Vous êtes sur la page 1sur 2

Prime de remboursement 

Le débit de la «réserve» compte pour la partie dépréciée de l'exercice Plus tôt; Déduit de la "Déduction pour
amortissement des immobilisations corporelles" Pour la partie non amortie, elle est exprimée en non-valeur54;
Ils sont amortis au prorata des intérêts courus ou au prorata des intérêts d'emprunt. La période de prêt n'a
rien à voir avec la période de remboursement. Les normes IAS (International Accounting Standards) ne
reconnaissent pas les coûts d'exploitation ou le concept de coûts d'exploitation Commencez. Ils sont
comptabilisés en charges de l'année en cours. Aucun des comptes mentionnés précédemment ne doit
apparaître dans le rapport récapitulatif mis à jour. Nous Chaque compte et son compte d'amortissement
doivent être contrepassés. L'annulation de la non-valeur se fera par une radiation du compte concerné (car Par
exemple, dépenses préliminaires), la méthode est:

Elles sont amorties soit au prorata des intérêts courus soit par fractions égales au prorata de la durée de
l‟emprunt quelque soit la durée du remboursement. Les normes IAS ne reconnaissent pas le concept
des frais d‟établissement ou des coûts de démarrage. Ils sont comptabilisés en tant que charges des
exercices courants. Aucun des comptes susmentionnés ne doit figurer sur les états de synthèse
retraités, nous devons contre-passer chaque compte ainsi que son compte d‟amortissement.
L‟annulation de la non-valeur se fera par la contre-passation du compte concerné (à titre d‟exemple
frais préliminaires) par : Le débit du compte « dotation d‟exploitation aux amortissements des
immobilisations en non-valeur »pour la fraction non encore amortie ; 54 Le débit du compte «
réserves » pour la fraction déjà amortie lors des exercices antérieurs;

2. Immobilisations incorporelles

Cas: Goodwill ou goodwill Au Maroc, le PCGE (Enterprise Planning Master Plan) stipule que la différence est
Les acquisitions sont amorties selon le plan d'amortissement sans exception et la période doit être Refléter les
hypothèses et les objectifs fixés lors de l'acquisition. Depuis la révision d'IAS 38, le goodwill n'est plus amorti
Cas: Établissement des coûts et des coûts à allouer IAS 38 interdit la comptabilisation des coûts différés ou
des coûts dans les actifs D'autre part, l'utilisation du PCGE marocain partagera et construira les coûts La
période d'amortissement des actifs reconnus comme actifs est de 5 ans au maximum. Contrairement aux
règles marocaines, IAS 38 interdit l'enregistrement des charges d'exploitation et Les coûts sont répartis au
niveau des actifs. Selon cette norme, ils ne remplissent pas les conditions suivantes La distinction des actifs.

3. Immobilisations corporelles
Réévaluation des immobilisations corporelles
Les normes internationales recommandent des réévaluations régulières
Rapprocher la valeur nette comptable de l'actif de sa valeur liquidative
La valeur de la justice
Au Maroc, la politique fiscale joue un rôle punitif car la réévaluation
La taxe est requise. Rarement réévalué au Maroc
Amortissement des immobilisations corporelles
Au Maroc, la méthode comptable de l'amortissement des immobilisations
Dépend de la durée pendant laquelle les réglementations fiscales sont utilisées et
Amortissement. La vie fiscale et comptable est généralement plus longue
Plus courte que la durée de vie réelle des immobilisations
Les sociétés désignées IAS 16 (Immobilisations corporelles) doivent être identifiées et déterminées 
Choisissez une méthode d'amortissement qui reflète le ratio
Les avantages économiques associés à l'actif sont consommés

Méthode de composition
Au Maroc, la méthode d'immobilisation par composant est moins systématique
Que les normes internationales
Selon la norme comptable internationale n ° 16, la durée de vie est
Différentes durées de vie des immobilisations principales et doivent être fixées séparément
Et amortir selon ses propres conditions
contrat de bail
Au Maroc, contrairement à la norme, les baux sont comptabilisés en charges
International, traitez-le comme un actif (généralement une immobilisation)

4. Immobilisations financières
En immobilisations financières, CGNC distingue les titres de participation et
Autres titres fixes; d'autre part, titres et titres de placement qui figurent à l'actif
cycle
Cette classification des immobilisations et des actifs courants reflète Le
Entre le long terme et le court terme de CGNC, en fonction de la période de détention ou
Récupération plus ou moins 12 mois
évaluation initiale:
L'investissement est comptabilisé à son coût d'acquisition qui comprend: le prix d'achat et
Frais de transaction (frais, commissions payées, commissions de courtage, etc.). Cela constitue
La principale différence avec CGNC est que CGNC confirme directement le coût de transaction dans la
transaction
sonner.
Suivi de l'évaluation des titres:
La norme prévoit la réévaluation des titres à la juste valeur, à l'exception des investissements
Détenu jusqu'à l'échéance, évalué au coût amorti.