Vous êtes sur la page 1sur 65

MODULE N°03

Onduleurs PV «On-Grid »

1
Plan du Contenu
• Rôle

• Fonctions

• Caractéristiques et performances

• Technologies

• Configurations

• Critères de choix

• Informations spécifiques:
• Affichage et maintenance
• Installation et l’entretien

• Monitoring

• Points à retenir
2
Rôle des onduleurs

• Il recueille l’énergie solaire d'un générateur PV et la redirige vers un


réseau électrique.

• Il convertit la puissance DC en puissance AC.

3
Fonctions des onduleurs

Les principales fonctions :

• Recherche du point de fonctionnement maximal (MPPT)

• Conversion du courant continu en courant alternatif

• Synchronisation avec le réseau (pouvoir réinjecter le courant généré) :


adapter la tension (transformation), la fréquence et l’impédance.

• Régulation de la tension et de la fréquence.

• Découplage automatique en cas de chute de tension dans le réseau.

• Relève et enregistrement des valeurs caractéristiques du


fonctionnement nécessaire au contrôle et à la maintenance de
l’installation (monitoring).

4
Fonctions des onduleurs

• Fonction clé de l’onduleur PV : recherche du meilleur point de


fonctionnement du système.

• A fin d’injecter la puissance maximale dans le réseau électrique, l’onduleur


doit fonctionner au point de fonctionnement optimal (Point de Puissance
Maximale ou MPP) du générateur PV qui varie en fonction des conditions
météorologiques

5
Fonctions des onduleurs

Ajustement automatique du point de fonctionnement par un algorithme


MPPT (Maximum Power Point Tracking)

Fonctionnement de la recherche du point ( fonction MPPT)


6
Fonctions des onduleurs

Principales tâches d’un onduleur raccordé au réseau

7
Fonctions des onduleurs

Principales tâches d’un onduleur raccordé au réseau

8
Caractéristiques et performances

• On peut définir un onduleur suivant ses caractéristiques :


• Mécaniques (dimensions, poids …)
• Electriques (Puissance, tension, rendement …)

• Un onduleur possède des plages de travail bien définies :


• Puissance maximale
• Plage de tension (tension entrée minimum, MPPT et tension maximum
entrée DC)
• Courant maximum admissible

• Ces valeurs devront être en cohérence avec les caractéristiques du champ


PV pour éviter tout risque de mauvais fonctionnement, voire de détérioration
de l’appareil.
9
Caractéristiques et performances

Plage d’opération d’un onduleur

10
:

Caractéristiques et performances

On définit le rendement de l’onduleur comme le rapport de la puissance de


sortie (AC) sur la puissance d’entrée (DC)

11
Caractéristiques et performances

Un onduleur présente généralement un rendement de l'ordre de 95 % sur


l’ensemble de sa plage de puissance.

 95 % de la puissance continue générée par le champ photovoltaïque


en entrée est convertie sous forme de puissance alternative en sortie de
l’onduleur.

 5 % restants représentent des pertes par échauffement des


composants de l'onduleur  il faut donc assurer une ventilation
suffisante autour des onduleurs pour éviter qu’il ne chauffe.

12
Caractéristiques et performances

Le rendement dépend globalement de deux paramètres :


• Tension d’entrée
• Puissance d’entrée

Les fabricants donnent la variation du rendement en fonction de ces 2 paramètres.

13
Caractéristiques et performances

• Le rendement de l’onduleur dépend de la tension d’entrée DC.

Il est important que les fabricants indiquent sur leurs fiches techniques la
dépendance en tension DC du rendement.

Sur cette indication, le concepteur d’une installation PV peut adapter le


nombre de modules en série et ainsi ajuster la tension de la chaine PV de
façon optimale

• Pour une tension d’entrée fixée, le rendement maximum de l’onduleur est


atteint à peu près à 50 % de la puissance nominale de l’onduleur.

14
Technologies des onduleurs

Onduleur
Raccordement réseau

Onduleur monophasé Onduleur triphasé

 Il envoie le courant alternatif  Il envoie le courant alternatif


sur 1 phase d’une ligne de aux 3 phases d’une ligne de
transmission de puissance. transmission de puissance

 Les petits systèmes < 5 kWc,  Les grands systèmes utilisent


utilisent généralement généralement des onduleurs
les onduleurs triphasés où la puissance
monophasés car une ligne électrique fournie par le
suffit à absorber le courant système PV est partagée
fourni par un système PV. uniformément sur les 3
phases.
15
Technologies des onduleurs

Raccordement réseau

16
Technologies des onduleurs

Onduleur
Conversion DC - AC

Onduleur Onduleur
sans transformateur avec transformateur

Transformateur Transformateur
Basse Fréquence Haute Fréquence
 Sans isolation galvanique

 ils peuvent être à l’origine de Situé en aval de situé entre deux


courants de fuite capacitifs l’étape de conversion étapes de conversion
continu-alternatif, il de l’onduleur et
travaille à 50 Hz travaille à quelques
environ. milliers de Hz.
Solide et simple  Moins lourd, mais
encombrant et plus nécessite plus de
lourds (10 kg par kW composants.
de puissance).

17
Technologies des onduleurs
Onduleur
Conversion DC - AC

Onduleur Onduleur
sans transformateur VS avec transformateur
 La tension du réseau PV doit être
légèrement > à la valeur de crête de la  Les tensions d’entrée et de sortie sont
tension du réseau si des convertisseurs électriquement isolées  nécessaire pour
DC-DC n’ont pas été mis en place afin les technologies à couches minces
d’augmenter la tension
 Courant chez les onduleurs centraux

18
Configurations / Concepts des onduleurs

Vue d’ensemble des concepts des onduleurs

19
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur de chaine « String »

20
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur de chaine « String »

21
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur de chaine « multichaine »


Avantages
• Association de string de natures
différentes par MPPT (types de
cellules, orientation, nombres de
modules,…) sans perturbation
globale des performances.

• Rendement nettement supérieur


comparé à la configuration
centralisée, en présence de
string de natures différentes.

Onduleur multi-chaine
Attention : Nécessité de mettre un
coffret DC-DC par entrée MPPT
22
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur central

Configuration très peu adoptée en pratique

Onduleur central pour des installations à Onduleur central pour des installations à
tension élevée (plusieurs chaines en basse tension
entrée onduleurs)
23
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur central pour des installations à faible tension (côté DC)

Caractéristiques
• Uniquement pour quelques modules
par chaine
• Ombrage a moins d’impact
• Courants plus élevées impliquant des
sections plus fortes
• Basses tension possible (VDC < 120 V)
• Applicables aux modules avec une
tolérance de fabrication plus grande

Onduleur central pour des installations à


faible tension
Configuration très peu adoptée en pratique
24
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur central pour des installations à tension élevée (côté DC)

Onduleur central pour des installations à


tension élevée

25
Configurations / Concepts des onduleurs
Onduleur de chaines vs onduleur central

Avantages et inconvénients
Onduleur de chaines Onduleur central

Installation

26
Configurations / Concepts des onduleurs
Onduleur de chaines vs onduleur central

Avantages et inconvénients

Onduleur de chaines Onduleur central

Fonctionnement

27
Configurations / Concepts des onduleurs

Onduleur de chaines vs onduleur central

Exigences et normes appliquées (2016)*


Onduleur de chaines Onduleur central
230 V en monophasé
• Tension nominale 230 V en monophasé
230/400V en triphasé
Supérieur ou égale à
• Degrés de protection IP (conformément à NE 60529) ----variable---
IP54
• Courant continu max Supérieur à 8 A ----variable---
≤ 4%
• Taux de distorsion en harmonique de courant global du
(testé conformément à ≤ 3%
courant
la CEI 61000-3-12)
< à 0,5% de son courant
• Courant continu généré par le(s) onduleur(s) idem
assigné

* Selon le référentiel technique pour la réalisation des installations PV raccordées au réseau électrique national

28
Critères de choix des onduleurs
Conformités aux normes
• Niveau de papillotement : Norme CEI 61000-3

• Distorsions harmoniques : Normes CEI 61000-3-3 et CEI 61000-3-11

• Découplage et plage tension AC : Norme VDE0126-1-1

• Compatibilité électromagnétique de l’onduleur : Norme CEI 61000-3-2


et 2004/108/CE

• Compatibilité BT : 2006/95/CE

Toujours se référer au plus récent référentiel technique STEG/ANME pour


la réalisation des installations PV raccordées au réseau électrique (les normes
à respecter y sont détaillées).

29
Critères de choix des onduleurs

Caractéristiques en entrée (DC)

• Puissance entrée DC max (ex. 3 200 W)

• Nombre de MPPT et courant maximum par MPPT (ex. 15 A)

• Tension d’entrée max (ex. U DC max = 1000 V)

• Large plage de tension MPPT (ex. 120 à 750 V)

• Limitation de puissance max par désadaptation de Pmax


• Enclenchement / déclenchement automatiques avec seuil d’irradiance faible
• Protection contre les surtensions (varistances)

• Protection ou non: fusibles intégrés ou non

• Protection des personnes (ex : contrôle d’isolement DC)

30
Critères de choix des onduleurs

Caractéristiques en sortie AC

• Puissance AC nominale et maximale (ex. 8 500 et 9 000 W)

• Tension nominale (230 V monophasé ou 400 V triphasé)

• Courant AC nominal (ex. 40 A)

• Parfaite synchronisation avec le réseau

• Déphasage nul ou faible (facteur de puissance 1) : ajustable ou non

• Découplage automatique du réseau si hors tolérance en U et fréquence

• Insensibilité aux signaux de commande du réseau (ex. 175 Hz)

• Protection des personnes (doit être associé avec disjoncteur différentiel)


31
Critères de choix des onduleurs

Caractéristiques générales

• Rendement élevé au niveau de puissance usuelle (92% à 98%)

• Protection en température (-25°C à +60°C)

• Faible consommation électrique et niveau sonore

• Indice de protection (ex. IP 65)

• Affichage des paramètres de fonctionnement (voyant, affichage LCD)

• Monitoring et Enregistrement des données

• Fiabilité et Durée de garantie étendues

32
Critères de choix des onduleurs

Fiche technique d’un onduleur


33
Critères de choix : onduleur centralisé ou onduleurs chaines ?

Choix par optimisation technico-économique sur une analyse multicritère

Cas centrale PV sur les bâtiments domestiques ou tertiaires

• Taille et orientation des terrasses, toitures


• Ombrage possible ?
• Local technique possible ou pas ? Accessibilité des onduleurs
• Longueur des circuits DC restant sous tension en cas de coupure d’urgence
• Puissance de l’installation ? Tension de raccordement BT ou HTA
• Structures fixes ou trackers ?
• Rendement énergétiques selon les configurations ?
• Nécessité de fournir de l’énergie réactive au réseau
• Coût de chaque configuration ?
• Câblage et appareillage DC et AC
• Onduleurs

34
Critères de choix : onduleur centralisé ou onduleurs chaines ?

Choix par optimisation technico-économique sur une analyse multicritère

Cas centrale PV au sol

• Puissance de l’installation ?
• Structures fixes ou trackers ?
• Rendement énergétiques selon les configurations ?
• Coût de chaque configuration ?
• Câblage et appareillage DC et AC
• Onduleurs

• Nécessité de fournir de l’énergie réactive au réseau

35
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

Le choix et le nombre d’onduleur repose sur 3 critères :

1. Compatibilité en puissance (selon orientation et inclinaison)


2. Compatibilité en tension
• Tension maximum entrée DC
• Plage MPPT
3. Compatibilité en courant (selon orientation et inclinaison)

A partir de ces trois critères, le dimensionnement des onduleurs va imposer le


nombre des modules par onduleur et la façon de câbler les modules entre eux;

Note : Bien entendu, le nombre de modules dépend aussi de la surface


disponible en toiture, terrasse……le dimensionnement commence donc par
déterminer la puissance crête installable !.....puis on dimensionne le ou les
onduleurs
36
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en puissance

La puissance délivrée par le champ PV variant en fonction de l’éclairement et de


la température

PRINCIPE :

La valeur de la puissance maximale en entrée de l'onduleur limite la quantité


de modules du champ PV pouvant être relié à l'onduleur.

En général, il faut veiller à ce que la puissance du champ PV (Pc)


ne dépasse pas la puissance maximale admissible à l’entrée
onduleur (P DCmax)

37
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en puissance

Selon les exigences de l’ANME et la STEG, la puissance délivrée


par le champ PV doit être sensiblement égale à la puissance
maximale admissible entrée onduleur : comprise entre 0,9 et 1,1
fois la puissance crête (Pc).
Ce qui revient à dire que : 0,9 x Pc < PDC max entrée onduleur < 1,1 x Pc

Ex : si Pc = 18 000 W alors :
0,9 x 8 000 W < PDC max entrée onduleur < 1,1 x 8 000 W
7 200 W < PDC max entrée onduleur < 8 800 W

Cas particulier des installations mal orientées et mal inclinées, P max admissible onduleur peut
être nettement inférieure à Pc, car on aura quasiment jamais 1 000 W/m² sur les modules.
38
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en tension : Tension maximum entrée onduleur

• Si la tension délivrée par les modules est supérieure à UDC max de


l'onduleur, il sera irrémédiablement détruit.

• Cette tension sera maximum avec un nombre trop grand de


modules en série, combinée avec une température très basse.

• à Tmin : Uoc max PV < U DC max onduleur

Pour rappel, Uoc max est la tension des chaines sous 1000 W/m² et à Tmin
En général, en Tunisie, on prend Tmin = -10°C
39
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en tension : Tension maximum entrée onduleur

Il fait froid et
l’éclairement
est très fort
Dans ce cas illustré, on est trop limite: Uocmax = U DC max onduleur , il n’y pas de marge de sécurité !!!
40
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en tension : plage MPPT (U mppt min et U mppt max)

• La tension des chaines PV varie avec l’éclairement (50 à 1000 W/m²) et


la température des cellules PV (-10°C à 70°C).

Ces tensions doivent rester dans la plage MPPT onduleur.

 Cas froid, ex. -10°C, la tension des chaines augmente

• à Tmin : Umpp PV à Tmin < U mppt max de l’onduleur


• Sinon, si la tension de la chaine PV est supérieure à la tension
maximum de la plage MPPT onduleur, l’onduleur ne sait pas rechercher
correctement le PPM. Il y aura perte de production électrique.

41
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en tension : plage MPPT (U mppt max)

Il fait froid et
l’éclairement
est très fort

Dans ce cas illustré, on est trop limite. L’onduleur ne peut pas produire la puissance optimale de
la chaine PV. Il va probablement réduire la puissance fournie, en décalant le point de
fonctionnement hors du point MPP. 42
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en tension : plage MPPT (U mppt min)

• La tension varie avec l’éclairement (50 à 1000 W/m²) et la température


des cellules PV (-10°C à 70°C).

Ces tensions doivent rester dans la plage MPPT de l’onduleur.

• Cas chaud (ex. +70°C), la tension des chaines baisse

• à Tmax : Umpp PV à Tmax > U mppt min de l’onduleur

Sinon, si la tension de la chaine PV est inférieure à la tension minimum de


la plage MPPT de l’onduleur, l’onduleur peut s’arrêter ou continuer à
fonctionner, mais avec une puissance inférieure à celle du point de
fonctionnement MPP.
43
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en tension : plage MPPT (U mppt min)

Il fait chaud
et
l’éclairement
est très fort

Dans ce cas illustré, on est très limite !....si l’éclairement est en-dessous de 1000 W/m² et que les
cellules sont à 70°C, on peut même être en dehors de la plage MPPT (perte de puissance)
44
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en courant

Lorsque le courant d'entrée à l'onduleur (côté) DC est supérieur au courant


maximal admissible par l'onduleur,
L’onduleur continue à fonctionner, mais fournit au réseau la
puissance correspondante à son courant maximal, donc limite la
puissance injectée !
Il faut s'assurer que le courant débité par le champ PV ne dépasse pas la
valeur du courant maximal admissible Imax par l'onduleur (ou chaine vers MPPT
onduleur)
Impp STC PV < Imax entrée onduleur

Cas particulier des installations mal orientées et mal inclinées, I max admissible entrée onduleur
peut être nettement inférieur à Impp STC
Selon UTE-15-712-1 section 14.4)
45
Critères de choix et dimensionnement compatible au champ PV

La compatibilité en courant

I
N x Isc STC Chaîne N

I mpp STC x N chaine PV < I max entrée onduleur


2 x Isc STC Chaîne 2

(selon UTE 15-712-1 – section 14.4)

Isc STC Chaîne 1

Cas particulier des installations mal orientées et mal


inclinées, I max admissible entrée onduleur peut être
nettement inférieur à Impp STC U
Selon UTE-15-712-1 section 14.4)
46
Choix et éligibilité

Il faut veiller à suivre les modalités d’obtention d’éligibilité des onduleurs,


ceci via le dépôt d’un dossier aux services de la STEG, contenant:
• Demande au nom de la STEG
• Documentations techniques
• Certificat de conformité

47
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs

Ils sont équipés d’écran d’affichage, afin de permettre le suivi et l’interprétation


des données.

On peut distinguer des messages à l’écran :


1. Pendant la phase initiale (mise en service et paramétrage)
2. En cours de service
3. En cas d’avertissement, défaut d’isolement, etc.
4. En cas de perturbation du réseau

48
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs : Messages en phase initiale

Une fois que l'onduleur a démarré, l'écran affiche :


• Type d'appareil.
• Versions du micro logiciel de l'ordinateur de conduite de l'exploitation
(BFR) et de l'ordinateur de régulation du courant (SRR).
• Mode de service

49
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs : Messages en service


L'écran indique les données de service les plus
importantes de l'onduleur, de façon cyclique.

Quantité d'énergie déjà générée aujourd'hui et


l'état de service actuel

Puissance injectée actuelle,


suivie de la tension DC du générateur PV

Puissance injectée actuelle,


suivie de la tension de sortie AC.

Tension d’entrée et la puissance d’entrée


présentes

Valeur actuelle de la puissance réactive QAC et


du facteur de déphasage cos ϕ (PF) 50
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs : Messages en service


L'écran indique les données de service les plus
importantes de l'onduleur, de façon cyclique.

Quantité d’énergie produite et nombre d’heures de


service de l’appareil.

51
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs : Messages d’avertissement

En cas d'avertissement, « Avertissement » s'affiche immédiatement sur l'écran


et l'éclairage de fond se met en marche.

Cet avertissement s’affiche lorsque l’onduleur est


resté à l’état « Derating ».

Cet avertissement s’affiche lorsque l’un des


varistors (varistance de parafoudre) est
défectueux.

Cet avertissement s’affiche lorsque l’un des


fusibles string est défectueux

En cas d’avertissement, l’onduleur continue d'alimenter le réseau.


52
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs : Messages en cas de perturbation

« Perturbation » s'affiche immédiatement sur l'écran et l'éclairage de fond se


met en marche.

La cause du dysfonctionnement est affichée à la


deuxième ligne.

Si une valeur mesurée est responsable du


dysfonctionnement, elle sera affichée.
Et la valeur de mesure actuelle sera affichée à la
seconde ligne.

En cas de dysfonctionnement, l’onduleur n’alimente plus le réseau.


La perturbation est temporaire, l’onduleur reprend son fonctionnement
normale après disparition du défaut. 53
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Affichage des onduleurs : Messages en cas de perturbation

 En cas de surtension : une tension d'entrée trop élevée serait signalée par
un clignotement rapide de l'éclairage de fond et de l'affichage.

L’onduleur est peut-


Attention:
être claqué !
 Si l’erreur affichée concerne un dysfonctionnement au niveau de
l’installation Il faut identifier la panne et y remédier

 Si l’erreur affichée concerne un dysfonctionnement au niveau de


l’onduleur il faut faire appel au SAV de l’onduleur

54
Informations spécifiques : affichage et maintenance

Maintenance des onduleurs :

Nécessité de contrôler régulièrement le fonctionnement correct de


l'onduleur :

1. Vérifier la cohérence de PAC fournit en fonction de l’éclairement

2. Eviter les encrassements tels que la poussière qui peuvent gêner le


refroidissement des onduleurs.

3. Nettoyage des radiateurs extérieurs (si présents), soufflage des


ventilateurs et ouïes de ventilation

4. Vérifiez également si l'onduleur et les câbles ne présentent pas de


dommages extérieurs visibles

55
Informations relatives à l’installation et l’entretien

56
Informations relatives à l’installation et l’entretien

57
Informations relatives à l’installation et l’entretien

58
Informations relatives à l’installation et l’entretien

• L’onduleur devra être garanti pour une


période minimale de 5 ans.

• L’onduleur doit disposer d’un certificat de


test établi par un organisme spécifié.

• Si la protection de découplage est


Exigences incorporée à l’onduleur, il faut fournir le
techniques procès verbal délivré par un laboratoire
d’essai agrée mentionnant sa conformité à
la norme allemande DIN VDE 0126.

• L’onduleur doit être installé dans un local


ventilé, ombragé et facile d’accès

59
Monitoring

Rôle et différents types de Systèmes de Monitoring

Le Monitoring permet d’acquérir et analyser les données de production des


onduleurs.

Il est possible de classer les différents systèmes de monitoring selon la


provenance des données de production :

• Compteur de production STEG ou autre compteur électrique


• Onduleurs (solution proposée par le fabricant d'onduleur = solution
mono-marque)
• Enregistreur indépendant qui se connecte aux onduleurs (solution
multi-marque)

60
Monitoring

Monitoring via les onduleurs


Avantages
 Données, alarmes et messages enregistrées directement par les
onduleurs et directement accessibles.
 Analyse des pannes plus fines et maintenance plus facile
 Données accessibles via internet, soit par un portail dédié, soit
directement par serveur local intégré au datalogger.

Inconvénients
 Solution mono-marque
Les portails des fabricants, souvent gratuits, ne garantissent pas toujours
le service proposé, ni le téléchargement des données.

61
Monitoring

Monitoring via enregistreurs (ou datalogger) indépendants

Solution plutôt destinée aux professionnels ou installations de moyenne ou


grande taille
Avantages
 Solution de monitoring complète + Solutions personnalisées
 Données consultable à distance car ces enregistreurs possèdent le plus
souvent un serveur intégré
Inconvénients
 Prix plus élevé
 Paramétrages plus difficile

62
Points à retenir

• Dimensionnement de l’onduleur à réaliser


en adéquation avec :
• Puissance du champ PV,
• Tension Uocmax des chaines PV
• Plage de tension MPPT Exigences
• Courant maxi du champ PV (Impp stc) techniques
• Températures extrêmes choisies en
Tunisie: -10°c et +70°C en général

• Rendement maximum de l’onduleur devra


être supérieur ou égal à 95%. Son
rendement pour une charge égale à 10% de sa
charge nominale devra être supérieur ou égal à
90%.

63
Points à retenir

• Afin de limiter les pertes, l’onduleur doit être placé le plus près possible
des panneaux photovoltaïques

• Respecter les techniques de câblage (connecteur débrochage bien


serti)

• Onduleur à installer dans un local protégé, ombragé et aéré

• Toujours vérifier la production d’un onduleur en fonction de


l’éclairement reçu par le champ PV

• Toujours consulter les documents techniques onduleurs

64
Merci pour votre
attention!

65