Vous êtes sur la page 1sur 3

1' partie- Contrôle des vibrations-

amortisseffi
|EAHM (40 mn)-7 points- V.Gaqnol

Ce dispositif (Amortisseur de
FRAHM) permet
d'attenuer t,amplitude des vibratiànl
[;rn
système mécanique, oans une jaîrJ
o" x.(t)
.
fréquences donnée. r_e printiplËrririà
ajouter au dispositif principài (;,"k);; a
-=---:-:a
;iif'ositir
secondaire (mr, c", kr)i. {r) T-

1- du mouvement des masses m


5!iJ;,fi::tïil1ï:Sl-;'""1t:"Jres et ma autour de ra position
2- equations sous une forme matriciere
;'#,:,:l; $l ;r:;es t2,2t etdéfinir ra matrice M,

Base modale

En posant m=4m, fo2=tTl, k=12k, ka=4k ca


, = O.
La solution recherchée est du type x
= 11siat
3- Déterminez les fréq.uences propres du système
en résorvant l'équation det(K
4' Déterminer re.s modes propres du système associé
aux deux prji"t,on"ïàpr".
-
.,ftvtl=g.

,(:")*,,*(:")*,
Réponse du système

On supposelâ co = §
5- Déterminez la solution particulière (;:îÀ)en régime forcé harmonique pour une force
d'excitation Fcos(wt) appliquée sur le dispositif principal (masse m).

6- Tracé la réponse log(x(w)) en fonction de w. Vous indiquerez clairement les différentes


asymptotes du tracé et leur valeur.

7- Superposer sur ce graphique la réponse du système principal (m, k) seul et montrer le rôle du
contrôle passif de vibration (amortisseur de Frahm).
ContrôIe UE DE / DM
§w
lOentifrcation modale (40 min - 7 points)'
G.Bouzgarrou
On considère la structure représentée sur la Figure 1 : une poutre encastrée
libre ayant
(xo, yo). On définit 5 points
des mouvements de vibrations transversales suivant ÿ0, dans le plan
sur cette structure dont on mesure les déplacements suivant y0 q(t),-.., qs(t), engendrés
par
1'application d'une force transversale/(f) au point 4 que l'on mesure également'

*t Qt

Figure I : structure étudiée

Question 1. Combien de modes vibratoires de la structure sont-ils complètement


identifiables par ces mesures ? Justifiez votre réponse.
Question 2. Les mesures sont réalisées avec une fréquence d'échantillonnage de
2kJlz sur une durée T:1.25 s. Déterminez les valeurs suivantes :
a. le nombre Nde valeurs enregistrées pour une variable mesurée dans le domaine
temporel ;
b. la fréquence maximaleÂ* des modes que l'on peut identifier ;
c. la résolution fréquentielle/ des spectres et fonctions de transfert que l'on peut
estimer;
d. la taille Mdu vecteur f:l}.f,.f**] correspondant au nombre de lignes spectrales
pour une grandeur déterminée dans le domaine fréquentiel.
Question 3. Quels sont les termes Hu@) de la matrice transfert obtenus directement
par les mesures réalisées ?
Question 4. Exprimez le terme général de la matrice de transfert, HilQtt):Q1(rtt)1fi(a),
en fonction des termes de transfert obtenus directement par les mesures réalisées. On
note TF(o(t)):O(rtù.
Question 5. Quelle forme du signal d'excitation f+(t) préconisez-vous pour que l'on
puisse identifier les modes vibratoires par la méthode LSCE dans le domaine temporel ?
Question 6. Quelle est le degré du polynôme, correspondant à l'ordre du modèle
complètement identifiable par ces mesures, dont les coefficients sont à déterminer par
cette méthode. Que représentent les racines de ce polynôme.

En adoptant l'hypothèse d'amortissement proportionnel, on propose f identification des


modes vibralpires par les méthodes SDOF et MDOF dans le domaine fréquentiel.

- des paramÈlles- modaux de la structures lorsque l'hypothèse d'amortissement


proportionnel est dptée. On notera par oot et rTrlespulsations propres et les facteurs

Page I
Contrôle UE DE / DM §r&§*
d'amortissement modaux ainsi que par les vecteurs p*: [ptr pzr ... ps*)r les déformées
modales (k:1,...,5).
Question 8. La méthode SDOF est basée sur une estimation graphique initiale des
pulsations et des facteurs d'amortissement modaux. Formulez le système linéaire à
résoudre pour estimer les déformées modales pour l'application considérée. Précisez les
tailles des matrices obtenues.
Question 9. Dans la méthode MDOF on utilise l'expression du terme général de la
matrice de transfert: HaQt):AQat)lBQa;), où A(lat) et,B(ar) sont respectivement des
polynômes de degrés m etn. Déterminez les valeurs de m et /, conespondant au nombre
maximal de modes complètement identifiables pour l'application considérée. Justifiez
votre réponse.
Questionl0. On pose s:jarvariable de Loplace. Que représentent les racines
complexes ).*du polynôme B(s). Quelle est l'interprétation de leurs parties réelles et
imaginaires.
Question 11. Formulez le système linéaire à résoudre pour déterminer les coefficients
des polynômes l(s) et B(s) pour l'application considérée. Précisez les tailles des
matrices obtenues.

Page2