Vous êtes sur la page 1sur 4

Université Chouaïb-Doukkali

Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales


El Jadida

******************************************
Série n° 2 :
******************************************

Ecarts sur marges

Année universitaire : 2019-2020

1
Exercice 1
Une entreprise fabrique un composant dont le coût standard unitaire est le suivant :
Coût par
Eléments Quantité Coût unitaire
composant
Charges directes
2 0,5 1
- Matières
- Main d’œuvre directe 0,5 6 3
Charges indirectes de montage, dont : 1
- Charges variables (unitaire = 1) 0,5 2
0,5
- Charges fixes (total = 5000) 0,5 1
0,5
Total 5

L’unité d’œuvre du centre montage est l’heure de main d’œuvre directe.


Ce coût standard a été établi pour une activité normale de 5 000 heures de main d’œuvre, ce
qui correspond à une production de 10 000 composants.
Le prix de vente prévu est de 6 dhs par unité.
La comptabilité analytique du mois de mars a fourni les éléments suivants :
Production réelle : 9 800 composants vendus à 5,9 dhs l’unité.
Coût total réel :

Coût par
Eléments Quantité Coût unitaire
composant
Charges directes
18 620 0,45 8 379
- Matières
- Main d’œuvre directe 4 800 6,20 29 760
Charges indirectes de montage, dont :
4 800 0,90 4 320
- Charges variables
- - 5 100
- Charges fixes
Total 9 800 4,58 47 559
TAF :
1- Calculer l’écart de marge ;
2- Calculer et déterminer l’écart de résultat ;
3- Calculer l’écart de marge sur prix et sur quantité ;
4- Calculer l’écart de prix et de quantités des charges directes ;
5- Calculer l’écart sur charges indirectes ; sachant que l’unité d’œuvre du centre montage est
l’heure de main-d’œuvre directe. Le niveau d’activité réelle est de 4 800 heures.

Exercice 2
Une entreprise fabrique un produit P dans deux ateliers correspondants respectivement aux centres
d’analyse CA1 et CA2.
Pour le mois de mars, nous disposons de deux sortes d’informations :
- D’une part, les données prévisionnelles telles qu’on les avait estimés au début de l’année
(annexe 1) ;
- D’autre pat, les données réelles, telles qu’elles ont été constatées fin mars (annexe 2).
TAF :
1. Présentez le budget flexible du centre d’analyse CA1 ;
2. Présentez la fiche du coût unitaire préétablie du produit P ;

2
3. Calculez le coût préétabli de la production du mois de mars ;
a. Pour la production constatée ;
b. Pour la production prévue.
4. Présentez sur un tableau, le calcul des écarts entre le coût constaté et le coût préétabli
de la production constatée en mars ; sachant que les écarts seront calculés :
i. Au niveau de chaque facteur du coût de production ;
ii. Et au niveau du coût total de production.
Annexe 1 : données prévisionnelles
Tableau prévisionnel de répartition des charges indirectes (pour l’activité normale)
Centres d’analyse CA1 CA2
Charges Fixes Variables Fixes Variables
Matières consommables 4500 1200
Services extérieurs 10000 3800
Main d’œuvre directe 18000 14000 2000 16000
Amortissement 7500 6000 8000 29000
Total 40000 20000 15000 45000
NUO 2000 3000
CUO 20 10 5 15
Standards techniques pour la production d’un produit P :
*Matière : -Matière M1 : 3kg ; -Matière M2 : 2kg
*Main d’œuvre : -Main d’œuvre directe CA1 : 0,5 heure ; -Main d’œuvre directe CA1 : 1,5
heure ;
*Charges directes : -Charges directes CA1 : 1 unité d’œuvre ; -Charges directes CA2 : 1,5 unité
d’œuvre
Standards de prix concernant les charges directes :
*Matière : -Matière M1 : 12dh le kg ; -Matière M2 : 37dh le kg
*Main d’œuvre : -Main d’œuvre directe CA1 : 100 dh l’heure ; -Main d’œuvre directe CA2 :
120 dh l’heure
Annexe 2 : données réelles
*Production : 1900 unités du produit P ; *Consommation de matières premières : M1 6080
kg pour 76000 dh ; M2 3515 kg pour 126540 dh
*Main d’œuvre directe : CA1 874 heures pour 94392 dh ; CA2 3230 heures pour 403750 dh
Charges directes CA1 CA2
NUO 1784 3230
CUO 28 dh 23 dh

20 personnes sont affectées à cet atelier à raison de 8 heures par jour.


L’unité d’ouvre est l’heure machine ouvrier.
Le centre est conçu pour un production normale de 60000 unités de P en 4800 heures ouvriers.
TAF :
1. Déterminer :
a. L’activité réelle
b. Le rendement réel
c. Le rendement normal
2. Comparer le temps en heure ouvrier réel et prévu pour une unité P produite

Exercice 3
Les charges mensuelles d’un atelier ont été budgétisées sur la base d’une production normale de
45000 articles par mois. Les charges de l’atelier sont de 180000 dh, les charges variables sont de
240000 dh. La production devrait se réaliser normalement en 12000 heures machines.
TAF :
Présenter le budget flexible pour l’activité normale et pour une activité de 80% et de 120%
Exercice 4
Le service technique d’une entreprise prévoit les standards suivants pour la fabrication d’un
article P :

3
o Matières premières M : 2,6kg
o Main d’œuvre directe : 30mn
o Atelier de fabrication : 60mn/heure machine
Le service de la comptabilité analytique fournit les renseignements suivants :
Les prévisions par référence à l’activité normale :
o MP : 16900dh
o MO directe : 66dh/h (charges socia les comprises)
o Atelier de production 140000 unités de P
o Production normale : 1000 unités de P
Données enregistrées en comptabilité analytique à la fin du mois de novembre

Eléments Q CU M
MP de M 2422,5kg 7,4 17926,50
MO 480h 64 30720,00
Frais d’atelier 1045 hm 140,5 146822,50
total 950 articles P 205,75 195469,00
TAF :

Présenter dans un tableau la comparaison du coût réalisé en novembre et le coût préétabli et


dégager les écarts.

Exercice 5
On vous fournit les données suivantes concernant les charges indirectes d'un atelier de montage dans
une grande entreprise.
Les données prévues d’une entreprise industrielle concernent une production normale de 45000
articles par mois pour un budget de 43875 dhs dont 18563 dhs de charges fixes. L'unité d'œuvre est
l'heure machine. L'activité mensuelle normale est de 1125 heures machine. Par contre, les données
relevant du compte de résultat font apparaitre une production réelle de 43750 produits. Celle-ci a
consommé 1083 heures machines pour 37384 dhs.
TAF :
1. formuler l'équation du budget flexible (BF) et du budget préétabli (BP) en fonction de l'activité ;
2. Etablir les budgets flexibles des charges indirectes pour des niveaux d'activité de 80%, 100% et 120%
de l'activité normale.
3. Analyser l'écart sur charges indirectes en écarts sur budget, activité et rendement (justifier vos
calculs)