Vous êtes sur la page 1sur 4

Etude du texte(s4) 

:cohérence et la cohésion_1

Les deux termes proviennent du même verbe latin '


.cohérer " qui veut dire attacher ensemble
.A/cohérence : harmonie logique globale
B/cohésions : Union entre les éléments constituent le
discours
les règles de la cohérence 1 
la continuité :c'est la reprise de l'information avec les /1
.pronoms ,les déterminent et le changement lexical
la progression :l'ajoute de nouvelle informations\2
.la non-contradiction :rester dans la même logique/3
la pertinence: pertinence de l'information c'est garder le /4
.même visée communication le même intention

: les réglés de la cohésion*

la ponctuation :c'est la reprise de le bon usage de la /1


ponctuation qui sert à bien organiser le texte
utilisations des connecteurs :utilisation des connecteurs /2
logique et chronologique 3/le respect des règles syntaxique.
4/champs lexical :choix du champ lexicale approprié à le
thématique du texte

La linguistique _2
textuelle

Définition
L'approche de la linguistique textuelle remonte aux
années 1950. Apparue en même temps que l'analyse du
discours, cette discipline rejette tout rapport avec la
grammaire de texte. Elle est définie par J. Adam comme « un
sous domaine du champ plus vaste que l'analyse des
pratiques discursives ». Il ajoute que cette discipline rend
compte « des relations textuelles qui régissent les
agencements de propositions au sein du système que
.» constitue l'unité texte
La linguistique textuelle est une approche théorique issue
de la linguistique de l'énonciation (E. Benveniste) qui vise
l'étude du texte et l'analyse du discours. En effet, le but de
l'analyse de la linguistique textuelle est le texte et non les
phrases isolées. linguistique textuelle qui étudie une langue
non pas mot à mot sur des phrases séparées, mais dans
.contexte sémantique étendu
Le rôle de la linguistique textuelle .1

Est de définir les grandes catégories des relation qui


permettent d'établir les connexions entre les énoncés, ou à
l'intérieur même de l'énoncé, c'est-à-dire marqueurs de définir
et classifier les différentes relations inter et intra-phrastiques
au sein d'une structure textuelle
Toute étude textuelle ne peut s'effectuer sans tenir compte .
des marqueurs de relation qui permettent non seulement un
lien logique entre les différentes composantes d'une structure
textuelle, mais aussi donner un sens et une logique aux
énoncés. Adam parle des analyses transphrastiques des
textes. Souvent, il utilise le syntagme « connecteurs logiques
» pour désigner les « outils de liage ». Les connecteurs sent
tous les mots et « expressions linguistiques qui permettent de
traduire les liens logiques entre les propositions. Parmi les
connecteurs logiques on peut citer certaines conjonctions de
subordination telles (parce que, comme) et de coordination
(donc, car), certains adverbes locutions adverbiales (en effet,
par conséquent, ainsi), des groupes nominaux ou des
.prépositions (malgré cela)
Les séquences textuelle :3 _

Est un ensemble de phrase format une unité pour être une


séquences textuelle .cet ensemble de phrases doit être lié par
un même mode d'organisation du texte :narration,
. Description, argumente, explication
Séquences explications1 _
: Bot
.informer sur les causes et le conséquences d'un phénomène _
:Séquences argumentation-2
:Bot
. présenter différente argumente sur sujet -
Contribuer à la constitution du point de vue du -
.distrainataire
Influencer/convaincre/persuader 6
-Séquences justificatives :3
Présenter la raisonnement fonder affirme rendre acceptable -
.une affirmation
: Séquences narrations
Raconte un événement _
Exemplifier en racontant _
- : Séquences description

Décrier comment faire

Remarque
Division un texte en séquencés est un procédé au service de
la cohérence textuelle
Pour chaque type de séquence .il est essentiel organiser les
idées afin progression de façon logique pour ce faire .il
faut .entre utiliser les bons organisateurs textuels et le bon
.marqueurs
-