Vous êtes sur la page 1sur 22

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/305807480

Sujets d'examens de dynamique des sols

Chapter · January 2013

CITATIONS READS
0 11,494

2 authors:

Ali BOUAFIA Zadjaoui Abdeldjalil


Saad Dahlab University Abou Bakr Belkaid University of Tlemcen
176 PUBLICATIONS   264 CITATIONS    42 PUBLICATIONS   34 CITATIONS   

SEE PROFILE SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

UNSTEADY FLOW OF WATER INTO A PARTLY SATURATED SOIL View project

Blast loading and blast effects on structures View project

All content following this page was uploaded by Ali BOUAFIA on 03 August 2016.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


C ol l ect io n
Les Annales de Génie Civil

Sujets d'examens corrigés


de Géotechnique

Ali BOUAFIA
Abdeldjalil ZADJAOUI

Avec la collaboration (par ordre alphabétique) de:

ABED Younes
MAGNAN Jean-Pierre
MELBOUCI Bachir
MENAA Laazazi
MIR Mouna
ZITOUNI Zein-El-Abidine

© Copyright Eurl Pages Bleues International es 2012


2 Examens Corrigés de G éotechnique

© C o p y r i g h t E ur l Pa g e s B l e u e s I n t er na t i o n al e s
M ai son d’ éd it io n pour l ’ en se ign em ent et la fo rm at ion

Siège social : Raffour 10102 Bouira Algérie


Tél : (026) 95-59-79
Annexe : 182 Rue Saidi Ahmed, Bordj El Kifane Alger Algérie
Tél/Fax : (021) 20-58-31
Tél : 021 20 18 22 / 021 20 83 30
Librairie : Cité 2068 lgts Smail yefsah bt 73 Bab ezzouar Alger
E-mail : pagesbleues@yahoo.fr
Site Web : www.pagesbleues-editions.com

ATTENTION !!

© Les Pages Bleues Internationales


Juillet 2012

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le


consentement de l’auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle
et une contrefaçon réprimée par le code pénal.
Nous mettons en garde les librairies ou tout autre organisme utilisant des
moyens de reproduction (Photocopieur, Dupliqueur, Imprimerie, …) que la
reproduction de nos ouvrages est strictement interdite.
Nous faisons appel aux lecteurs afin de les alerter sur la menace que
représente la contrefaçon pour l’avenir de l’écrit et de la production
intellectuelle, particulièrement dans le domaine de l’édition scientifique et
technique. Pour cela nous les prions de nous signaler toute fraude en nous
contactant par : Tél : (026) 95-59-79 ou par l’E-mail.

ISBN : 9 7 8 - 9 9 4 7 - 8 5 0 - -
Dépôt légal :
Examens Corrigés de Géotechnique 3

Liste des Co-Auteurs (Par ordre alphabétique)

Dr. ABED Younès, Maître de Conférences au Département de Génie


Civil Université Saâd Dahleb de Blida

Dr. BOUAFIA Ali, Professeur au Département de Génie Civil à


l'Université Saâd Dahleb de Blida

Dr. MAGNAN Jean-Pierre, Professeur à l'Ecole Nationale des Ponts et


Chaussées, Marne-La-Vallée (France)

Dr. MELBOUCI Bachir, Professeur à la Faculté de Construction,


Université de Mouloud Maâmeri de Tizi-Ouzou

Dr. MENAA Laazazi, Maître de Conférences au Département de


Génie Civil à l'Université Yahia Farès de Médéa

Melle. MIR Mouna, Maître-Assistante au Département de


Génie Civil à l'Université Yahia Farès de Médéa

Dr. ZADJAOUI Abdeldjalil, Maître de Conférences au Département de


Génie Civil à l'Université Aboubekr Belkaid de
Tlemcen

Dr. ZITOUNI Zein-El-Abidine, Maître de Conférences au Département


de Génie Civil à l'Université Saâd Dahleb de Blida.
4 Examens Corrigés de G éotechnique

Table des matières

Liste des Co-Auteurs 3

Avant-Propos 7

Chapitre 1 Bases de Mécanique des Sols

Fiche descriptive des sujets d'examen 9

Examen MDS-1 (Zitouni, 2003) 11


Examen MDS-2 (Zitouni, 2009) 15
Examen MDS-3 (Zitouni, 2009) 19
Examen MDS-4 (Bouafia, 1991) 21
Examen MDS-5 (Bouafia, 1992) 25
Examen MDS-6 (Bouafia, 2000) 29
Examen MDS-7 (Zadjaoui, 2010) 31
Examen MDS-8 (Zadjaoui, 2009) 33

Corrigés des examens 37

Chapitre 2 Calcul des ouvrages géotechniques

Fiche descriptive des sujets d'examen 55

Examen COG-1 (Menâa, 2007) 57


Examen COG-2 (Menâa, 2012) 59
Examen COG-3 (Bouafia, 2005) 61
Examen COG-4 (Bouafia, 2005) 63
Examen COG-5 (Bouafia, 2011) 67
Examen COG-6 (Melbouci, 2006) 69
Examen COG-7 (Melbouci, 2010) 71
Examen COG-8 (Zadjaoui, 2010) 73
Examen COG-9 (Zadjaoui et Magnan, 2011) 75

Corrigés des examens 79

Chapitre 3 Essais géotechniques

Fiche descriptive des sujets d'examen 93

Examen ESG-1 (Abed, 2011) 95


Examen ESG-2 (Abed, 2011) 97
Examens Corrigés de Géotechnique 5

Examen ESG-3 (Abed, 2011) 99


Examen ESG-4 (Abed, 2012) 101
Examen ESG-5 (Zadjaoui, 2001) 103
Examen ESG-6 (Zadjaoui, 2001) 107
Examen ESG-7 (Zadjaoui, 2002) 111
Examen ESG-8 (Zadjaoui, 2002) 113
Examen ESG-9 (Zadjaoui, 2007) 115

Corrigés des examens 119

Chapitre 4 Dynamique des Sols

Fiche descriptive des sujets d'examen 127

Examen DDS-1 (Bouafia, 2011) 129


Examen DDS-2 (Bouafia, 2010) 131
Examen DDS-3 (Bouafia, 2009) 135
Examen DDS-4 (Bouafia, 2010) 137
Examen DDS-5 (Bouafia, 2010) 139
Examen DDS-6 (Bouafia, 2008) 143
Examen DDS-7 (Bouafia, 2007) 147
Examen DDS-8 (Bouafia, 2006) 149

Corrigés des examens 151

Chapitre 5 Mécanique des Roches

Fiche descriptive des sujets d'examen 165

Examen MDR-1 (Zadjaoui, 2008) 167


Examen MDR-2 (Zadjaoui et Magnan, 2011) 173
Examen MDR-3 (Zadjaoui, 2000) 175
Examen MDR-4 (Zadjaoui et Magnan, 2000) 177

Corrigés des examens 181

Chapitre 6 Géologie et Hydrologie Appliquée

Fiche descriptive des sujets d'examen 199

Examen GHA-1 (Mir, 2011) 201


Examen GHA-2 (Mir, 2011) 203
Examen GHA-3 (Zadjaoui, 2001) 207
Examen GHA-4 (Zadjaoui, 2003) 211
6 Examens Corrigés de G éotechnique

Corrigés des examens 215

Chapitre 7 Tunnels et Ouvrages Souterrains

Fiche descriptive des sujets d'examen 227

Examen TOS-1 (Zadjaoui, 2008) 229


Examen TOS-2 (Zadjaoui, 2009) 233
Examen TOS-3 (Magnan et Zadjaoui, 2011) 235
Examen TOS-4 (Zadjaoui et Magnan, 2000) 237

Corrigés des examens 241

Références didactiques 258

Index thématique 259

Index des méthodes et théories 261


Examens Corrigés de Géotechnique 7

Avant-Propos

L'idée de produire des annales regroupant des sujets d'examens dans les
différentes matières enseignées de la géotechnique répond à un besoin manifeste
ressenti aussi bien auprès de nos étudiants que de nos collègues enseignants. Ces
annales contiennent une cinquantaine de sujets d'examens corrigés relatifs à la
mécanique des sols de base, au calcul statique des ouvrages géotechniques, aux
essais géotechniques, à la dynamique des sols, à la mécanique des roches appliquée
en génie civil, à la géologie d'ingénieur et hydrologie appliquée, et enfin aux
ouvrages souterrains et tunnels.
Ce livre est un outil didactique pratique permettant à l’étudiant une préparation
efficace aux examens ciblant le contenu des matières de la géotechnique
enseignées aux établissements universitaires Algériens, à la base de l’expérience
pédagogique riche de plusieurs enseignants, et en référence aux programmes
officiels de la formation universitaire en géotechnique.
En outre, ce livre sert utilement à un livre d’exercices corrigés facilitant
l’assimilation des notions théoriques vues au cours, et aidant les enseignants à la
conception d’une série d’exercices destinée aux travaux dirigés.
Ce livre est le fruit de coopération d'une dizaine d'enseignants qui y ont
contribué en proposant des sujets d'examen réels visant à tester les connaissances
de l'étudiant en géotechnique, que ce soit dans le cadre d'une formation d'Ingénieur
ou en Master. Certains sujets font même partie de l'expérience pédagogique de
certains enseignants lors de leur séjour à l'étranger.
Les annales de géotechnique ont été réparties sur sept chapitres de sujets
d'examens, chaque chapitre contenant une partie énonçant l'ensemble des examens,
suivie d'une partie contenant la correction détaillée. Par souci de ne pas alourdir le
texte, le corrigé contient seulement un bref rappel de la notion à utiliser (théorie,
méthode, équation, valeur d'un paramètre, etc), tout en invitant à une lecture
détaillée via une liste des références didactiques regroupées en fin de ce livre.
Trois possibilités s'offrent au lecteur quant à l'utilisation de ce livre. La première
est de consulter le sommaire et choisir la matière d'examen. En vue de faciliter
l'identification de la matière de l'examen, ainsi que l'accès aux sujets, ces derniers
ont été codés comme le récapitule la liste de nomenclature ci-après.

Matière Code
Bases de Mécanique des Sols MDS
Calcul des Ouvrages Géotechniques COG
Essais Géotechniques ESG
Dynamique Des Sols DDS
Mécanique des Roches MDR
Géologie et Hydrologie Appliquée GHA
Tunnels et Ouvrages Souterrains TOS
8 Examens Corrigés de G éotechnique

La deuxième possibilité est de choisir un thème précis sur lequel l'examen aura
lieu. Le lecteur est alors invité à consulter l'index des thèmes en fin du livre et
retenir les sujets d'examen correspondants.
La troisième possibilité est de focaliser l'étude sur une méthode ou une formule
précise de calcul. L'index des méthodes et formules en fin du livre orientera le
lecteur vers les sujets d'examen correspondants.
Il est à préciser que vu le volume important nécessaire pour regrouper les sujets
et leurs corrections détaillées, une partie des corrections a été introduite dans le site
web ci-après de la maison d'édition:

www.pagesbleues-edition.com

Nous sommes reconnaissants aux enseignants, membres de cette petite équipe de


co-auteurs, qui ont contribué à ce livre. On adresse aussi nos remerciements à Melle
Aouali Nawal qui a bien voulu nous aider dans le traitement de textes de certains
sujets.
Comme le titre de ce livre le reflète, le terme Annales signifie qu'il s'agit d'un
recueil périodique des sujets d'examens corrigés. Notre objectif est donc de mettre
régulièrement à jour les sujets d'examen, en vue de suivre l'évolution de
l'enseignement de la géotechnique aux universités Algériennes. Cette mission ne
peut être accomplie avec succès, tout en garantissant sa continuité dans le futur,
sans la coopération fructueuse de nos collègues enseignants. L'invitation à
contribution est ainsi ouverte dès maintenant pour la mise à jour de cette première
version des annales.

Ali BOUAFIA et Abdeldjalil ZADJAOUI


E-mail: examgeo@gmail.com

Alger, 30 juillet 2012


Examens Corrigés de Géotechnique 127

Chapitre
Dynamique Des Sols

FICHE DESCRIPTIVE DES SUJETS

Code du sujet Contenu


Questions de cours
DDS-1 Problème 1: analyse de liquéfaction
Problème 2: stabilité sismique d'un mur de
soutènement
Questions de cours
DDS -2 Problème 1: analyse de la réponse sismique
Problème 2: propagation des ondes et vibration
des fondations
Questions de cours
DDS -3 Problème 1: vibration des fondations
Problème 2: propagation des ondes
Questions de cours
DDS -4 Problème 1: portance sismique des fondations
Problème 2: stabilité sismique d'un mur de
soutènement
Questions de cours
DDS-5 Problème 1: vibration des fondations
Problème 2: analyse de liquéfaction
Questions de cours
DDS -6 Problème 1: vibration des fondations
Problème 2: analyse de la réponse sismique
Questions de cours
DDS-7 Problème 1: vibration des fondations
Problème 2: analyse de la réponse sismique
Questions de cours
DDS-8 Problème 1: triaxial cyclique
Problème 2: vibration des fondations
128 Examens Corrigés de G éotechnique
Examens Corrigés de Géotechnique 129

Matière DYNAMIQUE DES SOLS


Sujet DDS-1
Université Saâd Dahleb Blida
Faculté Sciences de l'ingénieur
Département Génie Civil
Formation Master académique
Spécialité Génie Géotechnique
Année \ Semestre 2010-11\ Semestre 2

Cours (noté sur 5 points)

1. Comparer brièvement entre la liquéfaction et la fluidisation sismique.

2. Citez deux inconvénients de la méthode de Mononobe-Okabe.

3. Expliquer brièvement comment se déclenche une liquéfaction.

4. Comment varie le risque de liquéfaction avec l’âge géologique du sol ?

5. Citez brièvement trois aspects géotechniques de la liquéfaction sismique en


présentant des schémas simplifiés.

Problème 1 (noté sur 8 points)

Dans le cadre du projet des nouveaux réservoirs d’hydrocarbures du caroubier


(Alger), la campagne de reconnaissance géotechnique a montré que la lithologie du
terrain est formée d’une couche de sable, classé comme étant un sable limoneux
argileux Sl/Sa, a un diamètre moyen D50 entre 0.3 et 0.4 mm, une teneur moyenne
en particules fines de 4%. Le poids volumique déjaugé moyen est de 10 kN/m3 et le
coefficient d’uniformité CU est égal à 5.
La nappe phréatique est fluctuante, ce qui laisse à considérer dans les calculs son
niveau en surface. Le terrain est pratiquement plat.
L’essai SPT a été réalisé et le tableau 1 en regroupe les résultats. L’appareil de
l’essai comporte un carottier échantillonneur standard (Css=1), un système de corde
et poulie pour la manutention du mouton, un mouton d’une mass de 63.5 kg
tombant en chute libre de 0.76 m de hauteur, avec un rapport d’énergie ER=0.45.
Le diamètre de forage est de 70 mm. Considérer un coefficient de correction due à
la longueur des tiges de 0.90. On demande de :

1. Vérifier les critères de liquéfiabilité du sol étudié,

2. Analyser le risque de liquéfaction du terrain étudié, à l’aide de la procédure


130 Examens Corrigés de G éotechnique

simplifiée de Seed-Idriss, en considérant un séisme d’une magnitude Mw de 7.0 et


en découpant le terrain en tranches épaisses de 2 m. Considérer un coefficient
d’accélération de 30%.

Tableau 1. Résultats de l’essai SPT au sondage 2

Z(m) 1 2 3 4 5 6 7 9 13 15 17 20
Nspt 10 15 12 11 10 13 12 10 12 20 20 18

Problème 2 (noté sur 7 points)

Dans une zone sismique, un mur de soutènement haut de 5.0 m, incliné de 10°
par rapport à la verticale et considéré de rugosité intermédiaire (δ=φ/2), soutient un
remblai de sable argileux, incliné de 15° par rapport à l’horizontale, et caractérisé
par un poids volumique sec de 16 kN/m3 et un angle de frottement de 40°.
Le mur a été conçu pour résister aux forces de poussée sismique induite par une
accélération sismique telle que δh=0.20 et δv=0.05.

1) Déterminer la force de poussée sismique due au poids des terres en utilisant la


méthode de Mononobe-Okabe.

2) Utiliser la méthode de Richards pour déterminer le poids minimum du mur par


mètre de longueur, en considérant une accélération sismique maximale de 0.15g,
une vitesse maximale en surface de 2.0 cm/s et on se fixe un déplacement
horizontal admissible de 5 mm. Déterminer la position du point d'application de la
force de poussée sismique.

3) Retraiter la question précédente en considérant une surcharge provenant d’un


radier sous forme de pression verticale de 50 kPa. Conclusions ?
Examens Corrigés de Géotechnique 131

Matière DYNAMIQUE DES SOLS


Sujet DDS-2
Université Saâd Dahleb Blida
Faculté Sciences de l'ingénieur
Département Génie Civil
Formation Master académique
Spécialité Génie Géotechnique
Année \ Semestre 2009-10\ Semestre 1

Problème 1 (10 points)

Dans le cadre du projet de réalisation d’un complexe industriel s’étendant sur


une grande surface, on mène une analyse de la réponse sismique du sol d’assise de
l’ouvrage. Ce dernier, selon la reconnaissance géotechnique, est un site
alluvionnaire hétérogène, composé principalement des deux couches suivantes, le
tout reposant sur une couche rocheuse considérée comme indéformable :
Sable limoneux: 1=1900 kg/m3 et H1=4 m, G1= 50 MPa,
Argile plastique saturée : 2=1800 kg/m3 et H2=2 m, G2=65 MPa.

Un calcul préliminaire a été mené en considérant que la secousse sismique peut


être approximativement schématisée par un train d’ondes SH monochromatiques
de pulsation égale à 15 Rad/s.
On demande de :

1) Calculer la masse volumique, le module de cisaillement dynamique et la célérité


des ondes S caractérisant le sol monocouche équivalent selon le règlement PS-92.

2) Estimer les deux premières pulsations propres en considérant l’amortissement


matériel nul.

3) Calculer la fonction d’amplification dans le sol monocouches équivalent.

4) Même question en considérant un coefficient d’amortissement interne de 6.5%.


Evaluer aussi la célérité complexe, le module de cisaillement complexe et la valeur
maximale de la fonction d’amplification du signal au sein du sol équivalent.

5) Considérer que l’ouvrage est construit sur un grand radier transmettant une
pression statique verticale de 100 kPa au sol monocouches équivalent (sans
amortissement matériel), calculer la première fréquence propre du sol et la
comparer à celle trouvée en champ libre. Conclusions.

6) Calculer la fonction d’amplification en présence de l’ouvrage et la comparer au


132 Examens Corrigés de G éotechnique

cas du champ libre. Conclusions.

Indication: La figure 1 permet de retrouver la première racine positive de


l’équation tgx=λ/x

Problème 2 (noté sur 10 points)

Considérons une semelle circulaire de 2 m de diamètre, sous une machine en


vibration stationnaire avec une pulsation de 100 Rad/s-1, et transmettant des ondes
de Rayleigh à un massif argileux homogène de grande profondeur caractérisé par :
= 20 kN/m3  =0.50 et E= 50 MPa. On suppose que la fiche D de la fondation est
négligeable.

1. Calculer le coefficient , Vs et en déduire la célérité des ondes de Rayleigh.

2. Déterminer la profondeur correspondant à un déplacement horizontal égal à 20%


de celui à la surface.

3. Même question pour le déplacement vertical. Conclusions ?

4. Le calcul de l’amplitude du déplacement vertical de la fondation en résonance


(de déplacements) à donné 1 mm. En considérant que la machine transmet à la
fondation une force sinusoidale verticale ayant une amplitude de 50 kN, calculer le
facteur d’amplification dynamique et en déduire le % d’amortissement critique ξ
ainsi que la masse de la fondation et de la machine.

Indication : On considère que le système sol/machine/fondation forme un


oscillateur simple dont les caractéristiques se calculent comme suit :

4GR0 D
Raideur du ressort équivalent : K v  (1  )
1  2 R0

G  D
Coefficient du piston équivalent : C v  3.4 R 2 1  0.5 
1  R0 
Examens Corrigés de Géotechnique 133

Figure 1. Courbe des racines x0 en fonction du paramètre λ


134 Examens Corrigés de G éotechnique
Examens Corrigés de Géotechnique 135

Matière DYNAMIQUE DES SOLS


Sujet DDS-3
Université Saâd Dahleb Blida
Faculté Sciences de l'ingénieur
Département Génie Civil
Formation Master académique
Spécialité Génie Géotechnique
Année \ Semestre 2009-10\ Semestre 1

Problème 1 (noté sur 10 points)

Une tour de contrôle d’aérodrome est construite sur un radier considéré comme
rigide et reposant sur une couche de sable limoneux de grande épaisseur. A
proximité de l’ouvrage, une explosion a sollicité la fondation par une force
horizontale sous forme d’impulsion harmonique comme illustré à la figure 1. On
considère que la fondation se comporte comme un oscillateur simple caractérisé
par une masse de 2000 tonnes. Le sol est caractérisé par les propriétés dynamiques
moyennes suivantes : G=48 MPa, =0.38 et =1740 kg/m3. La fondation est de
coté L=B=10 m et fichée de D égale à 0.50 m dans le sol. La raideur latérale K H du
ressort est calculée par la formule :

8G L.B
KH   (1 2D /3 )
2 L.B

1) Calculer KH.

2) Calculer la pulsation propre de la fondation, la pulsation d’explosion et le


rapport des fréquences.

3) Etudier les déplacements et vitesses en phase d’explosion et post-explosion, et


en déduire le déplacement horizontal maximum de la fondation.

Problème 2 (noté sur 10 points)

Comme le schématise la figure 2, un pieu tubulaire en acier (Ep=2.1x105 MPa,


ρp=7800 kg/m3) est battu dans une couche sableuse sèche de densité moyenne
(Es=65 MPa, ρp=1700 kg/m3), supposée de grande épaisseur, telle que la vitesse
particulaire lors du passage de l’onde incidente dans le pieu est de 0.1 m/s. On
demande de:
136 Examens Corrigés de G éotechnique

1. Calculer les célérités et impédances des ondes se propageant dans le pieu.

2. Etudier la transmission/réflexion des ondes au niveau de la pointe du pieu, en


supposant que le pieu a reçu un seul coup de battage, et calculer le temps d’arrivée
de l’onde réfléchie en tête du pieu si la fiche du pieu est de 4.5 m.

3. En réalité, il a été constaté que la couche a plutôt une épaisseur de 4.5 m, au-
delà de laquelle un horizon de granite intact, considéré comme un substratum
indéformable, a été détectée. On demande de déterminer les caractéristiques de
l’onde transmise et de l’onde réfléchie au niveau du substratum, dès le premier
coup de battage, lorsque la pointe atteint la couche graniteuse.

Figure 1 : Signal de la force horizontale

Figure 2. Schéma de battage d’un pieu tubulaire


fermé à la base dans le sable
Examens Corrigés de Géotechnique 137

Matière DYNAMIQUE DES SOLS


Sujet DDS-4
Université Saâd Dahleb Blida
Faculté Sciences de l'ingénieur
Département Génie Civil
Formation Master académique
Spécialité Génie Géotechnique
Année \ Semestre 2009-10\ Semestre 2

Cours (noté sur 10 points)

1. En considérant le comportement du sol visco-élastique linéaire, écrire


l'expression du module de cisaillement complexe et de la célérité complexe des
ondes de cisaillement.

2. Expliquer à partir d'un schéma comment on applique la méthode statique


équivalente pour étudier la capacité portante sismique d'une fondation superficielle.

3. Le sol a un comportement non linéaire. A partir de quelle déformation angulaire


le module de cisaillement est considéré comme constant et le comportement est par
conséquent linéaire ?

4. Expliquer à partir d'un schéma comment on obtient le module de cisaillement et


le coefficient d'amortissement à partir d'une boucle obtenue d'un essai cyclique, par
exemple τ= f(γs).

5. Quelle est la différence entre l'amortissement hystérétique et l'amor-tissement


visqueux. Lequel correspond au comportement réel du sol ?

6. Citez deux facteurs influençant le module de cisaillement initial Gmax d’un sol.

7. Citez un avantage et un inconvénient de la méthode de Mononobe-Okabe.


8. Quelle est la valeur de la capacité portante sismique d’une fondation posée en
surface d’un sol ayant un poids volumique , en cours de fluidisation? et si la
fondation est fichée de D ?

9. Mis à part le coefficient d'amortissement matériel β, donner deux autres


coefficients permettant de calculer l'amortissement dans le matériau sol.

10. Expliquer par un schéma le principe de l'essai Down-Hole et comment peut-on


mesurer les paramètres recherchés dans cet essai.
138 Examens Corrigés de G éotechnique

Problème 1 (noté sur 5 points)

Un bâtiment RDC+2 étages est fondé sur des semelles continues longues de 10
m, large de 1.5 m et fichée à 2.0 m dans un horizon de sable argileux lâche saturé
épais de 10.0 m et surmontant une couche de galets et poudingues. Les
caractéristiques géotechniques du matériau sablo-limoneux sont : C= 15 kPa,
=30° et  = 19 kN/m3.

1. Evaluer la capacité portante statique de cette semelle.

2. Un séisme s’est manifesté avec une accélération sismique caractérisée par une
composante horizontale de 20% de g et une composante verticale descendante de
13.5% de g. Calculer la capacité portante sismique et la comparer à celle en régime
statique.

3. Quelle est l’inclinaison de l’accélération sismique causant la fluidisation ?


calculer la capacité portante correspondante ?

4. Considérons le cas d’une accélération verticale ascendante et calculer la


capacité portante sismique. Conclure sur l’effet le plus défavorable de
l’accélération verticale sur la capacité portante sismique.

Problème 2 (noté sur 5 points)

Un remblai sableux dense, caractérisé par un poids volumique sec de 17.50


kN/m3 et un angle de frottement de 42°, est soutenu par un mur de soutènement
vertical très rugueux (δ=φ) et haut de 4.20 m.
On étudie le comportement sismique du mur sous une accélération sismique telle
que δh=0.10 et δv=0.
1) Déterminer la force de poussée sismique due au poids des terres en utilisant la
méthode de Mononobe-Okabe.

2) Utiliser la méthode de Richards et Elms pour déterminer le poids minimum du


mur par mètre de longueur, en considérant une accélération sismique maximale de
0.25g, une vitesse maximale en surface de 3.5 cm/s et on se fixe un déplacement
horizontal admissible de 4 mm. Déterminer la position du point d'application de la
force de poussée sismique.

3) Retraiter la question précédente en considérant une surcharge provenant d’un


radier sous forme de pression verticale de 40 kPa. Conclusions ?

View publication stats

Vous aimerez peut-être aussi