Vous êtes sur la page 1sur 4

Cours

Urbanisme/Transports
3ème Année Génie Civil
Ecole Nationale Supérieure Polytechnique
Année : 2013-2014
Intervenant : M.ETOUNDI TSALA Louis Freddy

Annexe

Quels métiers sont en corrélation avec notre thématique?

1-Urbaniste : Aménageur de la ville/espace urbain. Son rôle est de planifier l’agencement des
activités humaines sur les territoires en vue de réaliser un développement et un aménagement durable
des villes. http://fr.wikepedia.org/wiki/Urbaniste

Spécificité du métier

- L’analyse et la prospective territoriale


Il s’agit ici de connaître les territoires et de mettre en œuvre des orientations stratégiques. Ici
homme d’études et homme de l’art, l’urbaniste se doit d’observer, de se projeter, de
spatialiser ses projets, d’élaborer les politiques urbaines.

 Compétences : savoir analyser des évolutions des espaces, savoir créer des bases de données,
savoir simuler des évolutions, savoir faire de la prospective, savoir produire des études, savoir
spatialiser un projet, savoir représenter,…
 Produits : un état des lieux, une étude d’impact, une synthèse, une base de données, un
diagnostic territorial, un document de planification, un document de programmation,…

- La conception urbaine
Il s’agit ici de localiser et d’agencer les fonctions urbaines. La programmation urbaine va
dimensionner les activités et définir les espaces destinés à les recevoir. L’aspect réglementaire
et pragmatique de ce domaine est important.

 Compétences : savoir traduire des objectifs, savoir quantifier, savoir conseiller, savoir
articuler, savoir concevoir des projets d’urbanisme,
 Produits : une étude de programmation urbaine, une étude de faisabilité, un plan d’urbanisme,
un suivi de maîtrise d’œuvre,…

- La production d’opérations
Il s’agit ici de compétences relatives à la mise en œuvre et à la conduite d’opérations urbaines
et d’aménagement. À travers le remembrement foncier, l’aménagement des réseaux, la
commercialisation des espaces à bâtir, ce domaine d’action va permettre le passage à l’acte
d’urbanisation en lui-même.

 Compétences : savoir faire le lien entre stratégie et action, savoir créer et mener une
opération, savoir gérer de nombreuses informations, savoir définir un plan d’action,…
 Produits : un pilotage d’opération,…

- La gestion territoriale
Il s’agit ici d’un domaine proche du management urbain. Gérer l’espace urbain au quotidien
et sa nécessaire adaptation. La question du droit des sols ainsi que de la politique de la ville
sont ici particulièrement appelées.
 Compétences : savoir faire le lien entre stratégie et action, savoir traiter de multiples
informations, savoir résoudre les problèmes de concrétisation des projets, savoir inscrire ses
actions dans la durée, savoir assurer un suivi des politiques publiques,…
 Produits : une note, un avis, une instruction, un centre de ressources, un dispositif
d’information,…

Domaines partagés avec d’autres professions


- La coordination et la conduite de projets territoriaux
Ici croisée avec d’autres professions œuvrant sur le cadre de vie, l’urbaniste est amené à
coordonner, animer, et « manager » les projets de territoire.

 Compétences : savoir proposer des méthodologies de projets, savoir manager des réflexions
collectives, savoir coordonner et mettre en relation, savoir diffuser l’information, savoir
comprendre les logiques de pouvoir,…
 Produits : un organigramme, des ateliers, une mission, des équipes, des groupes de travail, un
planning, des dispositifs de validation des décisions,…

- L’animation de projets territoriaux


L’urbaniste est appelé ici à savoir manier les techniques relatives à la communication et la
promotion du projet urbain, mais aussi les domaines émergents et majeurs de la concertation
et de la participation en amont du projet.
 Compétences : savoir identifier les stratégies, savoir faire adhérer, savoir organiser une
concertation, savoir mobiliser les populations, savoir maîtriser la prise de parole,…
 Produits : une communication, un journal, une plaquette, un site Internet, une commission
extra municipale, un conseil de quartier, une réunion publique, une visite, un événement,…

http://fr.wikepedia.org/wiki/Urbaniste

2-Architecte :

Dans son acception classique, l'architecte est le créateur artistique et technique d'un bâtiment, ayant
pour mission d'en concevoir la structure, d'organiser l'agencement des espaces, et éventuellement de
conduire la réalisation d'œuvres architecturales. Professionnel de haut niveau d'étude, il doit avoir des
connaissances très larges et s'appuie éventuellement sur des ingénieurs spécialistes pour spécifier les
détails de la réalisation. Bref, concepteur artistique de bâtiments et contrôle de leur mise en œuvre.
Métiers assimilés : architecte-urbaniste, architecte paysagiste, architecte d’intérieur…
Le travail de l'architecte réalisant un bâtiment est précisé dans le contrat d'architecte qui décrit sa
« mission ». Celle-ci comprend tout ou partie des 3 phases successives suivantes :
1. la conception ou la phase esquisse, comprend la création générale du bâtiment : forme,
disposition, principe constructif. Elle se traduit par des dessins, des modèles informatiques ou
des maquettes.
2. la phase des études (Avant Projet Sommaire et ensuite Avant Projet Définitif) qui comprend
les calculs (fondations, etc.), les études techniques (passage des conduites d'eau, disposition
des ascenseurs, etc.), l'optimisation de la consommation d'énergie, la durabilité, etc. Ces
études sont fréquemment réalisées avec le concours d'ingénieurs spécialisés dans un domaine
précis, l'architecte jouant dans ce cas le rôle de "chef d'orchestre." Elles se traduisent par des
nomenclatures techniques (désignés "les descriptifs") et des plans techniques qui sont des
dessins très précis.
2
3. la direction de l'exécution ou l'élaboration de dossier d'exécution, L'architecte organise un
appel d'offres pour permettre aux entreprises de travaux d'établir des devis correspondants aux
travaux tels que prévus par les descriptifs et les plans. Le client choisit les entreprises
réalisatrices et passe un contrat avec chacune d'elles. Enfin, l'architecte dirigera le chantier et
coordonnera l'intervention des entreprises réalisatrices de manière à ce que le bâtiment
construit réponde aux attentes du client. http://fr.wikipedia.org/wiki/Architecte

3-Ingénieur du génie urbain (ingénieur de systèmes urbains) :

Les « systèmes urbains » ont pour finalité de fournir aux acteurs de l’urbain (ville), des ingénieurs
capables d’intervenir à différentes échelles (du territoire au bâtiment), afin de répondre aux
problèmes complexes induits par la gestion et le développement des bâtiments et des villes et par leur
insertion dans le territoire. Outre les méthodes de l’ingénieur, la formation insiste sur la
compréhension des phénomènes spécifiquement urbains à travers la maîtrise des technologies de
l’information (base de données, SIG, etc…) et de simulations (visualisation, phénomènes physiques,
modélisation).
Au vu de ce qui précède et à la lecture du rapport MARTINAND Claude (1986), le génie urbain
s’appréhende alors comme « l’art de concevoir, de réaliser et de gérer les réseaux techniques
urbains ».

4-Economiste de transport :

L’économiste de transport analyse la problématique des déplacements aux plans économique


(microéconomie et macroéconomie), social et financier. Il est responsable de la planification des
transports (élaboration et suivi du Plan de Déplacements Urbains d’une ville…). Moyens utilisés
pour l’élaborer : enquêtes mobilité et/ou Origine-Destination, enquêtes trafic (comptages automatique
et manuel).

5-Ingénieur de génie civil :

Le génie civil représente l'ensemble des techniques concernant les constructions civiles. Les
ingénieurs civils ou ingénieurs en génie civil s’occupent de la conception, de la réalisation, de
l’exploitation et de la réhabilitation d’ouvrages de construction et d’infrastructures dont ils assurent la
gestion afin de répondre aux besoins de la société, tout en assurant la sécurité du public et la
protection de l’environnement. Très variées, leurs réalisations se répartissent principalement dans
cinq grands domaines d’intervention: structures, géotechnique, hydraulique, transport, et
environnement.

Le domaine d'application du génie civil est très vaste ; il englobe les travaux publics et le bâtiment.
Il comprend notamment :

 le gros œuvre en général, quel que soit le type de construction ou de bâtiment, comme les
gratte-ciel, etc.
o Nous pouvons décomposer ce domaine en deux catégories bien distinctes : le
dimensionnement d'une structure nouvelle et la réhabilitation d'une structure existante
appelé aussi conservation d'ouvrages existants (expertise et/ou projet d'intervention).
 les constructions industrielles : usines, entrepôts, réservoirs, etc.
 les infrastructures de transport : routes, voies ferrées, ouvrages d'art, canaux, ports, tunnels,
etc.
 les constructions hydrauliques : barrages, digues, jetées, etc.

3
 les infrastructures urbaines : aqueducs, égouts, etc.

6-Topographe :

La topographie (du grec topos = lieu et graphein = dessiner) est la science qui permet la mesure, puis
la représentation sur un plan ou une carte des formes et détails visibles sur le terrain, qu’ils soient
naturels (notamment le relief et l’hydrographie) ou artificiels (comme les bâtiments, les routes, etc..).
Son objectif est de déterminer la position et l’altitude de n’importe quel point situé dans une zone
donnée, qu’elle soit de la taille d’un continent, d’un pays, d’un champ ou d’un corps de rue.
Disciplines associées : la géodésie, la cartographie…

7-Ingénieur Géomaticien :

Gestionnaire des données urbaines/banque de données urbaines, on parle encore de système


d’information géographique appliqué à l’aménagement du territoire.

Vous aimerez peut-être aussi