Vous êtes sur la page 1sur 19

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET

METIERS

CHAIRE DE TRAVAUX PUBLICS ET BATIMENT

___________

" ELEMENTS DE BETON ARME "


Chapitre 10: Flexion simple à l'ELU
Sections en T

(Code CCV004)

Enseignant: J. PAÏS 2011 - 2012


CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 2

Sommaire

10. CALCUL D’UNE SECTION EN T A LA FLEXION SIMPLE A L’ELU ...................................... 3


10.1. HYPOTHESES DE CALCUL .......................................................................................................... 3
10.1.1. Calcul de la table ........................................................................................................... 3
10.1.2. Exemple de détermination de largeur de table. ............................................................ 4
10.1.3. Classement des différents cas de calcul - Moment de référence. ................................ 5
10.2. CAS OU LA TABLE EST PARTIELLEMENT COMPRIMEE .................................................................... 6
10.2.1. Hypothèses de calcul .................................................................................................... 6
10.2.2. Exercice de cours: Section en T avec table partiellement comprimée ......................... 6
10.3. CAS OU LA TABLE EST TOTALEMENT COMPRIMEE SANS ACIERS COMPRIMES ................................ 8
10.3.1. Hypothèses de calcul .................................................................................................... 8
10.4. POURCENTAGE MINIMUM D’ARMATURES ..................................................................................... 9
10.5. EXERCICE 1: SECTION EN T SANS ACIERS COMPRIMES ............................................................... 9
10.5.1. Caractéristiques des Matériaux ..................................................................................... 9
10.5.2. Calcul de Mbtu............................................................................................................. 10
10.5.3. Calcul des armatures longitudinales ........................................................................... 10
10.6. EXERCICE N°2: SECTION EN T AVEC TABLE PARTIELLEMENT COMPRIMEE ................................... 11
10.6.1. Caractéristiques des Matériaux ................................................................................... 11
10.6.2. Calcul de Mbtu............................................................................................................. 11
10.6.3. Calcul des armatures longitudinales ........................................................................... 12
10.6.4. Vérification du pourcentage minimum ......................................................................... 12
10.7. DIMENSIONNEMENT A L’ELU AVEC ACIERS COMPRIMES ........................................................... 13
10.8. EXERCICE DE COURS: SECTION EN T AVEC ACIERS COMPRIMES ................................................ 16
10.8.1. Caractéristiques des matériaux ................................................................................... 17
10.8.2. Calcul de Mbtu............................................................................................................. 17
10.8.3. Calcul des armatures longitudinales ........................................................................... 17

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 3

10.Calcul d’une section en T à la flexion simple à l’ELU

10.1. Hypothèses de calcul


10.1.1. Calcul de la table

Lorsqu’une poutre rectangulaire est solidaire d’une dalle en Béton Armé qu’elle supporte, nous
pouvons considérer que la section résistante de la poutre est en fait constituée de la retombée de la
celle-ci (que l’on appelle « nervure ») et d’une partie de la dalle (que l’on appelle « table »):

Table de compression
Dalle en B.A.

nervure

L’EC2 (chapitre 5.3.2.1) définit la largeur participante des tables de compression que l’on peut
prendre en compte.

Cette largeur efficace dépend de plusieurs paramètres:


 Dimensions de l'âme.
 Dimensions de la dalle.
 Cas de charge.
 Portée de la poutre.
 Conditions d'appuis.
 Armatures transversales.

Avant toute chose, il convient de considérer le schéma suivant qui donne les distance l0 entre points
de moment nul :

ATTENTION, la portée L3 de la console ne doit pas dépasser la moitié de la travée adjacente.

De plus, le rapport des portées de deux travées adjacentes doit être compris entre 2/3 et 1,5.

L'EC2 indique également que dans les cas courants (poutres continues de bâtiment), il peut être
considéré une largeur de table constante sur toute la longueur de la poutre en adoptant alors la valeur
en travée. Le schéma précédent se résume donc à trois valeurs :
 L0= 0.85L en travée de rive.
 L0= 0.70L en travée intermédiaire.
 L0= L en console.

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 4

Dans le cas d’une poutre isostatique, la longueur L0 correspond à la portée entre-axes.

Pour les poutres en T ou en L, la largeur efficace beff de la table peut-être calculée à partir de la
formule suivante:
beff  beff ,i  bw  b

Avec
beff ,i  0.2bi  0.1l0  0.2l0

Tout en vérifiant
beff ,i  bi

Les différentes notations sont expliquées dans la figure ci-dessous:

10.1.2. Exemple de détermination de largeur de table.

Prenons par exemple la poutre suivante :

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 5

On cherche à déterminer les largeurs des tables de compression de la file B.


Les portées doivent être considérées entre-axe, donc :
 Travée 1 (travée de rive)=> L1= 5.80 m => L0= 0.85*5.8= 4.93 m
 Travée 2 (travée intermédiaire)=> L2= 6.10 m => L0= 0.70*6.1= 4.27 m
 Travée 3 (travée de rive)=> L3= 5.80 m => L0= 0.85*5.8= 4.93 m

Largeur table – Travée 1


 bw= 0.30m
 b1=2 m et b2= 2.50 m et b= 4.80 m
 0.2*L0= 0.986 m
 beff ,1  0.2b1  0.1l0  0.2 * 2  0.1* 4.93  0.893m
 beff ,2  0.2b2  0.1l0  0.2 * 2.5  0.1* 4.93  0.993m => on retient beff ,2  0.986m
 beff  beff ,1  beff ,2  bw  0.893  0.986  0.30  2.179m  b

Largeur table – Travée 2


 bw= 0.30m
 b1=2 m et b2= 2.50 m et b= 4.80 m
 0.2*L0= 0.854 m
 beff ,1  0.2b1  0.1l0  0.2 * 2  0.1* 4.27  0.827m
 beff ,2  0.2b2  0.1l0  0.2 * 2.5  0.1* 4.27  0.927m => on retient beff ,2  0.854m
 beff  beff ,1  beff ,2  bw  0.827  0.854  0.30  1.981m  b

10.1.3. Classement des différents cas de calcul - Moment de référence.

L’analyse d’une section en T à l’ELU conduit à calculer dans un premier temps la position de l’axe
neutre. En effet 2 cas de figures sont possibles :

1- La table est partiellement comprimée :

beff εc fcd
xu 0,8.xu

hf

εs
bw

Dans ce cas on a : 0,8.xu  h f ou xu  1,25h f


Le diagramme rectangle est uniquement situé dans la table, la poutre fonctionne donc comme une
poutre rectangulaire de largeur beff.
En effet, dans ce cas, la nervure de largeur bw est en zone de traction et sa résistance est négligée
(on néglige la résistance du béton tendu).

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 6

2- La table et la nervure sont comprimées

beff εbc
xu

h0

εst
b0

Dans ce cas on a : ou xu  1,25h f

Pour connaître dans quel cas la section se trouve, il suffit de calculer le moment résistant de la
table M btu que l’on appel « moment de référence ».
 h 
M btu  beff h f  d  f . f cd
 2 
 Si MEd ≤ Mbtu => la table est donc partiellement comprimée, nous sommes dans le premier
cas

 si MEd > Mbtu => la table et la nervure sont comprimées, nous sommes dans le deuxième cas

10.2. Cas où la table est partiellement comprimée


10.2.1. Hypothèses de calcul

Nous sommes dans le cas où Mu ≤ Mbtu

La section en T est considérée comme une section rectangulaire de largeur beff et de hauteur utile d.

Les équations du chapitre 9 seront utilisées (flexion simple ELU sur les sections rectangulaires).

Voir exercice ci-après

10.2.2. Exercice de cours: Section en T avec table partiellement comprimée

Prenons la poutre suivante :


110
12

55

20
 Sollicitations :
o MEd= 220 KN.m
o Mser= 146,7 KN.m
 Matériaux :
o Béton: C25/30
o Acier: S400B
 Enrobage des armatures : 3cm
 Classe d’environnement : X0
 Hauteur utile : d=0,55 m
 Loi de comportement de l’acier avec palier horizontal.
On se propose de déterminer les armatures longitudinales à l’ELU

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 7

Caractéristiques des Matériaux


f ck 25
 Béton C25/30 => f cd    16,67 Mpa
c 1,5
 f ctm  0.30 f 2/3
ck  0.30  252 / 3  2.56Mpa
f yk 400
 Acier S400 : f yd    347.83Mpa
s 1,15
Calcul de Mbtu
er
Dans un 1 temps, il nous faut déterminer le moment que peux équilibrer la table seule :
 h 
M btu  beff h f  d  f . f cd
 2 
On a donc :
 0,12 
 M btu  1,10  0,12 0,55    16.67  1,08MN .m
 2 

Dans notre cas, nous avons MEd < Mbtu => la table est donc partiellement comprimée, et il nous faut
faire un calcul en considérant une section rectangulaire de dimension b=110cm et d=55cm

M Ed 0,220
 cu    0,040
bw .d ². fcd 1,10  0,55² 16,67
 Calcul de    
 u : u  1,25 1  (1  2cu )  1,25 1  (1  2  0,040)  0,051
 Calcul du bras de levier zb : zc  d (1  0,4 )  0.55(1  0,4  0,051)  0,539m
 Calcul de la section d’armatures :
M Ed 0,220
o Au    11,73.10 4 m²  11,73cm²
zc . f yd 0,539  347,83

Nous choisissons une section de : 2HA25 + 1 HA 16 soit 11,83 cm2

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 8

10.3. Cas où la table est totalement comprimée sans aciers comprimés


10.3.1. Hypothèses de calcul

Nous sommes dans le cas où Mu > Mbtu

Le calcul d’une section en T consiste en la détermination des aciers sur deux sections fictives :
ère
 Une 1 section fictive correspondant à l’âme de la poutre et d’une section d’aciers
ère
inférieurs notée A1. Cette 1 section doit équilibrer le moment MEd1.
ème
 Une 2 section fictive composée des ailes de la table de compression et d’une section
ème
d’aciers inférieurs notée A2. Cette 2 section doit équilibrer le moment MEd2.

Section fictive 2 :

On écrit l’équilibre de la section 2 :


 Effort de compression repris dans le béton : Fc 2  (beff  bw ).h f . f cd
hf
 Bras de levier par rapport aux aciers tendus A2 : zc 2  d 
2
 hf 
 Moment repris par cette section : M Ed 2  (beff  bw ).h f . f cd   d  
 2 
Connaissant le moment de flexion à reprendre, on peut en déduire la section d’acier nécessaire :
M Ed 2
 A2 
 h 
 d  f .Fyd
 2 

Section fictive 1 :

La section fictive 1 correspond à un dimensionnement classique de section rectangulaire :

On doit équilibrer le moment M Ed 1  M Ed  M Ed 2


M Ed 1
 cu 
bw .d ².Fcd
 
 u  1,25 1  (1  2cu ) 
 zc1  d (1  0,4 u )
M Ed 1
 A1 
zc1.Fyd

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 9

10.4. Pourcentage minimum d’armatures


Le pourcentage minimum à mettre en place est le même que pour les sections rectangulaires :

Le pourcentage minimum d’une poutre en flexion simple est défini par (§9.2.1.1 de l’EC2) :
 f ct ,eff
0.26 .bw .d
 As , min  Max f yk
 0.0013.b .d
 w
Avec
 f ct , eff  f ctm si la maitrise de la fissuration est requise.
 h 
1.6  . f ctm
 f ct ,eff  f ctm, fl  Max 1000  dans les autres cas.

 f ctm

h : hauteur de la section exprimée en mm.

10.5. Exercice 1: Section en T sans aciers comprimés


Prenons l’exemple suivant :

 Sollicitations :
o MEd= 990 KN.m
o Mser= 700 KN.m
 Matériaux :
o Béton: C25/30
o Acier: S500B
 Enrobage des armatures : 3cm
 Classe d’exposition X0
 Densité du béton : 25KN/m3
 Hauteur utile : d=0,45 m et d’=0,04m
 Loi de comportement de l’acier avec palier horizontal.

On se propose de déterminer les armatures longitudinales à l’ELU

10.5.1. Caractéristiques des Matériaux


f ck 25
 Béton C25/30 => f cd    16,67 Mpa
c 1,5
 f ctm  0.30 f ck2 / 3  0.30  252 / 3  2.56Mpa
f yk 500
 Acier S500 : f yd    434.78Mpa
s 1,15

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 10

10.5.2. Calcul de Mbtu


er
Dans un 1 temps, il nous faut déterminer le moment que peux équilibrer la table seule :
 h 
 M btu  beff h f  d  f . f cd
 2 
On a donc :
 0,15 
 M btu  1,00  0,15 0,45   16,67  0,938MN .m
 2 
En comparant Mbtu et le moment MEd, on peut définir si la table est entièrement comprimée.

Dans notre cas, nous avons M Ed > Mbtu => la table est donc entièrement comprimée, et il nous
faut faire un calcul en considérant une section en T.

10.5.3. Calcul des armatures longitudinales

Section fictive 2 :

Le moment repris par cette section vaut :


 hf   0,15 
 M Ed 2  (beff  bw ).h f . f cd   d    (1  0.20)  0,15  16,67   0,45    0.750MN .m
 2   2 

A partir de ce moment, on en déduit la section d’acier :

M Ed 2 0.750
 A2    46.10  4 m²  46cm ²
 h   0.15 
 d  f .Fyd  0.45    434.78
 2   2 

Section fictive 1 :

La section fictive 1 correspond à un dimensionnement classique de section rectangulaire :

 M Ed 1  M Ed  M Ed 2  0.990  0.750  0.240MN.m


M Ed 1 0.240
 cu    0.355
bw .d ².Fcd 0.20  0.45²  16.67

Pour un S500B, avec une classe d’exposition XC0, on a cu  lu  0,372 => pas d’aciers
comprimés

On réalise donc un dimensionnement sans armatures comprimés :


   
 u  1,25 1  (1  2cu )  1.25 1  1  2  0.355  0.577 
 zc1  d (1  0,4u )  0.45(1  0.40  0.577)  0.346m
M Ed 1 0.240
 A1    15.95.10 4 m²  15.95cm²
zc1. f yd 0.346  434.78

Section totale

Il faut donc placer au total A1 + A2 soit 61,95 cm²


On voit que cette poutre n’est pas très bien dimensionnée et qu’il serait souhaitable
d’augmenter sa hauteur afin de réduire les sections d’aciers théoriques.

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 11

10.6. Exercice n°2: Section en T avec table partiellement comprimée


Prenons la poutre suivante :
120

15

75

25
 Sollicitations :
o MEd= 350 KN.m
o Mser= 195 KN.m
 Matériaux :
o Béton: C30/37
o Acier: S500B
 Enrobage des armatures : 3cm
 Classe d’exposition X0
 Maitrise de la fissuration requise.
 Hauteur utile : d=0,68 m
 Densité du béton : 25KN/m3
 Loi de comportement de l’acier avec palier incliné.

On se propose de déterminer les armatures longitudinales à l’ELU

10.6.1. Caractéristiques des Matériaux


f ck 30
 Béton C30/37 => f cd    20Mpa
c 1,5
 f ctm  0.30 f ck2 / 3  0.30  302 / 3  2.90Mpa
f yk 500
 Acier S500B : f yd    434.78Mpa
s 1,15

10.6.2. Calcul de Mbtu


er
Dans un 1 temps, on détermine le moment que peux équilibrer la table seule :
 h 
 M btu  beff h f  d  f . f cd
 2 
Ce qui nous donne :
 0,15 
 M btu  1,20  0,15 0,68    20  2,18MN .m
 2 

Dans notre cas, le moment de flexion appliqué M Ed est inférieur à M btu . La table est donc
partiellement comprimée, et il nous faut faire un calcul en considérant une section rectangulaire de
dimension bw  beff  120cm et d=68cm.

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 12

10.6.3. Calcul des armatures longitudinales

Calcul en flexion simple sur une section rectangulaire :


M Ed 0,350
 cu    0,031
bw .d ². f cd 1,20.0,68².20

   
u  1,25 1  (1  2cu )  1,25 1  (1  2  0,031)  0,039 
 zc  d (1  0,4u )  0,68(1  0,4  0,039)  0,67m

1  u
 Calcul de l’allongement des aciers tendus :  su  . cu 2
u
o Pour un béton de résistance inférieure à 50 Mpa, on a  cu 2  3.5 ‰.
1  u 1  0.039
o  su  . cu 2   3.5  86.24 ‰
u 0.039
 Calcul de la contrainte dans les aciers tendus :
o Pour un acier S500B :  su  432,71  727,27. su  466Mpa .
o  su  432,71  727,27  0.08624  495.43Mpa  466Mpa =>  su  466Mpa .
M Ed 0,350
 Section d’armatures tendues : Au    11,21cm ²
zc   su 0,67  466

Nous choisissons une section de : 2HA25 + 1 HA 20 soit 12,96 cm2.

Remarque :
Nous remarquons, dans cet exercice et dans celui du cours, que l'on est systématiquement au pivot A.
Dans le cas d'une section en T dont la table de compression est partiellement comprimée, ce sera
systématiquement le cas, car lorsque Mu << Mbtu, cela veut dire que la table de compression est
largement surabondante et que donc le béton en compression travaille largement en deçà des 0,35
de raccourcissement.

10.6.4. Vérification du pourcentage minimum

Le pourcentage minimum d’une poutre en flexion simple est défini par (§9.2.1.1 de l’EC2) :
 f ct ,eff
0.26 .bw .d
 As , min  Max f yk
 0.0013.b .d
 w
Avec
 f ct , eff  f ctm car la maitrise de la fissuration est requise (voir énoncé).

Ce qui nous donne :


 2,90
0.26  0,25  0,68  2.56cm ²
 As , min  Max 500  2.56cm ²

 0.0013  0.25  0.68  2.21cm ²

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 13

10.7. Dimensionnement à l’ELU avec aciers comprimés


Nous avons vu au chapitre 9 (flexion simple sur les sections rectangulaires) que lorsque le moment
réduit est supérieur à une valeur limite, on doit mettre en place des aciers comprimés. Dans le cas des
sections en T, ce cas est rare et signifie un mauvais dimensionnement de la section de béton. On
préfèrera donc redimensionner la section de béton plutôt que de mettre en place des aciers
comprimés.

Dans le cas où Mu > Mbtu, la table est donc entièrement comprimée, il faut donc procéder à un calcul
en décomposant les sections fictives tel que nous l’avons exposé en 10.3.

e
Donc, dans le cas où la 2 section fictive donne un cu  luc il est nécessaire de mettre en place
des aciers comprimés.

Dans le cas de la nécessité d’aciers comprimés, il faut décomposer la poutre de la façon suivante :
ère
 Une 1 section fictive correspondant à l’âme de la poutre et composée d’une section d’aciers
ère
inférieurs notée A1. Cette 1 section peut équilibrer le moment M Ed 1 .
ème
 Une 2 section fictive composée des ailes de la table de compression et d’une section
ème
d’aciers inférieurs notée A2. Cette 2 section doit équilibrer le moment M Ed 2 .
ème
 Une 3 section fictive correspondant à la section d’aciers comprimés notée A’ avec une
ème
section d’acier tendu A3 qui permet d’avoir l’équilibre de la section. Cette 3 section fictive
peut équilibrer le moment M Ed 3 .

Soit en termes de déformation et d’efforts :

On doit avoir évidemment M Ed  M Ed 1  M Ed 2  M Ed 3 .

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 14

Equilibre de la section 1 : membrure uniquement

Pour dimensionner la section fictive 1, il nous faut déterminer le moment réduit de la section et le
comparer au moment réduit limite. Cette comparaison nous permettre de déterminer la nécessité ou
non de mettre en place des aciers comprimés.

Il nous faut donc déterminer le moment que doit reprendre la membrure seule en déduisant du
moment total le moment repris par les ailes de la table de compression (moment repris par la section
2).

 hf 
Les ailes de la table reprennent le moment M Ed 2  (beff  bw )h f Fcd   d  .
 2 

Le moment restant à reprendre par la membrure (avec ces aciers comprimés) vaut donc :
M Ed  M Ed 2 .

M Ed  M Ed 2
Le moment réduit correspondant est : cu 
bwd ² Fcd

Il nous faut ensuite déterminer le moment réduit limite luc conformément au §9.6 du chapitre 9. Il y a
présence d’aciers comprimés on a cu  luc .

Dans le cas d’aciers comprimés, le moment M Ed  M Ed 2 va se distribuer entre la section fictive 1 qui
correspond à la membrure sans acier comprimé et la section fictive 3 avec aciers comprimés.

La section fictive 1 correspond à un dimensionnement classique de section rectangulaire qui travaille


au moment réduit limite (c'est-à-dire juste avant la mise en place d’aciers comprimés) :
 M Ed 1  luc  bwd ² Fcd

 
lu  1,25 1  (1  2luc ) 
 zc  d (1  0,4ul )

M Ed 1
 A1 
zc  Fyd

Les aciers comprimés seront calculés lors de l’équilibre de la section fictive 3.

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 15

Equilibre de la section 2 : ailes de la table de compression.

Dans le cas d’une section en T avec aciers comprimés, ces armatures seront placées uniquement sur
la largeur de l’âme de la poutre. Par conséquent, ces aciers comprimés n’interviennent pas dans le
calcul de la section fictive 2.

L’équilibre de la section 2 se fait donc sans acier comprimé.

Le moment repris par les ailes de la table de compression :


 h 
 M Ed 2  (beff  bw ).h f .Fcd   d  f 
 2 

Les armatures nécessaires pour équilibrer ce moment sont définies par :


M Ed 2
 A2 
 h 
 d  f  Fyd
 2

Equilibre de la section 3

La section 3 est complémentaire à l’équilibre de la section 1.

La section 3 doit équilibrer le moment restant, soit M Ed 3  M Ed  M Ed 1  M Ed 2 .

A partir de ce moment, on dimensionne une section d’aciers comprimés comme nous l’avons vu dans
le cas des sections rectangulaires :

M Ed 3
A' 
(d  d ' ) sc

On détermine sc avec la formule des triangles semblables (démarche identique au calcul sur les
sections rectangulaires - chapitre 9) :

3,5
  sc  (l d  d ' ) et  sc   sc  Es
1000  l  d

La valeur finale de la contrainte sur les aciers comprimés dépend donc de la loi de comportement
utilisée, à palier horizontale ou à palier incliné.

Dans les 2 cas, si  sc   yd   sc  200000. sc (voir §9.6.1 pour la définition de  yd ).

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 16

Si  sc   yd , il faut considérer deux cas de figure :


 Diagramme à palier horizontal :  sc  f yd .
 Diagramme à palier incliné :
o S400 A   sc  346,53  747,66. sc  363MPa
o S400 B   sc
 346,53  576,58. sc  373MPa
o S400 C   sc  346,53  712,17. sc  395MPa
o S500 A   sc  432,71  952,38. sc  454MPa
o S500 B   sc  432,71  727,27. sc  466MPa
o S500 C   sc  432,71  895,52. sc  493MPa

Puis on calcul une section d’armatures tendues A3 qui doit équilibrer la section d’aciers comprimés
 sc
A’ : A3  A'
f yd

Section totale à mettre en œuvre pour A = A1 + A2 + A3

Le cas d'une section en T avec aciers comprimés est très rare. En effet, en règle générale, le
fait de prendre en compte la table de compression dans le dimensionnement a pour objectif
d'éviter de mettre en place des aciers comprimés en faisant travailler au mieux la table de
compression.

Si on arrive au cas d'une section en T avec aciers comprimés, on préfèrera redimensionner la


section de béton pour éviter ce cas de figure.

10.8. Exercice de cours: Section en T avec aciers comprimés


Prenons l’exemple suivant :

 Sollicitations :
o MEd= 630 KN.m
o Mser= 445 KN.m
 Matériaux :
o Béton: C25/30
o Acier: S400B
 Enrobage des armatures : 3cm
 Classe d’exposition : XD
 Densité du béton : 25KN/m3
 Hauteur utile : d=0,45 m et d’=0,03m
 Loi de comportement de l’acier avec palier horizontal.
 Coefficient d’équivalence :  e  15

On se propose :
 De déterminer les armatures longitudinales à l’ELU
 De vérifier le pourcentage minimum.

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 17

10.8.1. Caractéristiques des matériaux

Les caractéristiques des matériaux sont les suivantes :


f ck 25
 Béton C25/30 => f cd    16,67 Mpa
c 1,5
 f ctm  0.30 f ck2 / 3  0.30  252 / 3  2.56Mpa
f yk 400
 Acier S400 : f yd    347.83Mpa
s 1,15

10.8.2. Calcul de Mbtu


er
Dans un 1 temps, il nous faut déterminer le moment que peux équilibrer la table seule :
 h 
 M btu  beff h f  d  f . f cd
 2 
On a donc :
 0,10 
 M btu  0,85  0,10 0,45   16,67  0,567 MN .m
 2 

En comparant Mbtu et le moment MEd, on peut définir si la table est entièrement comprimée.

Dans notre cas, nous avons M Ed= 0.630 MN.m > Mbtu => la table est donc entièrement
comprimée, et il nous faut faire un calcul en considérant une section en T.

10.8.3. Calcul des armatures longitudinales

10.8.3.1. Equilibre de la section 1 - membrure seule


er
Nous allons dans un 1 temps déterminer la nécessité de mettre en place des aciers comprimés :
 hf 
 Moment repris par les ailes de la table : M Ed 2  (beff  bw )h f Fcd   d  
 2 
 0,10 
M Ed 2  (0,85  0,25).0,10.16,67   0,45 
o   0,400MN .m
 2 
M Ed  M Ed 2
 Moment réduit de la membrure : cu 
bwd ² Fcd
0,630  0,400
o  cu   0,272
0,25.0,45².16,67

Dans le cas d’une classe d’exposition XD, on détermine le moment réduit limite à partir des formules
du chapitre 9 - §9.6.4, en considérant une loi de comportement de l’acier à palier horizontal et une
nuance d’acier S400B.

On a donc :
f ck
 luc 
(4.69  1.70 ) fck  (159.90  76.20 )
M 0.630
   Ed   1.42
M ser 0.445

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 18

25
 luc   0.230
(4.69  1.70 1.42)  25  (159.90  76.20 1.42)

Dans notre cas, on a cu  luc , il nous faut donc mettre en place des aciers comprimés.

La section fictive 1 doit être dimensionnée pour reprendre le moment réduit limite :
 M Ed 1  luc  bwd ² Fcd  0.230  0.25  0.45² 16.67  0.194MN.m

    
lu  1,25 1  (1  2luc )  1,25 1  (1  2  0.230  0.331

 zc  d (1  0,4ul )  0.451  0.4  0.331  0.390m

M Ed 1 0.194
 A1    14.30cm²
zc  Fyd 0.390  347.83

10.8.3.2. Equilibre de la section 2 - Ailes de la table

La section 2 doit reprendre le moment M Ed 2 que nous avons calculé précédemment :


 M Ed 2  0,400MN .m
M Ed 2 0.400
 A2    28.75cm ²
 hf   0.10 
 d   Fyd  0.45  .347.83
 2   2 

10.8.3.3. Equilibre de la section 3 - Aciers comprimés

M Ed 3  M Ed  M Ed 1  M Ed 2 :
La section 3 doit équilibrer le moment restant, soit
 M Ed 3  0.630  0.194  0.400  0.036MN.m

A partir de ce moment, on dimensionne une section d’aciers comprimés comme nous l’avons vu dans
le cas des sections rectangulaires :
M Ed 3
 A' 
(d  d ' ) sc

On détermine sc avec la formule des triangles semblables :

  sc 
3,5
(l d  d ' ) 
3.5
0.331 0.45  0.03  0.00279
1000  l  d 1000  0.331 0.45
 Pour un acier S400 =>  yd  0.001739 =>  sc   yd
 Palier horizontal =>  sc  f yd  347.83Mpa

2011-2012
CNAM CCV004 – Eléments de Béton Armé 19

M Ed 3 0.036
Ce qui nous donne: A'    2.46cm² .
(d  d ' ) sc 0.45  0.03  347.83

La section d’aciers tendus qui équilibre les aciers comprimés vaut :


 sc 347.83
 A3  A'  2.46  2.46cm ²
f yd 347.83

10.8.3.4. Sections totales à mettre en œuvre.


Les sections totales à mettre en œuvre sont donc :
 Aciers tendus : A= A1 + A2 + A3= 14.30 + 28.75 + 2.46= 45.51 cm²
 Aciers comprimés: A’= 2.46 cm²

2011-2012

Vous aimerez peut-être aussi