Vous êtes sur la page 1sur 2

Département de Math.

Info
IPEI-EL Manar
1ère PC+PT
Année 2009-2010

Examen 1 D’algèbre
Durée : 2h

La clareté du raisonnement sera prise en considération.


Exercice 1 Soit f l’application de R3 dans lui même définie par
f (x, y, z) = (2x − y, y + 2z, x + z)
1. Etude de f
a) Montrer que f est un endomorphisme de R3 .
b) Déterminer Ker f et Im f .
c) f est elle une projection?
2. Etude d’une projection
a) Montrer que H = {0} × R2 et Ker f sont supplémentaires dans R3 .
b) Soit p la projection de R3 sur H parallèment à Ker f .
Exprimer p(x, y, z)

Exercice 2 On note Z[ 2] l’ensemble des réels défini par :
√ √
Z[ 2] = {n + p 2, n, p ∈ Z}

1. Montrer que (Z[ 2], +, ×) est sous anneau de (R, +, ×).
2. On considère l’application
√ √
ϕ : Z[ 2]√ → Z[ 2]√
n + p 2 7→ n − p 2

Montrer que ϕ est un automorphisme de l’anneau Z[ 2].

PROBÈME. Etude d’affinité vectoriel


Soit F et G deux sous espace vectoriel supplémentaires d’un R-espace vectoriel E. On sait que
tout vecteur x ∈ E s’écrit de maniére unique :
x = y + z, avec y ∈ F et z ∈ G

1
Pour k ∈ R\{0, 1}, on appelle affinité d’axe F et de direction G et de rapport k l’endomorphisme
de E définie par
f (x) = y + kz

1. Montrer que la symétrie s par rapport à F parallèment à G est une affinité dont on
précisera les éléments caractéristiques (axe, direction et rapport)

2. Plus généralement:
Soit α ∈ R\{0, 1} et f un endomorphisme de E tel que f 2 − (α + 1)f + αidE = 0L(E)

a) Montrer que f est un isomorphisme de E et déterminer f −1 . On pose

F = Ker(f − idE ) et G = Ker(f − αidE ).

1 1
b) Soit x ∈ E. Montrer que 1−α
(f (x) − αx) ∈ F et 1−α
(x − f (x)) ∈ G.
c) Montrer que F et G sont supplémentaires dans E.
d) Montrer que f est affinité d’axe F et de direction G et de rapport α.

3. Application:
Soit f un endomorphisme de E tel que f 2 − 4f + 3idE = 0L(E) . Montrer que

E = Ker (f − idE ) ⊕ Ker (f − 3idE )

Quelle est la nature de f ?

Vous aimerez peut-être aussi