Vous êtes sur la page 1sur 4

DOSSIER 2 TEST

Compréhension orale 25 points


1. Écoute l’émission. Réponds aux questions et coche les bonnes réponses.
4 15 points
a. Quel est le thème de l’émission ? (1 point)
......................................................................................................................................................................................................................................

b. Qui sont les invités de l’émission ? (0,5 point)


......................................................................................................................................................................................................................................

c. À quelles questions répondent-ils ? (1,5 point)


1 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
2 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
3 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
d. D’après le premier invité... (3 points)
1 . on ne peut pas parler d’histoire à tout le monde.
2 . l’histoire n’est pas forcément ennuyeuse.
3 . son rôle principal consiste à tisser des liens entre le passé et le présent.
4 . l’histoire est une matière sérieuse.
5 . l’histoire exerce un pouvoir de séduction.
e. Complète le synopsis du film Dunkerque. (3 points)
Le film raconte l’histoire de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . dynamo, au cours de laquelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
............................................................ se sont retrouvés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . par l’armée allemande en mai 1940.
Christopher Nolan a souhaité redonner vie à une page historique restée dans l’oubli. Tout y est :
, scènes de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . , . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
............................................................

f. Selon les deux journalistes, que faut-il faire pour bien transmettre l’histoire ? (2 points)
1 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
2 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
3 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
4 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
g. Les enseignantes pensent que… (3 points)
1 . enseignants et journalistes ne font pas le même métier.
2 . la vulgarisation permet aux élèves de prendre du plaisir mais il faut la faire reposer sur des bases solides.
3 . l’histoire est une matière fantastique.
4 . les séries et les films historiques sont tout à fait objectifs, fidèles à la réalité.
5 . Il est important de faire comprendre le travail de l’historien.
h. Résume la conclusion de l’émission en deux phrases. (1 point)
......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

2. Écoute la chronique radiophonique. Réponds aux questions


5
et coche les bonnes réponses. 10 points
a. Quel est le thème de la chronique ? (1 point)
......................................................................................................................................................................................................................................

250

9782015135717.indb 250 19/08/2019 10:22


Dossier 2 Test

b. Pourquoi la chroniqueuse cite-t-elle des personnalités du monde politique et cinématographique ? (1 point)


......................................................................................................................................................................................................................................

c. Relève les deux informations données par la chroniqueuse sur les lycées français. (2 points)
......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

d. Qui est l’ancienne élève du lycée français de Tunis évoquée par la chroniqueuse ? (0,5 point)
......................................................................................................................................................................................................................................

Pourquoi ? (0,5 point)


......................................................................................................................................................................................................................................

e. Selon la chroniqueuse... (3 points)


1 . les lycées français sont des établissements scolaires comme les autres.
2 . le niveau d’études y était très élevé.
3 . l’originalité des lycées français du soleil reposait sur une ouverture exceptionnelle à toutes les cultures.
4 . les lycées français du soleil étaient novateurs.
5 . les lycées français du soleil appartiennent au passé, ils n’ont pas de lien avec les réalités d’aujourd’hui.
f. Cite les deux points principaux évoqués dans la conclusion. (2 points)
1 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
2 . .........................................................................................................................................................................................................................................................

Compréhension des écrits 25 points


Lis l’article. Coche les bonnes réponses, justifie tes choix et réponds aux questions.

Le récit d’enfance ou d’adolescence dans la littérature française

L es récits d’enfance ou d’adolescence s’appuient sur des


souvenirs vécus par leurs auteurs qui les racontent à
l’âge adulte. Ce genre littéraire « parle » au lecteur dans la
sa parution, en 1957, est salué comme marquant l’avènement
d’un grand prosateur. Joseph, le père instituteur, Augustine,
la timide maman, l’oncle Jules, la tante Rose, le petit frère
mesure où il fait référence à la constitution de la person- Paul, deviennent immédiatement populaires. Et la scène de la
nalité du narrateur et à une recherche de sens dans sa vie. chasse à la bartavelle se transforme immédiatement en dictée
La littérature française regorge de ce type de récits. Que d’école primaire… Les souvenirs de Pagnol sont un peu ceux
le héros ait été mortifié, rudoyé, adoré ou même idolâtré, de tous les enfants du monde.
les événements narrés vibrent de leur résonance affective. Ce mouvement littéraire ne cesse de s’amplifier. Simone
La narration de l’enfance dans la littérature apparaît à de Beauvoir, Georges Perec, Nathalie Sarraute, ou encore
la fin du XVIIIe siècle et ne cesse de se développer depuis. Annie Ernaux (La place). La place est un court texte au-
Les Confessions de Rousseau transmettent la conscience tobiographique publié en 1983. Caractérisé par la neutra-
d’avoir été un enfant et l’envie de l’exprimer. Ce texte joue lité de son style, il a remporté le prix Renaudot. Le livre
un rôle fondateur. D’autres écrivains commencent à publier s’ouvre avec la mort du père de la narratrice, deux mois
leurs mémoires et à revisiter les premières années de leur après que celle-ci a été reçue au CAPES de lettres. La de-
vie. C’est le cas de Chateaubriand qui, dans ses Mémoires meure familiale accueille les préparatifs de l’enterrement.
d’outre-tombe, décrit ses origines familiales et narre les En compagnie de sa famille, en écoutant les messages de
mésaventures des uns et des autres. soutien de voisins et de proches, la narratrice éprouve un
Se succèdent ensuite des récits d’enfance typiques du certain malaise. La messe et l’enterrement ont lieu, après
XIXe siècle, qui mettent en lumière les mauvais traitements quoi tout le monde se retrouve au café du quartier pour
infligés aux enfants, ou encore le désamour, les brimades, les le repas. La narratrice accompagne sa mère dans les dé-
vexations. On pense bien sûr à L’Enfant de Jules Vallès ou en- marches administratives puis rentre chez elle, où elle forme
core à Poil de carotte de Jules Renard. Une œuvre maîtresse le projet d’écrire sur la relation qu’elle entretenait avec son
du genre est celle de Marcel Pagnol, avec ses quatre romans père. Pour fuir tout pathos, elle se refuse au romanesque et
autobiographiques. Un petit Marseillais d’il y a un siècle : entreprend de décrire les faits le plus froidement possible.
l’école primaire, le cocon familial, les premières vacances, la Vous l’avez compris, il n’y a que l’embarras du choix.
première chasse avec son père… La Gloire de mon père, dès Alors, à vos livres, prêts, lisez !

251

9782015135717.indb 251 19/08/2019 10:22


a. Cet article a pour objectif… (1 point)
1 . de recommander des livres.
2 . de donner des informations sur un genre de la littérature française.
3 . de proposer des critiques de romans.
b. Reformule avec tes propres mots. (4 points)
Les récits d’enfance ou d’adolescence s’appuient sur des souvenirs vécus par leurs auteurs qui les racontent à l’âge
adulte. Ce genre littéraire « parle » au lecteur dans la mesure où il fait référence à la constitution de la personnalité
du narrateur et à une recherche de sens dans sa vie. La littérature française regorge de ce type de récits. Que le
héros ait été mortifié, rudoyé, adoré ou même idolâtré, les événements narrés vibrent de leur résonance affective.
......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

c. Quelles sont les trois périodes historiques citées dans l’article ? (3 points)
,
................................................................................ ................................................................................. et . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
d. Vrai ou faux ? Coche la bonne réponse et recopie la phrase ou la partie de la phrase qui justifie ta réponse.
1 . Il n’y a aucune relation entre les écrits de Rousseau et ceux de Chateaubriand. Vrai Faux (4 points)
................................................................................................................................................................................................................................

................................................................................................................................................................................................................................

................................................................................................................................................................................................................................

2 . Les récits d’enfance typiques du XIXe siècle mettent en scène des enfants souvent maltraités. Vrai Faux
(2 points)
................................................................................................................................................................................................................................

e. Quelles sont les trois principales caractéristiques des romans autobiographiques de Marcel Pagnol ? (3 points)
1 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
2 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
3 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
f. Corrige les informations fausses. (3 points)
1 . Le récit d’enfance perd de sa puissance au XXe siècle.
................................................................................................................................................................................................................................

2 . La place est un roman autobiographique d’Annie Ernaux.


................................................................................................................................................................................................................................

3 . Ce roman n’a pas eu de succès.


................................................................................................................................................................................................................................

4 . Le récit se termine par la mort du père de la narratrice.


................................................................................................................................................................................................................................

g. Relève deux éléments qui caractérisent le style d’Annie Ernaux. (2 points)


1 . .........................................................................................................................................................................................................................................................
2 . .........................................................................................................................................................................................................................................................

252

9782015135717.indb 252 19/08/2019 10:22


Dossier 2 Test

h. Résume le thème du roman d’Annie Ernaux en deux phrases. (2 points)


......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................

i. Reformule la conclusion de la journaliste avec tes propres mots. (1 point)


« Vous l’avez compris, il n’y a que l’embarras du choix. Alors, à vos livres, prêts, lisez ! »
.................................................................................................................................................................................................................................

Production écrite 25 points


Écrit argumenté. Tu as écouté l’émission de radio concernant la transmission de l’histoire. Tu écris à la radio pour
expliquer ce qui t’a plu/déplu dans l’émission. Tu exprimes ton point de vue sur la vulgarisation et le recours aux séries
et aux films historiques. Tu proposes d’autres types de supports qui te semblent intéressants et tu expliques la meilleure
manière de transmettre l’histoire de ton point de vue en justifiant tes convictions. (250 mots minimum)
..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

..................................................................................................................................................................................................................................................

Production orale 25 points


Tu dégages le problème soulevé par le document puis tu présentes ton opinion sur le sujet de manière claire
et argumentée. Tu défends ton point de vue.

Livre audio, pour ou contre ?

La pratique peut, au premier abord, rebuter. agréable de laisser quelqu’un d’autre raconter un
On argumentera que la lecture est une activité roman. Ensuite, on peut faire autre chose en même
personnelle, une expérience sensorielle. L’uni- temps : cuisiner, faire du sport, dessiner ou même
vers que chaque lecteur se crée lui est propre, conduire tout en ayant le livre lu dans les oreilles.
les images qu’il se dessine, l’odeur du papier, le C’est une expérience différente de la lecture
toucher des pages, etc. Avec le livre audio, il n’y a personnelle, mais si l’œuvre et le comédien cor-
plus de contact physique avec le livre, le ton et le respondent aux attentes du lecteur (ou de l’audi-
rythme de lecture sont imposés. Mais écouter une teur), la pratique peut vite devenir une habitude.
histoire est moins fatigant que de la lire soi-même, Après tout, qui n’aime pas que l’on lui raconte une
et après une journée de travail ou d’études, c’est histoire ?

253

9782015135717.indb 253 19/08/2019 10:22

Vous aimerez peut-être aussi