Vous êtes sur la page 1sur 14

COMPTE-RENDU DE VERIFICATION ANNUELLE Réf : E-TECH-31

D’UN SYSTEME D’EXTINCTION INCENDIE PAR Version : 01


Mise à jour : 13/02/14
SPRINKLEURS
Cachet de l’organisme vérificateur Nom et adresse du risque visité

CLF SATREM
1, Rue Chappe
CS52018
78132 LES MUREAUX Cedex Centre Commercial Géant
 01 30 90 41 80 Rue Bernard Palissy
 01 30 22 46 45 58000 NEVERS
Agence : BRUZ - Ouest
Référence vérificateur DB.2014.S.069
BDEM – DB.2014.S.069-2018-SPA

Nature de l’activité exercée Référentiel d’origine 1 : APSAD N° PAA 2 : 1191


Centre Commercial à pluralité de commerces
Fascicule 9 / Rubrique 960 Date(s) de la vérification 07/03/2019
Information

Installateur d’origine PROTEC-FEU


Installateur actuel PROTEC-FEU
Date de mise en service 28/06/1972 Date(s) de la vérification précédente 27/03/2018
2
Date de la dernière visite du CNPP 01/03/1995
2
Date du dernier certificat N1 AP 1995

2
Conformité aux règles APSAD R1 57 57 + VIII 74 79 84 90 94 2002 2008 Révision

Préambule
Toutes les rubriques de ce document doivent être systématiquement renseignées et actualisées à chaque vérification annuelle.
Les rubriques sans objet et/ou qui ne concernent pas ce document doivent être rayées.
La réponse aux questions à choix multiple doit être donnée en cochant la (les) mention(s) utile(s) : Oui Non
signifie Oui
Tout point non conforme aux normes françaises NF S 62-210, 62-211, 62-212 et 62-214 doit entrainer un commentaire dans le
§ VIII « Points de non-conformité ».
Les propositions d’amélioration doivent figurer dans le § IX « Observations et améliorations proposées ».
Sont annexés à ce document un relevé de mesures de la (des) source(s) B ainsi qu’une courbe d’essai.
Nota : Les modifications postérieures à janvier 2007 seront contrôlées selon la norme NF EN 12845.

CONCLUSION GENERALE CLF SATREM


Signalisation après contrôle
Installation sans remarques particulières
de conformité
Observation ou améliorations proposées (voir § IX)
§ VIII n° 01
Points de non-conformité – à lever au plus vite (voir § VIII)
Points de non-conformité susceptible de mettre en échec l’installation (voir § VIII)

DIFFUSION DU COMPTE RENDU


Date Nb d’exemplaires Destinataires Courrier @

1 Directeur du site SUDECO


1 AXA Assurance
18/03/2019 1 CLF SATREM
Ce compte-rendu doit parvenir à CASINO et à AXA Assurance, dans un délai de 30 jours après la date de la visite.
L'assuré conserve 1 exemplaire et en transmet 1 à l'assureur.

1
Indiquez le référentiel d’origine
2
A ne renseigner que dans le cas d’une installation conforme à l’origine à la règlementation APSAD

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 1 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
I – GENERALITES

FONCTIONNEMENT SUR INCENDIE, EXPLOSION OU ACCIDENTEL (depuis la précédente visite)

Dans quel bâtiment l'incendie ou l'explosion a-t-il débuté ? (préciser le procédé de fabrication, la nature des matériels ou des
marchandises concernés, etc.) :

Cause de l’incendie, de l’explosion ou du déclenchement accidentel :

Date -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ×

Heure ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ ×
Le risque était-il en activité ? ------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Oui Non
Combien de sprinkleurs se sont ouverts ? a) au plafond -------------------------------------------------------- ×
b) dans les réseaux intermédiaires --------------------------- ×
Type de sprinkleurs ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ ×
Dimension du local sinistré (L × l × h) ------------------------------------------------------------------------------------------------ × m
L’installation était-elle sous --------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Eau Air
Le système d’alarme a-t-il fonctionné ? ----------------------------------------------------------------------------------------------- Oui Non
Quelles sont les sources d’eau qui ont fonctionné ? ------------------------------------------------------------------------------ ×

MISE HORS SERVICE DE PLUS DE 72 h DEPUIS LA PRECEDENTE VISITE


Sources d’eau DATE DUREE MOTIF

Poste de contrôle n°

CARACTERISTIQUES DE L’INSTALLATION
Catégorie du risque principal (Cf. Chap. 5 – NF S 62-210 et NF S 62-214) ------------------------------ HHS 3

BESOINS HYDRAULIQUES LES PLUS DEFAVORABLES

Densité ------------------------------------------------------------------------------------------------------- 15 l/mn/m² SI : 260 m²


Nb de sprinkleurs des réseaux intermédiaires en fonctionnement --------------------------- Nb : × Débit : × l
ESFR ---------------------------------------------------------------------------------------------------------- Nb : × × bar
Grosses gouttes -------------------------------------------------------------------------------------------- Nb : × × bar
Point hydrauliquement calculé à la surface impliquée la plus défavorisée ----------------- 481 m³/h 8.6 bar
Point hydrauliquement calculé à la surface impliquée la plus favorisée -------------------- 483 m³/h 7.9 bar
S 1 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 554.7 m³/h 9.97 9bar
Débit RIA (pris sur les sources sprinkleur) ------------------------------------------------------------------------------------------- 36 m³/h
Débit déluge (pris sur les sources sprinkleur) --------------------------------------------------------------------------------------- × m³/h
Débit PI (pris sur les sources sprinkleur) --------------------------------------------------------------------------------------------- × m³/h
Débit autre (préciser) ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- × m³/h

PARTICULARITES DE L'INSTALLATION OU DEROGATIONS A LA REGLE :

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 2 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
II – SOURCES D’EAU

1 Les conditions du maintien de la température requise dans le local des sources d’eau sont-elles remplies ? -- Oui Non
2 L’eau dans les réserves est-elle maintenue propre ? --------------------------------------------------------------------------- Oui Non
3 L’alarme intrusion est-elle existante ? ----------------------------------------------------------------------------------------------- Oui Non
4 Si oui, est-elle en état de fonctionner ? ---------------------------------------------------------------------------------------------- Oui Non

Pour chaque vérification annuelle, chaque source d’eau doit faire l’objet d’un essai de débit à l'aide du dispositif d'essai
calibré.
L’essai de débit devra être effectué jusqu’à 130% minimum du débit d’essai, le résultat des essais de la (des) source(s) B
donnera lieu à l’établissement d’une feuille de mesure et d’une courbe et sera fourni en annexe du présent compte rendu.

a) Réservoirs sous pression et leurs accessoires

N° 1 N° 2
5 Capacité totale -------------------------------------------------------------------------------------------- × m³ × m³
6 Volume d’eau ---------------------------------------------------------------------------------------------- × m³ × m³
7 Volume d’air ----------------------------------------------------------------------------------------------- × m³ × m³
8 Pression minimale requise ----------------------------------------------------------------------------- × bar × bar
9 Pression relevée dans le réservoir ------------------------------------------------------------------ × bar × bar
10 Le niveau de l’eau est-il correct ? -------------------------------------------------------------------- Oui Non Oui Non
11 Le compresseur est-il en état de fonctionner ? --------------------------------------------------- Oui Non Oui Non
12 Le niveau d’huile du compresseur est-il correct ? ----------------------------------------------- Oui Non Oui Non
13 La soupape du réservoir sous pression est-elle en bon état apparent ? ------------------ Oui Non Oui Non
14 La pompe de remplissage du réservoir est-elle en état de fonctionner ? ----------------- Oui Non Oui Non
15 Date de la dernière épreuve par le service des Mines ----------------------------------------- × ×
16 Date du dernier entretien triennal -------------------------------------------------------------------- × ×
17 Les vannes de barrage sont-elles maintenues ouvertes ? ------------------------------------ Oui Non Oui Non
18 Les vannes de barrage sont-elles cadenassées ou scellées ? ------------------------------ Oui Non Oui Non
19 Les alarmes de vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? --------- Oui Non Oui Non

b) Réservoirs élevés ou réserves hautes

20 Type de réservoir (métallique, béton, réserve naturelle, etc.) --------------------------------------------------------------- ×

21 Capacité totale utilisable -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- × m³


22 Hauteur au dessus du poste de contrôle ----------------------------------------------------------------------------------------- × m
23 Volume requis ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- × m³
24 Volume constaté ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- × m³
25 Le(s) robinet(s) à flotteur est (sont)-il(s) en état de fonctionner ? ---------------------------------------------------------- Oui Non
26 Les vannes de barrage sont-elles cadenassées ou scellées ? ------------------------------------------------------------- Oui Non
27 Les alarmes de vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? ---------------------------------------- Oui Non
28 Les dispositifs contre la prise en glace de la réserve sont-ils en état de fonctionner ? ------------------------------- Oui Non

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 3 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
1ère Source 2ème Source
A B

29 Dispositif d’essai : a) nature (diaphragme, débitmètre, etc.) ------------------- débitmètre débitmètre


b) diamètre intérieur, K, etc. ----------------------------------- 107.1 207.3
c) Eau de ville
30 Pression minimale admissible au débit d’essai soit - × × m³/h × bar × bar
31 Pression statique ----------------------------------------------------------------------------------------- × bar × bar
32 Pression au débit d’essai soit ----------------------------- × × m³/h × bar × bar
33 Pression vanne de 50 mm ouverte ------------------------------------------------------------------ × bar × bar
34 ou vanne d’essai calibrée ----------------------------------------------------------------- × bar × bar
35 Les vannes de barrage sont-elles toutes maintenues ouvertes ? --------------------------- Oui Non Oui Non
36 Les vannes d’arrêt sont-elles cadenassées ou scellées ? ------------------------------------ Oui Non Oui Non
37 Les alarmes de vanne (lorsque requises) sont-elle en état de fonctionner ? ------------ Oui Non Oui Non

d) Pompes ou surpresseurs
38 Les moteurs sont-ils de type électrique ou diesel ? --------------------------------------------- Electrique Diesel
39 Les pompes sont-elles en aspiration, en charge ou en surpression ? --------------------- Aspiration Charge
40 Les réserves sont-elles du type de reprise – d’appoint – intégral ? ------------------------- Intégral Intégral
41 Les filtres et les crépines d’aspiration sont-ils maintenus propres ?------------------------- Oui Non Oui Non
42 Type des réserves (métal, béton, butyl, etc.) ----------------------------------------------------- Béton Métal
43 Les dispositifs contre la prise en glace sont-ils en état de fonctionner ? ------------------ Oui Non Oui Non
44 Volume d’eau constaté dans les réserves --------------------------------------------------------- 63 m³ 936 m³
45 Réalimentation (débit, même mesuré de façon approximative) ----------------------------- Manuelle m³/h Manuelle m³/h
46 Les robinets à flotteur des réserves sont-ils en état de fonctionner ? ---------------------- Oui Non Oui Non
47 Les niveaux des bacs d’amorçage sont-ils corrects ? ------------------------------------------ Oui Non Oui Non
48 Les robinets à flotteur des bacs d’amorçage sont-ils en état de fonctionner ? ---------- Oui Non Oui Non
49 L’alarme « niveau bas » des bacs d’amorçage est-elle en état de fonctionner ? ------- Oui Non Oui Non
50 Débit et pressions nominaux des pompes ou surpresseurs (plaque de pompes) ------ 120 m³/h 6.8 bar 500 m³/h 9.5 bar

51 Pression de démarrage des pompes ou surpresseurs ----------------------------------------- × bar 8.9 bar X bar X bar

52 Pression de refoulement mesurée à QS1 --------------------------------------------------------- 90 A | 6.5 bar X bar


53 Pression de refoulement mesurée à 130% de QS1 --------------------------------------------- 104 A | 6.2 bar X bar

Lorsque, pour des installations anciennes, le point S1 est inconnu, faire les essais sur la base du débit nominal de la pompe

54 Pression de refoulement au débit nominal -------------------------------------------------------- × bar × bar


55 Pression de refoulement à 120% du débit nominal --------------------------------------------- × bar × bar
56 Joindre une fois par an une courbe des essais effectués (y faire figurer Si1 et Si2)
57 Les vannes de barrage sont-elles toutes maintenues ouvertes ? --------------------------- Oui Non Oui Non
58 Les alarmes des vannes (lorsque requises) sont-elles en état de fonctionner ? --------- Oui Non Oui Non
59 Les voyants de l'armoire de commande sont-ils en état de fonctionner ? ---------------- Oui Non Oui Non

L'essai du groupe électrogène de secours doit être effectué lorsque les groupes électropompe ou électrosurpresseur sont
en fonctionnement simultané au débit requis.

60 Date du dernier essai (obligatoire au moins une fois tous les trois ans) -------------------------------------------------- ×

61 Quel est le délai de prise en charge après la coupure du secteur ? -------------------------------------------------------- × sec
62 Existe-t-il un délestage automatique de l'installation électrique lors du démarrage du groupe électropompe ? Oui Non

e) Système de maintien de pression


Jockey glycol Jockey eau
63 Pression de démarrage automatique ---------------------------------------------------------------- × bar 9.5 bar
64 Pression d'arrêt automatique --------------------------------------------------------------------------- × bar 10.5 bar
65 Capacité du réservoir hydropneumatique ----------------------------------------------------------- × m³ 0.024 m³
66 Date de la dernière épreuve par le service des Mines (si exigée) --------------------------- × 01/03/2014

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 4 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
III – CONTROLE DES GROUPES MOTOPOMPE DIESEL Source B1

a) Local
67 Température ambiante dans le local a) avant essai ------------------------------------------------------------------------ 15 °C
(porte fermée) b) après essai ------------------------------------------------------------------------ 17 °C
68 Les dispositifs d’aération du local sont-ils en état ?------------------------------------------------------------------------------ Oui Non

b) Armoire de commande et de contrôle


69 Les systèmes de contrôle et de signalisation sont-ils en état de fonctionner -------------------------------------------- Oui Non
70 Le commutateur est-il maintenu sur la position automatique ----------------------------------------------------------------- Oui Non
71 Le remplacement décennal des cartes électroniques de démarrage n'est plus exigé --------------------------------- ×

c) Batteries N° 1 N° 2
72 Tension statique des batteries --------------------------------------------------------- 07/08/2014 26.8 V 26.4 V
73 Tension des batteries au démarrage du groupe ------------------------------------------------- X V X V
74 Le niveau et la densité de l'électrolyte des batteries sont-ils satisfaisants ? ------------- Oui Non Oui Non
75 Les systèmes de démarrage sont-ils en état de fonctionner pour les positions :
a) automatique ? ------------------------------------ Oui Non Oui Non
b) manuel ? ------------------------------------------------------------------------------------------------
Oui Non Oui Non
c) urgence ? -----------------------------------------------------------------------------------------------
Oui Non Oui Non
76 La séquence défaut de démarrage est-elle conforme aux exigences de la NF S 62-211 ------------------------------ Oui Non
77 Les reports d'alarme sont-ils en état de fonctionner :
a) démarrage ? ----------------------------------------------------------------------- Oui Non
b) non démarrage ? ------------------------------------------------------------------ Oui Non

d) Moteur
78 Le système de préchauffage est-il en fonctionnement ? ----------------------------------------------------------------------- Oui Non
79 Les courroies, durites, etc., sont-elles en bon état apparent ? ---------------------------------------------------------------- Oui Non
80 Les niveaux sont-ils corrects : a) eau ? --------------------------------------------------------------------------------- Oui Non
b) gazole ? ----------------------------------------------------------------------------- Oui Non
c) huile ? -------------------------------------------------------------------------------- Oui Non
81 Un contrat d'entretien a-t-il été souscrit ? ------------------------------------------------------------------------------------------- Oui Non
82 Si oui, auprès de quelle société ? ----------------------------------------------------------------------------------------------------- CLF SATREM
83 Date du dernier entretien annuel (huile, filtres, etc.) ------------------------------------------------------------------ 332,7 H 10/04/2018
84 Régime du moteur relevé avec le tachymètre du vérificateur :
a) au débit nul ------------------------------------------------------------------------- X tr/mn
b) à 130% du débit QS1 ------------------------------------------------------------ X tr/mn
c) à 120% du débit nominal pour les installations anciennes ------------- X tr/mn
85 Glissement au débit ci-dessus --------------------------------------------------------------------------------------------------------- X %
86 Température stabilisée de l'eau après 30 minutes de fonctionnement ----------------------------------------------------- X °C
87 Pression d'huile après 30 minutes de fonctionnement -------------------------------------------------------------------------- X bar

88 Nombre d'heures de fonctionnement : a) depuis le dernier entretien ------------------------------------------------------ 6,5 H


b) depuis la précédente vérification --------------------------------------------- 6,5 H
c) total à ce jour après essais ----------------------------------------------------- 332.7 H
89 Le stock de pièces de rechange est-il complet ? --------------------------------------------------------------------------------- Oui Non
90 Quantité des fluides en réserve a) fuel ------------------------------------------------------------------------------------ 130 / 300 l
b) huile moteur ------------------------------------------------------------------------ 0 l

91 Le diesel a-t-il subi des réparations depuis la dernière visite semestrielle ? ----------------------------------------------- Oui Non
92 Si oui, en indiquer la date et la nature :
93 Le groupe motopompe a-t-il été laissé en état de marche malgré les points éventuels mentionnés ci-dessus ? --- Oui Non

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 5 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
IV – POSTES DE CONTROLE

Pression
Les éléments ci-dessous sont-ils en état de fonctionner ?

Type et diamètre des postes de contrôle


statique (bar)

Nombre de postes à air en dérivation


Nom de l'installateur initial du réseau
Année de mise en place initiale des

E = eau A = air EA = alternatif


Nombre actualisé de sprinkleurs

D = déluge P = pré action


N° des postes de contrôle

En amont du poste de contrôle


alimentés par le poste

Indicateurs de passage d'eau


En aval du poste de contrôle

Manomètres enregistreurs
EG = eau glycolée

Reports des alarmes

Compresseurs d'air
Postes de contrôle

Cloches d'alarme
réseaux

Accélérateurs
Angus Fire Model C1
01 2003 912 X EG Ø 150 9.2 8.8 OUI NON OUI X X X X OUI

Angus Fire Model C1


02 2003 790 X E Ø 150 9.2 10.4 OUI OUI OUI X X X X OUI

Angus Fire Model C1


03 2003 § IX X E Ø 150 9.2 8.7 OUI OUI OUI X X X X OUI

Nabalarmventillstation
04 2003 § IX X Type NMX 9.2 11.0 OUI OUI OUI X X X X OUI
E Ø 200

Nombre total de sprinkleurs : 1702

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 6 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
V ESSAI DE FONCTIONNEMENT D’UN VI ESSAI DE L’ECOULEMENT DE L’EAU D’UN POINT F
ACCELERATEUR OU EXHAUSTEUR (essai à réaliser uniquement pour les Points F conformes à la règle NF S 62-210)
(pour les postes maintenus sous air en permanence, essai à
réaliser au moins une fois tous les trois ans)

Délai d'arrivée d'eau non chargée (sec.)


Délai d'arrivée de l'eau au point F (sec.)
Pression d'air

Temps de réponse de l'appareil (sec.)


(bar)
N° du poste de contrôle

Date du dernier essai

OBSERVATIONS

déclenchement
Au moment du
Avant essai
(à rappeler aux § VII ou VIII)

01

02

03

04

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 7 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
VII – CONTROLE ET VERIFICATION DU RESEAU
Les points à surveiller particulièrement sont :
a) le dégagement des sprinkleurs ;
b) les espaces cachés ;
c) l'environnement de l'installation (procédés de fabrication, nature des matériels ou des marchandises, charge calorifique, etc.) ;
d) hauteur et mode de stockage.

D’autre part, il est rappelé que toutes les zones d’un bâtiment doivent être protégées par sprinkleurs, excepté les cas
indiqués aux § 4.1.3 de la norme NF S 62-210.

94 L'état apparent des éléments ci-dessous a-t-il donné lieu à des observations ?

a) canalisations ----------------------------------------------------------------- Oui Non


b) sprinkleurs -------------------------------------------------------------------- Oui Non
c) supports ----------------------------------------------------------------------- Oui Non
(si oui en indiquer la nature dans les § VIII ou IX)
95 Les produits stockés sont-ils compatibles avec la protection ESFR ? ---------------------------------------------------------- Oui Non
(indiquer les produits incompatibles au § VIII)

96 Analyse du mélange antigel

Degré de pH
N° du poste

suffisante ?
de contrôle

Protection
système

Est-elle
N° du

en °C
Zone protégée Endroit du prélèvement Observation

01 01 Compacteur / Benne Après Clapet A/R -12 NON Effectuer un brasage de l’antigel
(SAG 80) (Local poste de contrôle) Contrôlé le 27/03/2018

02 01 Chambre froide (CF) Après Clapet A/R -22 Oui Point de prélèvement inaccessible

03 02 Quai de livraison A/R + CF Après Clapet A/R -12 NON Effectuer un brasage de l’antigel
(SAG 65) (local LOTS/économat) Contrôlé le 27/03/2018

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 8 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
VIII – POINTS DE NON CONFORMITE AUX NORMES DE REFERENCE NF S 62-210, 62-211, 62-212 et 62-214
(Rappeler, pour chacun d'eux, la date à laquelle il a été signalé pour la première fois)
Nota : Les modifications postérieures à janvier 2007 seront contrôlées selon la norme NF EN 12845.

Date Emplacement ou organe concerné Non-conformité à la règle Priorité 3 N°

07/03/2019 Local sprinkleur Motopompe


• Essais non réalisés ce jour, dégagement de fumée
importante de la pompe, alarme + température moteur 1 01
Prévoir intervention dieseliste
• Compléter le stock de piéces de rechange pour le moteur 2 02
diesel :
- Filtre à huile
- Filtre à gasoil
- Injecteur
27/03/2018 • Les essais du groupe motopompe sont à réaliser chaque 1 03
semaine pendant une durée minimum de 20mn.

14/10/2014 Sprinkleurs
• Nous communiquer le nombre réactualisés des sprinkleurs 2 04
installés sur les postes de contrôle n°3 et n°4.

14/10/2014 Visite du risque Reserves


• Respecter une cheminée naturelle de 15 cm entre les racks 1 05
14/10/2014 Chambre froide poissonnerie
14/10/2014 • Ne pas stocker les barquettes polystyrènes à plus de 1.60 1 06
mètres du sol.
14/10/2014 Chambre froide fruits et legumes
• Corrosion importante du réseau sprinkleur, effectuer une 2 07
remise en peinture (anti-rouille).
14/10/2014 Laboratoire boucherie et réserves
Ne pas stocker les barquettes polystyrènes à plus de 1.60 1 08
mètres du sol.
Laboratoire Pâtisserie
07/03/2019
Remettre les sprinklers dans le SAS, actuellement 2 Vannes 1 09
bouchonnées
14/10/2014 Rayon yaourt 2 10
• Ne rien accrocher sur le réseau sprinkleur.
(gaine de ventilation).
14/10/2014 Rayon des huiles 2 11
• Retirer le scotch sur le sprinkleur.
14/10/2014 Mails Kline pressing
• Compléter la protection dans le local compresseur. (1 SPK) 1 12
12/01/2016 • Ne rien accrocher sur le réseau sprinkleur. 1 13

• Respecter les hauteurs de stockages et laisser un espace libre 1 14


de 0,60 mètre sous les têtes de sprinkleurs.
14/10/2014 Julien d’Orcel
• Local coffre, mettre en place une protection par sprinkleur. 1 15
14/10/2014 • Compléter la protection sous escalier ou retirer le stockage. 1 16
14/10/2014 Maroquinerie A & D 1 17
• Respecter les hauteurs de stockages dans les bureaux et
laisser un espace libre de 0,60 mètre sous les têtes de
sprinkleur.

3
Priorité 1 : Risque de mise en échec de l’installation,
Priorité 2 : Risque moyen sans risque de mise en échec de l’installation,

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 9 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
VIII – POINTS DE NON CONFORMITE AUX NORMES DE REFERENCE NF S 62-210, 62-211, 62-212 et 62-214
(Rappeler, pour chacun d'eux, la date à laquelle il a été signalé pour la première fois)
Nota : Les modifications postérieures à janvier 2007 seront contrôlées selon la norme NF EN 12845.

Date Emplacement ou organe concerné Non-conformité à la règle Priorité 3 N°

Pharmacie
• Respecter les hauteurs de stockages dans les bureaux et les 1 18
14/10/2014 toilettes, laisser un espace libre de 0,60 mètre sous les têtes de
sprinkleur.
14/10/2014 • Mettre en place une protection par sprinkleur sous les 3 1 19
caissons de climatisation.
• Protéger le collecteur qui passe dans les 2 toilettes non 1 20
protégés
14/10/2014 Le refuge
• Mettre en place une protection ponctuelle au-dessus des 2 21
friteuses (R102).
• Respecter les hauteurs de stockages et laisser un espace libre 1 22
de 0,60 mètre sous les têtes de sprinkleurs.
14/10/2014 Meyman
• Mettre en place une protection ponctuelle au-dessus des 2 23
friteuses (R102).
12/01/2016 • 2 sprinkleurs à moins de 15cm du mur. 1 24
12/01/2016 • Respecter les hauteurs de stockages et laisser un espace libre 1 25
de 0,60 mètre sous les têtes de sprinkleurs.
14/10/2014 Welcom
• Bureau arrière-boutique, retirer le faux plafond ou mettre en 1 26
place une protection par sprinkleurs. (3 sprinkleurs)
14/10/2014 Presse
• Compléter la protection en reserve ou retirer le stockage 1 27
14/10/2014 • Respecter les hauteurs de stockages dans les bureaux et 1 28
laisser un espace libre de 0,60 mètre sous les têtes de
sprinkleurs.
14/10/2014 La Panade (FERME LE 27/03//2018)
• Modifier l’emplacement du sprinkleur blindé par le mur. 1 29
14/10/2014 • Modifier l’emplacement de 2 sprinkleurs situés a moins de 2 1 30
mètres l’un de l’autre. (arrosage mutuel).
12/01/2016 MOD Coiffure
• Respecter les hauteurs de stockages et laisser un espace libre 1 31
de 0,60 mètre sous les têtes de sprinkleurs.
12/01/2016 Mister Min (FERMEE)
• Respecter les hauteurs de stockages et laisser un espace libre 1 32
de 0,60 mètre sous les têtes de sprinkleurs.

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 10 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
IX – OBSERVATIONS OU AMELIORATIONS PROPOSEES (Non prioritaires)

§ Emplacement ou organe concerné Observation ou amélioration proposée Priorité 4 N°

Local source Vannes de barrages source A et B


• Cadenasser ou plomber les vannes de barrages. 01
Consommable
• Manque 1 bidon d’huile d’avance dans le local Sprinkleur. 02
Poste de contrôle n°1 et poste n°2
• Revoir fonctionnement cloche d’alarme 03
Lignes tests
• Raccorder les lignes test des postes de contrôle 1, 2,3 et 4 vers 04
l’extérieur ou prévoir un kit d’essai afin de réaliser le test.
Système antigel
• Reconditionner le système antigel n°1 et n°3 05

Visite du risque GEANT Chambre froide boucherie et crémerie


• Manque 1 rosace sur le sprinkleur dans chaque chambre 06
froide.
Bureau sudeco
• Manque une plaque de faux plafond dans le bureau 07

• Manque 2 plaques de faux plafond dans l’escalier 08

Visite du risque Mail LA PANADE (FERMEE)


• Equiper le sprinkleur une plaque de protection (300x300) dans 09
l’arrière-boutique.
• Manque une rosace sur le sprinkleur 10
JULIEN D’ORCEL
• Réserve étage installer deux paniers de protection sur les 11
sprinkleurs.

4
Priorité 2 : Risque moyen sans risque de mise en échec de l’installation,
Priorité 3 : Conseil ou amélioration

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 11 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
X – ENTRETIEN DE L’INSTALLATION
97 Les tableaux de consignation des essais sont-ils renseignés régulièrement --------------------------------------------- Oui Non
98 Date du dernier entretien triennal ----------------------------------------------------------------------------------------------------- 01/04/2014
99 Observations concernant l'entretien :
§ Emplacement ou organe concerné Observation N°

Limites de prestations Nos observations sont limitées aux réseaux situés dans le champ visuel normal
lors de la vérification, (les réseaux inaccessibles ou à l’intérieur des faux
plafonds ne peuvent donner lieu à observations).
Systèmes et réseaux sous antigel Ré homogénéiser annuellement les liquides antigel, y compris les points bas.
Les remettre en densité ou les remplacer afin d’obtenir un degré de protection
conforme aux préconisations de la région géographique.
Remplacer les liquides tous les 3 ans
Les liquides antigel, contenus dans les chandelles visitables et collecteurs
d’égouttures des réseaux sous air, sont à remplacer annuellement.
Nos observations sont limitées aux réseaux situés dans le champ visuel normal
lors de la vérification, (les réseaux inaccessibles ou à l’intérieur des faux
plafonds ne peuvent donner lieu à observations).

Boutiques fermées ce jour Patrice Bréal, Crédit lyonnais, Cache-Cache.

X 98 Maintenance Prévoir l’entretien triennal en 2017. 01


X 99 Maintenance Prévoir l’entretien annuel du groupe motopompe source B en 2018 02

XI – SURVEILLANCE OU GARDIENNAGE
100 Dans quel local le tableau synoptique de contrôle a-t-il été mis en place ? ------ PC Sécurité du site
101 Autres reports éventuels
102 Les alarmes sont-elles reportées et surveillées 24h/24 ? ---------------------------------------------------------------------- Oui Non
103 Si oui, où ? Prosegur Télésurveillance
104 Tous les reports d'alarme ont-ils fonctionné lors des essais ? ----------------------------------------------------------------- Oui Non
105 Sinon, lesquels n'ont pas fonctionné ?

XII – Etat de l’installation à l’issue de la visite


106 Au terme de la présente vérification l'installation a-t-elle été laissée en ordre de marche malgré les points
Oui Non
éventuels mentionnés ci-dessus ? ---------------------------------------------------------------------------------------------------
107 La réunion de débriefing a-t-elle eu lieu à l’issue de cette vérification ? --------------------------------------------------- Oui Non
108 Si non, indiquez la raison --------------------------
109 La présente vérification a été effectuée par --- M.DEMION
110 En présence de ---------------------------------------

A ANTONY Nom et signature du délégué de l'organisme vérificateur


Mr Loïc RUVEN
Le 15/03/2019
Responsable inspection Nord

Référence : DB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV Réf : E-TECH-31 v01 - Page 12 -


Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
Annexe

ECARTS CONSTATES PAR RAPPORT AUX REFERENTIELS D’ORIGINE ET AUX STANDARD AXA (Préciser
pour chacun d’eux s’il s’agit d’un point de non-conformité ou d’un point d’amélioration).

Référentiel 6
Non-conformité 5

Amélioration 5
Observation /

Assurance
FM / NFPA
Emplacement ou organe concerné Ecart constaté N°

NF EN

AXA
R1
Pas d'observation

5
Indiquer d’une coche s’il s’agit d’un point de non-conformité ou d’un point d’amélioration. Classer ces points par type et par ordre chronologique de la vérification.
6
Indiquer d’une coche le(s) texte(s) référentiel(s) auquel se rattache le point décrit.
Référence : DB.2014.S.069SPADB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV / Réf : E-TECH-31 v01 - Annexe -

Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.
Annexe

LISTAGE DES ALARMES (Indiquer toutes les alarmes testées – ou non – directement ou indirectement liées au domaine sprinkleur.
Dans le cas de plusieurs organe du même type – sources B, postes de contrôle… – si l’un des reports n’est pas obtenu, cocher « Non » et en
indiquer le détail dans la colonne « Observations »).

Report vers
Désignation Type d’alarme Essai Observations
synoptique
I – Local des sources d’eau
Intrusion local Technique Oui Non Oui Non
Défaut armoire de distribution Technique Oui Non Oui Non
Défaut température basse Technique Oui Non Oui Non
Vanne de réalimentation pompier Technique Oui Non Oui Non

II – Jockey / Source A
Non auto pompe jockey Technique Oui Non Oui Non
Non auto source A Technique Oui Non Oui Non
Marche source A Feu Oui Non Oui Non
Défaut général source A Technique Oui Non Oui Non
Vannes (Aspiration et Refoulement) Technique Oui Non Oui Non
source A
Niveau bas réserve Technique Oui Non Oui Non
Niveau bas bac d’amorçage Sans objet Oui Non Oui Non
Réserve vide Technique Oui Non Oui Non

III – Source(s) B
Non auto source B Technique Oui Non Oui Non
Marche source B Feu Oui Non Oui Non
Défaut général source B Technique Oui Non Oui Non
Non démarrage source B Feu Oui Non Oui Non
Risque d’échec source B Technique Oui Non Oui Non
Niveau bas réserve Technique Oui Non Oui Non
Niveau bas bac d’amorçage Sans objet Oui Non Oui Non
Vannes (Aspiration et Refoulement) Technique Oui Non Oui Non
source B

IV – Postes de contrôle et contrôleurs de passage d’eau


Intrusion local postes Technique Oui Non Oui Non
Défaut température basse Technique Oui Non Oui Non
Vanne de barrage Technique Oui Non Oui Non
Pressostat (feu poste) Feu Oui Non Oui Non
Contrôleur de passage d’eau local Feu Oui Non Oui Non
des sources d’eau
Contrôleur de passage d’eau du Feu Oui Non Oui Non
réseau RIA

Référence : DB.2014.S.069SPADB.2014.S.069-2019-SPA / CLF SATREM/BDEM/LRUV / Réf : E-TECH-31 v01 - Annexe -

Ce document est la propriété de CLF SATREM. CLF SATREM se réserve le droit d’engager une procédure à l’encontre de tout tiers dans le cas où une reproduction, même partielle, de ce document
ou de son contenu serait avérée sans en avoir reçu l’autorisation expresse d’un de ses représentants ou ayant droits.

Vous aimerez peut-être aussi