Vous êtes sur la page 1sur 7

19/05/2021 LES ACHATS

RESPONSABLES :
CAS SNCF

Formation : Master 2 GPLA Parcours


Achats et Logistique.
Année : 2020/2021

BAHRI FARES
SKALLI MOHAMED
5acXjzUk
Achats Responsables : Cas SNCF

Introduction
Sur ce titre, on a pu moi et mon collègue Mohamed SKALLI être inspiré et travailler sur
une étude de cas qui concerne la fameuse entreprise française « SNCF » et sa politique
d’achats responsable et durables en déployant nos connaissances acquises durant cette
année académique pour avoir la capacité et la flexibilité d’étudier un cas orientée vers ce
sujet en assurant la bonne analyse.
La SNCF a, en effet, mis en œuvre la démarche depuis plus de 8 ans, ce qui, en outre,
permet une prise de recul des personnes interrogées par rapport à l’objet étudié. En France,
cette entreprise est reconnue comme étant la plus mature et active dans le domaine des AR
(au regard des nombreux trophées, titres reçus en tant qu’entreprise responsable et de son
active participation à l’élaboration de la norme AFNOR sur les AR). Par ailleurs, dans une
optique de généralisation des résultats, il est intéressant d’étudier une entreprise intégrant
une grande diversité de familles d’achats qui intègre aussi bien des services (service de
nettoyage, entretien des voies) que du matériel industriel (matériel roulant) (Krause et al.,
1999). Nous n’avons donc pas choisi la SNCF pour son statut d’entreprise publique, mais
bien parce qu’il s’agit d’une entreprise exemplaire en matière d’AR.
UNE POLITIQUE D’ACHAT RESPONSABLE

UN ENGAGEMENT RSE

5acXjzUk
LES ACHATS DE SNCF EN QUELQUES CHIFFRES

5acXjzUk
Des chiffres qui ont stimulé notre choix pour cette entreprise française qui réussit à soutenir
environ 300 000 emplois en France avec des énormes dépenses dans les achats solidaires.
La SNCF obtient un niveau qualifié d’« exemplaire » sur les 3 critères suivants parmi les 12
évalués par le Label :

 Alignement stratégique (les achats responsables font partie intégrante du pilotage


stratégique du Groupe SNCF)
 Respect des règles du marché et des règles de droit commercial par les acheteurs
(les objectifs transverses notifiés chaque année aux différents niveaux de la fonction
Achats comprennent des objectifs RSE)
 Cohérence de la politique de rémunération des acheteurs (intégration de la
performance RSE dans la rémunération des acheteurs SNCF, partie variable)

Les impacts mesurés dans le cas de la SNCF

5acXjzUk
Notre feedback Personnel
Pour nous, L’analyse des politiques d’achats responsables pointe en effet de nombreux
bénéfices, et permet de mesurer, qualitativement, « l’impact économique positif » dont
nous parlons. L’étude de cas, portant par exemple sur la SNCF, mettent en avant la baisse
des émissions de gaz (24% de réduction d’émissions CO2), la réduction des délais
d’approvisionnement de 6mois avec une amélioration au niveau de qualité qui satisfait
l’ensemble des agents, le gain en termes d’image, la possibilité de se positionner sur de
nouveaux marchés grâce aux politiques d’achats responsables ainsi que l’engagement
contractuel à long terme avec le fournisseurs qui permet la sécurisation de son activité
économique.
On arrive aussi à constater la transition vers une économie circulaire, source de multiples
économies collectives (27 tonnes de vêtements réutilisées en 2015 , 1500 heures de tri des
vêtements à recycler confiées à du personnel en réinsertion) , un potentiel gain économique
très important a été attribué à cette politique avec 15% d’économies sur 6 ans d’après un
calcul de cout complet , ce dernier est contribué par l’augmentation des prix d’achats
unitaires avec écart de prix faible et le rapprochement des sites de fabrication qui mène à la
mise en place d’un système de distribution innovant d’où la baisse des couts .

Des antécédents à clarifier


L’étude qu’on a fait à propos le cas SNCF, démontre les externalités positives produites par
l’intégration de critères sociaux et environnementaux dans les décisions d’achats des
organisations, par contre, une clarification au niveau des antécédents nécessaires à la mise
en œuvre d’une démarche Achat Responsable nous apparait obligatoires dans l’étude du cas
réalisée,

5acXjzUk
Les 3 types des antécédents s’agissent de :

 Les antécédents intra-organisationnels : Les travaux sur les Achats Responsables


permettent de mettre en lumière plusieurs antécédents internes favorables à la mise
en œuvre de la démarche. L’engagement authentique, qu'il soit basé sur des valeurs
ou sur l'éthique, est une prémisse clé.
L'implication du leadership en faveur d'une politique d’Achat Responsable joue
également un rôle important En raison de leur position stratégique et de leur rôle,
les dirigeants ont le pouvoir de prendre des décisions et de définir une politique et
d'intégrer la gestion de la responsabilité sociale des entreprises, par son propre
leadership et son propre comportement, a également un potentiel pour
comportement des employés

 Les antécédents inter-organisationnels : La concurrence s’exerce désormais au


niveau de la supply chain et la performance de l’entreprise dépend aussi de son
réseau de partenaires et notamment de ses fournisseurs (23000 fournisseurs).
Les relations clients-fournisseurs sont traditionnellement examinées dans la
littérature sur les antécédents des Achats Responsables selon deux types
d’approches, économiques versus sociologiques.
Des facteurs clés : Formalisation de l’échange, Partage de l’information/ressources
et compétences, Évaluation de la performance, Place de la concurrence

Les piliers de succès pour une politique achat responsable selon nous :

Selon notre point de vue, les principes fondamentaux par lesquels peut-on se baser,
s’agissent globalement dans le fait de prévenir et maitriser les risques, progresser avec les
fournisseurs (évaluation RSE des fournisseurs, innovation collaborative, etc.), apporter aux
clients des offres responsables et générer la performance globale pour l’entreprise et ses
parties prenantes (démarches d’économie circulaire …) en respectant une charte éthique
harmonisé par un ensemble des principes comme la responsabilité , le respect des autres ,
la solidarité .. Par conséquent, l’engagement des acteurs du processus achats à :

 Agir dans le respect de loi et règlements (lutter contre la corruption, traiter avec
équité les appels d’offres.)
 Promouvoir des pratiques socialement responsables qui respectent notre
environnement
 Satisfaire une approche de l’achat qui répond à la logique de couts complets (en
tenant compte les charges directes et indirectes tout au long de cycle de vie des
produits et services achetés

5acXjzUk
Conclusion

L’analyse des politiques d’achats responsables CONTRIBUENT À UN ENGAGEMENT SOCIÉTAL


FORT, SNCF a l’opportunité de créer davantage de valeur en faisant de ses fournisseurs des
partenaires engagés et contributeurs à sa performance RSE.

3 grandes priorités guident l’action du Groupe :

• Faire de la performance carbone un facteur déterminant dans le choix de ses fournisseurs

• Intégrer l’ensemble des impacts de ses achats dans le cycle de vie des produits achetés de
la conception à la fin de vie

• Contribuer au développement socio-économique des territoires en participant à la


création et au maintien de l’emploi local grâce à ses achats (auprès des PME notamment),
en renforçant les achats auprès de l’économie sociale et solidaire.

Signataire en avril 2010 de la Charte « Relations Fournisseurs Responsables », et labélisée «


Relations Fournisseurs et Achats Responsables » depuis 2012, SNCF privilégie dans ses
relations fournisseurs, le dialogue, la coopération et, autant que de besoin, la médiation
avec un dispositif opérationnel depuis 2010.

LA RESPONSABILITÉ AU CŒUR DES PROCESSUS D’ACHATS Afin de faire de la performance


RSE un véritable critère de différenciation, le poids de la note RSE est désormais porté à
hauteur de 20% de la note globale pour les achats à fort enjeu.
SNCF veille aussi à favoriser le recours au secteur du travail adapté et protégé (STPA). Après
l’avoir multiplié par deux entre 2007 et 2018, le portant à 15 millions d’euros, SNCF entend
à nouveau doubler le montant des achats auprès du STPA d’ici à 2020. Le Groupe est
également très engagé auprès des TPE-PME, auprès desquelles il a réalisé 2,2 milliards
d’euros d’achats en 2019.

5acXjzUk