Vous êtes sur la page 1sur 2

BILAN 3

Nous nous construisons une culture


commune
Compréhension écrite
1 Vous lisez cet article sur un site culturel français.
Prenant cette fois-ci des allures de roman policier, Couleurs de l’incendie, la suite tant attendue d’Au revoir
là-haut s’attaque aux années 1930.
Ambitieux, l’auteur Pierre Lemaitre a commencé à réécrire un siècle (1920-2020) comme une fresque
balzacienne1 dans laquelle tout serait vrai sans être obligatoirement exact. Le premier tome, Au revoir là-haut,
qui avait obtenu le prix Goncourt* en 2013, examinait un nouveau monde capitaliste après la Grande Guerre
française de 1914-1918. Le deuxième tome, Couleurs de l’incendie, est une affaire de vengeance, celle d’une
femme qui a presque tout perdu, mais reste obstinée jusqu’à la manipulation. Dans ce roman, il est en effet
question de trahisons orchestrées par les banquiers et les politiques. La crise de 1929 avance à grands pas, le
nazisme commence à ronger l’Europe, mais au cœur du roman se tient Madeleine, une femme qui perd tout et
remonte l’escalier marche après marche, tout en refermant un piège sur ses ennemis les plus cupides2.
Couleurs de l’incendie s’ouvre sur les obsèques de Marcel Péricourt – le père d’Édouard Péricourt, l’un des deux
personnages principaux d’Au revoir là-haut –, dont l’empire financier revient logiquement à sa fille, Madeleine,
et au jeune fils de celle-ci, Paul. Tout semble réglé et officiel mais, en quelques heures, Madeleine est ruinée,
seule avec un enfant handicapé. Après une ouverture digne d’un grand scénographe, Pierre Lemaitre secoue et
interpelle son lecteur, pour mieux l’entraîner dans ce voyage au pays de la finance et du complot.
Le plaisir est permanent, dans ce roman qui comporte étonnamment beaucoup d’humour. Tous les
personnages, particulièrement les traîtres, sont délicieusement interprétés par un auteur qui sait mêler la
documentation historique, les références littéraires et la pure création. Grâce à sa grande pratique du roman
policier, Pierre Lemaitre a conservé un rythme très affirmé ainsi qu’une construction bien définie, et de ses
lectures classiques, une liberté avec l’Histoire et une joyeuse endurance. Le résultat est parfaitement dosé,
aussi vif que profond, avec ses haines et ses instants lumineux. Pierre Lemaitre a déjà en tête le troisième
volume, situé dans les années 1940, et envisage d’aller jusqu’au tome dix…
*Prix Goncourt : prix littéraire français. D'après www.telerama.fr

1. fresque balsacienne : référence à l’écrivain du 19e siècle Honoré de Balzac qui, dans son œuvre (La Comédie humaine, 26 tomes),
cherchait à dépeindre la société réelle à travers de nombreux personnages de fiction.
2. cupide : intéressé par l’argent.

Répondez aux questions.


1. À quelle époque se situe le roman Couleurs de l’incendie ?

2. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses en cochant (x) la case correspondante et citez le
passage du texte qui justifie votre réponse.
a. Le roman Couleurs de l’incendie est tragique du début à la fin. Vrai Faux

b. Le premier tome avait eu peu de succès auprès des critiques littéraires. Vrai Faux

44 quarante-quatre

P001-128-9782015135700.indb 44 23/04/2019 09:55


3. Qu’est-ce que les romans policiers ont apporté à Pierre Lemaître ?

4. Le journaliste qui écrit l’article sur le roman Couleurs de l’incendie est…


a. déçu. b. surpris. c. conquis.

Compréhension orale
2 026 Vous écoutez une émission sur une chaîne francophone. Répondez aux questions.
1. D’où viennent les idées du scénario de la série « C’est la vie » ?

2. Quelle thématique Alexandre Rideau traite-t-il principalement dans ses productions ?

3. En quoi la série « C’est la vie » aide-t-elle à faire changer les mentalités ?

4. Dans quel but Alexandre Rideau demande-t-il conseil aux chefs de village ?

5. D’après le reportage, quel enjeu est également présent dans la série « C’est la vie » ?
a. Le secret médical. b. Le droit des femmes. c. L’importance des études.
6. Selon Awa Djiga Kane, quel rôle les jeunes peuvent-ils jouer dans la vie réelle ?

7. « C’est la vie » est une série…


a. engagée. b. historique. c. humoristique.

Production orale
3 Un loto du patrimoine a été organisé afin que chacun puisse participer au financement de la
rénovation de sites et de bâtiments historiques français. Vous débattez des avantages et
inconvénients de cette initiative avec un ami et lui donnez votre opinion à ce sujet. (3-4 minutes)

Production écrite
Un site internet de passionnés de cinéma propose la question suivante :
Quel est votre acteur préféré ? Pourquoi l’admirez-vous ? A-t-il eu un impact sur votre vie ou sur la
société ?
Vous écrivez un texte, dans lequel vous présentez un acteur ou une actrice que vous admirez
particulièrement. Vous décrivez son parcours, vous insistez sur ce qu’il/elle représente pour vous
et parlez de l’impact qu’il/elle a eu sur votre vie ou sur la société. (250 mots minimum)

quarante-cinq 45

P001-128-9782015135700.indb 45 23/04/2019 09:55

Vous aimerez peut-être aussi