Vous êtes sur la page 1sur 4

BITEKE IMOMA FRANCK JEFFREY 3GCU DEVOIR DE GESTION

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D’UNE ENTREPRISE


INTRODUCTION
L’entreprise est un système constitué de cinq (05) sous-systèmes inter reliés, ayant une
finalité baignant dans un supra-système appelé environnement. Décrire une entreprise
reviendrai donc à présenter les 05 sous systèmes, les liens qu’ils entretiennent et les relations
qu’ils ont avec le supra-système appelé environnement. Dans le présent devoir où il est
question décrire le fonctionnement d’une entreprise selon le modèle de KAST et
ROSENWEIG nous avons orienté notre choix vers MB CONSTRUCTION qui est une
multinationale du génie civil.
I. PRESENTATION DU SYSTEME
La société MB CONSTRUCTION est décrite comme un système qui a cinq sous-systèmes :
1. La raison d’être
a. Les missions
Concevoir construire et rénové les bâtiments
b. Le type de produit
MB construction réalise les bâtiments
c. Types de clientèles
- l’état du Cameroun
-les sociétés privés et parapublique
-les promoteurs privés
2. Les valeurs
Les convictions fondamentales qui définissent sa motivations intrinsèque et sont à la base de
leur engagement sont :
a. Loyauté et transparence totales
Les risques inhérents à l’autonomie de chacun et à la spécificité de nos marchés exigent une
loyauté et une transparence totales.
b. La rigueur et la compétence
La rigueur et la compétence de son équipe représentent des gages de qualité pour ses clients
et de réussite pour l’entreprise.
c. Humilité
Elle assume ses réussites avec humilité et elle bâtie ses succès futurs dans le respect des
autres.
d. L’ambition
Moteur de son développement collectif, l'ambition est encouragée en interne et nourrie par
une curiosité permanente.
e. Responsabilités
La réussite collective exige de chacun qu'il assume les responsabilités inhérentes à sa
fonction et qu'il agisse efficacement, de façon autonome.
BITEKE IMOMA FRANCK JEFFREY 3GCU DEVOIR DE GESTION

3. Les ressources
a. Les ressources humaines
MB Construction emploie plus 12 personnes
Les principales spécialités sont :
- 3 ingénieurs de conceptions de génie civil
- 4 ingénieurs de travaux.
- 2 architectes
- 6 techniciens supérieurs en Bâtiment.
- 45 manœuvres environs.
- une secrétaire
- deux conducteurs d’engins
- un Virgile
b. Les ressources matérielles
Les ressources matérielles de l’entreprise sont :
-un Siege social à Yaoundé
-une agence à douala
- un bulldozer
- un camion
- les ordinatrices stations totales pour les dao et les calculs de structure
-une dina
- un compacteur
-une grue
- trois théodolites optico-mécanique
-Les ficelles
-Les équerres
-les bétonnières
c. Les ressources informationnelles
L’information est transmise par les organes suivant :
-le site web de MB construction : « WWW. MB construction.com »
-les braillards de l’entreprise
-les adresses emails
-les téléphones
BITEKE IMOMA FRANCK JEFFREY 3GCU DEVOIR DE GESTION

-le bouche à oreille


d. Les ressources temps
La société a un souci de respect des délais dans la livraison de ses projets. Pour y parvenir.
Les retards sont sectionnés de mise à pieds
- Le travail commence à 7h 30 et finie à 18h 00 avec une pause de 1h entre 12h30
et 13h30.
- Pas de visite aux heures de travail.
e. Les ressources financières
Les chiffres d’affaire de la société MB construction est de 2 milliard de franc FCFA
décembre 2013.
Cette argent est utilisé pour payer les fournisseurs de prestations, les salariés, les taxes le
matériel et autre. F
-les salaires de cadres et employé sont payé chaque fin du mois selon les termes des contrats
qui les lient à l’entreprise.
-les salaires d’ouvriers sont payés chaque jeudi soir.
4. Structure et fonctionnement
a. Organigramme
L’organigramme se présente sous la forme suivante :
La responsabilisation des employés est effectives et
Le mécanisme de coordination
- la supervision directe
-la délégation
-la standardisation
5. Les phénomènes humains
a. L’ambiance
- Le respect des collaborateurs
- L’esprit d’équipe
- Le sentiment d’appartenance à la famille MB.
- Le professionnalisme
b. Les conflits
- les anguillades sur chantiers entre les ouvriers
- les mauvaises humeurs employées lorsque les salaires retardent.
c. Le leadership
-basé sur la délégation des taches.
f. La motivation
-la qualité du travail des chantiers d’envergures sont réalisée.
-les salaires : travaillé plus pour gagner plus est une sorte de devise.
BITEKE IMOMA FRANCK JEFFREY 3GCU DEVOIR DE GESTION

- la responsabilisation et l’honneur.
g. La mobilisation
Une sorte de mini de 5 minutes est organisés chaque matin pour donner les grandes lignes et
défis de la journée
6. Le management
a. La planification
• Le plan stratégique
• Le plan d’action annuelle
La rénovation de l’immeuble siège de la camer Co à douala, le complexe hôtelier du fanga
mansa à Bertoua, bâtir des résidences pour des promoteurs privés à Yaoundé et douala.
• Les programme d’action hebdomadaires
Il est variable et concerne généralement l’avancer dans certaines étapes importantes des
projets.
h. La mise en œuvres
- Chaque chef de département remet un rapport trimestriel sur l’avancée des travaux
dès sa cellule.
- Les comptes rendu des réunions de chantier sont déposé chez au secrétariat de
direction chaque semaines et le plus souvent le vendredi.