Vous êtes sur la page 1sur 2

Introduction

Le Japon a connu un essor économique considérable après la seconde guerre mondiale,


appliquant des méthodes de management inédites. Le Japon, malgré sa modeste taille, son
manque de ressources et sa faible population comparativement à des géants voisins, domine
l'espace économique de l'Asie-Pacifique. Le Japon est ainsi devenu une puissance industrielle
majeure dans le monde. Il se situe aux premiers rangs mondiaux pour la production
d'automobiles, d'acier, de magnétoscopes ou de télévisions. Malgré la crise économique et
financière qui a touché le pays et la zone Asie-Pacifique dans les années. En effet, sa maitrise
technique assurée par ses grandes entreprises ainsi que sa force financière lui confèrent un
pouvoir économique de premier plan.
Pour comprendre le Japon aujourd'hui, sa façon de penser et d'assurer les prises de décision, il
faut tout d'abord comprendre ce qu'était hier et ce qu'a été son évolution. Afin de tracer ces
voies, On tentera au premier lieu d’expliquer comment le management japonais a évolué dans
culture des entreprises japonaise, quels sont les fondements, les apports du système du
management japonais d’autant plus dans la deuxième partie les facteurs clés de succès et
certaines limites que nous exposerons, par la suite nous allons voir tout en ensemble qu’est-ce
que le toyotisme, par ailleurs une présentation de l’entreprise Toyota, ses principes et enfin
une application théorique de la méthode Ohno.

Les facteurs clés de succès


Un facteur clé de succès (FCS) est un élément à caractère commercial ou technologique que
l’entreprise doit maîtriser pour réussir dans une activité. Parmi les facteur clés de succès de
management japonais on constate d’abord :
1.Les ressources humaines
Il se présente comme une source de richesse, d’ailleurs le processus de recrutement assure de
la conformité des employés à la culture d'entreprise, grâce au système de compensation
salariale qui relie aux performances de l'entreprise notamment la formation continue aux
employés. En effet, le processus de décision qui favorise la participation des employés du
management il permet à l'entreprise d'examiner un plus grand nombre d'alternatives et de
réduire le temps d'implantation d'une directive.
2 Recherche et développement
Les Japonais savent l'importance des avancées technologiques pour l'économie de leur pays,
Aujourd'hui encore, l'équivalent de 3 à 3,5% du produit intérieur brut (PIB) japonais est
investi chaque année en R&D, dont les trois quarts proviennent du secteur privé.
3. Esprit de groupe
Au Japon, donne de l'importance au "nous", au groupe, notamment Le collectivisme et
l'importance de la hiérarchie, l'esprit de groupe dominant dans les entreprises japonaises
n'empêche pas la hiérarchie d'être respectée et d'occuper une place prédominante. En effet,
l'âge dans les entreprises japonaises indique donc le niveau auquel l'employé est arrivé, ils
respectent donc le cadre hiérarchique où leurs supérieurs sont plus âgés et plus expérimentés
qu'eux-mêmes.
Présentation de Toyota
Toyota, ou plus exactement, Toyota Motor Corporation, est un constructeur automobile
japonais dont le siège social se situe dans la ville de Toyota. Le nom de la marque vient du
nom de la famille Toyoda, il a été fondé en 1937 par Kiichiro Toyoda baptisé le Roi des
inventeurs. A l’origine, Toyota était une entreprise textile, spécialisée dans la soie, mais à
cause de la guerre, le groupe s’est reconverti dans l’armement, puis dans l’automobile.
Depuis 2008, Toyota s’est imposée comme le leader mondial des ventes automobiles et
réalisait même en 2012 un chiffre d’affaires de 265.7 milliards de dollars, mettant à la traîne
Volkswagen et General Motors. En 2013, le groupe était également leader en termes de
nombres de véhicules produits (9.98 millions)., il est en 2017 le premier constructeur
automobile mondiale pour les performances financières. Toyota est à l'origine d'un système
de production original, notamment le judoka, kanban, le système de production de Toyota,
qui a donné naissance au toyotisme.

Définition du toyotisme
Le toyotisme est appliqué ensuite chez Toyota où il est rebaptisé système de production de
Toyota (SPT). Avant tout Le toyotisme est une méthode de management de la production
créé en 1962 par l'ingénieur japonais Taïchi Ono et le fondateur de Toyota, Saki chi Toyoda
Après la défaite face aux Américains lors de la Seconde Guerre mondiale, les Japonais
souhaitent relancer leur économie. En effet, Le toyotisme est défini comme étant une forme
d'organisation du travail qui consiste à réduire les coûts de production, éviter la
surproduction, diminuer les délais et produire de la meilleure qualité possible.