Vous êtes sur la page 1sur 3

Obobogo Ntouessong

Ahala

Centre Administratif

Nsimeyong
Efoulan

Etoa

Melen

Nsam Mvolyé
Ngoa-Ekellé

Questions
1- Quelle est la commune de rattachement de l’ENSPY ?
2- Quelle sont les règles d’urbanisme applicables dans la commune de Yaoundé III ?
3- Quelles sont les limites territoriales de la commune de Yaoundé III ?
4- Quelles sont les infrastructures et équipements urbains de la ville de Yaoundé III ? On
distinguera les infrastructures et équipements primaires, secondaires et tertiaires.
5- Quelles sont les activités économiques structurales et dominantes dans
l’arrondissement et qu’elles sont les infrastructures qui les soutiennent ?
6- Quels sont les problèmes majeurs de l’habitat et des transports que vous descellés dans
la commune et quelles sont les solutions que vous préconisez ?
Réponses
1- Yaoundé III
2- Règles
3- Limites : Il englobe l’ensemble du quartier Administratif (les ministères), l’Assemblée
Nationale, le Quartier Général de l’armée Camerounaise, l’Université de Yaoundé I à
Ngoa Ekellé, les quartiers résidentiels du Lac et de la Vallée de la mort (célèbre à
l’époque de l’indépendance par les homicides régulièrement perpétrées), l’Ambassade
de France, la Cité Universitaire, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU), des
quartiers populeux (Obili, Efoulan, Nsimeyong) et des quartiers criminogènes
(Bonamoussadi, Nsam et Obobogo).
4- Infrastructures
5- L’activité économique de l’arrondissement est basée sur le secteur commercial et
industriel. Il est le fait des bars, des magasins de commerce général, des quincailleries,
des pharmacies, des hôtels, des restaurants, des cabinets téléphoniques. On observe
aussi une industrie brassicole (la SOFAVIN) et une industrie de transformation des
matières plastiques (plastitex) à Nsam. La société Camerounaise des Dépôts Pétroliers
(SCDP) et la Société de Développement et d’Exploitation des Productions Animales
(SODEPA).
Equipements administratifs
Dans la commune d’arrondissement de Yaoundé 3, il existe 54 équipements administratifs à
savoir : 36 équipements de niveau national (ministères, programmes, projets, etc.), 8
équipements de niveau régional, 6 équipements de niveau départemental et 4 équipements de
niveau communal.
Equipements de sécurité et de défense
La sécurité publique de la commune d’arrondissement de Yaoundé 3 est assurée par les forces
de la Gendarmerie Nationale et de la Sureté Nationale. Les forces de la Gendarmerie
Nationale sont représentées par le secrétariat d’Etat à la Défense situé au quartier de Lac
(centre administratif), la première région de gendarmerie nationale au quartier général (centre
administratif), la Légion du centre au centre administratif, la brigade du quartier général
(centre administratif), la brigade de Mekoumbou dans la zone périurbaine, la brigade
d’Efoulan ( au carrefour Efoulan), la briagde de Melen (à côté du Lycée de Ngoa-Ekélé), la
brigade de recherche d’Efoulan, la compagnie au quartier Efoulan et la brigade de recherche
du Lac (centre administratif).
Equipements d’Infrastructures
Réseau routier
Le réseau viaire de la commune d’arrondissement de Yaoundé est estimé à 397,29 km dont
69,57 sont revêtus. La SIG de la CUY propose une classification du réseau routier, qui
distingue :
 Les routes nationales (portions urbaines des routes nationales), longues de 12.81 km ;
 Un réseau de 44,16 km de voies primaires ;
 Un réseau de 353.04 km de routes non hiérarchisées.
Le réseau de routes nationales et primaires constitue dans cette classification 11.13 % de
réseau total, tandis que les réseaux de routes secondaires et tertiaires ne sont pas distingués.
Trottoirs et les accotements
On dénombre seulement quelques chaussées, notamment des routes nationales et primaires
qui sont équipées de trottoirs ayant en moyenne 1 mètre de largeur. Les revêtements des
trottoirs et les terres pleins, lorsqu’ils existent sont le plus souvent détériorés et comportent
des nids de poules.
Réseau et les équipements de télécommunication
La CAY 3 bénéficie de l’offre des services des quatre grands opérateurs du réseau national de
télécommunication à savoir : CAMTEL, ORANGE, MTN et NEXTEL.
Réseau de drainage des eaux pluviales
La commune dispose d’un réseau de drainage des eaux pluviales d’environ 205,49 km de
linéaire (SIG, CUY, Mars 2018). Les composantes de ce réseau sont des ouvrages artificiels
mais aussi des ouvrages naturels. Les ouvrages artificiels de drainage rencontrés sont de
plusieurs types à savoir : les caniveaux ; les drains en terres ; les fossés bétonnés et en terre ;
les buses ; les dalots et les ponts. Ils sont disposés en réseaux, de part et d’autre de certaines
voises de communication, de façon à ne pas poser de problèmes d’encombrement d’autant
Clandos 4% bus 5% Vehicule personnels
26%

moto taxis 19%


plus
que
ce
ne
sont
taxis 46% pas
des

ouvrages trop importants. Ils collectent les eaux de pluies de la commune avant de les rejeter
dans les cours d’eau situés dans les bas-fonds.