Vous êtes sur la page 1sur 5

Université Cadi Ayyad ‫

ا  ض‬
Faculté des Sciences Semlalia   ‫آ ا م ا‬
Département de Physique ‫  ا ء‬

Examen de Thermodynamique II - Année 2017/18


SMP – S3 – Durée 2h

Exercice : Détente irréversible d’un gaz (5points)


Un gaz parfait enfermé par un piston mobile sans frottement dans un récipient calorifugé (sans
échange de chaleur avec l’extérieur). L’état initial du gaz est caractérisé par les variables
(T0 ,4P0 , V0 ) (voir figure ci-dessous). P0 étant la pression à l’extérieur du récipient. On lâche
brusquement le piston, le gaz se détend irréversiblement jusqu’à équilibre mécanique à l’état
(T1 , P0 ) .

État initial État final

On demande que les réponses soient exprimées en fonction de T0, V0, P0, et γ uniquement

1/ Déterminer l’expression du volume final, V1 , du gaz détendu.


2/ Trouver l’expression du travail, W01 , échangé par ce gaz au cours de cette transformation.
3/ Sachant que la constante γ = 1,4 ,
T1
- 3.a/ donner la valeur numérique du rapport .
T0
- 3.b / donner la variation de l’énergie interne ∆U 01 en fonction de P0 et V0 .
- 3.b / donner les variations de l’enthalpie ∆H 01 et l’entropie du gaz ∆S 01 en fonction de P0
et V0 .

Exercice 2 - Fonction caractéristique d’un gaz réel (6points)

1/ Rappeler l’expression différentielle de la fonction enthalpie libre de Gibbs, G (T, P) , d’un gaz.

On admet que l’enthalpie libre molaire d’un gaz réel s’écrit sous la forme :
 P 
G (T, P) = Γ(T) + RTLn  α(T, P) 
 P0 

Γ(T ) est une fonction de la température seule, P0 est la pression de référence et α est le
coefficient de fugacité du gaz et dépend de la température et la pression.

2/ Gaz parfait
2.a/ Vérifier que si α = 1 , l’équation d’état de ce gaz est celle d’un gaz parfait.

1/2
2.b/ Exprimer dans ce cas l’entropie S et l’enthalpie H . En déduire que H ne dépend que de la
température.
3/ Gaz réel
3.a/ Déterminer l’équation d’état de ce gaz réel.
3.b/ Trouver alors les expressions de l’entropie S et de l’enthalpie H .

Exercice 3 : Étude d’un cycle avec changement de phase (9points)


On fait subir à une masse m = 1 kg d'eau liquide le cycle des transformations réversibles 12341.
L’état 1 de liquide saturé est caractérisé par les variables (T1 , P1 , v1 ) . Le liquide est détendu de
façon isobare jusqu’à l’état 2 de vapeur surchauffée dont les variables sont (T2 , v 2 ) . La vapeur
est ensuite comprimée de façon isotherme jusqu’à l’état 3 de vapeur saturée, (P3 , v 3 ) . La vapeur
saturée est alors comprimée de façon isobare jusqu’à l’état 4 de liquide saturée, (P4 , v 4 ) . Le
fluide revient à son état initial 1 tout en restant à l’état de liquide saturé.
Noter que les grandeurs sont considérées massiques, m = 1 kg , et on négligera les volumes
massiques du liquide face aux volumes massiques de la vapeur. La capacité calorifique massique
de l’eau liquide c f = cte (indépendante de la température). La vapeur d'eau même à l’état saturé
est assimilée à un gaz parfait.
On donne les chaleurs latentes massiques l 1 = l(T1 ) et l 4 = l(T3 ) . La masse molaire de l’eau
est notée M .
N.B. - Les constantes M , γ , R et c f peuvent être présentes dans les expressions
déterminées chaque fois que c’est nécessaire.
1/ Tracer le cycle 12341 décrit par les différentes transformations dans le diagramme P − v . Faire
un autre tracé de ce cycle dans le diagramme P − T .
2/ Déterminer les expressions du travail w 12 et de la chaleur q12 échangés en fonction des
variables T1 , P1 , v 2 et l 1 .
3/ Déterminer les expressions du travail w 23 et de la chaleur q 23 échangés en fonction des
variables P1 , P3 et v 2 .
4/ Déterminer les expressions du travail w 34 et de la chaleur q 34 échangés en fonction des
variables P3 , v 3 et l 4 .
5/ Déterminer les expressions du travail w 41 et de la chaleur q 41 échangés en fonction des
variables T1 et T2 .
6/ En déduire l’expression du coefficient de performance de la machine frigorifique, COPME .
Quelle est l’expression de son coefficient de performance de Carnot, COPME ,Carnot ?
------------------------------------------------------------------------------------

2/2
Éléments de réponse à l’examen de Thermo 2 S3 – Automne 2017

Exercice 1 : Détente irréversible d’un gaz (5points)

1/ Equation d’état des gaz parfait :

T1
Etat initial: 4P0 V0 = nRT0 ; Etat final : P0 V1 = nRT1 ; Ainsi V1 = 4V0
T0

T1
2/ Le travail reçu par le gaz W01 : W01 = − P0 (V1 − V0 ) donne W01 = − P0 V0 (4 − 1)
T0

3/ Sachant que la constante γ = 1,4


T1
3.a/ Valeur numérique du rapport :
T0
T1
Transformation adiabatique : ∆U 01 = W01 donne − P0 V0 (4 − 1) = nc v (T1 − T0 ) or
T0
4P0 V0 T1 R T 3+ γ
n= et c v = donnent 1 = = 0,785
RT0 γ −1 T0 4γ
3.b / Variation de l’énergie interne ∆U 01 = −2,14P0 V0 .
3.c / Variation de l’enthalpie ∆H 01 = −2,99P0 V0
PV
Variation de l’entropie ∆S 01 = 2,156 0 0 .
T0

Exercice 2 - Fonction caractéristique d’un gaz réel (6points)

∂G
1/ La différentielle de G s’écrit : dG (T, P) = −SdT + VdP avec S = − ( T, P ) et
∂T
∂G
V= (T , P ) .
∂P

2/ Gaz parfait
 P
2.a/ Si α = 1 , G (T, P) = Γ(T) + RTLn  
 P0 

∂G RT
D’après la différentielle de la fonction G, on a : V = (T, P) qui donne V = ; donne
∂P P
PV = RT ce qui a donc un comportement de gaz parfait .

l’équation d’état de ce gaz est celle d’un gaz parfait.

3/2
∂G
2.b/ D’après la différentielle de la fonction G, on a: S=− ( T, P ) donne
∂T
P
S = −Γ' (T ) − RTLn
P0
H = G + TS = Γ(T ) − TΓ' (T )

3/ Gaz réel
3.a/ Equation d’état du gaz réel considéré
∂G P ∂α
On a : V = (T, P) donne PV = RT (1 + (T, P))
∂P α ∂P
3.b/ Expressions de l’entropie S et de l’enthalpie H .
∂G RT ∂α
- S=− (T, P) donne S = −Γ' (T ) − RLn (αP / P0 − ( T, P )
∂T α ∂T
RT 2 ∂α
- H = G + TS = Γ(T ) − TΓ' (T ) − ( T, P )
α ∂T

Exercice 3 : Étude d’un cycle avec changement de phase [9points]


1/ Tracé du cycle dans P − v et P − T .

2/ Transformation isobare 1 → 2 :
- Travail w 12 : w 12 = −P1 ( v 2 − v1 ) donne w 12 = − P1 v 2 ;
γR γR MP v
- Chaleur q12 : q12 = l 1 + (T2 − T1 ) donne q12 = l 1 + ( 1 2 − T1 ) .
M ( γ − 1) M ( γ − 1) R

3/ Transformation isotherme 2 → 3 :
v3 P
- Travail w 23 : w 23 = − RT2 ln donne w 23 = − MP1 v 2 ln 1 ;
v2 P3
v P
- Chaleur q 23 : q 23 = RT2 ln 3 donne q 23 = MP1 v 2 ln 1 .
v2 P3

4/ Transformation isotherme et isobare (changement de phase) 3 → 4 :


- Travail w 34 : w 34 = − P3 ( v 4 − v 3 ) donne w 34 ≈ P3 v 3 ;
- Chaleur q 34 : q 34 = −l 4 .

5/ Transformation isotitre (titre=0) 4 → 1 :


- Travail w 41 : w 41 ≈ 0 liquide incompressible
- Chaleur q 41 : q 41 = c f (T1 − T2 ) .

4/2
6/ Coefficient de performance de la machine, COPME et COPME ,Carnot :
q12 γR
- Par définition : COPME = − , avec q12 = l 1 + (T2 − T1 ) et
∑w M ( γ − 1)
P1
w cycle = P3 v 3 − MP1v 2 ln − P1v 2
P3
γR MP v
l1 + ( 1 2 − T1 )
M ( γ − 1) R
donnent COPMF = −
P
P3 v 3 − MP1 v 2 ln 1 − P1 v 2
P3
T1
- COPME,Carnot =
MP1v 2
− T1
R
--------------------------------------------------------------------------------

5/2