Vous êtes sur la page 1sur 4

Niveau : Terminal

Serie 1
Math Sc.exp
1 (Bac)

Un vibreur provoque à l’extrémité S d’une corde élastique un mouvement vibratoire sinusoïdal d’équation :
yS(t) = a sin(2πNt + φ) . La source S débute son mouvement à l’instant de date t0 = 0 s.
On néglige toute atténuation de l’amplitude et toute réflexion de l’onde issue de S.
1°) a- Qu’appelle-t-on onde ?
b- L’onde se propageant le long de la corde est-elle transversale ou longitudinale ?
2°) A l’instant t1 = 2.10-2 s, le point M1 de la corde d’abscisse x1 = 10 cm entre en vibration.
Montrer que la célérité de l’onde le long de la corde est v = 5 m.s-1.
3°) La courbe représentant l’aspect de la corde à un instant t2 est donnée par la figure 1.

y (mm)
5 Figure 1

25 x (cm)
0

a- En exploitant cette courbe, déterminer les valeurs de : l’amplitude a, la longueur d’onde λ et l’instant t2.
b- Déterminer la valeur de la fréquence N.
c- Montrer que la phase initiale φ de S est égale à π rad.
4°)a- Représenter, sur la figure 2, le diagramme du mouvement de point M1.

y (mm)

t (10-2 s)
0
2

figure 2

b- Préciser le signe de la vitesse de ce point à l’instant t2.


c- Déterminer, à l’instant t2, les abscisses des points de la corde ayant la même élongation et la
même vitesse que M1.

23390248 - 29862267
1
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
°2

Une corde élastique assez longue et de faible raideur est tendue horizontalement entre l’extrémité libre S d’une lame vibrante
et un support fixe à travers une pelote de coton.
1°)- En imposant à S des vibrations sinusoïdales verticales de fréquence N et d’amplitude faible a, la corde parait floue sous
forme d’une bandelette rectangulaire de largeur 2a. Interpréter ce fait observé.

2°)- A fin d’étudier le mouvement de deux points M1 et M2 de la corde, situés au repos respectivement aux abscisses x1 et x2 ,
telle que d= x2-x1= 15 cm. on utilise la méthode d’analyse optique. On obtient les chronogrammes (1) et (2) suivants :

a- Justifier l’allure des chronogrammes obtenus.


b- Déterminer graphiquement la période T des vibrations et la durée t mise par le front d’onde pour
passer de M1 à M2.
c- En déduire la fréquence N des vibrations, la célérité C de l’onde et les abscisses x1 et x2 des points M1
et M2.

3°)- Sachant que le mouvement de la source S débute à un instant pris comme origine des temps, à partir de sa
position d’équilibre prise comme origine des élongations y.
a- Déterminer l’équation horaire de S.
b- Comment vibrent M1 et M2 par rapport à la source ?
c- Déterminer les élongations de S, M1 et M2 à l’instant t= 0,06 s.

4°)- a-Représenter l’aspect de la corde à l’instant t= 0,06 s.


b- Déterminer, à cet instant, le nombre et le lieu des points de la corde qui vibrent en quadrature avance
de phase par rapport à la source S.
5°)- Pour observer l'aspect de la corde à la date t on utilise un stroboscope dont les fréquences des éclaires
varient de 20 à 240 Hz. Déterminer les fréquences du stroboscope qui peuvent donner l'immobilité
apparente observée à la date t.

23390248 - 29862815

Tous droits réservés © TakiAcademy.com


°3

L’une des extrémités S d’une corde élastique SA, de longueur L, tendue horizontalement selon l’axe Ox d’un repère
( O , i , j ) de la figure -1-, est reliée à un vibreur qui lui impose un mouvement vibratoire transversal, sinusoïdal de
fréquence N et d’amplitude ym.
Chaque point de la corde est repéré par son abscisse x et son ordonnée y dans le repère ( O , i , j ) de la figure -1-.
Le mouvement vibratoire, issu de S, se propage le long de la corde avec un amortissement négligeable.
Un dispositif approprié, placé en A, empêche toute réflexion des ondes. Le mouvement de S débute à l’instant de date t =
0 s.

j i x
O S A

Figure -1-

1°)- Justifier pourquoi une telle onde est dite : progressive.


2°)- L’étude du mouvement, en fonction du temps, d’un point M1 de la corde tel que M1 est situé à la distance d1 de S, et
l’aspect de la corde à un instant de date t1 donné, a fourni les courbes 1 et 2 de la figure -2-.

y ( mm y ( mm
2
) 2
)

1 1
1 2 3 4
x ( 10 -2 m 2 3 5 7 9
t ( 10 -2 s )
0 0
0 0 0 0 )

-2 -2

Courbe Courbe
1 2
Figure -2-

Identifier, en le justifiant, les deux courbes.

3°)- Par exploitation des courbes précédentes, déterminer :


a- La longueur d’onde , la période T et la célérité V de l’onde.
b- L’instant t1 et la distance d1.
4°)- Déterminer l’équation yS(t) du mouvement de S au cours du temps

23390248 - 29862267
3
Tous droits réservés © TakiAcademy.com
°4

Une corde élastique, de longueur L = 0,8 m, est tendue entre un vibreur et un support fixe. Le vibreur est un diapason
entretenu électriquement dont les branches sont animées d’un mouvement vertical sinusoïdal de fréquence N = 200
Hz. L’extrémité O de la corde, attachée à l’une des branches du diapason, prend un mouvement rectiligne sinusoïdal
d’amplitude a = 2 mm.
Pour éviter autant que possible le phénomène de réflexion, l’extrémité fixe A de la corde est reliée à une pelote de
coton afin d’amortir la vibration, c’est-à-dire d’absorber l’énergie dont elle est porteuse.
On fera l’étude par rapport au repère ( O , i , j ).
Le mouvement de la source O commence à la date t = 0 en allant vers le haut.
Diapason
n
j Coton

O i M A

1°)- Sachant que l’onde progressive se propage le long de la corde avec la célérité V = 20 m.s -1, déterminer
la longueur d’onde  .
2°)- Ecrire l’équation horaire du mouvement de la source O.
3°)- a- Etablir l’équation horaire du mouvement du point M de la corde situé, au repos, à x = 25 cm de la source O.
b- Comparer l’état vibratoire du point M à celui de la source.
c- Représenter sur le même graphique les courbes yO = f(t) et yM = g(t).
4°)- Déterminer le nombre et le lieu des points de la corde qui vibrent en phase avec la source O.
5°)- a- L’onde progressive issue de O a-t-elle atteint l’extrémité fixe A de la corde à la date t1 = 22,5 ms ?
b- Déterminer, à l’instant de date t1, le nombre et le lieu des points de la corde vibrants :
b1- en opposition de phase avec la source.
b2- en retard de phase de π/4 par rapport à la source.
c- c1- Représenter l’aspect de la corde à la date t1 et à la date t2 = t1 - T/2.
c2- Déterminer alors graphiquement le nombre et le lieu des points d’élongation nulle et ayant une vitesse
positive à la date t1.

23390248 - 29862815

Tous droits réservés © TakiAcademy.com

Vous aimerez peut-être aussi