Vous êtes sur la page 1sur 22

RAPPORT DE STAGE

Présenté par :

BELHAJ Mohamed amine – BENSMAIL chaima – El HARIQ saliha


Formateur encadrant : Encadré par :

Mr.OUTHAJALLA Ali M. ELHARIQ EL Mostafa

EFFECTUÉ À :
L’AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE
DE L’OUM ER RABIA

Période du stage : du 01 avril au 30 avril Au titre de


l’année : 2020/2021

Sommaire :
Sommaire :.............................................................................................................................2
Dédicace :..................................................................................................................................3
Remerciement :.........................................................................................................................4
I. Introduction.........................................................................................................................5
II. Présentation de l’entreprise(ABHOER) :............................................................................6
1. Historique.........................................................................................................................6
L’Agence du bassin hydraulique de l’Oum Er –Rbia :.................................................6
2. Description de l’Agence :................................................................................................8
3. Site web de l’Agence :.....................................................................................................9
III. Travaux effectues...........................................................................................................11
1. Qu’est- ce qu’un réseau AD-hoc ?.................................................................................11
2. Créer un réseau sans fil ad hoc avec Windows :.........................................12
IV. La virtualisation.............................................................................................................14
1. Les avantages.................................................................................................................14
Ensuite, virtualisation comprend plusieurs avantages tel que :..............................................14
V. VMware (ESXI )...............................................................................................................19
1. Qu’ est-ce qu’ un hyperviseur ?.....................................................................................19
2. VMware.........................................................................................................................19
3. ESXI 5.0.........................................................................................................................20
4. Historique.......................................................................................................................20
Conclusion :.............................................................................................................................22

2
Dédicace :

Nous dédions ce modeste travail à mes chers parents pour leurs affections, leur amour et le
soutien matériel et moral qu’ils nous ont apportés non seulement pour les deux années de
formation, mais durant toute notre carrière scolaire.

Nous ne saurons pas oublier bien sûr de le dédier aussi, comme signe de remerciement et de
reconnaissance, à tous nos amis, nos proches et nos formateurs qui n’ont pas cessés de nous
stimuler dans le but de surmonter les difficultés et atteindre nos objectifs prévus.

3
Remerciement :

Avant d’entamer ce rapport nous profitons de l’occasion pour remercier tout d’abord notre
encadrant de projet de fin de d’étude notre professeur Mr Ali OUTHJALA qui n’a pas cessé
de nous encourager pendant la durée de projet ainsi pour sa générosité en matière de d’étude
et d’encadrement. Nous tenons à remercier vivement également notre professeur Mr EL
MOSTAFA El HARIQ pour ses conseils et ses dérivatives, aussi de nous avoir incité à
travailler en mettant à notre disposition leurs expériences et leurs compétences sans les quel
le travail n’aurait pas vu le jour. De même, nous tenons à remercier établissement ISTA
NTIC Enfin nous tenons à remercier tous ceux qui ont participé, de prêt ou de loin, à la
réalisation de ce travail.

4
I. Introduction

Dans le cadre de notre deuxième année dans l’Institut Spécialisé de la Nouvelle


Technologie de l’Information et de la Communication « ISTA NTIC », nous effectué un
stage d’une durée d’un mois du 01 jusqu’à 30 Mars 2021 au sein de l’Agence du Bassin
Hydraulique de l’Oum Er Rbia.

Le stage est une épreuve qui permet au stagiaire de mettre en valeur les connaissances
acquises au cours de deux ans de formation à l’Institut et de faciliter son intégration au
milieu du travail et dans l’autre côté il permet à l’établissement d’établir des relations
étroites avec son environnement économique en vue de chercher la meilleure adaptation
entre la formation et les besoins de l’emploi.

Ce rapport présente le travail que nous effectué lors de notre stage. En premier lieu
une brève présentation de l’agence est présentée. Ensuite, nous allons expliquer les différents
aspects de notre travail pendant ce mois A la fin nous résumons les apports de ce stage.

5
II. Présentation de l’entreprise(ABHOER)  :

1. Historique

Pour une meilleure gestion d’eau, matière caractérisée par la rareté, le Maroc a adopté
en 1995 une loi d’eau afin de gérer le patrimoine eau de la meilleure manière qui soit.

Egalement, la loi sur l’eau constitue le cadre légal de la


politique national de l’eau, les outils réglementaires
économiques et institutionnels. Pour atteindre la bonne
gestion du patrimoine eau, les agences des bassins
hydrauliques sont constituées selon les régions.

L’Agence du bassin hydraulique de l’Oum-Er-


Rbia est un établissement public à caractère administratif doté de la personnalité morale et de
l’autonomie financière. Elle est placée sous la tutelle du ministère de l’aménagement du
territoire de l’environnement et de l’eau, secrétariat d’état chargé de l’eau.

Elle est fondée par le décret de 2-96-536 du 20 novembre 1996 pris en application de
la loi sur l’eau. L’Agence a pour mission d’évoluer, planifier, gérer et protéger les ressources
en eau, et de délivrer les autorisations et concessions relatives au domaine public
hydraulique au niveau de la région de Béni-Mellal, Fkih Ben Salah, khenifra, Azilal,
ELkalâa des sraghna, Rhamna, Khouribga, Settat, Safi, Sidi Bennour, El Jadida et qui
constituent sa zone d’activité.

6
L’Agence du bassin hydraulique de l’Oum Er –Rbia :

Le Bassin de l'Oum Er-Rbia s'étend sur une superficie de 35.000 km2. L'Oued Oum Er-
Rbia, d'une longueur de 550 km, prend son origine au Moyen Atlas à 1800 m d’altitude,
traverse la chaîne du Moyen Atlas, la plaine du Tadla et la Meseta côtière et se jette dans
l'Océan Atlantique à environ 16 km de la ville d’El Jadida.

Selon le recensement de 2004, la population du bassin s'élève à 5.1 millions d'habitants


(soit 61% de la population de la zone dans le monde rurale).

En effet la concentration est plus importante dans les centres et les zones limitrophes des
cours d'eau et des sources.

La pluviométrie moyenne annuelle sur le bassin de l'Oum Er Rbia est de 550 mm,


elle varie entre 1100 mm sur le Moyen Atlas et 300 mm dans la zone aval du fleuve. Elle
neige en moyenne 20 jours/an au-dessus de 800m. La température varie entre 10 et 50°C,
l'évaporation : 1600 mm par an en moyenne sur la côte et 2000 mm à l'intérieur du pays avec
un maximum mensuel de 300 mm en Juillet et Août.

L’activité et le rôle de l’Agence dans la maîtrise des ressources en eau :

L’Agence du basin hydraulique de l’Oum Er-Rbia est un établissement assujetti à la loi


(10_95) sur l’eau qui a pour objet évoluer, planifier, protéger et gérer les ressources en eau
niveau du bassin hydraulique.

Elle constitue un espace de prise de décisions impliquant l’ensemble des intervenants


dans le secteur cohérente et souple de l’utilisation des ressources en eau.

Mobilisation optimale et gestion rationnelle de toutes les ressources en eau.

Protection et conservation quantitative du domaine public hydraulique.

7
Administration adéquate de l’eau.

2. Description de l’Agence :

A ce niveau, on va se contenter par la schématisation de l’organigramme de l’Agence.


L’organigramme suivant va permettre de visualiser d’une façon schématique la structure
hiérarchique de l’Agence. Cet organigramme représente plusieurs divisions et services ayant
des tâches complémentaires et avec des relations hiérarchiques, linéaires et fonctionnelles,
ainsi que la place de chaque fonction. En effet, l’Agence est présidée par le ministère de
l’énergie, des mines, de l’eau et d’environnement. Mais la politique de décentralisation
impose que l’Agence doit être présidée directement par un conseil administratif puis le
directeur pour faciliter l’exécution de toutes tâches.

Elle est administrée par un conseil administratif chargé de plusieurs fonctions extraites
de l’article 20 de la loi sur l’eau à savoir :

o Planification de La zone d’action de l’Agence .

8
Une grande expérience au service de l’étude et du suivi des ressources en eau pour un
suivi permanent sur les plans quantitatifs et qualitatifs.

La connaissance des ressources en eau et la maîtrise du domaine public hydraulique


sont des atouts permettant à l’Agence de mener à bien ses activités de gestion et de
développement de ces ressources.

Grâce à des réseaux de mesures performants comprenant des stations hydro


climatologiques, des piézomètres, des dispositifs d’annonce de crues, des dispositifs
d’auscultation des barrages et de contrôle de la qualité de l’eau, l’Agence couvre l’ensemble
des cours d’eau, des nappes souterraines et des barrages dans sa zone d’action.

3. Site web de l’Agence :

ABHOER a son propre site : http://www.abhoer.ma , qui est hébergé localement dans
les serveurs web internes (IIS7) de l’entreprise.

9
Schéma du réseau local de l’A.B.H.O.ER :

 La division système d’information et communication (DSIC), où j’ai effectué mon stage.


Joue un rôle majeur dans :

le développement et l’urbanisation de l’administration ;

La gestion et l’administration du système de base donnée ;

La gestion et l’administration du réseau de l’Agence ;

La gestion et la maintenance du parc informatique ;

La gestion du centre d’impression ;

L’amélioration des méthodes de travail en intégrant des nouvelles technologies ;

La gestion et l’exploitation du patrimoine documentaire ;

L’élaboration du plan de communication ;


10
L’organisation des ateliers de sensibilisation pour la sauvegarde et la protection des
ressources en eau au profit des usagers ;

L’organisation des caravanes de sensibilisation pour les écoliers ;

L’appui à la recherche scientifique appliqué ;

III. Travaux effectues


Dans cette partie nous avons créé un réseau AD-hoc entre les machines des stagiaires
enfin de faciliter le partage des donnés sans faire recoure au câbles.

1. Qu’est- ce qu’un réseau AD-hoc ?

Un réseau ad hoc se distingue des autres formes de réseaux, et notamment des autres
réseaux sans fil, par sa capacité à exister et à s'organiser de manière autonome sans
infrastructure fixe.

Le terme "ad hoc" nous vient du latin et signifie allant vers ce vers quoi il doit aller. Il
est également souvent traduit par former dans un but précis. Cela souligne l'autonomie de ce
système.

Là où les autres types de réseaux ont besoin de stations de base pour relayer les
paquets qui transitent dessus, un réseau ad hoc n'est constitué que d'un nombre variable
d'entités mobiles qui communiquent entre elles de façon directe.

11
2. Créer un réseau sans fil ad hoc avec Windows :

Tapez netsh wlan show drivers dans l’invite de commande et pressez "Entrée". Vous
verrez des résultats.

Le résultat Hosted network supported : Yes signifie que votre ordinateur prend en charge les
réseaux hébergés. Vérifiez que c’est bien le cas.

12
Tapez netsh wlan set hostednetwork mode=allow ssid=myadhoc key=123456789

Myadhoc c'est le nom de votre réseau ad hoc (vous pouvez choisir un nom de votre choix)

Et 123456789 c'est le mot de passe (vous pouvez choisir un de votre choix) Vous devez voir
ce message : Le mode réseau hébergé a été autorisé

Le SSID du réseau hébergé a bien été modifié

Le mot de passe de la clé utilisateur du réseau hébergé a bien été modifié

Tapez netsh wlan start hostednetwork pour lancer le ad hoc

Vous allez voir ce message : Le réseau hébergé a démarré.

Appuyez sur les touches Windows+X Pour afficher le bouton de commandes

Puis cliquez sur Panneau de configuration +Cliquez sur Réseau et Internet puis Puis,
cliquez sur Center Réseau et partage, Vous devez voir votre réseau ad hoc.

13
Cliquez sur votre réseau Ethernet + Propriétés

Cliquez sur l'onglet Partage

Couchez la case Autoriser d'autres utilisateurs du réseau à connecter via la connexion


Internet de cet ordinateur.

IV. La virtualisation
On appelle virtualisation l'ensemble des technologies matérielles et/ou logiciels qui
permettent de faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitation et/ou plusieurs applications
sur une même machine, séparément les uns des autres, comme s'ils fonctionnaient sur des
machines physiques distinctes.

. Les avantages

Ensuite, virtualisation comprend plusieurs avantages tel que :

 moins de serveurs physiques


14
Le premier bénéfice de la virtualisation tombe sous le sens : puisque plusieurs machines
virtuelles peuvent fonctionner sur un unique serveur physique, le nombre de serveurs à
acheter et à entretenir va être réduit.

Avec une infrastructure informatique traditionnelle, beaucoup de serveurs sont


surdimensionnés, afin de parer à d’éventuels pics de charge. Regroupant plusieurs VM en un
seul endroit, un serveur vitalisé est mieux exploité. Le nombre total de machines nécessaires
au bon fonctionnement du SI peut ainsi être revu à la baisse.

 Une meilleure disponibilité

Les solutions de virtualisation permettent toutes aujourd’hui la migration à chaud des


machines virtuelles. Comprenez par là qu’il est possible de déplacer une VM d’un serveur
physique vers un autre, sans même qu’il soit besoin de la stopper.

Cette fonctionnalité est un élément clé pour améliorer le taux de disponibilité de vos
services. L’utilisation de deux serveurs physiques permet ainsi de doubler aisément une
infrastructure virtualisée (redondance). En cas de panne d’un des deux serveurs, les VM
seront automatiquement déplacées vers le second.

15
 Meilleures performances

La migration à chaud des machines virtuelles entre serveurs physiques a un autre


avantage : elle permet de répartir la charge de travail entre les serveurs. Lorsqu’une
VM monte en charge de façon extrême, les autres pourront se replier sur un serveur
physique moins sollicité.

Les tâches critiques pourront également fonctionner au sein d’une VM disposant de


plus de cœurs de CPU (virtuels), de mémoire (virtuelle) et d’espace disque (virtuel)
que les autres. Il est ainsi possible de moduler la taille des VM en fonction des tâches
qu’elles devront accomplir.

 Tester, sans rien payer

La virtualisation permet de créer une VM vierge en quelques minutes. Tant que


votre serveur physique n’affiche pas complet, il sera possible de lui ajouter de
nouvelles machines virtuelles à gérer.

Les développeurs ou administrateurs système pourront exploiter cette particularité


pour essayer de nouveaux services, sans dépenser le moindre centime. Là où un
serveur de test était auparavant nécessaire, une simple machine virtuelle sur un serveur
existant de l’entreprise suffit aujourd’hui.
 Une meilleure sécurité

Dans une infrastructure informatique traditionnelle de TPE/PME, l’ERP, le partage de


fichiers, le système de messagerie, voire le serveur web, tournent tous sur un même serveur.
Toutefois, si la messagerie est infectée par un malware, l’ensemble des applications
hébergées sur la machine est mis en danger.

La virtualisation peut être utilisée pour séparer les différentes tâches d’un serveur
physique en autant de machines virtuelles distinctes, qui seront alors isolées les unes des
autres, ce qui permettra de cloisonner les services.

 Une garantie anti-obsolescence

Une partie de votre SI, par exemple votre ERP, est susceptible de fonctionner sur un
serveur dédié, du fait d’une configuration spécifique. Assurer le renouvellement de ce
serveur dédié, qui n’est utilisé que par une seule application, est souvent peu rentable.

Des outils de P2V (physique vers virtuel) permettent de transformer la plupart des
serveurs physiques en machines virtuelles. Une fois cette opération faite, votre serveur ERP
virtualisé pourra basculer d’une machine en fin de vie vers un serveur neuf, par simple
migration à chaud de la VM.

 Un gain potentiel sur les coûts de licences

Il convient de disposer d’une licence de système d’exploitation par serveur. La


virtualisation permet cependant parfois de profiter de packs de licences couvrant l’OS du
serveur physique et de ses machines virtuelles. Rapprochez-vous de votre fournisseur pour
vérifier ce point, qui varie selon les solutions.

Pour les VM existantes, il ne sera pas nécessaire de repayer une licence lorsque le serveur
physique les faisant fonctionner sera changé. Un plus, qui s’applique aussi aux applications
tournant au sein de ces VM .
 Des sauvegardes simplifiées

Avec une infrastructure virtualisée, le serveur physique est le seul qui soit
matériellement présent dans la salle des machines. Les VM sont pour leur part du pur
logiciel. Cet aspect simplifie grandement les opérations de sauvegardes de données.

Il est en effet possible d’opérer directement une sauvegarde du contenu du disque


dur virtuel d’une VM. Et ce même pendant son fonctionnement, en créant un
instantané (snapshot) de la machine virtuelle et de ses données. En cas de problème, ce
snapshot permettra de relancer la VM dans un état précédent.
V. VMware (ESXI )

1. Qu’ est-ce qu’ un hyperviseur ?

Les hyperviseurs sont de plus en plus présents dans les architecteurs d’entreprises
étant donné que la virtualisation se développe et se répand rapidement. Les solutions sont
multiples et plus ou moins coûteuses, mais en ce qui concerne les hyperviseurs, il y en a
deux type.

a) Type 1

Un hyperviseur de type 1 est un système qui s’installe directement sur la couche


matérielle du serveur. Ces systèmes sont allégés de manière à se « concentrer » sur la gestion
des systèmes d’exploitation invités c'est-à-dire ceux utilisés par les machines virtuelles qu’ils
contiennent. Ceci permet de libérer le plus de ressources possible pour les machines
virtuelles. Toutefois, il est possible d’exécuter uniquement un hyperviseur à la fois sur un
serveur.

Parmi les hyperviseurs de type 1 on trouve des systèmes comme Xen, VMware ESX,


hyper V et Proxmox.

b) Type 2

Un hyperviseur de type 2 est un logiciel qui s’installe et s’exécute sur un système


d’exploitation déjà en place. De ce fait, plus de ressources sont utilisées étant donné qu’on
fait tourner l’hyperviseur et le système d’exploitation qui le supporte, il y a donc moins de
ressources disponible pour les machines virtuelles. L’intérêt qu’on peut trouver c’est le fait
de pouvoir exécuter plusieurs hyperviseurs simultanément vu qu’ils ne sont pas liés à la
couche matérielle.

Parmi les hyperviseurs de type 2, on trouve VMware Player, VMware Workstation,


VirtualPC et VirtualBox.

2. VMware

VMware est une société informatique américaine fondée en 1998, filiale d'EMC
Corporation depuis 2004 (racheté par Dell le 7 septembre 2016), qui propose plusieurs
produits propriétaires liés à la virtualisation d'architectures x86. C'est aussi par extension le
nom d'une gamme de logiciels de virtualisation

3. ESXI 5.0

VMware ESXi est un hyperviseur de type 1 indépendant des systèmes d'exploitation.


Il repose lui-même sur le système d'exploitation VMkernel qui assure l'interface avec les
agents dont il soutient l'exécution. ESXi est l'hyperviseur exclusif des licences VMware
vSphere 5.x. VMware décrit le système ESXi comme similaire à un nœud informatique sans
état. Les informations d'état peuvent être téléchargées à partir d'un fichier de configuration
enregistré. VMkernel – le système d'exploitation d'ESXi – assure directement l'interface avec
les agents VMware et les modules tiers agréés. Les administrateurs chargés de la
virtualisation peuvent configurer VMware ESXi via sa console ou le client VMware
vSphere, et consulter la liste de compatibilité matérielle de VMware pour y trouver les
équipements agréés et pris en charge sur lesquels installer ESXi. Avant l'arrivée d'ESXi,
VMware proposait l'hyperviseur ESX, qui comprenait davantage de composants, tels que le
système d'exploitation de la console et un pare-feu. Des interfaces distantes de ligne de
commande et des éléments normés de gestion des systèmes remplacent les fonctions de la
console des services. L'hyperviseur prenden charge la fonction de déploiement automatisé
Auto Déployé, la création d'images personnalisées, ainsi que d'autres outils que n'intégrait
pas ESX. VMware indique que l'architecture d'ESXi occupe moins de 150 Mo d'espace –
dont 32 Mo d'espace disque – à comparer aux près de 2 Go d'ESX.

4. Historique

Mai 2009 : VMware ESX 4.0


Août 2009 : achat de Spring Source
Janvier 2010 : rachat de Zimbra à Yahoo!
2011 : rachat de Digital Fuel (SaaS)
2012 : rachat de Wanova (en), Dynamic OPS (en) et Nicira (en)
20
2012 : partenariat avec Atos et EMC pour la création de Canopy, dans le but de
commercialiser des services et solutions cloud en Europe5
2014 : Achat de AirWatch, une entreprise de sécurité spécialisé dans les appareils mobiles,
pour 1,54 milliard de dollars6
2017 : Vente de l'activité vCloud Air et des datacenters associés au français OVH7

21
Conclusion :

Avec ce stage, on a pu acquérir une expérience professionnelle


car ce fut une très bonne initiation (observation), en effet il nous a
permis de comparer les méthodes de travail dans le service avec ce
qu’on acquit durant la formation, et en même temps un stage
d’application (perfectionnement).

En réalité ce stage est une entrée au domaine professionnel dans


laquelle tout est basé sur l’expérience, et la collaboration des gens
participant au travail, ainsi que la rapidité de l’exécution des tâches.
Aussi ce stage qu’on a effectué nous a permis d’acquérir une expérience
et confronter le monde du travail avec ses exigences et ses rites, et de
mettre en pratique nos connaissances théoriques