Vous êtes sur la page 1sur 16

Environnement et Développement Durable

Chapitre 01

Introduction à la notion de l’environnement

1.1. Définition de l’environnement :

L’environnement est défini comme étant « l’ensemble des

éléments qui entourent un individu ou une espèce et dont certains

contribuent directement à subvenir à ses besoins ». D’une façon plus

générale, l’environnement est considéré comme l’ensemble des

facteurs qui ont une influence sur le milieu des êtres humains. Il est

à noter que, la notion de l’environnement est aussi liée à la protection

des milieux naturels ainsi que l’aménagement des territoires.

Une autre définition de l’environnement de l'homme, annoncée dans la

conférence de Stockholm sur l'environnement humain en 1972 est «

l'ensemble des rapports parfois de nature conflictuelle qu'il

entretient avec le milieu dans lequel il vit et qui nécessite des

arbitrages au niveau de la société ».

1.1.1. Définition juridique :

La loi n° 03-10 du 19 juillet 2003, définit l’environnement

comme suit : « les ressources naturelles abiotiques et biotiques telles

que l’air, l’atmosphère, l’eau, le sol et le sous-sol, la faune et la flore y

compris le patrimoine génétique, les interactions entre lesdites

1
Environnement et Développement Durable

ressources ainsi que les sites, les paysages et les monuments

naturels. »

1.2. Composantes de l’environnement :

le monde qui nous entoure constitue notre environnement. Il

comprend le vivant et le non vivant. Dans la première

catégorie s’affichent les êtres vivants qui regroupent l’ensemble des

animaux. Tandis que dans le deuxième ensemble figurent les autres

composantes naturelles de la planète terre telles que ; l’atmosphère,

l’eau, l’air,les roches, les végétaux……

Terre Eau

Air Végétal

Figure 1.1 : composantes naturelles (non vivant) de l’environnement

2
Environnement et Développement Durable

1.3. Impacts de l’homme sur l’environnement :

Les changements affectant l’environnement sont dus

essentiellement aux activités de l’homme ainsi que son mode et

comportement de vie quotidienne. Ces activités peuvent provoquer

des impacts néfastes et d’autres bénéfiques sur l’environnement.

1.3.1. Effets néfastes :

L’ensemble des effets néfastes qui peuvent être induits par l’homme

sur l’environnement se résume dans les points suivants :

➢ Modification considérable du paysage de la nature suite à

l’extension des villes afin d’héberger la population mondiale qui

ne cesse pas d’augmenter.

➢ Pollution atmosphérique induite par l’exploitation massive des

moyens de transport.

➢ Rejet abusif des déchets ménagers.

➢ L’extraction minière (sable , roche, granulat….) participe

fortement à la destruction des milieux environnants.

➢ La déforestation influe lourdement sur l’équilibre des milieux

naturels en contribuant à la disparition d’espèces animales et

végétales.

➢ Les déchets industriels (gazeux, solides et liquides) présentent

un vrai problème environnemental suite à leur participation

directes à la pollution d’eau et d’air.

3
Environnement et Développement Durable

➢ La pêche intensive et non administrée joue un grand rôle dans la

disparition de certaines espèces marines.

1.3.2. Effets bénéfiques et avantageux

D’une autre optique, l’homme a des effets avantageux et

favorables sur l’environnement. Ce constat est prouvé par, la mise en

place d’une législation en faveur de la préservation de

l’environnement dans la majorité des pays du monde. Afin de mieux

illustrer cet impact positif de l’homme, il est utile d’énumérer les

points suivants ;

➢ Le recyclage des déchets ménagers et industriel dans des

incinérateurs afin de valoriser et récupérer la matière

première (plastique, verre, papier….).

➢ L’épuration des eaux usées permet de récupérer les résidus et

d’en faire du biocombustible.

➢ La protection des forêts contre la déforestation et

désertification.

➢ La création des parcs nationaux et des réserves protégées.

➢ La réglementation de la chasse et de la pêche.

4
Environnement et Développement Durable

Chapitre 02

Notion du développement durable

2.1. Définition :
Il est claire que, le développement durable vient du

rapprochement de deux termes ; développement et durable. On

entend par développement, l’amélioration des performances (sociales,

économiques, culturelles….) d’une société donnée. Le terme durable,

caractérise la continuité et la stabilité dans la durée, alors la

combinaison des deux termes donne naissance à la définition suivante

du développement durable ; « le développement durable est un mode

d’organisation de la société pour répondre plus efficacement possible

aux besoin du présent sans compromettre la capacité des générations

future de répondre aux leurs »

2.2. Les fondements du développement durable :


Le souci fondamental du développement durable réside dans sa

possibilité de créer un modèle capable d’intégrer à la fois, l’économie,

la société et l’environnement . de ce fait, le développement durable

(DD) repose sur les trois dimensions suivantes :

Dimension environnementale : les activités humaines doivent

préserver, améliorer et valoriser l’environnement et les

ressources naturelles à long terme.

5
Environnement et Développement Durable

Dimension sociale : cette dimension vise à garantir un accès de

tous les membres de la société aux ressources et services de

base (éducation, nourriture, santé, transport…..) afin de

répondre à leurs besoins, réduire les inégalités et renforcer la

cohésion sociale.

Dimension économique : elle a pour but d’instaurer un mode de

gestion économique capable de diminuer la pauvreté et de

garantir l’emploi du grand nombre de citoyens à travers une

économie durable sans préjudices pour l’homme ou pour

l’environnement.

la figure (2.1) représente le schéma le plus répandu dans l’illustration

du lien existant entre les trois dimension d’un développement durable

Figure 2.1 : Illustration de l’interaction entre les dimensions du


développement durable

6
Environnement et Développement Durable

A travers les trois cercles entremêlés, il ressort que

l’interaction entre les trois dimensions induit une durabilité. De plus,

il est à noter que, l’interaction entre la dimension sociale et celle

économique assure l’équitabilité. De même, la viabilité est le fruit de

l’interaction entre la dimension économique et environnementale. Le

vivable n’est que le résultat attendu de l’interaction des deux

dimensions ; environnementale et sociale

2.3. Les principes fondamentaux d’un développement

durable :
Pour que le développement durable atteint ses objectifs, il s’appuie

sur quatre principes fondamentaux :

Principe de solidarité : ce principe affiche l’engagement entre

les peuples ainsi que les générations à partager équitablement

les ressources de la planète.

Principe de précaution : Il plus que nécessaire qu’une

précaution doit être prise dans les décisions afin d’éviter toute

catastrophe qui peut engendrer des risques sur la santé ou

l’environnement.

Principe de participation : le développement durable exige la

participation de l’ensemble d’intervenants sociaux, politiques,

économiques et scientifiques pour la réussite du processus de

développement durable.

7
Environnement et Développement Durable

Principe de responsabilité : l’engagement responsable de

chaque individu dans la société exige qu’il doit assumer sa

responsabilité vis à vis à son comportement au sein de son

groupe. de chacun, citoyen, industriel ou agriculteur.

2.4. Objectifs du développement durable :

Les objectifs de développement durable tracent de manière

explicite la démarche à entreprendre afin de parvenir à une qualité

de vie meilleure et plus durable pour tous. Ils répondent aux

questions liées à la pauvreté, aux inégalités, au changement

climatique, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la

paix et à la justice. Au cœur de l’agenda 2030, 17 objectifs de

développement durable ont été fixés comme énuméré ci dessous ;

8
Environnement et Développement Durable

9
Environnement et Développement Durable

Chapitre 03

Environnement et Ressources naturelles

3.1.Ressources naturelles :

3.1.1. Eau:

L’eau est la substance qui représente la major partie de notre

planète terre (plus de 70%). Elle se trouve dans la nature sous les

différentes formes suivantes ;

▪ Eaux souterraines (nappes)

▪ Eaux de surface (rivières…).

▪ Les mers et océans.

Il est à souligner que, l’eau potable ne représente que 1% de la

quantité totale disponible sur terre, le reste est salée. La répartition

du taux d’utilisation relatif à chaque secteur s’affiche comme suit :

• Environ 20% utilisée dans le domaine industriel.

• 70% est utilisée dans l’agriculture et l’irrigation.

• De 7 à 10% est à usage domestique.

3.1.2. Air :

10
Environnement et Développement Durable

Le terme « air » désigne un fluide gazeux incolore,inodore et

invisible qui constitue la couche atmosphérique de notre planète

terre. l’air est indispensable pour tous les processus qui rentrent

dans le développement et le maintien de vie sur terre car il est à la

base de la respiration de l’ensemble des organismes vivants. Dans le

tableau ci-dessous figure la composition de l’air sec non pollué.

3.1.3. Sol :

Le sol est la couche superficielle de la croûte terrestre. Il

constitue le support naturel de la vie animale et végétale. Abritant

plus de 80% de la biomasse vivant sur terre, il représente un milieu

11
Environnement et Développement Durable

dynamique et vivant qui participe aussi au cycle de l'eau. Dans le

tableau ci-dessous est illustrée l’occupation des terres émergées en

pourcentage par rapport à la superficie totale de la terre.

3.1.4. Les minerais

Un minéral est une substance inorganique solide qui se

présente sous forme de cristal ou solide cristallin dans les

profondeurs de la terre. les réserves mondiales en matière de

minerais sont mentionnées dans le tableau ci-dessous.

12
Environnement et Développement Durable

3.2. Sources d’énergie

Les sources d’énergie peuvent être « primaires » lorsque elles

sont issues d’un mécanisme naturel sans aucune transformation. Elles

sont dites « secondaires » quand elles subissent des transformations

avant qu’elles soient utilisées. Ces sources d’énergie sont classées en

deux grandes familles, les sources d’énergie renouvelables et les

sources d’énergie non renouvelables.

3.2.1. Sources d’énergie renouvelables :

L’énergie est qualifiée de renouvelable si elle est inépuisable, non

polluante et disponible en grande quantité. Il existe cinq

grands types d'énergies renouvelables : l'énergie solaire, l'énergie

éolienne, l'énergie hydraulique, la biomasse et la géothermie.

3.2.1.1. Énergie solaire :

Ce type d’énergie est tiré du rayonnement solaire provenant du soleil

en traversant la couche atmosphérique qui entoure notre planète

terrestre. Cette énergie largement disponible est exploitée après sa

conversion moyennant des mécanismes de conversion d’énergie tels

que ; les panneaux photovoltaïques, concentrateurs solaires, chauffe-

eau solaires, miroirs de Fresnel.

13
Environnement et Développement Durable

3.2.1.2. Énergie éolienne :

Cette énergie est issue de l’exploitation de l’énergie cinétique

des vents. La conversion d’énergie est assurée par les éoliennes qui

peuvent générer selon le besoin, une puissance électrique ou

mécanique. L’utilisation de la technique des éoliennes s’avère très

écologique mais un peu coûteuse.

Le rendement d’une éolienne est lié à la position géographique de son

site d’emplacement. Les sites les plus favorables sont ceux qui sont

situés aux sommets des montagnes, au bord de la mer ou au milieu

des océans.

3.2.1.3. Énergie hydraulique :

L’énergie cinétique des jets d’eau sont à l’origine de ce type

d’énergie. Elle est classée en premier rang sur l’échelle des sources

de production d’électricité à travers le monde. Les mécanismes de

conversion d’énergie cinétique des chutes d’eau en énergie mécanique

sont les turbines hydrauliques qui assurent par le biais d’un rotor

assemblé à une génératrice de courant, la production de l’énergie

électrique.

3.2.1.4. Énergie géothermique :

La géothermie est une énergie renouvelable qui provient de

l'extraction de l'énergie calorifique contenue dans le sol. Cette

chaleur peut être exploitée pour le chauffage ainsi que pour

production d'électricité. Ce type d’énergie dépend étroitement de

14
Environnement et Développement Durable

la profondeur à laquelle elle est extraite. On parle de la géothermie

profonde lorsque la profondeur est autour des 2500 mètres et une

température allant de 100°c à 350°C. La géothermie moyenne

exploite l’eau chaude (30 à 160°C) qui se situe dans

les gisements d'eau notamment alimentant les réseaux de chauffage

urbains.

3.2.1.5. Énergie de la biomasse :

La production de l’énergie à partir de la biomasse, repose sur un

ensemble de processus techniques utilisant les matières végétales et

organiques afin de produire de l’énergie. Ces biomasses sont qualifiés

de produits énergétiques qui peuvent être utilisés comme

combustible. La biomasse se présente sous différentes formes,elle

peut être sous forme de bois produit à partir de forêts,de déchets

agricoles, de déchets des eaux usées ou de l’industrie.

3.2.2. Sources d’énergie non renouvelables :

A l’inverse des énergies renouvelables, cette catégorie d’énergie est

épuisable et polluante. Elles sont les plus exploités à l’échelle

mondiale avec un taux qui dépasse les 80%. Dans cette famille

d’énergie s’affichent ; les énergies fossiles et l’énergie nucléaire.

15
Environnement et Développement Durable

3.2.2.1. Énergie fossile :

On appelle énergie fossile toute énergie issue de la combustion d’un

combustible riche en carbone. les ressources fossiles

conventionnelles les plus exploitées sont :

• Le charbon.

• Le pétrole.

• Le gaz naturel

3.2.2.2. Énergie nucléaire :

L’énergie nucléaire est produite dans des réacteurs nucléaires à

travers une réaction en chaîne de l’uranium. Cette réaction

exothermique libère une quantité de chaleur très importante. Les

applications de ce type d’énergie sont très multiples ;

• Production d’énergie électrique.

• Propulsion navale et aérienne.

• Utilisation comme arme de destruction massive.

16

Vous aimerez peut-être aussi