Vous êtes sur la page 1sur 3

École Nationale Polytechnique

Département du génie chimique

Enseignement à distance

Corrosion
Courbe de polarisation
Exercice
2019 - 2020

Élaboré par: Schahrazed NOUR


Spécialité: Génie chimique
1 Exercice :
1/
On a deux métaux, une tôle de fer avec une pièce de cuivre dans un milieu salin, la tôle n’étant pas protégée
contre la corrosion donc on aura le phénomène de corrosion, on remarque aussi que le E o (v) du cuivre est
supérieure à celui du fer (0.2 > −0.4) donc le cuivre est plus noble que le fer
ainsi, dans le cas du couple cuivre-fer dans l’eau salée, le fer jouera le rôle d’une anode sacrificielle et sera
corrodé,et le cuivre sera la cathode.
explication générale :
Une différence de potentiel existe toujours entre deux métaux différents plongés dans une solution corrosive
ou conductrice, si ces deux métaux sont en contact ou électriquement connectés, cette différence de potentiel
produit un passage de courant (d’électrons) entre eux. L’oxydation du métal le moins résistant à la corrosion
augmente alors que celle du métal le plus résistant diminue, le moins résistant devient l’anode et le plus résistant
la cathode

2/
selon la réponse précédente on aura les réactions des processus suivantes:
1- processus anodique :
F e ⇐⇒ F e2+ + 2é
0.06 [F e2+ ]
erev = eo + log
2 [F e]
−6
0.06 10
erev = eo + log
2 1
avec eo = −0.4(v) on aura :
erev = −0.58 v
et on a
eanod = ηanod + erev
IG
eanod = banod .log + erev
I0
IG
eanod = 2, 303.βanod .log + erev
I0
IG
eanod = 2, 303.0, 10.log − 0.58
3.10−6
eanod = 0, 2303.log(IG ) + 1.27 − 0.58
eanod = 0, 2303.log(IG ) + 0.69
2- processus cathodique :
Cu2+ + 2é ⇐⇒ Cu
0.06 [Cu2+ ]
erev = eo + log
2 [Cu]
0.06 10−6
erev = eo + log
o
2 1
avec e = 0.2(v) on aura :
erev = 0.02 v
et on a
ecath = ηcath + erev
IG
ecath = bcath .log + erev
I0
IG
ecath = −2.303βcath .log + erev
I0
IG
ecath = −0.25333.log −5 + 0.02
10
ecath = −0.25333.log(IG ) − 1.26665 + 0.02

2
ecath = −0.25333.log(IG ) − 1.24665
on trace les courbe des e en fonction de log(IG )
processus anodique −→ eanod = 0, 2303.log(IG ) + 0.69
processus cathodique−→ ecath = −0.25333.log(IG ) − 1.24665

on trace ces 2 droites et on trouve l’intersection :


log(icorr ) = −4
icorr = 10−4 A/dm2
icorr = 10−6 A/cm2
Ecorr = −0.23 v

3/
la vitesse de corrosion vcorr :
à partir de la loi de faraday : I=nFv
e
v=
t
m it mnF
et = −→ t =
M nF iM
eiM
donc v =
mnF
et m = ρ.V = ρse
eiM iM
v= =
ρsenF ρsnF
i
mais = icorr
s
d’où
icorr M
vcorr = nF
ρ
10−6 .55, 85
vcorr = .24.365.3600
7, 8.2.96500
vcorr = 0, 1169.10−2 (cm.an−1 )
vcorr = 0.01169(mm.an−1 )

Vous aimerez peut-être aussi