Vous êtes sur la page 1sur 4

Concepteur : Dr Tejeddine Ben Ouali.

Enseignant universitaire à l’UVT et expert comptable,


membre de l’ordre des experts comptables de Tunisie. e.mail : tejeddine.cfet@gnet.tn

Leçon 1 : Rappel et mise à jour de l’IRPP et de l’I/S


Objectifs de la leçon :
- Mettre à jour l’IRPP et l’I/S
- Rappeler les minimums d’impôts
- Rafraichir la mémoire par des applications
- Le Revenu Net Global est la somme des revenus nets catégoriels
- Le revenu foncier = (Recettes Brutes réalisées (TTC) - 20%* Recettes Brutes réalisées (TTC)) - frais
d'entretien et de réparations justifiés - la taxes sur les immeubles bâtis payés et justifiés.
- En cas de forfait d'assiette. Le Bénéfice non commercial = 80%*des recettes TTC
- Pour le revenu des capitaux mobiliers et des valeurs mobilières, les intérêts doivent être déclarés. Ces
intérêts sont déductibles jusqu'à 3000 dinars pour les comptes d'épargnes (CSE) ouverts auprès des
banques et de l'office des postes (CEP); et jusqu'à 5000 dinars pour les intérêts des emprunts
obligataires. Le cumul des intérêts de l'épargne et des emprunts obligataires ne peut dépasser 5000
dinars
- Les intérêts au titre d'emprunts pour l'acquisition ou la construction de la première maison habitation
sont déductibles si la valeur de l'habitation est inférieure ou égale à 200000 dinars Hors taxes
- Les dividendes sont soumis à une retenue à la source de 10%.Ces dividendes doivent être déclarés,
mais ne sont pas inclus dans le Revenu Net Global (Somme des revenus nets catégoriels). Cette
retenue à la source est déductible si le montant des dividendes est inférieur ou égal à 10000 dinars
- La déduction pour enfant handicapé à été ramenée à 2000 dinars au lieu de 1200 dinars ; -
- La déduction de 1000 dinars pour enfant non boursier âgé de moins de 25 ans
- L'assurance vie est déductible jusqu'à 10000 dinars, sans prise en considération des membres de la
famille (épouse et enfants)
- Les dons et les subventions sont déductibles dans la limite de 2 pour mille d chiffre d'affaires brut .
Ils sont totalement déductibles s'ils sont accordés
. aux entités fixées par la liste du décret 2000-599 du 13 mars 2000.
. à l'Etat, aux collectivités publiques locales et aux entreprises publiques.
. S'ils représentent un coût d'acquisition ou de construction des logements accordés en donation au
profit des conjoints des ascendants et descendants des martyrs de la nation de l'armée, des forces de
sécurité intérieurs et des douanes.
. S'ils sont accordés aux associations oeuvrant dans le domaine de la promotion des personnes
handicapées et des personnes sans soutien familial.
- A partir du 1 janvier 2019 la déduction pour chef de famille = 300 dinars et 100 dinars pour chaque
enfant à charge jusqu'au quatrième enfant
- La contribution sociale de solidarité fixé comme suit :
Pour les personnes physiques : la différence entre l'impôt sur le revenu déterminé sur la base du
barème de l'impôt sur le revenu en majorant de 1 point le taux d'imposition applicable aux tranches de
revenus prévus par le dit barème y compris les revenus de 0 à 5000 dinars. Toutefois les revenus
inférieurs ou égaux à 5000 dinars sont exonérés (LF 2020) c.à.d que toute personne ayant un revenu

1
Concepteur : Dr Tejeddine Ben Ouali. Enseignant universitaire à l’UVT et expert comptable,
membre de l’ordre des experts comptables de Tunisie. e.mail : tejeddine.cfet@gnet.tn

situé dans cette tranche ne paye pas la C.S.S . Nous prenons en considération la majoration de 1%
même pour la tranche de 0 à 5000 dinars pour tout revenu supérieur à 5000 dinars
Pour les personnes morales soumises à l'I/S : la différence entre l'I/S du selon les taux prévus par la
législation en vigueur majoré de 1 point et l'impôt du selon les taux sans majoration de 1 point, avec
un minimum égal à:
* 300 dinars pour les personnes morales soumises à 35%
* 200 dinars pour les P.M soumises aux taux de 25%, 20% ou 15%
* 100 dinars pour les P.M soumises au taux de 10% ou 13,5%
* 200 dinars pour les sociétés exonérées de l'impôt non obstant le minimum d'impôt.
Apport de la LF 2020:
Relèvement de la CSS pour les bénéfices à déclarer en 2020, 2021 et 2022 réalisés par les entreprises
et les caisses suivantes:
§Les entreprises exerçant dans le cadre de la loi 2001-65 du 10 juillet 2001 relative aux établissements
de crédit
§ Les établissements de crédit non résidents exerçant dans le cadre du code de prestation des services
financiers aux non résidents et ce, pour leurs opérations avec les résidents
§Les compagnies d’assurance et de réassurance exerçant conformément aux dispositions du code des
assurances
la CSS est égale à la différence entre l’IS dû au taux de 35% majoré de 3 points et l’IS sans
majoration, avec un minimum de 300D.
§Pour les autres entreprises et sociétés soumises à l’IS au taux de 35%
la CSS est égale à la différence entre l’IS dû au taux de 35% majoré de 2 points et l’IS sans
majoration, avec un minimum de 300D.

Ne sont pas concernés par cette contribution la + value immobilière et la plus value sur actions; les
revenus des forfaitaires; les dividendes; les revenus du hasard et de loterie; les traitements et salaires
soumis à une retenue libératoire de 20%
- Sont exonérées les entreprises nouvellement crées ayant obtenu la déclaration d'investissement des
autorités compétentes dans les secteurs autres que les services financiers, l'énergie à l'exception de
l'énergie renouvelable, les mines, la promotion immobilière, la consommation sur place, le commerce
et les opérations de communication de l'I/R et de l'I/S pendant une période de 4 ans à partir de la date
d'entrée en activité effective à condition de l'entrée en activité dans un délai de 2 ans de la date de la
déclaration de l'investissement et que la déclaration ait réalisée au cours des années 2018 et 2019 et
2020; et ce non obstant le minimum d'impôts des articles 12 et 12 bis de la loi 89-114 du 30/12/1989
(pas d'impôts pendant 4 ans)
- L'article 15 de la loi de finances 2018 a réduit le taux d'impôt de 25% à 20% pour les sociétés dont le
chiffre d'affaires annuel H.T ne dépasse pas 1 million de dinars pour les activités de transformation et
les activités d'achat en vue de la revente, 500000 dinars pour les activités de services et les professions
non commerciales et ce, à partir de l'exercice 2017 déclaré en 2018
- Dans le cas d'un employeur souscripteur aux contrats collectifs d'assurance vie. L'employeur peut
déduire les cotisations payées à ses employés dans le cadre des contrats assurance vie et des contrats
de capitalisation.

2
Concepteur : Dr Tejeddine Ben Ouali. Enseignant universitaire à l’UVT et expert comptable,
membre de l’ordre des experts comptables de Tunisie. e.mail : tejeddine.cfet@gnet.tn

Le taux de l’I/S Le secteur d’activités


25% Le droit commun
35% Secteur financier (Banques, établissements financiers, assurances
,sociétés d’investissements, sociétés de recouvrement), secteur
pétroliers et hydrocarbures (y compris les services visés par l'article
130-1 du code des hydrocarbures de la loi 93-1999), hypermarchés,
concessionnaires, réseaux de télécommunication, les franchises à
l'exception des entreprises dont le taux d'intégration est égal ou
supérieur à 30%

20% Activités de transformation et les activités d’achat en vue de la


revente si le C.A <= 1 million de dinars. Activités de services et les
activités non commerciales si le C.A <= 500.000 dinars
10% Activités artisanales, agricoles, de pêche ou d’amendement de bateaux
de pêche.
Secteur agricole et de pêche après l’expiration de la période de la
déduction totale
Avantages de zones de développement régional après l’expiration de
la période de déduction totale
Les activités de soutien (institutions d’encadrement de l’enfance,
d’éducation, d’enseignement, de recherche scientifique, de formation
professionnelle ainsi que les établissements de production et
d’industries culturelles, d’animation des jeunes, des établissements
sanitaires et hospitaliers, hébergement universitaire privé) et de lutte
contre la pollution.
Les coopératives
L’exportation jusqu'à l’exercice 2020 pour les sociétés existantes.
13,5% industries électroniques, électriques et mécaniques, industries
automobiles, aéronautiques, maritimes et ferroviaires et leurs
(ou)
composantes, industries des câbles, industries pharmaceutiques,
déduction de la moitié (1/2) des d’équipements et matériels médicaux, l’industrie du textile, de
revenus pour les personnes l’habillement, du cuir et de la chaussure, industries alimentaires, les
physiques) centres d’appel, la réalisation des services d’innovation en technologie
informatique, le développement des logiciels et le traitement des
données, les sociétés de commerce international exerçant
conformément à la législation les régissant, conditionnement et
d’emballage de produits, de la prestation des services logistiques
à partir de l’exercice 2021 d’une manière concomitante; La liste desdits services est fixée par un
décret gouvernemental, l’industrie des produits plastiques, les
prestations de services de consultations et d'études réalisant une forte
valeur ajoutée dont la valeur et les conditions sont fixées par décret.

- Le minimum d’impôts du droit commun :

3
Concepteur : Dr Tejeddine Ben Ouali. Enseignant universitaire à l’UVT et expert comptable,
membre de l’ordre des experts comptables de Tunisie. e.mail : tejeddine.cfet@gnet.tn

Dans le cas de non entrée en activité et non réalisation d’un chiffre d’affaires, à partir de la date de
la déclaration d’existence, l’impôt (y compris le minimum) est exigible à partir du quatrième exercice
comptable

L’impôt annuel ne doit pas être inférieur à un minimum d’impôt égal à

- 0.2% du chiffre d’affaires brut avec un minimum égal à 500 dinars exigible même en cas de non
réalisation de chiffre d’affaires pour les sociétés non soumises à l’impôt sur les sociétés au taux de
10% ou 13,5%.

- 0.1% du chiffre d’affaires dont les bénéfices en provenant sont soumis à l’impôt sur les sociétés au
taux de 10% ou de 13,5% ou du chiffre d’affaires réalisé de la commercialisation de produits ou de
services soumis au régime de l’homologation administrative des prix et dont la marge bénéficiaire
brute ne dépasse pas 6% conformément à la législation et aux réglementations en vigueur avec un
minimum égal à 300 dinars exigible même en cas de non réalisation de chiffre d’affaires.

- 0,2% du chiffre d’affaires brut avec un minimum de 300 dinars exigible même en cas de non
réalisation de chiffre d’affaires pour les personnes physiques (BIC & BNC régime réel) .

- 0,1% du chiffre d’affaires ou des recettes dont les revenus en provenant bénéficient d’une
déduction de deux tiers ou la moitié et du chiffre d’affaires réalisé par les établissements de
santé prêtant la totalité de leurs services au profit des non résidents, prévus par la loi n° 2001-
94 du 7 août 2001, et provenant de leurs opérations avec les non résidents ou réalisé de la
commercialisation de produits ou de services soumis au régime de l’homologation
administrative des prix et dont la marge bénéficiaire brute ne dépasse pas 6% conformément à
la législation et aux réglementations en vigueur, avec un minimum égal à 200 dinars exigible
même en cas de non réalisation de chiffre d’affaires.

- Le minimum d’impôt de 200 D, 300 D ou 500D est majoré de 50% en cas de paiement
après un mois de l’expiration des délais légaux

- Le minimum d’impôts des articles 12 et 12 bis de la loi 89-114 :

L’application de ce minimum d’impôts est exigée au cas d’un dégrèvement fiscal

Ce minimum est fixé à 15% du bénéfice imposable avant déduction pour les personnes morales
soumises à l’I/S aux taux de 25% et de 20%. Il est de 20% pour les établissements soumis au taux de
l’I/S de 35%

Ce minimum est fixé à 45% de l’impôt exigible avant déductions pour les personnes physiques

- La plus value immobilière : Lors de la vente d'un immeuble ou d'un fonds de commerce.
Une retenue à la source de 2,5% du prix de vente doit être appliquée. La plus value
immobilière est imposée au taux de 15% si la cession intervient durant la période de 5 ans à
partir de la date de la possession. Elle est imposée au taux de 10% lorsque la cession a lieu
après une période de 5 ans de la date de possession. La détermination de la plus value est
réalisée après actualisation du prix d'achat au taux de 10% par année de détention et en
prenant en considération les dépenses justifiées (ex aménagement etc.)