctionnalités mais un peu
moins connu ;
 SQLite : libre et gratuit, très léger mais très limité en fonctionnalités ;
 Oracle : utilisé par les très grosses entreprises ; sans aucun doute un des SGBD les plus
complets, mais il n'est pas libre et on le paie le plus souvent très cher ;
 Microsoft SQL Server : le SGBD de Microsoft.
Date et creation sgbd
Qu’est-ce qui justifie l’utilisation d’un sgbd ?
 Contextes multi-utilisateurs
 Mises a jour fréquentes
 Volume de données
 Nombreuses consultations

POURQUOI ?
• pour faciliter le partage des données
• pour limiter les redondances redondance anarchique éliminée redondance nécessaire contrôlée par
le système (clés primaires clés étrangères)
• pour éliminer les incohérences plusieurs versions d'une même information
Le leader du marché des SGBD relationnels :
Oracle SGBD depuis 1979. Disponible sous Unix, Windows.
DB2 disponible sous Unix et AS/400 d’IBM.
Microsoft SQL Server sous Windows.
MySQL SGBD open source

Composition d’un SI

Voir schéma 2 :

Définition d’une base de données (BD)


La bd est un système qui classe, range et enregistre des informations
On dit qu’une BD est dans un état cohérent lorsque toutes les lignes de données satisfont l’ensemble
des contraintes. Le mécanisme de vérification des contraintes est actif automatiquement lors d’une
MAJ.

LORS D’UNE MISE A JOUR, LA BASE DE DONNEES PASSE D'UN ETAT COHERENT A UN AUTRE ETAT
COHERENT

La transaction est une séquence automatique d’opération accepté ou rejeté en bloc qui se termine
par :

 Commit, c’est à dire la fin normale des transactions. Les MAJ sont enregistrées dans la BD
qui a changé.
 Rollback, c’est à dire l’abandon de cette transaction. Les MAJ ne sont pas enregistrées et la
BD est inchangée.

SI transactionnel : on fonctionne en architecture opérationnelle client (serveur de l’ensemble des


sous-systèmes où il y a de l’interaction car le client demande quelque chose (par exemple : MAJ) et
le SGBD fournit des résultats. Cette architecture se divise en 3 stratégies : clients --> serveur (avec le
serveur local) --> données.

Vous aimerez peut-être aussi