Vous êtes sur la page 1sur 12

CHAPITRE E2 L’énergie électrique

I- QUELS SONT LES MOYENS DE PRODUIRE DE L’ELECTRICITE ?

1 Les énergies renouvelables.


Pour produire de l’électricité, les énergies renouvelables proviennent de sources inépuisables ou bien de
sources renouvelables à l’échelle de la vie humaine si les ressources sont bien gérées :

2 Les énergies non renouvelables.


On trouve aussi en plus grande quantité des méthodes de production électrique qui utilisent des sources
primaires dont les réserves sont limitées et s’épuisent.

Activité n°1 : classe ces sources en énergie renouvelable ou non renouvelables

Renouvelables Non renouvelables


• Le soleil utilisé par les cellules photovoltaïques
• Le charbon utilisé dans les centrales thermiques
• Le vent utilisé par les éoliennes
• L’eau utilisé par les barrages hydroélectriques
• Le pétrole utilisé dans les centrales thermiques
• Le gaz utilisé dans les centrales thermiques
• Les marées utilisées par l’usine marée motrice
• L’uranium utilisé dans les centrales nucléaires
• Le bois utilisé par les centrales thermiques au bois
• Les plantes pour les bio-carburants

II- LES CHAINES ENERGETIQUES


Le but est de repérer les différentes formes d’énergies présentes dans la centrale et les convertisseurs où les
changements de formes d’énergies s’effectuent.

Formes :

 Energie Mécanique : On distingue l’énergie cinétique (mouvement) de l’énergie potentielle


(pesanteur, de position, etc.).

 Energie Chimique : Energie issue d’une réaction chimique (Combustion (bois, pétrole, ...), pile
électrique, etc.).

 Energie Nucléaire : Réactions nucléaires (centrales à fission (Uranium, Plutonium), réactions


thermonucléaire (Centre du Soleil, Bombe H, Hydrogène).

 Energie Thermique : De l’écart de température, naît un transfert de chaleur entre deux éléments
en contact.

 Energie Electrique : Création d’une tension électrique


Etudions un exemple : L’éolienne
Fonctionnement d'une éolienne
Une éolienne se compose d'un mât pouvant mesurer de 10 à 100 m de haut selon la puissance de la
machine.

Sur le mât est installée une nacelle renfermant un alternateur qui est entraînée par un rotor de 2 ou 3 pales
mesurant entre 5 et 100 m de diamètre. La puissance d'une éolienne terrestre peut aller jusqu'à 3 MW. Elle
varie de 4 à 6 MW pour les éoliennes en mer.

Une éolienne fonctionne uniquement lorsqu'il y a du vent. Elle tourne lorsque la vitesse du vent s'établit
entre 15 et 90 km/h, vitesse au-delà de laquelle l'éolienne s'arrête automatiquement pour des raisons de
sécurité.

Dans la plupart des cas, l'électricité ainsi produite est acheminée par un câble électrique souterrain
jusqu'au poste de livraison EDF. Les éoliennes de forte puissance n'étant pas haubanées, elles nécessitent de
solides fondations.

Chaine énergétique :

E. Cinétique E. Cinétique E. Electrique

Vent Rotor Alternateur

Pertes par E. Thermique (chaleur)

Lien que vous pouvez consulter : https://www.youtube.com/watch?v=6rYizDMkqQE


A vous, maintenant…
Activité n°2 : Chaines énergétiques de différentes centrales électriques

Fonctionnement d'une centrale hydraulique


Liens que vous pouvez consulter :
https://www.pccl.fr/physique_chimie_college_lycee/troisieme/energie/barrage_hydroelectrique.htm avec vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=KcNeHTjDghs
1. Compléter ou recopier dans les rectangles les noms des 4 principaux éléments d’une centrale Hydraulique

4- 1-

3-
2-

2. En vous inspirant de la chaine énergétique de l’éolienne, réaliser, ci-dessous celle de la centrale hydraulique.

Chaine énergétique :
Fonctionnement d'une centrale thermique
Liens que vous pouvez consulter :
http://pccl.fr/physique_chimie_college_lycee/troisieme/electricite/production_tension_alternative_centrale_thermique.htm avec
vidéo https://www.youtube.com/watch?v=82EObQWNMks
https://www.youtube.com/watch?v=bnF8q94T9d8
1. Compléter Recopier dans les rectangles les noms des 4 principaux éléments d’une centrale thermique.

2- 4-

3-
1-

2. En vous inspirant de la chaine énergétique de l’éolienne, réaliser, ci-dessous celle de la centrale thermique

Chaine énergétique :
III- NOTION DE PUISSANCE ET D’ENERGIE
Lorsqu'on fait fonctionner diverses lampes à incandescence normalement, c'est-à-dire sous leur tension
nominale, on s'aperçoit que certaines éclairent mieux que d'autres.

Exemple : Une lampe de projecteur de diapositives (24V) éclaire plus que la lampe d'un lustre dont la tension
est 230V.

La grandeur en relation avec l'éclairement de ces lampes, ce n'est ni la tension, ni l'intensité mais la
puissance électrique notée P.
Cette puissance s'exprime en Watt (symbole W).

La puissance électrique est fournie par le générateur et elle est consommée par le récepteur.

La puissance nominale d'un récepteur est la puissance consommée par l'appareil en fonctionnement
normal. Elle est en général indiquée par le fabricant.

Ordre de grandeur de la puissance des appareils électriques

Puissance Appareils
1mW = 10-3W montre - DEL laser
calculatrices
1W lampe de poche
tube fluorescent
lampe à incandescence
1kW (kilowatt) = 103W appareil électroménager
installation électrique
domestique
1MW (mégawatt) = 106W moteur de TGV
1GW (gigawatt) = 109W centrale électrique
1TW (térawatt) = 1012W
1PW (petawatt) = 1015W futur laser "petawatt" du CEA
IV- RELATION ENTRE PUISSANCE TENSION ET INTENSITE
Activité n°3 : TP Mesures des tensions et intensités aux bornes de lampes différentes :

Branchons différentes lampes (lampe1 : 12V – 3W) (lampe2 : 12V - 6W) aux bornes d'un générateur et réglons la
tension à la valeur nominale U= 12V. Mesurons l'intensité I qui traverse la lampe et sa tension U. Regardons
l’éclairage.

1. Faire un schéma électrique du 2 vidéos sur l’Ampèremètre : http://etab.ac-poitiers.fr/coll-


montage : jules-michelet-angouleme/spip.php?article807 et le
Voltmètre : http://etab.ac-poitiers.fr/coll-jules-michelet-
angouleme/spip.php?article812

2. Compléter Eclairage Tension U Intensité I UxI


(en V) (en A) avec la calculatrice

Lampe 1:
………. ……… …………
12V – 3W
Lampe 2:
………. ……… ………..
12V – 6W

3. Observer :
• Le produit U x I = …………… pour la lampe 1 de ………..W
• Le produit U x I = …………… pour la lampe 2 de ….……W

4. Conclure : La relation liant la puissance P consommée par un appareil électrique traversée par une
intensité I et alimenté par une tension U est :

P : Puissance (en Watt W)


U : Tension (en Volt V)
I : Intensité (en Ampère A)
P= ……………………………………………………………………..

Activité n°4 : Retrouver les autres relations à l’aide du « triangle magique »

I = …………….
P=…x…
U = ……………
A quoi ça sert !
Une des applications de cette relation dans la vie courante est pour un électricien la recherche des protections
électriques les mieux adaptées à l’appareillage électrique étudié.

Il existe deux moyens de protections électriques :

• Le fusible plutôt réservé pour l’électroménager (bouilloire, micro-onde…) ou pour l’automobile

• Le disjoncteur plutôt réservé pour les installations électriques domestiques

Comment ça marche !
Chaque fusible ou disjonteur possède une valeur d’intensité maximum qu’il peut recevoir. Si cette intensité est
dépassée à cause d’un phénomène de sur intensité ( foudre, court-circuit…), le dispositif de sécurité se déclenchera
et protégera l’installation électrique.

Exemple : On voit que sur ce disjoncteur la valeur d’intensité I = 32 A est inscrite.

• Si l’intensité traversant l’installation électrique est inférieure à 32A


(comme par ex I = 28A) alors rien ne se passe.
• Si l’intensité traversant l’installation électrique est supèrieure à 32A
(comme par ex I = 38A) alors le disjoncteur disjoncte et évite un incendie
dans votre installation électrique.

Des animations ou vidéos pour mieux comprendre!


http://pccl.fr/physique_chimie_college_lycee/troisieme/electricite/puissance_coupe_circuit_surintensite.htm

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=zsekbJYFqYs

Activité n°5 Exercice : A la recherche du bon fusible :

1. Quelles informations t'apportent le document ci-contre ?


………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………..

2. À la suite d’une surchauffe, le fusible de la bouilloire est


défectueux. Tu décides de le changer. Tu as à ta disposition, un
fusible 1A, 2A, 8A, 16A. Lequel choisis-tu. Justifie par un calcul.
avec la calculatrice
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………..
V- L’ENERGIE ELECTRIQUE

Relation permettant de calculer l'énergie électrique


Grace à cette vidéo, révisons quelques éléments de la séance précédentes sur la puissance électrique et les
moyens de sécurité, puis découvrons une nouvelle notion importante pour notre vie courante : l’énergie
électrique
Vidéo non sous-titrée : https://www.youtube.com/watch?v=XudThN5HBVc
Nous pouvons donc voir que :
• Un appareil puissant fournit beaucoup d’énergie en peu de temps.
• L’énergie électrique consommée par un appareil est égale au produit de sa puissance P consommée
par la durée t de son fonctionnement
Activité n°6 : Retrouver les autres relations à l’aide du « triangle magique »

P = …………………
E=Pxt
t = ………….………

Unités d'énergie

Il existe deux unités d’énergie

Unité légale d'énergie Unité usuelle d'énergie


(système international) électrique (vie courante)

Le joule (J) Le kilowatt-heure (kWh)


P est exprimée en watt (W) P est exprimée en kilowatt (kW)
t est exprimée en seconde (s) t est exprimée en heure (h)

1 Wh = 3600 J = 3.6kJ
Pour plus d’explications : Vidéo sous-titrée : https://www.youtube.com/watch?v=O77ZvlwCdBE

Mesure de l'énergie
L'énergie consommée par une
installation domestique est mesurée
par un compteur électrique
d'énergie
Activité n°7 : TD Les lampes basses consommations

Pour s’éclairer, il existe 3 types de lampes :

Les lampes basse consommation


Les lampes à incandescence Les lampes à LED
dites fluo compactes
Date puissance

30 juin 2009 ≥ 100 W

31 décembre 2009 ≥ 75 W

30 juin 2010 ≥ 60 W

31 août 2011 ≥ 40 W

30 décembre 2012 ≥ 25 W

Date de fin de vente en Europe

Puissance (watt) 75W Puissance (watt) 16W Puissance (watt) 8.5W


Quantité de lumière (lumen) 960 l Quantité de lumière (lumen) 950 l Quantité de lumière (lumen) 950 l
Longévité 1000 heures Longévité 6000 heures Longévité 25000 heures
Prix : 1-3 € Prix : 2-5 € Prix : 5-20 €

1. Quelle est la lampe qui consomme le moins d’énergie ? Comment peut-on rapidement savoir que c’est elle ?
2. Comparer la puissance de chacune des lampes et la quantité de lumière qu’elles émettent. Que peut-on en
dire ?
3. Citer un autre avantage de la lampe LED par rapport aux 2 autres ? un inconvénient ?
4. Paul a l’habitude de laisser allumer pendant 2 heures par jour la lampe à incandescence de sa chambre.
a. Calculer l’énergie électrique, en kWh, transformée par une lampe à incandescence pendant une année.
b. Calculer l’énergie électrique, en kWh, transformée par une lampe LED pendant une année.
c. En déduire le coût de l’économie réalisée si Paul remplace sa lampe à incandescence par une lampe LED. (Le
prix du kilowattheure heure pleine est de 0,156 €)
Activité n°8 : TD Consommation énergétique des appareils électroménagers.
Les appareils électroménagers améliorent notre qualité de vie mais alourdissent notre facture
énergétique. EDF nous facture l’énergie électrique qui a été consommée.
DOC 1 Puissance de quelques appareils ménagers DOC 2 Répartition de la consommation annuelle d’énergie dans une
installation domestique (hormis les appareils de chauffage)

DOC 3 Etiquette énergie d’un congélateur DOC 4 Etiquette énergie d’un lave-vaisselle

0,8

420

261L

1. Donner la puissance électrique d’un congélateur et d’un lave-vaisselle. Doc 1


2. Quelle est l’énergie électrique consommée sur une année par un congélateur ? Doc 3
3. Quelle est l’énergie électrique consommée sur un an par un lave-vaisselle (pour une famille faisant tourner
une fois par jour le lave-vaisselle) ? Doc 4 avec un calcul
4. Le congélateur a une puissance plus faible que le lave-vaisselle. Cependant, sur un an, le congélateur
consomme plus d’énergie. Quelle est, en %, la différence de consommation ? Expliquer. Doc2
5. Donner quelques conseils simples pour limiter la consommation d’énergie d’un congélateur et d’un lave-
vaisselle. Voir Vidéo ou animation flash avec texte
http://www.cea.fr/multimedia/Pages/animations/energies/energie-et-economies-d-energie.aspx
Je veux m’entrainer pour le brevet !
Durée : 30 min
Toute réponse, même incomplète, montrant la démarche de recherche sera prise en compte

Énergie et vie quotidienne


Pour chauffer de l’eau, on peut utiliser différents appareils : un thermoplongeur, un réchaud à gaz,
un réchaud électrique, un réchaud à alcool.

Document : plaques signalétiques de deux appareils électriques

Question 1 : Donner la valeur de la puissance électrique du thermoplongeur. Justifier la réponse.

Question 2 : On utilise le thermoplongeur pour chauffer de l’eau pendant deux minutes. Calculer
en joules l’énergie électrique consommée par le thermoplongeur.
Question 3 : Les quatre appareils sont des convertisseurs d’énergie. Compléter les pointillés pour
décrire la conversion d’énergie effectuée par le thermoplongeur. Faire de même pour le réchaud
à alcool.

Question 4 : On souhaite comparer expérimentalement l’efficacité du réchaud à gaz et celle du


réchaud électrique pour chauffer de l’eau. Pour cela, il faut se placer dans des conditions
expérimentales bien choisies. Parmi les propositions suivantes, identifier celles qui satisfont aux
conditions expérimentales à privilégier. (Entourer la bonne réponse).

La quantité d’eau à chauffer :


• doit être identique pour les deux réchauds.
• peut être différente.

La température initiale de l’eau à chauffer :


• doit être identique pour les deux réchauds.
• peut être différente.

La prise en compte de la durée du chauffage :


• est nécessaire.
• n’est pas nécessaire.

Le récipient contenant de l’eau :


• doit être le même pour les deux réchauds.
• peut être différent.

Question 5 : Rédiger un protocole expérimental permettant de comparer l’efficacité d’un réchaud à


gaz et d’un réchaud électrique. On pourra s’aider d’un schéma légendé.

Vous aimerez peut-être aussi