Vous êtes sur la page 1sur 1

J.M - Examen Blanc (3)-2Bac-PC-2021.

Exercice 1. . 
 U0 = 0
On considère la suite (Un ) définie sur N par : 3
 Un+1 = p ∀n ∈ N
6 − Un2
1) Calculer U1 et U2 . √
2) a) Montrer que pour tout n de N, on a : 0 ≤ Un < 3.
b) Montrer que (Un ) est une suite strictement croissante.
c) En déduire que la suite (Un ) est convergente.
Un2
3) Soit (Vn ) la suite définie sur N par : Vn = .
3 − Un2
a) Montrer que (Vn ) est une suite arithmétique dont on déterminera son premier terme et sa raison.
b) Exprimer Vn puis Un en fonction de n.
c) Déterminer alors la limite de la suite (Un ).
Exercice 2. .
1)a) Résoudre dans C, l’équation : ( E) : z2 − 2z + 4 = 0.
b) Déterminer une écriture exponentielle de chacune des solutions de ( E).
2) Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct (O, − →u ,−

v ), on considère le cercle (Γ) de centre O et de rayon 2 et
le point A d’affixe 2.
π π
- Placer les points B et C d’affixes respectives 2ei 3 et 2e−i 3 .
3) Soit θ ∈] − π , π [, et M le point du cercle (Γ) d’affixe 2eiθ .
−−\
→ −→ π π
On désigne par N le point de (Γ) tel que (OM, ON ) ≡ [2π ]. Justifier que N a pour affixe 2ei( 3 +θ) .
3
π
4) Soit r la rotation de centre A et d’angle .
3 π π
a) Vérifier que r a pour expression complexe : z0 = ei 3 z + 2 − 2ei 3 .
b) Soit F et K les milieux respectifs des segments [ BM] et [CN ]. Montrer que r( F ) = K.
c) En déduire la nature du triangle AFK.
√  π
5) a) Montrer que : AF 2 = 4 − 2 3 cos θ + .
6
b) En déduire l’affixe du point M pour la quelle AF est maximale et construire le triangle AFK correspondant.
Exercice 3. . 
1
f ( x) = x + Si x > 0 et x 6= e

Soit f la fonction définie sur [0, +∞[−{e} par : 1 − ln( x) .
 f (0) = 0

→ − →
On désigne par (C f ) la courbe représentative de la fonction f dans un repère orthonormé (O, i , j ).
Partie 1
1)a) Montrer que la fonction f est continue à droite en 0.
b) Étudier la dérivabilité de la fonction f à droite en 0, et interpréter géométriquement le résultat obtenu.
2)a) Calculer : lim f ( x) et lim f ( x), puis interpréter géométriquement le résultat obtenu.
x−→e− x−→e+
b) Montrer que la droite (∆) d’équation : y = x est une asymptote oblique à (C f ) au voisinage de +∞.
c) Étudier la position relative de (C f ) et (∆).
1
3) a) Montrer que pour tout x ∈]0, +∞[−{e}, on a : f 0 ( x) = 1 +
x(1 − ln( x))2
b) Étudier les variations de f et dresser son tableau de variation.
4)a) Déterminer l’équation de la tangente ( T ) à (C f ) au point d’abscisse 1.
b) Soit h la fonction définie sur ]0, +∞[ par : h( x) = x ln( x) − x + 1.
- Étudier le sens de variation de h et en déduire le signe de h( x) pour x ∈]0, +∞[.
c) Déterminer la position relative de (C f ) et ( T ).
5) Construire : (∆), ( T ) et (C f ).
Partie 2 Z 1
On pose : J = 1
( x ln( x))dx.
2
ln(2) 3
1)a) Montrer que : J = − .
8Z 16
1
b) En déduire la valeur de ( x + 1 − x ln( x))dx.
1
2
h1 i
2)a) Montrer que pour tout x ∈ , 1 , on a : 2x ≤ f ( x) ≤ x + 1 − x ln( x).
2
b) Soit A l’aire de la partie du plan limitée par la courbe (C f ), l’axe des abscisses et les droites d’équations respectives :
1
x = et x = 1.
2
3 17 ln(2)
- Montrer que ≤ A ≤ − .
4 16 8