Vous êtes sur la page 1sur 24

Benjamin Richeton

Un Français So British
en Mib

Entretien avec
Antoine Langagne

N° 24

La Garde en Revue
. . . et retrouvez toute l’actualité des
N° 24 II > page 1sur gazettedescuivres.fr
Cuivres
/ 2013
EXCELLENCE

www . buffet-group . com


SUCCESS

E
PERFORMANCE

N
ELEGANCE
S
KULTUR
E
PASSION
M
B
PERFEKTION

L
E
MEISTER

catalogues
GERMAN MADE
Une Gazette très uniforme !

C
e N°24 présente des formations musicales traditionnelles
des Armées françaises qui sont actuellement dans l’actua-
lité médiatique. Non pas médiatisées uniquement pour des
règlements de Comptes budgétaires mais bien pour leurs
activités artistiques.
La Musique de la Légion étrangère pour leur disque d’OR, HÉROS
produit par le prestigieux label Deutsch Grammophon et distribué par Uni-
versal Music .
La Musique de la Garde Républicaine qui œuvre quotidiennement à
l’ombre des Palais de la République et qui a illuminé le tableau final du
défilé du 14 juillet.
Des uniformes civils des Brass Bands anglais comme celui du CORY
qui a remporté une fois de plus l’European Brass Band Championships
organisé cette année à Oslo à ceux du Fairey Band de Manchester qui
accueille le jeune cornettiste soprano français Benjamin Richeton aux uni-
formes imaginaires de “La Bataille” de La « Victoire de Wellington » de
Beethoven interprétée par l’Arban Chamber Brass et le BBVL pour fêter
leur 30ème anniversaire...

Nous donnons rendez-vous à nos lecteurs dès le mois de septembre


pour un numéro 25 dans lequel nous détaillerons les prochains rendez-
vous dont :
- la troisième édition à Anor du 25 au 27 octobre du festival«Cuivres
en Nord» à l’initiative de Fabien Wallerand qui programme le quatuor de
Trombones Quartbone de Lyon, Stéphane Labeyrie accompagné au piano
par Laetitia Bougnol et BELGIAN BRASS... www.cuivres-en-nord.fr
- l’organisation à Tours du 1er au 3 Novembre du 11ème Concours
National de Trombone Antoine Courtois, présidé par Gilles Millière.

Bien entendu, vous retrouverez sur le site gazettedesuivres.fr l’en-


semble des informations cuivristiques.

Bonne fin d’été dans les festivals où les cuivres et la musique


résonnent harmonieusement.
Yves Rémy

Parution trimestrielle.
Editeur : Association Studio des Arts
12, rue Plantin 37270 Montlouis sur Loire
Directeur de publication : Frédéric Casado
Directeur de la rédaction : Yves Rémy
Dépôt légal : N° 24 - Juillet 2013
I.S.S.N. 0996-5122
Commission paritaire : CPPAP N° 0114G88792
Gazette des Cuivres 49, bld Paul Langevin 37700
Saint Pierre des Corps - France
Tel: +33 (0)2 22 06 85 77 Fax: +33 (0)9 55 39 92 64
email : gazettedescuivres@yahoo.fr
http://gazettedescuivres.fr
Imprimerie : CONTIPRINT SNC
1, Rue de la Chapelle
57205 SARREGUEMINES Cedex
Concours National de Trombone à Tours
Vente au numéro : 6 Euros
Renseignements
concourstrombone.tours2013@gmail.com
Abonnement annuel : 20 Euros www.a-courtois.com/fr/actualite/concours-national-de-trombone-tours
Concert exceptionnel

30 ans du BRASS BAND VAL DE LOIRE


Bataille entre Quintette de cuivres
et Brass Band ?
La génération des cuivres nés dans les années 1950 – 1960 a talogue de Robert King. Dans les années 1980, de nombreux
découvert, en dehors de l’orchestre d’harmonie ou de batterie-fan- quintettes regroupent des musiciens professionnels et sont régu-
fare, la pratique de la musique d’ensemble à travers le quintette lièrement programmés. Cette formation emmenée par le duo de
de cuivres ou de l’ensemble de cuivres. A l’époque, la référence trompettes bénéficie alors de la dynamique portée par Maurice
est l’ensemble anglais Philip Jones créé en 1951. En France, André et son duo trompette et orgue. Le quintette suscite de nom-
ce seront Ars Nova fondé en 1964 par Georges Barboteu (Cor) breuses créations et adaptations.
avec Marcel Lagorce, Bernard Jeannoutot (trompette), Camille Des concours internationaux comme ceux de Paris, Narbonne ou
Verdier (Trombone) et Elie Raynaud au (tuba) et le Quintette de Guebwiller… offrent une large tribune médiatique au Quintette
l’Orchestre National de France (Pierre Pollin, Jacques Lecointre, de cuivres.
trompettes - André Fournier, cor - Jean Douay, trombone - André Quelques ensembles de cuivres principaux rivalisent en France
Goudenhooft, trombone basse). Viendront à partir de 1976, Le dont Da Camera, Arban Chamber Brass, Magnifica et Epsilon...
quintette Jean-Baptiste Arban puis le Concert Arban inspiré par La France entière se couvre alors de jeunes quintettes de cuivres
les mises en scène du Canadian Brass. et les conservatoires s’ouvrent à la pédagogie de groupe en dé-
A l’époque, les éditions BIM, grâce à son créateur, le trompet- veloppant des ensembles d’une quinzaine de cuivres “à la fran-
tiste suisse Jean-Pierre Mathez, font découvrir le répertoire pour çaise”, trompettes, cors, trombones, tubas.
ensemble de cuivres venu d’outre atlantique - notamment le ca- Toute la France ?

Arban Chamber Brass reconstitué avec Jean-Paul Leroy, Yves Favre, Michel Godard, Jacques Deleplancque et Antoine Curé.

Non, une seule ville résiste, Orléans. Un cette large formation, ce Brass Band qu’il de Birmingham (sûrement la première
village gaulois, plutôt ‘gallois’. C’est pour- écoute à la BBC. Il se lance et crée le Brass fois qu’un Brass Band français mettait les
tant de là que les anglais ont été chassés. Band du Conservatoire d’Orléans (BBCO) pieds au Royaume de Sa Majesté) et con-
Ils reviennent dans ce cheval de Troie, le pour permettre à un maximum d’élèves des cert de gala avec le cornet solo anglais de
brass band, formation de cuivres typique- classes de cuivres de pratiquer la musique légende James Sheperd.
ment british, alors quasiment inconnue en d’ensemble. En1992, le BBCO devient 1993: concert de clôture du Festival In-
France. un ensemble à part entière et s’émancipe ternational d’Instrument à Vent avec Jean
alors en association pour devenir le Brass Raffard trombone solo de l’opéra de Paris
C’est en 1982 que le trompettiste Jean- Band Val de Loire (BBVL). et ancien membre du BBVL.
Paul Leroy leur ouvre les portes de la Cité Ces quelques dates marquantes retracent 1994: concert lors du 5e Concours Inter-
Orléanaise. le parcours du BBCO et témoignent de sa national de Quintettes de Cuivres de Nar-
Pourtant lui-même membre fondateur du vitalité depuis sa création : bonne.
Quintette et Concert Arban, il rêve de dé- 1991: échange international avec l’Angle- 1995: champion national catégorie Brass
velopper pour ces élèves du CRD d’Orléans terre et le Dudley Metropolitan Brass Band Band français à Amboise.
N° 24 II / 2013 > page 4
P
1997: 2e Prix international et prix spécial our fêter ses 30 ans le Brass quintette) aux anglais (le BBVL) avec ca-
du jury Division Supérieur à Amboise. Band Val de Loire avait donné nons, drapeaux, costumes…
1998: 1er Prix international ascendant di- rendez-vous au public, le samedi L’ “Adagio de Spartacus” de Khatchatou-
vision supérieur à Amboise. 13 avril 2013, au Théâtre d’Or- rian a calmé les esprits un court instant
2000: concert de gala Yamaha à Toulou- léans. Un concert à guichet fermé. Le avant de laisser place à un morceau spé-
se, Lyon et Paris avec les tubistes Roger BBVL pour rendre un hommage complet à cial “30 ans” composé d’extraits de 37
Bobo, Stéphane Labeyrie et Michel Go- son fondateur avait souhaitait reconstitué oeuvres qui s’enchainent durant 20 mi-
dard le célèbre Arban Chamber brass, quin- nutes, prétexte au moment d’émotion du
2000: concert lors du 11e Concours In- tette de cuivres composé d’Antoine Curé, à la projection de photos du BBVL depuis
ternational de Quintettes de Cuivres de Jean-Paul Leroy, Jacques Deleplancque, sa création.
Narbonne. Yves Favre et Michel Godard. Président La standing ovation a obligé le quintette à
2010: 1er Prix international ascendant du BBVL, Jean-Paul Leroy n’a pas eu de bisser le duo de la “Traviatta” avec Jean-
Championship à l’Open de France d’Am- difficulté à convaincre ses amis de re- Paul Leroy dans le rôle de la soprano et
boise. prendre leur place au sein du quintette. Yves Favre dans celui du ténor.
Le BBVL a développé un répertoire varié, “Windows on Malaguena” de Peter Gra-
Dirigé par Jérôme Genza, le BBVL a débu- ham par la BBVL concluant cette soirée
pièces traditionnelles, pièces originales
té avec le traditionnel “Pastime” d’Henry fortes en souvenirs et émotions.
ou transcriptions à l’image des formations
VIII, “Extreme Make-over” de Johan de
anglo-saxonnes. En 1988, il donne et enre- Meij, pièce d’une extrême complexité. Les projets du BBVL
gistre le premier concert de noël avec chœur Michel Godard a eu plaisir à rejouer sa Commande d’une pièce pour guitare et
« Christmas evening ». Aujourd’hui ce pro- pièce “Histoire d’une belle” adaptée par brass-band « Tiergarten Park » à Jean-
gramme a évolué avec un quintette de chan- Jérôme Genza avant l’interprétation par Christophe CHOLET (création le 27/09 à
teurs professionnels et la création d’un conte l’Arban Chamber Brass de “Battle suite” Mareau-aux-près et reprise le 5/10 à Or-
de noël breton de Julien Joubert. de Samuel Scheidt et du “Concerto en sol léans)
Pour la saison 2012/2012, le BBVL a mineur” de Vivaldi. Enregistrement d’un disque en 2014…
conçu un spectacle inédit autour des Apothéose de ce concert, l’adaptation de et peut-être une nouvelle participation à
musiques de films de John Williams et la Jérôme Genza du tableau historique “La l’Open d’Amboise !
création d’un « ciné-audio-concert » sur Bataille” de “La Victoire de Wellington” CONTACT : Benoît BARBERON, Manager – 06 08
le film Hook. de Beethoven, opposant les français (le 89 04 43 – www.bbvl.org

Tableau historique “La Bataille” de “La Victoire de Wellington” de Beethoven

N° 24 II / 2013 > page 5


Brass Band International

3 & 4 Mai BIENVENUE À OSLO


- Effervessence dans l’auditorium
- zéro degré dehors ! La cérémonie d’ouverture de l’European
Brass Band Championships organisé
par l’EBBA a eu lieu à l’Hôtel de Ville
Vendredi soir – section morceau imposé. d’Olso, célèbre pour la présentation du
Paris Brass Band dirigé par Florent Didier par manque de chan-
ce au tirage au sort joue le premier. Un désavantage parce que Prix Nobel de la Paix.
c’est la première formation qui teste l’acoustique de la salle. Les
autres chefs présents dans la salle peuvent évaluer la qualité de
Interprété par Paris Brass Band le début de “Myth
l’acoustique et régler leurs tempi et le niveau adéquat des forte et
Forest” était atmosphérique, le son totalement équilibré, des
des piano. Les musiciens ressentaient que sur la scène le son sem-
rythmes louablement serré, avec d’excellentes cadences joués
blait trop ‘étroit’, mais il y avait une différence entre le son perçu
par les solistes Alexis Demailly (cornet) et Bastien Baumet
sur l’estrade et celui entendu par le public dans la salle. C’est la
(euphonium). Il est surprenant que des solistes de plusieurs
deuxième fois qu’une acoustique est problématique à ce niveau de
autres brass bands étaient incapables de jouer ces cadences
compétition.
avec autant de liberté et flexibilité : le chef d’un des ‘top’
Déjà à Rotterdam l’année dernière, le jury s’est plaint de
bands était même obligé de les diriger!
l’acoustique de la salle De Doelen, et les journalistes avaient trouvé
Par rapport aux bands qui suivaient, Paris Brass Band
des différences d’acoustique selon leurs positions dans les diffé-
a joué d’une façon plutôt circonspecte et en plus quelques
rentes parties de la salle. On dit que Maris Janssons a démissionné
passages indiqués forte étaient trop fort – du, on pense, à
comme chef de l’Orchestre Philharmonique d’Oslo à cause de son
l’impression trompeuse de l’écoute sur l’estrade. Aucun
insatisfaction des qualités acoustiques de cet auditorium.
problème cependant dans le morceau à choix – ce qui indique
Le morceau imposé, “Myth Forest” de Stig Norhagen, musi-
la nécessité de s’accoutumer à l’acoustique.
que inspirée d’une image pittoresque d’un bassin profond près de
la maison du compositeur, décrit la levée du soleil, les insectes, Samedi – section morceau à choix.
l’abysse profond et noir du bassin (dont le nom se traduit comme Jouant en première place encore une fois, Paris Brass
‘bassin de la chute de cheval’), et danse nocturne des bêtes de la Band était en pleine forme pour jouer Audivi Media Nocte
forêt. (Olivier Waespi) – le morceau imposé à Montreux en 2011.
Les musiciens français étaient très à l’aise avec l’élément
polyphonique du compositeur anglais Thomas Tallis,
l’inspiration de cette œuvre, montrant une transparence fine
des lignes. Et encore une fois de cadences jouées avec un
élan virtuose. Leur récompense était une ovation spontanée.
Un membre d’un orchestre britannique présent dans la salle
a décrit cette prestation comme ‘la plus musicale de la
journée’. Selon le magazine britannique British Bandsman :
‘Paris Brass Band a toutes les qualités essentielles pour un
très bon développement.” Le rédacteur du British Bandsman
a dit qu’ils n’ont aucunement besoin de faire venir un chef
anglais pour se jouer des astuces du monde des championnat
internationaux. “Il leur faut éviter de contracter la maladie
des clubs de football avec les changements intempestifs
d’entraineur’!”
Quelques observations au sujet des autres bands.
Brass Band Osterreich – la perfection de Hans Gansch,
ancien trompette solo de l’Orchestre Philharmonique de Vienne,
qui a joué le cornet solo du quatuor au début de “Extreme
Makeover” avant de diriger le morceau. La musicalité de Brass
Band Schoonhoven – surprenant que leur prestation de “Spiriti”
(Thomas Doss) les a mis en 7ème place. Black Dyke, qui a choisi
le morceau le plus important des nouvelles compositions,
“Symphony in Two Movements” d’Edward Gregson.
Le morceau au choix de Brass Band Buizingen remet en
question les paramètres pour la musique pour un tel concours.
“When Worlds Collide” (Nigel Clarke) est basé sur un poème
d’une narration ‘science-fiction’. On avait l’impression que
c’était plutôt un concerto pour percussion accompagné d’un
brass band malgré quelques des cadences provocatrices,
presque obligatoires, pour cornet (Harman Van Hoorne) et
euphonium (Glenn Van Looy). Le compositeur utilise un
assortiment d’instruments de percussion associé au monde
de l’avant-garde des années soixante, mais le vocabulaire
musicale reste immobilisé dans le dix-neuvième siècle.
N° 24 II / 2013 > page 6
Chronique de Roy Terry
Conférences
1. Retransmis sur la chaine princi-
pale de la télévision norvégienne,
un documentaire avait comme su-
jet le Brass Band Eikanger-Bjorsvik
(http://tv.nrk.no/serie/korpsfiksert-
englishsubtitles/).
2. Le programme de la Fédération
3 Norvégienne de Brass Bands (MNF)
m p i o n 201 propose de fonder des bands dans
ha
and C
Cory B les écoles et de former les profes-
seurs et les chefs.
Palmarès
Morceau imposé Brass Band Européen des Jeunes
95 Cory; 94 Eikanger-Bjors- La France était bien Jeunes a partagé le programme Benoît Meurin, accompagné
vik; 92 Black Dyke; représentée au sein du Brass avec le Brass Band National par Robert Combaz et
91 Brass Band Schoonhoven; Band Européen des Jeunes par de Norvège – dont la plupart Ludovic Laurent-Testoris de
Maxime Pidoux (percussion) de musiciens étaient jeunes – la CMF, et des chefs de la
90 Brass Band Fribourg;
et Célestin Guérin (cornet et Black Dyke. Les trois bands Garde Républicaine Antoine
89 Brass Band Buizingen; soprano). Maxime est membre ont joué ensemble le final de Langagne et de l’Armée de
88 Leyland; 87 Paris Brass de l’Orchestre Français des la Troisième Symphonie de l’Air, Claude Kesmaecker, ont
Band; 85 Windcorp; Jeunes et du Brassage Brass Saint-Saëns. présenté la candidature pour
84 Lyngby-Taarbaek; band. Il se produit aussi L’Assemblée Générale 2016 dans la ville de Lille.
83 Brass Band Oberosterreich régulièrement avec le Paris de l’Association Européen L’accord du conseil d’EBBA
Morceau au choix Brass Band. Célestin étudie de Brass Bands (EBBA) Le a été unanime – décision
au Conservatoire National dimanche matin, présentait d’autant plus importante que
97 Eikanger-Bjorsvik; 96
Supérieur de Paris dans la les futurs concours européens le projet de championnat
Cory; 95 Brass Band Buizin- classe de Clément Garrec, à Perth (Ecosse) 2014 – où on
gen; en Angleterre en 2015 est
et fait parti de Brass Band espère inaugurer le premier
94 Black Dyke; 93 Leyland; tombé à l’eau à la dernière
Brassage. En effet la France championnat européen des
92 Brass Band Fribourg; semble avoir réservé le brass bands des jeunes – minute à cause du manque de
pupitre cornet soprano car Freiburg (Allemagne) 2015, compétence actuellement de
91 Brass Band Schoonhoven;
le prédécesseur de Célestin Ostend (Belgique) 2017, et la fédération anglaise (Brass
90 Paris Brass Band; Bands England).
89 Brass Band Oberoster- était Benjamin Richeton, Utrecht (Pays-Bas) 2018.
d’origine Brass Band Sagona à La présence de Normandie, L’année 2013 est donc un
reich; 88 Windcorp; bon cru pour la France qui
Gray qui joue cornet soprano Aeolus, Nord-Pas de Calais et
87 Lyngby-Taarbaek maintenant avec le band Paris aux concours européens monte sur l’estrade du concours
Le jury a accordé 191 points anglais Fairey. (Voir article en et le développement du French européen avec la présence
à deux bands pages 8et 9) Open par Jacques Gaudet significative et remarquée de
– Cory et Eikanger-Bjorsvik. Concert de Gala La jeunesse témoignent du développement Paris Brass Band et des efforts
Cory déclaré champion était au premier plan au rapide des brass bands des français pour accueillir le
européen grâce à sa première concert de gala dans lequel en France. La délégation Championnat Européen.
place dans le morceau le Brass Band Européen des française composée de Roy Terry

Paris Brass Band


N° 24 II / 2013 > page 7
International BRASS BANDS

Benjamin Richeton
Open de France Brass-Band - Entretien -

AMBOISE
Benjamin, comment as-tu découvert le cornet mib ?
A Gray, tout simplement lorsque le Brass Band Sagona dirigé par Pierre-Marie Bu-
delot a eu besoin d’un nouveau cornettiste soprano... J’ai été tenté par l’expérience,
j’avais 13 ans je crois. J’étais loin de m’imaginer à ce moment là ce qui m’attendait
musicalement parlant !
11 juin 2013 A l’aise dans le registre aigu, je m’affirme sur cet instrument.
Un des beaux souvenirs avec ce Brass Band, c’est en janvier 2006 où j’enregistre le
9 brass bands en lice pour cette 19ème Concerto pour deux trompettes de Vivaldi avec le trompettiste virtuose Guy Touvron.
édition. J’intègre en 2007, le Brass Band Européen des Jeunes pendant trois ans, en tant que
Le Flowers Band (U.K) sacré champion cornet principal puis cornet soprano, et est ensuite invité au Brass Band National des
2013 de l’open de France à Amboise de- Jeunes de Suisse en tant que cornet soprano.
vant le Stavanger (Novège) et l’Austrian A Manchester puis à Stavanger en compagnie de Sophie Budelot (saxhorn alto) et
Brass et les tourangeaux d’Exo Brass. Blandine Budelot (cornet Sib), vous étiez alors les premiers français à vous intégrer
Première division dans cette formation européenne.
- Delta Brass Zeeland (NL) Premier prix Se retrouver entre jeunes musiciens issus de l’Europe entière et qui partagent la
- Alder Valley Brass (UK), deuxième prix passion du brass band est une expérience incroyable. On passe tout de suite au haut
Deuxième division niveau, sous la direction de chefs aussi talentueux qu’exigeants en jouant dans les
- Fulham Brass Band (UK) Premier prix salles pleines dans différents pays d’Europe. J’ai lié aussi des amitiés fortes durant
- Brass Band Concordia (F) deuxième prix ces stages, dont un qui joue maintenant avec moi au Fairey Band ! Le monde du
Troisème division brass band est petit ! Il est vrai que l’EYBB a été un véritable déclic, j’ai su que
- Brass Band du CRR de Tours c’était ce que je voulais faire, étudier et découvrir le monde du brass band.
Après l’obtention du Diplôme d’Études Musicales au conservatoire de Chalon-sur-
Les organisateurs, Jacques Gaudet et Pas- Saône ainsi que du Prix d’Excellence, je pars à la prestigieuse Université de Salford
cal Caraty, ont remué les montagnes pour à Manchester (UK). Je me perfectionne au cornet avec Brian Taylor, légende vivante
réaliser cette édition malgré les réduc- du mouvement brass band jouant depuis 40 ans avec le Fairey Band, ainsi qu’à la
tions de diverses subventions. Le concert trompette avec Jamie Prophet, 1ère trompette à l’Orchestre symphonique de la BBC.
d’ouverture a été supprimé pour réduire en J’étudie aussi entre autres la composition et l’arrangement avec Peter Graham et la
partie les frais. direction d’orchestre avec Howard Evans et David King.
Les professeurs instrumentaux sont issus des meilleurs brass bands tels que Mark
À la veille du vingtième anniversaire de ce
Wilkinson (cornet) et Les Neish (tuba) du Foden’s Band, Sheona White (saxhorn alto),
rendez-vous incontournable pour le déve-
Brett Baker (trombone) et Gary Curtin (euphonium) du Black Dyke Band...
loppement du Brass Band en France, sup-
Quelles sont les spécificités de l’enseignement en Angleterre ? Quelle fut ton expé-
primer l’édition 2013 aurait un véritable
rience ?
crève coeur.
En terme d’enseignement, l’Université forme des musiciens complets dans le sens où
Heureusement l’enthousiame du public est
en plus d’y étudier la pratique instrumentale évaluée par des récitals individuels et
toujours au rendez-vous.
collectifs, on y étudie la composition classique, contemporaine, jazz et populaire, la
direction d’orchestre, tous les logiciels musicaux liés à la musique, l’enregistrement
En attendant, la prochaine compétition in-
en studio, l’histoire de la musique... Aussi grâce aux différent ensembles de l’univer-
ternationale à Amboise en juin 2014, les
sité, le brass band et le big band notamment, on participe à des tournées.
brass bands français ont rendez-vous pour
En gros, tout en apprenant l’histoire et le patrimoine du mouvement brass band, on y
le 10ème Championnat National organisé par
apprend à jouer avec ses principaux artisans. L’expérience Salford est unique en son
la CMF à Yvetot, en Normandie les samedi
genre, j’y ai aussi rencontré quelques uns de mes meilleurs amis.
25 et dimanche 26 janvier 2014.
De plus, l’université est située à Manchester, qui est d’une grande diversité sociale et
musicale, notamment la musique populaire et le rock. C’est pour moi la ville idéale

N° 24 II / 2013 > page 8


International BRASS BANDS
En France, le grand public découvre en 1997 l’univers des Brass Band grâce à la sortie du film les Vir-
tuoses (Brassed off) du réalisateur anglais Mark Herman.
La bande son est enregistrée par le Brass Band Grimethorpe Colliery Band dont le scénario relate l’his-
toire de ces musiciens amateurs et mineurs qui souffrent de la fermeture de leur mine.
A la même époque, un jeune spectateur français de 7 ans, Benjamin Richeton découvre le piano, dans
son village de Franche-Comté, Gray. Il choisira de faire de la trompette et du cornet à pistons… et dé-
couvre le Brass Band grâce à son premier professeur Pierre-Marie Budelot.
Qui à l’époque aurait parié qu’un jour un jeune français deviendrait cornet solo du Grimethorpe Col-
liery Band basé à Manchester. Benjamin l’a fait !
Plus étonnant encore, Benjamin devient un spécialiste d’un instrument très éloigné du jeu des trompet-
tistes et cornettistes français, le cornet soprano en mib.
Actuellement, Professeur de cuivres à Manchester en Grande Bretagne, à 23 ans, Benjamin Richeton
sillonne également l’Europe, sollicité comme cornettiste soprano par les meilleurs brass bands euro-
péens, sous la direction de chefs renommés.
Nous avons rencontré Benjamin Richeton à l’Open de Brass Bands d’Amboise qui concourait avec le
Stavanger venu de Norvège.

Un Frenchie so British au Cornet MIb


pour n’importe quel musicien... et certai- c’est l’établissement scolaire qui appelle ce fait tous les élèves disposent d’une base
nement encore plus pour ceux qui aiment l’école de musique locale pour organiser de pratique musicale et d’ensemble avant
le foot ! la venue d’un prof de façon hebdomadaire l’âge de 10 ans. Je pense que c’est là aussi
Tu as suivi le parcours universitaire en An- pour les élèves qui jouent d’un instrument. la différence majeure entre la France et
gleterre menant au bachelor puis au CAPES, Je navigue donc entre environ 5 établisse- l’Angleterre, où la musique est considérée
quels sont les particularités de ce système ments scolaires par jour. comme moins élitiste et plus accessible. Le
par rapport à la France ? J’enseigne cornet, trompette, saxhorns et résultat à long terme est que contrairement
En 2012, j’obtiens le diplôme de Bache- trombone en leçons individuelles, en grou- à en France où on forme des solistes, en
lor of Music puis le PGCE. En Angleterre, pe, ainsi qu’à des classes entières pour le Angleterre la mentalité de section, de jeu
le PGCE (l’équivalent du CAPES) est non projet « Orchestre à l’école » (Wider Oppor- en pupitre est plus développée. Même si
pas un concours mais un examen continu tunities) qui est la norme dans le Nord de de brillants solistes tels le regretté Maurice
d’une année très intensive qui comprend l’Angleterre. On donne un cornet, saxhorn Murphy ou Phil Cobb, maintenant trom-
un emploi du temps d’enseignement dans alto, saxhorn baryton, ou un trombone à pette solo du London Symphony Orchestra,
plusieurs écoles, collèges et lycées, des tous les élèves des classes de CE1/CE2 à sont issus des brass bands. Les brass bands
dissertations et autres stages. Une fois le qui on enseigne une heure par semaine. sont à l’image des harmonies en France,
PGCE validé il faut faire les démarches soi- Cela donne un mini brass band avec lequel proches de la communauté et des classes
même pour trouver un emploi auprès d’un on fait quelques concerts notamment pour populaires. N’oublions pas que la plupart
établissement scolaire, qui sont pour la plu- le spectacle de fin d’année de l’école. Par des brass bands sont nés grâce aux mines
part privatisés en Angleterre.
Parallèlement, je décroche les prix très
convoités de l’Université comprenant celui
de soliste (Harry Mortimer Performance Pri-
ze), de direction d’orchestre (Roy Newsome
Conducting Prize) et de musique d’ensem-
ble (Anne Welsh Memorial Award).
Maintenant, tu enseignes en Angleterre.
Dans quelles structures ? As-tu eu le choix
entre enseignement général de la musique
(collège) et enseignement spécialisé (école
de musique) ? Comment est organisé ton
enseignement (cornet ou tous les cuivres) ?
Quelles sont les grandes différences entre
le système d’enseignement musical fran-
çais et anglais ?
J’enseigne à l’école de musique de Wigan à
côté de Manchester. Il faut savoir qu’en An-
gleterre le système d’école de musique ne
fonctionne pas de la même manière qu’en
France ; ici les élèves des écoles primaires,
collèges et lycées qui veulent jouer d’un
instrument reçoivent leurs leçons dans leur
établissement scolaire. Pour faire simple, Benjamin Richeton avec Fairey Band - British Open 2012, Symphony Hall, Birmingham.

N° 24 II / 2013 > page 9


International Brass Band

et aux usines. Stavanger Brass Band), était le chef profes- ainsi que Jimmy Leggat, environ 30 ans...
J’enseigne aussi dans quelques colos musi- sionnel du Grimethorpe Colliery Band lors- Pour eux cela n’a jamais été une question
cales en été, en Angleterre et en Irlande. que j’en faisais partie. Kevin Crockford était d’argent. Ce dévouement et ces valeurs sont
En Angleterre, les cornettistes soprano alors au cornet soprano (il l’est d’ailleurs pour moi une réelle source d’inspiration.
sont-ils des spécialistes de l’instrument ou toujours) et moi au rang des cornets solo, Quels sont les chefs qui t’impressionnent ?
au contraire jouent-ils le cornet et la trom- mais il m’arrivait parfois de le remplacer David King est incontournable. Déjà il a
pette ? quand il ne pouvait assurer l’un des 60 cette capacité à transcender un brass rien
Ce sont des spécialistes de l’instrument, concerts annuels. Stavanger est alors venu qu’avec sa présence, son aura. C’est super
mais la plupart ont commencé par le cor- en Angleterre pour participer au concours impressionnant. Ses interprétations sont
net. C’est, comme pour mon cas, souvent de marches de Whit Friday et n’avait pas aussi géniales et enivrantes, il arrive à lire
par hasard ou par accident qu’on se re- de cornet soprano pour ce concours. Allan dans la partition des choses que lui seul
trouve au soprano. La plupart des gens as- Withington m’a donc demandé de les dé- trouve. Il dégage une profonde musicalité,
sez sains d’esprit ne s’approche pas de ce panner, ce que j’ai fait. J’ai donc été amené et son parcours en termes de concours de
redoutable instrument ! Il faut sans doute à jouer avec eux pas mal de fois depuis, brass bands parle pour lui, ayant tout gagné
une dose d’inconscience pour se faire ac- notamment pour le concours national de à de multiples reprises.
cepter de cet instrument. Norvège, et Siddis Brass, concours de di- J’aime beaucoup Russell Gray, qui est très
En Angleterre, le milieu Brass Band est-il vertissement que Stavanger a remporté en orchestral dans son approche de la direc-
concentrique ou ouvert sur d’autres prati- octobre dernier. tion. Il dégage toujours une profonde mu-
ques (harmonie, symphonique, musique Que ce soit en Angleterre ou en Norvège, sicalité. Il est d’ailleurs demandé partout
actuelle….) ? les professionnels rémunérés au sein des en Europe.
Le mouvement brass band a été concen- brass bands sont-ils nombreux ? A quel pu- Il y a Allan Withington qui est une bête, ul-
trique pendant très longtemps, c’est juste pitre ? Quelles différences d’investissement tra-pointilleux, et sait toujours exactement
récemment qu’il s’est ouvert à d’autres pra- entre professionnels (rémunérés) et musi- ce qu’il veut... Il te le fait d’ailleurs rapide-
tiques. Dans les années 90 quelque chose ciens amateurs ? ment comprendre ! Il peut te faire jouer une
de surprenant a eu lieu, le Fairey Band Les musiciens étaient rémunérés à l’épo- mesure trente fois de suite jusqu’à ce que
s’est associé à l’artiste contemporain Je- que où les usines ou les mines parrainaient le résultat lui plaise.
remy Deller pour créer Acid Brass, la fusion un brass band. Enfin j’ai récemment été très impressionné
entre la musique acid house, associée à la Maintenant seuls quelques brass bands dis- par le jeune et talentueux chef suisse Mi-
culture rave, et le brass band ! Aussi, très posent d’un partenariat qui leur permette chael Bach, qui prend une belle envergure
récemment le Brighouse & Rastrick Band a de payer leurs solistes. avec le Leyland Band.
enregistré un album avec le groupe de mu- Pour certains musiciens amateurs, il s’agit Quels sont tes projets (concerts, tournées,
sique folk anglaise The Unthanks. juste du fait qu’ils ne gagnent pas leur enregistrements) ?
Enfin, de plus en plus de compositeurs de croûte grâce à la musique. Les musiciens Les concours habituels avec Fairey, ainsi
musique moderne et contemporaine s’inté- de brass band ont un travail à plein temps que pas mal de concerts en Angleterre ainsi
ressent au brass band, tels que Simon Dob- et donc n’ont évidemment pas la possibilité que des festivals de musique avec Acid
son, élu compositeur britannique de l’an- de répéter autant que les professionnels. Brass, qui a toujours un vif succès. On a
née 2012, et des commandes sont créées Par contre les musiciens de brass bands récemment joué en Italie et en Autriche,
lors notamment des Festivals de cuivres de font preuve d’un dévouement sans faille car ainsi qu’au jubilé de la Reine l’année der-
Manchester. pour beaucoup c’est leur passion, leur vie. nière et nous sommes en contact avec un
Dans quelles formations (Brass Bands) La plupart des musiciens ne sont pas payés festival canadien pour 2015... En octobre
joues-tu ? Quels sont les compétitions et par le brass mais ne vivent que pour le brass je pars en tournée au Japon pour une série
Enregistrements ? et ne manquent jamais une répétition. Re- de concerts avec le Desford Colliery Band.
Je joue pour le Fairey Band qui est basé à gardez par exemple le Fairey Band, avec Finalement il y aura quelques autres projets
Manchester. On peut avoir jusqu’à 5 con- Brian Taylor qui en est à 40 ans dans le avec Stavanger.
cours dans l’année, le concours régional brass, dont 25 en tant que cornet principal, Propos recueillis par Yves Rémy
(Areas ou Regional) qui sert à se qualifier
pour la finale au Royal Albert Hall à Londres
(National Final), le concours de divertisse-
ment Brass in Concert, le concours national
Anglais (English National) qui qualifie pour
le championnat d’Europe, et enfin le British
Open qui est considéré comme le concours
de brass band au niveau le plus élevé.
Il y a aussi deux séries de concerts très
importants, qui se déroulent dans les deux
festivals de cuivres qui ont lieu à Manches-
ter en Janvier et en Septembre. Nous enre-
gistrons aussi en moyenne un album par an,
qui peut être des morceaux de concerts ou
basé sur un thème précis, contemporain ou
autre, ainsi que parfois pour la radio BBC.
Comment le Stavanger en Norvège t’a-t-il
sélectionné ?
Allan Withington (trompettiste à l’Orches-
tre philharmonique de Bergen et chef de
Benjamin Richeton accompagné par le célèbre Blake Dyke.
N° 24 II / 2013 > page 10
1er Festival National de Trombone -ATF- Paris Mai 2013

Après avoir eu l’immense honneur d’organiser


en 2012 le 41ème International Trombone Fes-
tival, nous avons lancé les 11 et 12 mai der-
nier le 1er Festival National de Trombone, un
nouveau moment de partages, d’échanges et de
découvertes.
Nous étions très heureux de retrouver les mem-
bres de l’association des Trombonistes Français
au CRR de Paris mis à disposition par son di-
recteur, Xavier Delette.

Nouvelle année, nouveau festival


Le Festival a invité cette année des trombonistes de
Rouen à Marseille. Souhaitant favoriser l’amitié musi-
cale au-delà des frontières,
Des très jeunes trombonistes Français et Internatio-
naux ont été également conviés.
Au programme : plus de 50 artistes français se sont
produit sur les scènes du Conservatoire. Nous avons eu
la joie de présenter en premier plan nos jeunes étoiles
montantes : Benjamin Gallon, Fabrice Millischer, Ma-
thieu Douchet, Thomas Callaux, Guillaume Varupenne
et le Mexicain Faustino Diaz le Mexicain (trompette et
trombone), tous accompagnés par le Brass Band Bras-
sage sous la direction de Mathias Charton.
Les ensembles de trombones, celui du CRR de Paris,
du CRR de Rouen, et l’ensemble «De Profundis» du
CNSM de Paris dirigé par Jean-Jacques Herbin, Nico-
las Lapierre, Clément Carpentier et le Quatuor de Trom-
bones de l’Opéra de Marseille.
Glenn Ferris, Jazzman de renommée, a donné une con-
férence/master classe ainsi que Jean-Jacques Herbin à
la sacqueboute.
Un jeune étudiant Robinson Khoury talentueux étu-
diant du CNSMDL qui fait une très grande carrière de
Jazzman, une création de jazz de Bastien Ballaz était
présenté et joué par Hugo Soggia avec une formation
diversifié de cordes et bois.
Je voulais saluer également les très jeunes espoirs fran-
çais Bastien Ponsart CNSMD Lyon Maxence Moercant,
Nicolas Cunin du CNSMD Paris, et les étrangers Marie
Nokleby Hanssen (Norvège) Alexis Lavoie Lebel (Cana-
da) et Aline Alcantara (Brésil) tous entre 15 et 23 ans.
Nous tenons à remercier chaleureusement l’ensemble
des trombonistes ainsi que toutes les personnes qui ont
participé à la mise en œuvre de cet événement. L’orga-
nisation du Festival n’aurait pu avoir lieu sans la par-
ticipation du Conservatoire à Rayonnement Régional
de Paris, le Buffet Group - Antoine Courtois, Antoine
Beaussant, son directeur et ses collaborateurs, ainsi
que nos partenaires Arpèges et Feeling musique.
L’assemblée générale de l’ATF a été organisée en salle
d’orgue du CRR, et pour couronner ce week-end de
fête, nous avons applaudi le spectacle «Scènes de Fa-
mille» de la famille Guérin.
Au Piano Valérie Guerin-Descouturelle, au trombone
Valentin Guerin et Célestin Guerin à la Trompette dans
la mise en scène de Geneviève Brett.
La prochaine édition du festival ATF sera organisé par
Nicolas Moutier en juillet 2014 au CRR de Strasbourg,
nous espérons vous retrouver nombreux.
Jacques Mauger
Président de l’Association des Trombonistes Français
Association des Trombonistes Français – ATF
27 Rue Amiral Courbet - 21000 Dijon - France -
adhesion@trombonefrance.fr - www.trombonefrance.fr

N° 24 II / 2013 > page 11


Les Formations Musicales Militaires

R
écemment une prestation controversée de la musique militaire américaine « States Ma-
rine Band », couramment appelée «The President’s Own» accompagnant la chanteuse
Beyoncé a défrayé la chronique. Le 21 janvier à Washington lors de l’investiture du Pré-
sident Barack Obama, un play-back de l’hymne américain The Star Spangled Banner,
devant un million de personnes et les caméras du monde entier a enflammé la presse internationale et
la toile comme pour une affaire d’Etat.
Aujourd’hui, intrigué, j’ai attentivement regardé et écouté les cérémonies du défilé du 14 juillet et
notamment la prestation de la Musique de la Garde Républicaine devant la tribune présidentielle.
Le son retransmis par France Télévision était surprenant de qualité, de finesse pour une prestation
musicale en mouvement et en extérieur. Aucun micro n’apparaissait, sauf l’oreillette du ténor soliste in-
vité Florian Laconi. Le Chœur de l’armée française intégré aux 75 musiciens de la Garde était lui aussi
très audible dans l’interprétation des chants évocateurs du Paris de la Belle époque et d’après guerre.
De plus, lors des évolutions, ni souffle, ni distorsion ne se faisait entendre et la balance sonore restait
très bien équilibrée avec des roulements de caisse claire très aériens et des coups de grosse caisse précis.
Tous les pupitres s’accordaient pleinement sans que quelques instruments plus sonores ne viennent
saturer l’écoute.
Avait-on inventé des micros invisibles. A un moment, je l’avoue, j’ai douté. Non, c’était impossible.
Pas de play-back possible pour une musique militaire française devant les autorités. Il fallait une expli-
cation.
Qui mieux qu’Antoine Langagne, commandant la Musique de la Garde Républicaine pouvait nous
fournir cette explication.

N° 24 II / 2013 > page 12


Entretien avec Antoine Langagne
Bien évidemment toutes les prestations de la Musique de la Garde Républicaine
sont jouées en direct. Le contraire serait inconcevable. Elle a été créée pour cela et
s’en fait un point d’honneur. Pour le défilé des troupes, les musiques jouant stati-
ques, la prise de son se fait avec des micros sur pieds. Pour les honneurs au drapeau
et pour le tableau final de ce 14 juillet, nous avions équipé l’ensemble de la musi-
que de la Garde de micros H-F. C’est la deuxième expérience. Nous avons pris nos
dispositions pour préparer le matériel en temps utile et notamment régler la balance
sonore. Informés dès le mois de février de l’invitation par le Gouverneur militaire de
Paris du ténor Florian Laconi, nous avons pu programmer l’ensemble des répétitions
avec lui ainsi qu’avec le chœur de l’armée française dirigé habituellement par la
commandant Aurore Tillac. Du mardi au samedi 13 juillet, nous nous sommes donc
retrouvés dès 5 heures du matin, place de la Concorde pour répéter en situation
réelle. Nous avons pu ainsi affiner la disposition des micros et régler la balance.
Il était hors de question que les micros H-F soient positionnés directement sur les
instruments comme sur les scènes musicales, ni accrochés de manière visible sur
l’uniforme. Avec l’équipe de techniciens-sons nous avons trouvé la parade, sans faire
de jeu de mots. Chaque micro caché sous l’uniforme amplifiait la prise de son dans
un rayon de quatre mètres. 24 furent suffisants pour la musique, les choristes étant
déjà équipés.

Musique de la Garde Républicaine


Les musiciens présidentiels

James Lebens, un festivalier et Don Lucas

N° 24 II / 2013 > page 13


Les Formations Musicales Militaires

Après chaque répétition matinale, la la place de la Concorde, le chœur de l’ar- moral est au beau fixe, comme le beau
bande-son enregistrée était décortiquée mée française interpréta a capella le Chant temps dont nous avons profité le 14
dans les locaux de notre bibliothèque, ici des partisans. juillet.
à Kellermann. Et avec le responsable de Pour les chansons évocatrices, nous La Garde Républicaine est l’héritière
la bibliothèque musicale et régisseur, Eric avons pris comme base « Les succès de d’une tradition, celle de protéger et de
Sené, et le staff de la musique, nous affi- toujours » des célèbres recueils édités rendre les honneurs au Président de la
nions le mixage, comme pour un enregis- par Georges Besson. Partitions, que nous république, au Premier ministre, aux Pré-
trement. avons adaptées à notre formation. sidents des assemblées et aux élus de la
Cela demande beaucoup de préparation Cela a été efficace. Les autorités du gou- nation. Le rôle de notre unité est majeur
et de disponibilité de chacun sur le ter- vernement et militaires ont-elles témoigné dans le protocole d’état, symbole de la
rain. leur satisfaction ? puissance publique. La médiocrité n’est
Le ténor Florian Laconi lui aussi a été Dans la gendarmerie, on ne se congra- pas de mise. Les personnels en sont cons-
très disponible. Pour ce cérémonial re- tule pas à chaque réussite de mission. Il en cients et agissent en fonction.
transmis en direct par les chaînes de té- est de même pour les prestations militaires Charles de Gaulle définissait le protocole
lévision, tout est chronométré, millimétré. ou musicales réussies. L’excellence est de comme l’expression de l’ordre dans la Répu-
Il n’y a aucune place pour l’improvisation mise. Pour autant, bien entendu, le direc- blique. L’ordre n’est-il pas synonyme de sclé-
ou l’imprécision. Fort heureusement, nous teur général de la gendarmerie ainsi que le rose d’un point de vue musical ?
sommes coutumiers du fait. général commandant la Garde ont adressé Non. Si certains musiciens sont effec-
A titre d’exemple, nous avions réduit un message de félicitations collectives à tivement entrés sous la présidence de M.
les partitions sur le carton tenu par la lyre, l’ensemble des participants et les échos Giscard d’Estaing, ils servent sous l’auto-
afin d’éviter les tournes intempestives. que nous avons recueillis laissent apparaî- rité du Président Hollande avec le même
Ainsi, soit on joue sans partition, soit on tre un satisfecit général des personnalités sens du devoir et la même efficacité. Cer-
évite de dérouler la cartonnière pour pas- présentes dans la tribune officielle . tes nous ne pouvons pas réécrire les par-
ser au morceau suivant. Et je dois préciser qu’entre nous, musi- titions des airs les plus célèbres telle la
A la Garde Républicaine, nous avons ciens de la Garde, nous sommes très con- marseillaise ou les grandes marches mili-
l’obligation de la prestance, musicale et tents. Beaucoup de personnes à l’extérieur, taires, mais notre spectre missionnel est
corporelle. nous félicitent pour la fraîcheur et l’élé- bien plus large et nous avons souvent l’oc-
Qui a fait le choix des chants interprétés gance de ces interprétations. Nous avons casion de jouer d’autres morceaux, donc
? réussi à prouver, s’il en était besoin, que la de renouveler notre répertoire musical. En
Nous avons eu toute latitude pour pro- synergie entre la musique, le chœur et un outre, au delà de la formation individuelle,
grammer notre prestation musicale. soliste lors d’un cérémonial assez convenu la formation continue est de mise et je
Nous souhaitions avec mes adjoints, le comme le 14 juillet pouvait surprendre. Ce suis particulièrement exigeant en ce qui
Capitaine Stéphane Dubois et le Tambour- type de prestation accroche bien le public concerne le maintien en condition « opéra-
Major Jacky Laforest, pour le tableau final, On peut au passage, se référer à titre tionnelle » de mes musiciens.
profitant de la présence du Chœur de l’ar- comparatif à la promotion récente du der- Notre mission première est liée au pro-
mée, qui fête son trentième anniversaire nier CD ‘Héros’ de la Musique de la Légion tocole et au cérémonial militaire qui repré-
et du ténor, éviter une prestation en évolu- étrangère, placée sous la direction d’Emile sente environ 80 % de notre temps de ser-
tion de parade militaire. Nous avons donc Lardeux. Grâce à Deutsch Grammophon vice, avec les réceptions des personnalités
décidé de rendre hommage à la chanson distribution Universal Music, cette musi- à L’Elysée, à Orly ou Roissy, à l’Académie
populaire évocatrice de Paris et de la ré- que vient d’être honorée d’un disque d’or. française. Les Honneurs funèbres aux In-
sistance. D’abord à l’entrée avec La Mar- Cette compilation de chants accompagnés valides, comme dernièrement pour le dé-
che Lorraine de Louis Ganne, puis Fleur par une formation militaire réglementaire cès du Premier Ministre Pierre Mauroy ou
de Paris d’Henri Bourtayre, Paris en colère témoigne de l’intérêt du grand public. de militaires morts en mission.
de Maurice Jarre, Paris Tour Eiffel de Mi- Cela est bon pour le moral ? Quasiment chaque jour, des tambours
chel Emer et la Chanson du maçon d’Henri Malgré les contraintes et les difficultés se présentent soit à l’Assemblée Nationale
Betti et de Maurice Chevalier. liées aux nombreux services extérieurs, à soit au Sénat pour rendre les honneurs aux
Pendant le saut des 6 parachutistes sur la Musique de la Garde Républicaine le Présidents de séance. Le fondement de
notre République reste la soumission de
l’armée face aux pouvoirs politiques et lé-
gislatifs, le roulement des tambours dans
la haie d’honneur en est un des symboles.
Le tambour demeure lui aussi le fonde-
ment de notre Musique. C’est par décret
du Premier Consul Napoléon Bonaparte en
date du 12 Vendémiaire an XI (4 octobre
1802) que le pupitre de tambours de la
Garde municipale de Paris est constitué.
Lui-même héritier des batteries d’ordon-
nance et anciennes marches militaires,
commandées à Lully par Louis XIV. Les
fifres s’adjoignent aux tambours pour em-
mener les troupes de Napoléon sur les rou-
tes d’Europe.
Le premier Tambour-Major de la Garde
fut Krutter à leur tête de 1803 à 1813.
Aujourd’hui et depuis quelques années le
N° 24 II / 2013 > page 14
© David Mandibourg Crédit photo

pupitre actuel est composé de 13 tambours, dont un personnel De coups d’Etat en coups d’Eclat
féminin dirigé par Michel Racé, tambour major adjoint. Ces mu-
siciens spécialistes présentent d’ailleurs un spectacle spécifique
La Garde ne meurt...
Référence au fondateur des formations musicales de la Garde
autour du tambour. Leur dernière création « Grain de sable » tourne
Républicaine, Jean-Georges Paulus, né en 1816, en Alsace.
depuis 2012 et a fait l’objet d’un DVD.
Clarinettiste, il fut recruté en 1838 par le Prince de Joinville
La Batterie Napoléonienne, comme la Batterie-Fanfare sont di-
pour participer à ses excursions maritimes aux quatre points
rigées par le tambour major, Jacky Laforest. La Batterie-Fanfare
cardinaux du globe et diriger les matelots qui ne connaissaient
compte actuellement 13 tambours et 17 clairons/trompettes jouant
pas la musique. Avec acharnement et patience, il apprit aux
également les percussions, basse électrique, cors naturels, clairons
trente matelots à jouer d’un instrument si bien que cette for-
et trompettes basses ainsi que le tuba.
mation musicale fut du voyage en 1840, sur le bateau La Belle
Quel est le rôle du Tambour-Major ?
Poule pour ramener en France les cendres de Napoléon.
Majeur, oserai-je. Et surtout concernant Jacky Laforest.
Paulus accompagnera le prince au son des musiques variées
Il faut se rappeler qu’à l’origine le Tambour-Major est d’abord le
et des marches triomphales jusqu’à la révolution de 1848. La
chef et l’instructeur des tambours et le gardien de l’orthodoxie des
Musique est alors dissoute et Paulus nommé trompette-major à
signaux. Puis il devient en quelque sorte “Officier des transmis-
la tête de seulement 12 trompettes.
sions” qui organise et n’enseigne plus, ce rôle étant confié au capo-
Paulus en fait une formation permanente, composée rapi-
ral-tambour. Dans les années 1800, le Chef de Musique comme les
dement d’un trompette-major, 12 trompettes, 22 trompettes
musiciens sont « gagés » par le Colonel qui a les moyens financiers
d’ordonnance, 5 trompettes cor, 3 trompettes contrebasse, 2
pour s’offrir une musique. Avec le temps, la musique sera officiali-
trompettes alto, 5 trompettes basse et 2 timbaliers.
sée et deviendra une unité régimentaire dont clairons et tambours
Celle-ci sera renforcée petit à petit jusqu’à atteindre un ef-
ne font pas partie. Chacun s’entraîne à part et les parties ne se
fectif de 55 musiciens en 1852, année des débuts officiels de
rejoignent que pour les revues ou prises d’armes.
la nouvelle formation lors de la distribution des drapeaux au
Le Tambour-Major de la Garde Républicaine est le gardien de
Champ de Mars.
cette tradition avec notamment le maniement de la canne. Jacky
Le 4 août 1855, Jean-Georges Paulus est nommé à la tête de
Laforest y excelle tout comme ses adjoints, Eric Lemonnier et Mi-
la “Musique de la Garde de Paris“. Le 12 mars 1856, Napo-
chel Racé, eux aussi brevetés.
léon III signe le décret officialisant l’existence de l’orchestre. A
Lors des évolutions à l’extérieur, une partie des séquences re-
partir de 1864, Paulus se consacre exclusivement à la direction
pose sur la précision des ordres donnés à la canne par le Tambour-
de l’orchestre d’harmonie (c’est un autre alsacien, le brigadier-
Major.
trompette Frédéric-Thomas Fillaire, qui prend alors la tête de
Pour le quadrille des baïonnettes pour lequel nous accompa-
la fanfare).
gnons nos camarades fantassins du 1er régiment d’infanterie, le
Le 4 septembre 1870, cette formation reprend la dénomina-
Tambour-Major et le Chef de Musique doivent rester extrêmement
tion de Musique de la Garde Républicaine.
vigilants. Tout n’est pas réglé comme du papier à musique et il faut
La constitution progressive de Musique de la Garde, commen-
être réactif pour les départs ou parfois pour régler le tempo, afin
cée sous le premier consulat de Bonaparte, vivra les vicissitu-
que tout soit synchronisé. A l’instar des cérémonies militaires, c’est
des des périodes d’alternances politiques entre Restaurations,
du spectacle vivant et il n’est pas question d’utiliser une bande-
Républiques, et Empires.
son, sauf pour quelques répétitions du corps des baïonnettes.
N° 24 II / 2013 > page 15
Chaque mois (deux fois au printemps), nous participons avec Vous envisagez donc l’avenir sereinement.
le quadrille à la caserne des Célestins, à des répétions ouvertes Pour l’instant, nous n’avons pas de remontées d’informations
au public et nous assurons également une aubade avec des mu- négatives de la part de notre hiérarchie. Les prestations de la
siques légères. Musique sont unanimement saluées et le protocole d’État en la
Depuis mon arrivée en 2010, nous avons créé et réglé une matière n’est pas remis en question.
nouvelle parade. Ceci demande beaucoup de temps pour un show On évoque pourtant des fusions.
musical chorégraphié. Mais les musiciens et l’encadrement sont Un schéma de réorganisation des formations musicales de la
enthousiastes. gendarmerie et de la police est actuellement à l’étude. Rien n’est
Dès mon arrivée au commandement de la Musique, j’ai été pour l’instant décidé à ce stade de la réflexion.
agréablement surpris par la diversité, la qualité et la disponibilité La Musique est en résidence à la Caserne Kellermann à Paris.
du personnel. J’ai ressenti un climat amical et de solidarité. Les Comme tout gendarme, nous sommes tenus, dans un souci de
musiciens font le choix de rejoindre la Garde plutôt qu’une autre réactivité, de vivre en caserne. Sachant en outre que l’essentiel
formation musicale ou activités professionnelles. C’est un vérita- de nos prestations ont lieu intra-muros, il est apparu logique et
ble engagement et cela se ressent lors de la sélection aux épreu- rationnel que nous soyons logés à Paris. En dehors des permis-
ves de recrutement. Le niveau est élevé. Ne se présentent que les sions estivales, nous devons pouvoir répondre à toute mission pro-
bons musiciens qui acceptent l’idée d’une formation obligatoire tocolaire inopinée. Nous avons toujours un effectif de musiciens
de 10 mois en école de gendarmerie, avant d’intégrer la musique. joignables à tout moment pour monter dans les bus et rejoindre
C’est aussi un gage important de l’institution qui leur propose le le lieu d’intervention.
grade de sous-officier de gendarmerie et l’évolution de carrière Pour ce faire, un sous-officier gère à temps plein le bureau des
allant jusqu’à 58 ans, voire 59 ans pour les majors. services, point stratégique de notre mission protocolaire. Nous
Vous pouvez incorporer des gendarmes sous contrat ? nous devons d’être réactifs dans l’heure, au point parfois de de-
Oui, la gendarmerie permet à des jeunes de moins de 26 voir annuler une aubade ou un concert à caractère festif.
ans de servir sous contrat de 5 ans comme Gendarme Adjoint Cette astreinte comporte des aspects positifs. Ainsi, à la Ca-
Volontaire. Nous avons la possibilité d’en recruter un ou deux serne Kellermann où vivent 400 familles de gardes républicains,
par an. Nous en avons actuellement huit sur les rangs. C’est dont une centaine de musiciens, j’ai été très surpris à mon arrivée
également un bon moyen d’éviter de scléroser pour revenir à votre de la sérénité des musiciens et également de l’élan de solidarité
question précédente. entre tous.
Dans les deux ans, nous recruterons également des sous-of- Nous pouvons prendre le midi nos repas en commun au cercle
ficiers de gendarmerie pour prévenir les départs en retraite aux mixte et nous nous retrouvons souvent le soir dans l’espace
pupitres de flûte, tambour, saxophone et clairon. commun convivial.
C’est vrai qu’en arrivant, cet après-midi pour cet entretien, quel-
ques musiciens profitaient de la chaleur de ce 18 juillet pour faire
une partie de pétanque.
La Batterie Fanfare Pas de déduction hâtive, cela ne signifie pas que nous sommes
dirigée par Jacky Laforest oisifs entre les services. Comme je vous l’ai expliqué, dans la ca-
serne, nous vivons tous ensemble, mais il faut faire le distinguo
entre les périodes en et hors service. De fait, rien n’interdit au
personnel, lorsqu’il est de repos, de se détendre. Bien au con-
traire, ces moments de détente sont un gage d’efficacité et indis-
pensables à l’équilibre.
Les musiciens travaillent énormément, que ce soit individuel-
lement pour maintenir le niveau musical requis dans les box amé-
nagés et collectivement – pupitre de tambours, batterie-fanfare,
Orchestre, quintette à vent, quintette et dixtuor de cuivres… En
répétition statique dans notre auditorium à Dugny ou bien encore
en évolution à extérieur.
Le pupitre de clairons répète lui aussi régulièrement d’où la
sûreté d’émission et le velours de sa sonorité dans les sonneries
réglementaires et notamment lorsque nous jouons «Aux morts».

N° 24 II / 2013 > page 16


Les Formations Musicales Militaires
Les musiciens soignent aussi beaucoup Il est vrai que certains de nos musiciens
Fusion - Dissolution leur condition physique. La prestance est sont membres des très bons Brass Bands Pa-
indispensable à l’image de notre institution. risiens, comme Marc André et Jean-Philippe
Les raccourcis L’endurance est également de mise. Sou- Bénesse au saxhorn alto au Paris Brass Band et
vent, les temps d’attente en cérémonial sont
de l’histoire longs, et ce par tous les temps. Il faut donc
Nicolas Goulet qui joue le baryton à AEolus.
Malgré son deuxième prix obtenu Les musiciens de la Garde ont des ac-
être en bonne santé.
au Concours Européen de Musiques tivités professionnelles complémentaires,
Avez-vous calculé le nombre d’interpréta-
Militaires en 1867, la Musique fran- tions à l’année de la Marseillaise ou du Défilé comme musicien ou enseignant. En effet, le
de la Garde ? statut permet les activités accessoires qui, il
çaise des Guides de la garde impériale
Non ! On ne s’est jamais posé cette ques- faut le rappeler, participent à une formation
rivale de la Musique de la Garde de
tion, vraisemblablement plusieurs centaines. continue indispensable.
Paris fut dissoute Au final, la nécessité de service fera ce-
Nous sommes garants des interprétations
Rappelons dans quelles circons- de notre hymne national dans ses différen- pendant toujours loi.
tances Napoléon III décida la sup- tes versions – celle de Dupont ou de Berlioz, Comment s’organise la vie à Kellermann ?
pression des musiques de cavalerie et mais également des hymnes de tous les pays C’est une vie quasiment de village, avec
d’artillerie afin, disait-on, faire l’éco- joués en France. En exemple, l’hymne espa- ses activités professionnelles et familiales
nomie de trois mille chevaux. C’est un gnol se joue différent avec refrain ou sans qui se mêlent harmonieusement et notam-
point d’histoire qu’il est intéressant de refrain selon que le roi est présent ou non. Il ment grâce à son Club Sportif et des Loi-
rappeler. vaut mieux vérifier. sirs. Ainsi, depuis plus de 28 ans, Patrice
Lorsqu’un pays change de régime, son
C’était à une revue au Champ de hymne peut évoluer voire changer radicale-
Récard, trompettiste à la Musique, anime
Mars. Un général eut l’idée malen- ment. Il nous est ainsi arrivé de demander chaque mercredi soir la Chorale Kellermann.
contreuse de réunir au défilé les deux à un personnel d’Ambassade de le fredon- Les familles de musiciens et des habitants
musiques de la brigade qui passèrent ner, afin d’évider tout incident diplomatique. du quartier s’y côtoient pour former ce chœur
devant l’Empereur dans le plus grand Nous possédons bien entendu une biblio- mixte. En 2012, ils ont enregistré un hom-
désordre. Napoléon III voyant un es- thèque musicale très bien fournie, gérée par mage aux Compagnons de la Chanson avec
cadron de musiciens, il ne se rendit Eric Sené et nous prêtons parfois des copies comme invité leur ancien soliste Fred Mella.
de nos hymnes lorsqu’ils ne sont pas édités Quels sont les prochains enregistrements
pas compte de la fusion qui avait été
aux associations musicales. prévus par la Musique ?
opérée et ne vit qu’une masse de che- L’instauration d’un Brass Band au sein de la En 2014, toutes les formations musica-
vaux qui pouvaient être mieux affec- musique de la Garde est-elle d’actualité ? les de la Garde Républicaine enregistreront
tés à des combattants. Dès ce moment, Pas du tout. Vous faites sans doute ré- et nous prendrons bien sûr toute notre part
l’empereur résolut la suppression des férence à mes précédentes affectations.
avec un répertoire issu de notre tradition et
musiques à cheval, de cavalerie et D’abord à Lille dans les années 2000 où par
nécessité absolue, pour faire face à la sup- aussi avec des airs inédits. Nous sommes
d’artillerie. pressentis pour un déplacement au Canada
pression totale et définitive de la mythique
Sources : Oscar Comettant et nous participerons les 23 au 27 octobre
Musique du 43ème Régiment d’Infanterie, j’ai
La musique de la garde proposé et obtenu ,après pas mal de réticen- au centenaire de la Police à Hambourg. A
républicaine en Amérique : ces de créer et maintenir une formation mu- Paris, les 28 et 29 septembre, nous seront
histoire complète et authentique sicale militaire professionnelle sous la forme au grand complet pour les portes ouvertes
Publication de 1894 d’un Brass Band. Cette formation officialisée sur l’esplanade du château de Vincennes
et pérennisée en 2005 prend le nom de Mu- D’ici là et après la période des permissions
sique des Forces Terrestres.
Également à la Musique de l’Air de Paris estivales, notre sous-officier du bureau des
au sein de laquelle j’ai participé à la création services aura, comme à l’habitude, rempli
Histoire de l’Orchestre de Cuivres (Brass Band) en notre agenda pour une rentrée en fanfare.
- 1945 la batterie de la Garde 2002 et que j’ai dirigé jusqu’en 2010.
Républicaine prend officiellement Ici, à la Garde, il n’en est pas question. Propos recueillis par Yves Rémy
le nom de batterie-fanfare, avec
tambours et clairons, cuivres à
Grain de Sable
système (bugle, trompette, cornet, cor
Spectacle des Tambours de la Garde dirigés par Michel Racé
alto, baryton et basses) et saxophones,
sur le modèle de la fanfare à la
française.

- 1985, l’arrivée des pupitres de


clarinettes, de flûtes et hautbois
transforment la fanfare en harmonie.

- 1er octobre 1993, par décision


ministérielle, elle devient Musique de
la Garde Républicaine.

Contacts
Musique de la Garde Républicaine
contact.garderepublicaine@gendarmerie.
interieur.gouv.fr
N° 24 II / 2013 > page 17
CDs nouveautés

C
’est le célèbre label Deutsch Grammophon qui produit
le CD des musiciens au légendaire pas de marche lent
et appuyé à 88 à la noire. “Héros” célèbre le 150ème
anniversaire de la bataille de Camerone (haut-fait de
l’histoire de la Légion, le 30 avril 1863 au Mexique).
Le programme est composé de marches et de chants célèbres que l’on as-
socie à la Musique de la Légion étrangère partout dans le monde (“Adieu
vieille Europe”, “Le Boudin”, “Le Chant de l’Oignon”, “Le fanion de la
Légion”, “Un dur, un vrai, un tatoué”) ; il est également complété par
de nouvelles interprétations de chansons et musiques populaires comme
“Je ne regrette rien”, “La Mer”, “Le Pont de la Rivière Kwaï”, El De-
güello, thème célèbre tiré du film Rio Bravo, Le Boléro de Ravel… et la
Marseillaise avec le ténor français Roberto Alagna.

Musique
Disque d’OR de la Légion Étrangère
Rares sont les instrumentistes à vent français qui ont La pièce maitresse de cette nouvelle aventure est le général Christophe
eu le privilège d’enregistrer pour le Label Deutsche de Saint Chamas, commandant la Légion étrangère. « Je ne suis pas mé-
Grammophon. Le trompettiste Maurice André de 1960 lomane, mais j’aime le classique, Piaf, Offenbach et j’aime chanter. Le
à 1969 et le flûtiste Patrick Gallois jusqu’en 1998. chant est d’ailleurs constitutif de la légion, il apprend à parler le français,
Aujourd’hui, avec le CD de la Musique de la Légion à jouer collectif et met tout le monde à égalité. Quand il chante, le petit
Etrangère les trompettistes, clarinettistes, trombonis- fluet peut battre le gros costaud qui chante faux. Mais ce qui m’a surtout
tes, clairons… viennent en force s’ajouter à la légen- plu dans ce projet, c’est la rencontre entre deux mythes internationaux.
daire liste des artistes de ce label. C’était un énorme défi de travailler avec les meilleurs. On s’est dit : allez,
C’est la Président de Deutsche Grammophon, Mark Wil- même pas peur ! »
kinson, qui s’est rapproché de l’Etat Major pour pro- Le projet a été chapeauté par Emilie Lardeux, chef de musique de la Lé-
poser cette collaboration dont Universal Music espère gion Etrangère et réalisé par le producteur anglais Jon Cohen assisté de
un succès médiatique comparable à celui des albums Graham Jones.
«Les Prêtres» ou «Les Marins d’Iroise» des «Sten- L’album a été enregistré un album à Paris du 6 au 11 février 2013, dans
tors», et plus récemment de Vincent Niclo, rejoint par la prestigieuse salle Colonne, dans le XIIIème arrondissement de Paris. Le
les Chœurs de l’Armée Rouge pour son album «Opéra général Christophe de Saint Chamas a tenu à faire le déplacement au stu-
Rouge» (2012), certifié double disque de platine pour dio le 7 février, afin d’encourager les musiciens, et également se joindre au
200.000 ventes… chœur pour enregistrer avec ses hommes.
Les grandes stations de radios et les chaines de Télé ont
relayé cette information donnant un éclairage nouveau Lieutenant-Colonel
de l’orchestre d’harmonie et du chœur d’hommes aux Graham Jones
voix profondes. L’un des arrangeurs de
l’Album “Héros”, Gra-
ham Jones, harpiste
de formation a étéchef
de la musique, Colds-
tream Guards, la célè-
bre garde de la Reine
jusqu’en 2011.
Titulaire du diplôme
de maîtrise en musi-
que de l’Université de Reading et d’un doc-
torat de Musique Arts (DMA) à l’Université
de Salford, il présente chez Decca promotion
Vidéo la réalisation de l’album ‘Heroes” avec
la musique de Coldstream Guards.
En 2011, il a supervisé l’enregistrement de
la plus grande collection de musique militaire
couvrant la période de 1785 à nos jours, en
plusieurs album sous le titre Royal Heritage
Collection.

N° 24 II / 2013 > page 18


Entretien avec
le Lieutenant-colonel
Émile Lardeux
chef de Musique de la Légion Étrangère

Ensuite, le travail des répétitions, l’évolution du résultat, à tra-


vers la couleur et le rendu qui, petit à petit métamorphose la
chanson, font que chacun a à cœur de tout donner pour atteindre
le meilleur résultat possible. Le chant reste en outre un excellent
moyen de cohésion, sa pratique à la Légion est essentielle aussi
pour apprendre le Français.
Les musiciens légionnaires sont originaires de 16 nationalités.
Alors, je leur dis pas, Soyez plus élégiaques mais plutôt, Chantez
beau et noble.
La pratique du chant est un plus réel, il permet d’affiner l’oreille
- Monsieur, qui a réalisé les arrangements des chansons addi- pour la justesse, l’écoute, l’équilibre… C’est le premier moyen
tionnelles au répertoire habituel de la Légion ? d’expression musical.
J’ai réalisé les arrangements des titres « Adieu Vieille Europe » Pour certains titres, nous avons utilisé la pratique du recording
et « Le fanion de la Légion », les autres arrangements sont signés : enregistrement instrumental - puis les chœurs - et enfin les so-
par Graham Jones et Jon Cohen. listes.
- Dans Sous le ciel de Paris d’Hubert Giraud, on entend un - Quel est l’effectif de la formation ?
accordéon et quasiment un pupitre de violons, tant les traits La musique de légion a connu comme l’ensemble des formations
de clarinettes font illusion – et c’est un compliment. L’accor- musicales militaires une réduction d’effectifs passant depuis
déoniste fait-il partie de la formation ou est-ce un invité ? 1999 d’une centaine d’exécutants à 62 actuellement. L’effectif se
Pour « Sous le ciel de Paris… », l’accordéoniste ne fait pas partie répartit entre comme suit : 18 à la batterie - 41 à l’harmonie - le
de la formation, son intervention s’est calée au montage. Il s’agit chef de musique, l’adjoint et le tambour-major.
de Daniel Teper et il faut signaler également la présence pour - Quel est le rythme de répétitions hebdomadaires ?
ce titre de l’ajout de la mandoline de Darren Loveday. Et pour Nous répétons tous les jours, travail en formation complète en
certains titres comme la Mer, celle du guitariste Shane Hill. C’est salle le matin, les après midi répartis entre travail sur le cérémo-
vrai que nous avons bénéficié d’une collaboration musicale de nial et les exercices de défilé, le travail par groupe, par pupitre
grande qualité. ou individuel.
- Pour El Degüello, thème célèbre de trompette tiré du film - Les cuivres d’ordonnance de la Batterie-Fanfare renfor-
Rio Bravo, quel est le nom du trompettiste soliste ? cent-ils l’harmonie ?
Le trompettiste qui interprète le thème de El Degüello est l’adju- Les cuivres de la batterie-fanfare ne renforcent pas l’harmonie,
dant Youri Vassiliev. afin de ne pas créer un déséquilibre entre les petits cuivres et les
- L’orchestre accompagne le chanteur Roberto Alagna dans anches au sein de l’harmonie.
une version de La Marseillaise. Comment s’est passé l’enre- - Qui sont vos adjoints ?
gistrement et le contact avec cet artiste hors normes et les Mon adjoint est l’adjudant-chef Jean-Philippe Dantin et le tam-
musiciens légionnaires ? bour-major : l’adjudant-chef Jérôme Dumont (c’est d’ailleurs lui
Pour «la Marseillaise», qui est effectivement la version de Ber- qui chante : « Un Dur, un Vrai, un Tatoué… »).
lioz, Roberto Alagna devait être avec nous, mais il a eu un em- - Quels sont les projets musicaux de la Musique de la Légion ?
pêchement. Son enregistrement a été réalisé ultérieurement, sans Après le concert de promotion «HEROS» à la cathédrale saint
la Musique de la Légion étrangère. Cependant, Yvan Cassard qui Louis des Invalides de Paris, divers concerts en France (Bordeaux
réalise beaucoup de ses arrangements, était présent pour notre - Pau - Orange - Apt – Paris) et une création au Zénith d’Amiens
prise de son de «La Marseillaise». sur une composition de Rodolphe Pierrepont : «CAMERONE»
- La parution de ce disque et sa couverture médiatique est un avec 300 chanteurs et 200 musiciens, nous poursuivrons avec Le
événement pour une musique militaire en France. La concep- Tattoo de Ville-la-Grand (74) en septembre et 2 déplacements à
tion des reportages vidéo est exemplaire. Vous avez été assisté l’étranger : Bruxelles en juillet et la Chine en octobre.
du producteur John Cohen. Quel a été son rôle ? - Recrutez-vous prochainement des musiciens légionnaires ?
Jon Cohen est le réalisateur du CD, c’est lui qui en a fait le mon- La MLE recrute toujours des musiciens légionnaires. Ils reçoi-
tage et le mixage. vent tous la formation initiale du combattant légionnaire d’une
- Les chants de la légion ont bien entendu la place centrale durée de 4 mois au 4ème régiment étranger (4RE) de Castelnau-
dans cet album. Qu’apporte au quotidien pour l’orchestre le dary (Aude), régiment d’instruction et de formation de la Légion.
fait de chanter tous ensemble ? Ensuite, le légionnaire musicien est affecté à la MLE. Pendant 3
Le travail du chant nécessite un entraînement suivi et régulier. semaines chaque année, en janvier ou février, la MLE pose les
Notre fonction principale restant le travail instrumental. Le con- instruments pour refaire de l’instruction : tir, marches, bivouacs,
tenu de ces chants «légions» est assez significatif pour que cha- afin de ne pas perdre les savoir-faire de base du légionnaire.
que légionnaire y trouve une sensibilité, un sens, une profondeur.
Propos recueillis par Yves Rémy
N° 24 II / 2013 > page 19
CDs nouveautés
Après Slavonic Spirit en 2010 et un album consacré aux con-
certos classiques en 2011, Sur la route (AP 052) est le troi-
sième disque de Romain Leleu produit par le label Aparté
et distribué par Harmonia Mundi.
Romain Leleu s’est entouré d’un quintette à cordes – l’En-
semble Convergences - pour se lancer sur la route des festi-
vals et salles de concert renouvelant ainsi un répertoire pour
trompette soliste. S’il apprécie de jouer les grands classiques
comme Haydn, Hummel et Neruda, le jeune musicien aborde
sur scène d’autres styles adaptés et orchestrés par Manuel
Doutrelant où Bartok, Tchaïkovsky, Manuel de Falla, Francis
Poulenc côtoient, Charlie Chaplin, Michel Legrand, Harold
Arlen, Jean-Baptiste Arban, Nino Rota et Astor Piazzolla.
Tous membres de l’Orchestre Philharmonique de Radio Fran-
ce, les musiciens du quintette à cordes apportent une com-
plicité de jeu et de sonorité avec la trompette, le bugle, la
piccolo ou le cornet de Romain Leleu.
Pour vous convaincre de vous procurer ce CD, visionnez
l’excellent reportage qu’a réalisé ApartéTV :
www.youtube.com/watch?v=XM_w01siGDw

Label Flora
Les Sacqueboutiers présentent
L� J��� e� l� P�v���
http://www.labelflora.net
« C’est pour exploiter les similitudes de ces deux styles musicaux
SKU: FLORA2812 que nous avons choisi de mettre en valeur, dans cet enregistre-
Ce programme musical original présenté depuis 2010 à l’occasion de ment réalisé en septembre 2012, la complémentarité des instru-
quelques concerts et enregistré par le label Flora réunit des musiciens ments utilisés. Les deux couples d’instruments, anciens (cornet
évoluant dans des styles et époques très éloignées, jazz et “musiques à bouquin, Jean-Pierre Canihac, saqueboute, Daniel Lassalle) et
anciennes”. Mais, ici pas question de cross-over, mélange et métis- modernes (trompette, Claude Egéa, trombone, Denis Leloup), sont
sage de la musique classique jouée façon jazz. L’idée est plutôt de soutenus de la même façon par une « rythmique » spécifique,
comparer les bases musicales à 400 ans de distance… pour retrouver orgue/clavecin, percussion, d’une part, piano - Philippe Léogé,
l’élément d’évidentes convergences, l’improvisation. L’ornementation basse, batterie, d’autre part.
libre dans la musique ancienne la rapproche du jazz. En effet, il fau- L’intérêt de notre démarche réside dans la capacité des instru-
dra attendre presque 400 ans pour retrouver dans l’art musical cette ments de jazz à s’approprier les fondamentaux des musiques du
liberté laissée à l’interprète pour transmettre, à partir d’un sujet pro- Moyen âge et de la Renaissance de Diego Ortiz et Juan Vasquez ».
posé, ses propres émotions et son imagination créatrice. Les artistes

N° 21 I / 2012 > page 20


Chronique de Disques de Claude Decugis
claudecugis@free.fr Brass Band
THE LEGEND OF KING ARTHUR
Musique de Peter Meechan
Foden’s Band – direction : Michael Fowles
références : DOYEN – DOY – CD 305
disponible chez Salvation Army Trading Company
Le compositeur anglais Peter MEECHAN est né le
29 janvier 1980 à Nuneaton, Grande Bretagne. A 18
ans, il part à Manchester pour y continuer ses études
au Royal Northern College of Music et y découvre....
le brass band !
Depuis, il a fait largement connaissance et s’est rat-
trapé au point d’être compositeur en résidence avec
le Foden’s Band.
WAR OF THE WORLDS Et celui-ci le lui rend bien avec ce disque hommage qui lui est entièrement consacré
Musique de Peter Graham avec plus d’une heure de sa propre musique.
Comme toujours, je procède par ordre préférentiel et commencerai par B OF THE BANG,
Brighouse and Rastick Band un allegro marcato puissant d’où se dégage une extrême vitalité juvénile.
direction : David King Ecrite pour commémorer le 20° anniversaire du désastre du stade de Liverpool, EPI-
DOYEN – DOY CD 303 TAPH (FOR HILLSBOROUGH) est un hommage aux nombreuses victimes. On débute
disponible chez Salvation Army Trading Company sur un cornet solo nostalgique, puis une marche triste, accompagnée du glas, avant un
Fortissimo poignant de toute beauté.
oeuvres nouvelles. Inspirée de l’oeuvre de Shakespeare, MACBETH est une commande de l’Association
Le Brighouse and Rastrick Band, avec à sa tête Ecossaise des brass bands, en 2007. Sa durée, 14 minutes, permet un développement
David King, collabore avec Peter GRAHAM, un mu- et une multiplication des thèmes. Différents caractères y sont exposés et permettent
sicien qui fait autorité dans son pays. d’obtenir la plénitude des moyens musicaux de l’orchestre.
Cet Ecossais est né en 1958 à Lanarkshire et a C’est le Fountain City Band, USA, qui a commandé la 2nd EPITAPH, en souvenir des
héros du débarquement allié sur les plages de Normandie pour le Jour J.
étudié avec le maître Edward Gregson. Ses premiè-
La nostalgie se mêle au drame dans une musique intense et émotionnelle.
res pièces étaient des marches composées pour Le court andante, lent, expressif et sublime STARLIGHT est un témoignage d’amitié à
l’Armée du Salut. Actuellement, il est enseignant Jens Lindeman, un camarade du compositeur.
au Moray House College à Edimbourg. Le Roi Arthur, les Chevaliers de la Table Ronde, l’enchanteur Merlin ou la belle Gui-
La haute qualité de cet excellent orchestre ajoutée nevere, tous ces héros reprennent vie grâce à Peter Meechan et son THE LEGEND OF
à des compositions assez difficiles techniquement, KING ARTHUR.
mais globalement très intéressantes et, surtout, Avec solennité, éclat et allégresse, la vie autour du Roi s’organise. Pas toujours dans la
sortant de l’ordinaire donne un super cocktail. paix, puisque l’agitation y trouve aussi sa place , comme le souligne une batterie jazz
qui vient nous rappeler que nous sommes au 21° siècle.
Bref allegro brillant, joué sur un tempo de caval- Michael Fowles à la baguette et ses amis du Foden’s Band nous offrent une production
cade, PHOENIX nous rappelle l’oiseau mythique haut de gamme. Bravo !
qui en a fait rêver plus d’un.
Charmant et mélodieux, le thème de FOLLOW THE IN CONCERT !
FLAME est déclamé joliment au bugle par Lucy Murphy. Cory Band – direction : Philip Harper
L’euphonium est un instrument particulièrement références : DOYEN – DOY – CD 308 -disponible chez Sal-
prisé dans les brass bands, ici, une fois de plus, vation Army Trading Company
avec THE RED NOVAE et David Thornton. Trois Après douze années comme directeur musicale de
parties distinctes et enchainées permettent à Cory Band, le maître Robert Childs a cessé ses fonc-
l’euphonium d’exposer toutes ses capacités musi- tions. Soulignons tous les mérites de cet artiste qui
cales et techniques. a conduit le Cory Band vers les sommets britannique
Ecrit pour la musique militaire The Coldstream et européen. Merci, cher Robert.
Guards, THE RED MACHINE fut créé par cette C’est donc le nouveau patron, Philip Harper , qui
formation à Londres en septembre 2003. On a la mène le Cory Band vers un avenir qu’on espère aussi
sensation d’une impressionnante machine, rouge glorieux.
bien sûr. Mais d’un engin qui a une âme et un Nous faisons ici le point sur les meilleures oeuvres de cet enregistrement à commencer par
coeur comme le prouvent les mélodies qui s’y la marche traditionnelle THE BOMBARDIER de T.J.POWELL qui fut directeur du Cory Band
développent. dans les années 1960. Avouons que c’est superbement interprété.
Commandé par David King pour la Fédération Aus- Philip SPARKE (1951), on l’aime et on l’apprécie. Sa musique descriptive de MOUNTAIN
tralienne des brass bands LADY STEWART’S AIR SONG nous apporte la paix et le calme auxquels aspire tout être humain.
est un hommage à Adrienne, Lady Stewart. Au Autre grand compositeur britannique, Peter GRAHAM nous donne l’occasion avec BRAVU-
travers de thèmes mélodieux et expressifs, cet air RA d’apprécier la qualité sonore et la virtuosité du soliste à l’euphonium, Matthew White.
remercie cette dame férue d’art, musique incluse, Courte pièce de Tom DAVOREN pour cornet mi b solo, CRIES OF RHIANNON est à la
off course ! fois doux et puissant, suivant le moment, et démontre toutes les potentialités de Steve
Pièce brève, WITH FIRE AND SWORD est une dan- Stewart.
se orientale animée, dans le style trépident de la Peu connu en France, Rodney NEWTON propose de valoriser le bugle solo avec son
musique cosaque. SONG AND DANCE. On a droit à une magnifique prestation de Joanna Childs qui se
WAR OF THE WORLDS est une commande de l’or- joue des embuches avec une grande aisance.
chestre de saxophones du Senzoku Gakuin College D’autres pièces, transcrites pour brass band, sont aussi programmées et présentent
au Japon et fut créé le 29 janvier 2012 avec Peter un fort intérêt musical. INTRODUCTION ET RONDO CAPRICCIOSO de Camille SAINT
Graham à la baguette. La version brass band est SAENS avec Owen Farr au ténor horn. C’est une démonstration raffinée et volubile de
une mutation heureuse et la possibilité d’une ex- cet instrument si souvent dans l’ombre.
pression sous différents tempos et formes. Le tout Un des noms les plus célèbres du milieu musical du 20° siècle, William WALTON se
représente un ensemble musical cohérent qui nous rappelle à notre bon souvenir avec ORB AND SCEPTRE. Vigueur, majesté, musicalité,
a conquis. solennité sont les éléments incontournables de cette belle pièce.
Un bel orchestre défendant les oeuvres d’un grand Comme vous pourrez le constater, le Cory Band continue son chemin parsemé de pier-
maître, ça donne un enregistrement marquant. res blanches. Ce disque nous le prouve éloquemment.
N° 21 I / 2012 > page 21
Chronique de Disques de Claude Decugis
claudecugis@free.fr
harmonie
THE BIG BANG
Musique Royale des Guides
direction : Yves Segers
références : Beriato – WSR 059
disponible chez De Haske France
Le Grand Orchestre d’Harmonie des Guides de Belgique
nous fait une magnifique démonstration de technique, de
musicalité et d’envie, sous la baguette du maestro Yves
Segers.
Il faut préciser que le répertoire choisi, seulement six piè-
ces, est de premier plan et que la conjugaison de ces deux
éléments positifs débouche sur cette merveilleuse surprise.
DIVERTIMENTO du Suisse Oliver WAESPI se divise en quatre parties. Après l’allegro vigou-
reux, en forme d’ouverture, arrive une mélancolique Méditation où les bois se succèdent, en
JEROME NAULAIS solistes. On trouve ensuite une danse animée, rythmée et joyeuse, c’est le troisième élément
Philharmonic Wind Orchestra avant la conclusion où se mêlent la fête, l’enthousiasme et la vivacité.
direction: Marc Reift C’est l’histoire d’un mineur qui survit miraculeusement à l’effondrement d’un puits. Un sce-
Références: Marcophon nario en cinq actes écrit par Daniel WEINBERGER avec SUBTERRA.
info@reift.ch – Site: www.reift.ch Des accords dissonants pour commencer, puis la machine se met en route, les hommes sont
Tromboniste et compositeur, Jérôme au travail. Soudain, c’est l’accident, l’alarme, puis le silence, pesant, funèbre. Dans le lointain
NAULAIS est né à Paris en 1951 et a monte une prière avant le sauvetage; un Maestoso puissant et magistral qui conclut Subterra
fait ses études au Conservatoire National sur ce chant d’espoir.
Supérieur de Musique de Paris. Artiste Les quatre éléments indispensables à la vie sont réunis dans ELEMENTS OF NATURE de
accompli, il est trombone solo à l’Ensemble l’Autrichien Hermann PALHUBER. Quatre parties différentes, bien sûr, et des séquences écla-
Inter Contemporain créé par Pierre Boulez. tantes, agitées, expressives, intenses ou sereines, comme autant de qualités représentées par
Il enseigne également dans plusieurs éco- la Terre, le Feu, l’Eau et l’Air.
les de musique et dirige même un orchestre Le destin ultime des dieux est ici symbolisé par RAGNAROK de Bert APPERMONT. Nous
d’harmonie d’amateurs à Paris. avons relevé deux sections marquantes dont l’andante du début, incertain, chaotique, sonore
A l’occasion de ses 60 ans, les éditions et expressif, alors que le tutti puissant conduit à un diminuendo terminant l’oeuvre sur un
Marc Reift ont décidé de publier toute une morendo.
série d’enregistrements avec les meilleures Toujours de Bert APPERMONT, une seconde composition, THE BIG BANG qui est de la même
œuvres de cet éminent compositeur. veine. Le soleil se lève dans le calme et la sérénité, avant l’explosion libérant force, vitalité
Le Philharmonic Wind Orchestra, dirigé par et agitation. Un passage plus tranquille nous conduit par une inexorable montée vers une fin
Marc Reift, on le connait déjà, et on l’ap- monumentale.
précie pour le raffinement de ses musiciens, La dernière pièce, FLIGHT de Benjamin YEO est une musique à programme et décrit l’expé-
leur technique, leur sûreté et leur bon goût. rience d’un jeune aviateur. On peut aller du plus grand calme et l’agitation totale, à condition
Il est égal à lui-même. de se trouver à la place de ce jeune écervelé. Très peu pour moi ! !
Parmi les vingt deux pièces présentées, j’ai
beaucoup aimé HUNGARIAN FANTASY, un
duo pour flûte et clarinette où on prend le POR UNA CABEZA
temps de musarder avant un presto léger et Fiatinsieme
dynamique, bien dans la musique folklori- direction : Enea Tonetti
que magyar. références : Scomegna – SC 222 CD
RUSSIAN OVERTURE reste dans la tradition disponible aux éditions Robert Martin
musicale de cet immense pays dont la mu- Fiatinsieme fait partie des bons orchestres d’harmonie ita-
sique est si riche et colorée. Jérôme Naulais liens et ils sont nombreux de l’autre côté des Alpes à avoir
s’en inspire et nous permet de rêver, avec un excellent niveau.
tendresse, ou de danser, avec vigueur, dans Porte parole des éditions Scomegna, Fiatinsieme nous pro-
notre imagination, bien sûr ! pose 17 compositions nouvelles, généralement courtes,
Le contenu de l’œuvre nous est indiqué dans des genres divers, souvent de la musique légère.
dans le titre. PSYCHOSIS avec son entrée J’ai sélectionné pour vous THE APE de Marco MARTOIA,
inquiétante et son instabilité semble tout joué dans un style jazzy, avec un swing bien affirmé, puis DOPPO OTTO, une marche joyeuse
droit sorti d’une musique de film. La fin de Flavio BAR déjà apprécié de nos lecteurs.
nous réconcilie avec nos habitudes et, On doit encore citer REMOTE DAYS de Filippo CANGIAMILA qui met en valeur un hautbois
surtout, nos certitudes. nostalgique, ainsi que la valse SOGGIORNO VIENNESE de Reddy BOBBIO qui nous entraine
Deux pièces courtes, dans le style musique dans le tourbillon de la nuit viennoise.
légère ont retenu notre attention. Il s’agit de On doit à Antonio ROSSI, la pièce GRINGOS qui contient plusieurs brefs mouvements enchai-
COOL MORNING avec son rythme de swing, nés. L’oeuvre titre POR UNA CABEZA est un tango de Carlos GARDEL dont on sait l’influence
puis du boléro, très dansant, avec trompette qu’il a eu sur l’expansion du tango en France.
solo, JULITO MIO. Une seconde marche, aux tempos et mélodies entrainants, LA CAMPIONESSA d’Andrea MON-
Citons encore SENTIMENTAL BOSSA, une CALVO, précède d’autres morceaux de moindre importance.
musique récréative, BLUE BUGEL, qui N’omettons point WIEN BLEIBT WIEN (Vienne reste Vienne) la fameuse marche de Johann
nous donne une certaine nostalgie du temps SCHRAMMEL, réorchestrée pour l’occasion.
passé ou IT’ S TIME, un solo facile dédié au On terminera par deux belles transcriptions, l’Hymne de Jupiter, tiré des Planètes de Gustav
saxophone alto. HOLST, ainsi que l’incontournable (pour les Britanniques) POMP AND CIRCUMSTANCE d’Ed-
Et bien d’autres compositions dignes de fi- ward ELGAR.
gurer dans nos programmes de concert. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux. D’où l’intérêt de ce disque.
N° 24 II / 2013 > page 22
LES
DISTRIBUTEURS Abonnement : 20 Euros annuel
D'INSTRUMENTS La Gazette des Cuivres
À VENTS 49, bld Paul Langevin 37700 Saint Pierre des Corps. France
gazettedescuivres@yahoo.fr
PA RT E N A I R E S
Echoppe d’Eole
3 rue de Bergues
59630 Bourbourg
03 28 62 45 11

Feeling Musique
61 r ue Rome 75008 Paris
Tel 01 45 22 30 80 Adrien Jaminet
info@feelingmusique.com AJ - Atelier des Cuivres
www.feelingmusique.com 1 rue du Guet Saint-Pierre
91220 Brétigny sur Orge
Tél. 06 68 15 56 27
Le Mans ajatelierdescuivres@gmail.com
Atelier d’Orphée www.aj-atelierdescuivres.fr
72 Grande Rue
72000 Le Mans
Nantes Tél. 02 43 24 42 54 Orléans
info@atelier-orphee.fr
Violin Musique http://www.atelier-orphee.fr Le Da Capo
Place de la Bourse 44000 Nantes 49, rue du Colombier
02.40.48.51.92 45000 Orléans
violinmusique@orange.fr Tél. 02 38 53 91 34
Tours ledacapo@wanadoo.fr
Rezé
20 rue Lechat Hall Music
44400 Rezé 12, rue Lavoisier
Tél. 02 40 04 23 39 37000 Tours
dbmusique@orange.fr Tél. 02 47 20 32 60
http://dbmusique.fr hallmusic@wanadoo.fr
http://hallmusic.net
Lyon
J.S Musique
17 r Duhamel
69002 Lyon
Tel 04 78 38 20 47
contact@jsmusique.com
http://www.jsmusique.com

Mont de Marsan
Avignon
BEL’AIR MUSIQUE
251 Bvd Antoine Lacaze Artisan des Vents
40000 MONT DE MARSAN 63, rue Guillaume Puy
Tél/Fax : 05.58.85.78.61 Toulouse 84000 Avignon
Tel 04 90 85 13 07
www.bel-air-musique.com
LOGO HOLMBLAT 21/09/07 9:48 Page 1
Duclau - Muscat artivent@free.fr
26 r St Hyacinthe
HOLMBLAT 31500 Toulouse
M U S I Q U E Tel 05 61 48 51 90 Marseille
duclau-muscat@wanadoo.fr L’Atelier des Vents
5 r Bordenave d’Abère Tarbes Daniel REBOH
64000 PAU Atelier des Vents 37 Cours Lieutaud
24 rue Larrey 65000 Tarbes 13006 Marseille
Tel 05 59 27 37 17
Tel 05 62 34 54 89 Tel 04 91 92 40 22
holmblat-gsmusique@orange.fr
atelvents@wanadoo.fr Fax 04 91 48 25 83
http://atelierdesvents.com atelierdesvents@wanadoo.fr

CHEZ NOS MAGASINS PARTENAIRES, LORS DE VOS DÉPLACEMENTS


PROFESSIONNELS OU TOURISTIQUES VOUS Y RETROUVEREZ VOTRE
REVUE PRÉFÉRÉE AINSI QUE DES RÉPARATEURS QUALIFIÉS AUX
COMPÉTENCES RECONNUES AU SERVICE DES CUIVRES... Visualisation interactive de la
Gazette des Cuivres en PDF sur
calameo.com
lecteur compatible PC, Mac,
Iphone, IPAD
N° 24 II / 2013 > page 23
N° 24 II / 2013 > page 24

Vous aimerez peut-être aussi