Vous êtes sur la page 1sur 17

COMPTABILITE

ET
CONTRÔLE DE GESTION

(1ère partie)

1
O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014
LE COMPTE

• C’est la plus petite unité de


classement et d’enregistrement des
opérations
• Règle: à droite les ressources Emplois Ressources
à gauche les emplois Débit Crédit
Crédit = ressources
Destination Origine
Débit = emploi

Crédit = origine (des fonds)


Débit = destination (des fonds)

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 2


Exemple d’un dépôt sur un compte bancaire
vente au comptant
(en partie double)

A) Constatation de la vente

Compte: banque Compte: vente

Débit Crédit Débit Crédit

1000 1000

ATTENTION : Le relevé de compte bancaire que vous recevez correspond


à votre situation dans les comptes de la banque ici c’est le contraire

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 3


Exemple d’un dépôt sur un compte bancaire
vente à paiement différé
A) Constatation de la vente

Compte: client c Compte: vente

Débit Crédit Débit Crédit

1000 1000

B) Encaissement du paiement de la vente


Compte banque Compte: client c

Débit Crédit Débit Crédit

1000 1000

ATTENTION : Le relevé de compte bancaire que vous recevez correspond


à votre situation dans les comptes de la banque ici c’est le contraire

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 4


1. LE BILAN

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 5


• LES RESSOURCES (le passif)
(représente ce que l’entreprise devrait rembourser si elle cessait son activité)

LES RESSOURCES PASSIF) Commentaires

1. Les apports de capitaux


– Initiaux – Capital social initial
– ultérieurs – Augmentations de capital
– Bénéfices des années antérieures non distribués (y
compris les réserves légales)
2. Les emprunts de durée assez longue –Emprunts long terme
et emprunts moyen terme (2 à 7 ans)
Auprès d’organismes spécialisés et des banques

3. Les emprunts ou crédits obtenus à – Les crédits fournisseurs (marchandise reçue, mais
l’extérieur, de courte durée non réglées à la date de fin d’exercice)
– Dettes fiscales et sociales (tout ce qui est du au fisc
et aux organismes sociaux)
– Les crédits bancaires à court terme (≤ 2 ans)
– Les provisions pour risques
– Les avances et acomptes des clients sur
commandes

4. Le résultat de l’exercice (à la date de – Le bénéfice ou la perte de l'exercice (avant


l’établissement du bilan) distribution)

(c’est la balance entre les ressources et les emplois


des capitaux durant l’exercice)
O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 6
• LES EMPLOIS (l’actif)
Tout ce que l’entreprise a acquis comme outil de travail et stocks ainsi que les
disponibilités financières permettant de faire face à tout moment à des règlements.
Il représente ce que l’entreprise peut vendre pour rembourser le passif du bilan, en cas de
cessation d’activité)
LES EMPLOIS DE CAPITAUX (ACTIF) Commentaires

1. L’outil de travail • Ce sont les biens nécessaires pour exercer les


activités
– Terrains
– Bâtiments
– Matériels, machines, véhicules
(voir les règles d’amortissement de ces biens)
– Des brevets,
– des titres et participations d’entreprises
2. Les stocks et en-cours – De matières premières pour pouvoir fabriquer
pour exercer les activités – De produits ou études en cours de réalisation
– De stocks de produits finis pour les vendre à
tout moment

3. Les créances et disponibilités – Les créances clients


(attente des règlements des produits livrés aux
clients)
– Comptes courants bancaires
– Liquidités en caisse
O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 7
• PRESENTATION GENERALE DU BILAN
BILAN (à la date du ……)

ACTIF PASSIF

Immobilisations Capitaux Propres


– (les outils)
Immobilisation financières et incorporelles Résultat de l’exercice
– (titres de participation)
Réserves
et provisions à caractère de réserve

Dettes long et moyen terme


Stocks et En-cours Dettes à court terme

Créances disponibles
-clients et disponibilités en banque et en
caisse)
Total Actif: …….. = Total Passif: ….…

• RESERVES= PROFITS CONSTATES mis de coté (après I.S)


• PROVISIONS A CARACTERE DE RESERVES= sommes GAGNEES, mises de coté (après I.S) pour couvrir des
dépenses qui risquent d'être à faire lors des exercices suivants

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 8


L'AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS

• Dans le temps l'outil de travail s'use, se détériore, devient


obsolescent
Perte de valeur
• L'amortissement représente la part de cette perte de valeur pendant
la période concernée

• L'amortissement des équipements nécessaires à la réalisation d'un


produit est inclus dans le prix de vente aux clients du produit
 Chaque client paye une fraction de l'amortissement de l'outil
de travail utilisé pour réaliser sa commande
 Les sommes correspondant à l’amortissement doivent être
mises de coté afin de remplacer l'outil de travail le moment
venu

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 9


Comment faire apparaître les amortissements dans le
bilan?

• L'amortissement représentant des sommes mises de coté pour


remplacer les investissements existants, il doit donc être considéré
comme une ressource en capitaux (alors que l'investissement est
un emploi de capitaux)

• Pratiquement, 2 possibilités de présentation:


1. Mettre à l'actif le montant brut de l'investissement , le total
(cumulé dans le temps) des amortissements effectués et la
valeur résiduelle
2. mettre à l'actif uniquement la valeur résiduelle nette des
investissements
(valeur résiduelle = valeur d'acquisition - amortissements)

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 10


L'AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS

• Précisions:

• Les matériels ont des durées de vie qui varient selon les secteurs
d’activité et même selon les entreprises

• Toutefois l'administration fiscale a fixé des normes


d’amortissement des différentes catégories de
matériels(amortissements fiscaux)
– bâtiments: 20 ans (amortissement linéaire)
– machines: 5 ans (amortissement linéaire ou dégressif)
– certains matériels de laboratoire: 2 ans
– terrains: ne peuvent faire l'objet d'amortissement

• L’amortissement cumulé d’un poste d’investissement ne peut


dépasser le montant d’acquisition, non corrigé de l’inflation

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 11


EXERCICE N° 4:

1er Exercice comptable d’une société de négoce:


1) Mouvements du compte bancaire
2) Construction du bilan d’ouverture et du
bilan de clôture

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2012/2013 12


L’ANALYSE ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU
BILAN

• Elle conduit à comparer la disponibilité des emplois à l’exigibilité


des ressources
• L’ensemble des ressources mises à disposition de l’entreprise
(capitaux propres et dettes) doivent permettre de financer les
emplois de l’actif qui sont:
– Des emplois durables (ou actifs immobilisés)
– Des emplois temporaires (ou actifs circulants)
• Règle d'Economie
– Pour développer une activité donnée, l'entreprise doit utiliser le
minimum de capitaux et choisir les moins onéreux.
(ex: avant un nouvel investissement, rechercher les
investissements dormants et analyser l'intérêt de les
conserver)

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 13


• PRESENTATION GENERALE DU BILAN
BILAN (à la date du ……)

ACTIF PASSIF

Immobilisations incorporelles Capital social


Immobilisations corporelles Réserves
Immobilisation financières Résultat de l’exercice
Total des immobilisations Capitaux propres

Dettes financières
Stocks et en-cours Dettes fournisseurs
Créances clients Autres dettes
Banque et caisse)

Total Actif: …….. = Total Passif: ….…

• RESERVES= PROFITS CONSTATES mis de coté (après I.S)


• PROVISIONS A CARACTERE DE RESERVES= sommes GAGNEES, mises de coté (après I.S) pour couvrir des
dépenses qui risquent d'être à faire lors des exercices suivants

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 14


• La notion d’équilibre fondamental tend à considérer que:
– l’entreprise finance ses emplois durables (à long terme) par des
ressources durables (capitaux permanents = capitaux propres +
emprunts LMT)
– Les capitaux permanents doivent être supérieurs à l’actif
immobilisé afin de pouvoir également financer une partie de
l’actif circulant
• La notion de "fond de roulement “

Fond de roulement = Capitaux permanents - immobilisations nettes

– Représente l'excédent des capitaux permanents, non bloqués


par des immobilisations nettes, qui participe au financement du
cycle d'exploitation
– Doit être d'autant plus important que le cycle de production et de
distribution est long
Exercice: calculer le fond de roulement de la société Laserland au soir
de sa création
O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 15
• La notion de " besoin en fonds de roulement"
– Il représente la partie de l’actif circulant du bilan (emplois
temporaires de ressources) dont le financement n’est pas assuré
par les ressources à court terme induites par l’activité ( les dettes
à court terme du passif du bilan)

Besoin en fonds de roulement =


Emplois à court terme - Ressources à court terme

• Emplois à court terme: stocks, créances clients (matériels


livrés non payés), effets à recevoir,…
• Ressources à court terme: crédits fournisseurs, effets à
payer, avances clients, créances sociales et fiscales.
(= dettes à C.T du passif du bilan)

• La notion de "trésorerie" de l'entreprise

Trésorerie = Fond de Roulement - Besoins en fonds de roulement

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 16


Schéma d’analyse du bilan

Valeurs immobilisées Capitaux propres


Emprunts à long et
Fonds de roulement net moyen termes

Stocks et en-cours Crédits fournisseurs


Clients
+ effets escomptés Dettes diverses à court
terme liées à l'exploitation
Créances diverses à
court terme liées à
l'exploitation Besoins en fonds de roulement

Trésorerie
Disponible
- effets escomptés Concours bancaires à
court terme

Exercice : calculer le FDR le BFR et La trésorerie de la société de négoce slide 57

O.Fortin, N. Chartrain– conférences IO 2013/2014 17