Vous êtes sur la page 1sur 1

CARACTÉRISEZ LA DÉCOLONISATION NON VIOLENTE.

INTRODUCTION
La décolonisation est l'accession à l'indépendance des territoires colonisés. On en distinguait deux types qui sont la
décolonisation non violente et la décolonisation violente. Quelles étaient les caractéristiques de la décolonisation non
violente ?

DÉVELOPPEMENT
La décolonisation non violente est celle qui s'est effectuée sans des luttes armées. Celles de l'Inde et de l'afrique noire
françaises sont les illustrations les plus plausibles. Elles permettront d'argumenter notre affirmation.
En ce qui concerne la décolonisation indienne, le nationalisme indien s'était épanoui avant la guerre sous l'impulsion
de Gandhi. Il était un partisan de la non violence . Pour protester contre la colonisation, il organisait des campagnes de
désobeissance civile. Après la guerre en 1946, les britanniques accepterent la décolonisation en vue de préserver de
bonnes relations économiques avec l'Inde. Mais l'Inde était partagée entre les Indous et les musulmans. Ainsi le
territoire fut divisé en deux : Au sud, l'Inde était contrôlée par les Hindous et au nord, le pakistan revenait aux
musulmans.
La décolonisation française de l'Afrique noire s'était effectuée en quatre étapes: la conférence de Brazzaville était la
première étape de la décolonisation française de l'Afrique noire. Elle avait eu lieu du 30 janvier au 4 février 1944 .
Péndant cette conférence, le général De Gaulle avait réuni les principaux administracteur coloniaux français. Il s'était
engagé à préparer les peuples colonisés à participer aux affaires de leurs pays mais il avait écarté toute idée de
l'autonomie même à long terme.
L'union française est une politique coloniale appliquée par la France de 1946 à 1956. Elle était contenùe dans la
constitution française. Elle avait modifié le statut des colonies. La constitution proclamait l'égalité des colonisés avec
les citoyens de la métropole. Les colonisés élisaient Des députés à l'ensemble nationale et participaient ainsi aux
débats nationaux et au vote des lois. Le travail forcé fut éboli.
Malheureusement cette politique n'a pas apporté l'indépendance attendue par les colonies.
Conscience des changements qui affectaient les colonies, la France modifia le statut de l'Afrique noire en 1956 avec la
lois cadre. C'était une politique mise en place par le ministre des colonies Gaston DEFFERE. Cette loi accordait le
suffrage universel à la population des colonies et leur accordait plus d'autonomie administrative.
Après le retour du général De Gaulle au pouvoir, une nouvelle constitution fut adoptée en 1958. Elle transformait
l'union française en une communauté française. Les colonies devenaient autonomes, c'est-à-dire qu'elles géraient elles-
mêmes leurs affaires inférieures. Elles possédaient maintenant un gouvernement et pouvaient réclamer leur
indépendance.
La Guinée avait refusé d'adhérer à la communauté et était devenues indépendante des 1958. Les autres colonies ont
obtenues pacifiquement leur indépendance en 1960.

CONCLUSION
Au regard de ce qui précède, la décolonisation non violente était celle qui s'était déroulée pacifiquement c'est-à-dire
sans viololence.

Vous aimerez peut-être aussi