Vous êtes sur la page 1sur 82

Tél.

0666950863

Le système d’information MERISE

Méthode d’E
d’Etude et de
Réalisation Informatique pour
les Systèmes d’E
d’Entreprise 1
ELHAIDAOUI@hotmail.com
2
3
4
5
6
Achat

Fournisseur

Produits

Clients

7
8
I. Le système d’information de gestion
Le champ d’action d’un informaticien de gestion s’appelle système d’information
de gestion (SIG)

A. Qu’est ce qu’un système ?

Un système est un tout constitué d’éléments unis par des relations, leurs
propriétés et les valeurs que peuvent prendre ces dernières,

L’entreprise peut être vue comme un système, composé d’éléments


des « produits », etc. Les propriétés décrivant ces éléments «
nom », la « référence » du produit, sa « désignation », etc. Entre
ces éléments, on trouve des relations, telles la relation « est
stocké » entre un produit et son dépôt de stockage…« date
d’entrée dans le service », « quantité stockée » …

9
B. Qu’est ce qu’un système d’information de gestion

Le système d’information d’une entreprise est l’ensemble des


informations qui y circulent ainsi que l’ensemble des moyens mis en
oeuvre pour les gérer. L’objectif d’un système d’information est de
restituer l’information à la personne concernée, sous la forme
appropriée et en temps opportun pour prendre une décision ou
effectuer un travail.

Les systèmes d’information préexistent à l’informatique. Avant d’utiliser


les ordinateurs, les informations concernant les clients, les commandes,
les stocks, etc., étaient mémorisées sur papier, sous forme de fiches,
formulaires, regroupés dans des dossiers. Et il existait des procédures
manuelles pour traiter ces informations.
Le système informatisé doit être au service du système d’information mis
en place par les dirigeants de l’entreprise.

10
C. Les fonctions du système d’information

Le système d’information de l’entreprise reçoit de son environnement des


informations qu’il doit traiter. Ce sont par exemple des commandes de clients qui
doivent être traitées jusqu’à leur aboutissement, ou l’arrivée des factures des
fournisseurs. Le SI reçoit et traite aussi des informations internes à l’organisation,
comme par exemple les documents comptables, ou les chiffres de production.

On peut distinguer 4 fonctions principales du système d’information :

1- Recueillir l’information (saisie )


2- Mémoriser l’information (stockage dans des fichiers ou bases de données)
3- Exploiter l’information (traitement)
a. Consulter
b. Organiser
c. Mettre à jour
d. Produire de nouvelles informations par des calculs
4- Diffuser l’information (édition)

11
B. La méthode Merise
Merise est une méthode qui permet de construire un système d’information

automatisé qui soit efficace, flexible et adapté à l’entreprise. C’est une méthode née

en 1976 suite à un projet du Ministère de l’Industrie.

1. Les composantes de Merise

Comme toute méthode d’analyse et de conception des SI, Merise regroupe :

· Des modèles (concepts, règles de représentation)

· Un langage (vocabulaire, règles de syntaxe)

· Une démarche

· Des outils (des logiciels tels que AMC Designor ou Win Design)

12
2. La démarche Merise

1- Schéma directeur

L'établissement du schéma directeur est une tâche permanente qui est alimentée par
les différentes études des différents projets ainsi que par l'évolution des techniques
et organisations.

2- Étude préalable
· Référencer les moyens existants.
· Audit des différents acteurs de l'organisation pour définir les limites du
système existant et leurs souhaits concernant le système futur.

3- Étude détaillée:Établissement du MCD.


4- Étude technique
L'analyse technique doit indiquer comment les traitements et données décrits par
l'analyse détaillée seront réalisés.
Etablissement du MPD.

5- Production : La programmation.
6- Mise en oeuvre
7- Maintenance
8- Contrôle de qualité 13
Merise est une méthode qui préconise de séparer l’étude des données et les

traitements.

Chaque modèle de Merise concerne soit les données, soit les traitements, à un

niveau d’abstraction donné.

Voici la présentation de ces différents modèles selon cette typologie :

14
M.C.C

15
I]-
I] - Le modèle conceptuel des communications (MCC)
graphe des flux

Le modèle conceptuel des communications (MCC) qui représente les

échanges de flux d’informations entre les différents acteurs du SI et

les acteurs extérieurs

Le schéma de circulation des documents (SCD) qui représente les

échanges d’informations entre les acteurs du SI ainsi que les tâches

qui produisent les documents.

16
17
Gestion du stock d'une entreprise

2 Compta

3 1
Fournisseur

4 Production

1: demande d'entrée 2: envoi commande 3: envoi facture 4: livraison

18
19
Service
1 commercial
Magasiner
fournisseur 7
2
Service
3 4 Livraison
8
6
Client 5 Gérant
9
Service
comptabilité
12 10
Caissier
13 11

1,4 – commande 8 – Conformité de la M/se


2 – Envoi de bon de commande (signée) 9 – Envoi de bon de livraison
3 – Livraison de la m/se 10 – Envoi de bon de livraison (client)

5 – Règlement de la facture (fournisseur) 11–Envoi de la facture réglée


6 – Envoi de la facture 12 – Règlement
7 – Bon de livraison 13 – Bon de livraison
20
21
Exercice 1 : Gestion des Inscriptions

Les flux
- Dépôt du dossier de réinscription
- Dossier incomplet
- Envoi des pièces manquantes
- Pré inscription refusée ou acceptée

Les acteurs
- Service d’inscription
- étudiant

22
1

étudiant 3 Service d’inscription

1- Dépôt du dossier de réinscription


2- Dossier incomplet
3- Envoi des pièces manquantes
4- Pré inscription refusée ou acceptée

23
Exercice 2 : GESTION DES APPROVISIONNEMENTS
A partir des demandes d’approvisionnement établies par le service commercial, le service des achats

envoie des demandes de prix aux fournisseurs possibles, pour les articles nouveaux ou

d’approvisionnement exceptionnel. Les fournisseurs envoient des offres, étudiées en détail et

comparées par les acheteurs ; ces derniers font ensuite un choix. Le choix est effectué au plus

tard 10 jours après l’envoi des offres. Le service des achats établit un bon de commande à

destination du fournisseur retenu. Une copie est remise au magasin en vue de la réception.

Quand la livraison arrive, le magasinier contrôle quantitativement la marchandise.

Un contrôle de qualité est effectué. La livraison arrive généralement 2 jours après le choix définitif

du fournisseur. La livraison est renvoyée en bloc si l’un des contrôles est négatif. Les contrôles

satisfaisants aboutissent à l’entrée en stock des articles. Le magasin établit le bon à payer aux

services financiers. Quand les services financiers reçoivent la facture du fournisseur (généralement

3 jours après la livraison), ils vérifient qu’il lui correspond le bon à payer et émettent le chèque de

paiement.
NB : on considérera que le magasin et le service des achats ne forment qu’un unique service.24
1°) Établir le diagramme des flux (MCC) .
25
Réparation de montres

Un client apporte une montre à réparer, l'horloger évalue le montant des travaux. Si ces derniers

sont trop importants,

il téléphone au client pour lui demander son accord (si le devis est supérieur à 50 % du montant

estimé de la montre).

Toute montre non réparée (refus du client) est remise à ce dernier.

Quand la réparation est effectuée, le bijoutier établit la facture correspondante et la place dans

une enveloppe avec la montre réparée.

Lorsque le client revient chercher sa montre, le bijoutier lui remet le tout et reçoit un titre de

paiement ou vise la carte de garantie, si cette dernière est encore valable.

Si la réparation est importante, l'horloger établit une garantie de 3 mois, s'il n'y avait pas de

garantie initiale.

Travail à faire : Établir le schéma des flux et le modèle conceptuel des traitements.

26
27
Gestion de cartes bleues
Toute personne désirant obtenir une carte bleue doit en faire la demande auprès de sa banque.

Cette demande ne peut être faite auprès d'une autre banque. De plus, un client de la banque

peut se voir refuser la demande si sa situation financière pose quelques problèmes.

Chaque jour la banque transmet les demandes de ses clients au centre de gestion des cartes

bleues qui procède à la fabrication des cartes. Dès que celles-ci sont fabriquées, le centre de

gestion transmet les cartes à la banque qui en a fait la demande.

Dès que la banque a reçu les cartes bleues en provenance du centre de gestion, elle procède
à une vérification des cartes par rapport aux demandes.

Toute anomalie détectée entraîne le renvoi systématique de la carte concernée au centre de


gestion qui procède au remplacement de la carte erronée ou qui ne concerne pas un de ses
clients.

La banque avise ensuite ses clients leur précisant que leur carte bleue est disponible et les
invite à la retirer avant deux mois. Au-delà de ce délai, les cartes non retirées sont
détruites par la banque. Un avis de prélèvement de la cotisation annuelle est également
adressé en même temps au client.

Chaque année, à la date anniversaire de la carte, la banque adresse à ses clients un avis
28de
prélèvement de la cotisation annuelle.
29
gestion des commandes de clients

Les commandes des clients sont saisies au niveau des comptoirs d'accueils régionaux et sont

transmises chaque soir au siège central de la société.

Tous les matins, le service magasin du siège traite les commandes reçues la veille : il édite pour

chaque commande des bons de réquisition.

Ces bons sont transmis aux magasiniers qui sortent les articles des stocks, pointent manuellement

les bons, puis apportent les articles au service emballage, afin qu'ils soient conditionnés le jour

même.

Dès le lendemain, le service emballage expédie les colis aux clients.

En fin de semaine, le centre de traitement informatique du siège édite les factures qui

correspondent aux commandes de la semaine.

Travail à faire

Établir le schéma des flux et les modèles conceptuel et organisationnel des traitements.
30
31
Infractions
Dans les bus de la socété ParisBus, le conducteur est parfois accompagné par un agent contrôleur
spécialisé (conduite en site délicat, à heure tardive...) qui assure la sécurité et peut, lorsqu'il le
souhaite, contrôler les passagers.

Le processus mis en oeuvre, et qu'il faut modéliser, débute dès qu'un passager contrôlé est en
situation d'infraction vis-à-vis de la réglementation tarifaire en vigueur. Il prend fin avec la saisie
du dossier par le service administratif.

Un contrôleur constatant, lors d'un contrôle, qu'un passager est en infraction lui demande une pièce
d'identité, après quoi il établit le PV définitif.

Si le contrevenant n'est pas en mesure de payer sur le moment, le motif du non-paiement est
enregistré et un délai de paiement lui est accordé. Dans tous les cas, un reçu est délivré à la
personne en faute, et un double est conservé par le contrôleur.

À la fin de son service, le contrôleur remet le reçu, et les documents liés au contrôle, au service
administratif.
Si une anomalie est présente dans l'ensemble des documents, le service contacte le contrôleur, sinon
les documents sont validés et le service peut procéder à la saisie des documents du PV.

Si le paiement de l'amende a été fait sur place dans le bus, le dossier est saisi et clos. Sinon, le
dossier est saisi et mis en attente de règlement.

Travail à faire
Établir le schéma d'analyse des flux
32
33
Libre-service

Le client consulte le vendeur spécialiste sur les articles qu'il veut acheter. Le vendeur vérifie la
disponibilité de chaque article et les réserve. Il rédige une fiche contenant la liste des articles
réservés par le client.
Le vendeur, à la fin de la consultation, transmet au magasin un double de la liste des articles
réservés qui seront déstockés et disponibles au guichet de livraison du magasin. Il remet un
exemplaire au client.
Le client paie à la caisse les articles achetés et se présente au guichet de livraison du magasin
avec le ticket de caisse ; il emporte les articles payés.
Tout article réservé mais non payé est remis en stock en fin de journée.

Orientations nouvelles

Pour éviter la remise en stock de la marchandise réservée mais non payée par le client, la direction
décide de ne déstocker la marchandise que lorsque le client aura acquitté sa facture. La mise à jour
du stock est faite par la caisse.
La remise des articles au client est faite sur présentation de la facture acquittée.
Une opération particulière est à prévoir pour rendre disponible les articles préalablement réservés
mais non payés donc non retirés. Cette opération est indispensable lorsque le client ayant réservé
des articles décide de quitter le magasin sans achat.
Un client qui passe à la caisse peut ne payer que certains des articles qu'il a préalablement réservés.
Dans ce cas, c'est la personne de la caisse qui procède à l'annulation du témoin de réservation des
articles non payés.

Travail à faire: En tenant compte des nouvelles orientations, établir le schéma des flux.
34
35
Location de parapentes
Sur l'île de la Réunion, un club de location de parapentes souhaite modéliser la gestion des
Parapentes qu'il loue à la journée aux membres du club.

Un pilote membre du club désirant louer une voile pour une journée se présente à l'agence de location
du club et présente sa carte de membre.

Après vérification de la validité de la carte, et après que le pilote a répondu aux questions du
personnel de location sur la date à laquelle il souhaite disposer de la voile ainsi que sur les
caractéristiques du parapente recherché, le personnel effectue une recherche dans la base de données
du club pour trouver un parapente disponible se rapprochant au maximum de ces choix.

Si aucun parapente disponible ne satisfait la demande initiale, un autre choix est demandé au pilote.
Sinon, on lui présente les différentes disponibilités. Lorsque ce dernier a fait le choix définitif d'une
voile, la réservation de cette dernière est enregistrée au nom du pilote pour la date précisée.

Le jour du vol, le pilote doit se présenter à 9 heures à l'endroit où les voiles réservées sont apportées
pour le vol. Si le pilote n'est pas arrivé au bout d'une heure, la voile est retirée et rapportée au
centre de stockage. Sinon, elle est remise au pilote qui effectue une vérification de son état en
présence du responsable local.

Si le pilote juge la voile opérationnelle, il la prend en charge et un avis de sortie du parapente est émis.
S'il la refuse, son vol est annulé et le parapente est remis à disposition dans la base de données.
L'heure du retour de la voile est enregistrée. Si l'heure limite de 16 heures est dépassée, une pénalité
financière forfaitaire est demandé au pilote. Dans tous les cas, le retour est enregistré et l'état de
la voile établi avant qu'elle ne soit retournée au centre de sockage. Si elle est abîmée, le pilote devra
payer un certain pourcentage de la réparation induite, si son montant dépasse 50 €.

Travail à faire : Faire l'analyse des flux 36


37
Permis de conduire

L'examinateur envoie au service des permis du département un avis de réussite à l'examen du permis ;
celui-ci délivre au candidat un permis probatoire.
Si, au bout de 2 ans, le nouveau conducteur n'a pas commis d'infraction, le service des permis lui envoie
un permis confirmé avec un capital de points à son maximum (pour fixer les idées, 50 points).
Si, pendant la période probatoire, le conducteur se signale par une infraction, son permis lui est retiré
(retrait provisoire qui le contraint à passer un examen dans un délai de six mois).
Passée la période probatoire, les infractions relevées par la Gendarmerie ou la police entament le capital
points du conducteur. Les infractions sont soumises à un barème : 80 types d'infractions sont
répertoriées avec une pénalité variable de 4 à 25 points, suivant la gravité. Lorsque le capital des points
tombe à 20 ou en dessous, le permis est retiré ; il en est de même pour une infraction unique qui "pèse«
14 points ou plus.
Le retrait des points est signifié au conducteur par un avertissement.
Si le conducteur franchit une durée de 2 ans sans infraction, ses points retirés sont blanchis et il
retrouve son capital maximum de 50 points.
En cas d'infraction grave enregistrée par les gendarmes ou la police (conduite en état d'ivresse, délit
de fuite, etc...), le permis de conduire peut être retiré définitivement par un tribunal, sans que le système
par point intervienne. La procédure de retrait définitif est applicable aussi pendant la période probatoire.

Travail à faire Établir le schéma des flux

38
39
CAS BIBLIO Domaine de Gestion des emprunts

La bibliothèque ouvre ses portes au public de 10h à 12h et de 17h à 19h du lundi au vendredi et de 10h à 12h le samedi.
La bibliothécaire travaille de 9h à 12h et de 15h à 19h du lundi au vendredi et de 9h à 13h le samedi.
Pendant la période de fermeture de la bibliothèque, la bibliothécaire en profite pour remettre en ordre les rayonnages,
ranger les livres rendus, commander de nouveaux livres et enregistrer les nouveaux livres.
Lors de l’abonnement d’une nouvelle personne, la bibliothécaire établit une fiche contenant le nom, le prénom, l’adresse,
le numéro de téléphone et la date du jour. Cette fiche est ensuite classée dans un casier dans l’ordre alphabétique des
noms.
Lors de la réception de nouveaux livres que la bibliothécaire a commandés, celle-ci établit une fiche pour chaque livre où
elle indique le titre du livre, l’auteur, l’éditeur ainsi qu’un numéro qu’elle incrémente de un à chaque nouveau livre.
Elle recouvre ensuite le livre d’une feuille plastique transparente pour le protéger sur laquelle elle colle une étiquette
avec le numéro de livre ainsi qu’une pastille de couleur correspondant au thème du livre (les rayons étant organisés par
thème). Elle y insère la fiche et dépose le livre dans un panier des livres à ranger. Elle note également dans un cahier les
informations du nouveau livre qui lui serviront entre autre à effectuer son inventaire annuel.
Lorsqu’un abonné emprunte un livre, la bibliothécaire inscrit sur sa fiche les coordonnées du livre emprunté ainsi que la
date d’emprunt. Elle récupère également la fiche du livre où elle inscrit les coordonnées de l’emprunteur et la date
d’emprunt et qu’elle classe dans un casier des livres empruntés dans l’ordre des numéros de livre.
Un abonné ne peut emprunter qu’un livre à la fois et pour une durée maximum de deux semaines.
A chaque retour, la bibliothécaire inscrit sur la fiche de l’abonné la date du retour, ainsi que sur la fiche du livre qu’elle
replace dans la couverture plastique du livre. Elle pose le livre dans un bac des livres à ranger.
Tous les samedis, la bibliothécaire consulte le casier des livres empruntés et repère les emprunts de plus de deux
semaines. Elle envoie alors un courrier de relance et inscrit sur la fiche de l’abonné la date de relance.
Au bout de trois relances, un abonné ne peut plus emprunter de livres.
Lorsqu’un livre est détérioré ou a disparu (suite à inventaire) ou n’est plus rendu, la bibliothécaire inscrit une date de
mise au rebut dans le cahier contenant toutes les informations sur les livres.

40
Demande abonnement

Abonnement accepté

Abonnement refusé

Demande emprunt
SYSTEME D'
INDIVIDUS Emprunt refusé INFORMATION FOURNISSEURS
Livraison

Emprunt accepté

Retour

Retour accepté

Emprunt relancé

41
II]-
II] - Le modèle conceptuel de données (MCD)
Le modèle conceptuel des données (MCD) a pour but d'écrire de façon formelle les
données qui seront utilisées par le système d'information. Il s'agit donc d'une
représentation des données, facilement compréhensible, permettant de décrire
le système d'information à l'aide d'entités.

Entité :est un objet


Propriété :Le niveau le plus fin en matière de données
Association "relation" : liens entre les objets
Cardinalités d'une association : volume des liens

42
43
44
45
46
Règles de gestion

• Associées au niveau conceptuel, elles répondent à la


question « QUOI ? ».

• Elles décrivent les actions qui doivent être effectuées


et les règles associées à chacune de ses actions.

• Les règles de gestion représenteront les objectifs


choisis par l’entreprise et les contraintes associées.

47
Exemple : règles de gestion

• Un fonctionnaire peut avoir un seul


enfant.

• Une commande non livrable sera mise


en attente.

48
Cardinalités d'une association
C'est le nombre d'occurrences, minimal et maximal, d'une association par rapport à
chaque occurrence d'une entité donnée. D'une entité donnée vers une association donnée

la cardinalité minimale peut être 0 ou 1.


La cardinalité maximale peut être 1 ou n.

49
50
51
Les types d’association
1. Association binaire

2. Association Ternaire

52
2. Association quaternaire

53
Exercice 1 - énoncé
• Soient les données suivantes recensées dans un établissement scolaire :
– adresse de l ’élève
– adresse du professeur
– matière enseignée
– nombre d ’heure de cours
– nom de la classe
– nom de l ’élève
– nom du professeur
– note
– numéro de la salle
– prénom de l ’élève
• Avec les règles de gestion suivantes :
– toutes classe a une salle de cours et une seule
– une matière est enseignée par un professeur
– pour chaque classe et chaque matière est défini un nombre fixe d ’heures de cours
– un élève peut avoir plusieurs notes par matière à des dates différentes
– l ’établissement gère les emplois du temps des professeurs,des élèves et les
contrôles de connaissance

• Question
– Identifier les entités
– Déterminer les identifiants 54
Exercice 1 - Solution

55
Exercice 2 - énoncé
Une entreprise veut gérer un certain nombre d ’activités décrites ci-dessous :

– L ’entreprise gère des matériels qui sont composés eux-mêmes de matériels, dits composants, en
quantités connues, et ceci à plusieurs niveaux. Ces matériels sont partitionnés en catégories
et possèdent, pour certains d ’entre eux, un matériel de substitution en cas de rupture de stock.
Chaque matériel est stocké dans des magasins dans des quantités connues. Enfin,chaque produit a
un prix de vente.

– Chaque client, connu par son nom et son numéro interne, peut passer des commandes
à un seul magasin, toujours le même. Une commande, repérée par un numéro interne,
peut être composée de plusieurs produits dans une quantité connue, un produit ne
pouvant apparaître qu ’une seule fois dans une commande.

– Un client a droit, pour chaque catégorie de matériel, à un montant maximum de


commande en cours, qui ne doit pas être dépassé.

• Donner le MCD correspondant au descriptif proposé ci-dessus.

56
Travail à faire:
1)- Indiquez toutes les couples de cardinalités
57
Exercice n° 1 :

Au service de l'intendance :

Ø Chaque ordinateur est identifié par un N° d'inventaire crée par l'intendant.


Ø Sa date d'achat doit être conservée, ainsi que son nom générique et sa marque.
Ø Les informations courantes sur le fournisseur de l'ordinateur sont notées.
Ø Certains sont couverts par un contrat de maintenance. Le type de garantie (pièces,
pièces & MO, sur site etc.), la date de signature, sa durée sont indispensables.
Un contrat peut couvrir plusieurs ordinateurs et a un coût forfaitaire.
Ø Un contrat est toujours signé auprès d'une société dont on désire garder toutes les
coordonnées. Celle-ci est bien souvent le fournisseur.

Présentez le MCD.

58
Exercice n° 2 :

Chez le proviseur adjoint :

Ø Les informations courantes sur un élève sont recueillies.


Ø Un élève est toujours inscrit dans une classe identifiée par un code .
Ø Chaque classe a un professeur principal.
Ø Un professeur enseigne une, voire plusieurs matières y compris dans la même classe
(c'est le cas de nombreux professeurs d'Economie & Gestion.
Ø Les coordonnées d'un professeur doivent être connues.

Questions :

1. Présentez alors le MCD,

59
Exercice n° 3

Présentez un MCD qui vous permettrait de gérer l'ensemble de toutes les évaluations
de vos élèves, sachant que :

Ø Vous avez plusieurs classes.


Ø Vous enseignez éventuellement plusieurs matières.
Ø Tous vos devoirs n'ont pas le même coefficient.
Ø A la veille de chaque conseil de classe (3 dans l'année) vous voulez conserver
la moyenne trimestrielle de chaque élève dans chaque discipline.

60
Exercice n° 4

Étendez l'exercice n° 3 à tous les professeurs d'une classe.

61
Problème Distribution d'ouvrages
Une entreprise de la distribution d'ouvrages scolaires dispose de dépôts situés dans des régions différentes.
Ces dépôts stockent des ouvrages publiés par différents éditeurs.

Le gestionnaire de cette entreprise précise les points suivants :

Un même livre peut être édité chez plusieurs éditeurs sous le même numéro ISBN
Un livre peut être écrit par plusieurs écrivains
Un livre peut être stocké dans plusieurs dépôts, il faut connaître la quantité totale en stock par dépôt et par éditeur
Un livre ne peut être édité qu'une seule fois chez le même éditeur, mais il peut être édité par plusieurs éditeurs
différents.

Le dictionnaire des données de l'application est le suivant :

Numéro ISBN du livre


Titre du livre
Thème du livre
Année de l'édition du livre
Nom de l'écrivain
Nom de l'éditeur
Raison sociale
Adresse de l'éditeur
Numéro du dépôt
Nom du dépôt
Code région
Nom de la région
Population de la région
Quantité en stock

Travail à faire
62
Établir les modèles conceptuel des données.
Agence de voyage
Un responsable d'une agence de voyage souhaite automatiser l'organisation de ses voyages.
Le dictionnaire des données est le suivant :
Numéro voyage
Nom voyage
Numéro ville
Nom ville
Numéro transport
Type transport
Numéro réservation
Numéro client
Nom client
Prénom client
Adresse client
Ville départ prévue
Ville d'arrivée
Villes d'escale
Date de départ
Prix du voyage

Indications complémentaires :

Une réservation est faite par un seul client


Une réservation correspond à un voyage et à un seul
Un voyage peut avoir plusieurs villes d'escale
Un moyen de transport peut être utilisé par plusieurs voyages
Le prix d'un voyage dépend de la date de départ
63
Travail à faire : Établir un MCD
Courses de courses
Gérer des chevaux de chevaux réalisées sur une saison, courues sur des champs de courses
d'une région.

Les données à prendre en compte sont les suivantes :

Code type de course (tiercé, quarté, grand prix, ...) - libellé type de course
Numéro de la course (chaque course est identifiée par un numéro)
Date de la course
Dotation de la course en francs
Numéro du dossard attribué à un jockey pour une course donnée et le cheval concerné
N° et nom du propriétaire du cheval - adresse du propriétaire du cheval
Nom du cheval - sexe du cheval - date de naissance du cheval
Nom du jockey
Code du champ de courses - nom du champ de courses - adresse du champ de courses

Les règles de gestion suivantes sont à prendre en compte :

Une course appartient à un seul type de course.


Une course appartient à une seule catégorie de courses, un champ de course est équipé pour
une ou plusieurs catégories de courses.
Une course s'effectue sur un champ de courses.
Un propriétaire peut posséder plusieurs chevaux, mais un cheval appartient à un propriétaire
et un seul.
Un cheval peut courir plusieurs courses et être monté par différents jockeys, comme un jockey
Peut participer à plusieurs courses.
64
Travail à faire : Établir le modèle conceptuel des données
Une entreprise est organisée par divisions implantées géographiquement en des localités distinctes. Chaque
division est identifiée par un numéro et possède un nom.

Les salariés de l'entreprise sont identifiés par leur numéro de matricule, travaillent dans une division où ils
exercent une fonction. Ils perçoivent un salaire, et s'ils sont vendeurs, une commission.

Les salariés peuvent être regroupés dans des équipes représentant des pôles de compétence.
Il est possible que certains salariés ne travaillent dans aucune division. Les salariés sont encadrés par un chef
direct.
Un projet, coordonné par un salarié, le chef de projet, est caractérisé par un numéro, une appellation,
un thème, des dates de début et de fin de réalisation. Les projets sont réalisés pour des clients à une date
d'échéance.Un projet est constitué de tâches caractérisées par un coût.

Des salariés participent à tout ou partie de ces tâches entre deux dates déterminées.
Les salariés utilisent des matériels identifiés par un numéro, désignés par un nom, caractérisés par leur type et
la référence du constructeur. Un matériel peut lui-même être composé d'autres matériels.
Activité du client Date fin de projet Numéro du matériel
On donne le dictionnaire des
données suivant : Adresse de la division Fax du client Numéro du client
Fonction du salarié Numéro du projet
Adresse du client
Libellé du projet Numéro du salarié
CA de la division
Nb employés Prénom du salarié
Commission du salarié
Nom de la division Raison sociale
Contact chez le client
Nom de la tâche Référence constructeur
Coût de la tâche Nom du client Rémunération du salarié
Date début Nom du matériel Spécialisation
Date début de projet Nom du salarié Téléphone du client
Date échéance Numéro de la division Thème du projet
65
Date fin Numéro de l'équipe Type de matériel
III]-
III] - Le modèle logique de données (MLD)
C’est une représentation du système tel qu'il sera implémenté dans l'ordinateur. Il est
indépendant d'une plateforme particulière. On l'obtient à partir du
Modèle Conceptuel des Données.
• Relation
• Attributs
• clé
modèle logique peut être représenté pour chaque relation par un schéma :

nom-relation(énumération des attributs)

Par convention on soulignera l'attribut clé de la relation et on disposera l'attribut clé de

la relation en premier dans la liste des attributs. Chaque attribut sera séparé par une ","
EXEMPLE

Considérons la relation client:

Le schéma de la relation client sera noté comme suit :

client(code-cli, nom,prénom) 66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
passage du Modèle Conceptuel des Données au MLD suit des règles bien spécifiques :

Règle 1 : Toute entité devient RELATION dans laquelle :


- les attributs traduisent les propriétés de l'entité
- la clé primaire traduit l'identifiant de l'entité

Règle 2 : Une association de dimension 2 avec cardinalité 1,1 se réécrit :


-Règle 1
- la clé primaire de la relation mère devient propriété de la relation fille (l'attribut
ainsi rajouté s'appelle clé étrangère et se note avec un #)

Règle 3 : Une association de dimension 2 avec cardinalité de plusieurs à plusieurs


devient une relation telle que :
- les attributs de la relation traduisent les propriétés de l'association
- les identifiants de chaque entité constituent à eux deux la clé primaire
- les identifiants sont individuellement clés étrangères (cf règle 2 )

Règle 4 : Une association de dimension supérieur à deux se réécrit selon la rèle 3.

81
- LE MODELE PHYSIQUE (M.P.D)
IV]-
IV]

C'est l'étape qui consiste à implémenter le modèle dans le SGBD, c'est-à-dire


le traduire dans un langage de définition de données.

82