Vous êtes sur la page 1sur 27

L INFLAMMATION

C. ALBERT
Service de Rhumatologie
Pr EULLER-ZIEGLER
La défense immunitaire
 Repose sur 2 systèmes fondamentaux
indépendants
 Mettant en jeu l’inflammation
spécifique et non spécifique
AGRESSION

Immunité innée Immunité adaptative

Réactions inflammatoires spécifiques et non spécifiques


L’immunité naturelle ou innée

 Immédiate
 Repose sur des barrières naturelles
 Mise en jeu d’une réaction
inflammatoire précoce avec:
– Libération de différents substances de
défense
– Libération de substances vaso-actives
(vasodilatation et augmentation
perméabilité capillaire)
L’immunité naturelle ou innée

– Recrutement des PNN assurant la


phagocytose des cellules infectées et agents
exogènes

– Activation des macrophages (phagocytose,


initiation d’une réponse immunitaire
spécifique liée à la synthèse de cytokines)
Les défense naturelles
– Mécaniques: cellules ciliaires, mucus,
péristaltisme

– Chimiques: PH, enzymes, Peptides


antibactériens, acide gras

– Microbienne: flore commensale


L’immunité spécifique ou
adaptative
Mécanismes de reconnaissances spécifiques

Dialogue entre les cellules présentatrices de


l’AG, les lymphocytes B et T

Distinction entre l’immunité spécifique


humorale et cellulaire
Les mécanismes de l’inflammation

 Réponse physiologique contrôlée à


différentes agressions.
Les agressions

 Les agents physiques: chaleur, froid,


traumatisme, chirurgie…
 Les agents chimiques et toxiques
 Les agents infectieux
 Les agents immunologiques:
allergènes, AG exogènes, tumoraux
 Les agents vasculaires
Les phases de l’inflammation
 Phase vasculaire: action des cellules présentes
dans le site agressé, vasodilatation et
perméabilité capillaire

 Phase cellulaire:
– diapédèse leucocytaire, chimiotactisme tissulaire
(capture, roulement, adhérence et margination)
– Activation macrophagique
– Recrutement des PNN
– Activation de cellules lymphocytaires T cytotoxiques

• Diapédèse= migration trans endothéliale


Les phases de l’inflammation

 Phase réparation:
– Activation cellulaire (polynucléaires,
monocytes, lymphocytes…)
– Libération de médiateurs pro et anti-
inflammatoires
– Production de protéines de l’inflammation
Angiogénèse et Activation fibroblastiques
Les modalités évolutives de
l’inflammation
 Guérison: restitution ad integrum
 Séquelles:
– dégâts tissulaires (nécros, abcès),
absence de régénération des celules
lésées (IDM), cicatrice fibreuse
 Inflammation chronique:
– persistance de stimulus et/ou
pertubations de la réponse immunitaire
Les modalités évolutives de
l’inflammation
 Inflammation granulomateuse:
tubercullose, brucellose, goutte…
évolution (régression, nécrose,
fibrose)
 Inflammation chroinque de nature
dysimmunitaire:
– Rhumatisme inflammatoire chronique
Les médiateurs de l’inflammation

 Rôle de défense de l’organisme contre


l’agresseur
 Mais….. Si production en trop grande
quantité ou mal éliminés alors….ils
deviennent toxiques pour l’organisme
– LA REACTION INFLAMMATOIRE S’EMBALLE
Les médiateurs de l’inflammation

 Les amines vaso-actives:


– Histamine, sérotonine…(action
vasodilatatrice…)
 Les protéines du complément:
 Les protéines de la coagulation
 Les médiateurs lipidiques:
– Libérées par le métabolisme des
phospholipides membranaires
Les médiateurs de l’inflammation

 Les radicaux libres dérivés de l’oxygène


 Le monoxyde d’azote
 Les enzymes cellulaires:
 Les protéines de l’inflammation d’origine
hépatique (CRP, haptoglobine, fibrinogène…):
– Protéines ayant une action anti-inflammatoire
– Facilite l’épuration des débris cellulaires
Les médiateurs de l’inflammation

 Les protéines du choc thermique:


– Induites par différents stress pro-inflammatoires.
Rôle inhibiteur de l’inflammation
 Les cytokines et chémokines pro
inflammatoires: TNF alpha
– Participe à la phase aigue de l’immunité innée non
spécifique mais aussi initiation d’une réaction
immunitaire spécifique
 Les cytokines et inhibiteurs des cytokines
Inflammation = Activation
 Hépatocytes:
– Synthèse de protéine de l’inflammation
 Cellules cibles:
– SNC = fièvre
– Os, cartilage = Lésions ostéo-articulaires et ostéoporose
– Lymphocytes T = activation
– Différents cellules = secrétions (radicaux libres, NO, PG,
enzymes
 Cellules endothéliales:
– Vasodilatation et adhérence des PNN
 PNN:
– Lésions tissulaires par secrétion (radicaux libres, NO, P,
enzymes)
L’immunité Humorale

 Ensemble des processus aboutissant à


la synthèse d’immunoglobulines
(A,M,D,E) par les lymphocytes B
matures (plasmocytes)
L’immunité Humorale: La fonction
des immunoglobulines

 Action neutralisante directe des agents


microbiens
 Activation de la voie du complément
 Activation des polynucléaires, des
cellules exerçant une cytotoxicité
 Régulation de la réponse humorale
L’immunité Humorale: L’histoire
naturelle du lymphocyte B

 Maturation du Lymphocyte B dans la moelle


osseuse: sélection des lymphocytes avec
élimination des lymphocytes ayant peu
d’affinité ou une trop forte affinité pour un AG
de l’organisme
 Prolifération et différenciation des
lymphocytes B dans les organes lymphoïdes
périphériques (rate et ganglions):
– Au contact des AG présentés
– Sélection positive de LB mémoire et plasmocytes
L’immunité Humorale: L’histoire
naturelle du lymphocyte B

 Migration vers les organes lymphoïdes:


– Plasmocytes (moelle osseuse, organes
lymphoïdes)
– Secrétions d’Ig après le premier contact
antigénique: Réponse primaire: IgM puis
IgG et Réponse secondaire: IgG si
deuxième contact
L’activation des lymphocytes B

La reconnaissance de l’AG par le récepteur


membranaire du lymphocyteB
Coopération avec le lymphocyte T:
contact cellulaire
synthèses de cytokines produites par les
lymphocytes T CD4 auxiliaires de type TH2
L’immunité cellulaire

 L’ensemble des fonctions du


lymphocyte T et d’autres cellules ayant
pour fonctions:

– Régulatrice auxiliaire (T helper)


– Régulatrice suppressive (T suppressor)
– Fonction cytotoxique(T cytotoxique et NK)
L’histoire naturelle des lymphocytes T

 Maturation des lymphocytes T dans le


thymus avec sélection positive et
négative
 Prolifération et différenciation des
lymphocytes T dans les organes
lymphoïdes:
– Différenciation en lymphocytes T auxiliaires
(CD4+), suppresseurs ou cytotoxiques
(CD8+)
L’activation du lymphocyte T

 Premier signal:
– reconnaissance par le récepteur d’un AG
présenté par le HLA

 Deuxième signal:
– Succession de contacts cellulaires liées à
des molécules de co-stimulation
Les fonctions du Lymphocyte T: les
lymphocytes T auxiliaires
 Immunorégulation de la réponse
immunitaire:

– LT auxiliaire TH1 qui coordonne la Réponse


cellulaire
– LT auxiliaire TH2 qui coordonne la réponse
humorale
Les fonctions du Lymphocyte T: les
lymphocytes T cytotoxiques
 La défense contre les cellules infectées
ou tumorales par différents
mécanismes:
– Cytotoxicité dépendante ou non des
anticorps