Vous êtes sur la page 1sur 125

r n

BRGM
L'INTIIPtlSI AU tilVICI DI U Til»!

VILLE DE ROCHEFORT (Charente-Maritime)


* * *

FORAGE THERMAL DE ROCHEFORT - SOURCE EMPEREUR

COMPTE-RENDD DE FIN DE TRAVAUX DE REHABILITATION


DE LA CHAMBRE DE POMPAGE

R 33589 Septembre 1991


POC 4S 91

par

Bernard ROZES
Emile MARCHAIS

Eric BERTHET *

(*) BRGM/CFG (Compagnie Française de Géothermie)

BRGM - POITOU-CHARENTES
12-14, ru* Gainb*na 86000 Pelllcrt, Franc*
(33) 49.55.95.25 - T*l«copUur i (33) 49J5.96J9
Ttl.i
- I -

TABLE DES MATIERES

Pages

1 INTRODUCTION

2 1 - LOCALISATION

2 2 - POSITION DU PROBLEME ET OBJET DES TRAVAUX

3 3 - CALENDRIER DES OPERATIONS

4 4 - TRAVAUX DE REPRISE DE LA CHAMBRE DE POMPAGE

4 4.1. Intervenants
4 4.2. Caractéristiques des principaux types de matériel
utilisé
4 4.3. Compte-rendu journalier des opérations
8 4.4. Commentaires et analyses des travaux
9 4.5. Coupes géologique et technique

10 5 - POMPAGES D'ESSAI ET DE DEVELOPPEMENT

10 5.1. Développement
11 5.2. Pompage par paliers
12 5.3. Pompage longue durée
12 5.4. Caractéristiques hydrodynamiques ; calcul
d'interférences et régime d'exploitation
16 6 - EQUIPEMENT D'EXHAURE MIS EN PLACE

16 7 - LOCAL TECHNIQUE ET TETE DE PUITS

16 7.1. Principe
17 7.2. Equipement mis en place

17 8 - LIAISON AVEC L'ETABLISSEMENT THERMAL

17 8.1 . By pass
17 8.2. Enregistrement de paramètres
- II -

LISTE DES FIGURES

FIGURE 1 : Plan de situation à 1/25.000,

FIGURE 2 : Plan de situation à 1/1.000,

FIGURE 3 : Coupe technique avant travaux,

FIGURE 4 : Etat de la chambre de pompage avant travaux,

FIGURE 5 : Implantation du matériel au cours des travaux,

FIGURE 6 : Schémas des principaux équipements utilisés,

FIGURE 7 : Coupe lithologique et technique "Empereur",


FIGURE 8 : Coupe technique détaillée.

FIGURE 9 : Détail chambre de pompage,

FIGURE 10 : Pompage par paliers "Empereur",

FIGURE 11 : Evolution du niveau pendant le pompage de 72 h sur le forage


"Empereur".

FIGURE 12 : Evolution du niveau dans le Puits n" 2 pendant le pompage


sur le forage Empereur,

FIGURE 13 : Composition colonne d'exhaure.

FIGURE 14 : Plan de masse du local technique,

FIGURE 15 : Schéma du local technique,

FIGURE 16 : Tête de puits.

FIGURE 17 : By pass.
- Ill -

LISTE DES ANNEXES

ANNEXE 1 : Mesures des niveaux dynamiques pendant de pompage,

ANNEXE 2 : Documentation technique sur matériel d'enregistrement de


paramètres installé sur la Source Empereur,
- 1 -

INTRODUCTION

En 1990 la ville de Rochefort-sur-Mer a fait réaliser un deuxième forage


thermal pour renforcer ses ressources disponibles en eau thermale,
fournies jusqu'à lors par un forage profond de 850 mètres.

Cet ouvrage dénommé "Source l'Empereur" est relativement ancien (1952)


et a subi plusieurs aménagements depuis sa mise en service.

Au cours des dernières années un "collapse" est apparu dans la chambre


de pompage empêchant toute manoeuvre de pompes à l'intérieur, il a pu
malgré tout fonctionner quelques mois dans cette situation précaire.

Après que le deuxième ouvrage ait été réalisé et ait démontré une
productivité convenable, la municipalité de Rochefort a décidé de
réhabiliter l'ancien de façon à disposer de 2 sources opérationnelles
soit pour une exploitation simultanée soit en solution de secours alter¬
native .

Par ailleurs et dans le cadre du chantier, une tête de puits "moderne"


avec appareils de saisie de paramètres a été mise en place ainsi que
l'édification d'un local technique fonctionnel abritant ces équipements.

Enfin la liaison entre la tête de puits et l'établissement a fait partie


également des travaux exécutés. Ces différents travaux ont fait l'objet
de 3 lots distincts dans l'appel d'offres (sous sol - local technique -
liaison de surface).

Ceux-ci se sont déroulés sous la conduite du BRGM (Agence Poitou-


Charentes et Compagnie Française de Géothermie) avec intervention des
principales entreprises suivantes :

- Schlumberger (partie sous-sol),


- Hydroservices (liaison hydraulique et équipement de mesure),
- SAMC Chevalleraud (local technique).

Le présent rapport rend compte des travaux réalisés et constitue le


dossier des ouvrages exécutés.
FIGURE'!

PLAN DE SITUATION (EcheUe 1/25.000)


I'jLrUita z ; PLAN un miUATiUN a 1/1,000.
- 2 -

1 - LOCALISATION.
(cf. figures 1 et 2),

Les coordonnées du forage Source l'Empereur sont

X = 344,4
Y = 2110,09
Z = 13,02

Il se situe dans la cour intérieure de l'établissement thermal. Le 2"'"-


forage réalisé en 1990 est à une distance de 29 mètres au droit de
l'ancien rempart sur le "parking des Thermes",

2 - POSITION Dû PROBLEME ET OBJET DES TRAVAUX.

Comme indiqué plus haut le forage Source l'Empereur a subi différentes


transformations au fil des ans (perforations, chemisage, , ,) ,

La coupe technique avant travaux est présentée en figure 3.

La chambre de pompage était composée d'un tubage acier 13" 3/8 à l'inté¬
rieur duquel un tubage inox de 3 mm d'épaisseur a été mis en place et
cimenté sur 65 m de hauteur. Cette chemise coiffe dans sa partie infé¬
rieure les tubages 7" et 9" 5/8 comme indiqué sur la figure 4.

Cette enveloppe était écrasée à partir de 35,20 m et empêchait le


retrait de la pompe inférieure (cf, figure 4).

L'objet des travaux de réhabilitation de la chambre de pompage consis¬


tait soit en la remise en forme de la chemise écrasée soit en la des¬
truction de l'obstruction provoquée par l'écrasement du tube inox, le
repêchage de la pompe inférieure et la mise en place d'un nouveau tubage
de diamètre 9" 5/8 (acier ordinaire). La chambre de pompage ainsi
rénovée (diamètre intérieur 228 mm, profondeur 60 m) pourrait accueillir
une pompe immergée 6 pouces sans problème.

En ce qui concerne l'édification d'un local technique, il s'agit de


mettre en place un corps de bâtiment suffisamment spacieux (env, 15 m*)
abritant les équipements de tête puits, entièrement clos mais
FIGURE 3

COUPE TECHNIQUE AVANT TRAVAUX

£a/oitHt. inox
TUBE TEOMIQUE ft Soo mm
*orr_

MlH.
FORAGE 17*1/2
TUBAGE 13-a/B

417 M X

FORAGE 12-1/4
TUBAGE B-S/8

.gfta./nUSym, 7"

7Sirt

.filon

ïtSff L

25IJI__
/ir^at. S'
- 3 -

susceptible de permettre le positionnement d'une machine de forage au


droit du puits en cas de travaux de maintenance ou de reprise. Le choix
qui a été fait dans cette perspective est un bâtiment partiellement
démontable (cf. infra).

3 - CALENDRIER DES OPERATIONS.

Le calendrier résumé est le suivant :

Installation de la sondeuse et du matériel annexe 2 janvier 1991


Début des travaux sur le puits 3 janvier 1991
Fin des travaux sur le puits 22 janvier 1991
Repli du matériel de work over 23 janvier 1991
Début des travaux de gros oeuvre du local technique du 28/1 au 1/2/91
Arrêt pour cause d'intempérie du 4/2 au 18/2/91
Reprise et achèvement du gros oeuvre local technique du 18/2 au 22/2/91
Pose de la couverture mobile et du Skydome du 4/3 au 9/3/91
Câblage électrique 22 mars 1991
Mise en place d'une colonne d'exhaure en PVC avec
pompe 6" rénovée. Installation des appareils de
mesure du 8/4 au 12/4/91
Installation de l'armoire d'enregistrement et mise
en service des appareils 16/4/1991
Achèvement de la devanture du local technique 22 avril 1991

Les travaux de réhabilitation de la chambre de pompage sensu-stricto ont


été réalisés en 2 postes de 8 heures (6 H/22 H). La durée totale de ces
travaux a été de 325,50 heures soit 20,34 jours.
FIGURE 4
ETAT DE LA CHAMBRE DE POMPAGE AVANT TRAVAUX

h O^AO

"777-

-CJUcjort-eur. ..
F/c xtLjc^. j-gQ ^/

-ro^.ii7..
Tué>c -9''-.^/r
...-_rx,.cr. Tuh^ ..7
- 4 -

4 - REHABILISATION DE LA CHAMBRE DE POMPAGE.

4.1. INTERVENANTS.

Appareil de work-over SPS (Services Pétroliers Schlumberger),


Matériel d'instrumentation Smith International,
Tubages Tubafor,
Vidéo Cciméra Hydro-Invest,
Pièce de raccordement Foraid,

4.2. CARACTERISTIQUES DES PRINCIPAUX TYPES DE MATERIELS UTILISES,


(cf, figures 5 et 6 et planches photos).

Appareil de work-over
- mât SKYTOP
- Puissance au treuil 1 moteur 280 CV,
- Capacité (traction) 45 tonnes,
- Pompe GARDNER DENVER 310 CV,
- 1 BAC DE 25 m^.

Tubage 9"5/8 - 32,30 Ib/ft,

- Diamètre intérieur : 228,7 mm,

- Diamètre extérieur : 244,5 mm,

- Epaisseur : 7,92 mm,

- Grade : K55,
- Filetage : API,
- Masse linéique : 46,22 kg/m.

4.3. COMPTE-RENDU JOURNALIER DES OPERATIONS.

Les travaux ont été réalisés en deux postes de 8 heures


(16 HOO/24 H 00).
ROCHEFORT SUR MER
IMPLANTATION DU MATERIEL AU COURS DES TRAVAUX

bATiHttn

FORAGE THERMAL

XI

ZONE DB STOCKAGE MACHINE


DES TIGES DE FORAGE DE FORAGE BAnUt3iT&

ENTREE DU SITE

CAM[OK GRUE
BUREAU/VESTIAIRE ATEUER

REMPARTS
BAC <1« 2S m3
POMPE
SCHEMAS DES PRINCIPAUX EQUIPEMENTS UTILISES

JUNK MILL TAPER MILL HARPON TARAUD

Y7

/ \
\

\
/ \ \ 1/
/
\ -n
H-

6\
- 5 -

02.01.1991 : Montage des équipements et mise en place.

03.01.1991 : - Remontée de la pompe supérieure,


- Mise en tension simultanée du câble électrique + câble
porteur et tube SCOFLEX de la pompe inférieure.
- Rupture du câble inox à 8 tonnes.

04.01.1991 : - Descente du harpon et mise en rotation,


- Repêchage de : 40 de câble électrique,
m
35 de câble porteur inox,
m
29,70 m de tube SCOFLEX,
- Descente de la fraise taper mill,
- Fraisage de 30,22 à 34,27 m,
- Remontée fraise au jour,

05,01.1991 : - Descente des tiges nues et mise en circulation pour


nettoyage,
- Remontée des tiges,
- Attente empreinte.

06,01,1991 : - Descente empreinte à 35,27 m,


- Remontée et examen,
- Descente fraise de type junk mill 10"l/4,
- Reforage de 35,27 à 35,67 m,
- Fraisage de 35,67 à 35,89 m,
- Nettoyage en circulation,

07,01,1991 : - Fraisage de 35,89 à 36,44 m,


- Injection de bouchons visqueux,
- Fraisage de 36,44 à 37,12 m,
- Remontée fraise au jour (fraise HS),

08.01.1991 : - Attente nouvelle fraise (junk mill),


- Descente nouvelle fraise et fraisage à 37,12 m sans
avancement,
- Remontée fraise au jour,
- Descente harpon > R.A.S.,
- Remontée harpon et descente taraud,
- Essais de repêchage > négatifs,
- Remontée taraud au jour,

09.01,1991 : - Essais repêchage pompe avec taraud > négatifs,


- Assemblage et descente empreinte,
- Pose empreinte et remontée au jour (deux marques
excentrées) ,
- Attente caméra,
- Enregistrement film vidéo avec mise en eau claire du
puits.

Nota : La caméra nous permet de constater le puits est obstrué


que
par un bouchon formé par les résidus d'inox, morceaux de câble
et ciment provenant de l'annulaire tube inox/ tube 13"3/8,
D'autre part, la fenêtre ouverte dans le tubage est clairement
visible sur environ 250 à 300°,
- 6 -

10,01.1991 : - Descente outil tricône 8"l/2 + panier à sédiments,


- Nettoyage en rotation et circulation,
- Remontée outil au jour,
- Assemblage couronne + tube de surforage + panier à
sédiments,
- Surforage à partir de 37,51 m,

11,01,1991 : - Surforage de 37,51 à 39 m,


- Remontée couronne et vidé panier à sédiments,
- Examen couronne,
- Redescente garniture de surforage,
- Surforage de 39,63 à 39,75 m,
- Remontée couronne,

12,01.1991 ; - Descente garniture de surforage et surforage de 39 à


39,39 m.

13.01.1991 : - Surforage de 39,39 à 41,42 m (fin collapse),


- Remontée couronne au jour,
- Descente fraise junk mill 10"l/4,
- Reforage de 39,39 à 41,42 m,
- Contrôle du trou jusqu'à 55,57 m,
- Remontée fraise au jour,
- Descente overshot, essais repêchage pompe > négatifs

14.01.1991 : - Remontée overshot au jour (pièce d'I mètre de tube inox


coincée dans 1 'overshot),
- Essais de repêchage pompe > négatifs avec grapple
5",
- Remontée overshot au jour,
- Descente overshot avec grapple 6"l/4,
- Essais de repêchage > négatifs,
- Descente junk mill 10"l/4,
- Top poisson (pompe) à 57,48 m et remontée,
- Descente harpon et essais repêchage > négatifs,
- Descente overshot 6"l/4,
- Essai repêchage > positif,
- Remontée pompe au jour.

15.01.1991 : - Démontage pompe/overshot,


- Descente harpon puis remontée,
- Descente junk mill 10"l/4,
- Nettoyage en circulation/rotation jusqu'à 60,93 m (top
tube 9"5/8),
- Remontée fraise au jour,
- Descente outil 8"l/2 puis fraise taper mill (0 270 mm),
- Top tubage 7" à 60,93 m,
- Remontée taper mill au jour.
- 7 -

16.01.1991 : - Descente outil tricône 6"l/8 jusqu'à 68 m (soit 7 m


dans le tubage 7"),
- Nettoyage de 68 à 72,91 m dans le tubage 7",
- Envoi bouchons visqueux et circulation,
- Nettoyage de 72,91 à 73,20 m,
- Remontée outil 6"l/8 au jour.

17.01.1991 : - Assemblage et descente coupe-tube 7",


- Coupe du tube 7" à 62,90 m,
- Remontée coupe-tube,
- Descente casing spear et repêchage bout de tubage 7",
- Descente taper mill (0 270 mm),
- Fraisage tête tubage 9"5/8 à 60,93 m (biseautage).

18,01.1991 : - Nettoyage tubage 9"5/8 avec fraise taper mill,


- Manutention des tubages 9"5/8 et préparation pour
tubage ,
- Assemblage tie back mandrel + anneau + raccord sur
tubage et descente des tubages.

19.01.1991 : - Préparation pour cimentation,


- Injection laitier et chasse,
- Engagement tie back seal mandrel,
- Attente prise ciment,
- Coupe du dernier tube à + 0,60 m,
- Descente outil 8"l/2 et posé à 60,57 m,
- Attente prise ciment.

20.01.1991 : - Reforage bouchon, anneau et ciment de 60,50 à 61,43 m,


- Remontée outil 8"l/2 au jour,
- Descente outil 6"l/8,
- Reforage de 61,43 à 73,80 m,
- Remontage outil 6"l/8 au jour,
- Descente taper mill et nettoyage de 73,80 à 84,50 m,
- Remontée taper mill au jour,
- Descente fraise type junk mill,
- Contrôle du tubage 7" de 84,50 à 390 m.

21.01.1991 : - Contrôle du tubage 7" de 390 à 581 m,


- Descente en circulation/ rotation de 580 à 790,51 m,
- Circulation et nettoyage (retour propre),
- Remontée fraise en dégerbant.

22.01.1991 : - Montage tête de puits,


- Mise en place de la pompe d'exhaure à 55,32 m (base
pompe/sol) ,

23.01,1991 : - Démontage des équipements,


- Repli de l'ensemble du matériel et du personnel.
VUE GENERALE DU CHANTIER

'xi-J

OVERSHOT
VUE GENERALE DU CHANTIER

FRAISE TYPE JUNK MILL


- 8 -

4.4. COMMENTAIRES ET ANALYSES SUR LES TRAVAUX.

4,4,1. Destniction du tubage inox.

Cette partie des travaux représentait la phase la plus délicate techni¬


quement et la plus aléatoire quant au temps passé.

Au départ, si la position exacte du collapse était précisément connue,


sa longueur était estimée entre 1 et 2 m.

Compte-tenu des faibles informations dont nous disposions au départ


(forme, ampleur... du collapse), la principale difficulté a consisté à
faire les choix d'outils le plus judicieusement possible. La faible
profondeur d'intervention impliquant des temps de manoeuvre courts
explique les fréquents changements d'outils au cours de ce fraisage.

Il convient de noter qu'au cours de ce type de travaux, les programmes a


priori ne sont pas forcément suivis et les opérateurs réagissent en
fonction des situations rencontrées au cours de l'avancement des tra¬
vaux.

L'hétérogénéité des matériaux à détruire (câble inox, câble électrique,


tube SCOFLEX et tubage inox) a rendu la destruction longue et difficile
et a nécessité une grande attention en raison des risques de coincement
importants.

Ne sachant pas si la pompe était prisonnière à l'intérieur du collapse


ou coincée plus bas, des tentatives de repêchage ont été faites de façon
systématique en début de fraisage.

Tous ces essais étant restés vains, il a été décidé de mettre en oeuvre
une garniture de surforage. Cette option technique devait nous permettre
de fraiser le tube inox tout en permettant le passage éventuel de la
pompe par l'intérieur. Le fraisage du collapse a été poursuivi jusqu'à
41,42 m sans que la pompe puisse être récupérée.

Après destruction du tube inox écrasé, la pompe qui était posée sur le
sommet des tubages 7" et 9"5/8 à 60,93 m fût repêchée avec un overshot
(cloche de repêchage).

Les tubes 7" et 9"5/8 étant coupés tous les deux à la même profondeur
(60,93 m), une coupe du tubage 7" a été nécessaire à 62,90 m afin de
permettre l'engagement du cône de raccordement dans le tube 9"5/8,
- 9 -

4.4.2. Rechemisage et cimentatlon.

Compte-tenu de l'exiguïté du site, la manutention des tubages en surface


a nécessité quelques précautions. La descente des tubes s'est effectuée
sans problème particulier malgré la faible tolérance entre les diamètres
(5 mm sur le rayon).

L'engagement du tie back seal mandrel (cône de raccordement) dans le


tube 9"5/8 existant, ainsi que la cimentation annulaire par la méthode
de déplacement de bouchons ont été parfaitement réalisés. Une cimen¬
tation complémentaire dans l'annulaire a été réalisée après retrait du
ciment.

Le tube en surface a été coupé à 60 cm au-dessus du sol, une bride


soudée sur le haut de ce tube relie le tubage â la tête de puits.

4.4.3. Bilan.

La durée prévisionnelle des travaux avait été estimée à 16 jours alors


que 20 jours ont été nécessaires.

Ce dépassement peut être expliqué de la façon suivante :

- la nature et la longueur (6 m) de l'obstruction ont occasionné un


retard de 2 jours par rapport aux prévisions,

- la nécessité de couper et d'extraire 2 m de tubage 7" afin de


pouvoir engager le raccord conique 9"5/8 a occasionné un nouveau
retard d'une journée,

- enfin, la perte de temps due au contrôle/nettoyage du tubage 7" a


été d'environ une journée.

Dans ce décompte, seule la sous-estimation de la longueur de l'écrase¬


ment peut être effectivementcomptabilisée en tant que dépassement, car
les autres travaux (coupe et contrôle/nettoyage du tubage 7") corres¬
pondent à des travaux complémentaires rendus indispensables par les
conditions du puits.

Compte-tenu du caractère très particulier de ces travaux (absence de


données précises, méconnaissance des conditions de puits), ainsi que
-io

des conditions d'exécution (exiguïté du site, adduction en eau insuffi¬


sante au départ), l'opération doit être considérée dans son ensemble
comme une totale réussite.

4.5. COUPES GEOLOGIQUE ET TECHNIQUE.

Les coupes sont présentées dans les figures 7 à 9 avec les éléments
détaillés dans les fiches ci-après (I à III).

Les points à retenir sont les suivants :

La chambre de pompage est à l'intérieur du tubage acier 9"5/8 (diamètre


intérieur de 228 mm) sur une hauteur de 60 m. La base de ce tubage se
raccorde au 9"5/8 préexistant par l'intermédiaire d'un cône.

L'annulaire est bien entendu cimenté. En dessous débute le tubage 7"


préexistant.

L'équipement au droit de la zone aquifère n'a pas été modifié (perfora¬


tion du casing entre 807 et 818 m et trou nu au-delà). A noter que la
partie en trou nu a du faire l'objet au fil des ans d'éboulement partiel
et de cavage.

Un examen par vidéo caméra pourra s'envisager pour apprécier l'état réel
de cette zone (risque de remblaiement du fond de puits...).

5 - POMPAGE D'ESSAI ET DE DEVELOPPEMENT.

5.1. Développement.

Un nettoyageprimaire a été effectué en fin de travaux par mise en


circulation en fond de trou dès le 21/01/91. Il s'est poursuivi par un
pompage à la pompe immergée à des débits compris entre 15 et 40 m^/h du
23 au 26 Janvier.
- u

Page 1/3

IDENTIFICATION ET LOCALISATION
Projet : FORAGE THERMAL REGION POITOU CHARENTES
Marché : REHABILITATION DEPARTEMENT CHARENTE MARITIME
Financement : COMMUNE COMMUNE ROCHEFORT
LIEU-DIT PORTE BEGON

Maître d'ouvrage VILLE DE ROCHEFORT Zone Lambert : 2


Maître d'oeuvre BRGM X = 344.400 km
Ingénieur Conseil BRGM-CFG Y = 2110.009 km
Entrepreneur SPS SCHLUMBERGER Z = 13.000 m +/- Im

Forage Objet exploitation Etat : exploité


Usage : Thermalisme
Réalisé du 02/01/91 au 22/01/91
Carte topographique: ROCHEFORT (65a/6X) Echelle : 1/25000

- DESCRIPTION DU TROU NU -

Diamètre Pro-f ondeur/sol Mode de Fluide


(mm) (m) foration uti 1 isé

585 0.00 - 92.00 Rotary Bentoni te


444 92.00 - 417.00 Rotary Bentoni te
311 417.00 - 820.00 Rotary Bentoni te
216 820.00 - 845.00 Rotary Boue réversible
152 845.00 - 854.00 Rotary Boue réversible

- TUBAGES -

Type de 0int , Profondeur (m) Nature du Epaisseu:


tube (mm) sup. - inf. tube tube (mm

Tube plein 500 0.00 92.00 ACIER ordinaire 12


Tube plein 340 0.00 417.00 ACIER API 12
Tube plein 280 0.00 60.00 INOX indéterm. 3
Tube plein 245 +0.50 807.00 ACIER ordinaire 8
Crépine n" 1 245 807.00 820.00 ACIER ordinaire 8
Tube plein 178 62.90 784.00 ACIER ordinaire S

CARACTERISTIQUES DES CREPINES


IMo Type de crépine Slot (mm) Vide (%) Centreurs

Tube perforé
- 12 -

Création dossier: 15/02/91 N" classt 0658-6X-052


Désignation EMPER

Page 2/3

ANNULAIRES -
ESPACE ANNULAIRE EXTERNE (entre trou nu et tubage externe)

Prof ondeur/sol Type Nature Granulomètrie


sommet base d 'annulaire (et texture) ( mm - mm )

0.00 92.00 Cimentation Ciment


92.00 417.00 Cimentation Ciment
417.00 820.00 Cimentation Ciment

ESPACE ANNULAIRE INTERNE (intrados du tubage externe)

0.00 92.00 Cimentation Ciment


0.00 417.00 Cimentation Ciment
Q-OÛ ïlo.CO
Ck i»vtKt ahOA

COUPE LITHOLOGIQUE -

Base (m) Description lithologique

41.00 Argile sableuse, calcaire ?< sable (CENOMANIEN)


79.00 Calcaire argileux à Huitres (KIMMERIDGIEN)
132.00 ALT. Calcaire argileux/ marnes
161.00 Marne
168.00 Oolite de Chatellaillon
188.00 Marne
291.00 Calcaire argileux fossilifère (Huitres)
369.00 Calcaire dur
386.00 Calcaire argileux
416.00 Calcaire argileux dur (OXFORDIEN)
461.00 Marne
526.00 Marne 2< calcaire argileux
596.00 Marne
676.00 Argile marneuse noire (CALLOVIEN)
726.00 Calcaire ponctué gréseux (BATHONIEN-BAJOCIEN)
753.00 Argiles S< marne (AALEN. , TOARCIEN S< PLIENSBACHIEN)
784.00 Dolomie oolitique à anhydrite (LIAS INF.)
823.00 Argile, marne 8< grès; anhydrite
834.00 Zone d'altération ? (sables ?)
854.00 Micaschistes (PALEOZOIQUE)

DEVELOPPEMENT DE L'OUVRAGE -
Début du développement : 24/01/91

Type de Durée (h) Débit moyen


développement ou quantité (m3/h)

Pompage alterné 72.00 2^.0


- 13 -

Création dossier: 15/02/91 N<» classt 065a-6X-0524


Désignation EMPERE

Page 3/3

POMPAGES D'ESSAI -
Niveau au repos : 3.46 m/repère (28/01/91) Repère / sol 1.07 m
Début des pompages le 28/01/91 à 9 h 45 mn N.P. initial 3. 46 m
Chambre de pompage : de 0.00 à 60.00 m/sol Diamètre 244 mm

D E S C E N T E REMO N T E E
Durée (h) Débit (m3/h) N.P. final Durée (h) N.P. final

2.00 7.50 9.85 2.00 3. 12


2.00 15.00 15.55 2.00 3.83
2.00 27.00 28. 10 2.00 4.95
2.00 41.50 46.83 2.00 0.00

OBSERVATIONS COMPLEMENTAIRES -
REHABILITATION DE LA CHAMBRE DE POMPAGE DU
FORAGE REALISE EN 1953
fIGURE 7

h' classement 065B-6X-0524


Désignation EMPERE

COUFE LITHOLOGIQUE COUPE TECHNIQUE


0^ Niveau d eau
j 2.39 mi DATE (S) D'EXECUTION
Argile sableuja. calcaire Cimentatlon ds
S sable [CENCHANIEN] 0.00 l 92.00 m Début : 02/01/91
1" 1 r- T 41. co Cimentatlon de 1

Calcaire argileux à Huî 0.00 à 92.00 m


1 - 1 1 1
tres (KIMMERID3IEN)
60.00 Fin : 22/01/91
_ I _ 1 - 79.00
92.00
100 ALT. Calcaire argileux/
narnee
------
132.00
LOCALISATION

----- X : 344.400 km
tt tt
m tt tt
IBS. 00
Y : 2110.009 km
200L - Tube acier 340 mm
l-l-l - Cimentatlon de Z sol : 13.00 m
0.00 à 417.00 m
TTT- Calcaire argileux fossi¬
lifère (Huîtres) - flotary 444 mm
! .: ! 1 ! - Cimentatlon de
92.00 à 417.00 m
I - I PIEZOMETRIE
291.00
300L III NS/sol 2.39 m
I ' I

' I ' r Calcaire dur Rep/sol 1.07 ID

I I
T r Z pep. 14.07 m
369.00
! - ! -!
Calcaire argileux sbb.oo Cote 10.61 m
mix Calcaire argileux dur plézo
400L - I - ! -
(OXFORDIEN)
^ -rTT-Tutie acier 24S mm
l-l-l 416.00 417.00"
M W
Tube acier 178 mm
M M M
M «»
Marne
A/ A# M
461.00 POMPAGE D'ESSAI
-l-I
! - ! - ! Date : 28/01/91
SOOL - I - I - Marne S calcaire argileux
????? Durée : 2.0 h
' ' ' 926.00
M /v M
Débit : 41.5 ra3/h
AT A/
Marne
M
Af
M
«
A/
Rabat. : 43.37 m

A/ Af A/

600L S9S.00
Rotary 311 mm
Cimentatlon de
Argile marneuse noire 417.00 à 820.00 m
{CAU.OVIEN)

676.00
0 ! O ! 0
700L
! ô ! 6 !
Calcaire ponctué gréseux
0 ! 0 ! o (BATHONIEN-BAJOCIEN)
! 0 ! 0 ! 726.00
«r I Argiles marne [ÀALEN..
S
tt ^ tt
TOAHÇIEN ^S PLIENSBAWIEN) _ ^ ^ 733^00
T-J-T Dolomie oolitique à an¬

BOOL
Sz hydrite
Argile,
(LIAS INF.)

marne S gras;
784.00 784.00
807.00
anhydrite Crépine 245 mm
623.00 820.00
'ioiii. d'iitératiôô '.i'.'.'.'.'.V.'. eiiiôô Rotary 216 mm
Micaschistes (PALEO- 845.00
UJ T__ri 854.00
0

900L
O

toooL
FIGURE 8

ROCHEFORT SUR MER


COUPE DU PUITS

TDBE TECHNIQUE
i A
TUBAGE INOX

SECHEMISAGE 9 5/B

92m
ÍA /
/ óS.VOm (eoapa T 7*)

TUBAGE 13 3/5
iI
AXTm/.

, TUBAGE T
'/

TUBAGE 7 5/a u

/
784m
/
/
'/: PERFORAIïONS (da 807 Ü Stím)
/;
820m .'-I

FORAGE 3 t/2

84¿m L.,
FORAGE 6'
854m

////cimentation annulaire
FIGURE 9

DETAIL CHAMBRE DE POMPAGE


(APRES REHABILITATION)

BRI DE TETE DE PUTTS

sot

TUBAGE INOX
ID 330 mm

aaaulatr» et m enté

SBm

ZONE FRAISEE

41 m

TUBAGE 9 5/3 (utul)

TÍE BACZ SEA t. MANDREL _ 60,93m


(coat dt race ora» ment)

62,90m (eoapt du tubage 7')

TUBAGE 9 3/3 (ex tit ont)

aaanlatro etmeait TUBAGE T (extilant)


- u -

L'eau très chargée en particules noirâtres résultant pour l'essentiel


des dépôts qui incrustaient le tubage 7" s'est peu à peu clarifié.

Ce mode de développement à la pompe a été préféré à de l'air lift qui


risquait de déstabiliser les formations du réservoirs (existence de
cave, éboulement partiel).

Le développement s'est poursuivi pendant les pompages d'essai du 28/1 au


1/2/91 puis à compter du 4 février par des pompages (25 à 30 m^/h)
intermittents laissés à l'initiative de l'exploitant. En régime stabi¬
lisé l'eau d'exhaure est claire mais encore après plusieurs mois de
pompage on assiste à quelques arrivées de dépôts noirâtres au moment des
remises en route de pompe à fort débit (pompe 6" à pleine vanne :
43/45 mVh).

Ces dépôts très fins semblent avoir pénétré dans les fissures de la
formation aquifère et en l'absence de massif filtrant de graviers(*) ,
il apparaît très difficile d'éviter leur apparition lorsqu'on pompe à
fort débit. En fait, ce phénomène n'apparaît pas si on limite le débit
d'exhaure à 25 m^/h maximum, cette valeur constituant par ailleurs le
débit maximal disponible en continu tel qu'il résulte des pompages
d'essai (cf. infra).

5.2. POMPAGE PAR PALIERS (le 28/1/91).

Il a été réalisé avec une pompe immergée b" mise en place à la base de
la chambre de pompage soit 60 m. Quatre paliers de débit d'une durée de
2 heures séparés d'arrêt d'égale durée ont été effectués. Les niveaux
étaient suivis à la sonde électrique et les débits d'exhaure évalués à
l'aide d'une cuve calibrée avant rejet des eaux à 1 'égout.

Les résultats sont présentés dans la fiche suivante : Pompage par


paliers (cf. figure 10).

Les coefficients de pertes de charge sont les suivants :

- linéaire b = 2,73.10=» s/m=^,


- quadratiques c = 8,29,10* s*/m=.

(*) Cette option technique consistât a capter le réservoir en trou nu a été* délibérénent
choisie par le naître d'ouvrage sur ces 2 puits, malgré les inconvénients que cela
colporte, signalés dans le coupte-rendu de travaux du Puits n* 2.
i-lUUHt 10

POMPAGE PAR PALIERS

IDENTIFICATION DU POMPAGE

N* classement : 0658-6X-0524
Désignation : EMPERE

Date du pompage : 28/01/91 Niveau Initial: 2.39 m/sol

DESCRIPTION DU POMPAGE
DUREE DU DEBIT RABATTEMENT RABATTEMENT
PALIER POMPAGE MOYEN FINAL SPECIFIQUE
(minutes) (m3/h) (m) (n/m2)

n* i 120 7.5 6.39 0.852


n* 2 120 15.0 12.09 0.806 *

n* 3 120 27.0 24.64 0.913


n* 4 120 41.5 43.37 1.045
n* 5
n* 6

CALCUL DES PERTES DE CHARGE


2
Courbe carácter istlque 3 - bQ + cQ
- pentes de charge linéaires : b - 7 58 10-* h /m^ - 2 73 10 ' /m^
S
- pertes de charge quadratiques : c - 6 39 10-^ h %'. B 29 10^ sVm»

GRAPHIQUE 3-f (Q) GRAPHIQUE 3/Q - f (Q)


DEBIT (m3/h) DEBIT (m3/h)
50
0.00 0.00

10.00

20.00

1.00-

30.00

40.00

SO. 00 2.00
PERTES DE CHARGE TOTALES
LINEAIRES (o)

BRGM POITOU-CHARENTES
- 15 -

Ces caractéristiques sont assez proches de celles du puits n' 2 (pompage


de janvier 90 - rapport BRGM n' R 30 667 POC 4S 90),

On constate qu'au delà de 30 m^/h les pertes de charges quadratiques


h"""*
deviennent importantes. Ce phénomène correspond à des vitesses d' arrivée
d'eau importantes ; elles mêmes étant à l'origine du phénomène d' entrai-
nement des fines particules évoquées plus haut.

5,3. POMPAGE LONGUE DUREE.

L'essai a été conduit à un débit moyen de 25 m^/h du 30/1/91 au 1/2/91


(72 heures) ,

La descente des niveaux durant le pompage et leur remontée après arrêt


ont été suivi sur le forage pompé (Empereur) et sur le puits n" 2
fonctionnant en piézomètre.

Les listings des mesures réalisées sont présentés en annexe 1,

5.4. CARACTERISTIQUES HYDRODYNAMIQUES. CALCUL D'INTERFERENCES ET


REGIME D'EXPLOITATION PRECONISE,

L'interprétation des courbes de pompage (descente et remontée) sur le


forage l'Empereur et le puits n' 2 présentées respectivement sur les
figures 11 et 12 conduit aux valeurs suivantes (logiciel ISAPE) :

EMPEREUR PUITS n' 2

Transmissivité en m*/s (T) 2,3.10-* 1,7,10-*

Coefficient d'emmagasinement (S) 6. 10-* 2. 10-*

Ces valeurs sont assez homogènes sauf en ce qui concerne le coefficient


d'emmagasinement calculé sur le forage qui est une valeur très élevée
peu conforme avec ce type de nappe captive. Peut être le fait qu'il y
ait un cavage au droit du réservoir avec probablement des éboulements de
fond de trou induit-il, cette valeur relativement importante.
|P3

C3 Cq
C^îS
POMPAGE EMPEREUR fl 25M3/H DE 72H JANVIER 91
Programme si
=5
8.0J I S n P E « «^
f= O
n! %
t« .^
Numero du pompage cog
/^
fi
EiVEHEUrt 1 sa a:
t-^Cï]
fi
t«1
PUITS
Ei-iPE
50 o
-
>&
O^
Méthode utilisée Ci]tJ
THE IS -ïu
ci 2:
5H

'*'
^^^--^t^ib-^"" +^i\^
S3
Ç3

SO
"^

*S:
~'Ti
T= 2.30E-ei4 m2/s >.
-40. n
S= 6.00E-82 tq
a 5800
Loglelal BnCH Temps (mn)
S3

C*3

c:
2:
25M3/H JANVIER 91 Programme H
C z,
g
I S fl P E C*J

c:
Numero du pompage
ROCHEFOñT
is
a
ftj c:
PIEZOMETRE v
c: tj
S9
C^
Méthode utilisée
*J cq
THEIS O
S3 c:

P3
9
o

T= 1.78E-011 m2/s
-ne Cq
S= 2.00E-011 c:
0 5000 S3
Loglelal BRGH Temps (mnl
- 16 -

En fait les caractéristiques moyennes de la nappe a retenir sont

. T = 2. 10-* mVs,
. S = 2,10-*.

Ce sont d'ailleurs les ordres de grandeur qui avaient été déterminés


lors du pompage de janvier 90 sur le puits n' 2 :

Transmissivité 2,10-* mVs,


Coefficient d'emmagasinement 2,5,10-*.

Ces valeurs permettent de calculer les rabattements et interférences


prévisionnelles entre les 2 ouvrages dans différentes conditions d'ex¬
ploitation comme indiqué dans le tableau suivant :

Evolution du rabattement dans les ouvrages (Empereur et Puits n' 2) en


fonction du débit d'exploitation sur Empereur,

NB : Niveau piézomètrique initial = 4,38 m repère (= 1,07 m/sol).

1 DEBIT FICTIF î lAN | 10 ANS | 30 ANS 1

j CONTINU SUR EMPEREUR SEUL 1 | | |

j bVH j BVjour j Eipereur j Puits n* 2 i Empereur j Puits n* 2 j Eapereur | Puits n* 2 |

1 10 ¡ 240 ¡ 20 n 1 13 b 1 22 b 1 16 b 1 23 1 1 17 b 1

1 15 ¡ 360 1 30 b 1 20 b 1 34 b 1 24 n 1 36 b 1 25 b 1

1 20 1 480 { 41b 1 26 b 1 46 b 1 32 b 1 48 b 34 b j

1 25 1 600 1 52 b 1 33 b 1 58 fl 1 39 b 1 61b 1 42 b 1

j 30 720 1 63 b 1 40 b 1 70 b 1 47 b j 74 b 1 51b ]

La nappe captée est artésienne au droit de l'établissement thermal avec


un niveau statique qui soit situer autour de + 21 NGF soit 8 m au dessus
du sol.

Par précaution et pour tenir compte de la perte de pression au fil des


ans on considérera dans les calculs prévisionnels que le niveau piézomè¬
trique initial s'établit au niveau du sol et que donc les rabattements
calculés sont assimilables à des niveaux dynamiques exprimés en mètres
sous le sol.
- 17 -

Les mêmes calculs menés sur le puits n' 2 (pompage de janvier 90)
conduisent aux valeurs du tableau suivant :

Evolution des niveaux dynamiques dans les 2 forages en fonction du débit


d'exploitation sur le puits n' 2,

1 DEBIT FICTIF lAN 10 ANS 30 ANS ¡


1 CONTINU SUR PUITS n* 2 SEUL

1 BVh flVjour Puits n* Empereur Puits n* 2 Empereur Puits n* 2 Eflpereur j


^

! 10
240 24 b 14 b 26 b 17 b 27» 19b I

i 1^
360 38 b 21b 41b 26 b 43 b 28 b i

480 53 b 29 b 58 b 35 b 60 B 37 b I
1 ^°

600 70 b 36 fl 75 b 43 b 78 b 47 b I
1 25

720 87 b 43 b (95 b) (48 b) (97 B) (56 b) i


1 ^°
1

Ces calculs prévisionnels Indiquent qu'en retenant une période de 10 ans


d'exploitation continue sans rèalimentation significative de la nappe
(aquifère captif) les débits maxima à retenir pour chacun des ouvrages
exploité seul compte tenu des profondeurs des chambres de pompage (60 m
sur Empereur, 100 m sur Puits n' 2) sont :

. 28 m^/h pour Puits n' 2 : (conclusions du rapport R 30667 POC 4S 90),


. 25 m^/h pour Empereur

Dans le cas d'une exploitation simultanée de deux ouvrages, les rabatte¬


ments propres s'ajoutent à l'interférence (somme des valeurs dans les
tableaux) ,

Ainsi pour un débit de 20 m^/h sur le puits n' 2 et de 10 m^ sur


l'Empereur, les niveaux dynamiques au bout de 10 ans d'exploitation sont
respectivement de 74 m et 57 m.

En combinant les différentes options on constate que le débit maximal


global disponible sur les 2 ouvrages pompés en simultané ne peut pas
dépasser 30 m^'/h en continu soit 15 m^/h par ouvrage en moyenne.
- 18 -

Un débit de pointe global de 35 m^/h pendant quelques jours peut s'envi¬


sager ; pour une durée d'utilisation supérieure ou pour un débit demandé
plus élevé, 11 faudra prévoir une bâche de reprise utilisable en relève
immédiate.

En résumé le régime d'exploitation préconisé est le suivant :

l"'" option : Pompage sur un seul ouvrage en continu,

, Puits n' 2 : 28 m^/h soit 670 m^/jour maximum,

, Empereur : 25 m^/h soit 600 m^/jour maximum, A noter par


ailleurs que pour des raisons vues haut le débit Instantané (25 ra^/h)
correspond grossièrement à la valeur à ne pas dépasser pour éviter des
entraînements de fines particules ; ceci suppose de ne pas pomper à
pleine vanne avec la pompe actuellement en place. Un réglage de la vanne
doit être effectué par l'exploitant.

2"'"- option : Pompage continu simultané sur les 2 ouvrages,

. 15 m^ /h sur chacun soit 720 m=»/jour.

3°"" option : Nécessité de disposer pendant une période de pointe d'un


volume supérieur à 800 m^/jour.

Prévoir alors une bâche de reprise en relève.

6 - EQUIPEMENT D'EXHAURE MIS EN PLACE.

Dans un premier temps un équipement provisoire a été mis en place le 21


janvier 91 à l'issue des travaux, avec une pompe 6" et une colonne
d'exhaure en inox à brides. Celle-ci a été remplacée ensuite le 8/4/91
par un tubage PVC 0 90 extérieur 76,8 mm intérieur épais 6,6 mra qualité
alimentaire, assemblée par vissage des tubes unitaires.

Elle comprend :

. 11 éléments de 5 m,

. 1 élément de 1,5 m,
1 raccord avec bride inox en tête de 0,20 m.

L'ensemble est schématisé sur la figure 12.


FIGURE 13

COMPOSITION COLONNE D TXHA URE


.

COUDE DE RACCORDEMENT

L
1

^\
raccord av&c hridp innr (0 90 m)
- !- 1 1

0,62 m
fini.
TUBE 11 (5 m)
4,58 m

TUBE 10 (5 m)

9,58 m

TUBE 9 (5 m)

14,58 m

TUBE 8 (5 m)

19,58 m

TUBE 7 (5 m)

24,58 m

TUBE 6 (5 m)

29,58 m

TUBE 5 (5 m)

34,58 m

TUBE 4 (5 m)

39,58 m

TUBE 3 (5 m)

44,58 m

TUBE 2 (5 m)

49,58 m

TUBE 1 (5 m)

54,58 m
56,08 m \ TUBE 0 (1,5 m)

58,80 m O POMPE
- 19 -

La base de la pompe (moteur) est à 58,80 m par rapport au sol, le sommet


de la pompe est à 56 m. La pompe immergée 6" est soutenue par un filin
acier inox. La nature de ce métal plongée dans l'eau minéralisée qui
baigne par ailleurs le casing acier 9"5/8 n'est pas appropriée (risque
de phénomène de pile pouvant endommager le casing à la longue). Il avait
été préconisé un cable en nylon à résistance suffisante ; l'exploitant
(M. ROLANDO) a préféré opter pour la solution filin inox.

1 - LOCAL TECHNIQUE ET TETE DE PUITS.

7.1. PRINCIPE.

Un local technique pour protéger la tête de puits et les accessoires


annexes (Bypass...) a été édifié comme indiqué en figure 15 par l'entre¬
prise SAMC Chevalleraud de Rochefort. Il comprend :

- 3 murs principaux en parpaings béton de 0,20 m enduits sur les 2


faces,
- Une toiture à une seule pente entièrement amovible,
- Un Sky-dôme au droit du puits, aménagé dans la toiture,
- Une façade amovible en zinguerie et habillée pour moitié environ
par du vitrage.

Sa conception présentée par le schéma figure 15 permet de positionner un


appareil pour maintenance légère (â travers le sky dôme) ou bien pour
une reprise de puits lourde (enlèvement total de la toiture).

7.2. EQUIPEMENTS.

La tête de puits mise en place par SPS est schématisée sur la figure 16
(Lot forage).

Elle est munie d'une vanne de décharge vers un regard d'égout situé
devant l'entrée du local et comprend 3 piquages avec robinets PVC ainsi
qu'une vanne 1/4 de tour avant la bride de raccordement à la conduite
thermale.
FIGURE ^Ij

PLAN DE MASSE DU LOCAL TECHNIQUE


FIGURE IS

SCHEMA DU LOCAL TECHNIQUE

Toiture amovible
Sky dôme

murs parpaings
ep : 0,20 m

Façade vitrée
en zinguerie

egout

Départ réseau thermal


FIGURE 16 : TETE DE PUITS

fitlji^t-c CQl

\ ñiSUJt. CaUc

" 1

Il i
« 1

4
- 20 -

Un des deux passages prévus pour des capteurs est équipé d'un tube guide
PVC 0 l"l/2 dans lequel est logé le capteur de pression. Celui-ci a été
positionné à 56 m sous le sol soit au niveau du sommet de la pompe
immergée.

8 - LIAISON AVEC L'ETABLISSEMENT THERMAL.

8.1. BY PASS.

La liaison avec la conduite de l'établissement thermal (bride en


attente) se fait pas l'intermédiaire d'un by pass dont on trouvera le
schéma en figure 17.

Cet équipement a été installé par l'entreprise Hydroservices de


Bordeaux.

Le by pass est muni d'un piquage pour les prélèvements par les autorités
sanitaires et d'un système de vannes permettant de court circuiter la
liaison hydraulique (démontage du débitmètre et des capteurs sans
interrompre l'alimentation en eau thermale).

Il comporte également une dérivation avec une vanne pour décharge


éventuelle vers une bouche d'égout situé dans le local technique.

8,2. ENREGISTREMENT DE PARAMETRES-

Un ensemble de capteurs situés soit dans le puits soit sur le by pass


permet de connaître à tout moment les paramètres suivants :

, Niveau dans le puits,


. Débit exploité,
. Température,
. Conductivité.
FIGURE 17 : BY PASS

2,Ao rr\
->

Raccordement
tête de puits

A.oo

Raccottlement
Etablissement "Biennal
egout
- 21 -

Ces paramètres sont enregistrés afin de fournir une chronique d'exploi¬


tation destinée à faciliter la surveillance.

Le matériel d'enregistrement des paramètres suscités est situé dans


l'Etablissement thermal avec les autres systèmes de contrôle.

La documentation technique sur les capteurs et l'armoire d'enregis¬


trement a été regroupé en annexe 2.
ANNEXE 1

Mesures des niveaux dynamiques


pendant le pompage
Nom du fich: EMP! Pompage numéro: EMPEREUR-

LE PUITS EMPE TESTE L' AQUIFERE INFRATOARCIEN


DIAMETRE DU PUITS EMPE 178. mm
RAYON D'OBSERVATION 0.09 m
NIVEAU HYDROSTATIQUE INITIAL 4.38 m

PAL 1ER NOS 1 COURBE DE DESCENTE

N TEMPS TEMPS CUM. RABAT. DEBIT 1+TP/TR


(MN. ) (MN. ) (M. ) (M3/H)

1 0,00 0. 00 0.000 24.500 0.00


2 1 . 00 1 . 00 9.420 24.500 0.00
3 2.00 2.00 14.520 24.500 0.00
%-> 5.00 5 . 00 18.320 24.500 0.00
6 6.00 6.00 18.920 24.500 0.00
7 8.00 3.00 19.520 24.500 0.00
3 12.00 12.00 19.920 24.500 0.00
9 14.00 14.00 20. 120 24,500 0.00
10 16.00 16.00 20.320 24.500 0.00
il 19,00 1900 20.520 24.500 0.00
12 23.00 23.00 20.620 24.500 0.00
13 25.00 25.00 20.720 24.500 0.00
14 29 . 00 29.00 20.320 24.500 0.00
4 rr
35.00 35.00 21.020 24.500 0.00
16 47.00 47,00 21.320 24.500 0.00
17 66.00 66.00 23.320 25.700 0.00
18 76.00 76.00 23,820 25.700 0.00
19 90.00 90.00 24.320 25.700 0.00
20 110.00 110.00 24.320 25.700 0.00
21 120.00 120.00 24.420 25.700 0.00
22 140.00 140.00 24.920 25,700 0. 00
23 1B000 1 80 . 00 24.720 25.700 0.00
24 220 . 00 220.00 25.520 25.700 0.00
240.00 240.00 25.820 25.700 0.00
26 330.00 330.00 26.820 25.700 0.00
27 360.00 360,00 27.020 25.700 0.00
23 430.00 430.00 27.420 25.700 0.00
29 540.00 540.00 28.320 25.700 0.00
30 600.00 600.00 23.620 25.700 0.00
31 700.00 700.00 29.220 25.700 0.00
3" 810.00 810.00 28.320 25.700
-7
0.00
1 300 . 00 1300.00 30.920 25.700
r /I
0.00
1600.00 1600,00 31.320 25.700 0.00
35 1700.00 1700.00 32.020 25.700 0.00
36 2000.00 2000.00 31-920 23.400 0.00
37 2900.00 2900.00 32- 120 23.400 0.00
38 3100.00 3100.00 32.220 23.400 0.00
39
3400.00 3400.00 34.220 25.700 o.oc
40 3500.00 3500.00 34.420 25.700 0.00
41 3600.00 3600.00 34., 520 25.700 0.00
42 4200.00 4200.00 35,020 25.700 0.00
*"" ' ' ^ - -rf .. , Wl »*- : *-i ' Mf (!.( -1 i I

N TEMPS TEMPS CUM. RABAT. DEBIT 1+TP/TR


(MN. ) (MN, ) (M. ) (M3/H)

43 0,00 4200,00 35 . 020 0.000 0.00


44 2,00 4202.00 18,520 0 . 000 2101.00
45 3.00 4203. 00 1 7 . 620 0.000 1401.00
46 5.00 4205.00 16.420 0. 000 841,00
47 7.00 4207.00 16,020 0.000 601.00
48 9 . 00 4209.00 15.720 0. 000 467.67
49 13.00 4213.00 15,120 0. 000 324,08
50 15.00 4215.00 14.920 0 , 000 281.00
51 17.00 4217.00 1 4 . 720 0.000 248.06
52 22.00 4222 . 00 14,320 0. 000 191.91
53 25. 00 4225. 00 14.120 ,,t 0,000 169,00
54 31.00 4231.00 13.720 0 .000 136.48
55 36 . 00 4236.00 13.420 0.000 117.67
56 43.00 4243,00 13.020 0.000 98.67
50.00 4250.00 12.720 0.000 85.00
53 58.00 4258,00 12,320 0 . 000 73.41
59 67.00 4267.00 1 1 . 920 0 . 000 63.69
60 78.00 4278.00 1 1 , 520 0 . 000 54.85
61 90.00 4290.00 1 1 . 220 0. 000 47.67
62 99.00 4299 . 00 1 0 . 920 0.000 43.42
63 110.00 4310.00 10.520 0.000 39. 18
64 130.00 4330.00 1 0 . 020 0.000 33.31
65 170.00 4370. 00 9,220 0.000 25.71
66 180.00 4380.00 8,920 0.000 24,33
67 210.00 4410. 00 3.420 0.000 21.00
63 230,00 4430.00 3, 120 0.000 19.26
69 270.00 4470. 00 7.520 0 . 000 16.56
70 300.00 4500.00 7, 120 0.000 15.00
.='ALIER NO': i COUF\EE DE REMONTEE

N TEMPS TEMPS CUM. RAPAT. DEBIT 1+TP/TR


(MN. ) (MN. ) (M. > (M3/H)

41 0 , 00 4200-00 34, 010 0, 000 0- 00


42 1 . 00 4201.00 20.510 0. 000 4201. 00
43 4.00 4204. 00 18.910 0.000 1051.00
44 6 . 00 4206, 00 18.010 0,000 701 .00
45 8.00 420S.00 17.410 0, 000 526.00
46 10.00 4210.00 17.010 0. 000 421,00
47 12.00 4212.00 16.710 0.000 351,00
48 14,00 4214.00 16.510 0 n 000 301,00
49 1 6 . 00 4216.00 16.310 0 . 000 263.50
50 13.00 4218. 00 16. 110 0.000 234.33
51 20. 00 4220 . 00 15.910 0 . 000 211.00
52 23.00 4223.00 15.61 0 0. 000 183.61
53 26,00 4226 . 00 15.410 0.000 162.54
54 30.00 4230.00 15, 110 0, 000 141.00
55 35,00 4235,00 14,710 0,000 121.00
56 41.00 4241.00 14. 410 0.000 103.44
57 43.00 4248.00 14,010 0 , 000 88.50
53 56 . 00 4256.00 13.610 0, 000 76 . 00
59 66 00 4266.00 13.210 0. 000 64 , 64
60 76 . 00 4276 . 00 12,010 0.000 56.26
61 87,00 4287.00 12.410 0,000 49.23
62 97. 00 4297.00 12,010 0.000 44.30
63 110.00 4310.00 11.61 0 0,000 39. 18
64 130.00 4330.00 11.010 0.000 33.31
65 1 70 . 00 4370.00 10,210 0. 000 25.71
66 180,00 4330.00 9.810 0. 000 24,33
67 210.00 4410.00 9.310 . 0.000 21.00
63 230,00 4430.00 8.910 0,000 19,26
69 270. 00 4470,00 3.210 0.000 16.56
70 300.00 4500.00 7.710 0.000 15.00
,-- - ,-\w-.
f

l'QriSH'ÍVíiTIC'^:
:-:VDRCüTí^Tr;;'Uc: :!\!:

A'.... IER n: V-:' i-'-TJC: r)~(_v~: "VT"

EMPÍ -iBA' DEBIT


:l-!.- (^;3/!-;

i.) . í;í.. 25-000 í/'O


3,00 25, 000 00
25 000
25, 000 t.;, UO
25., 000

0., 00
Z5.000 0,00
2^ 00 . ;'jO 23 ,,000 0, 00
31,00 7.Z. 000 0.00
36,00 -7/-
, ..H.J 23.000 0,00
"3.00 'I-.1J ,. .-"... 35, 000 0, 00
3 ' . (-!;; 25.000 r; 00 .,

~t ' :
Z5. 000 0, 00
25 . 000 0.00
91.. 00 91,00 25, 000 0. 00
' r./"*
... i.í(.- . '"w*-
o Í .. iOC.OO 23.. 000 0 , 00
1 :: 0 . 00 110,00 25. 000 0. 00
'~ /"..
...,:.'.' t~'< *"!
t . ' t_- 120.00 23., 000 0 00
140. 00 140,00 9 ;t 1 0 25 i..''Oü 0,00
180. 00 130,00 '7- irr
00!::; 0. 00
2::o . oc* 220, 00 :, 0 . 9 ^:; 1 Jj u
," t'-' '"\
..(..;..' 0,. 00
2-'-0 0 ;": 2'''-0, 00 'rr
..-.*_/ « Í..Í i.,') ' .' ;;., oc
..i.JO.. '::? 330. 00 'ncr
00 0 c , oc
360 , '.' . 360,, 00 'J ' t' I

," "Tl t"-.''-


'-¡-.-'U -, ',' "30.00 oi;o
5^-0. !;0 54C.m:í:; 000
600. i:;r; 600. 00 OíiíO J, -Jl..:
700 , 00 roo., '::o 000 0. 00
S10. O") 310, 00 000 j.. 00
1300, (.);'; i.300 üí; , t;0O .-" -. ' ..'
1500, 00 1500,, 00 '. ') OCO 0.00
i 700 . oc i":^oo., 00 CiOC 0.. 00
ï". i". .": ''.'.
.. (13 Í.''..' .. ': 1 :.'300,00 ;'j00 : '; ; Í '
2000 , or 2o-:;0, ::'': " i.'v.: 4

2900. 'JO :¡:900.:.;o K 00


"ï i; 1' . ',
..

... J. ., ,:' '.


3100., 00 ;.îi.;t..:
- - , -, - . ..

..;.' (..-C... , ..'1..' 3400,00 OOC;


.Ti':00 OC 3.':::'0., ::;o 13 -r.o
V20!';. 00 2A..c\v :o. uüc : , 00
Ou;- HLiríí'c; .ù.'3 Cá T. RlTtLJilfc . ï-v y., 1.- .; 1 .
Dábii-: Nbr-f-:-
--'.;¡r.... Oo: > r"t "^ " í'< fl Me;; i. . Mayen Ma;; i ., Mnviuros
M, ) ÍM. ) (M3/H) (M3/H)

;0'í, Oi o ., í.OO'-! '4,010 00 '?.~¿., <.:iO 70

^Ui"-;;;;^ '3C¡:.:r- í)
1
•ft

i;;-¿

# • ' ht i"IS M l »

L - M -»mil

VU 2620
020 TMT2025 TMT 2023 VU 2520 VU 2623 NX 9120/1 TMT 2070 TMT 2073 T M T 2270 VU 2070 TMT 2173 T M T 2174

1INIPAC RACKSYST
tteur Transmettour Transmetteur Transm.+dlsp. Loop Indicateur Allmentateur 3 »Trans- Transmetteur Transmetteur Indicateur Régulateur Régulateur
+2 seuils + 2 seuils metteur +2 seuils ONÍOFF à hysterése
^Display display

1 1 1 3 1 N 1 1
6+8 6+8 6+6 6+8 6+8 6+8 6+8
manuel manuel automat.

-100+600°C -100+600°C- libre libre -100+600°C -100+600°C:-100+600°C -100+600°C -100+600°C -100+600°C-100+600°C -200+850°C -200+85Q°C

l
LOOP

VAC 24-240VAC 24-240VAC 24-240 V AC 24-240 V A C 24-240 V A C 24 V D C / A C 24 V D C / A C 24 V D C / A C 24 V DC/AC 24 V D C 24 V D C 24 V D C F24V DC/AC

nA 4-20 m A 4-20 m A 4-20 m A 3x4-20 m A 4-20 m A 4-20 m A 4-20 mA 4-20 mA 4-20 m A 2x4-20mA ' 4-20 mA

450 H 450 H 450 H 3x450 a ! 450 fí 1KQ 1 Kfl 1K Q

24 VDC 1-3x24VDC
2 SPDT 2 SPDT 2 SPDT 2 SPDT 1 SPDT
2 SPOT 1SPST 1SPST 1 SPST

LED LED LCD LED LED LED LED


2 2 2
1< 1
(1)

100 m m 100 m m 100 m m 100 m m 100 m m 50 m m 4TE 7TE 4TE 7TE 7TE 7TE
Programme capteurs thermométriques
à résistance platine

0S.5-2

DX2110 DX2120 -1HC2Ï30 " DX 2140 DX 2220 gDX 2250 ~ 1{X 2260 DT 2420 D T 2422

Protecteurs standards Protecteurs à tube Sondes Pt 100 complètes Accessoires, têtes, joints
Raccord coulissant Têtes de connectior
Description Puits DIN 43763
à visser
DIN 43763
Forme F
DIN 43763
Forme D Wmñ 0 1 3 x 7 pour 0 9x7 avec raccord
longueur • coulissant po jr •
Sonde complète 0 3 m m
en inox 1.4571
Sonde complète 0 6 m m
en inox 1.4571
Sonde
complète ou bride OÍN 43734 D T et D X
à bride à souder à visser insertion [ D T 2420 et D1 2422 pour pour D X 2220
Forme B Forme C DN25 PN40 avec raccord avec puits avec socle avec platine de fixa- ambiance 3T 2420 - DT 2422
09x7 011x7 coulissant 0 4,5 m m en céramique tion transmetteur

Tête de raccordement DX 26.. DX26 DX 2 6 . . Mignon en Al D X 2650 en Al 0 73 mrr Raccord R i DIN B en AI


DX2650
Connexion DX2250 DX2500
au process FM/2" FM" Bride À souder RI/2 R.t/2" R1/4" R 1 fZ mural Raccord H i
DX2260 DX2600
tube 0 6 m m
Lg. d'insertion Raccord B 1.
0 1=50 m m Raccordement
tube 0 6 ' m m DIN B en
pour éléments Raccord B 1 polyamide
1 . L=100 m m 1=175 m m K ' avec socle DX266O
Lg. = 215 m m céramique tub.e0 13rri.n
Jf Raccord o '
J avec platine tube 0
de fixation Pour 2
pour éléments 2 L=i60mm L=160mm i ; L1=i40mm L=275mm 92 • U=200 m m : pourtransm transm.
| L2= 65 m m 2 L=200 m m L=275 m m DX2680
Lg. = 315 m m
' L3=162mm ;
: m m tube 0 6 m m •
pour éléments 3 L=250 mm L=250 m m 6 L1=200mm Bride DIN 0 75 :i TéleAdF
i L2= 65 m m L=365 m m
Lg. = 405 m m ' L3=Í92 m m ínrnlube0i'3rnm DX2670
7 ; L1=200mm
L2=125mm
L3=192 m m Pour 2
transm. EEx
pour éléments 4 L=400 mm L=400mm 8 L1 =260 m m
DX2690
L2=125mm L==515mm
Lg. = 555 m m L3=282 m m
pour éléments 9 L = â spécifier L=à specif. Li-áspécJf. . - à spécifier Type E pour
9 L = â spécifier L=à spécifier transm. P F M
spéciaux U2-â specif.
L3=â spécif. DX 2695

Nombre d'éléments Sélectionner Sélectionner Sélectionner Sélectionner Sélectionner Sélectionner B1 1 x Pt100 Classe B B1 1 x Pt100 Classe B Sélectionner Douille filetée
B1 txRi00CI.B
et classe DT2100 DT2100 DT2100 f DT2420 D T 2420 pour fixation tête
DT2100 DT2110 DT2100
D T 2422 de connexion
de précision DT2110 DT2110 D f 2110 DT2110 DT2422 A1 1xPt100 Classe A A1 1xPti00ClasseA A1 ixR100CI.A
D X 2620
Extrémité de gaine S , Droite Droite Droite . v¿ Si Droite Droite
Rétreinte Ftétreint Droite Droite
T ! Ftétreinte Rétreinîe Rétreinte " T Rétreinte Rétreinte
Bagues de serrage ß j Laiton matrifcé - B Laiton Laiton jnatnçé
raccords coulissants P PTFEmax. P PTFE P T F E m a x . 180°C
80 °C
Temps de réponse T s o = 37 s r5o= 4 ß s Tso= 46 s T M = 46 S = 35 S = 6.6 s
T M = 108 s r^j = 132 s T 5 0 = 25 s M = 132 s = 100 s
pour 50% et 90%* Tflo = 132 s M
de la valeur finale Pour extrémités retreintes: Tgg — 66 S Extrémités rétreintes: — 6.8 s = 57 s
Extrémités rétreintes:
dans l'eau à 0,4 m/s T50=19s-T90=57s J U-M24*V
Pression
et température 'VoirDX2110 Voir D X 2 10 Voir
B 100 bar DT2100 06 013
maximum à20°C
DT2110 100 2 5 barí

T m a x 600°C 75 15 bar
" .,.-- '.¡ir

Extrémité des
protecteurs retreinte

Extrémité des sondes


et des éléments retreinte

2100 DT 2110
éments de mesure Valeurs fondamentales et tolérances Eléments sensibles

ides à résistance Pt 100


Les éléments sensibles sont constitués
acier 1.4571,0 6 m m
d'une thermorésistance d e faibles
jrage: Oxyde d'aluminium
dimensions montée à la base d e l'insert
Ils sont réalisés à partir de fils d e platine
enroulés dans les capillaires d'une fitte
iplet Complet céramique en oxide d'aluminium très
: socle avec platine pur.
onnexion de fixation
éramique transmetteur C e s éléments thermosensibles
présentent une notable résistance
mécanique et un temps de réponse très
court dû à leurs petites dimensions.
• +0 100.00
-+50 119.40 123.24 , i:
=215 m m 138.50 142.28 1-:
£•150 .157.32 161.04 ! 1i. Valeurs fondamentales et tolérances
-;..'+200 175.B4 179.51 Í 1t
;•' +250 194.08 197 70 ¿i
+300 1212.03 ; 215.53 2' Afin de garantir une parfaite
-j 229 69 (233.19 ?: interchangeabilité des éléments
'.+350
=315 mm >;+400 • 1 247.06 ' 250.50 2-
' 2 6 4 . 1 4 ! ?*>7.E2 thermométriques à résistance platine, la
" -'+450
norme DIN IEC 751 définit une série d e
valeurs fondamentales avec déviations
Pli 00 permises sur les valeurs d e la
=405 m m
Déviations admissibles er •
résistance et d e fait sur les valeurs d e
température.
Température Valeur Classe A OassaB
ri* haw» La n o r m e définit 2 classes d e
°C a .0 "C , •c - tolérances: classe A (plus précise) et
-200 18,49 ±0,24 ±0,55 ±0,56 ±1.3 classe B . Pour les applications
=555 m m -100 60,25 ±0,14 ±0,35 ±0,32 ±0,8 industrielles on utilise la classe B; pour
• 60
±0,3 ¡ les hautes températures mais plus
- 0 100,00 ±0.06 ±0,15 ±0,12
100 138,50 ±0.13 ±0,35 ±0,30 ±0,8 ' faibles que 6 5 0 ° C il est conseillé la
=à spécifier 180 . • - -
- - classe A .
200 175,84 ±0,20 ±0,55 ±0,48 ±1,3
300 212,02 ±0,27 ±0.75 ±0,64 ±i.a
400 247,04 ±0.33 ±0,95 ±0.79 ±2,3
(Pti 00 Class B 500 280,90 ±0.38 ±1,15 ±0,93 ±2.8
(PtlOO Classe A 600 313,59 ±0.43 ±1,35 ±1,06 ±3,3 Matériaux standard: protecteurs,
[R100 Classe B 650 329,51 ±0,46 ±1,45 ±1,13 ±3,6 raccords filetés, brides et gaines des
tPtiOOCIasseA 700 345,13 - ±1,17 ±3,8 :
thermorésistances: acier inox 1.4571,
spécifier 800 375,51 • .

- ±1,28 ±4,3 ¡
850 390,26 • - - ±1.34 ±4,6 . autres types de matériaux ou d e
roite revêtements sur d e m a n d e . S o u d u r e s :
au plasma, certificats sur d e m a n d e .
étreinte Formes et dimensions: sont
représentées les formes les plus
O4 1
courantes: autres formes et/ou autres
Déviations admissibles en Cl

o *
dimensions sur d e m a n d e ou d'après
V

= 6.6 s «
,7* 1 *
plans.
Sa (
^ 17.4 s Q I L.
Exemples de désignation:
<ff
'our extrémités rétreintes: tf) \î
*
A) Sonde complète avec puits DIN F,
E2 L=250 m m , insert standard, tète en PA
150 = 2,73 TM-6,8S •B
a
t

M S
\ n. 1, Puits D X 2130-3-S
'a 1
5 i •
*
11 \ n. 1, Insert DT2100-3-B1-S
Pma*i00barà20°C (S S n. 1, Tête spéciale DX2660.
> 5 sN S •
B) Sonde complète 3 m m avec joint
o„ I 3 PTFE, L=130 m m , insert à précision
-200 -100 3 100 200 300 400 500 600 700 800
augmentée,
Température en °C -»
n. 1 S o n d e DT2410-9(130)-A1-P.
Endress+Hauser en France

siège et Usine Agence de Lyon Agence de Sud-Ouest


3. ruedu Rhin, BP 5 42. rue Antoine Lumière 1 S, rue François Coll. Complexe Indar Z.L
6B330 Huningue 69008 Lyon 33290 Blanquefort
Tél. 89696768. Télex 881 511 Tél. 787421 88. Télex 900076 Tél. 56351582. Télex 550317
Télécopieur 89694802 Télécopieur 78 00 29 04 Télécopieur 56 95 30 06

Agence de Paris Agence du Nord Agence de l'Est


ifbis, rue du Chemin Vea BP 61 199. nje Colbert, Centre Vauban 3, rue du Rhin, BP S
94102 St Maur des Fossée 59800 Lille 68330 Huningue
Tél. (1) 48862888, Télex 264456 Tél. 20540238, Télex 120758 Tél. 89696768, Télex 881 51 1
Télécopieur (1)48865446 Télécopieur 205721 71 Télécopieur 89694802

Sociétés Eridress+Hauser en Europe et Outre-Mer

Allemagne Fédérale ' ' ' Italie Suisse


Endress+Hauser GmbH+Co. Endress+Hauser Italia Endress+Hauser AG. Mess- und Regeltechnik
Haupstrasse 1, Postfach 1261 Via Grandi, 2A Stemenhofstr. 21
D-7864 MAULBURG 1-20063 CERNUSCO S/N (Ml) CH-4153REINACH/BL1
Tel. (07622) 28^ - Telex 773226 Tél. (02) 9233421 - Télex 322189 nivo I Tél. (061 ) 761 500 - Télex 967001
Telefax (07622) 28438 Télécopieur (02) 9242153 Télécopieur (061) 761 650

Autriche Norvège Afrique du Sud


Endress+Hauser Ges.m.b.H. Endress+Hauser A/S Endress+Hauser Pty. Ltd.
Stemwartestrasse 14 Postboks 62 P.O. Box 783996
A-1180WIEN N-3408 TRANBY SAN0TON2146
Tél. (0222) 341 631 -0 Télex 1 1 4032 Tél. (03) 851085/96 - Télex 19435 Tél. (11) 8025620 - Télex 431 1 1 9
Télécopieur (0222) 341631-35 Télécopieur (03) 851112 Télécopieur (11) 8023341

Belgique, LuxemlMurg Pays-Bas Japon


Endress+Hauser SA/N.V. Endress+Hauser B.V. Moet- en Regeltechniek Sakura Instrument Co. Ltd.
RueCarliStraat,13 Postbus5102 3-4-22, Naka-MachI
B-1 140 BRUXELLES/BRUSSEL 1410ACNAARDEN MUSASHINO-SHI. TOKYO
Tél. (02) 2167300 - Télex 24564 Tél. (02159) 5861 1 Télex 43450 Tél. (0422) 54061 1 - Télex 028-2261 5
Télécopieur (02) 2165453 Télécopieur (021 59) 58825 Télécopieur (0422) 550275

Danemark Royaume-Uni Singapore


Endress+Hauser ApS Endress+Hauser Ltd. Endress+Hauser, Representative Office S.EA.
Poppelgardve) 10-12 Ledson Road 1 70 Upper Bukit Timah Rd., Hox 1 5-01
DK-2860 SOBORG MANCHESTER M23-9PH Bukit timah Shopping Centre
Tél. (01 ) 6731 22 - Télex 27383 Tél. (061 ) 9980321 - Télex 668501 SINGAPORE 2158
élécopieur (01 1673045 Télécopieur (061) 9981841 Tél. 4688222 - Télex 36229 ehrs - Télécopieur 4666848

Rnlande Suéde USA


Endress+Hauser Oy Endress+Hauser AB Endress+Hauser Inc.
allonhuippu 4 Gardsfogdevâgen 1 8B, Box 20056 P.O. Box 246-1, 2350 Endress Place,
SF-02321 E3P00 32 S-16120BROMMA20 GREENWOOD, Indiana 46142
él. (90) 801 61 55 - Télex 1 22893 Tél. (08) 981865 - Télex 1 1 608 Tél. (317) 535-7138 - Télex 27-2195 (level gn«d)
élécopieur (90) 8017092 Télécopieur (08) 292992 Télécopieur (31 7) 535-7223

Hong Kong
Endress+Hauser (H.IC) Ltd.
1801 Beverly House
93-1 07 Lockhart Road
WANCHAI
Tél. S-2831 20 - Télécopieur 5-86541 71
Représentation Endress+Hauser en Europe

Bulgarie Portugal
INTERPRED - Office Losen J. F. Santos Guena
Bulgaro-Sowjeska Druiba 16 R. Frei Amador Arrais, 9 r/C, E
1057 SOFIA 1700USBOA
él. 707351 - Télex 23284 Tél. 775044 - Télécopieur 775044

Espagne RDA
MATELCO S.A. WAPO Elektronik GmbH
Angll31 -08017-BARCELONA Wexstrasse 26, D-1000 BERUN 31
élT 2035604 - Télex 51817 - Télécopieur (3) 2057259 Tél. (030) 8531091, 8531092
able: MATELCO-Barcelona Télex 184287 Télécopieur (030) 8546025

Grèce Tchécoslovaquie UdSSR


Catsaros Automation SA Service-Stelle COMEX
apan-igopoulou13 Severomoravské vodovody a kanallzace MOSKAU 123100, "SOVICENTR"
THEN 10561 Gottwaldova 169, 70945 OSTRAVA 1 Krasnopresnenskaya Nab. 12
él. 3226109 Télex 210357 auto gr Tél. 261948 -Télex 52509 Meshdunarodnaja 2, Zimmer 1343 Tél. 2531343

Irlande Turquie Jougosiavie


FLOMEACO Co. Ud. INTEK Endûstriel Olcu ve Kontrol Sistemlerl KONIM
ain Street - CLANE, CO. KILDARA Posta Kutusu 85 - LEVENT - ISTANBUL 80622 Titova 38A/III - 61 001 UUBUANA
él. (045) 6861 S - Télex 6071 6 fmco el Tél. (1 ) 1 751 355 - Télex 28051 nzh tr Tél. 320591 -Télex 31 -251
élécopieur (045) 68182 Télécopieur (1)1751356 Télécopieur (061) 320350

Mesure et Régulation
¡veau Debit fluide et solide Humidité '.Température
Endress+Hauser
Pression Instrumentation d'Analyse Imprimantes
DISCOMAG DM! 6531
EMDRESS + HAUSER S A*
Débitmètre électromagnétique AGENCE DU SUO-CUtST

Information technique 15, m e François Coli - Z L


33290 B L A N Q U E F O R T
» 56 35 J5 8 2 - T x 550 317
* Télécopie 56 95 3006

D I S C O M A G , le débitmètre électromagnétique compact pour la mesure r n Excellente linéarité et très bonne précision de la mesure
exacte en tuyauterie de D N 25 à 100 m m . . Plus de risques de détermination inadéquate de la plage
Le D I S C O M A G ouvre la voie aux microprocesseurs, qui font ainsi leur démesure
entrée dans le domaine de la débitmétrie liquide, pour y assurer un
confort et une précision incomparables, ainsi qu'une sécurité d'emploi n G a m m e de mesure et signaux de sortie librement
très élevée. programmables
La programmation de l'appareil se fait au moyen de touches sélectives. . Extrême simplicité de codage sans utilisation de
Des connaissances en électronique ne sont pas indispensables. La moyens comparatifs (galvanomètre, ohmmètre, etc..)
majorité desfluidesliquides ou pâteux de plus de 5 u,S/cm de conduc-
tivité sont mesurables avec une large indépendance par rapport au Q Indication digitale locale
profit hydraulique et pratiquement sans perte de charge additionnelle . Surveillance optimale du process, facilité de codage et
(ex. eau, bière, ferments, colles, pâtes, acides, bases, etc.). contrôle de fonctionnement
Les paramètres physiques c o m m e pression, température, densité,
viscosité (dans les limites impartes) sont sans influence sur la mesure. r n Amplificateur interchangeable sans réétalonnage
Le D I S C O M A G remplace avantageusement les diaphragmes. . Intervention très aisée sur site par vous - m ê m e ou par
nos agents du servies après-vente
F] Exécution compacte, le capteur et son amplificateur ne forment . Tenue de stock idéale
qu'une seule unité
. D'où faibles coûts d'installation et de branchement Q ] Absence de pièces en mouvement dans le capteur
. Pas d'usure, maintenance superflue ; adaptable à tous
r-i Point zéro stable par compensation automatique des tensions les types de brides disponibles
parasites (Autozéro)
. Pas de réglage du zéro • Consommation énergétique minimale
. D e l'ordre d e 7 V A .
Q Gestion et surveillance par microprocesseur
. Gain de l'amplificateur adapté à la plage de mesure

Edition du 10. 1989

•••-. A
N 102 BHDRESS + HAUSfcR S.A.
AGENCE DU SUO-CUÉSr
Compteur totalisateur • 15, rue François Coli - Z.L
33290 BLANQUEFOHT
C 56 35 15 8 2 - T » 550 317
Information technique w Télécopie 5695 3006

Sis
ÏIE
— • ^ i» •IIM I ÍÍ 1 ÍIÍ?ÍIE^E^EBBÍ

its*
8 755

Affichage L C D permanent

Alimentation autonome

Remise à zéro manuelle et/ou électrique

Fréquence max. 70 Hz

Mémorisation du comptage de 10 ans.

Description

Le N 102 est un compteur totalisateur de faible encombre-


ment, entièrement compatible avec tes compteurs électro-
mécaniques.
Son alimentation autonome est assurée par une pile au
lithium pour une durée de 10 ans.
Les impulsions de comptage et de remise à zéro seront déli-
vrées par des impressions de 5 à 24 V D C avec une fré-
quence max. 70 Hz.

Une séparation galvanique des entrées par photocoupleur


assure au compteur une haute immunité aux parasites.
C e compteur peut-être utilisé dans tous les domaines de
l'industrie.
Caractéristiques tachniqiws
Dimensions
Affichage : 8 digits
Hauteur : 8 mm

Comptage ; 70 Hz max.
; Impulsions en tension 5 à 24 V
DC
: i^.
Impédance d'entrée :6.5kíi pOOOOOCiDl

Remisa à zéro : par action sur touche en face


avant -riU.
par signal externe, 5 à 24
VDCdurée¿25ms
découpe 55 x 30
Mémoire : 10 ans

Caractéristiques mécaniques

Présentation face noire


Protection :IP40
Température
fonaionnement : 0»...+45'C
stockage : 20«...+50''C

Le raccordement de ce compteur est possible avec tous les


modèles de débitmètres électromagnétiques, les SWING-
WIRL avec sortie comptage et le M-POINT.
Les bornes à raccorder à ce compteur sont celles de sortie
comptage 24 VDC.

Branchement

ITT LJ-
émetteur
d'impulsions

T "^
i- 4
I
i-
remise comptage
¿zéro

Le boîtier est muni de languettes 0,8 x 2,8 pour branche¬


ment par cosses du type fast on* ou par soudure directe.
Ti peri.i le 0239 Autres versions, par clips embrochables à souder, livrés
avec le compteur.

Débitmétiie des fluides


Niveaumétrie, Débitmétrie des solides, Analyses physico-chimiques,
Hygrométrie, Mesure de pression. Enregistreurs, Température, imprimantes

Siège et Usine Agence de Paris Agence du Sud-Est Agence du Nord Agence du Sud-Ouest Agence de TEst
3 rue du Rhin 17 bis rue du Chemin Vert 42 rue Antoine Lumière Centre Vauban 15 rue irançois Coli 3 me du Rhin
BP 5 BP 61 199 rue Colbeit Complexe indar Zi BP 5
68330 Hunittaue 94102 St Maur des Fossés 69008 Lyon 59800 Lille 33290 Blanquefort 68330 Huningue
T6L89 69 67 68 TéL (1) 48 86 28 88 Tél. 78 74 21 88 Tél. 20 54 02 38 TéL 56 35 15 82 TéL 89 69 67 68
Tx. 881 511 Tx. 264 456 Tx. 900 076 Tx. 120 758 Tx. 550 317 Tx. 881 511
Fax. 89 69 48 02 Fax. (1) 48 86 54 46 Fax. 76 00 29 04 Fax. 20 57 21 71 Fax. 56 95 30 06 Fax. 89 69 48 02
SONDE A RESISTANCE COMPLETE DT 2414
AVEC PUITS - RACCORDEMENT 1/2"

ENDRESS + HAUSER S.A


AGENCE DU SUD-OUfST

15, rue François Coli - Z.I.


33Z90 BLANQUCrORT
fS 56 35 15 82 -1x550 317
, Télécopie 56 95 3006

La sonde DT 2414 est une sonde complète


Pt 100 de diam. 3 mm, montée dans un puits
(diam. 4,5 mm).
Le raccordement au process est réalisé par un
ñletage 1/2" Gaz. L'ensemble du puits est en
acier Inox 316 TI (DIN 1.4571).
Le faible diamètre de la sonde permet des
temps de réponse très courts :
T50 = 19 s T90 = 57 s
(temps de réponse pour 50 et 90 % de la
température du fluide).
La pression d'utilisation maxi est de 1(X) bar
à20°C.
Température maximum d'utilisation : 600°C.
Le raccordement électrique est réalisé sur
bomier céramique dans une tête de sonde de
très faible encombrement (tête de type
"Mignon").
Deux éléments sensibles de classe de précision
différentes sont proposés => à spécifier lors
de la commande (voir graphique au verso).
L'interchangeabilité de l'élément sensible peut
s'effectuer en cours de process grâce au
proteaeur.

CODE DESIGNATION

0 L= 50 mm
1 L=100mm
2 L = 2(X)mm
9 L = selon specif.

Bl IxPt 100 classe B


Al IxPt 100 classe A

>que la mesure Endress +Hau


i ": i.''.!'*. 'i

':k: :.

Lá ïhë r ipojrésistance
«ç.>ï ¡ir'. ;:

C'est un élément sensible Pt 100 dont la résistance varie en fonction de la température.


n est logé au bout de la gaine Inox.
La liaison électrique 3 fils entre l'élément sensible et le bomier assure une bonne
précision de mesure car elle réduit la résistance en ligne mesurée par un système 2 fils,
même en cas d'échauffement des conducteurs.
Le bourrage de l'insert par de la poudre d'oxyde d'aluminium (ou autre équivalent)
maintient l'élément sensible bien en place au fond de la gaine.
La sonde est insensible aux vibrations, ce qui augmente sa longévité.

Tolérances admissibles sur les valeurs de base des résistances Pt 100

Elles ont été définies par la norme DIN 43760 CEI 1983 pour garantir une parfaite
interchangeabilité des éléments.

Temoer- IMationsacunissitilas ai1


C

atura isA MB
en»C 0 C Q C
-200 ±024 ±OS5 ±056 ±1J
-100 ±au ±035 ±032 ±08
0 ±006 ±015 ±012 ±03
100 ±ai3 ±035 ±030 ±08
200 ±020 ±055 ±048 ±1.3
300 ±027 ±075 ±064 ±1.8
400 ±033 ±095 ±079 =23
500 ±038 ±1.15 ±093 ±2.8
600 ±043 ±1.35 ±1.06 ±3.3
650 ±046 ±1.46 ±1.13 ±3.6
700 - - ±1.17 ±18
800 - - ±128 ±43
830 - - ±1J4- ±4.6
Informations
techniques omnigiad TMT2020
Transmetteur de température
pour sonde Pt 100 en version MINIPAC

ESS + HAU
AGENCE OU SUD-OUEST
15, rue François CoU J£
33290 BLANQUEFORT
351S82-T« 550 317
«*

ENDRESS+HAUSER
TMT2020 / ^ ©

Sommaire Construction et emploi


L ' O M N I G R A D T M T 2020 est un transmet-
Construction et emploi
teur de température pour sondes à résis-
Le système tance PtlOO avec sortie 4-20 m A linéari-
Entrées et sorties: L I N C A R D sée.
Remplacement d'un module L I N C A R D Il se présente en version MINIPAC largeur
Visualisation de la température 50 m m , pour montage sur rail DIN nor-
malisé.
Installation de l ' O M N I G R A D T M T 2020
Raccordements La g a m m e de mesure est définie au
Spécifications techniques moyen d'un module (LINCARD) enfichable
à l'intérieur du boîtier; 14 g a m m e s (LIN-
C A R D ) sont disponibles entre standard et
non standard.
Au moyen du B.R situé en face avant et
avec un indicateur externe V U en version
Minipac ou tableau, raccordé sur la sortie
auxiliaire, il est possible de visualiser la
température sans interrompre le circuit de
mesure.

Endress+Hauser
Le savoir-faire et l'expérience
Le système Entrées et sorties: LINCARD LINCARD assure la linéarisation du signal
de sortie selon la norme DIN 43760; le
Un système complet est constitué outre le La gamme de mesure de chacun des OM¬
courant de sortie est alors directement
transmetteur OMNIGRAD TMT 2020: NIGRAD TMT 2020 est déterminée par
proportionnel à la température mesurée
son module LINCARD.
d'une sonde à résistance à 3 fils (avec par la sonde.
Il détermine les valeurs extrêmes de tem¬
ou sans protecteur), raccordée sur les Aucun étalonnage n'est nécessaire et les
pérature correspondantes au courant de
bornes d'entrée du transmetteur; modules LINCARD sont interchangeables
sortie 4...20 mA. Par exemple: une éten¬
d'un module LINCARD caractérisant la à tout instant, après ouverture du boîtier
due -50°C à +50°C délivrera 4 mA à
gamme de mesure; MINIPAC.
-50°Cet20mAà+50°C.
d'un éventuel indicateur (VU) Comme la relation entre les valeurs de ré¬ 14 gammes de mesure sont disponibles,
pour la visualisation directe de sistance de la Pt1 00 et la température dont 6 standard et 8 non standard. Voir la
la température. n'est pas strictement linéaire, le module liste au chapitre Caractéristiques d'entrée.

Fig. 1 V
Remplacement d'un module
LINCARD
OMNIGRAD TMT 2020
Pour ouvrir l'appareil (v. fig. 1 a) enlever
a) Montage, démontage les deux borniers et le bloc en plastique
noir comportant la plaque frontale; écarter
avec délicatesse les parties latérales en
plastique clair du boîtier et extraire le cir¬
bornier amovible 7 broches cuit électronique complet
pour circuit de sonde
Séparer les 2 circuits (attention au câble
plat les reliant) et remplacer le LINCARD
comme indiqué dans la partie b) de
la fig. 1).
broche = pour casse AMP Réassembler les 2 circuits imprimés et les
introduire dans le boîtier en les faisant
coulisser sur les guides prévus à cet effet
élément de réglage
derrière la
plaque frontale

plaque frontale Visualisation de la température


amovible avec
symbioles
En raccordant un indicateur externe type
pour le réglage
-r, ^ vu (MINIPAC ou tableau) sur la sortie
auxiliaire 10/12 de l'OMNIGRAD TMT
2020, il est possible en actionnant le B.P.
en face avant, de visualiser la température
(ou le courant de sortie) sans interrompre
pour démontage, le circuit de mesure.
tirer sur Tanneau
L'indication de température ou de courant
dépend de l'étalonnage d'affichage effec¬
bornier amovible 6 broches tué sur le display VU.
pour secteur
Plusieurs transmetteurs peuvent être re¬
liés en parallèle sur le même indicateur; si
tous les transmetteurs ont le même LIN¬
CARD, c'est-à-dire la même gamme de
b) Positionnement du LINCARD mesure, il convient d'étalonner l'afficheur
VU sur cette même gamme, de sorte à lire
directement la température. Si au contraire
les gammes de mesure sont différentes, il
sera judicieux d'étalonner l'afficheur en
valeur de courant (4-20 mA).
La sélection du type de sortie à visualiser
s'opère par action sur le B.P. T situé sur la
face avant (voir les photos sur la première
page) de chaque OMNIGRAD TMT 2020.
L'action simultanée sur plusieurs B.P. de
diverses unités n'a aucun effet domma¬
geable, sinon que la lecture sur l'unité
d'affichage OMNIGRAD VU n'est pas si¬
gnificative.
Il faut se rappeler que le système d'étalon¬
nage des VU est particulièrement simple
grâce à la simulation interne des signaux
de début et fin d'échelle (4 et 20 mA) et à
l'emploi de commutateurs spécifiques
pour le zéro et le 100% (pour détails voir
les spécifications relatives).
La sortie auxiliaire n'a aucune influence
sur la sortie mesurée 4-20 mA.
Installation de l'OMNIGRAD
TMT 2020
Usuellement on procédera au montage
dans une armoire électrique sur rails .- 2^
symétriques (profilés) selon EN 50022-
35x15 ou EN 50022-35x7,5; (v. fig. 1a).
Si on procède à un montage accolé, la
température ambiante de travail ne devra
^t i3
pas dépasser 50°C, température mesurée _22_
à 1 cm au dessus des appareils (pour un
écart min. de 10 mm entre appareils on
pourra avoir 60 °C).
Autres possibilités de montage: montage
en saillie (rail), voir fig. 2.
Pour le montage en milieu poussiéreux et
humide, E-FH met à disposition un boîtier
IP55 où il sera possible de loger deux
TMT 2020 (v. fig. 3). 6 1^
Monter si possible le boîtier en un endroit
ombragé, afin d'éviter que la température 50
interne ne dépasse 60 °C.
Bien revisser le couvercle et les entrées
de câble afin que la protection IP55 soit
garantie.

Rg. 2 >A
Fixation murale pour montage isolé. 0150

117

U la
^/'
/^
FIg. 3 >
Coffret pour 2 OMNIGRAD TMT2020.
^
^"I'l'ilijiir

Sx PE 16 acier inox

Protection IP55 PMMA résistant


Fig. 4 >V et transparent
Commutation de la tension d'alimentation.

Raccordements électriques
Tension Fréquence Transform. Pontàsoudei
Alimentation secteur
240 V TI 0058 B-E
Vérifier la tension d'alimentation sur la pla¬
220 V T 10057 B-E
que frontale ou sur l'étiquette.
Mesurer la tension d'alimentation disponi¬ 120 V + 15% -10% 50-60 Hz TI 0058 A-D, C-F
ble. 110V TI 0057 A-D, C-F
Une commutation sur une autre tension 24 V TI 0059 A-D, C-F
d'alimentation est possible suivant la ver¬
sion livrée.
4'"20mA 4-'20mA
1KO 200n

Commutation de la tension 0 0 PUCO


d'alimentation
Retirer les 2 borniers.
TlTm
13|12|11|10|9|8| ?"

Ouvrir la plaque frontale (pour cela intro¬


duire la lame d'un tournevis dans la fente OMNIGRAD
supérieure et basculer la plaque frontale). TMT 2020 Ot
Retirer le châssis noir du boîtier gris.
Modifier le pont sur le circuit imprimé sui¬
L1 N ®
vant fig. 4. Corriger l'indication de tension 1 I 2 I 31 « I 5|6
sur l'appareil. I \ ^ '
Remonter l'OMNIGRAD TMT 2020 dans LI N PE
l'ordre inverse.
%*'.''" V^IÍÍS
omnigiaá TiyiT202q;
Spécifications' teichniqíies'' :-'.iy
Caractéristiques mécaniques ' '; ';, "* Caractéristiques d'entrée Caractéristiques de sortie et précision
Boîtier: étroite pour montage accolé Entrée: 1 entrée Pt100, 3 fils Sortie: 4-20 mA linéarisée
construction MINIPAC, largeur 50 mm, en (proportionnelle à la température, selon
Etendue de mesure: définie par module
matière synthétique bleue, plaque frontale DIN 43760)
LINCARD enfichable sur le circuit imprimé
bleue
Charge maximale: 1 000 ñ
Montage: sur rail profilé selon EN 50022- LINCARD ETENDUE DE MESURE
35x7,5 ou EN 50022-35x15 Classe de précision: < ±0,1 % RE.
Dimensions: v. fig. 5 Type Standard -50...+ 50°C Influence de la température ambiante:
Poids: env. 0,3 kg 0...+100°C < ±0,005%/°C(RE.)
Protection selon DIN 40050: boîtier 1P40, 0...+150°C
Reproductibiiité:
bornier 1P20 0 ... +200°C
0 ... +300°C Influence de la tension d'alimentation:
Borniers: borniers noirs amovibles non
0 ... +400°C 75 ppm/V (RE.)
intervertibles
1x6 broches Influence de raccordement de sonde:
1x7 broches Type -100...+ 50''C 0,05% (RE.) pari 00 n, 3 fils
non standard -20 ... + 60°C
Section max. des conducteurs: Immunité aux radio-fréquences:
1 x2,5 mm^ ou 2x1,5 mm^
-50...+100°C < ± 1 % dans la bande 'de 1 44 MHz,
Sans bornier: cosse AMP 0,8x6,3 mm
0...+600''C puissance 1,5 Wà1 m
(selon DIN 46244) 100...+200°C
100...+300°C Réponse en fréquence: 0-10 kHz
Tension d'alimentation: 220 V, +15%
200 ... +400 "G Rejection mode commun:
10%, 50/60 Hz
200 ... +50000 120 db (0-1 kHz)
Variantes: 240, 230, 1 27, 1 1 5, 1 1 0, 48, 42,
24 V +15% 10%, 50/60 Hz Temps de réponse:
env. 1 ms pour 99% de la valeur d'entrées
Etendue de mesure minimum par
Consommation: env. 3 W (3,5 VA) LINCARD (option): 25 iî Isolement des sorties par rapport à
Contrôle de fonctionnement: DEL verte en l'alimentation: 1500 V (lEC 348)
Résistance de ligne Pt 100: max. 100 fl
face avant (sauf pour étendue min.) Consommation à vide: 3,2 mA
Température admissible:
-20 ... +60°C en montage isolé Isolement de l'entrée par rapport à
-20 ... +50°C en montage accolé l'alimentation: 1500 V (lEC 348) FIg. 4 V
-20 ... +80°C en stockage Dimensions.
Sortie mesure: 4-20 mA linéarisée,
charge max. 1 000 bornes 1 2-1 3
Sortie auxiliaire: 4-20 mA linéarisée,
charge max. 200 bornes 10-11, activée
par B.R en face avant

Fixation murale:
Forme: rail profilé symétrique de 35 mm
Matériau: acier galvanisé
Dimensions: v. fig. 2

Coffret de protection:
Pour 2 ap|)areils MINIPAC étroits:
Fond boîtier: ABS
Couvercle boîtier: plexiglas (résistant) mat
avec fenêtre transparente
Entrées des câbles: 5 x PEÍ 6
Protection selon DIN 40050: IP 55 -rail profila 35x7,5
Dimensions: voir fig. 3. largeur du txjitJer 50*"
Température admissible: -20°C ... +50''C

Endress+Hauser
Mesure et Régulation de
Niveau Debit fluide et solide Humidité - Tennpérature
Pression Instrumentation d'Analyse imprimantes
1

siège et Usine Agence de Parle Agence de Lyon Agence du Nord Agence de Sud-Ouest Agence de TEst
3. rue du Rhin. BP 5 1 7l>is, me du Chemin Vert BP 61 42, me Antoine Lumière 1 99. me Colbert Centre Vauban ISrueFiarvxColGanipIsehdaiZl 3. me du Rhin, BP 5
68330 HUNINGUE 94102 St MAUR DES FOSSÉE 690C8 LYON 59800 LILLE 33290 BLANQUEFORT 68330 HUNINGUE
Tél. 89 69 67 68. Télex 881 5 It Tél. (1) 48862888. Télex 264456 Tél. 787421 88. Télex 900076 Tél. 20540238, Télex 120758 Tél. 56351582. Télex 550317 Tél. 89696768. Télex 681511
Télécopieur 89694802 Télécopieur (1)48865446 Télécopieur 78002904 Télécopieur 205721 71 Télécopieur 56953006 Télécopieur 89694802
»DRESS + HAUSER S.A.
v AGENCE OU SUD-OUeST
Informations 15, rue François Coli - Z.I.
techniques omnigrad VU 2550 33290 BLANQUEFORT
ß 56 35 15 82 - Tx 550 317
Indicateur digital de tableau au format
DIN 96x48 m m , alimenté par le circuit
de mesure (loop display)

Sommaire Construction et emploi


Construction et emploi L'unité V U 2 5 5 0 est un indicateur di-
Visualisation des grandeurs d'entrée gital au standard DIN 96x48 m m . ali-

i Etalonnage de l'instrument
Eléments de réglage
Fixation d e la valeur d'indication
initiale
menté par le circuit de mesure.
Début et fin d'échelle sont configura-
bles à volonté par l'intermédiaire d e
micro-interrupteurs et de potentiomè-
tres, situés sous le plastron frontal.
Fixation d e la valeur d'indication Pour faciliter ces opérations, les va-
finale leurs 4 et 2 0 m A sont simulables en
Positionnement du point décimal interne par configuration de micro-

I Raccordements électriques
Montage et dimensions
Caractéristiques techniques
interrupteurs; il n'est donc pas néces-
saire de disposer d'une source de
courant externe.
Le domaine d'affichage est compris
entre - 1 9 9 9 et + 1 9 9 9 , la position
du point décimal étant configurable
séparément.
L'afficheur V U 2 5 2 0 peut donc visua-
liser tout paramètre physique, pour
peu qu'il soit défini par un courant
compris entre 4 et 2 0 m A .

Endress+Hauser
Le savoir-faire et l'expérience
Visualisation Avant de procéder à un quelconque L'étalonnage de l'instrument (v. dé-
de la grandeur réglage, il est nécessaire d'alimenter
l'afficheur en l'insérant dans un cir-
tails plus loin) suit ¡a procédure sui-
vante:
d'entrée cuit à courant continu débitant au
1} simuler 4 m A et régler la valeur
moins 3 m A (25 m A max.); au des-
d'affichage de début d'échelle;
sous de 2.8 m A l'appareil ne fonc-
tionne plus et l'affichage s'éteint. 2) simuler 20 m A et régler la valeur
d'affichage de fin d'échelle;
3) positionner le point décimal.
Si après cette opération on génère
Valeur de fin
d'échelle V, sur l'entrée un signai compris entre 4
et 20 m A , l'instrument effectue une
interpolation linéaire entre les valeurs
de signal d'entrée et les valeurs d'af-
Valeur visua- fichage; par ex. si 4 m A = 0 et 2 0
isee V.
m A = 1000, les valeurs intermédiaires
8, 12, 17 m A , seront visualisées

Valeur de débui
j c o m m e 250, 500 et 813 unités (di-
gits) d'affichage.
d échelle v /

En règle générale, si l'on pose: V. - valeur mitale


- / d'affichage à 4 m A ; V, = valeur finale d'affichage à
Limite de
fonctionnement
1 | 20 m A , la relation entre une valeur I (mA) de courant
et sa valeur d'affichage V (digits) est exprimée par:
V, = a-l + b, où: a = {V,-VJ 16; b = ( 5 V , - V ( ) < 4
Courant [mA) 0 2,8 4 i 20 donc: V, = 1/16 V ^ I - ^ - r V , (20-I)I
(v. aussi Fig. 1).
Fig. 1 - Graphe de
visualisation
des valeurs d'entrée
sur le V U 2550.

(s) Simulation 4 m A Fig. 3 - Détail du


•f
groupe interrup-
© Simulation 20 m A
teur D W S 1 .
(î) Interrupteur de sélec-
tion simulation mesure
© Positionnement du
ii point decimal (v. tab. I)

Fig. 2 - Eléments de
réglage situes ä I arrière
du cache frontal du
V U 2550.

© D S W 1 • Simulation de
courant et positionne-
ment du pomt decimal
@ D S W 2 - Réglage début
d échelle V
I7J P2: Réglage début
d'échelle V
® D S W 3 - Réglage
find échelle v.
® P3: Réglage fin
d échelle V.
Etalonnage Description des éléments Comment régler V,
de l'instrument de réglage
Mettre sur ON l'interrupteur 2 de
Déposer la plaque frontale en insé¬ DWS1 pour simuler 20 mA et procé¬
rant délicatement une pointe de tour¬ der de manière analogue à celle dé¬
nevis dans la fente supérieure afin de crite pour régler V,, mais en agissant
faire levier. cette fois sur le groupe DWS3 et le
Tous les éléments de réglage se trou¬ potentiomètre P3.
vent disposés autour du bloc d'affi¬ Attention, la valeur finale V, est en fait
chage (v. Fig. 2). une étendue qui s'ajoute à la valeur
Le groupe d'interrupteurs DWS2 as¬ initiale V¡. Tout décalage de V¡, déca¬
socié au potentiomètre P2 sert à lera donc la valeur V,, raison pour la¬
ajuster la valeur d'affichage initiale Vj quelle il est indispensable de fixer
(à 4 mA); le groupe DWS3 avec son d'abord V,.
pontentiomètre P3 sert lui, à ajuster
ta valeur d'affichage finale V, (à 20
mA).
Le groupe, DWS1 a ses fonctions dé¬ Positionnement du point
finies à la Fig. 3. décimal

En agissant sur les interrupteurs 4, 5


et 6 de DWSI il est possible de fixer
,

Comment régler Vj et ce, pour toute l'étendue, la position


du point décimal suivant le tableau 1 ,
Note: Commencer toujours l'étalon¬ ci-après:
nage par le réglage de V, et le
faire suivre par celui de V,.
TABLEAU 1

Mettre sur OFF les interrupteurs 1, 2


et 3 de DWS1 puis sur ON l'interrup¬
;

teur 1 pour la simulation des 4 mA.


,
SW4 SW5 SW6 Affichage

En agissant sur les interrupteurs à


poids binaire (le moins significatif à ON OFF OFF 1.999
gauche) du groupe DWS2, faire affi¬
cher une valeur, la plus voisine possi¬ OFF ON OFF 19.99
ble de la valeur initiale Vi souhaitée,
puis ajuster sur la valeur exacte par
OFF OFF ON 199.9
le potentiomètre P2.
Noter que tout affichage supérieur à OFF OFF OFF 1999
1 999 en valeur absolue, est impossi¬

ble; dans ce cas déplacer le point


décimal (v. point 3). Note: la position ON est généralement en par-
tie tiaute du groupe interrupteur.
Ces opérations terminées, remettre
l'interrupteur 1 du groupe DWS1 en
position OFF
Mise en fonction de l'afficheur

Remettre l'interrupteur 2 de DWS1


en position OFF et l'interrupteur 3 sur
ON.
L'appareil est maintenant en fonction
et visualise la grandeur présente à
l'entrée, suivant l'échelle configurée.
II est possible à tout moment de véri¬
fier les valeurs de début et fin d'é¬
chelle (V, et V,) en mettant l'interrup¬
teur 3, OFF et en activant les inter¬
rupteurs correspondants (1 ou 2) de
DWSI.
Raccordements La Fig. 4a montre les connexions très La Fig. 4b montre qu'il est possible
électriques simples à effectuer. de relier plusieurs transmetteurs TMT
Effectuer la connexion de la boucle à un seul VU 2520. L'affichage cor¬
de courant (4-20 mA), qui sert aussi respondra à la valeur de mesure du
pour l'alimentation de l'appareil, aux transmetteur dont on aura activé le
bornes 2 et 6. B.R en face avant. Si tous les TMT
Les bornes 3 et 5 peuvent servir pour concernés ont la même étendue de
la connexion du second fil de la bou¬ mesure (même LINCARD), il est alors
cle (v. fig. 8). possible de visualiser directement la
Dans le cas où le signal courant est température; dans le cas inverse il
prélevé sur la sortie auxiliaire d'un convient de visualiser simplement la
transmetteur TMT il faut tenir compte valeur de courant 4-20 mA.
que celle-ci est limitée à 200 ohms.

4-'20mA
200n

4-20 mA
Ikn .

fô PtlOO PtlOO

13|12)11|10|9| 8| 7 13|12|11|10| 9| 8| 7

OMNIGRAD OMNIGRAD I¿l3| U|6| I


+ - -
TMT 2020 Ot TMT Qt OMNIGRAD
VU 2550

LI N @ LI N @
Tunnnn 1 I "31 4 1 SI 6

LI N PE LI N PE

¿|3l l¿l¿l I

OMNIGRAD
VU2550

Fig. 4 - Raccordements
électriques el câblage
de plusieurs
transmetteurs
sur un vu 2550.
Montage et dimensions

Fig. 5 - Dimensions
L'afficheur s'encaslre sur panneau pour découpe tableau
suivant la découpe Fig. 5, puis fixé
par un étrier (Fig. 6), livré avec l'ap-
pareil. y////y//À V/////// 'A
Il est possible de constituer des blocs
compacts d'afficheurs grâce au sys-
't. h
tème montré Fig. 7, en vue de simpli-
fier ou de limiter le nombre de dé- ///////À Y/////A -
coupes à opérer. 92 -1
Le cornier de raccordement arrière
comporte des bornes pour fils de 2.5
m m 2 (Fig. 8). Fig. 6 - Etrier
d e fixation
Les dimensions de l'appareil sont
données Fig. 8.
Le cache frontal est composé de
max 6
deux parties; l'une transparente anti- minO
poussières, l'autre en plastique
blanche avec zones d'écriture, dans
lesquelles nous conseillons de noter,
c o m m e indiqué à la Fig. 7, les carac-
téristiques d'affichage.
A u montage, mettre d'abord la feuille
plastique blanche, puis le cache
transparent.
r
Fig. 7 - Supports plas-
tiques de consignation
des paramétres et
plastron frontal.

© CD

© Repère (j) Fin d'échelle


® Début d'échelle ® Unité
(S) Valeur normale
Caractéristiques Öo/?/er selon DIN 96x48 m m
techniques de Degré de protection; IP 20
O M N I G R A D V U 2550 Dimensions: voir Fig. 8
ftwcfe: env. 0.3 kg
Bornier: 96
A bornes pouvant recevoir 2 fils de
2,5 m m 2 chacun.

•l.l.l.l.lnl.
Caractéristiques -Et—
de fonctionnement
Afficheur:
L C D , 3 112 digits, 7 segments
Hauteur des chiffres: 13 m m
Chute de tension: 2,5 V
Classe de précision: 0.1 % RE.
Influence de la température am-
biante: ±.004% FE/°C
Tolérance sur l'affichage: ± 1 digit
Temps de réponse:
0,5 s, instrumentation sous tension
3 s, à la mise sous tension
Fig. 8
Immunité aux radio-fréquences: Dimensions.
< ± 1 % RE, dans la bande 144 MHz,
puissance 1,5 W à 1 m
Température de fonctionnement:
-10°C... +55°C
Température de stockage:
-20°C... +55°C

France

Siège et Usine Agence de Paris Agence de Lyon Agence du Nord Agence de Sud-Ouest Agence de l'Est
3. rue du Rhin 17bis, rue du Chemin \fert 42, rue Antoine Lumière 199. rue Colbert 15. rue François Coli, 3, rue du Rhin
BP5 BP61 69008 Lyon Centre \fcuban Complexe Indaf Z.l. BP5
68330 Huningue 94102 St Maur des Fossée Tél. 78742188 59800 bile 33290 Blanquefort 68330 Huningue
Tél. 89696768 Tél. (1)48862888 Télex 900076 Tél. 20540238 Tél. 5 6 3 5 1 5 8 2 Tél. 89696768
Télex 881 511 Télex 264456 Télécopieur 78002904 Télex 120758 Télex 550317 Télex 881 511
Télécopieur 89694802 Télécopieur (1) 48865446 Télécopieur 205721 71 Télécopieur 56953006 Télécopieur 89694802

Endress+Hauser
Le savoir-faire et l'expérience

TI VU2550/F - 09.89
PRINTED IN ITALY
Cellules de conductivité
CK(Pt)1,CM(Pt)1

Câble de raccordement
3 m blindé

Corps de capteur
Corps de capteur en en polypropylene (PP)
polypropylene (PP) jusqu à 90° C
jusqu'à 90° C Collerette conique pour
Filetage R 1 " raccord laitier
D N 25 (DIN 11851)

Constante de cellule 1
Au choix avec ou sans
sonde de température
Electrodes de mesure Pt 100 incorporée
en graphite spécial
(à faible polarisation)

Description
C e s capteurs de conductivité de haute précision La tige de capteur est fabriquée en P P et en époxy
sont disponibles pour des utilisations industrielles et permet l'utilisation à 90" C et à une pression
dans lesquelles on doit mesurer des conductivitês maximale de 16 bars.
moyennes et élevées. Les capteurs sont livrables tant avec un filetage R
C e s capteurs sont très fréquemment utilisés dans = 1 " qu' avec une collerette conique pour raccord
le domaine de la c o m m a n d e de systèmes laitier D N 2 5 selon DIN 118S1. Le montage des
automatiques de nettoyage de réservoirs et de capteurs est ainsi rendu possible dans de
canalisations dans les brasseries, tes laiteries et nombreuses vanantes.
d'une maniere genérale dans l'industrie des La constante de cellule de cette série est 1,0. U n
boissons et des produits alimentaires. Ils domaine de mesure d'environ 10 ¿tS/cm à 20.000
permettent la séparation des produits. ^ S / c m est couvert. Dans des domaines plus
U n e grande resistance chimique, thermique et élevés, des erreurs de polarisation peuvent se
mécanique constitue une caractéristique produire. Il est alors recommandé d'utiliser des
essentielle de ces capteurs éprouvées dans la constantes de cellule supérieures.
pratique. Les électrodes de mesure sont
fabriquées en graphite spécial a faible polarisation. A u m o y e n d'un transformateur d'impédance (type
Tous les capteurs peuvent être fournis sur L U , LU-S) la constante 1 peul être augmentée
d e m a n d e avec une sonde de température Pt 100 quasiment à la constante 10 et le domaine de
incorporée permettant la compensation mesure peut ainsi être étendu à 200 m S .
automatique de la température. Des A cet égard il faut tenir compte de ce qu'en raison
caractéristiques particulières de construction du transformateur, les valeurs mesurées peuvent
assurent une réponse en température à un degré être faussées dans le domaine inférieur et qu il se
très élevé en l'espace de quelques secondes. produit des erreurs de polarisation dans le
domaine supérieur.

Endress+Hauser S . A .
Mesure et Régulation
F-60330 Huningue. 3 Rue du Rhin
Tel (89)690085, Télex 881511
Caractéristiques techniques
Tige de capleur „,„ „ „ PP/époxy
Electrodes „ graphite spécial
Constante de cellule „ _ 1
Filetage (CK1) R y
ou
conerette conique (CM 1) pourraccordiaittor Mion DIN I I B 5 1
Température max _ 90° C
Pression max „ 16 bars
Cable de raccordement pour C K 1 / C M ! 3 m (coaxial)
Câble de raccordement pour C K Pt 1 / C M P M 3 m (3filsavec blindage)

La figure ci-dessus représente la boite de


raccordement V S pour un raccordement
enfichable entre le capteur et le câble de
connexion à l'appareil de mesure, catégorie de
protection IP 65

II
\ A

PP

électrodes:
graphite
Transmetteurs et Régulateurs de conductivité
CHDRESS »• HÄUSER
Type L M X , L M W , L M V x «*>«* - * - ° ^ ^
15, rue François Coli - j

LMX, LMXR1, LMXR2 ^S^^S


5*95»

Electronique m o d e r n e : Plaque frontale à rabattre avec fenêtre Boîtier DIN


transmetteur avec affichage digital
derrière laquelle sont agencés tous les 96 x 96 m m
contacteur à seuil en une unité
organes d e c o m m a n d e Profondeur de
compacte réalisée en technique
modulaire. Sortie séparée montage 175 m m
galvaniquement

LED pour
g a m m e de
mesure choisie
Grand affichage digital L C D
facilement lisible, 31-1? digits

LED pour
états de
Zone d'étiquetage visible au commutation
travers de la fenêtre pour le
marquage des points d e
mesure Raccordement
pour bornier
débrochable

Réglage du coefficient
de température
Bouton pour
la commutation
de la g a m m e de
mesure
Tournevis amovible
permettant un réglage
Commutateur
aisé des potentiomètres
Manu-0-Auto
pour chaque
consigne

Adaptation à la Boutons pour


cellule de mesure affichage digital
Réglage d e la consigne
avec précision digitale de la consigne

Description
Ces appareils d e mesure et d e régulation d e la Graduation pour Bouton de
conductivité spécifique sont essentiellement coefficient d e réglage pour
utilisés dans le domaine de l'analyse industrielle, température coefficient
notamment dans les industries des boissons et de température
les industries agro-alimentaires, pour la
c o m m a n d e du nettoyage automatique des tanks
et des conduites.
Ces appareils compacts et encastrables se
distinguent par les caractéristiques suivantes ;
affichage numérique 3'/i digits, zone d e réglage
facilement accesible par plaque frontale à
rabattre, appareil conçu en technique modulaire.
O n obtient ainsi une adaptation optimale aux
différentes exigences des processus industriels.
Pour cette famille d'appareils on a attaché une
importance toute particulière à une conception Bouton pour commutation
uniforme, les faces avant des installations de de la g a m m e d e mesure
contrôle réalisées avec ces appareils étant ainsi
conçues de manière standard.

Tous les appareils présentent les caractéristi- • Le raccordement de l'appareil se fait au moyen vastes possibilités d'utilisation. Sur d e m a n d e , il
ques suivantes : d'un bornier débrochable. est possible d e dilater les premiers 10% de la
• 2 g a m m e s de mesure commutables en face • Avec sortie signal d e mesure séparée galvani- g a m m e choisie aux 5fJ% de la sortie courant
avant ou à distance (option). quement (sauf 24 V—avec contacteurs à seuil) (caractéristique linéaire coudée) par ex.
• Affichage digital L C D grand format permettant 0 - 20 - 220 m S / c m - 0 - 1 0 - 2 0 m A .
Ces appareils d e mesure sont munis de deux Avec l'affichage digital on obtient une bonne
une bonne lisibilité m ê m e en cas de forte lumi-
g a m m e s commutables, préréglées d e manière résolution m ê m e dans la partie inférieure de la
nosité environnante.
interne. U n e touche située en face avant permet g a m m e . Les appareils sont de plus livrables avec
• Z o n e d'étiquetage pour le marquage de l'appa- de choisir entre low (par ex. 0 - 20 m S / c m ) et high
reil, lisible également si la plaque frontale est 1 ou 2 contacts de seuils intégrés, la fonction
(par ex. 0 • 200 m S / c m ) . U n e L E D indique la min./ max. étant commutable. Les valeurs de
rabattue. g a m m e de mesure choisie. Pour les appareils
• Tous les boutons de réglage sont des trimmers consigne réglées sont affichables par simple
sans contacts d e seuils cette commutation d e pression de touche. Le tournevis amovible
multitours à résolution élevée. g a m m e peut être pilotée à distance (en option).
• Commutateur Auto-O-Manu pour la valeur de permet de procéder à un réglage au digit près de
consigne. la consigne. L'affichage de l'état de commutation
La commutation de g a m m e , le redressement d e
des relais se fait par diodes. Les relais sont
• U n tournevis amovible, situé au niveau du la valeur mesurée en synchronisation d e phase
temporises en standard (temporisation longue
clavier, est joint pour les différentes manipula- pour réduire les erreurs de ligne, le raccordement
pour un contact est possible en option). U n
tions. 3 fils pour la thermorésistance Pt 100 avec
commutateur Auto-O-Manu est attribué achaque
• Raccord pour cellule de conductivité à 2 élec- compensation automatique de la température et
contact de seuils.
trodes. suppression des signaux parasites permettent de
Commutable par Constante de Caractéristiques techniques
touche en face avant cellule
Transmetteur de conductivité LMX, LMW, LMV
Gamme de mesure combinaison de deux à partir des gammes suivantes
0- 20/0- 100 |.tS/cm C-0.01 20, 100, 200, 1000. 2000 ;iSI cm. Z 10. 20. 100, 200 mS/ cm
0- 20/ 0- 200 nSI cm C-0,01 Commutation de la flamme de mesure *^"*"«' "'°"
'^'"«^''' co""""'^'"» P^' niini-sw.tch
0-100/0- 200[iS/cm C-0,01 1. tace avant par commutateur en façade
2. Par pilotage á distance seulement pour version -F
0-200/0-1000 iiSlcm c-0,1 Affichage par cristaux liquides 3'/4 digits, hauteur 13 mm env.
Sortie signal de mesure séparée galvaniquement 0...20 mA/ 4_20 mA, charge max. 800 ohms
0-200/0-2000 ¡iS/cm C-0,1 Pour sortie signal séparée galvaniquement à 24 V version _-T (sans contacts de seuils)
Tension admissible 500 V
0- 2/0- 10mS/cm c-1 Raccordement de la cellule de mesure pour cellule à 2 électrodes
0- 2/ 0- 20 mS/ cm c-1 Constante de cellule C 0.01 à C - 10
0- 20/0- 100mS/cm c-1 Bouton d'étalonnage pour l'adaptation de le cellule de mesure - 15 % de la mesure env. ±
0- 20/0- 200niS/cm c-1 Réglage ATC pour l'adaptation du coefficient de température - env. 1_3 %/ C
c-1 Compensation de température automatique avec Pt 100. raccordement 3 (ils
0-100/0- 200riS/cm Tension de mesure _ _ selon gamme 5 - 500 mV
Fréquence de mesure 300 Hz, 5000 Hz
0- 20/0- 100mS/cm c-10 Démodulateur redressement en synchronisationn da phase
0- 20/0- 200mS/cm c-10 Erreur globale _ ±0.5%
0-100/0- 200mS/cm c-10 Raccordement secteur (â préciser) _ 24, 110, 127, 220 240 V - 15 %/ + 10 % 50/ 60 Hhz
autres tensions sur demande 24 V ± 25 %
Puissance consommée max. 10 VA
Le tableau ci-dessus repreésente toutes les Raccordement de l'appareil bornier (max 2.5 mnT5l7 broches
variantes des gammes réglables pour l'appareil. Avec contact de «eulls
La gamme de mesure et la constante de cellule Type LMXR1, LMWR1, LMVR1 1 contact

sont à indiquer à la commande. LMXRZ LMWRZ LMVR2 2 contacts


Réglage de la consigne continu i l'intérieur de la gamme
Affichage de la consigne _ par affichage digital
Commutation minjmax. pour 1 contact
Hystérésis , _ _ ±1 %
Temporisation (réglable) _ - 0,1 _ 60 sec.
Touche de sélection _ 1 commutateur Auto-0-Manu par relais
Contactada relais _ _ - - sans potentiel
Tension de coupure - max. 250 V
Courant da coupure - - _max. 3 A
Puissance de coupure - max. 550 VA
avec temporisation longue modèle .-G *
seulement pour 1 contact de seuil 0,5 - 32 min., réglage digital
LMX
Boîtier en matière synthétique pour montage en armoire électrique
96 X 96 mm
Profondeur de montage _ env. 1 75 mm
Protection - - IP30
Température ambiante _ - - - 10 _ -I- 55 °C
Poids env. 1 kg

Vue de dessus
Schéma de raccordement pour les types X, W, V
r
I

D
CO
a I -LM.R2- n
-LM.R1-

-175 Contacts de seuils

-rf^

Bornier de raccordement
U &
débrochable sur l'appareil X

- +

123456789 10
I I
11
I
12
I I
13 14
It-h
15 16 17
J

hl¿h ¡ .1- I Cjbla KMK


LI N PE \ ^-4
low
)au b!
Raccordement pour (
commutation externe jau bl
de la gamme de o o
mesure (option -F).
Cette option n'est --. . . O o
a possible que pour les

m
o appareils sans contacts
de seuils

(raccordement avec 24 V) Pt 100 CellutQ de mesure


Appareils d e mesure et de régulation
de la conductivité spécifique
LMW, LMWR1,LMWR2

Vue de devant

Vue du dessous

Oscouoe
neceuaire
I38+' K186+I

4 lenguetlei
de fixation
pour vi» M 6
Moniaoe
en armo ira

Description Caractéristiques techniques du type W


Ces robustes appareils d e mesure et de régula- (Schéma d« raccordwnant at autres caractéfistiqu*», vois L M X )
tion de la série W peuvent être montés dans des
conditions d'utilisation normales sur mur, dans
LMW
Boîtier boîtier en matière plastique
u n e armoire ou sur mât. Les brides de fixation verrouillable. 144 x 192 x 200 m m [L x H x P)
murale et les languettes pour montage en Protondeur ~ 16S m m
armoire font partie d e la livraison. Matériau boîlior en ABS, portière en polycarbonate
Les appareils de la série X , qui ont fait leurs Protection ~ IP 54
preuves sur plusieurs milliers d'applications, sont Température ambiante - 1 0 - + 55°C
utilisés c o m m e appareils d e base. Poids - env. 2Jkg
C e s appareils, fabriqués et contrôlés en série,
sont de construction modulaire. Il en résulte de
nombreuses possibilités d e combinaisons
d'appareils et des avantages au niveau d e la
maintanance.
Transmetteur pour conductivité
spécifique
LMV.LMVR1.LMVR2

1 gil 1, 11, •
1 1
Vue de devant

-180, 1
-160*
-155
-100

1 1

k ^ ^
• /

»'"


Vue du dessous

Description
C e s robustes appareils d e mesure et d e régula- C e s appareils, fabriqués et contrôlés en série, Il en résulte d e nombreuses possibilités d e
tion d e la série V peuvent être installés dans des sont d e construction modulaire. combinaisons d'appareils et des avantages au
conditions extrêmes, directement sur le site. Les niveau d e la maintenance.
languettes pour fixation murale font partie d e la
livraison. Les sets d e montage sur tube ou sur m â t
(voir fig. tube vertical ou horizontal) ou sur
colonne sont à c o m m a n d e r séparément L'aifl- Caractéristiques techniques du type V
chage digital d e grand format tous les boutons
d e réglage et la zone d'étiquetage à compléter (Schéma à* raccordement at autraa caractértatlquM, voir L M X )
par l'utilisateur pour le repérage d e l'appareil et LMW
des points d e mesure sont visibles à travers la Boîtier boîtier en matière plastique
portière transparente, vissée et étanche. résistant aux Intempéries, 155 » 220 x 210 m m (L x H x P)
Les appareils d e la série X , qui ont fait leurs Matériau Polycarbonate
Protection IP 65
preuves sur plusieurs milliers d'applications, sont Température ambiante - -20... + 6 O ° C
utilisés c o m m e appareils d e base. Poids env. 2.4 kg

Analyses physico-chimiques
Niveaumétrie-Débitmétrie desfluides-Débitmétriedes Endress + Hauser
solides-Hygrométrie-Température-Mesure de pression
Enregistreurs et imprimantes-Formation en instrumentation

Siège et Usine Agence de Paris Agence du Sud-Est Agence du Nord Agence du Sud-Ouest Agence de l'Est
3. rue du Rhin, BP 5 17bis. rue du Chemin Vert. BP 61 42. rue Antoine Lumière Centre Vauban, 199. rue Colbert 15. rue François Cali, Complexe Indar 11 3. rue du Rhin. BP 5
68330 KUNIN6UE B4102 ST HUUR DES FOSSES 69008 LYON 59B00 LILLE 33295 BLANQUEFORT CEDEX 68330 HUNINGUE
Til. B9 60 67 68 Tél. (1)48 86 28 88 Tél. 78 74 21 88 Tél. 20 54 02 38 Tél. 56 35 15 B2 Tél. 89 69 67 68
Tele» 681 511 Télex 264 456 Télex 900 076 Télex 120 758 Télex 550 317 Télex 881 511
Telefax 89 69 43 02 Telefax (1) 48 B6 54 46 Telefax 78 00 29 04 Telefax 20 57 21 71 Telefax 56 95 30 06 Telefax 89 69 4ö 02
Information
technique
Enregistreur couleurs 6 voies
chroma-log P
Enregistreur de process pour les
applications industrielles universelles
SMDRESS + KAUCW? C.
AGENCE DU SUOOUÖT
15, rue François Coli - Z.I

Domaines d'application: .1«

La C H R O M A - L O G Pest un enregistreur
couleurs pointé universel avec une lar-
geur d'écriture de 100 m m en boîtier DIN
144 x 144 m m .
Il reproduit des signaux d'entrée analogi-
ques (tension continue, thermocouple
ou signaux FT 100).
Par le biais d e résistances externes
(SHUNT), il est possible d e réaliser une
adaptation à différents courants continus.
Les échelles et désignations spécifiques
à l'utilisateur ainsi q u e les paramètres du
canal (alphanumériques) sont auto-
matiquement représentés à l'aide d'une
tête thermique. Les valeurs instantanées
de toutes les voies peuvent être
intégrées d e manière cyclique dans
l'enregistrement.

Endress+Hauser
Le savoir-faire et l'expérience
CHROMA-LOG P
Caractéristiques techniques

Í Exemple:
Impression
alphanumérique
iSPEEDll 20i«/hIsPEED2Î 12B0M/lil B9/B6/2B 1B;07 ..^

T T T-|
I iTfiG Grange ^ SCALE I SCALE i SCALE i ALARM IQI
ICHI LOU LDfli UNIT(CODE)l PTN, l LDUiUI
I ITYPE HIGH HIGHi EXPOHENT iFlLTERi HlGHiTl --:a ;
I f +- 1 + + i-i
I IIHEIZUIIG 0.0IPRQZ. (00)1 10-051 20,0111
I I U 100.01 I 0.01 eB.0iii
h f +- H
I 2ifll-2 0.01% (D0)i 10-051 - l-I
I I y la 10.01 I 0.01 - l-I
I f -+- +-I
I 31(11-3 0.01'^ (Ü0)i 10-051 - I-l
I I u 10,01 - I-l
h-f
I 4lfll-4 0.01% (D0)i 10-B5I - I-l
i ^ I I U 100.01 - I-l ai'
I-+ 4- +~ -f-H î
I 5ifl]-5 0.01% (D0)i 10-051 - I-l
I I U 100,01 I 0.01 - I-l r-1 ;

h-+ -4 + +- H
1-3 I6lflI-5 -58 0.01% (DB)i 1B-B5I - I-l
I I U 50 100.01 I 31 - I-l
ii

Filtre d'entrée digital: Affichage:


Les programmes réalisent un passe-bas On dispose de trois types d'affichage:
1. Ordre avec constante de temps libre¬ 1. Affichage cyclique
ment programmable entre 0,00 et Les valeurs mesurées de tous les
9999,0 secondes. canaux sont affichées successive¬
ment pendant un cycle de trois
Impédance d'entrée: secondes. L'affichage se fera dans
dans la gamme de -5 Va -t- 5 V min. 1MÍ3, l'unité souhaitée.
au-delà de cette gamme min. 250 V.Q. 2. Affichage d'un seul canal
La valeur d'un canal est affichée. L'affi¬
Résistance de ligne maximale: chage se fait dans l'unité souhaitée.
max. 2 kfî pour tension continue 3. Affichage des paramètres de pro¬
0 - 5 V et thermocouples, max. 10 ù grammation.
pour PT 100 et trois fils identiques. Les paramètres réglés sont affichés.

Vitesses de défilement: Cycle d'impression:


10, 20, 30, 60, 120, 180, 200, 360, 600, 15 s/6 points.
1200 mm/h.
Propriétés de l'impression:
Précision: La grille pour les différentes voies est
± 0,25 % de la valeur de fin d'échelle imprimée sur le papier par la tête d'im¬
pour l'affichage et l'enregistrement pour pression thermique indépendamment
un signal d'entrée de 0 - 5 V. de la vitesse de défilement. Pour des
vitesses de défilement inférieures à
Succession de points: 360 mm/h il est possible de sélec¬
En fonction de la vitesse de défilement tionner et d'imprimer pour chaque canal
du papier. une grille différente. L'ensemble de la lar¬
Pour une vitesse standard de 20 mm /h geur d'écriture de 100 mm est alors divi¬
l'enregistrement présente la qualité sée en max. 14 grilles grossières. Chacune
d'une ligne. Voir exemple de diagramme. de ces grilles est ensuite encore une fois
divisée en 2 ou 5 grilles plus fines. Pour
Papier: une vitesse de défilement de 600 mm/h
Thermosensible, impression alphanumé¬ on aura une division en 10 grilles.
rique en noir, pliage en accordéon, lar¬
geur 120 mm, longueur 16 m (Autonomie: Sélection des voies:
1 mois avec une vitesse de 20 mm/h). Les voies non utilisées ne donnent pas
lieu à une impression.
CHROMA-LOG L
Graphique

Exemple:
Impression d'un
diagramme avec
différentes grilles

Types d'impression: que l'heure à laquelle l'alarme s'est pro¬


Ligne de points générée par un tambour duite.
encreur:
Canal: 1 violet Canal: 2 rouge Impression des paramètres réglés:
Canal: 3 jaune Canal: 4 vert Les valeurs instantanées de tous les
Canal: 5 bleu Canal: 6 brun canaux peuvent être automatiquement
Le nombre des tracés est identique au imprimées
nombre de voies. - après la désignation du canal ou
- toutes les 1, 2, 4, 6, 8, 12 ou 24 heures.
Représentation d'événements/ Il est également possible d'imprimer les
d'alarmes: valeurs instantanées par simple activa¬
Les seuils inférieur et supérieur peuvent tion d'une touche (avec heure actuelle).
être réglés séparémment pour chaque
canal, hystérésis de l'alarme env, 1,5 %. Echelle:
Lors de la présence d'une alarme, on Les paramètres d'échelle, les désigna¬
obtiendra l'impression du numéro du tions, la dimension du canal - également
canal, de la désignation pour dépasse¬ avec exposant et temps réel - sont
ment de part et d'autre du seuil, ainsi imprimés périodiquement
CHROMA-LOG P
Affichages

Affichage par DEL: Sauvegarde des données en cas


Segment 7 D E L à 6 positions, réparties de coupure de courant:
en un point pour l'indication du canal, et Une batterie lithium rechargeable pro-
cinq pour les données de mesure. Seg- tège les données réglées ainsi que
ment 16 D E L à 1 position indique les l'horloge interne contre les pertes de
alarmes, l'état de la batterie et les sym- données en cas de coupure de courant
boles. Au m a x i m u m 480 heures pour une bat-
La DEL«HALT» indique l'état de fonction- terie complètement chargée.
nement correspondant
Auto diagnostic:
Eléments de réglage: La DEL «HALT» s'allume en cas de
La manipulation se fait pour pratique- défaut au niveau du positionnement de
ment tous les réglages, par le biais du la pointe ou d'erreur interne (entrée,
clavier, en face avant de l'appareil. Les CPU).
4 fonctions suivantes peuvent être
réglées à l'aide de commutateurs DIP Horloge:
situés sur le côté de l'appareil: Année, mois, jour, heure, minutes avec
1. Commutation entre les unités Celsius une précision de ± 2 min par mois.
et Fahrenheit
2. Commutation entre les normes JÍS et Stockage:
IEC pour les résistances PT100. Température de stockage - 40 à + 7 0 ° C .
3. Mise en marche ou arrêt de la c o m - Humidité de l'air 30 à 85 % d'humidité
pensation automatique du décalage relative, pas de condensation.
dans le temps.
4. Mise en marche ou arrêt de la sauve- Température de service:
garde de données. 0 à + 40° C.

Face avant
du clavier
d'Introduction ALARM SAT.

^ ^ R É fl^^É É^^a ^ ^ ^ B
ËJ u2 ES Lud

Option: ^ "•
a) Commutation d e la vitesse de défile- b) Signalisation d'alarme par 4 relais
ment possible grâce à une fermeture (contacts inverseurs). Il est possible
d'un contact hors potentiel externe, d'attribuer aux relais, au choix, des
charge admissible 10 m A sous seuils inférieurs ou supérieurs. Lors-
24 V D C . que deux ou plusieurs seuils sont
attribués au m ê m e relais, ceux-ci
déclenchent alors la m ê m e alarme.
Charge statique admissible 100 V A C ,
250 m A ou 24 V A C , 0,5 A .

•''.-."Of
CHROMA-LOG P
Raccordement

Installation: -• •= •• .• Alimentation: Tenue aux surtensions:


Les enregistreurs peuvent être montés 85à264VAC/47à66Hz 1500 V A C entre la terre et le réseau ou
aussi bien dans des armoires verticales (sans commutation). les entrées et le réseau: max. 1 min.
qu'inclinées, L'angle d'inclinaison ne doit 500 V A C entre les canaux d'entrée: m a x ,
cependant pas dépasser 15°. Consommation: 1 min. (pas pour les versions FT 100).
Max. 40 W .
Matériau: Résistance d'isolement:
Boitier: acier, couleur: noir. Poids: min. 50 M Û (terre - réseau),
Portière et cadre: aluminium avec Appareil: env. 5 kg. min. 50 M Û (entrées - réseau).
fenêtre acrylique, Munsell N 1.5.

z
-m n
r 137
F

5 26 290

Boitier avec fixations

Sous réserve de toute modification.


Enregistreur! st imprimantes
Niveaumétrie • Dôbitmétrie des fluides • Analyses physico-chimiques
Débitmôtrie dos solides • Hygrométrie-Température
Mesure de pression - Formation en instrumentation

Siège et Usine Agence de Paris Agence du Sud-Est Agence du Nord Agence du Sud-Ouest Agence de l'Est
3, rue du Rhin 17, rue du Chemin Vert 42. rue Antoine Lumière Centre Vauban 15, rue Fançois Coli 3, rue du Rhin
BP5 BP61 199, rue Colbert Complexe Indar Z.I. BP5
68330 Huningue 94 102 ST Maur des Fossés 69 008 Lyon 59 800 Lille 33 290 Blanquefort 68 330 Huningue
Tél. 89 69 67 68 Tél. (1)48 86 2888 Tél. 7874 21 88 Tél. 20 54 02 38 Tél. 5 6 3 5 1 5 8 2 Tél. 89 69 67 68
Tx. 8 81 511 Tx. 2 64 456 Tx. 9 00 076 Tx. 1 20758 Tx. 5 50 317 Tx. 8 81 511
Telefax 89 69 48 02 Telefax (I ) 48 86 54 46 Telefax 78 00 29 04 Telefax 205721 71 Telefax 5 6 9 5 3 0 0 6 Telefax 89 69 48 02

Endress + Häuser
4
Le savoir-faire et l'expérience

TlOOinO/69/09/P/KKW f PrtntMinWmlQ«rm«ny
ROCHEFORT-SUR-MER

REHABILITATION DE LA CHAMBRE

DE POMPAGE DU FORAGE THERMAL

E. BERTET
M. DEGOUY

91 CFG 05

FEVRIER 1991

Compagnie Française pour le Développement


DE LA Géothermie et des Energies Nouvelles
B.P. 6429 - 45064 Orleans cedex 02
Fig. 1

ROCHEFORT SUR MER

FORAGE THERMAL 'SOURCE L'EMPEREUR


Coordonnées LAMBERT
X • 344,4

Y ' 110.09

Z ' + 13,02
sommaire

1 - PROBLEHE POSE - OBJET DES TRAVAUX

2 - DONNEES TECHNIQUES

2.1 - Durée des opérations - Intervenants


2.2 - Caractéristiques principales du matériel utilisé

3 - COMPTE RENDU JOURNALIER DES OPERATIONS

4 - COMMENTAIRES ET ANALYSES SUR LES TRAVAUX

4.1 - Destruction du tubage inox


4.2 - Rechemisage et cimentation

5 - CONCLUSIONS

ANNEXES

Fig. 1 - Localisation
Fig. 2 - Coupe technique du puits

Fig. 3 - Détail chambre de pompage

Fig. 4 - Schéma des principaux outils utilisés


Fig. 5 - Composition colonne d'exhaure

Fig. 6 - Schéma tête de puits


Fig. 7 - Schéma d'implantation du matériel

Documents photographiques
1 - PROBLEME POSE - OBJET DES TRAVAUX

La chambre de pompage du forage thermal de ROCHEFORT était composée


d un tubage 13 3/8 à l'intérieur duquel un chemisage inox de 3 mm d'épaisseur
a ete mis en place et cimenté. Cette enveloppe inox écrasée à de était partir
35,27 m (collapse) et empêchait le retrait
de la pompe inférieure.

J u !/
L'objet des travaux comportait la remise en forme ou la destruction
de obstruction provoquée par l'écrasement du tube inox, le repêchage de la
1

pompe inférieure et la mise en place d'un nouveau tubage de diamètre 9"5/8.

2 - DONNEES TECHNIQUES

2.1 - Durée des opérations - Intervenants

Installation sondeuse et matériel 2 janvier 1991

Début des travaux de réhabilitation 3 janvier 1991

Fin des travaux de réhabilitation 22 janvier 1991

Libération du site 23 janvier 1991

Les travaux ont été réalisés en deux postes de 8 heures entre 6 h. 00


et 22 h. 00 (sauf les 9 et 14 janvier 1991).

La durée totale des travaux est de 325,50 heures, soit 20,34 jours.

Les travaux ont été réalisés par les entreprises suivantes :

- Appareil de work-over : S. P. S. (Services Pétroliers SCHLUMBERGER)

- Matériel d'instrumentation : SMITH INTERNATIONAL

- Tubages TUBAFOR

- Caméra HYDRO INVEST

- Pièce de raccordement FORAID

- Maître d'Ouvrage Mairie de ROCHEFORT

- Maître d'Oeuvre B.R.G.M. - Agence Poitou-Charentes


assisté de CF. G.

La présence permanente sur site d'un ingénieur de forage du BRGM a


permis d'adapter en permanence les options techniques en fonction des
situations réellement rencontrées.
2.2 - Caractéristioues du matériel utilisé

Appareil de work-over
Mât SKYTOP

Puissance au treuil : 1 moteur 280 CV

Capacité (traction) : 45 tonnes

Pompe GARDNER DENVER : 310 CV

1 bac de 25 m^

Tubage 9"5/8 - 32,30 Ib/ft


Diamètre intérieur : 228,7 mm

Diamètre extérieur : 244,5 mm

Epaisseur : 7,92 mm

Grade : K55

Filetage : API

Masse linéique : 46,22 kg/m

3 - COMPTE RENDU JOURNALIER DES OPERATIONS

travaux ont
Les été réalisés en deux postes de 8 heures
(16 h. 00/24 h. 00).

02.01.1991 : Montage des équipements et mise en place


03.01.1991 : - Remontée de la pompe supérieure
- Mise en tension simultanée du câble électrique + câble porteur
et tube SCOFLEX de la pompe inférieure
- Rupture du câble inox à 8 tonnes.

04.01.1991 : - Descente du harpon et mise en rotation


- Repêchage de : 40 m de câble électrique
35 m de câble porteur inox
29,70 m de tube SCOFLEX
- Descente de la fraise taper mill
- Fraisage de 30,22 à 34,27 m
- Remontée fraise au jour

05.01.1991 : - Descente des tiges nues et mise en circulation pour nettoyage


- Remontée des tiges
- Attente empreinte
06.01.1991 : - Descente empreinte à 35,27 m
- Remontée et examen
- Descente fraise de type junk mill 10" 1/4
- Reforage de 35,27 à 35,67 m
- Fraisage de 35,67 à 35,89 m
- Nettoyage en circulation
07.01.1991 : - Fraisage de 35,89 à 36,44 m
- Injection de bouchons visqueux
- Fraisage de 36,44 à 37,12 m
- Remontée fraise au jour (fraise HS)

08.01.1991 : - Attente nouvelle fraise (junk mil!)


- Descente nouvelle fraise et fraisage à 37,12 m sans avancement
- Remontée fraise au jour
- Descente harpon ---> R.A.S.
- Remontée harpon et descente taraud
- Essais de repêchage ---> négatifs
- Remontée taraud au jour
09.01.1991 : - Essais repêchage pompe avec taraud ---> négatifs
- Assemblage et descente empreinte
- Pose empreinte et remontée au jour (deux marques excentrées)
- Attente caméra
- Enregistrement film vidéo avec mise en eau claire du puits
Nota : La caméra nous permet de constater que le puits est obstrué par un
bouchon formé par les résidus d'inox, morceaux de câble et ciment
provenant de l'annulaire tube inox/tube 13"3/8.
D'autre part, la fenêtre ouverte dans le tubage est clairement visible
sur environ 250 à 300*.
10.01.1991 : - Descente outil tricône 8"l/2 + panier à sédiments
- Nettoyage en rotation et circulation
- Remontée outil au jour
- Assemblage couronne + tube de surforage + panier à sédiments
- Surforage à partir de 37,51 m
11.01.1991 : - Surforage de 37,51 à 39 m
- Remonté couronne et vidé panier à sédiments
- Examen couronne
- Redescente garniture de surforage
- Surforage de 39,63 à 39,75 m
- Remontée couronne
12.01.1991 : - Descente garniture de surforage et surforage de 39 à 39,39 m

13.01.1991 : - Surforage de 39,39 à 41,42 m (fin collapse)


- Remontée couronne au jour
- Descente fraise junk mil! 10"l/4
- Reforage de 39,39 à 41,42 m
- Contrôle du trou jusqu'à 55,57 m
- Remontée fraise au jour
- Descente overshot, essais repêchage pompe ---> négatifs
14.01.1991 : - Remontée overshot au jour (pièce d'I mètre de tube inox coincée
dans 1 'overshot)
- Essais de repêchage pompe ---> négatifs avec grapple 5"
- Remontée overshot au jour
- Descente overshot avec grapple 6" 1/4
- Essais de repêchage ---> négatifs
- Descente junk mill 10"l/4
- Top poisson (pompe) à 57,48 m et remontée
- Descente harpon et essais repêchage ---> négatifs
- Descente overshot 6" 1/4
- Essai repêchage -> positif
- Remontée pompe au jour
15.01.1991 : - Démontage pompe/overshot
- Descente harpon puis remontée
- Descente junk mill 10"l/4
- Nettoyage en circulation/rotation jusqu'à 60,93 m (top tube
9"5/8)
- Remontée fraise au jour
- Descente outil 8''l/2 puis fraise taper mill (0 270 mm)
- Top tubage 7" à 60,93 m
- Remontée taper mill au jour
16.01.1991 : - Descente outil tricône 6"l/8 jusqu'à 68 m (soit 7 m dans
le tubage 7")
- Nettoyage de 68 à 72,91 m dans le tubage 7"
- Envoi bouchons visqueux et circulation
- Nettoyage de 72,91 à 73,20 m
- Remontée outil 6" 1/8 au jour

17.01.1991 : - Assemblage et descente coupe-tube 7"


- Coupe du tube 7" à 62,90 m
- Remontée coupe-tube
- Descente casing spear et repêchage bout de tubage 7"
- Descente taper mill (^ 270 mm)
- Fraisage tête tubage 9"5/8 à 60,93 m (biseautage)
18.01.1991 : - Nettoyage tubage 9"5/8 avec fraise taper mill
- Manutention des tubages 9" 5/8 et préparation pour tubage
- Assemblage tie back seal mandrel + anneau + raccord sur tubage
et descente des tubages
19.01.1991 : - Préparation pour cimentation
- Injection laitier et chasse
- Engagement tie back seal mandrel
- Attente prise ciment
- Coupe du dernier tube à + 0,60 m
- Descente outil 8" 1/2 et posé à 60,57 m
- Attente prise ciment
20.01.1991 : - Reforage bouchon, anneau et ciment de 60,50 à 61,43 m
- Remontée outil 8" 1/2 au jour
- Descente outil 6"l/8
- Reforage de 61,43 à 73,80 m
- Remontée outil 6" 1/8 au jour
- Descente taper mill et nettoyage de 73,80 à 84,50 m
- taper mil! au jour
Remontée
- Descente fraise type junk mill
- Contrôle du tubage 7" de 84,50 à 390 m

21.01.1991 : - Contrôle du tubage 7" de 390 à 581 m


- Descente en circulation/rotation de 580 à 790,51 m
- Circulation et nettoyage (retour propre)
- Remontée fraise en dégerbant

22.01.1991 : - Montage tête de puits , ,,


- Mise en place de la pompe d'exhaure à 55,32 m (base pompe/sol)

23.01.1991 : - Démontage des équipements


- Repli de l'ensemble du matériel et du personnel
4 - COMMENTAIRES ET ANALYSES SUR LES TRAVAUX

4.1 - Destruction du tubage inox

Cette partie des travaux représentait la phase la plus délicate


techniquement et la plus aléatoire quant au temps passé.

Au départ, si la position exacte du collapse était précisément


connue, sa longueur était estimée entre 1 et 2 m.

Compte tenu des faibles informations dont nous disposions au départ


(forme, ampleur, ... du collapse), la principale difficulté a consisté à faire
les choix d'outils le plus judicieusement possible. La faible profondeur
d'intervention impliquant des temps de manoeuvre courts explique les fréquents
changements d'outils au cours de ce fraisage.

Il convient de noter qu'au cours de ce type de travaux, les program¬


mes a priori ne sont pas forcément suivis et les opérateurs réagissent en
fonction des situations rencontrées au cours de l'avancement des travaux.

L'hétérogénéité des matériaux à détruire (câble inox, câble élec¬


trique, tube SCOFLEX et tubage inox) a rendu la destruction longue et diffi¬
cile et a nécessité une grande attention en raison des risques de coincement
importants.

Ne sachant pas si la pompe était prisonnière à l'intérieur du


collapse plus bas, des tentatives de
ou coincée repêchage ont -été faites de
façon systématique en début de fraisage.

Tous ces essais étant restés vains, il a été décidé de mettre en


oeuvre une garniture de surforage. Cette option technique devait nous per¬
mettre de fraiser le tube inox tout en permettant le passage éventuel de la
pompe par l'intérieur. Le fraisage du collapse a été poursuivi jusqu'à 41,42 m
sans que la pompe puisse être récupérée.

Après destruction du tube inox écrasé, la pompe qui était posée sur
le tubages 7" et 9"5/8 à 60,93 m fut repêchée avec un overshot
sommet des
(cloche de repêchage).

Les tubes 7" et 9"5/8 étant coupés tous les deux à la même profon¬
deur (60,93 m), une coupe du tubage 7" a été nécessaire à ^^62,90 m afin de
permettre l'engagement du cône de raccordement dans le tube 9"5/8.
4.2 - Rechemisage et cimentation

Compte tenu de l'exiguité du site, la manutention des tubages en


surface a nécessité quelques précautions. La descente des tubes s'est effec¬
tuée sans problème particulier malgré la faible tolérance entre les diamètres
(5 mm sur le rayon).

L'engagement du tie back seal mandrel (cône de raccordement) dans le


tube 9"5/8 existant, ainsi que la cimentation annulaire par la méthode de
déplacement de bouchons ont été parfaitement réalisés. Une cimentation complé¬
mentaire dans l'annulaire a été réalisée en surface après retrait du ciment.

Le tube en surface a été coupé à 60 cm au-dessus du sol, une bride


soudée sur le haut de ce tube relie le tubage à la tête de puits (cf.
schéma ...).

5 - CONCLUSIONS

La durée prévisionnelle des travaux avait été estimée à 16 jours


alors que 20 jours ont été nécessaires.

Ce dépassement peut être expliqué de la façon suivante :

la nature et la longueur (6 m) de l'obstruction ont occasionné un


retard de 2 jours par rapport aux prévisions ;
la nécessité de couper et d'extraire 2 m de tubage 7" afin de
pouvoir engager le raccord conique 9"5/8 a occasionné un nouveau
retard d'une journée ;
enfin, la perte de temps due au contrôle/nettoyage du tubage 7" a
été d'environ une journée.

seule la sous-estimation de la longueur de l'écra¬


Dans ce décompte,
sement peut être effectivement comptabilisée en tant que dépassement, car les
autres travaux (coupe et contrôle/nettoyage du tubage 7") correspondent à des
travaux complémentaires rendus indispensables par les conditions du puits.

Compte tenu du caractère très particulier de ces travaux (absence de


données précises, méconnaissance des conditions de puits), ainsi que des
conditions d'exécution (exiguïté du site, adduction en eau insuffisante au
départ), l'opération doit être considérée dans son ensemble comme une totale
réussite.
rig. 2

ROCHEFORT SUR MER


COUPE DU PUITS

TUBASE tNOX
TUBE TECHNÍQOE

RECHEMISAGE 9 S/B

' 62.90m (eoupa T 7')

92m

TUSASE ¡3 3/B

417m J

TUBAGE 7*

TUBAGE ? 5/B

784m

PERFORATIONS (a» 807 Ü BIBm)

820m -I

FORAGE a 1/2

84Sm

FORAGE 6'
854m
Fig. 3

DETAIL CHAMBRE DE POMPAGE


(APRES REHABILITATION)

BRIDE TETE DE PUITS

SOL

TUBAGE ÍNOX
ÍD 380 ¡nm

aanalaJre eJmeaié

36m

ZONE FRAISEE

4tm

TUBAGE 9 5/8 (naai)

TÍE BACK SEAL UANDREL _ ó 0,93 m


(eone de raccortiainant)

.62.90m (eoape da tubage 7'}

TUBAGE 9 5/8 (exttiant)

an a a lain et menti TUBAGE 7' (exiîlant)


SCHEMAS DES PRINCIPAUX EQUIPEMENTS UTILISES

JUNK MILL TAPER MILL HARPON TARAUD

\
/ \
\ 1/

\ /
\ V
/
\
\a
Fig. 5

COMPOSITION COLONNE D'EXHAURE


COUDE DE RACCORDEMENT

i-
0,62 m

Pioion<i0UTs Dor rapport


l
au soi TUBE e
SOL

6,17 m

TUBE 7

12,89 m

TUBE 6

19,71 m

TUBE S
26,06 m

TUBE 4

32,70 m

TUBE 3
39.19 m

TUBE 2

45,81 m

TUBE 1

52,60 m
POMPE
55,32 m
Fig. 6

TETE DE PUITS

Cl»pcf anti-rifour
Piquage T Vannt Uk four

Piquaqt 1" /"


ïS

Piquagt 33>4S
Piquage lSx21 (1) (pour filin inox]
éSm filin inox

C
i
-rrr
& Piquage 33x42 (2)

Piquagt V
pi
> I

>i>
Tube d'exhaure poapt
I*

«=5=»
Trop plein acier ^lOOmm
^
^ Casing iP vanne

^ 9"5/8
Í
kJ o Sol

1^ =i
I ¡i ^ Casing inox
I I
a I
e
i i
ROCHEFORT SUR MER
IMPLANTATION DU MATERIEL AU COURS DES TRAVAUX

^tiuxin

FORAGE THERMAL

n.

ZOrr DE STOCKAGE MACHINE


DES TIGES DE FORAGE DE FORAGE dAnUENTâ

ENTREE DU SITE

CAMION GRUE
BUREAU/VESTIAIRE ATEUER

H-
a
c
REMPARTS cs
POMPE
BAC de 2& m3
ANNEXE 2

Documentaire technique sur matériel d'enregistrement


de paramètres installé sur la Source Empereur
eatialísatíons souterraine
RUE JEAN-PAGES ARTIGUES, le 3 juin 1991
B.P. 140 33884 VILLENAVE D'ORNON CEDEX
Tél. 56 87 16 72 (3 lignes groupées)
. Télécopie : 56 87 26 36

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.800.000 F


R.C. BORDEAUX B 470.203 318
CC.P. N» 1840.42 P BORDEAUX

3 -; c w1

.T" I

BRGM
BM:MJV
N:Réf Dossier 590020 12,14 Rue Gambetta

Affaire suivie par M MELON 86000 POITIERS

Objet : FORAGE N 1 des thermes de


ROCHEFORT
A L'ATTENTION DE Monsieur ROZES

Messieurs,

Comme convenu veuillez trouver ci-joint la documentation


concernant le matériel installé au Forage N 1 des thermes de
ROCHEFORT, à savoir :

- Sonde DB32C
- Siloraeter FMC 423
- Discomag DMI 6531
- Totalisateur N lOZ
- Capteur température DT 2414
- Transmetteur TMT 2020
- Afficheur VU 2550
- Cellule de conductivité CKPTl
- Transmetteur LMXR2
- Enregistreur chroma Log P
- Rapport d'intervention du technicien Endress et Hauser.

Vous en souhaitant bonne réception.

Veuillez agréer. Messieurs, l'expression de mes sentiments


distingués.

B. MELUN
Agence du Sud-Ouest
Endress -f Hauser
3;: î" iiî-yrr? SJ CaD-.î' zi - 12.C30OOO
15. rue François Coll. 2.1.
Tél. 56 35 15 82
Télex 550 317
Télécopieur 56 95 30 06
Siren 9462.50982.00067
Mesure et Régulation 33295 Blanquefort Cedex

»r-*r: D a"aue*c.'". ^e"cx

HYDRO SERVICES
M.MELON
PLACE PIERPE CURIE
33370 ARHGUES

BLANQUEFORT le 15 mai, 1991

V/réf :
N/réf : PP/BC 91/04/503/028
Affaire suivie
par : M.MAILLEFOFT, RESPONSABLE S. A.T AGENCE

OBJET : RAPPORT D ' INTEP\'ENTION

NCM DU TECHNICIE^' M. RIO Pascal

PATE D'INTERVENTIOM 16/04/91


INTER.7ENTI0N DEMAÎ^EE

PAR M.MELCîi

CLIENT CAIÎALISATIONS SOUTERRAINES

FERSCî\Tî:E(S) PENCO^m<EE(S) M.14EL0N

LTILISATEUR I.£S THERI4ES DE ROCHEFORT

COPIES CONFORMES AGENCE DE BOFDEAUX :


M.DELAGE
ASSISTANCE TECHNIQUE :
MÍ.GENTIFE et MAILLEFORT
DEPARTEMENT NIVEAU
M.HEINH-WIN

/ »

-2-

Z-1'0?' *-
~^'.'<
PAGE : 3 -RAPPORT D ' INTERVENTICN : 91/04/503/038
DU : 16/04/91
A : HYDPO SERVICES (33)

INSTALLATION ;

Mes\u:e de niveau dans un puit artésien.


Mesure de débit, de conductivité et de température d'eau thermale.

MATERIEL UTILISE

1 transmetteur FMC 423 - alijnentation 220V


1 sonde piézoresistive DB 32 C plage 0-16 bars
sortie 3 fils - longueur du cable 65m
1 débitmètre Disconag DMI 6531 DN 65 N°KM 131802
K = 1,088/19 - Soft 3.1.3. - alimentation 220V
1 conductivimètre IFKRZ ganme 0-2/0-lOms C=l
sortie 4-20mA - alimentation 220V
1 cellule de conductivité CKPT 1
1 transmetteur de teiripérature TMT 2020
avec module Lincard 0-50''C
sortie 4-?0mA - alimentation 220V
1 capteur de température DT 2414 il élément 3 fils
classe B - L = 50irm)
1 afficheur auto-alimenté VU 2550 - entrée 4-20mA
1 enregistreur Chroma Log. P. - 6 entrées
1 coTtpteur totalisateur N102

TRAVAUX EFFECTUES

Mesure de niveau :

Etalonnage du FMC 423


0% : à l'air libre
18,3% : sonde imergée dans 11m de colonne d'eau
Sortie 4-20mA pour Ó-60m

Mesure de débit :

Progranirnation du débitmètre (voir feuille de prooranmation


ci-jointe)
Sortie 4-20irA pour 0-45m2/h

Mesure de ccnductivité :

Etalonnaae de la mesure à 20'C par ccmparaison avec un


conductivimi^tre yxîrtable
Réalsce de la conipensation en températiire à 30*0
ATC = 2,1%/'^C
PAGE : 4 -RAPPORT D'INTERVENTION : 91/04/503/038
DU : 16/04/91
A : HYDRO SERVICES (33)

Mesure de température :

Mise en place du Lincard


Sortie 4-20mA pour 0-50°C
Réglage de l'indicateur VU 2520
entrée 4-20mA pour 0-50 °C

Enregistreur Chrcma.Log P.

Voie n"! - tatpérature CC) - entrée 200mv-1000mv


gaime 0-50°C

Voie N''2 - conductivité (ns) - entrée 200mv-1000mv


garntie 0-1 0ms

Voie N°3 - niveau (m) - entrée 200m^r-1000mv


ganme 0-60m

Voie N''4 - débit (mVh) - entrée 200mv-1000mv


ganme 0-45m3/h

CONCLUSION :

Les différents appareils mis en oeuvre fonctionnent correctonent.


cependant il serait souhaitable de réétalonner le "100%" de la mesure de
niveau dans le puit artésien avec une hauteur d'eau supérievure à 50% de
l'échelle.

ENDRESS + HAUSER S. A.T.


RIO Pascal
Pr oaf A^u^ulio,^ c(«A. clcbíhf^lbív '»" ^f^ ^^'^ S^¿

rate Affichaíif <lu d(-i)il in^iinl.inf en X

totA Affich.ig» itc 1.1 lol.illsiKon jur 4 dCcidcs


unilft ídem valour proqrimmCe en PULS
Lí BíZ íe f«lt par l'action de la louche blanche
PCod Code personnel
CodE Code d'accfs J la programmallon
PIPO Zéro du capteur règle en usine
nod I Dlanitrr nominal en itri
A^ (voir iur la plaque signalltiqut)
rULr Ganme de mesure en dm3/irn de diamètre 3 1 125 m
7-^0 i/mn La position
en m3yj de diamitre 150 ) 2000
de la virgule d(clina1e est pro9rainmable.
CALF
Aj o<b?)
Coef d'étalonnage réglé en usine
(voir sur la plaque signalltique)
nii Valeur de l'Impulsion de tottlisatton en dm3
yio 0 0 La position de la virgule dfclmale est proqranmable.
HuUIplIcaleur de la valeur de l'Impulsion
PFAC
A. ( X 1 ou X 1000 ) CURo k'io Courant de sortie prograrw^Mr
0 - - ? n mA
PUdU 0 ^ OZ ô Durte de l'Impulsion programmable de O.OÎO 1 1,000 seconde 4 . . 2 n «.A

PACII Détermination périodique du gain


tcon Con^tanle de temps de la sortie courant progrannable
0/l\l ù de 0,47 1 99,99 secondes. programmable on
or\ off
CrSU Suppression des débits de fuites en ï de 1* pleine échelle (correction du Jour en fonction de la te«v4ra
progrartmable de 0,0 l 100,0 I.
¿/, En dessous de la valeur prograimée dans ce pas, les sorties FLdI
du dfbUmétre sont forties ) í#rn. Sens de passage du fluide
HTSl Hystfrtsis pour la suppression du débit de fuite (par rapport i la flèche sur le capteur)
(fixe > 2 X) PFL. prograTmable :
PFL (sens positif - senj de la flèche)
on pFL (sens négatif - sent Inverse de. la f
on 2 X
off 0 X
LCon Kesure de fluide de faible conductivité.
-
Augmentation de la sensibilité de l'amplifica
InSu Suppression des tensions parasites en X de la pleine échelle,
Programmable :
Aoo y. progrannable de 1,0 â 100,0 '<;
no sensibilité nomale
(100,0 X pas de suppression de tension parasite) yes sensibilité accrue

Unit Unité de rasure


SI
1}
Of US

Ai,!- fréquence de palpage


$.1 Cn norme US les unités sont :
SAPS
Progranmable de 2,0 /$ (SOO/500 ns)
- game de mesure Cal/m (3 J 250 mm)

16,7 /$ ( 60/60 ns) OU Gal/s (}00 a 2000 tn)


Selon tableau ] totalisation en Gai.
SONDES PI EZO RES IST I VES POUR
LA MESURE DES NIVEAUX D'EAU
DB32A, DB32C
01.12.83.70«
-fift»
AGENCE DU SUDCUÉS7
Mesure précise et lûre das niveaux d'eau 15, rue François Cou - Z.i.
APPLICATION 33290 BLANQUKFOHT
Les sondes piézorésistives D B 32 A / C ont spécialement été
C 56 35 15 82 - Tx 550317 NS2C
développées pour l'utilisation dans l'industrie de l'eau, pour Télécopie 56 95 3006
la mesure des niveaux d'eau dans
- les puits
- les bassins de retenue
- les stations d'épuration.

A V A N T A G E S PARTICULIERS

Maure tant déplacement, M 32 A


donc pas d'influence d u colmatage sur la sonde
ni fatigue du matériel
insensible aux vibrations
• mesure sûre avec entretien réduit, pas d'usure

Mesure de niveau hydrostatique,


donc aucune influence de la mousse ou des caractéristiques
électriques variables d u produit
• mesure sûre, m ê m e dans des conditions difficiles.

Faible diamètre de la sonde,


ce qui permet un montage dans un tube 1 " 1/4
• utilisable m ê m e lorsqu'il y a très peu de place disponible.

N e nécessite aucun cible d'amarrage


• montage simple.

CONSTRUCTION
U n ensemble de mesure continue comporte :
a) une sonde piézorésistive D B 32 A / C avec préamplification
incorporée pour retransmission analogique et un
SILOMETER F M C 420, F M C 4 2 3 , F M C 425, F M C 380 ou
F M C 383 avec sorties sans potentiel
ou
b) une sonde piézorésistive D 8 32 A / C avec préamplification
incorporée pour retransmission P F M et un S I L O M E T E R
F M C 4 8 0 Z avec sorties sans potentiel séparées galvanique-
ment.

PRESENTATION
La construction des sondes ( D B 3 2 A avec raccord d e fixa-
tion 1 " 1/2 G a z et D B 3 2 C avec système d'attache) permet
une fixation sans problème.
U n tube d'égalisation à l'intérieur du câble (avec tresse métal-
lique pour la tenue mécanique) permet de compenser les va-
riations de pression atmosphérique.
Grâce au faible diamètre de la sonde et à la protection de la Fig. 1
m e m b r a n e , la sonde peut être immergée sans problème.

PRINCIPE La préamplification dans la sonde piézorésistive D B . . .


La sonde piézorésistive D 8 . . . possède une cellule de mesure transforme les variations de résistance en un signal de mesure
au silicium, qui est montée dans une chambre de pression proportionnel au niveau.
remplie avec de l'huile aux silicones. Cette chambre de pres-
sion est fermée vers l'extérieur par une m e m b r a n e en acier Le coffret amplification S I L O M E T E R F M C alimente la son-
inoxydable. de D B . . . avec une tension continue, affiche le niveau sur un
Le niveau à mesurer agit par pression hydrostatique sur la indicateur incorporé et délivre une tension et un courant nor-
cellule de mesure au silicium, par l'intermédiaire de la m e m - malisé pour l'indication à distance.
brane et du fluide de transmission. Les valeurs des résistances U n réglage des sondes piézorésistives en fonction des dimen-
du pont de mesure diffués dans la cellule au silicium sont m o - sions du réservoir et de l'exploitation d u signal de sortie est
difiées par effet piézorésistif. seulement possible avec un SILOMETER F M C .
SONDES PIEZORESISTIVES POUR
LA MESURE DES NIVEAUX D'EAU
DB 32 A, DB 32 C
01.12.83.705 R

MONTAGE
Raccordement de la DB 32 A
avec sortie analogique
Montage ds la sonda DB 32 A
1. Raccourcir le câble si nécessaire (description dans la noti¬ SILOMETER
ce technique Nr 03.83.01 jointe à la livraison) FMC 380 FMC 120
FMC 383 FMC «23
2. Pour visser le raccord, ne pas se servir du boîtier, mais de FMC «125
la clé I OU
Couple de serrage max. 120 Nm -Signal 16 ^~~ 7
J. 17 8
1 18 9
3. Si après avoir vissé le raccord le boîtier est mal positionné
on pourra procéder comme suit :
- desserrer les 2 vis de fixation de l'étrier maintenant le
Bornier DB 32 A
bornier et sortir le bornier
- desserrer de quelques tours les 3 vis sur la bague
positionner correctement le boîtier
resserrer les vis et replacer le bornier dans le boîtier

Montage ds la sonde DB 32 C
1 . Fixer le boîtier de dérivation au mur au-dessus du niveau
max. de façon à ce que les 2 entrées de câble soient diri¬ Fig.2
gées vers le bas ; une entrée de câble sert au passage du
câble autoporteur, l'autre pour la mise â l'air du tube d'é¬
galisation de pression. Le câble de liaison vers le Raccordement de la DB 32 A
SILOMETER arrive sur le côté du boîtier de dérivation. avec sortie PFM
Parfaire l'étanchéité des entrées de câble avec du mastic.
SILOMETER
2. Raccorder sur le bornier les conducteurs du câble FMC
autoporteur (fig. 4 ou 5). Placer le tube d'égalisation <I70 Z FMB
de pression sur la 2e entrée de câble en bas. Parfaire FMC 671 Z 672 Z
l'étanchéité des entrées de câble avec du mastic. 480 Z 676 Z 677 Z
17 -d» dl, 21
18 -d2 d2, z2
RACCORDEMENT
Raccordement des sondes DB 32 A/C
Pour réaliser la liaison entre la sonde et le SILOMETER, on Bornier DB 32 A
utilisera du câble d'installation normal.
Résistance max. 25 ohms par conducteur.
Longueur jusqu'à 2 km avec une section de 1,5 mm^ Cu.
Pour une retransmission analogique sur une liaison à 3 con¬
ducteurs : s'il y a des risques d'influence parasites par des
champs électriques ou magnétiques, prévoir du câble blindé.

Fig. 3

Raccordement de la DB 32 C Raccordement de la DB 32 C
avec sortie analogique avec sortie PFM

SILOMETER SILOMETER
FMC 380 FMC «20
FMC 383 FMC «23 FMC
FMC «25 «70 Z FMB
FMC 671 Z 672 Z
.Signal, jg 7 «80 Z 676 Z 677 Z
-L - 17 8
-17 -d« d«, i«
h-
.n 18 9

^
-d2 d2, 22

I
18

G s o ® ®
Bornier dans le boi'tier ®_® O ®® Bornier dans le boi'tier
"L£j de dérivation OB 32 C ^ de dérivation OB 32 C

-&
Fig. 5 O
Fig. 4
SONDES PIEZORESISTIVES POUR
LA MESURE DES NIVEAUX D'EAU
DB32A,DB32C
01.12.83.706

Protection d'un ensemble de mesure contre les surtensions


Protection d'un ensemble de mesure contre
Nos parafoudres HAW 261 et HAW 262 protègent l'ensemble las surtensions et ondes de choc (exemple)
de mesure contre les pointes de tension sur les liaisons signal
et sur le réseau d'alimentation.
Raccordement, voir fig. 6 /\ gJHAW
Par ex. indicateur protégé
Misa à la terre
Sur la sonde DB 32 A la borne de terre est à Liaison longue distance
A l'extérieur du boîtier, sur la OB 32 C elle est
sur le bornier.
(2 conducteurs)

HAW
REGLAGE ET MISE EN SERVICE 262

Lors du réglage avec le SILOMETER FMC les niveaux 0 % et


ir
Appareil protégé
100 % seront ajustés en fonction des caranéristiques de l'ins¬
tallation. Secteur ^ HAW
Pour le réglage du SILOMETER FMC, veuillez consulter la FMC
261
notice de mise en service correspondante :
FMC380 -nr01.04.80.410à412
FMC 383 -nr 01.05.82.551 â 557 HAW
FMC 420 - nr 0 1 .03.83.578 à 584 262
FMC 423 -nr 01.05.83.604 à 610 Préamplification protégée Liaison longue
FMC 480 Z-nr 01.09.81.451 à 454 ¿' "^n.... distance (2 ou 3
conducteurs)
Réglage simple sur site
Procéder au réglage vide (0 %) avant de plonger la sonde
OB 32 dans le liquide.
Procéder au réglage plein (100 %) après avoir descendu la
sonde au niveau 0 %.

Réglage en atelier
Avec la formule p = 0,098 . p . h, vous pouvez calculer la
pression hydrostatique sur la cellule de mesure au niveau 0 %
pour le réglage vide et au niveau 100 % pour le réglage plein.
Remarque concernant le réglage
p = pression en bar /" Indication du
P = poids spécifique du fluide en g/cm' ou kg/1 niveau à distance

h = hauteur de mesure en m
Avec de l'air comprimé ou de l'eau, vous pouvez directement
simuler la pression calculée et régler le SILOMETER.

Pré-réglage en usine
Sur demande, un ensemble de mesure comprenant une sonde
piézoresistive OB 32 A/C et un SILOMETER FMC peut être
pré-réglé en usine avant la livraison.
Dans ce cas, en plus des indications nécessaires pour la spéci¬
fication de la sonde, veuillez nous préciser : y^ L* niveau 100 % «t réglabi*
..^ntr* 100%ct25%df la
a) la différence de hauteur entre la membrane de la cellule et ' /y plaga <3» preulon max.
le niveau zéro
b) la différence de hauteur entre les niveaux 0 % et 100 % ^Par tx. gamma 2
' ^Plas* oa prasdon max.
c) le poids spécifique du fluide en kg/1 ' ^ K 1,2 bar la niveau 100 %
''*^e»t réglable entre 12 m úe
colonne d'eau (100 % da le
REMARQUE V plage de pretuon max.) et
^3 m de colonne d'eau (25 %
Le réglage plein (100 %) sera repris si le réservoir est rempli /de la plage da preiiion max.)
avec un liquide ayant un poids spécifique différent.
Si la sonde est implantée de façon à ce que le zéro de la me¬ ' Plage de dacalage du zéro,
sure est situé plus haut que la membrane, le réglage vide ^variable tuivant le type de
;SIL0METER (Juiqu'*
(0 %) devra également être repris. ' 75 K de la plage de preitlon
*max.)
ENTRETIEN
Les sondes piézorésistives ne nécessitent aucun entretien,
aussi longtemps qu'il n'y a pas formation de dépôts durs sur
la membrane.
Enlever les dépôts éventuels en plongeant la sonde dans un
solvant approprié.
SONDES PIEZORESISTIVES POUR
LA MESURE DES NIVEAUX D'EAU
DB 32 A, DB 32 C
01.12,83.707

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Sondes píézorésistivas OB...

Gamme de mesure 1 2 3 4

Plage de pression min. 0 ... 0,1 bar 0 ... 0,3 bar 0 ... 1 bar 0 ... 4 bars

Plage de pression max. 0 ... 0,4 bar 0... 1,2 bar 0 ... 4 bars 0... 16 bars

Surpression max. admissible 2 bars 3 bars 7 bars 30 bars

Pression d'éclatement de la membrane


de séparation > 20 bars > 20 bars > 20 bars > 40 bars
Influence de la température sur le zéro
(rapportée à la plage de pression max.) <0,03%/°K <0,02%/''K < 0,02 % /" K <0,02%/'K

Erreur de linéarité : < 0,5 % Poids DB 32 A : 2,4 kg sans câble


Erreur de reproductibiiité : < 0,1 % DB32C : 1 ,6 kg sans câble
câble : 0,1 kg / m
Température de service Matériau sonde .inox 1.4571
admissible :0...-)-60°C membrane : inox 1 .4435
Versions du préampli : avec sortie analogique pour câble
FMC 420, 423, 425, 380, autoporteur : câble spécial en Polyethyle¬
383 ne avec tube d'égalisation de
ou pression, section 0,2 mm^ Cu
d'impulsion PFM
avec sortie
En cas de commande, veuillez préciser :
pour FMC 480 Z
Type de sonde
Signal de sonie : 0,1 ... env. 2 mA, linéaire Gamme de mesure
(plage de pression max.) Exécution du préampli
pour raccordement au Longueur du câble autoporteur (longueur de sonde)
SILOMETER FMC 420, 423,
425,380,383 Sous réserve de modifications techniques.
ou
sous forme d'impulsions su¬
perposées au courant d'ali¬ Dimensions
mentation env.
80 Hz ... 2,2 kHz
(plage de pression max.)
pour raccordement au
SILOMETER FMC 480 2
Câble de liaison avec
le SILOMETER : â 3 conducteurs pour rac¬
cordement au FMC 420,
423,425,380,383

à 2 conducteurs pour rac¬


cordement au FMC 480 Z
Tension d'alimentation
du SILOMETER : env. 20 V du FMC 420, 423
425, 380, 383

env. 15 Vdu FMC 480 Z


Fixation :

DB32A : raccord de fixation


1" 1/2 Gaz en PBTB (Polyes¬
ter renforcé fibres de verre)
DB32C : système d'attache en acier
galvanisé
Protection selon
DIN 40050
Sonde :IP68
Boîtier du OB 32 A : IP 55 Indiunon ot i»

Boîtier de dérivation du gamma oa mature

DB32C :IP32 Fig. 8


il EfORESS «HAUSER S JL
3, nj* du Rhin
68330 -HUNINGUE
T«. 89 690085
Raccourcissement UU câble de la DB 32 A

01.02.87.545 R

Vérifier si le câble autoporteur est à la bonne longueur. Montage de la sonda DB 32 A après la raccourcissament
Après le montage, l'extrémité inférieure de la sonde doit se du cflbia
trouver à peine plus bas que le niveau 0 %.
Si le câble est trop long, il peut être raccourci de la façon
suivante :
dégager les fils du bornier et dévisser l'étrier qui maintient Couvercle
le bornier dans le boîtier du boîtier
desserrer les 3 vis au fond du boîtier et séparer le fond du
boîtier du raccord de fixation
dévisser à l'aide d'une clé de 1 7 mm l'écrou presse étoupe
se trouvant au bas de la partie conique du raccord

dégager les 2 joints en caoutchouc par le bas Etrier avec


- pousser le câble vers le haut et enlever les 2 mâchoires
bornier
serre-câble logées dans ie cône
3 vis de
- déplacer les joints sur le câble jusqu'à ce que la bonne lon¬ fixation
gueur soit atteinte
Bague métallique
- enfiler le cône par-dessus les joints ; replacer les 2 mâchoi¬
res autour du câble et les mettre en place dans la partie
conique du raccord ; les mâchoires doivent à peine dépas¬
ser
- enlever l'isolation extérieure au-dessus des mâchoires ; Fond du boîtier
veiller à ne pas blesser les conducteurs, ni le tube d'égali¬
sation de pression
- fixer le fond du boîtier sur le raccord (n'oubliez pas le
joint I) avec la bague métallique et les 3 vis Mâchoires
serre-câble
- serrer l'écrou presse étoupe dans le cône
- embrocher le tube d'égalisation de pression sur la traver¬
sée dans le boîtier
Câble
- replacer l'étrier avec le bornier dans le boîtier
- raccorder les conducteurs sur le bornier, voir fig. 2 Joint d'étanchéité

Clé de 60

Raccord 1'1/2 Gaz

Cône
Joint en
caoutchouc
Ecrou presse-
Fig. 1 étoupe de 1 7

Raccordement

Tube d'égalisation
de pression
\
Traversée -

la.

^ ^ ^
S

Fig.2
SILOMETER FMC 423 ENDRESS + HAUSER S.A|
Contrôleur continu de niveau pour
AGENCE ou suo-ouesr
produits solides et liquides
15, nie François Coli - Z.L
33290 BLANQUEFORT
Information technique fS 56 35 15 82 - Tx 550 317
H Télécopie 56 95 3006

LeSILOMÊTERFMC423..,

U peut être raccordé â des sondes capacitives ou CI dispose en version alternative de sorties séparées
piézorési stives galvanique ment
fouplesM au niveau du projet, de la mis« en servie« économie d'un séparateur galvanique dans la plupart
et tenue en stock des rechange« deseas

LJ est simple á monter et à raccorder D comporte une s o m e courant 0 . 2 0 m A


coûts d'installation réduits commutable sur4...2O m A
adaptation facile à vos problèmes de mesure et
0 est facilement interchangeable en cas de défaut. régulation
grâce à ses borniers amovibles
bible coût d'Immobilisation par une mise en G est commutable sur toutes les tensions d'alimentation
service rapide internationales de 110 V à 240 V 50/60 Hz
appareil standard également adapté à l'exportation,
D a des éléments de réglage bien accessibles derrière avantage de prix et délai
une plaque frontale amovible et évite des réglages du
capteur ou de la préamplification sur site 0 combine les fonctions d e contrôleur continu el d e
réglage sans problème • sûr, exact, rapide contacteur à seuil dans un m ê m e appareil
investissement, installation et entretien moins chers

Endress+H
Endress -t- Hauser
3 rue du Rhin BP5 SH.OMETER FMC 423
68330 HUNINGUE
Tél. 89 69 67 68 Tx. 881 511
01.05.83.604

Quelles sont les applications du SILOMETER FMC 423 7 Vous n'avez pas d'armoire électrique 7
Mesure continue de niveau dans les réservoirs neuves, silos, Pour un montage isolé nous fournissons une fixation murale
tanks) avec des produits solides et liquides (pas en atmos¬ Pour le montage à l'extérieur, il existe un coffret de protec¬
phère explosive). tion IP 55 avec couvercle transparent pour un appareil.
Régulation de niveau entre 2 points ou signalisation d'un
seuil. Vous souhaitez échanger un appareil ?
Le vaste programme de sondes capacitives et piézorésistives
permet la mesure : Pas de problème : le câblage n'a pas besoin d'être défait
dans les produits agressifs car les borniers sont débrochables.
à haute pression ou sous vide Les éléments de réglage (commutateur pour réglage gros¬
à température basse ou élevée sier, potentiomètre pour réglage fin) se trouvent derrière
dans les produits à petite ou grosse granulomètrie la plaque frontale amovible et sont bien accessibles, mais
dans les liquides à faible ou haute viscosité aussi à l'abri de toute manipulation indésirée.
dans les produits qui ont tendance à colmater Electriques :
Choix des sondes capacitives et recommandations pour le Colmatage sur sonde capacitive ?
montage, voir brochure 1.2 c. Avec la sonde adéquate et la préamplification EC 72 Z
Sondes piézorésistives pour liquides, également en version c'est rarement un problème.
alimentaire, voir brochure 1.6,
Une sonde piézoresistive fonctionne même en cas de col¬
matage aussi longtemps que le dépôt ne cristallise pas en
De quoi se compose un ensemble complet de mesure 7
une couche dure.
Un ensemble de mesure comprend un SILOMETER Le réglage lui-même n'est pas compliqué.
FMC 423, et une sonde capacitive avec préamplification Régler d'abord le zéro sur réservoir vide, puis la plage de
EC 72 Z ou EC 1 1 Z, ou une sonde piézoresistive avec mesure (amplification) sur réservoir plein.
préamplification incorporée ou séparée.
Un atout supplémentaire de l'appareil est que l'amplifica¬
Sur la sortie du SILOMETER FMC 423 avec contacteur à tion est indépendante du réglage zéro affiché.
seuil incorporé, on peut brancher des indicateurs galvano-
Des LED clignotantes à 0 % et 100 % permettent un réglage
métriques pour indication à distance, des enregistreurs, ré¬
précis sans appareil de mesure.
gulateurs pour la commande de process, ou encore des en¬
sembles de signalisation pour les niveaux min./max. Le réglage pour le contacteur â seuil incorporé est particu¬
lièrement élégant :
Comment fonctionne le SILOMETER FMC 423 7
une action sur un bouton poussoir, un tour de vis sur un po¬
tentiomètre et un coup d'oeil sur un voltmètre branché sur
Principe des différents capteurs, voir notices techniques cor¬ la sortie, suffisent pour régler chaque seuil à 1 % près, inde-
respondantes. pendamentdu niveau.
Le SILOMETER FMC 423 alimente la préamplification
avec une tension continue et reçoit de cette dernière un si¬
gnal proportionnel d'env. 0 ... 4 mA.
A la sortie du SILOMETER FMC 423 on dispose des si¬ Construction
gnaux normalisés 0 ... 10 V et 0 ... 20 m/Vresp. 4 ... 20 mA
ou 0 ... 1 mA pour l'indication à distance.
Une chaîne de LEO verticale visualise le niveau en face Indicateurs galvano- Ensembles de
métrlquea, enregit- signalisation,
avant de l'appareil. treuri, régulateurs, électrovanne,
etc. commande
En dehors des sorties analogiques, le SILOMETER auxiliaire, etc.
FMC 423 dispose d'une sortie sur relais inverseur : le seuil
supérieur peut être ajusté entre 2 % et 100 % et le seuil in¬
férieur entre 0 % et le seuil supérieur ; le plus petit hystéré¬
sis de commutation est de 2 %.
L'appareil peut être utilisé en commutation de sécurité mi¬
nimum ou maximum (la commutation s'effectue sur le bor¬
nier).
Commutation de sécurité minimum :
Le relais retombe lorsque le niveau descend en-dessous du
seuil inférieur ou lorsqu'il y a coupure de courant.
Commutation de sécurité maximum :
Le relais retombe lorsque le niveau dépasse le seuil supé¬
rieur ou lorsqu'il y a coupure de courant.
Voir aussi fig. 9.
Quels sont les avantages spécifiques du SILOMETER HM8 140
FMC 423 ? ou
HMB 240
Mécaniques : avec
sonde
Le SILOMETER FMC 423 dans un boîtier MINIPAC se plézoréiiitlve
prête particulièrement au montage en armoire électrique.
Il est compact, n'a que 100 mm de largeur, est prévu pour
un montage accolé sur rail profilé symétrique de 35 mm et Fig. 1
est facile à câbler grâce à 2 borniers accessibles par l'avant.
Endress + Hausar
« K J G M € T E R FMC 423
3 rue du Rhin BP 5
68330 HUNINGUE
Tél. 89 69 67 68 Tx. 881 511
01.05.B3.605

SILOMETER F M C 423 SILOMETER F M C 423,


Montage, Démontage Dinwtiîoni 1-3

Bornlar amovlbl* 9 brocha«


pour circuit 0« sonda

B r o c * * pour C O I H A M P

•lémanit da
réglaga dar rief«
la plaqua
frontal*

L
Plaqua fron appareil tuivant
tala • m o v i e «
avac lymboi»
rail profilé 35 x 7,5
pour la ragla
largaur du boitlar 100* 0,5
Fig. 3

Fixation m u n i e pour montage isolé

Pour la démontaoi
tirar tur l'annaau
Borniar amovibla
6 brochai oour

Fig. 2

O ù et comment faire le montage du S I L O M E T E R


F M C 423 ?
Normalement le montage se fait dans une armoire électri-
que sur un rail profilé selon E N 50022 - 3 5 x 7,5 ou
E N 5 0 0 2 2 - 3 5 x 15 ; voir fig. 2 .
Lorsque plusieurs appareils sont montés côte à côte, la tem-
pérature ambiante ne devra pas dépasser 5 0 " C mesuré à
1 c m au-dessus des appareils (avec une distance min. de
10 m m entre les appareils, m a x . 6 0 * C ) . Fig. 4
Autre possibilité de montage : avec la fixation murale livrée
(rail). Voir fig. 4 .
Pour montage dans un lieu poussiéreux ou humide, nous Coffret de protection pour
disposons d'un coffret de protection IP 55 dans lequel le 1 SILOMETER FMC 423
-•?•
S I L O M E T E R F M C 423 peut être logé. Voir fig. 5.
Monter le coffret de protection dans un endroit abrité du
soleil, car la température intérieure ne doit pas dépasser
+ 60'C. ti 1f
Visser bien le couvercle et les presse-étoupes pour que la
protection IP 55 soit respectée.
Recommandations pour le montage de la sonde capacitive
ou piézorésistive et les éventuels boîtiers séparés, voir les
notices techniques correspondantes.
Liste, voir caractéristiques techniques. a
+ -i
i

aciar inox

9 X PE 16
P M M A réfutant
at tran*par«ru
Fig. 5
Endress -t- Hauser SILOMETER FMC 423
ü 3 rue du fíhin BP 5
68330 HUNINGUE
Tél. 89 69 67 68 Tx. 881 511
01.05.83.606

Comment raccorder le SILOMETER FMC 423 7 Raccorder les indicateurs


Raccorder la préamplification ou le capteur Sur la sortie tension 0 ... 10 V, on peut raccorder en paral¬
lèle, plusieurs voltmètres, contacteurs à seuils etc.. à condi¬
Pour réaliser la liaison entre le SILOMETER FMC 423 et la tion que la charge min. soit de 5 kohms. Cette sonde est
préamplification ou l'électronique d'une sonde piézoresisti¬ protégée contre les court-circuits.
ve, on utilisera du cable ordinaire à 3 conducteurs. S'il n'y a
pas de risque de parasites dus à des champs électriques ou
Sur la sortie courant 0 ... 20 mA ou 4 ... 20 mA, on peut
magnétiques. raccorder plusieurs indicateurs galvanométriques, enregis¬
treurs, régulateurs, etc.. à condition que la charge max. soit
Dans le cas contraire, on utilisera du cable blindé qui ne se¬ inférieure à 500 ohms.
ra mis à la terre que d'un seul côté. Résistance maximum
25 ohms par conducteur. Avec une sortie 0 ... 1 mA, la charge devra être inférieure à
10 kohms.
Raccordement, voir fig. 6 et 7.
Si la sortie courant n'est pas utilisée, elle n'a pas besoin
d'être pontée.
La sortie courant ne doit pas être mise à la terre si la sortie
tension n'est pas elle-même à la terre et vice versa.
Les sorties analogiques sont séparées galvaniquement du ré¬
servoir et du secteur et sont sans potentiel, '

Raccordement Commutation de
sécurité
sans pont entre
-SIGNAL - 14. 15
1 - sécurité minimum
avec pont entra
-+ 20 V- 14- 15
Bl max. 500 'i mrn.
sécurité maximum
0/4 ... 20 mA 5kr.

commutation
Bl max. 10
0 ... 1
k.":
mA
é\^
da sécurité n
Raccordement à la
massa dans le boîtier
iisiidi.iiiannomfflT?
- + -]/
EC72Z Préamplification TiAb..,10v|
SILOMETER
^ EC 72 Z de couleur rouge FMC 423
Capteur et Bottier de tête de sonde
électronique
U" Sonde capacitive LI N© \l[
(DC) I f-*l |H
AC LI N PE
relais
de sortie
Secteur
Fig. 6

Raccordement d'autres capteurs ou électroniques

.Signal.
i. -

l'I'i^l'l'l'l
Raccordement
a la masse dans
le boîtier
X
Bornier du
r\
4r 1 2
c 516 Bornier (ju
EC11Z Préamplification EC 11 Z FMC 423 FMC 423
couleur rouge
Bornier dans le boîtier
Boîtier de tête de sonde de la sonde piézoresis¬
L+ -Sonde capacitive W^ tive à câble DB 32 A

.Signal.
.Signal.
1- n\ s s Q s s
\r ÍT9T8T71
ÍToTeTTl Bornier du
\±\ FMC 423
Bornier du
I.UUUhUhUlihol -1
01
Bornier dans le boîtier de
FMC 423 k. C3>
a> O 3 dérivation de la sonde pié¬
Bornier dans le préampli HMB 140/240 . 1 ^ çj b>

zoresistive à cable DB 32 C
Fig, 7
Endress* Hauser
3 rue du Rhin BP 5
-SIL-OMETER FMC423
68330 H U N I N G U E
Tél. 89 69 67 68 Tx. 881 511
01.06.83.607

Raccorder tas eniambles da signalisation Fonction du relais et de la L E D suivant


Pour cela veillez à la fonction du relais suivant le niveau et le niveau et la commutation de lécurité
la commutation de sécurité. Voir fig. 9 .
Si vous raccordez un appareil avec une inductance élevée NIVMU Commutation d * Commutation da
(par ex. contacteur, électro-vannes, etc) au S I L O M E T E R , rt M U lit »écurlté minimu técurlté m a x i m u m
»ffiché*
prévoir un soufflage d'étincelles, pour protéger les contacts Pont
du relais. pat d * pont

Choix de la commutation dt sécurité 14


15 15 14
Fonction du relais et de la L E D , voir fig. 9 .
Choisir la commutation de sécurité adéquate du relais avec Relais LEO Ratais LED
le pont sur le bornier supérieur du S I L O M E T E R F M C 4 2 3 .
Pont entre les bornes 14 et 1 5
commutation de sécurité m a x i m u m :
le relais retombe lorsque le niveau dépasse le seuil supérieur coupure
ou lorsqu'il y a coupure de courant. d«
courant
Pas de pont entre les bornes 14 et 15
4 5 6
commutation de sécurité m i n i m u m :
le relais retombe lorsque le niveau descend en-dessous du
seuil inférieur ou lorsqu'il y a coupure de courant.
rouge
Raccorder la lecteur
Vérifier la tension d'alimentation sur la plaque frontale ou
sur l'étiquette.
Mesurer la tension d'alimentation disponible.
Une commutation sur une autre tension d'alimentation est
possible suivant la version livrée. 4 5 6 4 5 6

Changement de tension
Retirer les 2 born ¡ers.
Ouvrir la plaque frontale (pour cela introduire la lame d'un
tournevis dans la fente supérieure et basculer la plaque fron-
tale).
Retirer le chassis noir du boîtier gris.
Souder un pont sur le circuit imprimé suivant fig. 8 .
Corriger l'indication de tension sur l'appareil. 4 5 6 4 5 6
Remonter le S I L O M E T E R dans l'ordre inverse.

rouga

4 5 6 4 5 6
Changement de la tension d'alimentation

I 4 5 6
rouge

roug«

*~ La commutation la fait coté circuit I m p r l m T


T »nilón Fréq. féf. tranifopont
v
*- 240 V |- D
- 230 V ¡924575-Z200 A - C 0000
: iA - B 5 6 4 5 6
' ¡A- P
.T5-W%¡M/t0Hi 1 92t575-1100 ; A - C 0010
wmâ
I A- S
Commutation da Commutation da
92t575-O«0 . A - . 0 . 0020 técurité m i n i m u m lécurlti m a x i m u m
•A- C
92t575-0240 i A - 0 0030
35 V OC r
Fig. 8 Fig. 9
Endress + Hauser SILOMETER FMC 423
3 rua du Rhin BP-5
66330 HUNINGUE
Toi. 89 69 67 68 Tx. 881 511
01.05.83.608

C o m m e n t régler facilement le S I L O M E T E R F M C 4 2 3 ? Important :


Le réglage de l'appareil en fonction du niveau sera toujours
Préparatifs
effectué d'abord sur le réservoir vide, ensuite sur le réservoir
Meure le S I L O M E T E R SOUS tension ; mais ne pas brancher plein, ou si ce n'est pas possible, sur le réservoir partielle-
les régulateurs et les ensembles de signalisation raccordés ment rempli :
sur la sortie jusqu'à ce que le S l L O M E T E R soit réglé, pour
éviter toute réaction incontrôlée. 1. Position initial«
Les éléments de réglage sont accessibles après avoir rabattu a) Tourner les potentiomètres de réglage plein et vide (fin)
la plaque frontale (voir fig. 10). Pour cela introduire la lame dans le sens inverse des aiguitles d'une montre en butée
d'un tournevis dans la fente supérieure et basculer la plaque gauche.
frontale.
b) Sur le bloc de commutateurs, déplacer les 3 c o m m u t a -
Choix de la sortie courant teurs inférieurs vers la droite et les 3 supérieurs vers la
gauche (amplification m o y e n n e ) .
Vérifier si le commutateur pour le choix de la sortie cou-
rant est bien positionné (fig. 10). c) placer le commutateur inférieur sur le repère F.
L'appareil avec sortie 0 ...20 m A peut être c o m m u t é en 2 . Réglage sur le réservoir vide (0 %) (ajustage du zéro)
4 ... 2 0 m A si l'on ouvre le commutateur à crochet prévu à
a) Tourner le commutateur inférieur dans le sens inverse des
cet effet.
aiguilles d ' u n e montre d'un cran à la fois, jusqu'à ce que
Lorsque l'appareil est livré avec sortie 0 ... 1 m A , ce c o m -
l'indication descende en-dessous de 0 .
mutateur restera toujours fermé.
b) Puis tourner le potentiomètre de réglage vide (fin) dans
Réglage en fonction du niveau le sens des aiguilles d'une montre, jusqu'à ce que l'indica-
Sur le S l L O M E T E R on ajuste le courant délivré par la tion soit exactement sur 0 .
préamplification d'une sonde capacitive ou d'une sonde pié- c) Avec une sonde capacitive vous pouvez pour vérifier le
zorésistive en fonction du niveau. réglage, augmenter l'amplification en déplaçant sur le
Avec une sonde capacitive, un courant d'env. 1 u A corres- bloc de commutateurs également les 3 commutateurs su-
pond à env. 1 pF de capacité de sonde. périeurs vers la droite.
Avec une sonde piézorésistive, un courant de 2 m A corres- Le cas échéant retoucher le réglage avec le potentiomètre
pond à env. la pression nominale (plage m a x . ) de la sonde. de réglage vide (fin).
Le zéro peut être ajusté lors du réglage vide entre 2 0 u A et d) Jusqu'au remplissage du réservoir et réglage plein, vous
350 u A de courant d'entrée. pouvez modifier la plage de mesure (amplification) sui-
La plage ae mesure peut être ajustée lors du réglage plein vant vos besoins :
entre 10 u A et env. 4 m A , c-à.d. avec un faible courant - sur le bloc supérieur pour le réglage plein tous les corn
d'entrée, !e signal est davantage amplifié qu'avec un courant mutateurs à droite (grande amplification, l'indication
d'entrée élevé. m o n t e au-delà de 100 % lors du remplissage)
Les réglages du zéro et de la plage de mesure n'ont pas d'in- - sur le bloc supérieur pour le réglage plein tous les c o m -
fluence réciproque. mutateurs à gauche (faible amplification, faible varia-
tion de l'indication).
Eléments de réglage
• réglage m o y e n suivant votre expérience.
Pour le niveau Pour le contactaur i sauil
dans le réservoir [régulation entre 2 points) 3 . Réglage sur réservoir plein
i Potentiomètre BouTOn-pOUMOir (ajustage de la plage de mesure)
pour '«gtaga de ragiaga pi«.n DOurteuil Ragl.fl.au M u H
Ifir.) lupArieur a) Remplir le réservoir aussi haut que possible et vérifier le
niveau atteint.
S'il est rempli exactement à 100 % vous pouvez faire le
réglage de façon très simple à l'aide de la diode corres-
pondant à 100 % sur l'échelle de L E O .
Raccordement
pour un Cette diode clignote lorsque le réglage est correct.
•ndicaTeur Si le réservoir n'est que partiellement rempli, brancher un
. 10 V
ur réglage indicateur précis (voltmètre 0 ... 10 V Ri > 5 k o h m s ) sur
de> Muilt) leí broches derrière la plaque frontale 0 ... 10 V corres-
pondant au niveau 0 ... 100 %.
LEO pour b) A l'aide des commutateurs d u bloc supérieur (grossier) et
inOiCHion
de i état du potentiomètre de réglage plein (fini, ajuster l'indica-
du râlait tion sur la valeur correspondante au niveau dans le réser-
voir.
Si vous déplacez les commutateurs vers la gauche, en
4 20 mA c o m m e n ç a n t par celui du haut, l'indication diminue.
•!f"jiii«ur / Potontiométra Réglage du
OOU ' 'éQiaae / da 'éoiagevde Uuil inférieur Si vous déplacez les commutateurs vers la droite en c o m -
vial groMie'i Itini B o u t o n ooutioir mençant par celui d u bas, l'indication augmente.
pour teuil
inférieur Les valeurs intermédiaires seront ajustées à l'aide du p o
tenttométre de réglage plein (fin).
Pour le niveau Pour le contacteur à seuil La L E D correspondant au 1 0 0 % sur l'échelle de L E D cli-
dans le reservoir (régulation entre 2 points) gnote lorsque le niveau 100 % est exactement atteint

Fig, 1 0
r ^
Endrass - HauMr
3 rue du Rhin BP5
-Sti-OMETER FMC 423
68330 HUNINGUE
Tél. 89 69 67 68 Tx. 881 511
01 .06.83.609

Réglage Réglage du contacteur i saull Incorporé


1. Position initiale Brancher un indicateur (voltmètre 0 ... 10 V Ri > 5 kohms)
sur les broches derrière la plaque frontale.

A) Fonction de contacteur à 1 seuil réglable (hystérésis env.


1%).
1. Tourner le potentiomètre inférieur dans le sens des ai¬
guilles -d'une fliontre en butée droite.
2. Appuyer sur le bouton-poussoir vert supérieur et ajus-
' ter avec le réglage du seuil supérieur l'indication du
voltmètre sur la valeur du seuil souhaité.

B) Fonction de régulation entre 2 points (hystérésis min.


2%)
Appuyer sur le bouton-poussoir vert supérieur et ajuster
avec le réglage du seuil supérieur l'indication du voltmè¬
tre sur la valeur du seuil supérieur souhaité '.0...93 %).
Appuyer sur le bouton-poussoir vert inférieur et ajuster
avec le réglage du seuil inférieur l'indication du volmè-
tre sur la valeur du seuil inférieur souhaité (2...100 %).
Fig. 11 . Oans ce dernier cas, la valeur affichée sur le potentiomè¬
tre inférieur devra toujours être plus petite que celle af¬
fichée sur le potentiomètre supérieur.
Réglage
Si vous appuyez sur le bouton-poussoir vert, le seuil cor¬
2. Réglage sur réservoir vide (0 %) respondant est affiché sur la chaîne de LED.
(ajustage du zéro)

C
a)

Réglage du contacteur à seuil incorporé


C indépandament du niveau

A) Un sauil réglable

appuyer par ex. 3 V (30%)


b)
=1
Clignote
àO% É^

Fig. 12
butée droite
(au-delà de 100%)
Réglage
3. Réglage sur réservoir plein B) Régulation entra 2 points
(ajustage de la plage de masure)
Appuyer par ex. 9 V (90%)
./\ .^^
sauil
supérieur

par ex. 1 V (10%)

clignote
à 100%
du niveau sauil
inférieur

appuyer
Fig. 13 Fig. 14
Endress + Hauser
SILOJVIETER FMC 423
m 3 rua du Rhin BP5
68330 HUNINGUE
Tél. 89 69 67 68 Tx. 881511
01.05.83.610

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Erreur de linéarité.
influences des variations
du secteur et de la charge . : < 0,5 % (sur la sortie ten-
SILOMETER FMC 423 -
sron)
Boîtier : pour montage accolé Contacteur à seuil incorporé
construction MINIPAC Plage de réglage :0... 100%
largeur 100 mm
en matière synthétique grise,
Sortie : 1 relais inverseur sans po
plaque frontale bleue tentiel avec fourchette ré
glable entre 2 % et 98 %
Montage : sur rail profilé commutable en sécurité
selon EN 50022-35 x 7,5 min./max.
ou EN 50022- 35 x 15
Charge des contacts :max. 250 V, max. 4A
Dimensions : voir fig. 3 en courant alternatif
Poids : env. 0,5 kg max. 500 VA pour
Protection
cos y> 0,7
selon DIN 40050 : boîtier IP 40 en courant continu
bornier IP20 max. 100 W jusqu'à 48 V
max. 50Wjusqu'à250 V
Bornes : borniers noirs amovibles
irréversibles Signalisation de l'état
1 X 6 broches
du relais : LEO en face avant
1 X 9 broches Temporisation : env. 0,6 s

Section max. pouvant Température admissible :-20*C...-H60*Cen


être raccordée (fil souple) : 1 X 0,5 mm^ à 1 x 2,5 mm? montage isolé
2x0,5mm2à 2x 1,5 mm^ 20*C...-h 50'Cen
Sans borne : cosse AMP 0,8 x 6,3 montage accolé
selon DIN 46244 .20*C...-t-85'C
au stockage
'Tension d'alimentation :220V^ 15% -10% Fixation murale
50/60 Hz Forme : rail profilé symétrique de
'Variantes :240V.230V, 127 V, 115 V 35 mm
110 V, 48 V, 42 V, 24 V. Matériau : acier galvanisé
-H 15% -10%, 50/60 Hz
Dimensions : voir fig. 4
16... 35 VDC protégé con¬
tre les inversions de polarité
Coffret de protection
Puissance absorbée : max. 3,4 W (6,4 VA)
pour 1 SILOMETER FMC 423
Capteurs électroniques
compatibles Fond du boîtier :ABS
: sondes capacitives avec
préampli EC 11 Z (33 kHz) Couvercle du boîtier : Plexiglas (résistant) mat
ouEC72Z(1 MHz) avec fenêtre transparente
ou sondes piézorésistives DB Entrée de cable :5xPE 16
avec préampli HMB 140,
HMB 240 Protection selon
DIN 40050 :IP55
Circuit de sonde : 3 conducteurs
max. 25 ohms par conduc¬ Dimensions : voir fig, 5
teur Poids : env. 0,5 kg
Alimentation du préampll : 20 VDC Température admissible :-20*C... -H 50'C
Signal d'entrée :0 ... env. 4 mA * A préciser en cas de commande
Signaux d'entrée Documentation complémentaire
ajustables : pour le réglage zéro Pour les mesures continues capacitives
env. 40 ... 360 uA
(env.30... 350pF) Recommandations pour le
pour la plage de mesure choix et l'implantation :nr 01,05.78,221
10... env. 4000 uA{ 4 pF) Sondes, notices détaillées : brochure 1,2 c
Sorties analogiques :0 ... 10 V Rl > 5 kohms et Préamplification EC 11 Z,
0... 20 mA Rl< 500 ohms EC72Z :nr 01.06,80,413
commutable en Boîtier de tête de sonde
4 ,.. 20 mA Rl < 500 ohms séparé :nr 01,03.83,571
ou 0... 10 V Rl> 5 kohms Pour les mesures continues piézorésistives
etO. 1 mA Rl<10 kohms SondesDB10AàDB32C
Temps d'intégration pour applications générales :nr 01.02,82.455
: typique 0,5 s pour une varia¬
tion instantanée du signal Sondes DB 13BàDB 14D
d'entrée de 1 mA. pour liquides alimentaires :nr 01.02,82,484
Sous réserve de modifications techniques.
tni o -Ml . 1 . .1 t tat .,
Siiga tt Usina
Agença du ftord
3, nje du Bhin, BP S
199, me Colbert. Centre Vauban
68330 Hunlngua
59800 Ulla
@ 89 69 67 68. Télex 881 511 -S> 20 54 02 3a Télex 120 758
Téléooo«ur 89 69 48 02 Télécopieur 20 57 21 71
Aganc* d* Pari* Agença du Sud-Ouast
17bis, me du Chemin Vert, BP 61 15. me François Coli, Complexe Indar ZJ.
94102 St Maur das Fossé* 33290 Blanquefort
? (1) 48 86 28 88. Télex 210 136 5 56 35 1 5 8Z Télex 550 31 7
Télécopieur (1) 48 86 54 46 Télécopieur 56 95 30 06
Agença da Lyon Agença da l'Est
4Z rue Antoine Lumière 3, me du Rhin, BP 5
69008 Lyon 68330 Huningue
T 78 74 21 88. Télex 900 076 ?5j89 69 6768Tx.881511
Télécopieur 78 00 29 04 Télécopieur 89 69 48 02

Sociétés Endress + Hauser en Europe et Outre-Mer


Allamagna Fedérala iUila Suisse
Endress + Hauser GmbH +Co. Endress+Hauser Italia Endress+Hauser AG, MeB- und Regeltechnik
HauptstraBe 1. Postfach 1261 Via Grandi 2 A StemenhofstraBe 21
D-7864 Maulburg 1-20063 Camuaco s/N (Mi) CH-41S3R*lnach/BL1
5 (07622)28-0. Télex 77 32 26 'S (02) 9 23 34 21. Télex 32 21 89 nivo i S (061) 76 15 00. Télex 96 70 01
Télécopieur (07622) 2 84 38 Télécopieur (02) 92 42 153 Télécopieur (061) 76 16 50
Autriche Norvège USA
Conducta Ges. m. b. H. Endress+Hauser A/ S Endress +Hauser Inc.
SternwanestraBe 14 Postbolcs 62 P.O. Box 246-1, 2350 Endress Place
A-1180Wlan N-3408 Tranby Qreanwood, Indiana 4 61 42
S (02 22) 34 1 5 81/ 34 44 78, Télex 1 1 40 32 ^ (03) 85 10 85/ 96. Télex 1 94 35 S (317) 5 35-71 38. Télex 27-21 95 (level gnvd)
Télécopieur (02 22) 34 16 31 35 Télécopieur (03) 85 1 1 12 Télécopieur (317) 5 35-72 23
Balglqua, Luxembourg Pay«-Baa Afrique du Sud
Endress+Hauser SA/ N.V. Ecolotech, Instmment B. V. Endress+Hauser Pty. Ltd.
Avenue Voltaire (laan), 135 Postbus SI 33, 1410 AC Naarden P.O. Box 78 39 96
B-1 030 Bruxalla*/Bra**al Nikkelstraat 6-12. 1411 AK Naardan Sandton 2146
^ (02) 2 1 6 73 00, Télex 2 45 64 '? (0 21 59) S 88 00, Télex 7 33 62 '3' (11) 8 02 56 20, Télex 43 11 19
Télécopieur (02) 2 16 54 53 Télécopieur (0 21 59) 5 88 25 Télécopieur (11) 8 02 33 41
Da ñamarle Royauma-Unl Japon
Endress + Hauser ApS Endress + Hauser Ltd. Sakura Instmment Co. Ltd.
Poppeigárdvej 10-12 Ledson Road 3-4-2Z Naka-MachI
DK-2860 Seborg IManchastar M 23-9 PH Musaahino-ShI, Tokyo
"S (01) 67 31 22. Télex 2 73 83 "S (061 ) 9 98 03 21, Télex 66 85 01 'S' (04 22) 54 06 1 1, Télex 0 28-2 26 1 5
Télécopieur (01) 67 30 45 Télécopieur (0 61) 9 98 18 41 Télécopieur (04 22) 55 02 75
Finlande Suéda
Endress -f Hauser Oy Endress+Hauser AB
Aallonhuippu 4 Girdsfogdevàgen 18 B, Box 2 00 56
SF-02321 Eapoo 32 S-1 61 20 Brontma 20
"S (90) 8 01 61 55, Télex 12 28 93 ^(08) 98 18 65. Télex 1 16 08
Télécopieur (90) 8 01 70 92 Télécopieur (08) 29 29 92

Représentations Endress -i- Hauser en Europe


Bulgaria Irianda Tchécoaiovaquia
INTERPRED FLOMEACO Co. Ltd. Severomoravské vodovody
Büro Losen Main Street a kanalizace
Boul. Al. Stambolijski 2 aana, Co. Klldaia Gottwaldova 169
Sofia "S*(045) 6 86 15. Télex 6 07 16 fmco ei 7094S Oatrava 1
5 70 73 51. Télex 2 32 84 Télécopieur (045) 6 86 15 ® 26 19 4a Télex S 25 09
E*pagna Portugal Turquie
MATELCO SA J. F. Santos Guerra Endustnel ûclii ve kontrol sistemlen
Angli 31, 08017 Barcelona R. Freí Amador Arrais, 9 r/ c. E. Posta Kutusu 65
«'2 03 56 04.Télex5 18 17 1700Usboa Lavent - Istanbul
Cable : MATELCO-Barcelona ? 77 50 44, Télex 6 45 86 dennis p 2" (1)1 75 13 55, Télex 80 622 otx tr

Télécopieur 2 04 40 90 Télécopieur 77 50 44 Télécopieur (1)1 75 13 56


Qréca RDA Yougoalavla
Catsaros Automation S.A. WAPO Elektronik GmbH KONIM
Papamgopoulou 13 Wexstraee 26 Titova 38/ VII
Athan 10561 D-1000 Beriln 31 61001 Uubijana
-? 3 22 61 09 ^(030)8 53 10 91,8 53 10 92 ® 32 05 91, Télex 31-251
Télex 21 03 57 auto gr Télex 18 42 87

Endress+Hauser [EHl^J
W^9M
t^9>
ENDRESS + HAUSER SA.
3,nJaduRhln 8P5
^
DISCOMAG
(mp 101.6969 6768 Tx. 881511 n7niR7.2S7 DMI 6531

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Variantes D :

Diamètre nominal D : 25...100mmDlN/ANSI Version S Distance transmetteur-


(voir(ig,2) capteur standard 5 m

Pression nominale PN : DIN: 40 bars Version LS max. 200 m


ANSI: 300 lbs
Version EEx e ib II c pour applications en
Matériau des raccords : 304(1.4301) (Ex 86^21 00) zones Exi et 2

Revêtement du tube de : ebonite, EPDM, PTFE.


mesure Q PVDF Tolérances

Matériau des électrodes D : 31671(1,4571), Conditions de référence selon DIN 19200 et VDI/VDE
HaslelloyC 2614:
Platine, Tantale
Plage de mesure : 2 m/s
Température du milieu : PTFE + 1 50' C max.
max. admissible ebonite, 80' C max. Température de service : +28'C±2'K
PVDF 1 30' C max.
EPDM :120'C max. Température du milieu :+22'C±2'K
Température ambiante max. :-10... + 50'C Alimentation : tension nominale ±1 %
fréquence nominale ± 1%
Conductivité minimale : 5\iSlcm
Temps de chauffage : 30 min.
Gammes de mesure D : voir fig. 3
Section droite d'entrée : >10xDN
Tension de secteur D : 24,48 VAC + 10/- 15%
(sur demande) Section droite de sortie :>3xDN
1 1 0,220 VAC +I0/.15»/o
50,60 Hz ±5% Valeur de fin d'échelle:
Consom. nroyenne 1 2 VA
24 VDC +30/- 20% l-IOnVs : ±1%suria mesuré
Consom. moyenne 7,5 W (gamme de 20 -100%)
±0,2% de fin d'échelle
Protection : IP65(iP67etlP68sur (gamme de 0 - 20 %)
demande)
0,5-lnVs : ±2%surlamesure ;
Boîtier pour: (gamme de 20 -100%)
-capteur : tôle d'acier laquée ±0,4% de fin d'échelle
- électronique : alu coulé sous pression, (gamme de 0-20%)
laqué
Option : ±0,5% sur la mesure
Résistance d'entrée :>10"íi(>100Gí2) (gamme de 20 -100%)

Sortie : Reproductibiiité :± 0,1% de fin d'échelle


-courant D : 0/4 ...20 mA
programmable D à indiquer à la commande
Rcharge<750£2

Constante de temps Q : 0,5...99,99sec Sous résen/e de toute modification.


programmable

- impulsions de sortie D :24V,fn,ax<2Hz


< 150 mA programmable
de 20 ms à 1sec.

-fréquence de sortie D : 20 Hz, Collecteur ouvert


1^50 mA
J
France Belgique Suisse

Siège et Usine Agence de Paris Agence du Sud-Est Endress + Hauser SA Endress + Hauser AQ
3 nje du Rhin 8 allée des Coquelicots 42 rue Antoine Lumière 13 me Cari j Sternenholslrasse 21
BP5 BP69 B-1 140 Bruxelles CH-4153Reinach/BL1
68330 Huningue 94472 BoissySt Léger cdx 69008 Lyon Tél. (02) 216 73 00 Tél. (061)7156222
Tél. 89 69 67 68 Tél. (1)459597 97 Tél. 787421 88 Tx.25464 Tx. 9 67 001
Tx. 881 511 Tx. 264 456 Tx. 9 00 076 Telefax (02) 216 54 53 Téléfax(061)711 1650
Telefax 89 69 48 02 Telefax (1)45 95 98 83 Telefax 78 00 29 04

Agence du Sud-Ouest Agence du Nord Agence de l'Est


15 rue François Coli Centre Vauban 3, me du Rhin
Complexe Indard Z.I. 199 rue Colbert BPS
33295 Blanquefort Cdx 59800 Lille 68330 Huningue
Tél. 56 35 15 82 Tél. 20 54 02 38 Tél. 89 69 67 68
Tx. 550317 Tx. 120 758 Tx881St1
Telefax 56 95 30 06 Telefax 20 57 21 71 Telefax 89 69 48 02

Imprimé en France Endress+Hauser


Le savoir-faire et l'expérience
^^^'à
ENDRESS + HAUSER SA.
3, rue du Rhin BPS
68330 -HUNINGUE DISCOMAG
Tél. 89 69 67 68 Tx. 681511 0^0187.286 DMI 6531

RACCORDEMENT FACILITES D'UTILISATION

Le raccordement électrique (voir fig. 7) se fait, selon les Les débitmètres électromagnétiques DISCOMAG
normes en vigueur, par des presse-étoupe PE 1 1 . innovent dans le domaine du confort et de la sécurité
Il convient, au préalable, de relever le couvercle du d'emploi, ainsi que dans celui de la précisbn.
boîtier de raccordement.
Les sorties signal sont raccordées comme suit (voir L'utilisation d'un microprocesseur permet la libre
fig- 7): programmation sans le moindre outil, ni instrument de
mesure, de toutes les fonctions et paramètres de
courant de sortie 12 (-), 13 (-i-), Rcharge < ^^0 n réglage.

Ce signal est librement programmable de 0-20 en La programmation se fait, conformément aux


4-20mA. instnjctions de programmation jointes à l'appareil, par
dialogue au moyen d'un indicateur digital cristaux
Impulsions de comptage (en standard) bomell (1), 14 liquides à 4 digits.
(collecteur ouvert) et 1 5 (» 24 V). Les paramètres suivants sont programmables :

Impulsions bipolaire borne 21 (1), 24 (collecteur ouvert) plage de mesure


etl5(-h24V).
- courant de sortie 0 ou 4. ..20 mA
Sans pour autant modifier l'appareil, on a la possibilité - impulsions de comptage
d'utiliser, soit des compteurs mécaniques (borniers 14-
15), soit des compteurs électroniques (borniers 11-14) à - largeur de l'impulsion réglable de 20 ms à 1 sec.
impédances d'entrée élevées (collecteur ouvert).
Les fréquences de comptage standard sont : - constante de temps pour courant de sortie de
0.48...99,99 sec.
- pour les compteurs mécaniques : (1 4-1 5)
2Hz>150n 24V - suppression des débits de fuite résiduels (0.1-100%)

- pour les compteurs électroniques : (11-14) - suppression des tensions parasites 1.. .à 100 %*
20 Hz, collecteur ouvert, I s 50 mA
- sens d'écoulement du fluide

* le microprocesseur est muni d'un seuil permettant la


Standard sortie Option bipolaire suppresssion d'impulsions parasites DC situées entre 1
impulsion pos. sortie inpulsion nég. et 1 00 % de la valeur de fin d'échelle.
I îcrtia courant Sortie courant
H I r-0
I
! 0/4._20mA 13 h
-2h 0/4...20 mA Grâce au microprocesseur, le choix d'une plage de
_12J- ni«x.75an tnax.650!]
I
13 H mesure inadéquate est tout à fait exclu, étant donné
24 H - \ \ Collée. ouvert que des valeurs minimales et maximales sont
I \ lmu20Hz

-»( ^ mémorisées pour chaque diamètre nominal.


ili 24Vtmax2Hz
- ' (cfiargeisoni
15 h-T ~* 1 24VlnBx2Hl IS HI Une gamme de mesure se situant en dehors de la limite
:;}rctiai".i50S )
14 t-C TTh-r admissible sera automatiquement rejetée par le
" ïoTî^.ttivert
11 - ; (tr» è) ri». 11 processeur, ce qui s'accompagne, en outre de
I
l'affichage de Terreur correspondant à ce pas.
3 I ¿ Pour 24 V DC
3J (¿.
Ceci se produit également lors du choix d'une mauvaise
Z h
¡"""Aliremation i-, fréquence pour les impulsions de sortie.
1 I- ' t-i , . 1 I

2«-
Lorsque la gamme choisie est dépassée de plus de
Standard sortie irpulsions po: . Cption bioolaire sortie
1 20 %, l'affichage se met à clignoter.
inxilsion pes.
L'appareil continue de fonctionner, mais la précision de
U«QI I
mesure sera toutefois moins grande.

Toutes les données introduites sont protégées par un


Elec. code correspondant et restent, même lors
d'interruptions de courant, durant 10 ans environ en
Séparateur r (S' mémoire.
galvanic^ "

Une auto-surveillance périodique permet à l'appareil de


procéder à des compensations de température ou des
Rg.7 dérives dans le temps.
ENDRESS 4. HAUSER SA.
3, rue du Rhin BP5
68330- HUNINGUE DISCOMAG
Tél.89696768 Tx.881511 02.03.87.285 DMI 6531

DIMENSIONS

JSSL _2îL

l
iim
^1
Affichage digital
(orientable)

ca
ttr ç=TT
2h

^^ 3

y
Rg.4

Dimensions

ON L D A B
(mm) (mm) (mm) (mm) (mm)

25 100 70 308 271


32 100 85 321 279
40 100 85 322 279
50 100 100 336 286
65 150 130 366 301
80 150 130 366 301
100 150 160 369 316

FIg. 5
Excentrique

FIg, 6

Un kit de montage comprenant :

goujon, rondelles, écrous, joints est livré avec chaque


appareil.

* Les bagues de centrage ne sont pas nécessaires pour


les diamètres DN 32 et 65.
ENDRESS* HAUSER SA.
3, rue du RhinBP5
68330 -HUNINGUE DISCOMAG
Tél.89 69 6768 Tx.881511 02in.87.283 DMI 6531

APPLICATION

DISCOMAG DMI 6531, le débitmètre électromagnétique


compact pour la mesure en conduite fermée.
Avec son affichage local incorporé, le DISCOMAG se
prête tout particulièrement à la régulation du débit
directement sur le site.
Son faible poids, ses dimensions réduites ainsi que la
possibilité de choisir son revêtement et ses électrodes
en fonction de l'application, font de cet appareil sans
bride l'instrument standard tout à fait indiqué pour les
entreprises ne disposant pas de brides normalisées.
Du fait de l'absence de pièces mécaniques en
mouvement susceptibles de s'user, l'appareil ne
nécessite aucun entretien. Le DISCOMAG constitue
donc l'alternative optimale aux diaphragmes.

CHAINE DE MESURE

Le mesureur . se compose en fait d'un global La tension (mV / nvs) induite dans ledit fluide est
ampli/capteur formant un ensemble compact. mesurée par deux électrodes montées dans un plan
Grâce à l'emploi de différents revêtements et électrodes, diamétral et isolées par rapport au tube de mesure. La
le débitmètre est adaptable à tous les domaines longueur L entre les deux électrodes correspond au
d'application. diamètre et est constante.
L'utilisation optimale du microprocesseur représente de Cette tension U (e) est proportionnelle à l'induction
nombreux avantages pour l'utilisateur : magnétique (B) et à la vitesse moyenne (v) du fluide au
droit de mesure.
- Gamme de mesure et signaux de sortie librement L'induction magnétique est mesurée et compensée en
programmables par simple action sur un mini-clavier. fonction des variations de la tension d'alimentation du
secteur et de ce fait la tension induite mesurée aux
- Gain de l'amplificateur automatiquement adapté à la électrodes est rimage de la vitesse moyenne (voir fig. 1 ).
vitesse de passage (gain croissant pour vitesse Partant de la vitesse (v) et du diamètre, respectivement
décroissante) permettant une très bonne linéarité. de la section connue, l'on obtient le débit volumétrique
si le fluide est homogène et si toute la section est
- Indicateur digital en façade affichant : remplie.
. Débit instantané en %

. Aide à la programmation (digitales/anabgiques)


Toute inclusion de gaz ou remplissage partiel de ladite
. Codage des options : fin d'échelle, suppression des
section génère une erreur de mesure.
débits de fuite, suppresssion des tensions parasites Le signal de mesure est exploité par un amplificateur de
(voir page 5). haute impédance avec un excellent rapport signal/bmit.
Le gain optimal est obtenu par l'adaptation automatique
PRINCIPE de celui-ci à la vitesse linéaire d'écoulement, le micropro¬
cesseur découpant la plage de mesure entière en
Il s'agit du principe d'induction selon Faraday. Le fluide
8 segments. Ceci nous apporte une très bonne
passant conducteur dans un champ magnétique résolution même à faible vitesse.
perpendiculaire, représente le conducteur de longueur Toutes les fonctions essentielles sont librement
donnée, dans lequel est induite une tension U. programmables comme : plage de mesure, signal
proDonionnelle à la vitesse selon une loi linéaire oij U(e) courant, sortie comptage, sortie fréquence, constante
=.B.L.v de temps, suppression des débits de fuite, suppression
des tensions parasites. Les étages d'entrée sont bien
avec: sûr galvaniquement séparés des étages de soriie.

U(e) tension induite


B induction magnétique
L longueur du conducteur
v vitesse de déplacement linéaire du conducteur

L
ENDRESS + HAUSER SA.
3, rue du Rhin BPS
68330 -HUNINGUE DISCOMAG
Tél. 89 69 67 68 Tx.881511 02.0a87.2S4 DMI 6531

CHOIX DES DIAMETRES NOMINAUX

Les DN adéquats sont déterminés à l'aide de l'abaque


Débit Gamme de mesure Qf^
fig. 2 et de la grille fig. 3. L'étendue totale de la plage de
dnivinn ..-mini maxi mm
mesure part de 15 à 4710 dm^ /min en valeur de fin
10 OOO-
d'échelle selon les DN et les vitesses linéaires.
Ladite vitesse doit être adaptée autant que posssible aux
5 000-
caractéristiques physiques du fluide. Pour un liquide qui
a tendance à sédimenter ou à se fixer aux parois des
conduites, la vitesse sera de plus de 2 m/s.
Ceci se faisant par un jeu de convergents/divergents
permettant la restriction de la section au droit de mesure.
Pour des fluides abrasifs, les choix des DN par rapport
aux revêtements demandent une étude consciencieuse,
les valeurs typiques tournent autour de 1 à 1 ,5 m/s en fin
d'échelle.
Un revêtement en caoutchouc naturel offre le plus de
résistance dans ces cas là.
Pour la linéarité de la mesure, les vitesses de fin d'échelle
de 1 à 1 0 m/s donnent les meilleurs résultats.

AIDE A LA CONCEPTION

3
b
Lors du montage en aval d'accidents de forme créant des
turbulences (tés, coudes, vannes, etc..) il est conseillé
de prévoir 3 à 5 x ON en amont/aval du capteur, cette
valeur dépendant du nombre de Reynolds et du
comportement hydrodynamique du fluide (pulsations,
transitoires etc.). En cas de fortes vibrations des
tuyauteries il est conseillé d'éliminer celles-ci par des
éléments flexibles ou par fixation des lignes aux
stmctures portantes. La position préférentielle est le
sens vertical, qui autorise la sédimentation et le
dégazage du fluide tout en assurant une bonne mise en
charge.

Afin de permettre la lecture dans tous les cas de figure


l'afficheur en façade peut être tourné de 90 en 90°.

Nous attirons votre attention sur la nécessité de garantir


le dégazage du fluide afin d'obtenir la meilleure précision
de la mesure.
FIg. 2
025 as 1

vitesse d'écoulement
25

-.
5

m/s
n

Gammes de mesure

DN
PN
Gamme 0 en dm^/mir (1/min)
min. pour 0,5 m/s max. pour 10 m/s

25 0 ... 14,7 0 ... 295

32 0 ... 2A 0 ... 482

AO 0 ... 38 0 ... 754

50 0 ... 59 0 ... 1178


«g o
es J3 in 0 ... 100 0 ... 1990
o T-

80 0 ... 150 0 ... 3015


Ü^
a<
IOO 0 ... 236 0 ... 4710

FIg. 3
;r::::grad
U n programme complet
pour une mesure de température
fonctionnelle, précise, fiable

Endress+Hauser
Le savoir-faire et l'expénence i
I • -I ".

Programme pour la mesure de température

Sondes de température à résistance


Exécution en acier inox (DIN 1.4571) avec soudures au plasma
éléments thermométriques PtlOO interchangeables
protecteurs selon standard DIN avec raccordement fileté, à bride ou à souder
protecteurs à tube droits pour insertion directe
capteurs à résistance thermométrique complets.

Transmetteurs
Sorties 4-20 mÀ, linéarisées
pour montage en tête de sonde ou en boîtier local
en version Minipac, avec affichage digital et seuils incorporés
en version Racksyst, mujti-entrées avec affichage séparé :
en version Racksyst, avec affichage digital et seuils, incorporés
pour montage en tableau 96x48 m m .

en P F M , le système exclusif de Endress+Hauser,


avec unités à micro-processeur et Rackbus E + H .

Alimentations
en version Minipac, m o n o ou multivoies et pour zone EEx
en version Racksyst pour zone EEx.

Indicateurs
de type digital 3 1/2 'digits
en version Minipac, auto-alimentés ou sur sectei:
en version montage en tableau 96x48 m m , auto-aiimenu

Sondes de température à thermorésistance


Les thermomètres à résistance avec sensibles PtlOO, dont la résistance varie des conducteurs. Pour contourner cette
éléments interchangeables sont largement en fonction de la température. difficulté, on utilise principalement
utilisés pour mesurer la température dans Montés à l'intérieur d'un puits protecteur, aujourd'hui des circuits 3 fils, qui pour
les industries du process jusqu'à 650 °C ceux-ci peuvent être aisément remplacés autant que leur longueur soit identique,
maxi. m ô m e durant le fonctionnement de permettent des liaisons longues distances
U n e sonde de température complète est l'installation. L'insert est vissé au born ¡er et réduisent fortement l'influence de la
constituée généralement de trois monté à l'extrémité du puits par 2 vis température sur les connexions. Les
éléments: équipées de ressorts de compression. sondes 4 fils éliminent elles, tous les
l'insert thermométrique avec l'élément Grâce à ces ressorts, l'extrémité de problèmes dûs aux liaisons mais sont peu
sensible; l'insert vient appuyer en fond de puits, utilisées en milieu industriel en raison de
le protecteur (doigt de gant ou puits garantissant un meilleur contact leur coût et de leur complexité.
thermométrique) thermique, réduisant les effets des
la tête de raccordements électriques. vibrations et compensant les diverses
Dans ce document sont décrits â la fois dilatations thermiques. Puits thermométriques
les capteurs complets prêts à l'emploi Le puits thermométrique qui contient
ainsi que les puits de protection avec Types de thermomètres ['insert est monté au contact du process
éléments interchangeables. soit au moyen d'un filetage, d'une bride ou
à résistance par soudure; pour les applications peu
U n système simple à 2 fils ne permet pas difficiles il s'utilise des systèmes à
Inserts thermométriques de distinguer la résistance de ¡'élément insertion directe.
C e s inserts consistent en une gaine inox sensible de celle des câbles de liaison; les Le puits est l'élément le plus influencé
de diamètre extérieur 6 ou 3 m m , dans mesures sont affectées d'erreurs mécaniquement et chimiquement par le
laquelle sont logés 1 ou 2 éléments importantes aggravées par réchauffement milieu à contrôler. Son choix a une
importance capitale pour la durée de vie 1 A-Protecteur a tube avec tète DIN B en
du thermomètre; il se fera en fonction de polyamide, élément Pt 100 et transmetteur
2 tile TMT2030.
l'espace disponible, du m o d e de montage.
de l'aggressivité du milieu, des valeurs de 1 B-Protecteur standard DIN B avec
element Pt 100 équipé d'un socl*
température, pression et vitesse (pour les céramique.
fluides en mouvement).

F o r m e des puits thermométriques

Désormais entrée dans l'usage c o m m u n , Tètes de connexion


la norme DIN 43763 définit une série de
formes de puits: La tête la plus utilisée est celle définie par
filetés forme B - C la norme DIN 43729 forme B en alliage
léger, généralement en aluminium ou en
à bride forme F polyamide noir. Elles sont toutes équipées
à souder forme D. d'un presse-étoupe avec garniture en
Toutes ces formes sont représentées dans caoutchouc.
ce document et sont accompagnées des L'isolant des câbles ainsi que la garniture
diagrammes de résistance normalisés. de presse-étoupe limitent la température
dans la tête à 80°C. L'emploi de matériaux
appropriés pour hautes températures
permet d'atteindre 130°C avec une tête en
polyamide noir et 18O°C pour une tête en
alliage léger. L'usage aujourd'hui fréquent
de transmetteurs 2 fils montés directement
en tête de sonde, limite ultérieurement la
température m a x . à 70°C voire 50°C
suivant le type utilisé. L'incrément de
température au niveau du bornier par
rapport à la température ambiante est
indiqué dans la Fig. 3.
C e document montre également des têtes
de raccordement pouvant recevoir 2
transmetteurs.

temperature
du process

100 125 150 175


mm
longueur de l'extension

2 C • Sonde complète diam. 3 mm avec


raccord coulissant et petite tète typ*
mignon. 3- Valeurs Indicatives d» l'Incrément de
2 D-Protecteur standard DIN C avec double température dans la tête de connexion par
élément Pt 100. équipé d'une tète spéciale rapport à la température ambiante, en
fonction de la longueur de l'extension,
pour 2 transmetteurs 2 film. pour des sondes montées
horizontalement sur paroi sans isolation
4 Programme capteurs et puitm
thermomé triques.
Temps de réponse

Les tubes protecteurs et puits


thermométriques doivent souvent avoir
une structure robuste résistant aux
contraintes mécaniques ce qui entraîne
des temps de réponse longs.
Lorsque cela est incompatible avec les
impératifs de mesure, il est possible
d'employer des puits dont la partie
terminale est réduite à un diamètre
inférieur. L'inertie thermique est ainsi
réduite sans que la tenue mécanique en
soit gravement affectée.
Les temps de réponse moyens donnés
dans ce document sont déterminés
d'après la norme V D / V D E 3522 et se
réfèrent à l'eau avec une vitesse
de 0,4 m / s .
D'autres fluides à d autres vitesses
conduisent évidemment à d'autres
résultats.