Vous êtes sur la page 1sur 10

Généralités

Chapitre 1 : Généralités
Définition :
Par définition, précontraindre un solide est le soumettre à une contrainte avant son utilisation.

· Premier exemple : serrer fortement entre ses mains une


rangée de livres avant de la soulever.

· Deuxième exemple : serrer les douves des tonneaux


par des cerces métalliques avant leur utilisation.

Principe du béton précontraint :


Le béton précontraint est né du raisonnement suivant :

· Le béton est aujourd’hui le matériau de construction le plus économique.


· Il résiste bien à la compression, mais peu à la traction.

Il est donc préférable de construire en béton, mais en évitant que ce matériau soit trop tendu, et
risque de se fissurer.

L’idée est donc de le comprimer de façon artificielle et en permanence, dans les zones où les
charges extérieures développent des tractions, de façon qu’au total le béton reste comprimé ou
assez peu tendu pour ne pas risquer de se fissurer.

Moncef MAKNI 1 Rim LOUATI


Généralités

Traction

Compression

Décompression

Figure 1: Principe du béton précontraint

L’effort de compression, volontairement développé à cet effet est appelé l’effort de


précontrainte (ou, en abrégé, la précontrainte).

Au totale, un ouvrage en béton est dit en béton précontraint quand il est soumis à un système
d’efforts créés artificiellement pour engendrer des contraintes permanentes qui, composées
avec les contraintes dues aux charges extérieures, donnent des contraintes totales comprises
entre les limites que le béton peut supporter indéfiniment, en toute sécurité.

L’idée du béton précontraint a été trouvée par l’ingénieur français Eugène FREYSSINET
(1897-1962) en 1928 au terme d’une longue maturation de ses idées qui commence dès 1907.
FREYSSINET, nommé le père de la précontrainte, a déposé son premier brevet en 1928.

Figure 2 : Eugène FREYSSINET Figure 3: Première page du brevet déposé en 1928

Moncef MAKNI 2 Rim LOUATI


Généralités

Domaines d’emploi du béton précontraint :


Le béton précontraint a pris sa place dans la plupart des constructions en génie civil, tels que
les ponts de grandes travées, les centrales nucléaires, les plates-formes off-shore, les silos et les
réservoirs, etc.

Figure 4: Centrale nucléaire Figure 5: Plate-forme off-shore

Grâce aux technologies modernes, les portées des ponts peuvent atteindre plusieurs centaines
de mètres.

Figure 6: Viaduc en béton précontraint

L’utilisation du béton précontraint s’étend très largement au bâtiment, dès que la longueur des
portées est supérieure à 7 ou 8 mètres. Les éléments en béton précontraint les plus couramment
utilisés en bâtiment sont les poutrelles préfabriquées en usines, et les dalles alvéolées.

Moncef MAKNI 3 Rim LOUATI


Généralités

Figure 7 : Plancher à poutrelles préfabriquées Figure 8: Des dalles alvéolées

Le béton précontraint est également utilisé en bâtiment pour la construction des tours de grande
hauteur.

Modes de réalisation de la précontrainte :


Il existe deux méthodes de mise en tension des câbles dans une structure. À chacune de ces
méthodes sont associées des technologies de précontrainte spécifiques.

Précontrainte par pré-tension :


On entend par précontrainte par pré-tension, la mise en tension des armatures avant le coulage
du béton. Cela suppose donc qu’on doit tendre les aciers en s’appuyant sur des culées ancrés
dans le sol ou tout autre dispositif qui permet de transférer l’effort d’une extrémité à l’autre.
Pour cette raison, ce mode de précontrainte est plus utilisé en usine pour la préfabrication de
petits éléments tels que : poutrelles, dalles, poteaux électriques, etc.

Ancrage actif Ancrage passif

Eléments préfabriqués Massif d’ancrage

Figure 9: Banc de précontrainte

Les étapes de précontrainte par pré-tension sont :

· Mise en traction des câbles.


· Coulage du béton.
· Après prise du béton, détente des armatures qui ne peuvent plus se déformer par
adhérence du béton.

L’adhérence acier/béton assure l’effort de précontrainte permanent.

Moncef MAKNI 4 Rim LOUATI


Généralités

Figure 10: Préfabrication des poutrelles en béton Figure 11: Usine de préfabrication des poutrelles en
précontraint béton précontraint

Précontrainte par post-tension :


Contrairement au mode de réalisation précédent, cette précontrainte s’applique sur des
structures dont le béton a déjà durci. Les forces de précontrainte sont alors généralement créées
par des câbles circulant librement dans la structure, mis en tension à partir de leur extrémité par
des vérins prenant appui sur la structure elle-même.

Figure 12: Schéma explicatif de la précontrainte par post-tension

La post-tension permet de mettre en œuvre des forces de précontrainte beaucoup plus


importantes que la pré-tension, puisque la résistance du banc de préfabrication n’est plus un
facteur limitant. La post-tension est très utilisée en ouvrages d’art pour les grandes portées.

Moncef MAKNI 5 Rim LOUATI


Généralités

Vérin

Câbles

Figure 13: Mise en tension des câbles de précontrainte

La précontrainte par post-tension se présente sous deux formes :

· Une précontrainte par post-tension intérieure : Les câbles sont entièrement noyés dans
la structure ; une fois tendus, les gaines sont injectées soit de coulis de ciment
« précontrainte intérieure avec adhérence », soit de graisse « précontrainte intérieure
sans adhérence ».
· Une précontrainte par post-tension extérieure : en partie courante, les câbles restent
visibles, ils ne sont pas noyés dans la structure qu’au niveau des extrémités et en points
singuliers permettant de les dévier.

Figure 14: Précontrainte par post-tension Figure 15: Précontrainte par post-tension extérieure
intérieure

Moncef MAKNI 6 Rim LOUATI


Généralités

La précontrainte par post tension extérieure peut être appliquée aux haubans des ponts, on peut
citer comme exemple le pont de Rades La Goulette.

Figure 16: Pont de Rades- La Goulette

La précontrainte par post-tension intérieure se déroule de la manière suivante :

· Mise en place des gaines dans le coffrage.


Les câbles sont placés dans les gaines avant ou après le bétonnage.
· Coulage du béton.
· Mise en tension des câbles.
Les câbles sont tendus par des vérins après le durcissement du béton.
· Injection du coulis du ciment ou de la graisse dans les gaines.
Le but de l’injection est pour éviter la corrosion des câbles.

Avantages et inconvénients de la précontrainte :


Comme principaux avantages du béton précontraint, on cite :

· Une meilleure utilisation de la matière puisque, contrairement au béton armé, il n’y a


pas de béton tendu inutile.
· Le béton situé autour des armatures de précontrainte est toujours comprimé, on limite
ainsi sérieusement les risques de corrosion des aciers.
· L’effort de précontrainte, agissant en sens inverse des charges extérieures, limite les
déformées. On obtient ainsi une diminution des flèches des poutres et donc une
diminution de leur hauteur.
· La possibilité de franchir des plus grandes portées qu’avec des ouvrages en béton armé.

Moncef MAKNI 7 Rim LOUATI


Généralités

Comme inconvénients, on retiendra :

· La nécessité de fabriquer des bétons plus résistants.


· La nécessité de disposer d’un personnel qualifié pour la vérification de la pose des
gaines et câbles et pour la mise en tension des câbles.
· Des calculs en général plus complexes que pour les ouvrages en béton armé.

Calcul des contraintes dans une structure en béton précontraint :


Convention de signe :
Soit la convention suivante :

· La contrainte de compression est positive.


· La contrainte de traction est négative.
· Une excentricité vers le bas est négative.

Calcul des contraintes :


On considère une poutre isostatique de section rectangulaire soumise aux différents cas des
charges suivants :

· Poutre soumise à l’action des charges gravitaires :

M.v
s=
I

Avec :

v : position de l’axe neutre.

I : moment d’inertie de la section droite.

Moncef MAKNI 8 Rim LOUATI


Généralités

· Poutre soumise à l’action des charges gravitaires et une précontrainte centrée :

M.v P
s= +
I B

Avec :

B : aire de la section droite.

· Poutre soumise à l’action des charges gravitaires et une précontrainte excentrée :

M.v P.e.v P
s= + +
I I B

Moncef MAKNI 9 Rim LOUATI


Généralités

· Poutre soumise à l’action des charges gravitaires et une précontrainte


parabolique :

M.v P.e.v P
s= + +
I I B

Moncef MAKNI 10 Rim LOUATI

Vous aimerez peut-être aussi