Vous êtes sur la page 1sur 34

Correction TD 3 :

Equations différentielles linéaires

Najoua Essamaoui

Institut des Mines de Marrakech

08 Mars 2021

1 / 34
2 / 34
Exercice 1

Résoudre les équations différentielles suivantes :


1. ( x2 + 1)y0 ( x ) + xy( x ) = 0, pour x ∈ R
2. xy0 = y( x ) + x2 , pour x ∈]0, +∞[
y( x )+1
3. y0 ( x ) = x avec y(1) = 0 et x ∈]0, +∞[

3 / 34
Correction
1. La première équation est une équation homogène équivalente à
x
y0 ( x ) + y( x ) = 0
x2 +1
Alors on a:
y0 x 1
=− 2 =⇒ ln(| y |) = − ln( x2 + 1) + C
y x +1 2

Ceci implique
1 2 +1)
y = Ke− 2 ln(x
On déduit que la solution générale est :
K
y( x ) = √ , K∈R
x2 +1

4 / 34
Correction

2. -Résolvons l’équation homogène sur ]0, +∞[:

xy0 ( x ) − y( x ) = 0

On a :
y0 1
=
y x
Donc la solution de l’équation homogène est :

y( x ) = Keln(x) = Kx, K∈R

-Cherchons maintenant une solution particulière de la forme

y p (x) = K(x)x

5 / 34
On a:

xy0p ( x ) − y p ( x ) = x2 ⇐⇒ x (K 0 ( x ) x + K ( x )) − K ( x ) x = x2
⇐⇒ x2 K 0 ( x ) = x2
⇐⇒ K ( x ) = x + C

Une solution particulière est

y p ( x ) = x2

Alors la solution générale de l’équation avec second membre est :

y( x ) = Kx + x2 , K∈R

6 / 34
Correction
3. -Résolvons tout d’abord l’équation homogène
y( x )
y0 ( x ) =
x
La solution générale est : yh ( x ) = Cx avec C une constante réelle.
-Une solution particulière est de la forme y p ( x ) = C ( x ) x, On a:

xy0p ( x ) − y p ( x ) = 1 ⇐⇒ x (C 0 ( x ) x + C ( x )) − C ( x ) x = 1
⇐⇒ x2 C 0 ( x ) = 1
1
⇐⇒ C ( x ) = − + C
x
Donc y p ( x ) = − 1x x = −1 et par suite

y( x ) = Cx − 1

7 / 34
Correction

-Cherchons maintenant la solution vérifiant la condition y(1) = 0.


On a :
y(1) = 0 ⇐⇒ C − 1 = 0 ⇐⇒ C = 1
La solution cherchée est donc :

y( x ) = x − 1

8 / 34
Exercice 2.

Le but de cet exercice est de determiner l’ensemble des solutions de


l’équation suivante:

( E) y0 ( x ) + 3y( x ) + y2 ( x ) + 2 = 0

9 / 34
1. Vérifier que ( E) admet deux solutions constantes que l’on
déterminera
2. Soit y une solution de ( E). On pose
1
z( x ) =
y( x ) + 1

Montrer que z( x ) est solution de l’équation z0 ( x ) − z( x ) − 1 = 0


3. En déduire la solution générale de ( E).
4. Soit y une solution de ( E). On pose maintenant
1
u( x ) =
y( x ) + 2

Montrer que u( x ) est solution de l’équation u0 ( x ) + u( x ) − 1 = 0.


5. En déduire la solution génerale de ( E) et retrouver le résultat de la
question (3).

10 / 34
Correction :
1. Si y est une solution constante alors y0 = 0 et donc ( E) devient:

y2 + 3y + 2 = 0,

cette équation a pour racines y = −1 et y = −2.


2. On a :
−y0 ( x ) 1
z0 ( x ) − z( x ) − 1 = 2
− −1
( y ( x ) + 1) ( y ( x ) + 1)
1
= (−y0 ( x ) − (y( x ) + 1) − (y( x ) + 1)2 )
( y ( x ) + 1)2
−1
= (y0 ( x ) + 3y( x ) + y2 ( x ) + 2)
( y ( x ) + 1)2
=0

11 / 34
Correction :

3. La solution générale de l’équation z0 ( x ) − z( x ) − 1 = 0 est :

z( x ) = αe x − 1

et par suite la solution générale de ( E) est :

1 1
y( x ) = −1 = x − 1, α∈R
z( x ) αe − 1

Le domaine de définition de y( x ) dépend de la constante α. Pour α = 0


on retrouve la solution constante y = −2, par contre la solution y = −1
n’est pas parmi les solutions trouvées, mais on peut la voir en tendant α
vers ±∞.

12 / 34
Correction :

4. On a :
−y0 ( x ) 1
u0 ( x ) + u( x ) − 1 = + −1
( y ( x ) + 2)2 ( y ( x ) + 2)

1
= (−y0 ( x ) + (y( x ) + 2) − (y( x ) + 2)2 )
( y ( x ) + 2)2

−1
= (y0 ( x ) + 3y( x ) + y2 ( x ) + 2)
( y ( x ) + 2)2

=0

13 / 34
Correction :

5. La solution générale de l’équation u0 ( x ) + u( x ) − 1 = 0 est :

u( x ) = βe− x + 1

et par suite la solution générale de ( E) est :

1 1
y( x ) = − 2 = −x − 2, β∈R
u( x ) βe + 1

Cette solution est différente de la solution précédente, ici on obtient la


solution constante y = −1 pour β = 0 et la solution y = −2 est le cas
limite β = ±∞. Sinon, a part ces deux valeurs particulières les deux
solutions sont bien les mêmes, en effet:

14 / 34
1 −1 − 2βe−x
−2 =
βe− x + 1 1 + βe− x

1 x
βe + 2
= −1 x
β e −1

2 − αe x
=
−1 + αe x

1
= −1 +
−1 + αe x
−1
Alors en posant α = β on remarque que les deux solutions sont les
mêmes.

15 / 34
Exercice 3.

On considère l’équation différentielle

( E) | x | y 0 ( x ) + ( x − 1) y ( x ) = x 3

1. Donner l’ensemble des solutions de l’équation ( E) pour x ∈]0, +∞[


2. Donner l’ensemble des solutions de l’équation ( E) pour x ∈] − ∞, 0[
3. Peut-on trouver une solution de l’équation ( E) sur R? Si oui,
determiner-la. (Indication: étudier la dérivabilité de la solution de
( E) au point 0)

16 / 34
Correction :

1. Pour x ∈]0, ±∞[ l’équation ( E) est:

xy0 ( x ) + ( x − 1)y( x ) = x3

-Résolution de l’équation homogène :


On a :
y0 1−x 1
= = −1
y x x
et donc la solution générale de l’équation homogène est,

y( x ) = Kxe− x , K∈R

17 / 34
-Cherchons maintenant une solution particulière sous la forme:

y p ( x ) = K ( x )eln x− x

On a :

y p ( x ) solution de ( E) ⇐⇒ xy0p ( x ) + ( x − 1)y p ( x ) = x3


⇐⇒ xK 0 ( x )eln x−x = x3
⇐⇒ x2 K 0 ( x )e−x = x3
⇐⇒ K 0 ( x ) = xe x
⇐⇒ K ( x ) = e x ( x − 1) + C

en donnant C la valeur 0 la solution particulière est :y p ( x ) = x ( x − 1)


et par suite la solution générale est :

y( x ) = Kxe− x + x ( x − 1)

18 / 34
Correction :
2. Pour x ∈] − ∞, 0[ l’équation ( E) est:

− xy0 ( x ) + ( x − 1)y( x ) = x3

-Résolution de l’équation homogène :


On a :
y0 x−1 1
= = 1−
y x x
donc
ln(| y |) = x + ln(− x ) + α
et donc la solution générale de l’équation homogène est,

ex
y( x ) = C , C∈R
x

19 / 34
-Cherchons maintenant une solution particulière sous la forme:
ex
y p ( x ) = −C ( x )
x
On a :
y p ( x ) solution de ( E) ⇐⇒ − xy0p ( x ) + ( x − 1)y p ( x ) = x3
⇐⇒ C 0 ( x )e x = x3
⇐⇒ C 0 ( x ) = x3 e−x
⇐⇒ C ( x ) = −( x3 + 3x2 + 6x + 6)e−x + β
en donnant β la valeur 0 la solution particulière est:
x3 + 3x2 + 6x + 6
y p (x) =
x
et par suite la solution générale est :
x3 + 3x2 + 6x + 6 − Ce x
y( x ) =
x

20 / 34
Correction :

3. Résolvons l’équation ( E) sur R.


Soit f une solution de ( E) alors ils existent K, C de constantes de R tels
que:  2 −x
 x − x + Kxe si x ≥ 0
∀ x ∈ R, f ( x ) =
 x3 +3x2 +6x+6−Cex
x si x < 0
f est une solution de ( E) sur R si f est dérivable en 0.

21 / 34
Dérivabilité à droite en 0
On a:
f ( h ) − f (0) h3 − h + Khe− x
lim = lim+ = K−1
h → 0+ h h →0 h
Par suite f est dérivable à droite en 0.
Dérivabilité à gauche en 0
On a:
x2
x3 + 3x2 + 6x + 6 − Ce x 6 − C (1 + x + 2 )
f (x) = = x2 + 3x + 6 +
x x
Cx 6 − C
= x2 + 3x − + +6−C
2 x

22 / 34
Donc,

f ( h ) − f (0) C 6−C 6−C


lim = lim− h + 3 − + +
h → 0− h h →0 2 h2 h
Si C 6= 6, f n’admet pas de limite réelle a gauche en 0 on en déduit alors
que f est dérivable a gauche en 0 si et seulement si C = 6, finalement f
est dérivable en 0 si f d0 (0) = f g0 (0) = 0 ceci équivaut à K = 1 et C = 6.

23 / 34
Exercice 4.

On considére l’équation suivante :

( E)) y00 + 2y0 + 4y = xe x

1. Résoudre l’équation homogène associée à ( E)


2. Trouver une solution particulière de ( E) puis donner la solution
générale de l’équation ( E).
3. Déterminer l’unique solution de ( E) vérifiant :

y(0) = 1, et y(1) = 0

24 / 34
Correction :

1. L’équation caractéristique associée à l’équation homogène est :

r2 + 2r + 4 = 0

Son discriminant est: ∆ = 4 − 16 = −12 ses deux racines complexes


sont : √ √
r1 = −1 − i 3, et r2 = −1 + i 3
alors la solution générale de l’équation homogène est :
√ √
yh ( x ) = e− x (α cos( 3x ) + β sin( 3x ), α, β ∈ R

25 / 34
Correction :
2. La solution particulière cherchée est de la forme :

y p ( x ) = erx x m Q( x )

avec r = 1 et deg Q = 1 = ax + b et m = 0 (parce que 1 n’est pas une


racine de l’équation caractéristique), alors:

y p ( x ) = e x ( ax + b)

Cherchons maintenant a et b.

y p solution de ( E) ⇐⇒ y00p ( x ) + 2y0p ( x ) + 4y p ( x ) = xe x


⇐⇒ (7ax + 7b + 4a)e x = xe x
ceci implique que
1 −4
a= b=
7 49

26 / 34
La solution générale de l’équation ( E) est :
√ √ 1 4
y( x ) = e− x ( a cos( 3x ) + b sin( 3x ) + ( x − )e x
7 7

27 / 34
Correction :

3. Cherchons maintenant la solution vérifiant y(0) = 1 et y(1) = 0


La solution chérchée est
√ √ 1 4
y( x ) = e− x ( a cos( 3x ) + b sin( 3x ) + ( x − )e x
7 7
avec
53
a=
49
et √
53 cos( 3) + 3e2
b=− √
49 sin( 3)

28 / 34
Exercice 5
L’objectif de cet exercice est de résoudre sur ]0, +∞[, l’équation
différentielle linéaire du second ordre à coefficient non constant suivant:

( E) x2 y00 ( x ) − xy0 ( x ) + y( x ) = 0

1. Soit y une fonction deux fois dérivable sur ]0, +∞[, et soit z la
fonction définie sur R par z(t) = y(et ). Montrer que z est deux
fois dérivable sur R.
2. Réciproquement, soit z une fonctiondeux fois dérivable sur R et soit
y la fonction définie sur ]0, +∞[ par y( x ) = z(ln x ). Montrer que
y est deux fois dérivable sur ]0, +∞[.
3. Montrer que y( x ) est solution de ( E) si et seulement si
z(t) = y(et ) est solution sur R d’une équation différentielle linéaire
( E1 ) du second ordre a coefficients constants que l’on déterminera.
4. En déduire les solutions de ( E) sur ]0, +∞[.

29 / 34
Correction :

1. La fonction exponentielle est définie sur R à valeurs dans ]0, +∞[,


donc la fonction z est bien définie sur R. Elle est la composée de deux
fonctions deux fois dérivable sur leurs domaines de définition. Elle est
donc deux fois dérivable sur R.
2. La fonction ln est définie sur ]0, +∞[ à valeurs dans R, donc la
fonction y est bien définie sur ]0, +∞[ . Comme y est la composée de
deux fonctions deux fois dérivable sur leurs domaines de définition, elle
est donc deux fois dérivable sur ]0, +∞[ .

30 / 34
Correction :
3. Supposons que y est solution de ( E), d’après la question 1 la fonction

z : t 7→ z(t) = y(et )

est deux fois dérivable alors on a :

z0 (t) = et y0 (et )

et
z00 (t) = et y0 (et ) + (et )2 y00 (et )
Comme y vérifie l’équation ( E) pour tout x ∈]0, +∞[ on a pour x = et :

(et )2 y00 (et ) − et y0 (et ) + y(et ) = 0

Ceci équivalent à:

(et )2 y00 (et ) + et y0 (et ) − 2et y0 (et ) + y(et ) = 0

31 / 34
Ce qui donne l’équation suivante :

z00 (t) − 2z0 (t) + z(t) = 0

On en déduit alors que la fonction z est solution de l’équation


différentielle linéaire du second ordre a coefiicients constants suivante :

( E1 ) z00 (t) − 2z0 (t) + z(t) = 0, ∀t ∈ R


Reciproquement, soit z une solution de ( E1 ). Montrons que la
fonction y : x 7→ y( x ) = z(ln x ), est une solution de ( E).
D’après la question 2, comme z est deux fois dérivable, y est aussi deux
fois dérivable, et on a pour tout x > 0:
1 0
y0 ( x ) = z (ln x )
x
et
−1 0 1
y00 ( x ) = 2
z (ln x ) + 2 z00 (ln x )
x x

32 / 34
Comme z vérifie l’équation ( E1 ) on a pour t = ln x

z00 (ln x ) − 2z0 (ln x ) + z(ln x ) = 0

ce qui équivalent à:

x2 y00 ( x ) − xy0 ( x ) + y( x ) = 0

ce qui implique finalement que y est solution de ( E).

33 / 34
Correction :

4. Trovons d’abord les solutions de ( E1 ):


On a l’équation caractéristique associé à ( E1 ) est :

r2 − 2r + 1 = 0

∆ = 0 donc cette équation admet r = 1 comme racine double , les


solutions de ( E1 ) sont donc de la forme:

z(t) = (α + βt)et , α, β ∈ R

Comme y( x ) = z(ln x ) on obtient:

y( x ) = (α + β ln x ) x, α, β ∈ R

34 / 34