Vous êtes sur la page 1sur 10

REPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA


RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITE MUSTAPHA STAMBOULI DE MASCARA

FACULTE DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE


DÉPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE

LES RECEPTEURS HYDRAULIQUES


((les moteurs et vérins hydrauliques ))

-Dirigé par:
Mr. A.GHAZI

-Presenté par : HOUMITA ABDELKADER


-Filière :GM –L3-Construction

-Année universitaire :2020-2021-


Ⅰ- Moteurs Hydrauliques:
1-Définition:
Dans ce type d’actionneur, l’énergie hydraulique fournie par un fluide sous
pression est transformée en énergie mécanique. Il en résulte un mouvement de
rotation sur l’arbre de sortie.
Les moteurs hydrauliques présentent deux caractéristiques : le couple moteur et la
vitesse de rotation.

Ces moteurs entraînent des systèmes mécaniques. Si le couple résistant devient


trop important, la pression monte. Quand elle atteint la valeur de réglage du
limiteur de pression, le débit retourne au réservoir.
Leur avantage c’est qu’ils développent une grande puissance pour un
encombrement réduit.

2-Principaux types du moteurs hydrauliques :


Les moteurs sont classés en deux familles :
_ Les moteurs rapides (les moteurs à palettes, les moteurs à engrenages, les
moteurs à pistons axiaux, et les moteurs à pistons radiaux)
_ Les moteurs lents (cylindrée élevée)

1
a) Moteur à palettes:
L’huile sous pression provoque la rotation des
palettes implantées sur le rotor.

Avantages : réalisation simple

Inconvénients : puissance transmise relativement


faible.

b) Moteur à pistons axiaux : Les


pistons en communication avec la
haute pression se déplacent en
tournant et par une liaison rotule
avec le tourillon obligent ce dernier à
tourner.
Avantages : couple très important,
possibilité de varier la cylindrée,
vitesse importante.
Inconvinient : couteux

c) Moteur à engrenage :
Même conception que la pompe à
engrenage, la pression du fluide
entraîne en rotation les roues dont
l’une est motrice.
Avantages : encombrement très
réduit, économique.
Inconvénients: rendement limité.

2
d) Moteur à pistons radiaux :
Contrairement aux pompes à pistons radiaux, les pistons peuvent tourner sur une
came (stator) permettant d’avoir plusieurs courses par tour.

Le nombre des pistons est impair pour la continuité de débit et l’équilibrage.


Possibilité d’avoir une distribution cylindrique ou plane du fluide

Avantages : couple très important.

Inconvénients : vitesse faible, encombrant, coûteux, problèmes d’étanchéité pour


la distribution

3
3-Caractéristiques associées aux moteurs hydrauliques :
Ⅱ-les vérins hydrauliques :
1-Définition:
Le vérin hydraulique est un appareil qui transforme une énergie hydraulique en
énergie mécanique animée d'un mouvement rectiligne
2-

types des vérins hydrauliques :

VERIN A DOUBLE EFFET


C’est un récepteur linéaire dont le piston est en mesure de
recevoir le débit en provenance de la pompe sur chacune
de ses faces.

4
A simple tige, non équilibré

Différentiel

Les deux surfaces réceptrices du piston Même conception que le vérin double effet mais la
étant inégales, les forces développées section du piston est le double de celle de la tige.
ainsi que les vitesses, en rentrée et sortie
de tige, sont différentes.

A double tige traversante équilibrée Télescopique


Utilisés lorsque la place disponible
est réduite et la course utile
importante. Constitués par autant de
Les deux surfaces réceptrices du piston pistons plongeurs de longueurs
étant égales, les forces développées dans variables, en fonction de la course
les 2 sens du déplacement sont totale nécessaire. Les pistons
identiques. plongeurs sont creux.
Pour un même débit la vitesse de
déplacement est égale dans les 2 sens.

Simple effet Double effet


Le vérin rotatif
Le mouvement de rotation est transmis à l’arbre
par l’application de l’huile sous pression.
L’amplitude du pivotement de l’arbre est limitée
par des butées mécaniques réglables. L’angle
maximal de rotation ne dépasse pas 360°. Ces
actionneurs sont capables de transmettre un
couple de rotation important.

5
3-Constituent et joint du verin :

1/Tête 4/Fond
2/Corps 5/Chemise d'adapatation
3/Piston 6/Chemise d'amortissement
7/Ecrou de piston
8/Tirant
9/Tige de piston
10/Vis de purge d'air
11/Capuchon de securité
12/Ecrou de Tirant
13/Jeu de joint **
4-Types de joints d'étanchéité pour la réparation de vérins,
pompes, moteurs ou distributeurs :

6
racleur
racleur cage racleur joint de joint de joint de joint bague
souple joint de tige
métallique souple tige piston piston torique pression
compact

Les lèvres des joints doivent être orientées vers le fluide à étancher.
Certains joints ne peuvent être montés par déformation (se reporter au
catalogue du fournisseur). En étanchéité de tige, il est indispensable de
protéger le joint à lèvre par un racleur.

5-Dimensionnement des vérins:

 Pour déterminer la pression (P) d’utilisation d’un vérin, il faut connaître:

• La force F nécessaire à développer.


• La section annulaire S.

 Pour déterminer les vitesses de sortie et de rentrée du vérin :

Notons :
• : le débit du fluide dans le vérin en [m3 /s]
7
• (i = 1,2) : la vitesse de la tige du vérin en [m/s]

 Vitesse de sortie de la tige (en poussant) :

 Vitesse d’entrée de la tige (en tirant) :


avec S en [m2].

- Puissance utile (mécanique) :

-
- , c : course de la tige du vérin, avec : vitesse de la tige du
vérin en
[m/s], ce qui donne : p=F.V

avec : Puissance utile (mécanique)


en Watt (W) F : Effort utile du
vérin en [N] v : vitesse de la tige
du vérin en [m/s]
- Puissance absorbée (hydraulique) :

Pour véhiculer de la puissance en hydraulique, l’huile hydraulique


doit s’écouler sous pression.
On a : et : vitesse de la tige du vérin

8
le débit

Ph=p.s.c/t

- Rendement d’un vérin: η

Compte tenu des frottements internes au vérin (joints d'étanchéité et bague


de guidage) qui génèrent des pertes d'énergie et abaissent le rendement du
vérin:
On note le rendement : P utile/P absorbé