Vous êtes sur la page 1sur 5

I. Fiche Consigne de traitement des Call Drops.

Si la dégradation est localisée sur un seul module :


Reseter le module concerné et vérifier que la situation est stable lors de la remontée de KPI à l’heure
suivante.
Si la situation ne se stabilise pas, bloquer le module et vérifier que la situation est stable lors de la
remontée de KPI à l’heure suivante.
Si le problème disparaît, changer de module ou de slot après une permutation pour confirmation.
Si la dégradation ne disparaît pas après les actions précitées ou est plutôt répartie sur plusieurs
modules du secteur, faire un split de l’indicateur DCR.

 Drops Radio.
Checker les BCCH voisines et vérifier qu’il n’y a pas d’adjacence ou de BCCH co-canal.
Checker ensuite s’il y a une cohérence dans les échanges HO entre la cellule et ses voisines co-canal
(requêtes importantes et proximité apparente entre les cellules).
Demander ensuite une ré-optimisation du plan d’attribution des fréquences dans la zone.
S’il n’y a pas d’adjacence entre les BCCH et que des interférences sont détectées sur la cellule malgré
tout, vérifier que la source des interférences est externe et l’éliminer ensuite.
Checker aussi la couverture dans la zone en vérifiant qu’il n’y a pas trop d’abonnés éloignés.

 Drops Handover.
Télécharger la matrice HO de la cellule incriminée.
Regarder ensuite si des échecs HO élevés sont enregistrés entre 2 voisines et voir la cause de ces HO
Failures.

 Drops BSS
Si les drops BSS sont limités à un secteur, vérifié qu’aucun défaut n’est détecté sur le RA avant de
procéder à une recréation de RSL si aucun défaut matériel n’est remonté.

 Drops BSS Internal Failures.

Voir si les drops BSS sont répartis sur tous les secteurs et checker ensuite les alarmes sur le lien ABIS
(instabilités ou taux d’erreur probables). Voir aussi si une alarme « CLOCK HARDWARE DEGRADED »
sur la carte SUMA n’en est pas la cause réelle.

 Drops BSS Remote TC.

Vérifier que les drops sont répartis sur toutes les BTS du BSC de rattachement de la cellule détectée.
Le cas échéant, effectuer un audit de l’interface A.
Dans le cas contraire, réorienter l’analyse sur les autres composantes du DCR.
II. Fiche consigne de traitement des drops SDCCH
Si la dégradation est localisée sur un seul module :
Reseter le module concerné et vérifier que la situation est stable lors de la remontée de KPI à l’heure
suivante.
Si la situation ne se stabilise pas, vérifier que le module en défaut n’est pas sujet à des drops TCH et à
des Assignment Failures. Locker le module le cas échéant et demander son changement.
Si la dégradation ne concerne que les drops SDCCH, vérifier si SDCCH Duration au niveau du module
est anormal et re-mapper les canaux SDCCH sur les autres modules si possible.
Si la dégradation ne disparaît pas après les actions précitées ou est plutôt répartie sur plusieurs
modules du secteur, splitter les SDCCH Drops.
Dans le cas de SDCCH Drops BSS, checker le lien ABIS (Instabilités et Taux d’erreur).
Dans le cas de SDCCH Drops Radio, checker les brouillages et interférences et mettre un filtre s’il y a
lieu. Bien sur cela suppose que le brouillage n’est pas interne (du à un module du secteur).
Sinon voir la répartition des abonnés (report Timing Advance) et vérifier si elle semble normale.
Il faut aussi checker si une voisine HS ne crée pas un trou de couverture, créant aussi de drops
SDCCH.

III. Fiche consigne de traitement de la congestion SDCCH.

 Congestion injustifiée (Trafic<Ressources) :


Vérifier s’il y a un module down ou HS, ou encore en fonctionnement dormant sur la cellule.
Effectuer ensuite les actions de maintenance classiques (Reset, Lock Unlock, Changement).
Si le défaut est toujours présent, recréer les RSL et la cellule si nécessaire.

 Congestion justifiée (Trafic>Ressources) :


Vérifier si aucune voisine n’est HS.
Si non vérifier qu’il n’y a pas de congestion TCH avant d’ajouter quelques canaux SDCCH à la cellule et
activer le Half Rate.
Si par contre il y a de la congestion TCH, ou si ce rajout de ressources ne suffit pas, vérifier que la
cellule n’est pas sujette à un trafic LU trop important.
Dans le cas où le niveau des LU est correct, revoir l’optimisation BSS dans la zone et déployer un
nouveau site si nécessaire.
Si au contraire on a noté de nombreux LU, procéder à un redécoupage des LAC s’il s’agit d’une cellule
en bordure de LAC.
Dans le cas contraire, il peut s’agir d’un problème ponctuel du par exemple au redémarrage d’un
BSC.
Noter aussi qu’en cas d’urgence, on peut aussi débarrer la 1800 et y ajouter des canaux SDCCH pour
aider la 900 co-localisée.

IV. Fiche consigne de traitement de la congestion TCH.


 Congestion injustifiée (Trafic<Ressources) :
Vérifier s’il y a un module down ou HS, ou encore en fonctionnement dormant sur la cellule.
Effectuer ensuite les actions de maintenance classiques (reset, lock/unlock, changement, vérification
d’une création correcte).
Si le défaut est toujours présent, recréer les RSL et la cellule si nécessaire.

 Congestion justifiée (Trafic>Ressources) :


Vérifier si aucune voisine n’est HS.
Si non activer le Half Rate si ce n’est déjà fait.
Si c’est déjà actif, vérifier que la 1800 fonctionne normalement et prend le trafic qui lui est du.
Si ce n’est pas le cas, effectuer un reset de la 1800 et ensuite rééquilibrer le trafic par un check des
paramètres et une ré-optimisation antennaire si nécessaire.
En cas de fonctionnement normal de la BTS et de toutes ses voisines, envisager une extension de TRX
et une bibandisation s’il n’y a pas encore de 1800.
Retoucher aux paramètres peut parfois conduire à orienter plus de trafic vers une voisine peu
chargée et ainsi soulager la cellule.

V. Fiche consigne de traitement du trafic nul (pour les BTS en service).


Vérifier d’abord qu’il ne s’agit pas d’un site HS, auquel cas il faudrait juste le relever.
Vérifier ensuite que le secteur n’est pas locké. Le délocker le cas échéant.
Pour un unlock impossible, relancer l’OM et le délocker à nouveau. Proposer un changement de
module si cela ne marche toujours pas.
Si le secteur n’est pas locké, vérifier que les modules ne sont pas down et les relancer s’il le faut.
Pour un VSWR ou un RxCable persistant, demander une maintenance sur toute la chaine antennaire.
Pour un module HS, demander le changement.
Si tous les éléments de la BTS semblent fonctionner normalement, checker le paramètrage et
éventuellement si des voisines sont bien déclarées.

VI. Fiche consigne de traitement du GPRS


 Pas de trafic GPRS/EDGE sur l'ensemble du BSC (GPRS_TBF_success=0)
alors qu'il n'y a aucune alarme :
A partir de la vue MFSUSM, si le GSL est à l’état Enable au niveau MFS et Disable niveau BSC,
procéder au Reset de la carte DTC qui gère le GSL. Cette carte correspond au deuxième DTC de
l’Atermux.
Pour les BSC Evolution (BSC MX), si l’état du GSL reste à Enable niveau MFS et Disable niveau BSC
malgré le reset du DTC correspondant au GSL, faire un takeover des cartes OMCP du BSC.
Si par contre le GSL est à l’état Enable niveau MFS et BSC, procéder à un reset de la carte GPU

 Absence de trafic GPRS/EDGE Downlink (GPRS_DL_TBF_success=0) sur


plusieurs cellules du BSC alors que le trafic Uplink passe sur les cellules
en question (GPRS_UL_TBF_success>0) :
Faire un Reset de la carte GPU qui gère le BSC.

 Taux de succès d’établissement TBF faible (GPRS_TBF_success_rate) sur


l’ensemble des cellules du BSC :
Faire un Reset de la carte GPU qui gère le BSC.

 Taux de succès d’établissement TBF faible (GPRS_TBF_success_rate) sur


une cellule
Faire un lock/unlock GPRS de la cellule, un re-synchronise GPRS ou un re-initialise GPRS. Supprimer
tous les RSL de la cellule et les recréer si le problème demeure et tenter un lock/unlock RA et un saut
de BCCH.
Sur la vue RNUSM, faire un click droit sur la cellule et lancer « Show GPRS NSEI » et le noter. Faire de
même avec la commande « Show GPRS BVCI ». Puis à partir du SGSN, faire un reset_bvc du couple
NSEI-BVCI de la cellule.

Vous aimerez peut-être aussi