Vous êtes sur la page 1sur 11

NEPLAN Training - Transient Stability

Formation NEPLAN – Stabilité transitoires


Dr. Turhan Demiray

5-7.May 2010

1 Exercice – Cas de base


Créez un nouveau projet NEPLAN, nommez le TutorialDynamic et entrez le réseau suivant
montrer dans la Figure 1 avec les données du Tableau 1.

Figure 1: Schéma du réseau de teste

Un f
kV Hz
BUS1 20 60
BUS2 230 60
BUS3 230 60
BUS4 230 60
BUS5 230 60
L R1 X1 B1
km Ohm/km Ohm/km uS/km
LINE23 25 0.0529 0.529 3.308
LINE34 10 0.0529 0.529 3.308
LINE45A 110 0.0529 0.529 3.308
LINE45B 110 0.0529 0.529 3.308
Sr Ur1 Ur2 URr(1) UKr(1)
MVA kV kV % %
TR2 900 20 230 0 15
Sk”max TYPE RP Uoper Uwoper
MVA % °
FEEDER 10000 SL 100 0

1
Sr Ur TYPE RP Pgen Uoper Model Rot Type H
MVA kV MW % s
GEN 900 20 PV 700 103 Subtr(EQ) Round 6.5
D Ra Xl Xd Xd’ Xd” Tdo’ Tdo”
MW/Hz pu % % % % s s
GEN 0 0.00111 20 180 30 25 8 0.03
Xq Xq’ Xq” Tqo’ Tqo” SatType A B
% % % s s Yes in AB
GEN 170 55 25 0.4 0.05 A/B 0.015 9.6
P Q Cip Cpp Czp Ciq Cqp Czq
MW Mvar % % % % % %
LOAD 967 100 100 0 0 0 0 100
Ur P Q
kV MW Mvar
SHUNT 230 0 -200
Tableau 1: Données du réseau de teste

Après avoir entré le réseau dans NEPLAN, faites juste une analyse de répartition de
puissance et comparez les résultats avec ceux montrer dans la Figure 1.

Maintenant, il reste à définir les paramètres de contrôle de la simulation temporelle, qui


sont : le scénario que vous voulez simuler et graphique que vous souhaitez afficher durant
la simulation.

1.1 Définition des perturbations


Sélectionnez le module « Simulateur Dynamique (Transient/EMT) » dans le menu
déroulant de la barre d’outils et pressez sur bouton pour modifier les paramètres de
simulation. Pour définir le scénario à simuler, aller dans l’onglet « Perturbations » et créez
un nouveau « groupe de perturbation » en pressant sur le bouton « Nouveau »

Figure 2: Groupe de perturbations


NEPLAN Training - Transient Stability

Pressez « Nouveau » dans la fenêtre des perturbations de la Figure 3 pour créer une
nouvelle perturbation dans ce « groupe de perturbation ».

Figure 3: Entrer une nouvelle perturbation

Il y a des scénarios et des perturbations prédéfinis pour chaque type d’élément. Ils sont
affichés dans le menu déroulant « perturbation » de la Figure 4 après que vous ayez un
élément.

Dans notre cas nous voulons simuler le scénario suivant : Un défaut triphasé à la terre à une
distance de 10% du nœud BUS4 sur la ligne LINE45A à un temps de 0.1 seconde. Ce
défaut à une réactance de 0.001 ohm. Ce défaut est nettoyé après 0.17 seconde par
l’ouverture de la ligne LINE45A à ces deux extrémités.

Créez ces deux perturbations comme montrer dans les Figure 4 et 5.

Figure 4: Entrer une perturbation-partie I

3
Figure 5: Entrer une perturbation-partie II

Vous pouvez créer plusieurs groupes de perturbation avec différentes perturbations en


répétant la même procédure. Mais seulement un groupe de perturbations peut être activé
durant une simulation.
NEPLAN Training - Transient Stability

1.2 Définition des graphiques de résultats


Après avoir défini le scénario à simuler, il est nécessaire de spécifier les variables du
système qui doivent être affichées et sauvegardées durant le processus de simulation.

Dans les paramètres de calcul, à l’onglet « Courbe visible à l’écran ». Dans le haut de la
fenêtre il vous faut d’abord définir le type d’élément et de modèle dynamique. Toutes les
variables du modèle dynamique sélectionné apparaissent dans la fenêtre. Il suffit de cocher
la variable voulue et de presser le bouton « Ajouter variable » pour confirmer la sélection.
La liste de toutes les variables sélectionnées pour l’affichage des résultats sont listés dans le
bas de la fenêtre.

Pour faire la distinction entre un type d’élément et un type de modèle dynamique, vous
pouvez penser au type d’élément « machine synchrone » avec des modèles dynamiques
tells que « Classique », « Transitoire » et « Subtransitoire ».

Dans notre cas nous voulons afficher pour la machine synchrone :


• ω la fréquence du rotor
• EFD la tension d’excitation
• P1 la puissance active
• δ l’angle de charge

Figure 6: Courbe visible à l’écran

Sélectionnez l’onglet « Courbe visible à l’écran » et faites la sélection suivante comme


dans la Figure 6 :
• Type d’élément: Machine synchrone
• Modèle dynamique: Subtransitoire

5
• Elément: GEN
• Variables: W,EFD,P1,LOADANGLE
Et pressez le bouton « Ajouter Variable ». Modifiez leur numéro de position de 1 à 4.

Vous venez de créer 4 graphiques qui seront affiché durant la simulation. Les résultats de
ces variables peuvent également sauvegarder dans un fichier texte pour une utilisation
futur, pour cela cochez l’option « File » dans le tableau du bas de la fenêtre des courbe
visible à l’écran.
Après avoir défini le scénario et les courbe de résultats, ont peut lancer le calcul en pressant
le bouton de la barre d’outils. Comparez vos résultats avec la Figure 7.

Figure 7: Résultats du cas de base

2 Circuits de réglage prédéfinis


Dans cette partie de l’exercice, nous allons ajouter quelques circuits de réglage prédéfinis
dans notre réseau teste. Les circuits prédéfinis sont le moyen le plus simple et le plus rapide
pour entrer un circuit de contrôle pour les composants du système électrique.

2.1 Variante avec un régulateur de tension (excitatrice)


prédéfini
Créez un sous variante à Rootnet avec le nom « AVR prédéfini » et insérez un
« Régulateur » depuis le groupe de symbole « FACTS/DC/Spécial » est faîtes les sélections
suivantes :
• Nom: AVR
NEPLAN Training - Transient Stability

• Type de régulateur: Excitatrice


• Modèle prédéfini: Simple Exciter with Limits
Presser le bouton « Editer les données du régulateur » pour définir ces paramètres. Le
schéma du circuit de ce régulateur de tension et ces paramètres sont décrit dans la Figure 8.

Figure 8: Régulateur de tension: TR=0.01 KA=200.0 TA=0.015 TB=10.0 TC=1.0


EFDMAX=5.0 EFDMIN=-5.0

Après avoir ajouté le régulateur AVR dans le schéma, vous devez le connecter au
générateur au quel il ait associé. Ouvrez le masque du générateur « GEN » en double
cliquant dessus. Allez dans l’onglet « Régulateur/turbine » et sélectionnez l’excitatrice
« AVR » comme régulateur de tension primaire, cliquez sur OK pour confirmer et quitter.
Lancer un nouveau calcul avec le régulateur de tension connecté en appuyant sur le bouton
dans la barre d’outils. Comparez vos résultats avec la Figure 9.

Figure 9: Résultats avec la variante avec un régulateur de tension prédéfini

7
2.2 Variante avec un contrôleur PSS prédéfini
Créez une sous-variante de la variante « AVR prédéfini » avec le nom « AVR+PSS
prédéfinis ». Insérez un nouveau régulateur dans le schéma :
• Nom: PSS
• Type de régulateur: Power System Stabilizer
• Modèle prédéfini: Conventional Power System Stabilizer
Et presser le bouton « Editer les données du régulateur » pour définir ses paramètres. Le
schéma du circuit de contrôle et ses paramètres sont décrit dans la Figure 10.

Figure 10: Power System Stabilizer: KPSS=1.00 TW=10.0 T1=1.0 T2=0.2 T3=1.0 T4=0.1
VPSSMAX=0.2 VPSSMIN=-0.2

Après avoir ajouté le stabilisateur de puissance (PSS) dans le schéma, vous devez le
connecter au régulateur de tension correspondant. Ouvrez le masque du régulateur de
tension « AVR » en double cliquant sur le symbole et appuyez sur le bouton « Editer les
données du régulateur ». Pressez le bouton « ajouter » du champ PSS et sélectionner
l’élément « PSS ». Lancer une nouvelle simulation avec le PSS et l’AVR en appuyant sur
le bouton dans la barre d’outils. Comparez les résultats avec la Figure 11.

Figure 11: Résultats de la variante avec régulateur de tension et PSS


NEPLAN Training - Transient Stability

2.3 Comparaison des résultats des trois variantes


Après avoir terminé avec succès les simulations dans les trois variantes, nous voulons
maintenant comparer les résultats.
1. Pressez le bouton dans la barre d’outils pour créer un nouveau graphique
2. Pressez le bouton « Ajouter une courbe » pour définir la première courbe dans le
sous graphique courant avec les réglages suivants :

Variant X-Axis Y-Axis Couleur


Rootnet Time GEN-W bleu

3. Pressez OK et sélectionner la couleur de courbe en bleu


4. Répétez les étapes 2 et 3 pour définir d’autres courbes

Variant X-Axis Y-Axis Couleur


AVR-Prédéfini Time GEN-W rouge
AVR+PSS-Prédéfinis Time GEN-W vert

5. Insérez un nouveau sous graphique dans le graphique existant, via le menu → Sous-
graphique → Ajouter un sous- graphique et répétez les étapes 2 et 3 pour définir
trois autres courbes

Variant X-Axis Y-Axis Couleur


Rootnet Time GEN-EFD bleu
AVR-prédéfini Time GEN-EFD rouge
AVR+PSS-prédéfini Time GEN-EFD vert

3 Définir des régulateurs en utilisant de bloque de fonction


Une autre possibilité pour définir vos régulateurs est d’utiliser la bibliothèque de bloque de
fonction de NEPLAN. Les instructions pour créer un régulateur définis par l’utilisateur en
utilisant des bloques de fonction sont données dans cette exercice.

3.1 Variante avec excitatrice défini par l’utilisateur en utilisant


des bloques de fonction
Créer une sous variante à Rootnet avec le nom « AVR-Bloques » et insérer un CCT (circuit
de réglage) en utilisant la procédure suivante :
1. Cliquez sur le bouton « circuit de réglage (CTT) » dans la barre d’outils
2. Cliquez dans le schéma près d’une machine synchrone pour entrer le CCT
3. La fenêtre du CCT apparait. Entrer le nom « AVR ».
4. Pressez le bouton OK, un nouveau schéma sera créé.
5. Vous pouvez maintenant dessiner votre algorithme de réglage en utilisant les bloques
de fonction NEPLAN qui sont accessible via le menu « Insérer un bloc »
Construisez la structure de réglage du régulateur de tension de la figure 12 en utilisant les
mêmes paramètres que ceux données pour le régulateur prédéfini à la Figure 8.

9
Figure 12: Schéma du circuit de contrôle NEPLAN

La connexion à l’élément contrôlé (dans ce cas le générateur GEN) peut être faite en
utilisant les bloque de fonction Entrée-Sortie.
Réglez le TYPE=0 du bloque de sommation du régulateur de tension et lancer une
simulation en pressant le bouton . L’initialisation à elle réussie?
Réglez le TYPE=1 du bloque de sommation du régulateur de tension et lancer une
simulation en pressant le bouton .L’initialisation à elle réussie maintenant?

Quel est la différence entre le TYPE=0 et le TYPE =1 ?

3.2 Comparaison des résultats des variantes « AVR-Prédéfini »


et « AVR-Bloque »
Créez un graphique avec deux sous-graphiques en utilisant la procédure décrite à la section
2.3 avec les courbes suivantes :

Subplot Variant X-Axis Y-Axis Couleur


1 AVR-prédéfini Time GEN-W bleu
1 AVR-bloque Time GEN-W rouge
2 AVR-prédéfini Time GEN-EFD bleu
2 AVR-bloque Time GEN-EFD rouge

Les résultats sont ils identique ?

3.3 Variante avec un PSS défini par l’utilisateur en utilisant de


bloques de fonction
Créez une sous variante à la variante « AVR-Bloque » avec le nom « AVR+PSS-Bloque »
et ajouter une nouvelle structure de contrôle CCT. Le stabilisateur de puissance à ajouter ce
trouve dans la figure 10, utilisez les mêmes paramètres que ceux données pour le PSS
prédéfini.
NEPLAN Training - Transient Stability

Figure 13: Schéma du circuit de contrôle NEPLAN avec un PSS

3.4 Comparaison des résultats des variantes " AVR+PSS -


prédéfinis" et « AVR+PSS – Bloque »
Créez un graphique de deux sous-graphiques en utilisant la procédure de la section 2.3 avec
les courbes suivante

Subplot Variant X-Axis Y-Axis Couleur


1 AVR+PSS- Time GEN-W bleu
prédéfinis
1 AVR+PSS- Time GEN-W rouge
Bloque
2 AVR+PSS- Time GEN-EFD bleu
prédéfinis
2 AVR+PSS- Time GEN-EFD rouge
Bloque

Les résultats sont ils les mêmes?

11

Vous aimerez peut-être aussi